choix de voiles

pensez vous nécessaire d'avoir un genaker ET un code 0 sur un p'tit tri?
Utilisation régates et jeux... :-)

L'équipage
06 déc. 2010
06 déc. 2010
0

pour moi
et sans contrainte budgétaire, ce serait plutôt code 0 et spi asy ?

06 déc. 2010
0

en fait
la question est de savoir l'intérêt réel du code 0.

L'investissement n'est pas négligeable, et je comprends qu'il s'emploie de 50° du vent à 90°, avec 5Kts réels au près et jusqu'à10 Kts au débridé. Est ce bien ça?

Sachant que de toutes façons je prends un genak pour compléter mon assy.
La plage d'utilisation est elle vraiment intéressante à l'usage vu les manoeuvres nécessaires?

06 déc. 2010
0

mais
je n'ai qu'un assy.
Je pensais prendre un genak, puis l'idée m'est venu de prendre un genak et un code 0, mais justement, ça fait beaucoup de manoeuvres pour une utilisation assez faible.

Le genak est beaucoup plus facile d'utilisation que l'assy mais ne remonte pas audessus de 60° je suppose.
Par contre le code 0, nécessite de démonter le genak de l'emmagasineur, comblerait cependant le trou du genois en dessous de 7 Kts de vent au près. Finalement assez peu d'intérêt me semble-t-il, pourtant beaucoup en parle.

Toi tu privilégierais le code 0 sur le genak? ça me surprend.

06 déc. 2010
0

faut voir...
Sur Erendil, moins rapide, nous avons génak et spi asy.

Il y a trop de recouvrement entre les plages d'utilisation des deux voiles, alors qu'il est difficile de remonter au vent avec le génak.

Alors oui, un code 0 et un asy me semblent la bonne paire.

Mais si tu as déja le génak et l'asy, alors la question c'est de savoir comment tu remontes au vent sous génak.

Avec le vent apparent, n'imagine pas remonter trop pointu, alors déja 55° seraient une bonne cible.

Jacques

06 déc. 2010
0

Vu que ton engin file
aussi vite que le vent, je verrai plutôt un Code 0.
Tu te fais beaucoup plus de vent vitesse qu'un mono, donc ton angle est plus "sur l'avant" qu'un autre bateau. C'est pourquoi le Code 0 me paraît peut-être plus adapter.

Mais le Gennaker en plus c'est encore mieux.

Une petite réserve sur le Code 0, la charge sur la drisse et le point d'amures est beaucoup plus forte que sur un Gennaker.
Il faut que ta ferrure d'avant ou ton bout dehors soit sérieusement dimensionné.

Tiens nous informés de ton choix.

07 déc. 2010
0

non non pas de surprise !...
oui, avec l'expérience, je préférerais un code 0, c'est à dire un "genaker plat".

J'ai un genaker normal (triradial, sur emmagasineur) et, comme je l'ai dis, il est utilisable grosso modo de 60° à 140°. Le spi asy, lui, va grosso modo toujours, de 90° à 155°.

Il n'y a donc pas tant de différence entre les deux plages.

Et il y a à gratter du coté de la remontée au vent. Le problème dans le petit temps (les 7 nd et moins dont tu parles), c'est le vent vitesse. Tu as donc intérêt à pouvoir serrer le vent.

Comme j'avais déja le genaker, j'ai fais un génois léger en trilam. C'est parfais à 10 nd de vent, je tiens facilement 52° du VR. Mais si le vent baisse, il manque de surface. Et voila donc le Code 0 qui trouverait sa place...

Le résultat c'est que l'on arrive assez facilement à dépasser les 5 nd dans le tout mou. Et donc à aller plus vite ou au moins aussi vite qu'au moteur. Ce qui est bien cool.

En fait, vent de travers, c'est facile et tout marche. Descendre dans le vent, cela bloque vite parce que l'on rattrape le VR, et passer dessous 160° n'apparait pas jouable. Remonter le vent permet aussi de créer du vent, mais alors on bloque sur l'angle de remontée.

Alors, une fois que tu as un spi asy, t'as résolu le coté "descendre" et il ne te reste plus qu'à voir le coté "monter".

Un fois que j'aurais changé ma GV, c'est à tout les coups vers un code 0 que je regarderais.

