choisir son voilier

bonjour je suis debutant dans la voile
et je voudrais passer le pas et m'acheter un petit voilier
que choisir dans tous les modeles sur le marcher
preference un voilier
-transportable
-insubmersible
-habitable pour quelque wekend voir vacances a 4 personne
avec wc et douchette merci a tous
je suis preneur de toute vos conseille bon vent

L'équipage
02 oct. 2016
02 oct. 2016
0

Ouh lala!!! Commence par naviguer...

03 oct. 2016
0

c'est ce que je fait je prend des cours sur un tout petit lazer de 4m environ car jai pas le choix dautre chose

03 oct. 2016
0

C bien, c la meilleur ecole

02 oct. 2016
1

Bonjour,
Bien réfléchir au niveau de tes préférences:
Transportable : avec ou sans permis remorque
Insubmersible ou incoulable (beaucoup d'ancien bateau insubmersible il y a quelques années sont maintenant considérés comme incoulable.
WC, il y en a dans pratiquement tout les port, en mer un bon vieux seau hygiénique fait l'affaire
Douchette, réellement besoin car nécessite réservoir eau douce et circuit électrique 12 V, il existe des douches solaires pour dépannage.
Après, quel est ton programme en % , sortie à la journée, croisière de plusieurs jours ou WE ...
Affine ces éléments et on essayera de te guider.
Réfléchi bien
:reflechi:
Yann

03 oct. 2016
0

merci yann pour ta reponse alors non pas de sortie ou demis journeé
plus wekend et vacances avec la famille
jai un 4x4 pour le transport
et incoulable pour ne pas a avoir a acheter le radeau de survie encore une arnaque a payer pour la verification

02 oct. 2016
0

un first 211 correspond bien à ta demande :)

04 oct. 2016
0

Partir en week end avec un First 211 sur la remorque le temps d'être prêt à naviguer + opération inverse est ce raisonnable ?

03 oct. 201603 oct. 2016
0

Le moins cher et le plus solide...cela ne dispense pas d apprendre les manœuvres de port pour eviter de casser les voiliers des copains...Sangria c est super bien

03 oct. 2016
0

jai deja un bateau stip mistral 450 avec moteur 40ch 2 temps et je ne veut plus entendre le moteur depuit que jai gouter a la voile

03 oct. 2016
0

merci du conseille Phi
mais en ile de france c'est dur de voir la mer
cette été jai fait pas mal de voilier enfin un lazer 4m
mais macif fait des stage merci du conseille le vais me renseigner

06 oct. 2016
0

Les Meffre, un jour ils ont vu un voilier, le lendemain ils l'ont acheté, le surlendemain ils sont partis avec et à ce qu'ils disent, ils ont réussi à trouver les Baléares vraiment par hasard. Et ça fait bien 30 ans qu'ils naviguent, maintenant. Comme quoi...

03 oct. 2016
0

Un transportable depuis l'ile de France pour des sorties sur les week-end. La mise en œuvre à l'aller et au retour risque de prendre pas mal de temps au départ de l'ile de France. Mais tu disposes peut-être d'une place quelque part ?

03 oct. 2016
0

Il faut trouver un endroit pas loin de la mer, pour le stocker sur sa remorque.

03 oct. 2016
0

Bonjour Blondin

Si le critère insubmersible est important pour toi "pas de radeau"
alors regarde la marque Etap tu as le 22i.

Le Moko

03 oct. 2016
0

merci pour l'info je vais voir desuite

04 oct. 2016
0

Un grand merci et bon vent

13 oct. 2016
0

Je navigue sur un 22 et c'est genial après on s'habitue au 300 tour de manivelle

04 oct. 2016
0

Tu l'as dans le lien que je t'ai mis plus haut, ainsi que d'autres voiliers du même type.

04 oct. 2016
1

Bonjour. Il faut oublier l'étap 22 I ou pas I , les 450 kg de quille plus les nombreux tours de cliquet pour la rentrer/sortir....... par contre , pas besoin de radeau. Peut être voir du côté du 20 , plus léger en tout.

13 oct. 2016
0

Ou tout les etap petit modele le 22 est genial on peut le mater seul

04 oct. 2016
0

Il faut aussi peut-être oublier l’insubmersibilité. Ce qui donne plus de choix et de volume intérieur, dans cette taille.

En effet le programme défini par Blondin, ne semble pas intégrer des traversées.
Donc en vacances et croisières côtières, on est généralement à moins de 6 milles d'un abri, où le Bib n'est pas obligatoire. Ce qui laisse de la place pour ranger l'annexe (indispensable).

Un 6m50/7m ancienne génération, Edel, Brio, Challenger, First...pourraient être une solution.

Voir le site donné plus haut

04 oct. 2016
0

Oui vous avez déjà tous compris je ne cherche pas à faire des traverser pour le moment juste profiter de la côte à moins de 6 milles
Et peut être un jour faire une traversée

04 oct. 2016
0

Le brio cité au dessus est un bon compromis sauf pour le transport, trop lourd et peut être aussi trop large, demande plutôt une place de port.

04 oct. 2016
0

Une place de port
Je suis en ile de France si j'ai une place de port cest pour en profiter
Mais je suis à 300km de la mer pour sa il me faut un transportable le mettre dans le jardin au besoin de bricoler

04 oct. 2016
0

Alors, chercher dans les mousquetaires ou edel 5, mais, pas d'insubmersibilité, mousquetaire club(celui qui à une bulle sur le pont) mais, çà commence à être lourd.

05 oct. 2016
0

Attention également à l'envie de la famille; partagent-il cette passion, sont-ils rassurés, surtout quand le bateau gite; il faudrait aussi qu'ils s'y mettent un peu, pour pouvoir te seconder.

05 oct. 2016
1

Ha oui toute la famille aime le bateau
j'ai déjà un bateau à moteur 4m50 mais marre d'entendre le 40 ch 2 temps dans les oreilles
On a goûter cette été au plaisir de la voile sans moteur
à présent on préfère la voile

05 oct. 2016
0

Où es-tu dans le 77 ? Réponse en MP.

05 oct. 2016
0

Bonjour ,
Essaye de naviguer sur le lac du DER pas loin de Paris !
(7 Km de long)Il y a de l'espace et à Giffaumont on sait hiverner sans problème et sans démâter !
Nous sommes belges et avons navigué avec un biloup de 6M66 .
C'était génial .
De plus là il y a un micro climat (du soleil très souvent ):-)
Maintenant : Bavaria 32 dans le 66 à Le Barcarès (en vente sur ce site) .On en a bien profité et l'âge venant , ça se termine !

