Choix d'un sextant d'apprentissage

Bonjour à toutes et tous (et meilleurs voeux pour cette année 2020)

Je souhaite apprendre et pratiquer le point astro et commencer à me faire la main à l'aide d'un sextant le plus basique possible et du coup le moins onéreux. Mais si l'essai est positif (ce que j'espère) je conserverai ce premier sextant comme sextant de secours donc il faut quand même que ce ne soit pas un simple jouet...

y'en a-t-il parmi vous qui ont un retour d'expérience sur un modèle plastique qui répond bien à ces attentes ?

L'équipage
05 jan. 2020
05 jan. 202016 juin 2020
1

On a celui-ci, mais c'est Patrick qui s'en sert. Je lui demanderai de faire un petit topo.


05 jan. 2020
2

Un EBBCO en plastique. Pas cher et correct pour apprendre et ensuite garder en secours.


05 jan. 202005 jan. 2020
0

déjà merci pour ces réponses mais Calou, surtout dis bien à Patrick que c'est juste un avis sur la qualité (avantages/inconvénients) de ce modèle (ou d'autres) que je demande un retour, pas sur le point astro lui-même :)


Calou:Oui oui, bien compris ! Pour l'instant il n'est pas en état de répondre (grippe !)Je voulais rajouter ce lien navastro.fr[...]tif.pdf Ce site navastro.fr[...]/ est plutôt intéressant (le Mark 3 y est vendu à un bon prix), mais j'imagine que tu l'avais déjà repéré !·le 06 jan. 2020 11:39
Calou:.·le 06 jan. 2020 11:39
05 jan. 2020
1

Bonsoir,

j' ai fait une transat avec un Ebbco, on a l' impression d' avoir un jouet entre les mains mais c' est satisfaisant pour faire un point avec en moyenne une précision de 2 à 4 Nm quand les conditions sont bonnes (pas trop de mer et astre bien visible).

Par contre, lorsque les conditions se dégradent, la différence entre un sextant équipé d' une bonne lunette et de bons filtres permet très souvent de faire des visées alors que l'on n' arriverai même pas à voire l' astre avec un Ebbco.

Ce n' est généralement pas gênant sur une transat par les alizés, mais peut devenir vraiment stressant lorsque l' on se retrouve à faire un atterrissage dans du mauvais temps.

La problématique est évidemment différente si l' on se contente de faire de l' astro pour le plaisir avec un GPS de secours à bord.

Si tu es dans mon coin (Bretagne Sud), je me ferai un plaisir de t' aider si tu le veux.

Gorlann


06 jan. 2020
0

Bonjour, moi j'ai le modèle (au-dessus) plastimo je crois, en plastique noir dans sa boite grise.
C'est comme un vrai, mais en plastique.
J'ai quelques bouquins si tu veux ?

Bye


06 jan. 2020
0

merci gege1313 : le plastimo est je crois semblable à l'ebcco c'est bien ça ? donc une fiabilité correcte selon toi ?

(pour les livres et la formation, c'est une autre affaire et j'ai à peu près ce qu'il faut merci, on verra par la suite)

des utilisateurs du sextant plastique Davis mark3 ou du mark15 ?


06 jan. 202016 juin 2020
0

Bonjour,
le Davis mark 15 est plus proche d'un vrai sextant que les autres. Sont prix est 4x plus cher (210€) mais permet de faire le point en toutes conditions. Il équipé de filtre. 4 et 3.
L'ennui est que la lunette n'est pas très lumineuse et se dérégler facilement. De toute façon on fait la visée à vide sans la lunette.

Il est dans sa boite à bord.

A la maison j'ai celui ci pour décorer le Salon, celui de l'arrière grand père ... 10 fois le Havre-Valparaiso par le Horn, 12 transats. C'est un vrai donc, c'est plus lourd (2kg ) que le Davis (400 grammes) , pas vraiment à sa place sur un petit bateau de 10m, c'est un plaisir de faire le point à la plage avec ce bel instrument. Je suis en général plus au sud que le point réel.


06 jan. 2020
0

Qu'est-ce qui, à ton avis, explique que tu sois plus au sud ?


courtox56:Plus au Sud .. et bien sur ces vieux Sextant le réglage n'est pas facile. Il faudrait que je l'envoie en révision et réglages, ensuite mes vieux yeux affublées de lunettes aux verres correctifs ne sont pas assez nettes pour que distingue l'horizon correctement ...Plus je m'en sers moins il y a d'erreur·le 06 jan. 2020 14:39
07 jan. 2020
0

J'ai du mal à comprendre ces histoires de sextants ...
J'ai l'impression que c'est surtout une pièce de décoration très stylée.