Tu sais que j'ai souvent dis du bien de All Purpose. Essaie d'en parler à Rémy Aubrun, j'ai toujours bien aimé ses avis.

Bon vent !

Jacques

06 déc. 2010
0

choix de voile
je viens de commander un code D

genaker + code 0 dans la meme voile + vent arrière plein (tangonner)

je pourrais vous en dire plus dans quelques jours

07 déc. 201016 juin 2020
0

Code 0 pour sûr
Comme tu le sais, on a peu de place à bord de nos tri de moyenne taille.
Mon genaker de 38 m², en mylar - pentex, est une voile carrément fantastique.

Commandée en 2005 à Armor Voile pour un "genaker", c'est en fait un Code O, triradial, très plat.
Depuis l'an dernier, je l'utilise comme grand génois léger par tout petit temps tellement il est plat.
Inconvénient : je manque de puissance en dessous de 15 n même par vent de travers.
Sauf qu'avec ma nouvelle voile en pentex / blacktechnora (kevlar traité uv) de 37 m², je suis bien dès 10 n de vent.

Conclusion par vent de travers : une performance moyenne mais correcte en dessous de 15 n, mais au-delà, et jusqu'à 25 n (et 30 quand il n'y a pas de mer), là, il te faut absolument une voile plate et bordée plat pour la conserver avec autant de vent ... Donc un code 0 !

Mais si c'était à changer, et si j'avais la place, je prendrais les 2 !
- un genak pour le petit temps
- un code 0 pour &gt 15 n

Mon spy triradial symétrique fait office d'une bonne voile par petit temps de travers. Un genaker serait-il plus performant ? Je ne sais.
En tout cas mon spi, je peux le porter jusqu'à 160°. Pas un Genak. Et tirer des grands bords vent arrière, c'est bien dommage.
Le spi me parait appréciable.

07 déc. 2010
0

comprends pas bien
Tu dis Genak par tout petit temps et ode 0 pour &gt15 Kts?

J'aurais exactement dit l'inverse!

Le code 0 permet de faire du près à 50° par 5 Kts de vent max et du travers jusqu'à 10 Kts
Le Genak permet de remonter jusqu'à 70° du vent selon la coupe par vent faible, et descendre jusqu'à 120°
Mon assy prend le relais alors, mais ne sait descendre en dessous de 150°, sauf peut être par vent fort

tout cela en vent réel, bien sûr

Ensuite il y a la facilité d'utilisation d'un genaker par rapport au spi en solo particulièrement sur des bords courts;

07 déc. 2010
0

Code "D" ?
J'ai peut-être un code D comme goud ? :-)

08 déc. 2010
0

donc
d'après ce que je comprends, tu as ce qu'ils appellent un code 0 par contre, il est dans un matériaux particulièrement résistant!

PAr petit temps, il a l'air de fonctionner correctement pourtant!!!

Pas de souci pour le stocker?

Quel est sa surface et que devrait être celle d'un genaker? Et celle de ton spi, pour me rendre compte?

10 déc. 2010
0

d'accord
ça correspond assez:

Mon gènois fait 25, le code 0 devrait faire 43, le genak 76 et mon assy 90. La GV fait en gros 45-47

07 déc. 201016 juin 2020
0

Question de définitions donc
Oui tu vois Clarivoile, on est confronté au poids des mots.
Déjà, je commande à mon voilier en 2005 un "genaker", et il me livre ce que d'autre appelle un "code 0".

Ce que j'écris est réel. Reste à mettre les bonne définitions sur les mots.

Donc :
- mon génak taillé en triradial très plat n'est vraissemblablement pas un genak mais plutôt un code 0, sauf que je le porte jusqu'à 25 n
&gt donc on n'est pas dans ta définition
&gt merci de corriger STP
&gt ce doit être un génois légers ... ?
&gt la matière assez rigide du pentex renforcé carbone doit aider à le tenir raide jusqu'à 25 n
&gt par 5 n de vent, il développe une bonne puissance, de quoi faire 5-6 n avec la GV.
&gt donc qu'est-ce que j'ai comme voile ? :-p

  • un asy est frappé sur l'avant du bateau - c'est déjà assez exceptionnel que de descendre jusqu'à 150° du réel - avec mon symétrique triradial, je touche les 165° max, et il est frappé sur le floteur au vent, dont dégagé de 3,25 m (Pegasus, D26 fait 6,50 de large)