Persévère ; car on a commencé avec un 4M20 comme toi, c'est génial !
BON VENT
Gérard

06 oct. 2016
0

Pour te faire une idée sur les bateaux, tu peux t'embarquer sur différents voiliers pendant les entrainements d'hiver près de chez toi. C'est un moyen simple pour se faire une première culture.

06 oct. 2016
0

Bonjour,
A mon avis le plus important avant d'acheter c'est de vraiment bien définir son programme de navigation : tout d'abord qu'est ce que tu entends par transportable ? Un bateau que tu peux trimbaler partout en weekend ou pendant tes vacances ou bien un bateau que tu mets l'eau une fois par saison et que tu hiverne le reste de l'année.

06 oct. 2016
0

Oui un bateau que je puisse emmener pour de long weeken sur les côtes normende et les vacances en Espagne car je vais souvent en normendie il y a un petit port sympas nommée port-en-bessin pas loin du débarquement en 1944
Un bateau qu'il puisse avoir une quille rétractables afin de pas à voir à utilisè une grue
On m'a parlais du .Mac gregor facile à transporter et mise à l'eau avec un matage et démâtage seul et très rapide voila le style de voilier qu'il me faut pour débuter enfin je pence
Mac gregor 26
Viko 27 ds
Dufour 26
Vous en penser quoi
merci à vous tous pour vos commentaire

06 oct. 2016
0

NormAndie stp ... les NormAnds te remercient :-p
En passant du moteur à la voile, le Mac Gregor n'est pas une mauvaise solution. Mais ce n'est pas un bon voilier.
Je pense aussi que ces tailles là sont trop contraignantes pour un simple week-end (à moins de laisser la remorque tout près de la cale - mais il faut trouver l'endroit qui ne te coûteras pas trop cher!) et trop encombrantes (place de parking, mât de 8m ou plus), sans compter la sécurité précaire d'un tel attelage en situation de vent fort ou d'urgence.
Bref, se limiter en taille me semble plus raisonnable. Les First 210/211, Etap 21i, Edel5... sont déjà très "marins", même si ça mouille forcément. Gagner en poids et en longueur de mât me semble essentiel pour tracter...
Dernier conseil: regarde aussi les modèles avec un gréement en cat-boat, plus faciles à mâter. Lis un peu les fils de "pierre2". Ils sont une mine d'information sur les petits transportables.
Quoi qu'il en soit, les conseilleurs ne sont ni les payeurs, ni les pratiquants de TA solution retenue. :alavotre:

06 oct. 2016
0

:-D :-D :-D
Presque... c'est le matelot #666 ( :lavache: ):
www.hisse-et-oh.com[...]ots/666
Un fil intéressant pour toi peut-être:
www.hisse-et-oh.com[...]t-leger

07 oct. 2016
0

Oui jai vu le etap 21i qui a l'aire pas mal aussi
Sinon pour loué un petit voilier il faut un document spécial ou juste notre permis côtier fera l'affaire

06 oct. 2016
0

Pierre 2 cest un livre sur la voile ?

07 oct. 2016
0

Attention, pas l'Edel V, qui est un 5m40, mais l'Edel VI qui est un 6m60, de la même catégorie que les First 211/ Etap 21...

07 oct. 2016
0

Pas besoin de permis pour louer un voilier. Mais c'est certainement favorable vis à vis du loueur.

13 oct. 2016
0

J'ai eu plusieurs transportables. Mono et multicoque. C'est toujours un compromis qui dépend des choix personnels et surtout de ceux de ta famille. Je prends un exemple : j'ai voulu essayer un trimaran, j'ai acheté un Astus 20.1, je me suis bien amusé avec, ma femme est venu 2 fois en disant "pas plus de quelques heures". Manque de confort, avec l'age on devient plus exigeant.
J'ai revendu et acheter un bateau confortable, un Dufour Duo 26 qui t'interesse. J'ai été en Bretagne, ma femme est restée trois semaines...
Pour répondre donc sur le Dufour : très dénigré par ceux qui ne le connaissent pas, je le trouve très intelligent de conception : lest liquide, plan intérieur très vaste, coin sanitaire isolé, 2 couchettes doubles de 1,60 m, carré 6 places. Cockpit confortable, passage vers l'avant pas très sécurisant, on s'y fait..
Moteur HB 18 cv qui le propulse très bien. Matage autonome facile, mise à l'eau très facile, sortie de l'eau plus compliquée car ne se met pas toujours dans l'axe. Dans tous les cas, j'immerge la remorque (cables de frein spéciaux). Je tracte à 90 avec un Master. Les défauts : la marche à la voile est correcte, sans plus, au portant et au près, s'il faut tirer des bords, on met plutôt le moteur, bien qu'on y arrive sans, mais ca prend du temps. Donc en gros, un plaisir de barre limité, un confort qui convient à la famille..

06 oct. 201616 juin 2020
0

Bonjour,
Comme le disait Nossi, l'ETAP 20 est un petit voilier très marin et assez facile à mettre à l'eau si on a une bonne remorque et il est insubmersible.
:reflechi:
Yann

06 oct. 2016
3

Pour une utilisation weekend, même un First 210 ça me parait être de la science fiction au niveau manutention : faut trouver la cale adaptée, avoir la main d’œuvre pour mettre à l'eau et préparer le bateau, entreposer la remorque + composer avec les marées et la météo... Faire ce genre d'opération pour une saison ou quelques semaines ok, mais pour un week pas sûr que tu le fasses souvent.

06 oct. 2016
0

Je vous remercie à tous je vais me pencher sur les voiler que vous m'avez conseiller après sa sera à moi de voir le coup de coeur et encore merci à vous tous

12 oct. 2016
0

Hello à tous. grâce à vous
j'ai enfin trouvée le voilier qui me correspondrait Le plus
il s'agit du voilier b2 marine blue djinn deriveur integrale
Et vu que je mis connais pas en voilier je fait appel à vos connaissance de pro
Je voudrais savoir les point à surtout ne pas manquer à vérifier voir contrôler
Ou bien si vous connaissez un amis qui en vend un ou une connaissance
Celui que
j'ai trouvée un qui m'a l'air pas mal sur le bon coin

B2 Marine blue djinn parlier année 2006 à 9000€
Dans le département 17
Merci à vous pour votre retour et bon vent

13 oct. 2016
1

Le blue djinn est facilement mis à l'eau (pour un 6m) parce qu'ils est dériveur intégral.
C'est un bon petit bateau de croisière côtière.
Il y a une association de propriétaires sympathique et dynamique:
www.aspro-djinn.fr[...]/

Mais à 4 sur un 6m, il faut être très organisés et cela peut être galère. Je l'ai vécu une semaine.
Par exemple, chaque soir il faut vider la cabine et tout mettre dans le cockpit pour libérer les couchettes... (gilets de sauvetage, voiles, sacs) et le matin l'inverse...

