Chauffe eau et perkins 4108 refroidissement direct

Bonjour à toutes et tous,
J'ai bien cherché mais n'ai pas trouvé de réponse définitive quand à l'emplacement d'un chauffe eau sur perkins 4018 refroidissement direct. Mon interrogation porte uniquement sur son emplacement par rapport à la hauteur de la sortie échappement.
Si il est placé plus haut (je n'ai pas d'autre possibilité), l'eau du serpentin de chauffe ne risque t'elle pas de faire siphon avec l'échappement et me remplir les cylindres par des soupapes ouvertes? J'en ai eu la désagréable expérience avec une poubelle dans le cockpit qui me servait à alimenter le moteur en eau, bateau à terre, en ayant bien sûr oublié de fermer la vanne d'eau après l'arrêt de celui-ci!
Je vous remercie de me faire partager votre expérience si vous avez connu où connaissez ce cas de figure.

L'équipage
03 juin 2021
03 juin 2021
0

Le chauffe-eau est toujours monté sur le circuit « eau douce »
Jamais sur le circuit edm.....
(Pas de chauffe-eau si refroidissement direct !)


red sky:FAUX.·le 03 juin 17:10
Louarn:OKMerci de faire avancer le sujet ...·le 03 juin 17:43
albor:Red sky : faux !!!!Ben il faut développer maintenant !·le 03 juin 20:44
red sky:Il n'y a pas à développer, c'est la base du fonctionnement d'un moteur THERMIQUE.·le 04 juin 08:19
03 juin 2021
0

comme albor je ne pense pas qu'il existe de chauffe eau à repiquer sur le circuit eau de mer pour la bonne raison que l'eau de refroidissement ne monte pas assez en température pour chauffer l'eau d'un chauffe eau, si moteur refroidissement direct chauffe eau gaz, electrique, solaire ou casserole sur le moteur, désolé !


03 juin 2021
1

Bonjour à tous deux et merci pour vos réponse mais ayant étudié en amont ce problème avant de poster, j'en suis venu à cette réflexion.
Les serpentins de chauffes-eau sont généralement en inox donc pas vraiment d'inconvénient à ce que de l'eau de mer y circule sans dommage puisque sur les moteurs à refroidissement direct (où même direct), de l'eau de mer circule dans de la fonte, des tuyauteries en inox, cuivre et autres durites sans inconvénient.
l'eau prise avant le calorstat, qui s'ouvre à un peu plus de 50°, devrait être tout à fait capable de réchauffer de l'eau douce, à environ cette valeur, si le chauffe eau est situé assez près du moteur, ce qui serait amplement suffisant pour mon utilisation. Avez-vous déjà essayé de prendre une douche à 50°?
Si jamais la circulation de l'eau n'était pas assez rapide, il n'est pas bien compliqué d'y ajouter une petite pompe de chauffe-eau solaire, faite à cet usage, qui consomme très peu et de toute façon alimentée par l'alternateur puisque le moteur tourne.
Qu'en pensez-vous?
Mon doute dans cette configuration est ma question initiale: l'eau du serpentin ne risque t'elle pas, moteur à l'arrêt, de se siphonner dans la tubulure d'échappement et donc remplir un ou plusieurs cylindres, si placé au dessus de celle-ci, comme expliqué précédemment?
En vous remerciant encore de votre participation.


03 juin 2021
0

ton idée de repiquer sur le circuit de refroidissement bloc moteur après calorstat est intéressante et tu devrais effectivement pouvoir chauffer suffisamment ton eau froide avec l'eau de circulation du bloc moteur mais as-tu pensé que avec ce principe ton chauffe eau va jouer le rôle d'échangeur et de ce fait il va falloir pas mal de temps avant que ton moteur monte a sa température normale de fonctionnement ? en fait avec ce montage ton chauffe eau va ralentir considérablement la montée en température de ton moteur soit le temps qu'il faudra pour que le contenu de ton chauffe eau atteigne la température normale du bon fonctionnement d'un moteur diesel, même pas sur qu'il atteigne cette bonne température à moins d'installer un calorstat d'une valeur supérieur, et ça tout mécano te dira que ce n'est pas bon.
pour répondre à ta question: oui à l'arrêt le circuit de refroidissement va siphonner l'eau de ton serpentin de chauffe eau si le chauffe eau est au dessus du moteur et oui l'eau va remplir ta ligne d'échappement puis les cylindres.


03 juin 2021
0

Quizas, j'ai un doute sur ton raisonnement (le ballon est apres le calorstat, pas avant: il prend l'eau en sortie moteur).

Pour le calorstat, sur mon moteur, il est a 42°.

Prendre en compte dans la logique que la pompe tourne tout le temps, meme quand le moteur est froid.