Pour le solo que je pratique pas mal comme tu sais. La combinaison "solent auto vireur sur emmagasineur + genak_code0 sur enrouleur" est particulièrement géniale. Je ne vais jamais sur l'avant.
Les deux voiles sont tout le temps à poste et donc, j'ai réponse à toutes les allures jusqu'à 110°.
Quand vient le 110 à 165, je dois daigainer le spi sym, et c'est toujours par beau temps, max 25-30 n. Avec la chaussette, je bataille gentillement au pied du mât pour hisser et affaler. C'est tout, et je le joue de nuit comme de jour, connaissant Pegasus par coeur. La nuit je m'attache bien sûr ! :-p

C'est important de dire aussi que j'ai choisi mes voile pour naviguer suel, ou encore dit autrement, pour ne pas solliciter mon frêle équipage point trop marin, ce qui revient au même résultat ! :-D

Nos tri n'ont aucun pb à partir de 15 n.
En deça, il faut choisir ses voiles, et avec mon programme d'emmerdements à minima, pardon, de manoeuvres à minima (éviter l'avant surtout - si étroit sur les tri) :
- l'auto vireur est carrément génial dans la brise (en trilam et en vectran, je suis passé sur une voile avec 3 lattes et j'ai gagné 1,5 m²), mais insuffisant dans la pétole
- mon genak_code0 (a toi de me donner la définition) fait marcher le bateau à partir de 3 n de 40° à 110. Que demande le peuple ! :-D Je me balade sans aller sur l'avant, et c'est bien ça le but : être peinard dans le cockpit, et avoir un bateau qui file ses 4-5 n à partir de 3-4 n de vent)
- le spi symétrique, c'est pour aller droit au but - et je trouve que c'est incontournable par petit temps.
&gt à changer, je chercherai sur ces nouveaux spi allemands équipés d'une "voile de kite surf" pour aller très fort dans le tout petit temps
&gt en effet, dès qu'il y a du zef, on s'en moque de tirer des bords sous genak, et c'est plus fun que le vent ar ! :-D

Donc j'envisage simplement de changer mon spi.

Ci-joint ma grande astuce pour utiliser un genak_code0 en génois léger
&gt installation de deux points d'écoute sur le pont.
&gt c'est tout simplement les deux extrémités de l'écoute qui sont frappés sur le point d'écoute
&gt par génial pour les virements de bord entre les cailloux, mais super en coisière... avec une seule et même voile ! :-D :-D

09 déc. 2010
0

Code 0 sur enrouleur
Mon gennak_code 0 est à poste sur le bout dehors avec un enrouleur facnor.
Je le garde ainsi quasiment tout le temps.
Pour le mouillage ou le port, re rentre le bout dehors qui est télescopique (1,2 m) - si l'arrêt est de courte durée, je laisse la voile à poste, verticalement donc, enroulée sur elle même.

Ce code 0 fait 38 m².
Je ne sais pas ce que donnerai la surface d'une version "gennak".
La (nouvelle) GV fait 37 m², à corne.
Le solent 12,5 m² (avec 3 lattes de chute - l'ancien faisait 11 m²) - tjs autovireur.
Le spi fait env 80 m².
Le mât de mon CH30 (pour faire simple !) fait 12,25 m. Le guidant, ... env 11 m.

Voila, comme ça tu as les rapports.
Bus.
Ton avis sur le code 0 ?

07 déc. 2010
0

attention,
avec un code 0 il faut étarquer fortement la drisse, comme avec un génois : ton bout-dehors et sa sous-barbe supporteront-ils?

08 déc. 2010
0

à ce point?
le bout-dehors est en carbone, la sous barbe est un palan (4 brins je crois)

08 déc. 2010
0

non
je vais mettre un message. Merci

09 déc. 2010
0

ça me fait rire ou plutôt je retiens la recette...
ne sachant ma quoi faire comme cadeau à ma moitié
je commence à l'appeler mamie-boom...