Et s'il fait très chaud, l'autonomie est courte du fait de l'obligation d'amener beaucoup d'eau douce et vivres (3l d'eau x 4= 12 litres par jour) qui prennent beaucoup de place.

Et s'il pleut, la gestion des cirés trempés et des serviettes sèches est difficile dans un petit bateau.

13 oct. 2016
0

Si je peux me permettre celui de l'annonce ci dessous est notre ancien Blue Djinn, les actuels propriétaires l'ont bien entretenu et bichonné :)

www.aspro-djinn.fr[...]97.html

13 oct. 2016
0

tout est négociable dans la vie :) mais bon ce n'est pas moi qui vend :)

13 oct. 2016
0

10 ans à 4 sur un blue djinn 3 semaines par an , ça le fait, faut juste avoir de l'humour comme disait l'amirauté...

13 oct. 2016
0

Oui je vois bien qu'il a l'air très bien entretenu mais 12000€ sa dépasse mon budget

12 oct. 2016
0

un oubli le 707 kelt tractable et quille relevable juste faire attention au lest le long du puits de dérive, et voir les mises à l'eau ouistreham, Granville 200,250km de Paris

12 oct. 2016
0

Oui le kelt et bien plus classe de l'intérieur avec pas mal de rangement mais le poids pour le trinballer me fait peur presque 2 tonnes voir plus avec la remorque et oui je connais bien ouitreham j'ai passé mon côtier la bas

13 oct. 2016
0

Mon Kelt 707 DL fait 1230 kg sans le moteur hors bord et la nourrice d'essence.
Mât, bôme, ét voiles compris.
Poids total avec la remorque double essieux 1650 kg.

12 oct. 2016
0

comme le dit koala5, au printemps va faire un tour au lac du der, c'est à moins de 2 heures
c'est ce que j'ai fait pendant plusieurs années avec beaucoup de plaisir
c'est un plan d'eau sympa avec 2 ou 300 voiliers dont beaucoup sont transportables , cà permet de se faire une véritable idée de ton besoin

13 oct. 2016
0

C'est vrais c'est une très bonne idée voir plusieurs voilier en réel ok je note

13 oct. 2016
0

Il faut rendre à César, ce qui appartient à César. C'est "cordier", qui a proposé le lac du Der, ce qui est une excellente idée.

A l'époque de mes transportables Edel V et Love-Love, je naviguais sur la Seine à Evry.

13 oct. 2016
0

attention, transportable ou déplaçable???
on va dire que dans un cas, c'est la possibilité de partir pour un we sans que cela ne soit trop compliqué, dans le second, on peut effectivement déplacer le bateau d'un plan d'eau à un autre mais ce n'est pas la même manip, pas le même temps ni le même nombre de personnes et surtout les mêmes contraintes.

perso, j'avais un Etap 22 et ce qu'il en ressort:
j'ai fini par le revendre car c'est vraiment pénible!
c'est lourd, c'est long et même avec les jumelles de mât, c'est du stresse et du temps de mise en œuvre (et je n'avais pas d'enrouleur, un simple était).
La remorque passe sous l'eau donc budget pour changer garnitures de freins + roulements tous les ans si tu fais de la route et les câbles de freins régulièrement.
et encore, tu arrive a toujours avoir un problème!
bilan, je l'ai sortie et mis à l'eau tous les ans et jamais nous ne sommes parti pour des vacances et encore moins we avec.
Gruttage obligatoire+ surconsommation et obligation du 4x4 (15l/100) + frais supplémentaires d'autoroutes etc... ça coute plus chère que de louer un first 30 ou similaire dans certains coins magiques...

aujourd'hui, nous avons un First 18, rien que cette année, on l'a sorti par 2 reprises pour changer de plan d'eau, il est basé sur Carcans et nous sommes allés à Brest, sur le bassin à chaque fois pour 1 ou 2 semaines. entre temps, il retrouve sa place dans l'eau du lac.
et les économies permettent soit de mieux l'équiper et entretenir, soit de louer sur place un bateau bien plus grand selon l'envie.

au printemps prochain, on prévoit de caboter de Rochefort à Noirmoutier et passant par toutes les îles, ces petits bateaux sont fantastiques!

mise à l'eau ou sortie d'eau avec matage ou démâtage, mise sur remorque et prêt à partir, 1h15.
il fallait compter le double facile avec l'Etap 22... pour un we, tu en auras vite mare de passer une demie journée a préparer avant et idem après.
et attention au tirant d'eau, déjà 55cm c'est le grand max pour faire ça sans mouiller les essieux, plus, c'est dans les rêves.
pour mater, pareil, à deux sur le first 18, au delas, c'est moyen...

21 déc. 2018
0

"frais supplémentaires d'autoroute" ?
Ca ne risque pas: le tarif "classe 2" ne commence que si le ou les véhicules dépassent 2 m de haut.
Et un voilier sur une remorque, quelle que soit sa hauteur totale, ce n'est pas le véhicule mais le chargement.
Donc tarif classe 1 comme n'importe-quelle Twingo...

13 oct. 2016
0

Merci pour ton info Arno33
À méditer

13 oct. 2016
1

ce qui serait bien , c'est de louer pour un WE et ainsi voir les choses d'un peut plus prêt ..

déjà ça permet de faire le point sur ses connaissances , puis de savoir comme va se comporter la petite famille (tres imortant).. mal de mer ,stress, et j'en passe ...

et ensuite on fait le point

13 oct. 2016
0

@blondin@77,
.
Une petite visite sur www.shipshop.be[...] (rubrique occasions), un superbe ETAP 22 à € 2500,00 est en vente. SUPERBE et le ship est le concessionnaire BENETEAU depuis des décennies... si pas un des meilleurs.
.
Bref, offre très sérieuse !!!

13 oct. 201613 oct. 2016
0

Soit.. Mais on ne sait obtenir le beurre sans l'argent du beurre !
Transport à négocier avec SHIP SHOP, ils sont compétents !
Contactes les au moins à ce propos...

13 oct. 2016
0

Bonjour,
Tu es sûr que c'est autorisé de mettre un voilier à l'eau sur ce lac ça à l'air pas mal réglementé.

