Choix d'ouvrage sur le SEXTANT

Bonjour à tous et surtout: JOYEUX NOEL !

Passez de bonnes fêtes ...:alavotre:
Bon ce n'est quand même pas l'unique objet de ce fil....
Je suis à la recherche d'un ouvrage sur la navigation en utilisant le SEXTANT .Quel qu'une ou quelqu'un d'entre vous a-t-il l'expérience de l'utilisation d'un tel livre ? :litjournal:. Evidemment il serait préférable que ce soit un ouvrage qui soit toujours édité... mais là suis je entrain de faire un souhait trop pieux ?;-)
Amicalement FM :aurevoirdame:

L'équipage
24 déc. 2005
24 déc. 2005
0

pas que papier
si quelqu'un a un exemple sur support électronique j'en serai autant ravi ...

Amicalement FM :aurevoirdame:

24 déc. 2005
0

j'espère qu'avec ça tu trouvera ton bonheur!
navastro.free.fr[...]
visualastro.free.fr[...]
Il y a aussi des bouquins:Alain Grée ,mais je n'ai plus le titre exact.
cordialement,jacquot

24 déc. 2005
0

Alain Grée

"Grande traversée et point astro"

Gallimard
Edité en 79 quand m^me

josé

24 déc. 2005
0

par contre

Dans tous les ouvrages l'on dit que le sextant doit etre bien reglé sans dire comment faire.

Je conseil

"Le Sextant" de gerard Petipas

Edition du Pen duick

Pour le reglage

josé

24 déc. 2005
0

merci bien José,du tuyau!
le bouquin sur les règlage m'interresse beaucoup!et un de plus dans la bibliothèque,s'il est toujours disponible à la vente!
amicalement,jacquot

24 déc. 2005
0

en bouquins
le plus simple et en même temps assez ludique est ce lui de Stern-Vérin.

un autre qui permet de se débrouiller avec le minimum en cas de nécessité - éphémérides perpétuelles entre autres :

Aide mémoire pour une navigation astronomique d'urgence de Jean Rigot aux Editions de la Dyle.

24 déc. 2005
0

grée
celui d alain grée , fantastique ,j ai appris et fait transat et pacifique grace a sont bouquin ( a la grande epoque ou on traversé au sextant )

24 déc. 2005
0

J'ai les deux !
Celui de Petipas et celui de Gree, mais j'ai surtout eu la chance de bénéficier des cours d'un officier de la marine royale marocaine à Casablanca, qui m'a apprit les étoiles... un vrai bonheur ! :-)

Je penses donc que les bouquins c'est bien pour apprendre la théorie, mais un bon prof c'est vraiment le top, entre autres pour la manière de tenir correctement un sextant même lourd, sans se fatiguer... ;-)

_/)

24 déc. 2005
0

Ils ont (presque) tous été cités
Y en a d'autres, un peu plus pointus.

Il y a aussi "Emergency Navigation" dans lequel l'auteur enlève un part un tous les composants généralement utilisés dans une navigation, sauf le sextant bien sur.
Ca se termine avec même plus l'heure et des méthodes très astucieuses pour remettre à l'heure en observant une lune dans l'est ou dans l'ouest en même temps que des étoiles, et par itération. A la diffèrence de la méthode des distances luanires ça ne demande pas d'ouvrages sépcialisés (table de distance pré-calculées). J'avais traduit ça dans le vieux temps, si ça peut intéresser je peux essayer de retrouver et mettre en ligne.

Il y a aussi un "self contained celestial navigation with H.O. 208" par John Lecther, plein de références à des tas de méthodes (souvent dues à Chichester)

J'aime bien aussi le traité de navigation astronomique de Philippe Bourdon (et pas que pour la différence entre une méridienne et une culmination).

Et enfin il y a les actes d'un colloques à Brest au début de ce siècle mais j'ai oublié la référence (peut rechercher aussi)

Mais c'est des bouquins, ça n'apprend pas à tenir le sextant :-)

Yves.