Sans rire, tout le monde parle de sextant, mais je n'ai JAMAIS vu un bouquin d'éphémérides, ni jamais entendu quelqu'un en parler. (ni une appli, ni rien)


GRIBOU246:Il nous parle d'un temps où les moins de ... ans ne peuvent pas connaitre. C'est un tord.ephéméride, il y a sur le Marin Breton.·le 07 jan. 2020 16:52
outremer:Voileux, vous n 'êtes jamais entré dans une librairie nautique, un Musée maritime ?·le 07 jan. 2020 16:53
diaoulig:tien, voilà qui me rappelle les âges tendres d'heo, celui où les cma étaient très présents et où les escarmouches avec les modernes ne se comptaient plus....allez, ça me rajeunira, j'en remets une coucheutilisateur du gps et même d'open cpn depuis quelques années je n'en embarque pas moins les bon vieux moyens de navigation (en côtière cartes, règle cras, compas de relèvement, compas pointe sèche et le livre des feux qui de toute façon est dans le marin breton. oups ne pas oublier le crayon de papier et la gomme !).mon beau-frère qui est informaticien me confirme régulièrement que l'état de fonctionnement de ces truc en milieu "agressif" est un état anormal entre deux pannes.sans compter que sans batteries ils ne fonctionnent plus très bien...je ne partirai jamais au large sans un sextant, les éphémérides (marin breton encore une fois) et les ho249.avec ça et le bouquin d'alain grée je suis peinard et tranquille dans mes baskets.CMA for ever·le 08 jan. 2020 22:12
amate:tu ne connaitra donc jamais la magie d'un atterrissage au sextant sur un ilot paumé après quelques semaines de mer…. l'immense satisfaction du "all by myself " . on navigue aussi pour ça , même si de nos jours on fait dans le pain surgelé et les plats préparés… a chacun sa cuisine! ·le 12 jan. 2020 11:48
gorlann29:@GRIBOU246, avec les éphémérides du "Marin Breton", tu peux faire une méridienne mais pas une droite de hauteur.Gorlann·le 12 jan. 2020 13:11
GRIBOU246:Exact, mais cela est le minimum, avec une montre à l'heure, il est possible de naviguer.JJ·le 12 jan. 2020 15:04
diaoulig:gorlannavec une méridienne (forcement par jour) difficile de louper soit dakar en descendant soit la martinique ou la guadeloupe en traversant.une bonne méridienne avec une bonne montre est redoutablement précise et surtout ne nécessite pas de report de droite pour faire un point.ceci dit il est évident que si pas de soleil à midi.....jpierre·le 12 jan. 2020 15:15
gorlann29:Oui, tout-à-fait, la méridienne est très simple à réaliser, et précise en latitude.je ne l' ai que très peu pratiqué, car je lui ai toujours "reproché" d' être obligé de rester longtemps sur le pont avec le sextant en main, et à faire de multiples visées.La droite de hauteur à certes des calculs un peu plus long, mais elle permet de chopper l' astre à n' importe quel moment, une apparition de quelques secondes suffit si l' on est prêt.Et par mauvais temps, avec un bon sextant, les opportunités de droites de hauteur de soleil sont bien plus fréquentes que celles pour réaliser une méridienne.Mais c' est vrai que çà nécessite les éphémérides complètes et les tables de calcul, HO 249 ou autres.Avec l' habitude, la droite de hauteur était tracée sur la carte environ 5 mn après la visée.Gorlann·le 12 jan. 2020 17:47
diaoulig:bien d'accord Gorlann sur le fait qu'une droite, en dehors du plaisir de la calculer et de la tracer, est une meilleure option que la méridienne.ceci dit, en secours les éphémérides simples du marin breton (voir celles de voiles et voiliers si elles existent toujours ce dont je doute) et une bonne montre (une quartz correcte fait l'affaire) jointent à un sextant type ebbco ou plastimo permettent de s'en sortir en cas de soucis.ce n'est pas l'idéal certes mais c'est tout de même un bon dépannage et même quelques secondes de décalage de la montre (rarement plus sur une transat ou alors c'est une vraie daube) ne changent pas grand choses sur un atterrissage par ailleurs généralement couvert par des feux la nuit.jpierre·le 12 jan. 2020 18:18
07 jan. 2020
0

ssp.imcce.fr[...]hemeris

Et bien voila au moins une application qui en parle, tu pourras même en apprendre quelques unes par cœur pour briller à un prochain diner de société :-)


07 jan. 2020
1

@Peuwi : avant que ce fil ne déborde et pour l'éviter, je te promets d'ouvrir un fil dédié dans quelques temps
Il existe plein de documents et de témoignages sur les sextants et leur utilisation et en attendant je te conseille ce site navastro.fr[...] il fait référence à mes yeux : tu y trouveras plein d'infos sur l'objet lui-même, son usage, tu peux télécharger les éphémérides et diverses tables nécessaires aux calculs
etc etc (même accéder à des stages et/ou y acheter livres et matériel)

Ce que je voulais et j'ai quasiment ma réponse c'est savoir quel sextant d'apprentissage plastique acheter pour m'y mettre en vrai que je pourrai aussi garder en secours par la suite


07 jan. 2020
0

bonsoir, j'ai un Davis, bon instrument pour du plastique.
JJ


Moyak:Merci, et c'est quel modele ?·le 07 jan. 2020 17:34
07 jan. 2020
0

J'ai un EBBCO depuis de nombreuse année qui me donne satisfaction, mais je ne sais pas si l'on en trouve encore.