13 oct. 2016
0

Jabline est minuscule, y mettre un habitable me semble assez irréaliste si tant est que ce soit autorisé

13 oct. 2016
0

Oui il et très jolie mais pour la mise à l'eau il faut une grue et j'ai trouvé pas loin de chez moi un lac nommée jabline dans la Seine et marne et pas de grue

13 oct. 2016
0

Ben cette semaine j'ai été demander sur place et on me dit que oui j'ai vu qu'il y avais pas mal de petit voilier juska 6m on la même donner le prix pour le stoker sur place si je veut

13 oct. 2016
0

Ben pour ce faire la main
changer de barre tout les 800m environ une fois bien en main et au printemps j'irais dans au lac du der pour finir l'été en mer

13 oct. 201616 juin 2020
0

Une petite photo...

13 oct. 2016
0

Ah oui au sujet des etap 22, les chantiers etap n'existent plus.
Donc une belle galère pour trouver les pièces de rechanges...

Et toutes les parties balcons, chandeliers etc sont en aluminium.
Donc problèmes d'electrolyse à la base en général et il faut tout s'usiner soi même.

Et un goût agence c'est vite 120€ donc pas du tout fait pour un bateau qui est mis à l'eau à chaque fois.

A la rigueur, si plus grand, un dériveur intégral genre blue djinn.

Pour information, j'ai revendu mon etap 22 avec un moteur 4 tps neuf et une remorque double essieux 4300€.

13 oct. 2016
0

@Arno33,
.
Pièces de rechanges... N'Est-ce pas la même galère pour exemple du SO33 du chantier JEANNEAU, ou autres bien plus récents ?
Les ETAP de cette génération (et les autres) ont été très bien conçus.
.
Mon intervention n'était que juste pour faire plaisir à notre correspondante. Maintenant, elle fait ce qu'elle veut.
Mais là, c'est l'affaire.. et même avec un transport.

13 oct. 2016
1

désolé mais non, ce n'est pas forcément "l'affaire" c'est le prix de beaucoup d'Etap 22 qui sont d’ailleurs très difficiles a vendre aujourd'hui.

Et effectivement, pour d'autres bateaux, tu ne trouve pas forcément la pièce d'origine mais tu trouve de quoi adapter ou des asso de propriétaires qui s'organisent pour refaire des pièces.
Hors là, il y a plusieurs points qui coincent...
Tout ce qui est balcons et chandeliers sont en alu, donc si un morceau casse, hors de question de remplacer par une partie en inox, il faut tout reprendre.

sur un autre bateau, si un chandelier se tord, tu en rachète un et tu l'adapte, là, si tu le fais , c'est inox sur alu donc osmose.

après, il y a d'autres soucis, tel que la double coque avec la mousse d'insubmersibilité, très souvent gavé d'humidité.

bref, chacun voit midi à sa porte, je donne juste mon avis ayant eu un Etap 22, je ne le conseillerais très certainement pas pour son programme!
même si c'est un bateau très marin mais vraiment pas pratique dans certains cas, rien que pour les 300 tours de manivelle fatigant et très long pour lever et baisser la quille de près de 400kg de mémoire.

13 oct. 2016
0

Merci pour ton avis Arno 33

1

Bonjour blondin,
Mon expérience:
J’ai d’abord acheté un Cap Horn (6,50m) avec lequel je n’ai jamais navigué...
puis un Chaumois (5m) avec lequel je pêchais à la voile
Un Daïmio (7m) qui nous a permis de faire des ronds dans l’eau sur un vrai petit voilier
Ensuite un Comet (8,50m) équipé hauturier qui nous a permis d’aller plus loin
Un First 345 (11m) avec lequel nous avons pas été plus que le Comet mais dans un confort autre
Je viens d’acheter un 47 pieds pour mon projet de retraite.

Mon avis:
C’est bien que tu veuilles commencer petit. Une erreur est plus vite pardonnée.
Par contre, tracter un bateau, le mâter, le démâter, le remettre sur sa remorque va devenir une grosse corvée rapidement. Habitant Paris, je n’ose imaginer le problème, sans parler de la fatigue, du temps passé sur la route, les embouteillages et le budget gasoil.

Je pense qu’il vaudrait mieux louer dans un premier temps un petit bateau. Avantage: pas tous les problèmes cités plus haut, possibilité de louer différentes unités pour comparer. Trouver un loueur accessible directement en train (exit les bouchons et la fatigue). Louer permet aussi de s’assurer que toute la petite famille a fait le bon choix (il ne fait pas toujours beau en bateau: pluie, vent, houle en refroidissent plus d’un) c’est long un we dans un 6 m à 4 personnes sous la pluie....

Désolé de casser l’ambiance mais je pense être dans le vrai
La première urgence dans ton cas est: rien ne presse !!!

Patrice

22 déc. 2018
0

Blondin ne réponds plus depuis 2 ans.

22 déc. 2018
1

Blondin viens de recevoir vos message comme pare hazard quand je me connaicte merci à tous et les conseils le tan oZ et très raisonnable j’ai l’impression d’entendre mon papa à présent j’ai un Deriveur 470 topaz Oméga depuis plus 1 ans

22 déc. 2018
1

Curieux ces conseils de personnes qui n'ont JAMAIS eu de voilier transportable mais te découragent par avance.
Ah si j'avais écouté les conseils des "experts"... bah je ne serais pas allé bien loin.
Bon, pour info.
Je mâte et met à l'eau mon transportable de 8 m ou le sort et le démâte pour le mettre en ordre de marche pour la route en 1h15/20 mn et sans vraiment transpirer, à part en raison de la chaleur.
Et je précise: SEUL.
Faut juste cogiter un peu pour se faciliter le job.
Aujourd'hui il y a plein de solutions techniques (et pas chères) pour faire 95% des efforts à ta place.
Ah c'est sûr qu'en 1912 c'était différent !
Et certain que si on continue à "appliquer les bonnes vieilles méthodes" bah on ne va pas aller bien loin non plus.
Sont toujours surpris, les gens, de me voir mettre et sortir de l'eau pour UNE journée de nav' mon engin, comme un petit dériveur, ou presque.
Mais bon, c'est vrai qu'en général je vise plutôt 2 ou 3 jours.
Allez, bonne fête de Noël !

23 déc. 2018
1

Et ceux qui conseillent de louer, ne demandent jamais si on a le budget.

Sait il combien coute la loc sur une semaine d'un voilier? Ce sont des vacances qui coutent tres cheres. Bien que trop pour moi en tout cas.
2 semaines en med sur 7m, c'est le budget du topper omega.

Super bateau d'ailleurs cet omega. Tres bon choix pour demarer.

