choix d'un dériveur léger

Bonjour,
je suis depuis quelques semaines en pleine réflexion sur l'achat d'un dériveur léger. J'ai pris des cours de voile il y'a bientôt 10 ans dans l'optique par la suite d'acheter un petit bateau ce que je n'ai pas pu faire sur le moment. L'idée étant de trouver le bateau et prendre des cours avec par la suite pour me remettre en selle et bien le connaitre.

A force de chercher le bateau qui me conviendrait je me perds dans mes recherches et tout deviens un peu confus. Les opportunités de l'occasion étant également un facteur, le choix n'est pas simple, surtout que dans ma fourchette de prix on trouve des habitables (ça fait rêver) et des petits dériveurs.

Pour le programme :
- balade (pas juste devant la plage mais pouvoir naviguer à la journée) et qui puisse aussi procurer de bonnes sensations sur l'eau.
- possibilité d'embarquer à 3 pour emmener ma compagne ou des amis.
- pouvoir s'asseoir dedans en navigation "balade" (donc pas de 420/470 etc...)
- pouvoir le mater, le mettre à l'eau et le remettre sur la remorque seul.
- en bonus, pouvoir mettre un petit moteur pour les parties de pêche sans devoir sortir la voile à chaque fois ou les jours sans vent.

J'ai autour de chez moi 3 bateaux qui me font de l’œil tous très différents.
- un wayfarer (2000€ avec la remorque) c'est lui qui a ma préférence.
- un maraudeur (2300€ avec la remorque) j'ai pu récemment naviguer sur un fox trot assez similaire, c'était top mais il était au mouillage. J'ai peur qu'il soit lourd pour le remettre sur sa remorque et la mise à l'eau, quid du matage ? la petite cabine est un réel plus pour le rangement et garder du matos au sec.
- un Zef (300€ sans remorque) le prix est plutôt pas mal je trouve, mais j'ai un peu peur qu'il soit un peu pépère ?

C'est à peu près tout ce que je trouve avec mes critères autour de chez moi entre les cotes d'armor et l'Ille et Vilaine, mais pour le choix final... c'est une autre histoire.

Merci beaucoup de vos lumières !
Gwendal

L'équipage
24 août 2021
24 août 2021
1

bonjour, Il y a aussi l' inusable caravelle, la mise à l' eau est facile à partir d' une cale, sur une plage il faut etre à plusieurs. Il y a un coffre à l' avant pour ranger le matériel, coté sensation c 'est quand même un dériveur plutot stable et confortable, à 4 dedans on n' est pas trop serré. Le bateau n' est pas trop toilé. j' ai mis un spi de 470 dessus pour le plaisir. J' ai aussi un moteur de 2,5 cv, ça suffit largement, il faut prendre avec un arbre long. Il faut savoit qu' à l' origine c'est un bateau conçu sans voile, plutot pour etre une grosse barque, d' ou sa polyvalence.
le waifarer je ne connais pas, le maraudeur est certainement plus sportif, ça doit pouvoir se mettre à l' eau seul à partir d' une cale. le zef c 'est un peu une coque de noix.


24 août 2021
1

Un zef est trop petit pour emmener 3 personnes. Wayfarer très bien pour le programme de navigation mais c'est un bateau assez lourd pour un deriveur léger et bien voilé, la possibilité de manutention et mise à l'eau seul dépendent de ton gabarit.


24 août 202124 août 2021
0

La caravelle aurait pu être intéressante mais les prix sont devenu exorbitants, j'aimerais ne pas dépasser les 2000€ avec remorque. Le wayfarer est son cousin britannique d'après ce que j'ai pu lire.

J'avais un peu l'impression que le zef n'était pas trop dans mon programme, j'ai bien fait de ne pas me précipiter sur l'annonce.

La mise à l'eau se fera de la plage ou d'une cale (bien que depuis la cale j'ai un peu peur de l'abîmer au moment de ramener la voiture au parking).
Le wayfarer me semble tout indiqué, y'aurait il des bateaux approchant mais un peu plus léger ? Mais sans doute moins stable aussi du coup.

Pour mon gabarit je fais 1m83 pour 80kilos.


24 août 2021
1

Si la cabine n'est pas jugée indispensable: un Ponant.
www.wanaboat.fr[...]ponant/


24 août 2021
1

+1 pour le Wayfarer, très polyvalent, j'ai même connu quelqu'un enBretagne Nord,qui l'utilisait en solo pour la pêche exclusivement (traine, casiers, filets...)
Il y'a aussi le Ponant qui peut-être sportif mais qui sait aussi se montrer sage.
Le Maraud est un super bateau mais son lest complique (un peu) sa mise sur remorque (roues dans l'eau). Mais on peut y faire la sieste (et plus !)
La Caravelle...mouais, la plastique n'a pas la côte et la CP si elle n'est pas chère nécessite des travaux, hivernage plus compliqué également...de plus, c'est plutôt lent...