07 jan. 202007 jan. 2020
0

Patrick : "Le problème qui crée de l'imprécision, c'est qu'il faut tenir fermement les 2 parties mobiles (elles bougent trop facilement) après avoir fait la visée pour pouvoir lire la mesure. A part ce défaut il est correct pour une initiation, surtout pour le prix. J'ai appris et réussi à faire des mesures correctes, avec plus d'erreurs dues aux mouvements du bateau qu'à cause de ce problème mécanique.
Si tu as le budget, et que tu veux vraiment l'utiliser régulièrement autant prendre le modèle au-dessus, si tu veux juste apprendre tout en sachant que tu ne vas sans doute pas l’utiliser souvent, il suffit parfaitement"


07 jan. 202007 jan. 2020
0

Bonsoir, je pense qu'on a fait plus ou le moins le tour (en tous cas je pense être en mesure de choisir...)

l'EBBCO , je ne l'ai pas trouvé sur les sites classiques
les Davis sont à peu près vendus partout et les meilleurs prix sont chez navastro (je pensais pas...)

je pense que je vais opter pour le Davis mark15 et si ça se trouve il me suffira pour toutes mes navs et traversées méditéranéennes

Pour l'anecdote : en 2006 retour Calvi vers Continent : pendant une heure signal GPS aberrant sur notre magellan sportTrak (nous etions selon lui en train de faire une grande boucle)
Il y a deux ans, pleine nuit, cette fois dans le sens continent/Corse, je fais pas gaffe avec mon genou en appui sur l'écran du traceur B&G, je l'initialise à zéro!!! et l'année dernière aussi, en pleine traversée tout s'est éteint. Bref, je suis volontiers geek et use et abuse de l'usage du traceur et de mon iphone mais cette année on va allonger les trajets (Baléares) je souhaite être plus indépendant de la technologie.
En plus, c'est une chose qui me fascine depuis longtemps (en espérant que mes calculs ne vont pas me situer au coeur de la basilique St Pierre à Rome !)

Merci encore à tous ceux qui ont participé à ce fil !


07 jan. 2020
0

il y a plein d'Ebbco sur le bon Coin entre 40 et 50€,
un vrai sextant s'achète règlé par un pro, les marques Freiberger, Poulin, Tamaya...
l'erreur de mesure liée à la qualité de l'engin est important +- 5/6Nm.
Pour apprendre un Ebbco ou équivalent, mais après l'initiation les Davis en plastique sont bien trop chers par rapport aux occasions trouvées sur H&H, Stw, Le Bon Coin, un vrai sextant vaut 400€ 450€...


Mouetterieuse123:Pour info j'ai acheté un Tamaya "comme neuf" à 250€ ... ·le 08 jan. 2020 12:06
07 jan. 2020
1

En plus du sextant, en secours du GPS, pour celui qui serait intéressé , j'ai une GONIO à vendre , et qui marche, enfin, qui capte des trucs. Reste plus qu'à trianguler.

Si Lourdes n'est pas le bon point de chute, il vous reste Lisieux pour pleurer.

Humour.....!!!


PaulK:Le problème avec Lourdes ET Lisieux, c’est qu’il n’y a pas d’horizon de mer, donc difficile à trianguler. ·le 08 jan. 2020 01:35
08 jan. 2020
0

Bonjour,
J'ai une question - peut-être idiote - au sujet du sextant:
Peut-on s'en servir, s’entraîner à terre, loin de toute mer ou horizon dégagé?

En pleine terre, par exemple.
Comment avoir la référence horizon, faut il avoir un horizon artificiel?
Merci d'avance


Calou:"Voui ! Et tu fais ta visée de soleil à soleil et tu divises par 2"·le 08 jan. 2020 10:55
08 jan. 2020
2

une assiette ou un grand plat plein d'eau, ca le fait.


sunzoo:Un plat à tarte rempli de lessive liquide·le 12 jan. 2020 13:01
08 jan. 202008 jan. 2020
0

La piscine c'est plus facile pour faire la visée !!! ;=) et 1 gps pour avoir l'altitude !!! :=)

Non sans rire pour faire les premier essais le GPS ma bien servie, il existe aussi 1 add on sur Open cpn et une petite appli sous android facilité le calcul .

La lecture sur le site de navastro cité plus haut démystifie bien la chose ! navastro.free.fr[...]ex.html

Bon amusement


PhilGé:Parce qu'en plus il faut connaître l'altitude?·le 08 jan. 2020 16:32
marinero76:Non, c'est la dépression de l'horizon, l'angle sous lequel tu vois l'horizon qui se retranche de la hauteur observée et ici tu ne vois pas l'horizon.·le 08 jan. 2020 20:02
08 jan. 202008 jan. 2020
1

Puisqu'on parle sextant, donc étoiles, je crois que cette vidéo - à voir en HD jusqu'à 2160p et si possible en plein écran - et bien documentée par le texte, fera un joli complément à ce fil.