23 déc. 2018
0

Question de bateau, et de port...

23 déc. 2018
0

Pour tribal.

Comme dit granhans....

Prenons l'exemple d'un first 21.7 par exemple (ideal souvent pour un premier bateau).

Ici, à st malo, place au port, 1350€, assurance annee, 300, assur remorque, 70, frais entretien 500€ pour faire une moyenne. Carburant pour transport jusqu'en mediterrannee, 400, 2 grues pour mettre à l'eau et sortie de l'eau, 120€.
Donc, sans compter l'achat du voilier, moins de 3000 par an de frais. Cout de 2 semaines de loc en bretagne 3500.
Cout de 2 semaines de loc en med, 4000/4500.

J'ai tres souvent fait le calcul de la location. Et, non, à moins d'avoir un budget conséquent, et d'avoir la bougeote en permanence, c'est toujours bien plus cher qu'un achat.

LE seul moyen de s'y retrouver, c'est de louer son bateau sur la meme periode.

23 déc. 201823 déc. 2018
0

Ok, j'essaie toujours d'acheter au meilleur prix, pour ne pas perdre, ou tres peu, si je dois revendre (comme l'an passé)
Mais, tu remarqueras que dans mon calcul, je prenais une place de port.
Si je prends un mouillage, géré par une asso honnete comme celle qui gere ma zone, la place à l'année coute 120€.
J'ai fait et refait à maintes reprise le calcul, en changeant de zones, en ne prenant que du petit bateau,... et non, c'est toujours bien plus cher que d'etre propriétaire.

Par exemple, tu imagines le budget annuel, pour disons 3 semaines de vacances, si tu louais ton tricat 25?
A combien serait la semaine? 3000/4000€?

Une fortune...totalement perdue chaque année.

23 déc. 2018
1

2 semaines de loc ça sera toujours moins cher que d être propriétaire du bateau et à l année dans un port

23 déc. 2018
0

Déjà, ton contrat de loc tu le signes à st malo. Et ton bateau propriétaire tu l achetes et tu en changes. Ok, pas tous les 5 ans comme moi...

23 déc. 2018
1

J ai apprécié le désavantage du transporteur cité plus haut : le budget gasoil. Ça doit être un effet gilet jaune? A moins que la place de port a l année ait vu son prix s effondrer récemment?

22 déc. 201822 déc. 2018
0

«Vacances à 4 avec wc et douche à bord » ça veut dire croisière ? Dans ce cas 8 ou 9 metres c’est bien. Mais pas très transportable ... (Fantasia, Attalia, First 29 ou 30, Kelt 8,50 ou 9, ...) ... N’oublie pas que sauf à acheter du neuf (et encore) un voilier c’est beaucoup de frais pour le remettre et le maintenir en état ... alors ne vise pas trop petit sous peine de regretter rapidement ce que tu auras investi quand l’appel du « mètre supplémentaire » se fera entendre. Loue des bateaux de différentes tailles pour te faire une idée de ton besoin actuel et surtout futur.

22 déc. 2018
0

Exemple: B-JET avec douche dans le cockpit (et tente Quechua posée dans le dit cockpit, c'était sympa). J'ai beaucoup apprécié ce bateau. Jouët 6.50. Saxo 22 etc... il y en a à la pelle.

22 déc. 2018
0

Ou, bien sûr comme déjà signalé plus haut, un Dufour DUO 26 qui représente le pied absolu dans ce type de recherche.
Mais rare, le bougre !

23 déc. 2018
0

heureusement qu'il est rare ..
alain :mdr:

1

À grandhans,
bonsoir,
Sûr, je n’ai jamais eu de transportable, mais j’ai un cerveau.
Le petit détail est que blondin habite Paris, ce qui veut dire:
On lève toute la petite famille à 2 heures du matin le samedi.
On prend sa voiture pour aller chercher le bateau sur remorque garé dans un hangar quelconque en banlieue
On fait 300 kms pour rejoindre la manche (500 pour l’atlantique) dans les bouchons. Bin oui, on n’est pas tout seul à vouloir partir en we.
Arrivés sur place, on grée le bateau, on se présente à la cale: zut, c’est marée basse. Il faut attendre.
On charge l’avitaillement
Bateau enfin à l’eau, il faut trouver une place de parking pour la voiture ET la remorque. Allez une petite marche d’un ou deux kilomètres retour quand on s’est levé à 2 heures c’est rien.
Maintenant, une petite journée de nav, bien fatigante. Une nuit de mauvais sommeil dans une couchette trop étroite.
Autre petite journée de nav le lendemain dimanche. Retour pas assez tôt ou très tard (marée)
Remise sur remorque. Qui se dévoue pour tenir le bateau de l’eau jusqu’à la taille pour tenir le bateau dans l’axe?
Démâtage. Sanglage
Retour sur Paris. Tiens cul à cul avec les mêmes qu’à l’aller. Dépose de la remorque dans le hangar puis enfin à la maison.
Allez, on recommence le we prochain.

Dis-moi si j’ai oublié quelque chose...
Bien cordialement,
Patrice

22 déc. 2018
0

Oui, un bateau gentiment posé sur sa remorque, à l'abri d'une grange, d'un hangar, d'un espace quelconque, tout près du lieu de navigation.
Et une petite famille qui a le droit d'aimer se farcir quelques kilomètres aller et retour, bouchons compris, pour s'oxygéner les têtes de la pesante ambiance parisienne, et sans que personne ne vienne lui gâcher ses rêves ni son plaisir.
Autre chose ?
Ah, sinon cela fait quelques années que je pratique le voilier transportable sans vergogne, et personne n'a jamais eu à descendre dans l'eau jusqu'à la taille pour vérifier l'alignement avec la remorque. Il faut être couillon pour ne pas trouver comment faire autrement.
Mais c'est vrai que je ne suis pas un "vieux loup de mer", pipe à la main, collier de barbe blanche et casquette de "capitaine" sur la tête. :-D
Allez, bonne fête de Noël !

23 déc. 201816 juin 2020
0

Pour ce qui veulent louer de particulier à particulier avec un coût moindre : www.lebonvoilier.fr[...]/ ;-)

23 déc. 2018
1

Pas mal mais... en le louant trois semaines en juillet, j'aurai dépassé mon budget annuel pour mon bateau de même taille sur remorque. ;-)

23 déc. 2018
0

Pour info, J ai mon petit listing de voilier en loc à partir de 300€ la semaine pour des 7,50...
Donc 15jours pour 700€.
Si on calcule le coût d'un transportable, on y est largement !
Et pour peu que ce soit un "deplacable" plus qu'un transportable, on y est alors sacrément gagnant ! (Et depuis 9ans, J ai des transportables où des deplacable et depuis que J ai fait le bon choix, je bouge 2 à 4 fois par an hors de notre plan d'eau et parfois en traversant la France).