24 août 2021
0

j'ai un peu regardé le ponant, mais j'aimerais avoir la possibilité de pouvoir m'asseoir dedans et non sur le bord du bateau (je pense à ma compagne et à notre fille dans quelques années).

Le tabasco le plus proche de chez moi est à 6500€ avec la remorque, ce qui le disqualifie d'office, mais il a l'air sympa comme bateau, proche du Maraudeur j'ai l'impression, et du fox Trot que j'ai pu un peu tester la semaine dernière.

Le wayfarer me semble de plus en plus indiqué (et en plus je le trouve plutôt joli). J'avais aussi repéré le laser 16 et victoria 16 mais introuvable d'occasion en ce moment, et je n'ai aucune idée des prix.


24 août 2021
0

Bonjour,

s' il n' y avait pas le problème de la mise à l' eau /sortie d' eau en solo (et le prix), la Caravelle correspondrait assez bien au cahier des charges.

Mais pour avoir pas mal utilisé des Caravelles, je peux garantir que la mise sur remorque sur une cale ou une plage, en solo, ne serait-ce que par une petite dizaine de nds de vent traversier est totalement impossible.

Gorlann


24 août 202124 août 2021
0

Pour ce programme , il faut un petit dériveur avec un abri et une baille à mouillage . Cela sert à abriter le casse croute , les vêtements garde au sec et les serviettes de bains ou la canne à pêche .
On cherche donc un 15 à 17 pieds avec cabine et dérive .
Le maraudeur , le tabasco , sont dans la cible mais très chers .
Il y a un Lanaverre 5,90 sur LBC , Lanaverre était un chantier spécialisé dans ces petits habitable .
Pour la mise à l'eau en solo , si la remorque est bien équipée d'un bon treuil , 400kg ça doit bien le faire .
J'ajouterais le Jeanneau Alizé


gorlann29:Bonjour Safioran,je serais très intéressé de savoir comment tu fais, en solo, pour maintenir le bateau dans l' axe de la remorque par vent de travers.Pourrais-tu expliquer ta technique?Gorlann·le 24 août 14:53
safioran:Déjà je ne mets pas à l'eau avec 35 nds de travers et les voiles gréées .Je mets à l'eau en gardant la sangle du treuil tendue sur l'étrave pendant que le bateau pivote gentiment autour du patin sous le vent , puis je lache de la sangle tout en reprenant un garde latérale frappée soit à terre , soit sur la remorque . ·le 24 août 15:01
Rigil:Pour mon Maraudeur, je mettais deux tubes avec mousse (mâts de laser de recup) dans des supports prévus pour sur les côtés arrière de la remorque, je présentais le canot qui se trouvait coincé et en appui dans cette fourche, ensuite, je sautais à l'eau en cuissardes et frappais le cable du treuil préalablement déroulé à la bonne longueur.La remorque était cassante et les roues dans l'eau a cause du saumon du Maraudeur...🙄☹😪·le 24 août 15:05
gorlann29:Je n' ai JAMAIS parlé de mettre à l' eau avec 35 nds ni avec les voiles gréées!!!!Le problème ne vient pas trop de la mise à l' eau(on arrive tant bien que mal à se débrouiller comme Safioran l' a expliquer), mais au retour.Il faut juste réfléchir avant, qu' au retour d' une sortie, il peut très bien y avoir un vent traversier de ne serait-ce que 10 nds, et là, la manoeuvre simple par calme plat ou vent de-bout devient vite galère, car il faut:arriver seul avec le bateau jusqu' à la cale/plage (pas de problème jusque là)puis si il n' y a pas une "bonne âme" pour tenir le bateau, soit mettre un mouillage ou trouver le moyen que le canote ne se fasse pas la belle pendant qu' on va chercher la bagnole et la remorque, qui ne sont pas systématiquement, à 10m du bateau.ensuite, si aucune aide extérieure, si la remorque n' est pas équipée de guides comme le propose Rigil, j' aimerais bien voire les donneurs de leçon opérer, car le bateau se met systématiquement bout au vent, et, n' ayant que deux bras, j' ai parfois bien du mal à mettre mon Fireball de moins de 100kg et voiles affalées sur sa mise à l' eau.A partir du moment où il y a au moins une personne pour aider, çà devient beaucoup plus facile, mais si on doit TOUT faire tout seul, on ne sort finalement pas souvent (c' est justement mon cas avec mon Fireball).J' ai un beau-frère qui a une Caravelle sur remorque à Port-Louis.Il ne sort quasiment jamais tellement la manoeuvre de remise sur la remorque est galère!Mieux vaut le savoir avant d' acheter qu' après.·le 24 août 15:29
safioran:Étonnant de ne pas arriver sur une cale , sans voiles , puis de descendre du bateau avec son amarre avant que l'on frappera à terre et on commence le treuillage . Je reconnais que les mises à l'eau et gréer le mât c'est un peu répétitif mais ici en Grèce on peut faire son corps mort sans rien demander .·le 24 août 16:36
xabia:Sur LBC si on tape "Lanaverre 5,90" il n'y a aucun résultat...il faut écrire : 5.90 Lanaverre...·le 24 août 20:02
24 août 2021
0