Cette vidéo accélérée a été prise dans la Réserve internationale de ciel étoilé des Cévennes tout au long de la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Elle résume plus de treize heures de nuit en trois minutes et vous permet d’admirer la course des astres au-dessus du lac des Pises. Dans un ciel d’une pureté remarquable, l’éclat du croissant lunaire n’est pas suffisant pour cacher la bande laiteuse de la Voie lactée et les étoiles du Triangle de l’été – Véga, Deneb et Altaïr – qui plongent vers l’horizon ouest. Le point le plus brillant sous la Lune est la planète Vénus. La surface partiellement glacée du lac réfléchit l’éclat vénusien et lunaire en début de nuit, puis c’est au tour des étoiles les plus brillantes de se refléter sur ce miroir imparfait qui magnifie leur couleur ; repérez notamment la splendide trace bleutée projetée par Rigel et Sirius avant leur coucher (2:15). Après le départ de la Lune, la grande galaxie d’Andromède fait son apparition en haut du champ au cœur de la nuit, bientôt suivie par l’amas d’étoiles des Pléiades, puis viennent les fières étoiles du Taureau, d’Orion et du Grand Chien. Moins lumineuse que sa partie estivale, la Voie lactée hivernale surplombe Orion et tombe vers l’horizon jusqu’à l’aube. Quelques étoiles filantes sont visibles au fil des heures, mais la plupart des traits lumineux sont laissés par des avions ou des satellites. En début de séquence, l’éclat lunaire est tellement intense qu’il provoque l’apparition de deux artefacts à l’opposé du champ : un long reflet vert et un grand arc faiblement lumineux. Au loin, on distingue quelques éclats lumineux qui trahissent les déplacements des observateurs de l’observatoire astronomique des Pises tout au long de la nuit. Le son a été enregistré sur place : seul le bruit de l’eau coulant sur le déversoir du lac venait amoindrir le silence absolu de cette longue nuit hivernale. Technique : vidéo accélérée prise avec un boîtier Sony Alpha 7s et un objectif Nikon 14-24 mm utilisé à 14 mm et diaphragmé à 3 ; chaque pose dure 15 secondes à 4 000 ISO et la vidéo enchaîne plus de 2 700 poses entre 18 h 20 et 7 h 30.

Les nuits d’hiver entièrement dégagées sont rares et il faut savoir les déguster comme un morceau de pain frais, jusqu’à la dernière miette ! Je vous invite à me suivre au fil de la nuit du Réveillon que j’ai passé dans la Réserve internationale de ciel étoilé des Cévennes sous une voûte céleste peuplée d’éclats stellaires croustillants. La Lune est l’astre le plus éblouissant en soirée pour quelques jours encore puis elle glissera progressivement vers la seconde moitié de la nuit après la pleine lune du 10 et laissera l’avant-scène à Vénus. La position de la deuxième planète du Système solaire est de plus en plus favorable dans le ciel du soir et son éclat ne cesse de croître. Vénus est visible loin au-dessus de l’horizon sud-ouest juste après le coucher du Soleil ; en fait, lorsque l’on sait où la chercher, il est même possible de la repérer dans le ciel bleu de l’après-midi. Ce mois-ci, vous pourrez utiliser sa conjonction avec le croissant lunaire en fin de mois pour vous aider à la repérer en plein jour (voir plus loin dans ce billet).

Vers la fin du crépuscule, moins d’une heure et demie après le départ du disque solaire, vous remarquerez à l’ouest, sur la droite de Vénus, les trois étoiles qui délimitent le Triangle de l’été : Véga, Deneb et Altaïr. Un peu plus tard, et lorsque l’éclat lunaire sera moins présent, un site protégé des lumières artificielles vous permettra de distinguer la Voie lactée entre ces belles étoiles. Au fil de la soirée, Altaïr et Véga se couchent, mais si vous habitez à plus de 45° de latitude nord, Deneb descend vers l’horizon nord et le frôle avant de remonter : elle est circumpolaire, c’est-à-dire qu’elle ne se couche jamais tout au long de l’année. Il faut se situer à plus de 52° de latitude nord pour que Véga devienne elle aussi circumpolaire.
En tournant le dos au Triangle de l’été à la fin du crépuscule et en regardant vers l’est, vous remarquerez sans peine les trois étoiles alignées de la ceinture d’Orion car elles sont suffisamment brillantes pour être visible à l’œil nu en ville malgré la pollution lumineuse – évitez tout de même d’observer sous un lampadaire ! Autour de ce trio que l’on surnomme souvent les Trois Rois, les étoiles Bételgeuse, Bellatrix, Rigel et Saiph tracent un vaste parallélogramme. Bételgeuse est habituellement l’une des étoiles les plus brillantes de la voûte céleste, mais c’est également une étoile variable et elle est actuellement proche de son minimum d’éclat si bien que sa voisine Aldébaran du Taureau est plus resplendissante en ce début d’année.

Les bras d’Orion agrandissent cette figure incontournable du ciel hivernal : dans une main, ce chasseur tient une massue qui s’élève vers les Gémeaux, dans l’autre il brandit un bouclier ou une peau de bête devant le mufle du Taureau ; utilisez les cartes de ce billet pour identifier ces astres et ces figures célestes. Plus tard dans la soirée, quand Orion chemine au-dessus de l’horizon sud, il est facile de repérer sur sa gauche et un peu plus près de l’horizon l’éclat étourdissant de Sirius du Grand Chien, l’étoile la plus brillante de la sphère céleste, que la turbulence atmosphérique fait vivement scintiller.