24 déc. 2005
0

Alain Grée ?
Alain Grée, j'y regarderais à 2 fois. Le numéro spécial de VV qu'il a entièrement rédigé est truffé d'erreurs grossières.

24 déc. 2005
0

apres avoir lu tous ces bouquins

et mettre un peu entrainé sur la plage je suis passé aux travaux pratique et là j'ai fait un stage d'un WE à l'ile d'Oleron justement avec l'asso de navastro.

Sans vouloir faire de pub ,mais lorsque c'est bien autant le dire celà m'a beaucoup appris.

josé

24 déc. 2005
0

Merci
à tous et je vais profiter de vos conseils.
Amicalement : FM

24 déc. 2005
0

l'association navastro
Calypso, peux-tu préciser ls coordonnées de cette assoc et de son stage.
Merci,
Yves.

24 déc. 2005
0

moi aussi....
je serais bien interressé,et en plus c'est à côté de chez moi!
amicalement,jacquot

25 déc. 2005
0

grée
navinux , quel sont les erreurs du special v v sur la methode d alain grée , j ai fait beaucoup de milles avec sa methode , pas raté d iles!!!!

25 déc. 2005
0

l'ouvrage
d'alain grée, je le trouve vraiment obscure, mais il en a peut-etre la force???

son HS de V-V était encore plus bourré de fautes à la rédaction, on ne peut pas comme le dit le reptile, etre et avoir été?

stern_veyrin, il est vraiment pédagogique....ou alors reprenez tout à l'ancienne, et vive les sinus, cosinus et tangentes :-)

25 déc. 2005
0

Ecoutes
j'ai acheté ce numéro à sa sortie et je l'ai bien vite oublié.

Sauf si çà a été corrigé depuis ! il me semble me souvenir que çà commençait dès la méridienne où il manquait un cas.

Dans la nomenclature anglaise aussi une définition erronée de SHA, des points d'étoiles impossibles etc

26 déc. 2005
0

adresse asso

josé

26 déc. 2005
0

tu vois

C'est pas formidable ça l'on decouvre plein de choses sur HEO.

:-D

josé

26 déc. 2005
0

ben m....e alors!
je découvre ici que mon voisin de ponton donne des cours de nav astro.
en + "lola of skagen" est un superbe ship.
je vais chercher chez moi ce soir, je dois même l'avoir en photo.

alain d'oléron

25 déc. 2005
0

vieux bouquins
Laisse tomber le sextant et vie avec ton époque. Achète un gps portable et le tour est joué.

25 déc. 2005
0

ton époque
laisse moi rire, le gps existe depuid plus de 15 ans....

25 déc. 2005
0

histoire
d'un plaisir perso, ou bien d etre capable de faire le point avec un sextant des éphémérides et une calculette le jour ou tes 3 sextants ne marcheront plus car les ricains couperont la source....

25 déc. 2005
0

plus moderne encore..
brittany ferries ou mieux encore l'avion, rien a faire et en plus il y a des bars...electro, tu pourras toujours faire de la voile sur le web...

25 déc. 2005
0

a quelle epoque !!
Raison de plus de ne pas s'em...... avec des bouquins qu'il faut lire et comprendre en plus. Pour le prix d'un sextant tu peu acheter plusieurs gps.
A+

25 déc. 2005
0

sextant
ça c'est encore un fantasme d'écolo sur le retour de penser que les etasuniens couperaient le réseau. Ce serait les premiers embéter.
Donc je persiste et signe. Un sxtant c'est bien sur la cheminée.
Combien de bateau aujourd'hui en TDM en possede a bord et save s'en servir ?