Si ça marche je vais pouvoir lui acheter une nouvelle voile... juste la bonne taille pour mon bateau.

papy t'est trop fort

08 déc. 2010
0

as-tu posé la question
sur le forum des DF users, ou bien au chantier?
C'est vrai que sur un tri, qui navigue toujours très prés du vent, le code 0 est tentant; je viens de commander un gennaker pour le Noël de Papy-Boom, mais l'approche n'est pas la même ;-)

08 déc. 2010
0

Idem par ici

pour un code 0,(gennak plat de minitransat 27/29M2)
et un spi asy (55M2) qui serait bien changé par un symétrique (65/70M2).
avec du vent un solent à ris fait bien l'affaire.

08 déc. 2010
0

cet après midi
avec l'assy (tout n'est pas parfait.....ne tirez pas sur le pianiste vieillissant :-)

08 déc. 2010
0

ouinnnn !
Cette vidéo inclut du contenu de Sony Music Entertainment, qui l'a bloqué dans votre pays pour des raisons de droits d'auteur.

10 déc. 2010
0

encore mieux
maintenant qu'elle n'est plus privée, sorry

08 déc. 2010
0

désolé
elle fonctionne ici

09 déc. 2010
0

la même
sans musique:

08 déc. 2010
0

Ah oui...
il y a du boulot de synchro ! ;-)

mais je te l'accorde: c'est souvent un peu aléatoire en solo !!!

enfin, bravo pour tes vidéos
:-D

09 déc. 2010
0

Salut Clarivoile
je me suis posé la même question que toi il y a quelques temps , et je suis tout content d'avoir choisi un code 0 , coupe triradiale en laminé mylar / spectra : ce tissu garde une géométrie très stable dans les risées, ce qui fait qu'on peut le porter jusqu'à un bon 12kn réels (18 kn apparents, c'est parfois un peu chaud mais mon cata de croisière a l'air de supporter ça très bien : peut-être qu'avec ta nouvelle bombinette, il faudra le ranger avant 10 kn ?)

Les copains plus haut ont à mon avis tout bien résumé :
- descendre est sympa avec un asymétrique
- au travers , tout marche
- reste à monter dans les petits airs : le Code Zéro a été inventé pour ça !!

J'ai pourtant adoré mon grand gennak quand je l'ai eu les premiers temps, mais depuis l'achat du Code 0 , je sors vraiment moins souvent le gennak (est-ce aussi la flemme, car il fait presque 100m² de polyester "stormlite", c'est plus lourd à trimballer et plus délicat que les 46m² Spectra du Code 0 : 30 kg contre 12 ! ) .

Vérifie bien avec le chantier que ton tangonnet puisse supporter la pression/flexion d'un Code 0 (Gino Morelli m'a fait rajouter une poutre de compression en carbone entre la poutre avant et la nacelle : pas nécessaire si seulement gennak, mais indispensable avec le Code 0 pourtant 2 fois moins grand !!); ça ne rigole pas .

Si par hasard (je ne sais plus quel tri tu as choisi?) tes cotes correspondent aux miennes (enfin, je parle de nos bateaux !!), je serai à LR fin décembre, donc je peux t'apporter mon Code 0 pour que tu fasses un essai ?
Just ask . Amitiés à tous, Eric .

09 déc. 2010
0

Il y a un truc que je me demande
c'est l'intérêt de la chaussette dans ce vent.

J'ai l'impression que tu te compliques la vie pour pas grand chose avec un truc à manoeuvrer de plus.

Il est aussi simple d'envoyer directement le spi de son sac, ou même de l'étaler sur ton trampo, en préréglant l'écoute. Ce qui évite le coquetier lors de l'envoi.

Maintenant, s'il est déja dans la chaussette, pas la peine de virer la chaussette. Sauf si, généralement, tu l'envois dans ce type de temps.

On vois mal l'empannage. Tu passes le spi comment ? par devant ou entre l'étais et le guindant ?

Il y a un coquetier qui se fait, non ? J'ai remarqué qu'il était plus facile d'empanner le spi en se placant à 170° du vent, en le faisant passer "en ciseau", et une fois qu'il est bien établi en ciseau, de passer le lit du vent, de remonter sur l'autre bord en passant la grand voile. Le spi reste établi et se trouve bien dégagé pendant le moment critique où il est dégonflé.

Jacques

09 déc. 2010
0

Non non,
T'as juste été un peu lent dans ce vent. Quand il faut y aller, il faut y aller. Tu envoies.

Tu as raison pour le rangement avec la chaussette. On ne le voit pas sur ta vidéo ! C'est vrai que plier le spi est toujours chiant et prend quelques minutes.

