Choix catamarans de croisières et échouages

Bonjour,
Depuis quelques temps je regarde de plus ou moins loin les catamarans (12-13 m confortables) comme futur bateau dans un projet de voyage à moyen terme et je commençais à me faire des idées sur le modèles.
Par contre, je pensais que la grosse majorité des catamarans pouvaient échouer et rester stables à l'échouage.
Après avoir vu les photos de pas mal d'entre-eux, je commence à avoir des doutes à ce sujet.
Connaîtriez vous des modèles ayant fait leur preuve à l'échouage?

Franck.

L'équipage
10 sept. 2016
10 sept. 201616 juin 2020
0

Casamance

10 sept. 2016
0

Par ailleurs je crois que les dérives fixes du Casamance sont des pièces indépendantes de la coque et encastrées dans celle-ci, donc en cas de très gros problème elles peuvent être changées. Ce n'est peut-être pas le cas de tous les catas.

10 sept. 201616 juin 2020
0

Photos de Lagoon, louisiane et keenex

10 sept. 2016
0

Pour le Casamance, il fait partie de ceux que je regarde et la photo confirme que l'échouage à l'ai OK. Merci.
Il me semble que la photo de gauche (Kennex 380). J'émets un très gros doute sur sa capacité d'échouage "stable".
j'ai d'ailleurs d'impression que pour poser de façon stable, les catas doivent poser sur les safrans!

Franck.

10 sept. 2016
0

Se méfier de la posée en utilisant les safrans. La mèche est-elle configurée pour admettre la compression dû au poids de l’arrière puisqu'on compte dessus pour soutenir le bateau. Quelque soit le bateau c'est un point à examiner. C'est pourquoi sur mes bateaux alu mono ou multi je prévois toujours un aileron pour poser sans arrière pensée. Il faut dire que je ne conçoit en général que des bateaux de voyage.

10 sept. 2016
1

L'échouage pour un cata est tout à fait possible, mais il faut tout de même penser à ce qui se passera lors d'un coup de vent pendant la remontée de la marée et ce que peut avoir comme conséquence un bateau qui tape avec 10 tonnes posé sur des quilles de 5-6 cm de large par 50 de haut et 1.50-2.00 de long....
J'en ai fait l'expérience et je peux te dire, "rien de bon" ou alors vraiment dans de la vase ou des endroits très peu exposés par la houle et cela est pareil pour des monos je pense....
Pascal :alavotre:

10 sept. 2016
0

Il est évident qu'échouer un bateau n'est pas une opérations anodine et qu'il faut toujours penser au pire quand l'eau remontera.
Pour ma part, j'ai eu l'occasion d'échouer avec mes bateaux précédents dont, Fantasia biquille, Biloup102 et actuellement Chatam37DI.
J'avoue que le plus sûr des trois était le Biloup, quilles robustes en résine intégrées à la coque sur bande molle inox et pas besoins d'appui sur le safran.
Par contre, j'ai l'impression que beaucoup de catas ne sont pas prévu pour ça vu leur forme de coque ou dérives, d'ou ma question car l'échouage est une opération que j'affectionne.

Franck.

10 sept. 2016
0

Sur le Casamance les coques font 1.20 à la flottaison environ, l'aileron fait 2 cm au sol, En gros 4 m de long, et 70 cm sous la coque.

Ces ailerons sont en effet rapportés dans les coques et collés au Sika.

11 sept. 2016
1

En voyage , tu vas rarement echouer ton cata ... en 7 ans ,2 fois , un en Casamance ( Sénegal ) un en Guyane .peut etre au Fidji la mois prochain

12 sept. 2016
0

Hello,
Effectivement...en 3 ans, une seule fois au Brésil pour mon Naviplane à ailerons(le double en longueur/ceux d'un Lagoon 38)... :alavotre:

11 sept. 2016
0

Je l'ai fait plusieurs fois. J'ai commencé sur un Iroquois, on n'a pas dormi de la nuit.
Il ne faut absolument aucun clapot, ou de jour. Sinon, de nuit, tu ne dors pas, les coques se dandinent et tapent le sable à chaque vaguelette. Aussi bien à mer descendante que montante.
Il faut un cata très solide avec quillons, les safrans sont loin du sol. Les Casamance, Belize ou Lagoon ne posent aucun problème.

Aller d'abord voir dans un chantier de carénage les bateaux posés. Certains, comme les Catana ont besoin d'étais sur les coques à l'avant comme à l'arrière, ils sont trop souples.

CaptainRV

11 sept. 2016
0

quel Catana , bien surpris ??

11 sept. 2016
0

Tous ceux construits depuis moins de 10 ans en infusion.

Hervé

11 sept. 2016
0

donc des bateaux souplent ,faux que je me renseigne , un ami possède un 42 ( de 5 ans ) vient de faire France Cuba se plaint pas et sort le bateau pour les carénages .

11 sept. 201611 sept. 2016
0

poste ici , car inquiétant , on se souvient des Fountaine Pajot qui couinaient de partout , mais il parait que c est finit sur les nouveaux modèles par le mode de fabrication

11 sept. 2016
0

A l'occasion, je t'enverrai des photos.

11 sept. 2016
0

Salut
Si tu choisis un cata sans dérive relevable,tu peux facilement échouer
sinon tu risques de casser

11 sept. 2016
0

Avec aileron,tu t'échoues et tu fais ton carénage
500€ de relevage gagné

11 sept. 2016
0

dans les zones a marée , sinon €€€€€€€€
j ai des dérives j ai comme indiqué j ai deja échoué non cata , j avais oublié au Brésil aussi , mais la coque s enfoncant un peu dans le sable c est moins pratique qu avec des ailerons .

11 sept. 2016
0

500€ de gagné ? dis moi ou car ici ces plus près du double...

:non: :non: :non:

Pascal

11 sept. 2016
0

pour mon cata de 40 pieds , plus de 500 € au Marin , 800 € a Tahiti et 300 € au Fidji

12 sept. 2016
0

Merci pour ces quelques infos.
A CATANA40, le but de ce fil n'est pas de mettre l'échouabilité du bateau comme seul critère de choix mais, s'il y a le choix entre deux modèles, je partirai vers celui qui peut se poser en toute tranquillité.
A CATAPLEIADES, est tu sur que tous les Lagoon (au moins les "petits") peuvent tous se poser? j'ai vu par exemple la forme des quillons des 42TPI et je doute de leurs stabilité.
Concernant le Bélize je ne doute pas de tes dires mais quid des autres modèles?

Franck.

12 sept. 2016
0

le choix est tj pareil , sécurité solidité et plaisir perso , pour ma part je trouve les dérives une sécurité malgré que c est des fois chiant a gérer . en voyage rare son les endroits facile pour s échouer , il faut pas de cailloux , pas de clapot , et être autorisé ça aussi pas évidant de pas se prendre une amende ...

12 sept. 201616 juin 2020
0

La pose est aussi sécurisée/facilitée par un bon centrage des poids, rien sur les 2 premiers mètres avant et rien non plus sur les 1m50 derriere de mon Fidji 39 . Il passait avant d'etre mien 10 mois sur 12 au sec sur ses ailerons (photo 1) et malgré les presque 3 mois de travaux nous avons continué de vivre a bord (photo 2)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

… le calme

Après la pluie...

  • 4.5 (150)

… le calme

mars 2021