L'Alizé, plan Van De Staad, a quand même traversé l'atlantique ...
Jamais essayé, mais sans équivalent à ma connaissance, peut-être, de très vieille mémoire, un Windy (introuvable chez nous), il demeure mon avis théorique, exceptionnel.


24 août 2021
0

le windy a l'air de ressembler un peu au wayfarer.
L'Alizé et le plan Van De Staad me semble un peu gros, comme pour le maraudeur ou le Lanaverre 5.90.
C'est très tentant car c'est un super compromis entre le dériveur léger et l'habitable, mais la taille me fait un peu peur pour un premier bateau et je ne veux pas pour l'instant avoir de mouillage. J'ai peur que le maraudeur que j'ai pu voir me rebute à la longue si je veux le sortir plusieurs fois par semaine aux beaux jours. Le mater, gérer la mise à l'eau et la remonter de la remorque, le démâter etc... La caravelle aurait été pas mal si les prix n'étaient pas aussi haut, mais son poids fait que beaucoup fond le choix de le mettre au mouillage au vu de ce que je vois le long de la cote.
Un bateau plus léger je pourrais normalement le laisser l'été sur le parking du centre nautique pas loin de chez moi et le mettre à l'eau avec le tracteur.


Mathieu Enfant Sauvage:Il me semble que le mat du maraudeur est exactement le même qu'un 470. Avec l'habitude et quelques astuces, ça finit par aller assez vite. Evidemment tous les DL avec un saumon seront un peu plus contraignants pour la remontée sur remorque, mais celà reste léger et les treuils sont efficaces.·le 24 août 14:53
Rigil:Exact, mât de 470 compatible. Difficile à mater seul comme tous les deriveurs en double. Mais facile à deux : haubans en place et tous laches, petits bouts qui partent du pied de mat vers les mains courantes pour eviter que le bas du màt parte d'un côté ou de l'autre et on redresse le mât qui va prendre sa place dans son encoche. Si équipier et bateau à plat, celui ci fixe l'etai.Si en solo, on place le bateau timon au sol, le mât tien ainsi par son poids sur l'avant et on peut aller tout seul fixer l'étai.La 2 ème solution consiste à fixer un haubans très mou et de se faire présenter le mât debout à côté du bateau.On peut le soulever seul et le déplacer verticalement jusqu'à son encoche de pied de mât. Avec un peu d'habitude, on y arrive très bien avec le mât de 470.·le 24 août 15:17
Mathieu Enfant Sauvage:J'en ai eu un, l'ancien propriétaire avait bricolé une fourche télescopique qui se fixait sur les aiguillots de tableau. Très efficace au final, car on pouvait monter le mat à environ 3m au dessus du tableau arrière, ensuite monter sur le roof et basculer le mat à la verticale sans trop d'effort.·le 24 août 15:38
24 août 2021
0

Tu sais , même un Zef à mater et démâter tous les jours ça gave un peu .
J'ai un Edel Hippocampe de 3,40 m sur sa remorque , après 1 mois d'allers et retours , (j'habite a 100 m de la mer ) , j'en ai eu marre et je me suis constitué un petit corps mort , bon , ici en Grèce tu jette un moellon dans 60 cm d'eau et personne ne te dit rien .
Si tu as une petite base nautique pas loin , le mieux est de leur demander l'autorisation de stocker ton bateau mâté et de le mettre à l'eau avec le tracteur , dans ce cas le plus petit habitable comme l'Alize , le Lanaverre reste plus adapté qu'une caravelle qui reste lourde et sans abri .


24 août 2021
0

L'idée était effectivement de pouvoir le mettre dans le centre nautique proche de chez moi (Fréhel/Sables d'Or) l'été, mais ils n'ont pas l'air de "stocker" des bateaux autres que des petits dériveurs, il doit y'en avoir une petite quinzaine maximum, la place étant assez limitée. Je ne pense pas qu'il accepterait un petit habitable.