25 déc. 2005
0

le plaisir de la connaissance ?
et puis pourquoi s'emm... avec des voiles tant que l'on y est...Bravo super démarche franck, je t'emboite le pas, le nez dans les étoiles a plus de poesie que le pianotage des touches d'un gps, au plaisir de lire tes progrés

25 déc. 2005
0

Merci
pour répondre à "vivre avec son époque" :
est il intelligent de partir avec pour unique outil de guidage un GPS ? Ma réponse est NON !
1) En cas de besoin l'armée US peut brouiller l'émission.
2) Et sans aller aussi loin ne panne de satellite n'est pas impossible non plus....
Oui pour vivre avec son époque mais avec intelligence ...
Surtout il ne faut pas le prendre comme une réponse agressive mais comme une justification du bien fondé de ma démarche.
Merci à tous ceux qui m'ont répondu : j'en ferai bon usage
Amicalement : Franck

25 déc. 2005
0

Et puis
Chacun est libre de prendre son pied (de pilote) comme il l'entend.

Savoir faire le point est un grand plaisir et j'approuve pleinement la démarche de ceux qui veulent s'y initier. Et quand on a progressé un peu, chercher sa route dans les étoiles est autrement poétique que de pianoter sur un clavier en regardant sa route s'inscrire toute seule sur un écran. On peut aussi acheter son poisson chez le marayeur du coin, le foutre au congélateur, çà évite de pêcher.

Je partage l'analyse de navinux sur le VV d'Alain grée. Les rédacteurs ne doivent pas avoir fait beaucoup de visées car je l'ai repris tout à l'heure et il y a déjà 2 photos présentées à l'envers !!!!
D'entrée de jeu page 26 il est impossible de denir un sextant de la main gauche ! idem page 36 où l'on voit clairement les chiffres du limbe à l'envers. J'avais en son temps remarqué aussi des anomalies inquiétantes en comparant les formules de l'auteur avec celles de Stern-Veyrin....Le but principal est de vendre du papier... alors, comme très peu s'en serviront pourquoi relire ???? car je suis persuadé qu'Alain Grée sait faire le point astro.

25 déc. 2005
0

C'est curieux, cette polémique
entre l'usage d'un sextant et d'un GPS, je ne vois pas où est le problème… l'un est un instrument de mesure mécanique, qui demande quelques connaissances pas vraiment compliquées pour l'exploiter, et pas seulement pour faire le point, et l'autre est un appareil moderne absolument fabuleux que l'on peut acheter de nos jours pour un prix dérisoire.

Il serait donc dommage de s'en priver, surtout pour sa fabuleuse fonction "MOB", mais je le trouve un peu dangereux pour les raisons suivantes : avant que cette merveille de technologie ne soit disponible, le marins naviguaient à l'estime, en tenant compte du vent, des courants, de la dérive, et rafraîchissaient leur position grâce aux astres et quelques calculs. La seule inquiétude était d'avoir un ciel bouché un peu trop longtemps, sachant qu'une estime se dégrade avec le temps… alors qu'avec le GPS, qui se donne la peine de tenir une estime ? …Une panne de cette merveille = paumé pour une partie non négligeable des plaisanciers modernes ! Car je penses que faute d'exercice, on doit en perdre le "sens marin", c'est cela que je trouve dangereux…

J'entends déjà la réponse classique : "j'ai x GPS de rechange et x jeux de piles, mais je me souvient d'une anecdote savoureuse d'il y a quelques années : plus de quinze coups de téléphones le même jour de clients se plaignant de la panne de leur GPS... renseignement prit, il y avait un arrêt du système pour trois jours, pour reprogrammation des satellites, d'ailleurs annoncée par les avurnavs !

C'est pour ces raisons que l'usage de cet instrument dit démodé ne l'est pas tant que cela, car j'imagine que l'équipage d'un bateau quelque part au milieu de nul part en panne d'électronique ou tout simplement d'électricité, sera bien content de se positionner pour arriver à bon port sans avoir à déclencher sa balise de détresse… qui peut être en panne aussi !

