Cherche programme ou abaque pour calculer le pas de mon hélice

Bonjour,

Je cherche un programme ou un abaque pour calculer le pas de mon hélice tripale dont je connais le diamètre.

Quelqu'un saurait ?

Cordialement.

L'équipage
17 nov. 2007
17 nov. 2007
0

le pas
Meme problème!

17 nov. 2007
0

Dans le livre
"propulsion et diésel marin" de JL Pallas aux éditions ETAI
Estimation du pas
H =30,9V/n(1-r)
H pas en mètre
v vitesse du bateau en noeuds
n régime de rotation de l'hélice ven tr/mn
r recul

La justesse du calcul est basésur l'estimation du recul. Choisir une valeur basse (30%)dans les cas favorables,faible surface mouillée, hélice dégagée, peu inclinée, et non masquée par l'aileron ou l'étambot et une valeur plus importante (50%) dans les cas les plus défavorables, hélice masquée partiellement par l'étambot, surfacemouillée importante, déplacement lourd etc..

17 nov. 2007
0

peut etre celui ci
a+

17 nov. 2007
0

photo pas passée, je recommence pas car c'est du gif
donne moi ton mail en MP et je te les passe

amicalement

17 nov. 200716 juin 2020
0

j'ai connecté mon second neurone et donc
j'ai maintenant en JPG qui va passer en 4 fois

amicalement

17 nov. 200716 juin 2020
0

secundo
a+

17 nov. 200716 juin 2020
0

tertio
a+

17 nov. 200716 juin 2020
0

quatro
et derniero........

amicalement

17 nov. 2007
0

ou bien encore
alienboats.free.fr[...]rr1.xls

nb : la pemière feuille concerne la puissance, la deuxième l'hélice .
S'agissant d'une méthode "simplifiée", elle implique une dose de pifométrie .
Donc bien lire la note concernant le recul !

18 nov. 2007
0

calcul hélice
Bonjour alien

La feuille de calcul que tu indiques fonctionne bien pour la puissance, mais sur la deuxième feuille après avoir noté tous les renseignements il n'y a aucun résultat ni sur le diamètre ni sur le pas.
peut-être ai je fait une fausse manip?

Merci de me renseigner.

17 nov. 2007
0

Si tu as déjà l'hélice
sur ton bateau, tu peux aussi plonger avec ce qu'il faut pour décaper sur le moyeu afin de faire apparaître des chiffres, comme par exemple 13x14 qui signifie diamètre 13 pouces pas 14 pouces. Problème, sur mon ancienne hélice, c'était pas visible sans démonter l'hélice puisque c'était sous le plan d'appui de l'écrou.
Si le bateau est hors de l'eau, c'est évidemment bien plus facile.

17 nov. 2007
0

FAIS SUR GOGOL
théoreme et courbe de "crouch" et non crunch

17 nov. 2007
0

T'as une autre solution
que le calcul qui, comme chacun le sait chez les matheux, ne donnera dans les meilleurs des cas qu'un résultat à 20% près et peut se planter plus grave si ton bateau n'est pas vraiment standard.

C'est celle que je mets en oeuvre actuellement (après avoir calculé, c'est vrai).

Tu achètes une hélice d'occase (moins de 100 roros pour une 14 pouces) pour un pas qui te parait bon. Tu la montes. Tu pars en mer par temps calme (peu de vent). Tu fais chauffer le moteur. Une fois bien chaud, tu mets les gaz à fond et tu regardes ce qui se passe après une quinzaine de secondes (speedo stabilisé).

Si ton régime moteur se stabilise à la valeur du maximum de puissance donnée par le constructeur, tu as tout juste.

Si le régime moteur se stabilise en dessous de cette valeur, par exemple 2500 tours au lieu de 3000 tours, ton pas est trop long. Il faut changer pour une hélice à pas plus court. Mais n'en déduis pas que (exemple ci-dessus) il faut diminuer le pas de 20% : probablement 10% suffira.

Si le régime moteur augmente au delà de du régime de puissance maxi, c'est le contraire. Il faut allonger le pas.

Tu peux choisir d'aller dans un sens ou dans l'autre par rapport au réglage optimal : plus long, tu consommeras moins sur les grandes traversées au moteur. Plus court, tu auras plus de traction pour rentrer chez toi avec un coup de vent dans le nez.

