Choisir un bateau

Voilà une démarche à laquelle je me suis attaqué en septembre 2007. Ce n’était pas une mince affaire et nous avons été ballotés d’un modèle à l’autre avant de trouver le bon ! Cette longue réflexion m’a amené à construire un site internet sur le sujet, et pourra peut-être aider d’autres candidats à la navigation familiale.

Le programme

Choisir un bateau ? Tout dépend du programme. Mon projet est de naviguer en Bretagne Sud à partir de La Trinité jusqu'aux Glénans en juillet et août, et de naviguer sur l'Erdre près de Nantes au printemps et en automne. Nous souhaitons un bateau habitable pour une navigation de plusieurs jours. Deux personnes doivent pouvoir ne pas être trop à l'étroit. Exceptionnellement, le bateau pourrait héberger une, voir deux personnes en plus. En journée, le bateau devrait pouvoir accueillir jusqu'à 6 personnes.

S'il y a une continuité par l'eau entre l'Atlantique et l'Erdre, il faut démater en passant à Nantes pour emprunter le canal Saint Félix. Une autre solution pour faire le déplacement entre l’Atlantique et l’Erdre, passe par le choix d’un transportable sur une remorque. Je n'ai que le permis B et suis donc limité par un poids remorque comprise n'excédant pas le poids de la voiture, un Renault Espace. Le bateau ne devra pas donc dépasser les 1000 kg.

Un bateau de petite taille, mais qui avance bien aura ma préférence. Et pour pouvoir profiter des plages pour un pique-nique, pour une étape ou pour chercher un retardataire, un modèle échouable à plat présente un net avantage.

Enfin, ce bateau devra faire l’unanimité de la famille.

La recherche

J'ai fait des recherches de documentation et d'annonces sur internet et en kiosque. Je suis allé au salon Mille Sabords du Crouesty en novembre, et au salon nautique de Paris en décembre. J'ai visité des chantiers du Nord de la Bretagne jusqu'à La Rochelle. Le guide des voiliers d’occasion de Emmanuel van Deth m’a été très utile.

En novembre, le Sun 2000 de Jeanneau a retenu notre attention. Mais il est qualifié de dayboat et pour le transport, ça ne passe pas. Le Biloup 77 nous a un moment séduit par son habitabilité. Mais, il est irréaliste de le déplacer entre l’Atlantique et l'Erdre tous les ans avec ses 1800 kg.

Au salon de Paris, nous avons découvert les bateaux de B2 Marine. Le Blue Djinn a toutes les caractériques recherchées : transportable, échouable à plat, relativement sportif. Une association dynamique organise des rencontres sur la facade atlantique. Mais, nous l’avons jugé trop rustique coté confort. Alors, nous avons repris notre baton de pélerin. Nous avons même vu un Mac Gregor à Arzal. Ce bateau américain de 8 m se déplace sur une remorque et offre un grand confort, mais au prix d'une surchage pondérale rédibitoire et c’est un modèle mixte voile/moteur.

Nous sommes alors revenus sur les valeurs classiques avec le First 211 ou 21.7 de Jeanneau. C'est un bateau qui nous a fait très bonne impression, il est réputé avoir une bonne raideur à la toile et un comportement marin remarquable. Mais en pratique, il est difficilement transportable. Et un permis E est indispensable.

Nous avons également creusé la filière insubmersible. Les petits modèles du constructeur belge Etap ont été examinés à la loupe. L'étap 22i nous a beaucoup intéressé. Moins lourd que le 21i, il aurait pû être un bon choix.

Dans la série micro, nous avons visité les Microchallenger. J’ai même fait un détour chez le constructeur près d’Avignon. Ce petit bateau insubmersible, échouable à plat a bien des atouts, mais il est vraiment petit et même assis, je me sentais à l’étroit.

Nous avons étudié le bateau polonnais Viva 600. Son confort est séduisant. Il parvient même à loger un cabinet de toilettes pour une longueur de 6m15. Mais le nombre de couchage potentiel se réduit alors à 3 et l’habitabilité est vraiment limitée. La faible surface de voilure ne laisse pas présager un tempérament sportif.