Je me souviens d'un bateau où le plus jeune équipier âgé de onze ans, était capable et fier de savoir faire une droite de hauteur… ça, ce sont des leçons de math's appliquées et ludiques, non ? ;-)

Et comme dit Maraudeur : et le plaisir ? :-)

_/)

26 déc. 2005
0

Mémento Vagnon
Bonjour,

Il existe un "Mémento Vagnon" de la navigation astronomique. C'est un livre un peu plus grand qu'un format de poche, écrit par un certain François MEYRIER. Ce mémento est sorti l'année passée, et je me le suis procuré au dernier salon nautique.

Sans jamais avoir fait aucun calcul, j'ai pratiqué la navigation astronomique durant assez longtemps. Je me servais simplement des tables HO 249, qui sont la simplicité même.

Mais la pratique du GPS m'a quelque peu déconnecté, et c'est la raison pour laquelle je me suis procuré ce petit guide me paraissant assez bien fait.

Jean-François

29 nov. 2007
0

Le GPS...
Je navigue essentiellement en Manche et mer du Nord.
Même par beau temps, je m'astreins à reporter sur la carte le point GPS toutes les heures. Ainsi, en cas de problème, je n'ai pas plus d'une heure de navigation à reconstituer à l'estime, ce qui limite les risques d'erreurs. Cela me fut bien utile à l'époque du DECCA. Au milieu de la nuit, décrochage du système peu après ma fin de quart. Après deux heures de sommeil, j'ai découvert la situation et du estimer environ 1h30 de navigation, en se rappelant qu'il fallait alors entrer une position estimée à 2 milles près.Je suis entré du premier coup dans le bon cercle et tout est reparti...
Dans ces coins également, le GPS est fort utile pour gérer la dérive due aux courants qui ne sont pas toujours exactement comme indiqué sur les cartes en force et direction.
Dans ce contexte, le point astro serait totalement inutilisable. Par contre, en navigation hauturière, je ne peux que comprendre la satisfaction du navigateur avec le sextant, bien que je n'y comprenne rien!!!

29 nov. 2007
0

J'ai toujours fait cela moi
aussi, même simplement en tirant des bords autour de mon port d'attache, je fais toujours attention au cap suivi. Et ça sert. Je me souviens surtout d'une fois où un brouillard à couper au couteau (je voyais à peine l'étrave de mon 6,50) est tombé d'un coup ou presque. J'ai réussi à rentrer sans assistance, sans GPS (que je n'avais pas à bord) contrairement à d'autres où c'est la SNSM qui est allée les chercher à coté des cailloux completement pommés.

STéphane

27 déc. 2005
0

Tiens je viens de trouver :
"Navigation Astronomique Simplifiée" de l'amiral SACAZE (SVP)
ed Maritimes et d'Outre Mer 1970 (mon âge!)
Je vous en donnerai des nouvelles...
Amicalement : FM

29 nov. 2007
0

FORMATION A LA NAVIGATION ASTRONOMIQUE
Il me semble que le mieux pour bien comprendre la Navigation Astronomique est de suivre UN COURS.

Le Centre Nautique des Glénans organise sur Paris 4 cours. Voir les dates sur leur site.

F.M.

29 nov. 2007
0

J'avais acheté ça
www.chapitre.com[...]lt.aspx

Je suis nul en math, j'ai à peu près tout compris

30 nov. 2007
0

le traité de navigation
ouvrage de référence pour la formation dans les ecoles de la marine marchande. (dispo par commande sur le site marine editions)

Aller voir aussi sur le site de l'hydro de marseille (ecole de la marine marchande ) dans la rubrique cours et sous rubrique navigation.

et pour le GPS, ne pas oublier qu'il est ineficace au dessus de 70° N ou S.

le signal peut etre brouillé (en fait inclusion d'une marge d'erreur par le biais du code P, erreur maximale de 1 milles environ), si un seul sattelite tombe en rade peu de risques, la constellation est suffisament importante, seul vrai gros risque un plantage complet du système.

Mais quel plaisir de faire un point astro. attention, ne pas oublier de regler le sextant par calme plat....

29 nov. 200716 juin 2020
0

je voulais joindre
le dos du livre

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (96)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021