Ca risque de t'obliger à acheter une hélice, à la revendre pour en acheter une autre, etc... Donc si tu peux te les faire prêter par un chantier compréhensif en lui disant qu'en final tu achètes chez lui. Reste à changer l'hélice : sous l'eau en plongée, ou en sortant le bateau ce qui n'est évidemment pas gratuit.

Personnellement je ferais les essais en changeant l'hélice en plongée bouteille. Avec un bon extracteur évidemment, à bien rincer après. Cela dit, j'aime ça, mais s'il faut payer un plongeur pro...

17 nov. 2007
0

Question à JP et Sailsoft.
J'aurais besoin d'une précision.

Exemple : j'ai un moteur de 20CV, 3600 tours/mn, réducteur 2, pour un bateau qui fait du 6 Nœuds nominal.

20 CV c'est une réserve de puissance. Donc je vais travailler vers 10 CV voire moins par calme plat.

1) Comment fixer le point de fonctionnement?

-6 nœuds à 10Cv sous couple nominal moteur et 1/2 régime soit 900T hélice?

-6 nœuds à vitesse nominale moteur environ 1800 tours hélice et c'est le moteur qui ajuste le couple pour la puissance?

(Bien sur des petites marges pour ne pas être au nominal partout)

2) Pour la vitesse nominale du bateau, je suppose qu'on l'estime par 2,4 racine de L soit 5,88 nœuds pour 6m de flottaison?

3) par rapport à la théorie doit on prendre des marges avec un pas plus grand ou avec un diamètre plus grand.

18 nov. 2007
0

il n'y a pas de vitesse nominale
sauf si on y tient vraiment .

En principe, on dimensionne une hélice :
- à partir de la puissance à l'arbre au régime maximum du moteur pour ce qui concerne le diamètre .
- à partir de la vitesse de croisière au régime de croisière pour ce qui concerne le pas .

En effet, le moteur doit pouvoir atteindre son régime maximum sous peine d'être surchargé . Le diamètre de l'hélice influe à la puissance 4 sur la puissance absorbée . Donc les erreurs coûtent cher .

Au régime de croisière (en général 80% env. du max) la puissance absorbée est largement inférieure à la puissance disponible si le pas est correct . On détermine le pas pour atteindre la vitesse de croisière au régime de croisière .

Tout cela relève de la divination, de l'expérience et des coefficients de sécurité ! Sinon il faut passer par des méthodes beaucoup plus compliquées .

18 nov. 2007
0

comme le dit Allien, le calcul doit etre fait sur
le maxi du moteur si c'est trop fort pour le bateau, c'est que le moteur est trop gros mais il ne faut pas se caler sur un régime intermédiaire

en fait il est inutile de mettre 20 cv là où 10 suffisent

amicalement

19 nov. 2007
0

Fraudrait prendre Gutelle
et se payer la série de calculs, y compris passage par le coefficient de charge, report des valeurs sur les courbes qu'il donne... Prise de tête, pas le temps ce soir.

Mais pour ce qui est de la définition du point nominal, il ne s'agit que du point qui permet d'exploiter la puissance maxi du moteur. Il est évidemment hors de question de naviguer longuement dans ces conditions, sous peine de le griller.

Regarde le schéma. La courbe en noir est la puissance du moteur en fonction de sa vitesse de rotation (donnée par le constructeur). Elle présente un maxi (par ex. pour 3200 t/mn), et on voit aussi un régime maximum (par ex. 3600 t/mn). Presque tous les moteurs ont une courbe de puissance comme ça.

La courbe en bleu, qui combine les paramètres du bateau et ceux de hélice, correspond à une hélice dont le pas est bien adapté. Elle permet d'exploiter (si nécessaire bien sur) la puissance maxi du moteur. Avec ce type d'hélice, tu navigueras en général vers 2000 t/mn, bien en dessous du régime de puissance max, avec les gaz réduits par exemple à moitié.

La courbe en rouge est une hélice dont le pas est trop court. Le moteur "mouline". Le seul avantage qu'on peut avoir à choisir ça est que si on a du vent dans le nez, les courbes se déplacent vers le haut et la courbe rouge se rapproche de la bleue : donc sympa pour rentrer chez soi face au mistral.