Et il faut être réaliste sur les coûts sans ironiser sur des GJ, ce qui est ridicule et déplacé.

Je te la fait simple et chiffré.

Pour un transportable et dans mon cas:
La maison le nord Bretagne 2000km aller/retour avec une consommation de 15l/100 bateau tracte par le 4x4 le tout à 1.5€/l 450€ de gasoil. Soit 3 fois la consommation de mon autre voiture.
Le gardiennage de la remorque pour 15 jours (très aléatoire de 0 à 150€)
Déjà 'une semaine de location d'un sangria.
On rajoute les frais d'entretien de la remorque, du bateau, du moteur etc...
Changement des voiles, renouvellement du matériel de sécurité etc etc...
Tu imagines bien le coût annuel.
Frais de port où de mouillage voir de gardiennage etc...
Bref, un budget souvent bien plus important que celui auquel on pense avant.

Si en prime c'est un "deplacable" alors on rajoute un aller retour grutage (2×120€ dans beaucoup d'endroits) soit 240€...
Et/ou des frais de changements annuels de pièces tels que roulements, garnitures et câble pour au moins 500€ annuel.

Donc on arrive très très vite au montant de location d'un voilier simple et rustique mais bien plus grand et offrant un programme plus hauturier qu'un transportable.

Donc oui il faut tout regarder, calculer et voir où sont nos priorités.

Par exemple pour nous, cette année moteur hs dans une zone où les courants sont souvent à plus de 4,5 nœuds rachat d'un moteur presque 1500€...
2 mois plus tard au moment de faire réviser la remorque pour un départ à 700km de la maison, essieux mort... il faut compter pas loin de 1500€ (heureusement que l'on s'est fait prêter une remorque ce qui a sauvé nos vacances mais juste décalé la dépense)...

Je suis curieux de connaître quel 8m se mate et met à l'eau tout seul, son poids et son habitabilité tout autant que ses qualités marines.

Donc encourager a acheter un transportable oui mais en connaissance de cause et pas avec de mauvais renseignements qui font de grandes déceptions.
C'est comme ça que J ai acheté mon etap 22, très grosse déception et bateau qui comme l'écrasante majorité ne quittait jamais son plan d'eau vu la galère.

Au passage, dans chaque croisière, on ne croise que très rarement des transportables.
Sur les calles, pareil, de mémoire on en a croisé 1 seul.
Donc il doit bien y avoir des raisons à cela.
On en croise un certain nombre dans les ports mais peu en croisières et encore moins sur la route et les calles.

23 déc. 2018
0

300€ la semaine un voilier? Oui, tu trouves, mais c'est pour vivre dessus, pas pour naviguer.

23 déc. 201823 déc. 2018
0

Déplacement puis montage du mât à l'aide d'un treuil électrique monté sur la remorque: 10 mn.
Mise en place des pare-battages: 5 mn.
Embarquement du matériel / avitaillement: 10 mn.
Mise en place de la bôme + grand voile: 10 mn (elle est déjà montée sur la bôme, le tout emballé dans un grand sac de protection cousu par mes petites mains).
Le génois reste sur son enrouleur.
Mise en place du moteur: 5 mn.
Mise en place du safran: 5 mn.
Rangements divers: 10 mn.
Déplacement et mise à l'eau (toujours à l'aide du même treuil): 15 mn s'il y a des soucis, 5 à 10 si tout se passe bien.
Rangement de l'attelage: 10 mn.
Total: 1h 15 à 1 h 20.
Boire un p'tit café avant d'y aller: 20 mn...
Bateau: B-JET. Homologué pour 7 personnes, 5 couchages, un cabinet de toilettes, une douchette dans le cockpit.
Déjà navigué sur l'Atlantique, le bassin d'Arcachon, le lac Léman, le lac Majeur, côte méditerranéenne, Corse...
En gros 600 à 700 € de frais pas an. Maxi.
Ben oui, un bateau qui passe son temps au sec se dégrade infiniment moins qu'un autre qui pourri dans un port. De même pour le moteur etc... Pas de carénages, pas de dégradation des voiles, des cordages ni des vitrages (le bateau "habite" sous une bâche donc pas d'ultra-violets 10 mois sur 12) etc, etc...
Et jamais de frais de location d'appartement de vacances ni sur d'hôtel sur la route etc, etc...
Donc ce n'est pas les quelques litres de gasoil en plus et très occasionnellement qui vont gréver le budget total.
Précision: la mer la plus proche est à 400 km de chez moi et je crois avoir pourtant déjà navigué en quelques années dans cinq fois plus d'endroits que quelqu'un des côtes ayant un bateau au port pendant 30 ans.
Comme la plupart des vrais pratiquants du voilier transportable, d'ailleurs.

23 déc. 2018
1

Budget:
Remplacement voiles 1500€/10ans soit 150€ annuel (hors spi, gennaker etc... Et sur du basique de qualité mais loin de toiles régates)
Entretien remorque annuel 150€
Location corps mort annuel 300€
Entretien de coque 80€
Entretien pont ( renouvellement de hublots, étanchéité, renouvellement accastillage, amélioration du plan de pont etc...) 80€
Entretien intérieur 80€
Entretien moteur 125€
Renouvellement de drisses , écoutes, drosses, bras, 60€
Entretien/investissement électronique et électrique, 80€ annuel
Entretien matériel de sécurité 20€
Faites vos comptes c'est en gros 1000€ annuel pour un First 18, sa remorque et son moteur le tout bien entretenu!
Bien sûr on peut ne pas considérer ses frais si on veut minimiser la dépense (ce que je pensais avant) ma la réalité c'est quil ya de temps à autres de gros chèques a faire (voilerie, remorque, moteur refaire la quille etc...) Et on a aussi envie de se faire plaisir avec un bateau entretenu et bien accastille mais on oublie souvent de faire les comptes de ces petits équipements ou renouvellements.

Mais c'est un plaisir et quand on en est conscient, ça le reste.
Et un bateau bien entretenu et équipé, ça donne envie et plaisir a naviguer !

23 déc. 2018
0

Tu oublies bien des choses...