A Vannes, nous avons rencontré l’équipe qui construit le trimaran Astus depuis 2004. Le modèle de 20 pieds est cette fois ci très rapide, permet d’accueillir 5 ou 7 personnes dans le cockpit et peut héberger 2 personnes de façon spartiate. Avec ses 380 kg, il est transportable quand les bras sont repliés. Et tout compte fait, il n’est pas plus cher qu’un monocoque.

Le choix du bateau

En mars, nous avons conclu qu’ aucun bateau ne possède toutes les qualités à la fois. Nous avons dû définir des priorités. En faisant un inventaire comparatif des qualités et des limites, le Blue Djinn est ressorti du lot. Il est transportable, échouable et doté d’un caractère relativement sportif avec une note de 8 au Handicap Nautique. Simple à apréhender, il peut même être manœuvré tout seul. La remontée de la dérive peut se faire à partir du cockpit. Une jupe arrière avec une échelle permet de ressortir de l’eau. Il est aussi semi-insubmersible ce qui nous permettra de n’être jamais que demi-noyé !

Nous avons ensuite fait le tour des Blue Djinn en vente dans la région et avons trouvé un modèle en bon état, complet, en version sportive Yves Parlier et vendu avec sa remorque. Le confort est bien rudimentaire, mais comprend quand même une table de cockpit, une mini-cuisine coulissante et des toilettes chimiques. Nous avons échangé le moteur de 8 cv 4 temps contre un moteur de 6 cv 2 temps pour réduire le poids à l’arrière du bateau.

Un site pour choisir un bateau

Le choix d’un bateau n’est pas une chose aisée. Il faut prendre le temps pour définir le programme et pour essayer de se projeter dans l’avenir. Acheter un bateau, c’est à mon avis avant tout pour faire du bateau. Est-ce que le bateau sélectionné permet d’assurer le programme défini ? Est-ce qu’il trouvera facilement une place au port ? Est-ce que le financement sera facile. Petit à petit, le choix se restreint autour des modèles qui conviennent le mieux. Il faut faire mentir l’adage qui veut qu’il y a deux jours heureux pour un propriétaire de bateau, le jour où on l’achète et le jour où on le vend !

Pour que mon expérience puisse servir aux candidats à l’achat d’un bateau, j’ai créé un site internet avec environ 500 fiches de bateaux, les chantiers, les architectes et les associations. La base de données permet de comparer les modèles pour faciliter le choix. Et un service de petites annonces signale les bateaux à vendre. Le site est accessible à l’adresse www.bateau.ouest-atlantis.com[...]

L'équipage
21 mai 2008
21 mai 2008
0

Ayant eu
une démarche identique à la tienne il y a quelques année,je pense que tu as oublié l'espace 6,20 certe construit à 36 exemplaires donc difficile a trouver , dériveur lesté ou biquille,et avec le meilleur confort pour un 6m20

21 mai 2008
0

Pour Amel
il y a une erreur : le Rêve d'Antilles n'a jamais été construit par Amel.

21 mai 2008
0

Il faut savoir sortir la caisse à outil !
M'étant trouvé dans strictement la même situation (mais pour deux personnes), j'ai d'abord acheté un micro (Go 550), puis un Kerkena 6.1, mais en passant vraiment très près du Blue Djinn.

Aucun bateau ne convenant complètement, j'ai passablement transformé ceux que j'ai acheté.

La transformation du Kerkena se trouve ici :

www.nauticaltrek.com[...]61.html

En fait, je crois que nous sommes trop peu en croisière avec transportable pour représenter une catégorie commerciale intéressante. Mais avec une bonne caisse à outils, on peut faire d'un petit bateau un navire tout à fait confortable.

(Je connaissais le site
www.bateau.ouest-atlantis.com[...]/
Il est excellent !)