La courbe en violet correspond à une hélice dont le pas est trop long. Le moteur n'arrive pas à monter dans les tours. Seul avantage, on se rapproche du travail à "couple max" du moteur qui correspond à sa zone de fonctionnement à meilleur rendement, donc économie de carburant. Pour aller en Corse avec pétole, c'est un bon choix.

19 nov. 200716 juin 2020
0

Pardon, voilà le schéma
Une claque...

18 nov. 2007
0

il y a plus simple

tu demandes à France helice ils te diront ce qu'il te faut.

car tous ses essais avec moteur c'est bien mais il faut d'abord que le moteur soit correctement reglé ce qui doit etre tres rare.Si une balance est fausse on peut peser dix fois le resultat sera toujours faux.

josé

18 nov. 2007
0

enfin
la voix de la sagesse !!

une etoile !

en effet pourquoi se prendre la tete alors qu'il y a d'excellents professionnels qui repondrons a toute vos questions au salon !

il suffit d'aller les voir avec tous les elements

:reflechi::reflechi::reflechi:

18 nov. 200716 juin 2020
0

J'ai choisi le plus simple.
Des professionnels sont en train de travailler pour moi. Mais je me posais la question.

En fait j'avais une 2 pales de diamètre 394mm avec un pas de 65mm environ sur un MD2B 23CV 2500Tours Réducteur de 1,87 donc 1336 T/mn

Et le calcul pour mon nouveau moteur me donne une tripale de 380mm avec un pas de 189mm (Moteur 20CV ramené à 18 pour les pertes du réducteur 3600 tours réducteur de 2 donc 1800 T/mn)

Les abaques confirment le pas d'environ 180mm

Un facteur 3 dans le pas, il y a de quoi être perplexe. Et pourtant cela avançait bien et sobrement quand le moteur tournait; sauf en marche arrière ou c'était la cata.

J'ai trouvé cela sur le net : jean.dahec.free.fr[...]ce.html
qui, à priori recoupe les abaques.

18 nov. 2007
0

une explication
sur ce site
www.techboat.com[...]lsP.asp
ils proposent aussi le calcul d'une hélice, mais euh !!! 99 € ... :-(
mais remboursé si on achète chez eux ?? :-(

18 nov. 2007
0

pas compliqué et sans pitchometre
tu fais une marque de centrage sur la table et tu centres l'hélice sur ce point

sur le bord d'attaque au point médian le plus en avant d'une pale et avec un compas tu traces un arc de cercle sur la pale, centré sur le moyeu de l'hélice et tu reportes ces points sur la table

tu mesures la hauteur par rapport à la table des deux points obtenus sur le bord d'attaque et le bord de fuite et tu fais la différence

avec un rapporteur, tu mesures l'angle entre ces deux points rapportés sur la table en prenant le même centre

une simple règle de 3 te donnes le pas en rapportant la valeur trouvée sur la base 360 °

tu obtiens le pas en mm

amicalement

19 nov. 2007
0

Tu ne peux pas déduire
le pas de la hauteur des pales de l'hélice posée sur une table : cela dépend de la forme des pales.
Mais tu peux mesurer l'angle d'inclinaison du bout des pales par rapport à l'horizontale, en en déduire le pas : Pi * diamètre * tan(angle)
C'est approximatif car les hélices ne sont pas vraiment à pas constant sur tout rayon, mais ça s'approche...

19 nov. 2007
0

Tu as raison, mais pire que ça!
65mm c'est ma fraction de pas, pour environ 100mm de circonférence au diamètre entre 260 et 380 Ce qui me donnerait un pas de 530 ou plus ???
Je l'ai fait vite fait à l'œil et au mètre ruban , ce qui n'est pas raisonnable.

Pas facile à mesurer sans déposer cette hélice; en plus une des pales est légèrement tordue.

Je ferai la vérification en janvier après remplacement histoire de comprendre.

Vraisemblablement cette hélice a trop de pas. J'étais entre 5 et 5,5 nœuds à 1500 tours moteur et l'hélice porte des traces de cavitation.

Donc courbe violette et certainement très violet foncé.

Mais ce fil est intéressant. Car je mélangeais deux notions :

1) La puissance nécessaire à l'avancée du bateau. Et avec un des logiciel on se rends compte qu'a 5,3 nœuds il faut 10 chevaux et qu'a 6,6 il en faut 20; cela va donc très vite.