23 déc. 2018
0

Un bjet c'est 7m, pas 8 déjà.
Mater seul, je ne vois pas comment on pourrait conseiller cela aux gens. J ai maté des années un etap22 presque 1m de moins ) avec des jumelles de mat et vaut mieux être 2 tout de même.
1t250 (constructeur et à vide ) pour 7m30, c'est double essieux obligatoires! Et les risques de mouiller (donc l'entretenir) au moins l'essieu arrière.
Double essieux, doubles frais.
Le jeu de voiles du bjet ça dépasse sûrement les 18m2 total du first 18, le prix est en conséquence.
Pour les temps annoncés, c'est tellement aléatoire... avitaillement, 10min...
Tu as de la chance, ou alors c'est pour la sortie à la journée et tu as un parking devant le quai car selon, pour nous, avitaillement et rangement prend un temps fou pour 15 jours.
Sans parler des divers vérifications.
Une mise à l'eau matage compris peut nous prendre 30minutes et lors d'une croisière plus de 2h avec avitaillement, rangement, trouver le parking à remorque et la place pour la voiture qui ne bougera pas pendant 15jours et dont on espère être en sécurité.
A tout minimiser on risque de mal renseigner et degouter les gens.
C'est ce qui m'est arrivé avec mon etap 22.

23 déc. 201816 juin 2020
1

Ce n'est pas parce que, TOI, tu n'as pas trouvé le moyen de mâter seul, que c'est impossible ou dangereux.
Je n'ai jamais mouillé la remorque au-delà de la hauteur d'un pneu. Ma remorque n'a aucun soucis.
Si je part pour 15 jours, je charge l'avitaillement tranquillement, avant, chez moi, directement dans le bateau. Hé oui vous avez du mal à vous défaire de vos habitudes de "marins", les gars.
Pas de ma faute s'il te faut 2 h dont 30 mn pour mâter en étant plusieurs.
Tiens, regarde une des photos de les mâtages ou démâtages. Et là c'est la phase finale, ça dure en gros 1 mn avec le treuil électrique à télécommande de la remorque, et en totale sécurité (regarde bien, il y a un support pour sécuriser le mât). Admire au passage le très joli clocher de mon village, situé 850 mètres au-dessus du niveau de la mer...
Ben oui, il faut s'organiser un peu pour pratiquer le voilier transportable sans trop s'em.... der.
Par exemple: si je vais vers un endroit que je ne connais pas, je repère d'abord sur google earth avant de partir les parkings qui soient susceptibles d'accueillir mon attelage pendant la nav, j'appelle la capitainerie pour avoir des tuyaux, je compulse SURTOUT Hisseo et la mine d'information que cela constitue.
J'ai enseigné pendant plus de 10 ans le permis E et ai beaucoup pratiqué avec beaucoup de remorques diverses à titre personnel avant, pendant et après. En général à double essieux d'ailleurs, maintenant que j'y pense. Je n'ai jamais changé un essieu car j'évite l'eau de mer comme les coups de trottoir de coté (mortels pour les bras d'essieux).
En gros, pour pratiquer le voilier transportable il faut être débrouillard, malin, au minimum astucieux, trèèèès organisé et surtout précautionneux car tout ce matériel peut revenir rapidement très cher si maltraité.
JE t'assure qu'une fois tout bien "calé" et organisé, ça ne coûte quasiment plus rien et surtout pas de fatigue au mâtage.
Tiens, pour te faire plaisir, une photo d'une sortie de l'eau du B-JET.
Pendant qu'il sort "tout seul" avec le treuil électrique à télécommande, moi je le tiens avec deux cordes en latéral pour bien le centrer. Il suffit d'avoir ses points de repères et tout va bien. Et là heureusement car l'eau devait être autour des 5°...

23 déc. 201816 juin 2020
0

Pour la partie mâtage il faut équiper le voilier afin que çà ne soit pas le parcours du combattant à chaque fois et que çà puisse se faire seul et sans problème. Idem pour la mise à l'eau avec le matériel adapté.
cf le concours du mois pour les transportables

23 déc. 2018
0

Comme quoi tu n'es pas très honnête...
Charger chez toi ou sur place ça reste du temps de préparation.
Et pour avoir passé du temps sur des calles à attendre, je peux te dire que c'est souvent folklorique !
On fait également des rassemblements annuels de first 18 dont celui que nous avons organisé cet année et ça donne une bonne vision de la mise à l'eau des gens.
Et quand on conseil, on se met à la place des gens au lieu de toujours chercher à montrer que les autres ne savent pas faire.
En speed, on met 30min en couple du corps mort à la remorque sangle et démâté prêt pour la maison.
Quand on va faire 1000bornes, on revoit tout 2/3fois par sécurité et on prend le temps pour éviter les conneries.
Ensuite, un bateau on évite de trop le charger sur sa remorque car on est très très vite en surpoids et attention à la marée chaussé et aux accidents (mais là aussi j'imagine que tu sais mieux et que je ne suis qu'un bleu incapable ).
Je reprends l'exemple de mon etap 22.
1t250 annoncé, remorque 1t7 ptac.
Dans la réalité et à vide sauf mat, moteur (6cv 4 tps) et voiles (juste GV, génois et spi léger) on était déjà à 1t850 sur la balance...

Ton raisonnement me fait penser à tous ces gens qui disent "de chez moi, yen a pour 10min de porte à porte ) en oubliant de fermer la maison, faire chauffer la voiture, s'arrêter aux feux et respect les vitesses...)

Bref, tu es meilleur que tous et quand on es juste dans la moyenne il ne vaut mieux pas prendre tes exploits pour une réalité que l'on peut s'appliquer à nous même.
Et un bateau en ordre c'est un bateau où lon a plus qu'a hisser.