22 mai 2008
0

Transport sans permis E ?
Je ne suis pas certain que le Blue djinn soit transportable sans permis E par un renault espace ! Et à vrai dire, je suis même convaincu du contraire : mon Sun Fast 20 ne l'est pas alors qu'il est plus léger...
La remorque doit avoir un PTAC de 1300 kg minimum (bateau pesant à vide 850 kg), ce qui laisse un ptac maxi pour la voiture de 2200 kg avec un poids à vide supérieur à 1300 kg : pas pour un espace renault !
Ne pas oublier que ce n'est pas uniquement le poids réel qu'il faut prendre en compte mais aussi les valeurs des cartes grises !

Je suis aussi l'auteur d'un site sur les transportables (et consacré au Sun Fast 20), consultable à l'adresse suivante : thierry.labarre.free.fr[...]il.html

Il y a une page consacrée au conditions de transport : thierry.labarre.free.fr[...]ue.html

Thierry

22 mai 2008
0

Peut être, si :
Espace :
Si VIN =
VF8J11xxxx =&gt non
VF8J63xxxx =&gt oui PTC remorque freinée de l'ordre de 2000 kg (transfert de charge véhicule =&gt remorque)
VF8JE0xxxx =&gt oui PTC remorque freinée entre 1550 kg (2l essence 8 soupapes) et 2000 (V6)
VF1xxxxx =&gt ? voir notice.

22 mai 2008
0

Exact.
Mal lu, répondu à côté...
Skiouzemi.
:-)

22 mai 2008
0

Non !
La question n'est pas de savoir si on peut tracter avec un espace (évidemment on peut : sur certains on peut remorquer jusqu'à 2 tonnes).Mais on ne peut pas remorquer plus de 750 kg sans le permis E(B)avec un espace : le poids à vide dépasse 1400 kg (donc de ce côté tout est OK : supérieur au PTAC de la remorque) mais le PTAC du véhicule dépasse 2100 kg (jusqu'à 2800 kg pour les gros modèles). La somme des PTAC véhicule + remorque dépasse donc 3500 kg : permis E(B) obligatoire !

22 mai 2008
0

J'ai essayé sans succès
d'envoyer le post suivant directement sur le site. Erreur 404...

Voici ce que j'avais écrit :
Tt d'abord, bravo pour ce site, extrêmement complet. J'en ai eu connaissance par HéO. Mon pseudo est Captainhervé.

Qques remarques:
- il serait super d'avoir une photo pour chaque bateau présenté
- rien sur les catas

La fiche d'Auzépy-Brenneur, Nautic Saintonge et les Rorqual est vide. J'ai qques docs et peux vous aider si vous le souhaitez.

Merci encore

RV

25 mai 2008
0

On peut ressayer maintenant
Merci pour votre commentaire sur l'article choisir un bateau, j'ai corrigé le fonctionnement du contact. Pour les photos, j'ai mis celles que j'avais, environ 1700 photos pour 200 bateaux. Je compléterai les fiches au fur et à mesure.

Coté catas, j'ai présenté l'Astus 20 que j'ai découvert à Vannes. Je ne connais pas encore très bien les catas. Je publierai les fiches des autres bateaux au fur à et mesure que j'aurai les informations. Je suis preneur des caractéristiques et des photos de tous les voiliers habitables.

Les bateaux d'Auzépy-Brenneur peuvent être consultés dans la rubrique Architectes à Georges Auzépy-Brenneur. Le site présente le Midjet, le Puck 20 et le B'Jet de cet architecte. Dans la rubrique bateau, le site affiche par défaut les bateaux les plus connus. Pour obtenir la liste complète, il faut cocher l'option tous les bateaux dans Recherche avancée et pour obtenir la liste des bateaux de Auzépy-Brenneur, on pourrait aussi taper Auzépy-Brenneur dans le champ de recherche de la rubrique du bateau.

Si vous souhaitez m'aider à compléter la documentation en ligne, le plus simple serait de déposer dans la rubrique contact qui fonctionne maintenant.

Merci d'avance
François

26 mai 2008
0

François, pas de problème
Dès que j'ai un peu de temps libre, je vous envoie des infos.

RV

22 mai 2008
0

peut-être
le brug23 correspond à la marjorité des points cités. trnsport et habitabilité.
JJ

23 mai 2008
0

super
ce site .
ça me fait penser quelques années en arriere quand jean marc a débuter son site de nautical treck

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (144)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021