2) Une fois sa puissance déterminée il faut jouer entre le diamètre et le pas pour adapter cette puissance au régime de croisière. Et la encore C'est de l'ordre du cheval de puissance par centimètre au diamètre. Et suivant les calculs on obtient des résultats très différents.

Le Diamètre 385 semble correct par contre suivant les méthodes, pou le pas, l'une me donne environ 380, l'autre 260 pour 1400 tours d'hélice.

Tout se joue sur la notion de recul ou glissement.
Comme je ne suis pas le premier Arpège à remotoriser, le fournisseur fera le bon choix.

18 nov. 2007
0

Mon probleme
le voila:j'ai une hélice tripale,sur la table,devant moi,son diamitre:26 cm,hauteur des pales:6 cm,aucune inscriptions....et pour son pas???
Merci

18 nov. 2007
0

Ben oui
mais j'ai déja une hélice.

19 nov. 2007
0

ce ne peut être
un pas de 65mm .
à 1336 rpm la vitesse serait de l'ordre de 2 noeuds .
Plus vraisemblable : 165mm .

21 nov. 2007
0

Calcul hélice
calcul hélice - 21-11-2007
Bonjour alien

La feuille de calcul que tu indiques fonctionne bien pour la puissance, mais sur la deuxième feuille après avoir noté tous les renseignements il n'y a aucun résultat ni sur le diamètre ni sur le pas.
peut-être ai je fait une fausse manip?

Merci de me renseigner.

21 nov. 2007
0

chez moi ça fonctionne !
on entre les données dans les cases vert sur fond ocre et les résultat apparaissent en rouge sur fond mauve .
As tu joué avec la protection ?

22 nov. 2007
0

Calcul hélice
Bonjour alien,

Concernant ton programme j'ai fait comme tu as dit, je n'ai pas joué avec les protections.
j'ai bien rentré les valeurs en vert sur fond ocre, mais rien ne s'affiche dans la partie "diamètre" et "pas", dans la partie diamètre, il y a affiché hélice 3 pales, nom?,et pouces , dans le tableau "pas" il ne donne aucune indication, par contre le calcul inverse fonctionne.

patrick.

22 nov. 2007
0

c'est un pb excel
j'ai utilisé une fonction (arrondi au multiple) qui n'existe pas dans toutes les versions d'excel .
je modifie !

23 nov. 2007
23 nov. 2007
0

Calcul hélice
Bonsoir,

Merci à alien, maintenant cela fonctionne.

24 nov. 2007
0

Programme suspect
En effet, il fait une hypothèse sur le recul de l'hélice, sans le calculer effectivement. Donc on aboutit à des aberrations.

Exemple, pour les paramètres de mon bateau

P = 14 hp
Rpm = 3600 rpm
Réduc = 2,6

Je mets les valeurs suivantes de Vcroisière et j'obtiens pour le pas :

4 knts : 14x8,3
5 knts : 14x10,3
6 knts : 14x12,4
7 knts : 14x14,5
8 knts : 14x16,5

Le programme, imperturbable, augmente le pas de l'hélice, sans se soucier du coefficient de charge. Donc fait l'hypothèse que plus la vitesse augmente, plus le bateau est petit et léger...

C'est évidemment une aberration. Un programme de ce genre qui ne demande pas un minimum d'info sur la coque (déplacement, surface mouillée, maitre couple, genre de coque ou paramètres de calcul de trainée) risque d'induire des erreurs. OK, on peut toujours partir d'une vitesse calculée à partir de la longueur à la flottaison, et dans ce cas les résultats ne seront pas trop idiots.

Pour mémoire, avec les paramètres ci-dessus et un déplacement de 5 tonnes j'ai pris une hélice 14x10,5 et j'estime (avant essais) que je ne dois pas être très loin de l'optimum, c'est à dire effectivement tourner à un peu plus de 5 knts voire 6 avec un peu de chance car avec la précédente hélice (14x14) le bateau dépassait déjà 5 knts.

24 nov. 2007
0

Vous avez dit suce pet ?
Pourtant c'est bien précisé dans l'avertissement .
(faut tout lire)
Bien qu'il soit évalué, le recul doit être entré à la main pour cette raison .
Y'a mieux mais c'est pas le même prix !
Et pourtant la méthode dite de "Crouch" a fait ses preuves .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (198)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021