Bételgeuse, Sirius et Procyon (Petit Chien) délimitent le Triangle d’hiver. Remplacez Bételgeuse par Rigel et ajoutez Pollux des Gémeaux, Capella du Cocher et Aldébaran du Taureau pour dessiner l’immense Hexagone d’hiver que je vous ai présenté dans ce billet. Même si vous vivez sous un ciel dégradé par la pollution lumineuse, les étoiles très brillantes qui bornent le Triangle et l’Hexagone sont généralement visibles à l’œil nu. Consacrez une sortie sous un ciel de bonne qualité à une découverte plus complète des constellations hivernales. Au fil de la nuit, la rotation terrestre emporte les astres vers l’ouest et les constellations du printemps (Lion, Vierge, Corbeau) puis de l’été (Cygne, Lyre, Scorpion) font leur retour par l’est. En ce début d’année, l’éclat orangé de la planète Mars est visible à l’aube, non loin de l’étoile rouge Antarès du Scorpion.
© Guillaume Cannat


Moyak:merci, c'est tout près de chez moi et c'est vrai que c'est un chouette coin·le 08 jan. 2020 19:44
08 jan. 2020
0

j'ai un plastimo à bord donc plastique.
il y a longtemps en quittant la gran canaria pour dakar, le satnav (quand je disais longtemps...) est tombé en panne la première nuit et j'ai fait la route avec le plastimo pour les gamins du bord et un russe acheté sur un chalutier de la même espèce (j'en ai encore mal aux cheveux...) à lisbonne en descendant.
résultat une demi-heure d'erreur sur l'arrivée aux mamelles pour le plastique et idem pour le russe pourtant parfaitement réglé et de super qualité.
il faut dire que le temps avait été splendide sur toute la descente permettant de très belles visées.
conclusion le plastimo est toujours avec moi.


09 jan. 2020
0

Si tu veux être "in", tu as le sextant jaune de Happy.
Je crois que Loïck Peyron lui avait donné un nom : "Du"

Le sextant "Du"


09 jan. 2020
1

C'était VDH lors du dernier GGR qui avait donné ce nom humoristique à son sextant


09 jan. 202012 jan. 2020
6

Salut à tous et bonne année 2020,
Dans la même démarche que toi, j’avais acheté d’occasion à Tikipat un Davis Mark 25. Au début, j’utilisais les tables papier, maintenant j’utilise une appli sur IPad. Rapide et précis. Avec l’habitude, on arrive progressivement à une bonne précision.
Il ne s’agit nullement de réinventer la roue, mais je trouve qu’une méridienne en navigation met un peu de poésie et de bonheur.
Bonnes visées à toi
Polo


09 jan. 202009 jan. 2020
1

merci polo

(l'appli je l'ai aussi, pour quand je saurais bien le faire avec les tables...)


09 jan. 202009 jan. 2020
0

pour bien utiliser les tables, il y a dans le bouquin d'alain grée (tome 2 grande traversée et point astro ) des cadres avec des cases qui sont très bien foutus
c'est franchement pratique ..


09 jan. 2020
0

@diaoulig : oui j'ai vu et puisqu'on a cité plusieurs fois Alain Grée autant en profiter pour dire ici tout le bien que j'en pense, et pas seulement pour ce tome 2, les autres aussi sont passionnants, pleins de bonnes pratiques faciles à mettre en oeuvre car faciles à comprendre


09 jan. 2020
0

Bonsoir,

excellent de citer le bouquin et la méthode d' Alain Grée.

J' ai appris l' astro tout seul comme çà, et je ne suis pourtant pas spécialement doué pour ce genre de chose.

Ce que j' y ai préféré, c' est le fait, comme il le dit, de réussir rapidement à faire une droite de hauteur, sans nécessairement en comprendre le pourquoi du comment.

Dans mon cas, c' est après un bon mois de pratique quotidienne que j' ai compris la totalité des subtilités, alors que dès le premier jour, j' arrivais à faire un point tout-à-fait correct.

Je pense que ce fantastique livre pourrait très bien être re-nomer: L' astro pour les nuls.

Gorlann


09 jan. 2020
0

Bonsoir,

excellent de citer le bouquin et la méthode d' Alain Grée.

J' ai appris l' astro tout seul comme çà, et je ne suis pourtant pas spécialement doué pour ce genre de chose.

Ce que j' y ai préféré, c' est le fait, comme il le dit, de réussir rapidement à faire une droite de hauteur, sans nécessairement en comprendre le pourquoi du comment.

Dans mon cas, c' est après un bon mois de pratique quotidienne que j' ai compris la totalité des subtilités, alors que dès le premier jour, j' arrivais à faire un point tout-à-fait correct.

Je pense que ce fantastique livre pourrait très bien être re-nomer: L' astro pour les nuls.