23 déc. 2018
0

Heu... je suis moniteur d'auto-école.
Donc merci pour la leçon sur la sécurité routière. J'ai beaucoup aimé.
Et non, avec une remorque double essieux un peu taillé "lourd" je suis très loin du surpoids. Seulement il m'a fallut 9 mois pour la trouver sur Le Bon Coin et qu'elle rentre dans mon budget.
Non je ne suis pas "le meilleur" et je n'en ai pas du tout l'ambition, simplement je n'aime pas que l'on "descende" une pratique parce que l'on en est dégoûté soi-même.
Moi je suis dégoûté du ski pour des raisons personnelles. Ben je ne dit pas que c'est l'horreur, le ski...
Simplement je suis un gros feignant donc j'ai recherché les meilleurs moyens de faire du voilier (transportable, donc) sans que cela me fatigue / me ruine (donc pas de place de port à 1.500€/an minimum) ni me prenne trop de temps ni la tête.
Mon B-JET est chargé en totale sécurité avec deux sangles. Le mât pareil.
Le safran tient avec une sangle et est posé en-dessous, sur la remorque, sur l'escabeau/échelle qui me sert à monter dessus.
Le treuil électrique est démontable car trop lourd sur la remorque et susceptible de tenter beaucoup de monde mais, lorsque je part, il est prêt à servir sur la remorque.
Je ne vois pas en quoi je "triche" en préparant les choses avant.
Il existe des navigateurs qui partent les mains dans les poches rejoindre leur bateau au port ? Ca m'étonnerait. Ou alors des très nombreux "navigateurs" de pontons.
C'est un peu comme si tu me reprochais de "tricher" parce que je fais le plein de mes nourrices avant de partir.
Sinon, pour les "heures d'affluence" à la cale de mise à l'eau. Il y aussi moyen d'éviter les créneaux où ces messieurs excités du "moteur" se précipitent tous en même temps.
Je me mets bien à ta place, crois-le. Et je comprends ta rancœur car moi aussi j'ai souffert, au début, pour trimbaler/mâter/démâter mes voiliers. Mais il semble que tu sois bien écœuré et totalement "étanche" à mes trucs et astuces qui me facilitent la vie de "voileux-voyageurs" et que j'essaie de partager auprès d'autres, y compris mon enthousiasme pour cette pratique.
Maintenant, je conseille à tout le monde de tenter de retrouver cette vidéo où l'on voit, sans aucune coupure, un voileux équiper, préparer et mettre à l'eau un trimaran ASTUS 20 en moins de 13 mn chrono. Un mine d'infos sur les astuces et organisations qu'il faut avoir !

23 déc. 2018
0

Euh cale un seul "L" suffit ! :jelaferme:

23 déc. 2018
1

Allez, je t'avoue que maintenant j'ai un voilier transportable de 8 m et que, comme il est nettement mieux étudié pour, je compte bien arriver à réduire le temps de mise à l'eau à moins d'une heure.
Promis, si j'y arrive je te ferais un time-laps avec une horloge à côté !
Mais tu me devras un pot !
:pouce:

23 déc. 2018
0

Ah mais apparemment, tu n'écoutes/lis qu'à moitié les gens.
Je suis loin d'être dégoûté.
Je pars plusieurs fois par an.
Avec ton mode de calcul on met 30minutes montre en main.
Charger avant ou après c'est charger et ça rentre dans le temps de préparation d'un d'une croisière et de la préparation d'un voilier pour celle-ci que tu le veuille ou non.
Tout comme remettre les voiles en place, la bouée fer à cheval, tester le moteur, remettre les drisses et écoutes, etc etc...

Et il s'agit d'être informatif et non de donner des données tronquées qui en degouterait justement certains (lis 2 fois cette phrase, tu verras je ne parle pas de moi)

Pour boire un verre, avec plaisir !
Pour le côté compete, je m'en cague, J ai suffisamment vu pour savoir.
Et comme de toutes façons on ne parle pas des mêmes choses, on ne tombera pas d'accord.

Tu parles mise à l'eau, je parle préparatifs pour sorties typées croisières.

Exemple pour ton temps de préparation...
À St Gilles le parking gratuit pour la semaine Est à 1.5km de la calle, à Sene, à 1km.
Rien que mettre à l'eau, vider la voiture puis l'amener au parking, tout sécuriser et revenir au bateau prends un certain temps...
Mais toi c'est bon, les enfants sont apparemment déjà en gilets dans le bateau depuis la veille parce que tu es super organisé !

Et comme pour un bateau au port, c'est pas on claque des doigts et on eST parti, il y a un minimum de vérifications et de check up.
Mais on doit être trop "marins" comme tu dis pour préférer prévenir que guérir.
Mais comme en voiture, j'imagine que l'on ne fait aucunes vérifications avant un trajet ? ;-)

23 déc. 2018
0

Tout est vérifié, et bien en amont.
Il me semblait pourtant avoir tenté de te l'expliquer.
Un seul exemple: mes cordages sont tous là, mis en place, prêts à servir, en gros d'avril à octobre, que le mât soit debout ou horizontal.
N'applique la logique et contraintes particulières à TES ports à tous les ports.
Sur "mon" port habituel, la zone de stockage des remorques est à 50 m.
Et je n'applique pas cette "norme" à toutes les mises à l'eau.
Il y en a des biens, il y en a des chiantes.
Ne soit pas négatif, car sinon on va tous arrêter le voilier car il faut vraiiiiment être couillon pour pratiquer une activité aussi coûteuse en énergie, temps et argent.
Il n'y a que dans son canapé que l'on ne prends pas ce genre de risque.
Et là je crois que l'on sera d'accord. ;-)

23 déc. 2018
0

C'est comme pour ton budget...
Tu n'abimes pas tes voiles... Et rien ne vieilli/s'anime...
Rien que ça en dit long sur les choses...

23 déc. 2018
3

Je vais vous mettre d accord. LE bateau transportable par essence c est le trimaran. Ça cale rien, ça ne pèse rien, et ça se déplie vite fait. Mais :
Je ne monte jamais le mat de 11m seul même si physiquement et en théorie... mais j habite en Normandie, pas en théorie.
J ai arrêté les navigations à droite à gauche le week end, car usant. Convoyage, mise à l eau, régate, sortie de l eau, convoyage retour pour reprendre le boulot le lundi c est pas humain

23 déc. 2018
1

Tout est résumé par tribal.

Il ne manque juste la précision sur le prix pour un tri avec une cabine pour 4, plus cher que tous les monos.
Le moins cher est l'astus 22, avec un prix d'occaz moyen de 23000€.
Parfois, un farrier 22, vers les 25000.
30000 pour un vieux dragonfly 800.
Ensuite, le tricat 25, avec un ticket d'entree à 40000.
J'ecarte les anciens tris dits transportables, comme les freely ou autres, car necessitant des demontages/remontages tres longs.

Pour resumer, le tri a tous les avantages par rapport à un mono transportable...sauf le prix d'achat. Il faut pouvoir.

23 déc. 2018
1

Et souvent la place à l'intérieur, aussi. Non ?

23 déc. 2018
1

Je vais vous remettre d'accord :mdr:
Grand"'Hans n'y connait rien, il parle de corde.
J'ai eu un T3(même LE t3), je le matais seul!!
Question prix, il y a en ce moment un tri a 1500€(avec bricoles à faire).
Et la différence entre louer et acheter, y en a un que tu peux bricoler et ça, ça n'a pas de prix... :mdr:

23 déc. 2018
0

Cordages, pas cordes !
Sinon tu as bien raison: pouvoir les bricoler tout l'hiver, ça, ça n'a pas de prix ! :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (77)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021