Dans le petit temps, j'envoie et j'affale sur le trampo. Je ne plie pas vraiment le spi, je le fourre en boule dans le sac, et je l'étale sur le trampo pour le préparer.

Si ca souffle plus, j'affale dans la descente, et si j'ai le temps, je vais plier, sinon il y reste jusqu'à ce que j'ai le temps. Dès que je peux, quand même, je le bourre sur une couchette pour pas marcher dessus quand je descend. Et après je le plie comme il faud (c'est à dire que je le bourre dans le sac en laissant les trois coins sortis).

Oui, ok avec toi, si on empanne par devant, on a toutes les chances de passer sur l'écoute. Sauf avec une voile de pro qui a une espèce de latte sur le point d'amure pour récupérer la contre écoute. Mais au final, je ne vois pas l'intéret quand même. Autant passer entre le guindant et l'étai.

Jacques

08 déc. 2010
0

Ah!
tu auras beau naviguer tous les jours, il y aura toujours un moment où ça ne se passe pas aussi bien que tu le souhaiterais.

En particulier quand il s'agit d'une sortie siesteuse comme pratiquement toutes mes sorties...La concentration, n'est pas toujours au niveau qu'il faudrait

09 déc. 2010
0

Salut Eric
Heureux vacancier :-)

Mon bout dehors en carbone à une sous barbe, et deux câbles le retienne latéralement vers les pointes de flotteurs. Je pensais que ça suffit. Le chantier vendait le bateau avec un code 0 pour ceux qui voulaient. J'en ai visité un qui avait cette voile sans changement particulier. Mais je ne sais s'il l'avait beaucoup utilisé.
L'avantage du genak, est la facilité d'utilisation, son envoi rapide, en solitaire dans les pertuis lorsque je courre après tout ce qui bouge, c'est plus facile qu'un assy, surtout que ces "targets" ont des déplacement pas toujours logiques!
Mon code 0 ferait la dimension du tien, avec un guindant de 14,70m, je crois. Ce serait bien de l'essayer, mais je n'ai pas encore d'emmagasineur, alors ça fait un peu beaucoup de chose à trimballer, et tu as d'autres choses à prendre avec toi avec ta grande famille.
Je quitte LR le 26 pour ne rentrer que le 01/01

Merci de la proposition en tous cas:pouce:

09 déc. 2010
0

Bon
le spi était avec chaussette. Je trouve que ça permet un rangement plus rapide, en particulier lorsque je manoeuvre rapidement tout seul dans ces pertuis encombrés.

J'envoie le spi jusqu'à 20 Kts de vent, pas plus pour l'instant, pas eu l'occasion. Sans doute peut on le faire au portant avec plus de vent.

Par ces vents là, ça permet un rangement rapide et continuer sans traîner sous d'autres voiles. Jamais eu de coquetier (ou presque) avec la chaussette.

Pour l'empannage, j'ai fait virer le bateau trop lentement, et relâcher l'écoute trop lentement également. Mais je passe toujours entre l'étai et le guindant, ayant eu plusieurs fois l'écoute qui passait sous les coques. Sans doute me suis je débrouillé comme un g...

09 déc. 2010
0

oui
j'ai aussi merdouillé sur la vidéo. Normalement il y avait l'affalage, mais j'ai dû appuyer deux fois ou pas appuyé du tout lors de la prise d'image. Il faut dire que j'étais vraiment proche de l'entrée au port, un peu trop de précipitation peut être.

La prochaine fois je tacherai de le montrer. Il faut que je le montre avec plus de vent également

09 déc. 2010
0

Vitesse de rotation
Le principal problème est la vitesse de rotation en fin de manoeuvre. Il faut rapidement retrouver de l'angle sur l'amure opposée à partir du moment ou ton spi ne va plus porter.

La décomposition en solo pourrait être :

  • descendre au plus bas (160-170)
  • border la voile dans l'axe
  • enclencher le pilote en mode virement de bord (90°)
  • continuer le choqué
  • reprendre à toute vitesse en surbordant et en rechoquant dès que le spi regonfle
  • choquer la voile

Quand le vent est plus fort, je ne m'emm... pas, un coup de chaussette, on passe la voile tranquille et si pas trop deshydraté on remet ca ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (32)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021