Gorlann


09 jan. 2020
0

bsr a tous
le sextant c'est bien , je l'ai utilisé en son temps , mais avouez quand meme que c'est vachement dépassé ,(c'est dommage d'ailleurs car si il n'y avait que ça , il y aurai moins de monde en polynésie !!)
mais c'est tant mieux aussi , car remplacé par le GPS , ça permet a tous de parcourir le monde et ça c'est bien .
et que ceux qui ne jure que par le sextant (j'aimerais bien voir leur table a carte ) ne viennent pas argumenter :'' et si un jour le système GPS tombe en panne , t'aura l'air malin !)
le systme GPS , ou galiléo ou glonass en panne !!! ,laisser moi rire , tout est régie par ces systèmes , de votre montre de rando aux missiles en passant par je ne sais quoi d'autre ,et un GPS portable de quelques dizaines d'euros suffit a traverser les océan , achetez en 3 ou 4
mais

alors si vous voulez utiliser un sextant , oui le bouquin d'alain Grée est tres bien
mais il y a mieux et ça a ete abordé ici

www.hisse-et-oh.com[...]idienne

oui , le bouquin de JC Javoise est extraordinaire pour apprendre le maniement de cet instrument antique et les calculs qui vont bien, et apprendre ou garder en mémoire de pratique beaucoup d'autre choses indispensable également
ceux qui ont cet ouvrage me comprendront , je l'ai et ne m'en séparerai pour rien et pourtant , je n'ai plus de sextant , car ce livre vous permettra d'arrivé a destination sans GPS sans sextant , mais avec une simple montre !

cdlt


diaoulig:ahunuivoile :bien d'accord avec quand au fait d'une panne générale des divers systèmes de positionnement (encore que certains diront qu'une super explosion solaire.....)non, ce qui fait que quoi qu'il arrive j'aurai toujours à mon bord de quoi naviguer à "l'ancienne" c'est outre le simple plaisir de le faire, le risque de panne d'électricité à bord pour quelque raison que ce soit.en étant pessimiste et par exemple ce pourrait être un ofni après quelques jours depuis le cap vert et de l'eau qui monte suffisamment haut pour court-circuiter les batteries donc plus le moindre jus à bord. la voie d'eau est colmatée et la seule solution est de continuer la traversée le sextant pourrait rendre service non ?et à la réflexion vu tout ce que les porte-conteneurs perdent les ofnis ne sont pas vraiment en voie de disparition.ceci dit, certains copains me trouvent parano.·le 10 jan. 2020 02:13
fritz the cat:olivier stren verin à fait un bouquin pas mal .moi c'est la royale qui m'a appris ,en passerelle un point à chaque relève de quart minimum de jour comme de nuit ,faut ce qu'il faut .je crois qu'à navale ils apprennent toujours alain·le 02 fév. 2020 10:17
fritz the cat:olivier stren verin à fait un bouquin pas mal .moi c'est la royale qui m'a appris ,en passerelle un point à chaque relève de quart minimum de jour comme de nuit ,faut ce qu'il faut .je crois qu'à navale ils apprennent toujours alain·le 02 fév. 2020 10:17
09 jan. 202018 jan. 2020
0

Je possède un Ebbco depuis 40ans, et c'est avec lui que je me suis fait la main.
Il a mal vieilli, les filtres en gélatine sont morts.
j'ai depuis trouvé sur eBay un Navigair (importation Japan) de bonne facture mais quand même fortement oxydé, puis un second en bien meilleur état. Récemment ce fut un Astra IIIb quasi neuf pour cent euros. Mais mon rève c'était un Spica Tamaya, j'en ai trouvé un sur le boncoin pour pas cher mais sans la lunette, j'ai réussi à imprimer en 3D un adaptateur pour les lunettes 7x35 des Navigair. j'ai eu aussi un Freiberger Yacht qui m'a moins emballé.
Ce que j'apprécie surtout c'est le confort de visée, l'Astra avec son miroir plein champ est très agréable, le Spica est très lourd mais très bien construit, les Navigair son précis mais les filtres polarisés sont passés avec le temps donc "dangereux".Attention à ne pas s'abimer les yeux.


09 jan. 2020
0

ce fil dérive gentiment et les contributions des uns et des autres sont très intéressantes, voyons jusqu'où il nous mènera.

on fera le point ? (c'est le cas de le dire)


09 jan. 202009 jan. 2020
2

Dans un monde d'effondrement, nous n'aurons peut être plus que notre sextant, une table papier et un crayon de bois pour faire le point.
Les sextants s'arracheront chez les ships et en mer, nous nous ferons pirater et la seul chose qui intéressera les pirates sera ce fameux sextant.

Vous ne me croyez pas ?

achetétépéhes://


11 jan. 2020
1

pour avoir pratiqué l'astro intensément a l époque ou il fallait un gros budget pour avoir 2 points par jour avec un sat nav, (au siècle dernier ) je te conseille un Ebbco, (ou plastimoche, c'est le même ) la précision est d environ " 3 a 4' milles dans de bonnes conditions ( tropiques ) pour les points d étoiles, insuffisant, préfère par exemple un Fraibergé Yacht, on en trouve pour pas trop cher d'occase. dans tous les cas, verifier la qualité des miroirs et la collimation…
j'ai un ebbco en excellent état a vendre pour 40 euros' si ça t'intéresse , fait signe!
a l époque nous naviguions avec un Ebbco et un Fraibergé yacht, ensuite on a œuvré avec un fraibergé drum, un vrai, fabriqué en Allemagne de l est… et mode d'emploi en russcof c'était le top du top, au niveau du tamaya…. et beaucoup,beaucoup moins cher des fois j'imagine que
ce serait vraiment trop drôle si d'aventure tous les satellites beugaient et qu'on se retrouve sans GPS…. avec bien moins d'encombrement sur les flots...hi hi hi


11 jan. 2020
0

Bonsoir,

parmi les sextants que j' ai utilisé (Altaïr, Ebbco, Freiberger Drum, Erny 2000, Navigair, et maintenant Cho-M Russe), c' est le freiberger Drum que j' ai préféré, pas pour son esthétique mais pour sa qualité optique et ses filtres, permettant de chopper le soleil dans des conditions inimaginables avec tous les autres, sauf peut-être le dernier, que je ne sors plus par mauvais temps(j' ai quand-même un GPS à bord).