24 août 2021
2
24 août 2021
0

@ Ladnewg
Peux-tu d'écrire ce que tu entends dans ta précision : je veux pouvoir m'asseoir dedans?
Car tout voilier léger (même petit habitable, genre maraudeur) impose de s'asseoir sur le plat-bord ou le caisson pour contrer la poussée du vent dans la voile. Ils sont d'ailleurs conçus pour cela.
Nota: la caravelle a effectivement des bancs opérationnels en navigation; le rappel se fait sur le haut étroit du bordé.

S'asseoir dans un bateau en navigation, hors grand voilier habitable ou bateau à moteur (même petit), je ne vois pas vraiment comment c'est réellement possible.


24 août 2021
0

exact ce n'était pas très clair. S'asseoir dedans pour moi c'est ne pas être obligé de s'asseoir sur le plat-bord comme pour un 420 par exemple, mais avoir la possibilité de ce mettre sur un petit banc dedans, surtout si je vais naviguer avec des amis ou ma fille dans quelques années, pour que ce soit un peu plus sécurisant.
Le Fox Trot que j'ai pu essayé par petit vent la semaine dernière nous étions sur les bancs sans problème. C'est pour ca que je m'oriente sur des coques styles caravelle, wayfarer, Zef etc... plutôt que 420/470 ou Ponnant par exemple.


24 août 2021
0

Laser 13?
es-tu allé voir à Dinard chez deriveurservices.com[...]asions/ ?


24 août 2021
0

non je ne suis pas aller chez Dériveur Service, mais j'ai envoyé un mail et essayé d'appeler (aujourd'hui même) afin de savoir ce qu'ils avaient en stock et me conseillé mais je n'ai pas réussi à les avoir ni eu de réponse à mon mail.
J'ai 1h de route jusque la bas, j'aurais préféré avoir un retour avant d'y aller :)

Le laser 13 fait partie des dériveurs qui pourraient m'interesser mais je n'en trouve aucun d'occasion et je ne sais pas si il rentrait dans mon budget avec remorque.


matelot@17523:Explore leur site, ils ont 2 laser 13 et d autres dériveurs qui pourraient t intéresser.·le 24 août 20:51
24 août 2021
1

Un dériveur léger peut chavirer, et ne se redressera que par action de l'équipage qui monte en général sur la dérive.
Assure-toi que tu pourras redresser seul le bateau en cas de nav en solo ou avec des personnes inexpérimentées.
Si ça ne passe pas, choisir un bateau plus petit ou avec un lest.
Naviguer assis sur le caisson ou le plat bord est la position la plus confortable, bien plus que dur un banc à l'intérieur.
On peut toujours se tenir à une écoute et passer ses pieds sous les sangles de rappel, sans faire de rappel.
Enfin tous ces bateaux doivent naviguer à plat ou peu gités.


25 août 2021
0

Il existait des quillards ouverts genre tempest (www.asso.ffv.fr[...]empest/ ) celui là certes trop voilé et trop "profond" pour le programme, mais de mémoire il en a existé au moins un dont la quille se relevait jusqu'à ce que le bulbe touche la coque (comme une dérive sabre), je n'ai pas réussi à le retrouver, quelqu'un connait ?


Semper Fi:Speed Feet 18 ? Open 5.70 ?·le 25 août 18:53
Rigil:Et surtout l'excellent Monotype CVP avec quille relevable, màt facile à mater car placé dans un puit, facile à mettre à l'eau, peut prendre 3 personnes mais...pas de banc...·le 26 août 14:17
25 août 2021
0

Vent d'ouest ?
Le pb de ces bateaux, c'est qu'il faut une grue pour mettre à l'eau.


25 août 2021
0

Je vais voir vendredi Dériveur Service, après discutions et avoir lu les différents commentaires, la mise à l'eau seul sur un dériveur familiale reste globalement compliqué, je me doutais un peu que je cherchais le mouton à 5 pattes :) mais il s'avère que l'asso qui gère le parking des dériveurs proche d’où je suis, propose pour ses membres le prêt du tracteur pour la mise à l'eau, donc ça réduirait fortement la problématique du poids.

L'idée maintenant serait plutôt de prendre plus léger pour bien me faire la main, et voir dans 2 ou 3ans pour partir sur un peu plus gros. Le laser 13 me tente bien malgré tout, ca me semble un compromis intéressant.


26 août 2021
0

Attention à ne pas mettre la remorque routière dans l'eau, elle ne va pas aimer.
Il n'y a déjà pas de bateau répondant de manière satisfaisante (au sens plaisir de naviguer) à un programme solo et double, alors solo + double + triple + sorties à la journée...
Achète un bateau correspondant à l'usage principal.


26 août 2021

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (48)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021