Il faut savoir que lorsqu' on est obligé de faire des visées "par tous les temps", même en étant très soigneux, le sextant morfle pas mal et fini par s' oxyder(même le Freiberger), et je n' ai pas envie de "pourrir"

Sinon un très bon sextant que l' on trouve à pas trop cher, l' Erny 2000, simple avec une très bonne optique et des bons filtres, mais je l' ai revendu car je n' ai jamais réussi à me faire à son système de débrayage de l' alidade très différent de tous les autres.

Gorlann

Gorlann


fritz the cat:j'eu un zeiss dit océanographique avec les miroirs sans tain visée pleine ouverture ,je l'ai vendu au YCFpour donner des cours à paris avec une calculatrice plastimo nc77 qui ne me servait plus à rien ,comme je ne sortirais plus de méditerranée je n'en ai plus l'utilité ,bien que mes premières virées sur les baléares ,je me recalais au bout de 24h d'estime .alain ·le 02 fév. 2020 10:22
11 jan. 202018 jan. 2020
0

Pour les aficionados d'eBay, on trouve pas mal de sextants intéressants
On élimine déjà toutes les babioles en cuivre de mauvais gout.
On peu aussi éliminer les pales copies des sextants Tamaya qui ne font illusion que de loin.
On trouve ensuite les sextants venant des chantiers de déconstruction Indiens, ils sont en bon état, dans leur boite mais rarement pourvus de leur lunette (pourquoi ?)
On trouve ensuite des sextants russes dont on a du mal à identifier la marque et encore moins le modèle.
Les Freiberger sont sur-cotés à mon gout, ainsi que les sextants plastique
Les grandes marques comme Cassens & Plath sont aussi hors de prix
reste les inclassables, Navigair, ou équivalent d'importation du japon parfois identique aux Tamaya.
Pour les optiques, c'est la loterie, si vous demandez au vendeur dans quel état est l'optique, il vous répondra qu'il ne sait pas utiliser ce genre d'appareil :(
J'ai eu une fois l'idée d'acheter une paire de jumelle 7x35 sur eBay pour un quinzaine d'euros
une fois démontée, j'ai pu adapter une moitié sur mon Spica :)


11 jan. 202011 jan. 2020
0

Sextant Tamaya fait main, à la lime !!!
www.ebay.fr[...]5578440


11 jan. 2020
0

Je tiens à mettre en garde les éventuelles personnes pouvant être intéressées par les sextants ex-marine soviétique.

J' ai acheté sur LBC un magnifique CHO-M, version soviétique du Cassens & Plath, équipé d' une splendide lunette Karl Zeiss, le top des optiques.
Un seul "petit" problème: cette super lunette donne une image...inversée (comme celle d' un télescope)!!!

Bien qu' ayant navigué des années en pratiquant quotidiennement l' astro, je n' ai jamais réussi à descendre le soleil sur l' horizon, et ce bien stable dans mon jardin.

Je pense qu' il fallait être menacé de goulag pour réussir à faire une visée avec une telle lunette, pourtant de super qualité.

j' ai finalement racheté une lunette chez Navastro, mais le sextant plus sa nouvelle lunette me sont revenu à presque 400 euros.

Un homme averti valant un régiment d' officiers de marine soviétique, méfiez-vous si vous désirez acheter un sextant CHO-M.

Gorlann


marinero76:Menacé du goulag ou la tête en bas dans l'hémisphère sud, rien n'y fait alors voir si on peut changer la lentille de l'oculaire.·le 13 jan. 2020 00:11
11 jan. 2020
1

comme gorlann, les sextants russes sont très bon et ont souvent de très bonnes optiques mais...
je n'en achèterais jamais sur le net.
celui que j'avais acheté pour l'andré-yvette (il n'y est malheureusement plus) avait été négocié directement avec le pacha d'un chalutier de même origine bloqué en attente de pièce dans le port de Lisbonne.
prix hors concurrence, sextant et optique parfaite mais.... le pire mal de crâne de ma carrière de poivrot. j'en ai encore mal sous le scalpe rien que d'y penser 25 ans plus tard.


12 jan. 2020
1

bonjour le davis 25 est sympa car grand champ mieux que le 15 a mon avis ....léger...cool..rapide du fait d'un poid léger


02 fév. 202002 fév. 2020
0

Bonjour,

J'ai personnellement trouvé sur le coin un Ebcco Plastimmo pour pas cher (surtout qu'il était accompagné du livre « le point astronomique » de Claude Asken, que je trouve personnellement très clair). Attention tout de même au tambour qui est tenu par une vis allen au pas US et non métrique. La vis était foirée et pour commander une vis qui va bien avec la clef allen qui va bien, il faut aller sur le net, avec un prix de port qui représente 5 fois le prix du matos.
J'ai pu aussi vérifier l'alignement des miroirs avec la technique clairement exposée par navastro. , j'ai utilisé deux bouchons de vin en résine (les bouchons pas le vin) identiques et impeccable. En revanche , j'ai visé Vénus hier soir (pas facile de la louper…) et j'ai deux Vénus qui s’affichent distantes l'une de l'autre, malgré la collimation. Ma question aux possesseurs d'un tel sextant : est-il facile d'intervenir sur le miroir d'horizon pour corriger cela, et – corollaire – est-il vain de le faire, le plastique pouvant se déformer rapidement, obligeant à refaire ce réglage à chaque fois, en parallèle avec la collimation du sextant ?

à bientôt !


sunzoo:tes bouchons te permettent de régler la perpendicularité des 2 miroirs par rapport au limbe, une fois fait tu dois régler le zéro en visant le toit d'un immeuble à 1km ou plus, tu règles ensuite le miroir d'index pour faire coïncider. les lignes horizontales et verticales.·le 02 fév. 2020 12:22
sunzoo:ton miroir d'horizon doit être perpendiculaire au limbe, le réglage d'orientation importe peu·le 02 fév. 2020 12:26
Mouetterieuse123:C'est peut-être le récipient d'eau qui a des reflets parasites ? ·le 04 fév. 2020 13:53
lmdlg:@Mouetterieuse123, non, pour régler le miroir d'horizon, je vise directement la planète (mieux encore l'étoile). Je ne vise pas le récipient.·le 04 fév. 2020 16:28
sunzoo:Moi j'utilise de la lessive liquide dans un plat à tarte, la nuit j'arrive à voir les étoiles brillantes et les planètes (après quelques minutes d'adaptation)·le 04 fév. 2020 17:14
02 fév. 2020
1

un petit poulain a tambour ,le modèle yatch ,parfait pour la plaisance ..
de toutes façons faire une collimation ,ça fait partie de l'exercice
alain


02 fév. 2020
0

Merci à tous pour tous ces retours d'expérience bien sympathiques.

Après la théorie (je lis et relis le livre d'Alain Grée et parcours le site navastro et d'autres...) ce sera le temps de la pratique : inscrit à un stage de 3 jours en mai, j'aurai la possibilité de manipuler plusieurs modèles. Je vous livrerai ici ce que j'en aurais retenu

A bientôt


02 fév. 202002 fév. 2020
0

A lmdlg
Salut
Tu as trois vis de réglage autour du petit miroir, 2 près de la platine pour réglage en hauteur et un vers l'extérieur pour réglage latéral


02 fév. 2020
0

bonjour ...j'ai fais le stage chez navastro....deux fois .....le gars est super...bon ...après le stage si tu ne peaufine pas .....si tu ne continu pas assidument+++++....si tu te dis que cela reviendra en situation..c'est mort ....le stage t’éclaire et te permet de faire ... ne rien lâcher ensuite tous les jours tu dois revisiter ce que tu as vu et plus bien sur......ce n'est pas aussi évident que cela pour qui navigue en loisir...cordialement ...jean


03 fév. 202003 fév. 2020
0

Bonsoir,

Des nouvelles de mon plastimmo en forme de remerciements pour vos aides : la clef Allen de réglage du miroir d'horizon était livrée avec (pour ceux qui achètent un tel sextant, à vérifier car la clef est toute petite, plus petite encore que celle qui permet de serrer le tambour sur son axe, et probablement aussi au pas US, donc pas facilement trouvable). J'ai fait un réglage sur Vénus ce soir, tout est nickel. Un petit relevé sur la Lune (technique du bac d'eau) et comparaison avec Stellarium (excellent logiciel que je conseille au passage), me donne une erreur entre 3 et 10'.
Demain, s'il y a un peu de soleil, je m’entraîne.


sunzoo:Tu utilises quel logiciel ?·le 04 fév. 2020 17:46
lmdlg:stellarium.org[...]/fr/ ·le 04 fév. 2020 18:26
sunzoo:oui j'ai bien compris , mais pour les droites de hauteur·le 04 fév. 2020 18:57
lmdlg:Ah pardon, je suis en train de me faire un programme en Python. Et je vérifie avec Stellarium car j'ai pour tous point du globe et à tout moment j'ai l'heure locale et la hauteur du soleil.·le 04 fév. 2020 20:05
10 fév. 2020
1

Faire les calculs simplement, se fabriquer un sextant en papier pour mieux comprendre les éléments d'un scrutant.
Ducumentation gratuite à télécharger ici:

www.marinbreton.com[...]nomique


10 fév. 2020
0

merci courtox pour ce lien bien interessant !

dans le même ordre d'idée, il y a dans le livre Navigation de secours de David Burch, tout un tas d'astuces et moyens divers d'approximer sa position dans des conditions dégradées. C'est aussi bien instructif (mais pas encore d'actualité pour moi, j'attends d'avoir franchis le premier cap...)


10 fév. 202010 fév. 2020
0

trop bien marinero ! merci

ce fil se transforme en un DIY mais après tout, fabriquer un sextant c'est aussi une façon de l'apprivoiser


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (119)

Inishmore island

mars 2021