Dans ce cas, tu refroidis ton ballon avec l'eau de mer qui y circule


03 juin 2021
0

il y a une possibilité c'est de chauffer l'eau du ballon avec l'huile du moteur en montant un adaptateur entre le filtre et le bloc ce genre de pièce est utilisée pour installer des radiateurs
d'huile sur des moteurs très sollicités genre voitures de rallyes.
évidement cela va augmenter le volume d'huile et le ballon doit être impérativement installée plus bas que le moteur .
alain


Quizas:salut, bonne idée plus logique mais ça ne résout pas l'augmentation significative du temps de chauffe du moteur ou je me trompe ?·le 03 juin 18:15
Louarn:La pour le coup, oui.Il faudrait un autre calorstat, afin de ne pas chauffer le ballon tant que le moteur n'est pas chaud.·le 03 juin 19:34
red sky:ces piquages sont souvent équipés de calorstats.·le 04 juin 08:21
03 juin 2021
0

Quizas: ton raisonnement est juste, c'est moi qui me suis trompé et c'est bien après le calorstat que je repique mon CE afin que moteur monte correctement en température. Mon calorstat s'ouvre à52°.
c'est bien je que je craignais, le siphonage va se faire dans l'échappement!
Alain: Bonne idée que la tienne mais j'ai encore moins la possibilité de monter mon CE plus bas, où au même niveau que le carter d'huile.
J'ai l'impression qu'ill va falloir que je me fasse à l'idée à adorer une bonne douche froide!


fritz the cat:sur mon boat j'ai un chauffe eau gaz à 100€ avec un détecteur qui fonctionne parfaitement ,il est juste au dessus de l'évier de la cuisine et il alimente aussi la douche .ils sont en vente sur ebay pour les camping car ou même en mobile si on a un tuyau d'eau avec un peu de pression alain ·le 04 juin 09:33
Louarn:Tu aurais une référence / modèle / fabricant ?·le 04 juin 10:12
Quizas:on avait fait un fil assez complet la dessus avec références, prix, pression eau nécessaire, système de sécurité avec detecteur/vanne electromagnetique coupure circuit, etc..., etc... il faudrait retrouver ce fil ... j'ai la flemme de chercher·le 04 juin 12:30
03 juin 2021
0

Bonsoir mektoub26,

pour éviter la douche froide sans avoir recours à des solutions compliquées, il y a des chauffe-eaux à gaz, soit le modèle fixe qu' utilise Alain sur son bateau, soit des modèles de camping autonomes, ne nécessitant même pas de réseau d' eau sous pression.

j' ai choisi la deuxième solution, un peu moins pratique car c' est dans le cockpit et non à l' intérieur, mais c' est simple et efficace, pour un investissement de 230 euros.

Sinon il y a bien-sûr la douche solaire, mais pas top dans mes zones de nav de prédilection!

Gorlann


03 juin 2021
0

Il est vrai que le gaz est assez simple à gérer mais je n'ai pas la place non plus d'avoir une bouteille de 13kg à bord. De réchauffer mon CE avec le moteur ne me pose en fait pas vraiment de problème technique majeur. Ma question était de savoir si il allait se siphonner dans mon échappement une fois le moteur à l'arrêt si il était installé plus haut que la pipe d'échappement. Je crois que la réponse de Quizas est claire et je m'en doutais un peu. Il me reste à trouver un emplacement adéquat pour ce CE. Merci à tous de vos propositions et conseils.


04 juin 2021
-1

Un moteur thermique à refroidissement direct produisant une eau à 60°, c'est suffisant pour alimenter un chauffe eau.
Ceux qui annoncent que c'est impossible n'ont jamais fait la démarche d'effectuer le branchement ou n'ont tout simplement jamais réfléchi au fonctionnement d'un moteur thermique.
Les Bukhs ont un piquage en bas de chemise et au niveau de la soupape thermostatique.
Pour les autres, il suffit de chercher un point chaud sur une durite et de faire un piquage.


albor:Red sky, personne n’a dit qu’il « est impossible «  de faire une dérivation sur le circuit de refroidissement.Mais de soulever les problèmes liés à cette dérivation .Quand savoir si on a jamais réfléchi au fonctionnement d’un moteur thermique est une prise de position qui fait preuve de modestie de ta part.·le 04 juin 08:49
red sky:Le chauffe-eau est toujours monté sur le circuit « eau douce »Jamais sur le circuit edm.....(Pas de chauffe-eau si refroidissement direct !) dixit Albor ....·le 04 juin 08:56
04 juin 2021
1

Bonjour
En fait il faudrait voir la quantité d'eau stockée dans la tubulure de chauffe du CE et les conduites d'amenée et de départ. Cette quantité sera certainement insuffisante pour remplir le silencieux, le tube de sortie des gaz entre silencieux et moteur et arriver jusqu'aux cylindres.
sinon il y a toujours moyen de mettre une vanne pour fermer ce circuit ?


red sky:En faisant un col de cygne d'un côté et un CNR de l'autre, je ne vois pas comment le siphon pourrait se créer.·le 04 juin 08:41
04 juin 2021
0

En faisant un col de cygne d'un côté et un CNR de l'autre, je ne vois pas comment le siphon pourrait se créer.


Louarn:Je ne suis pas sur d'avoir bien compris le sujet siphonnage, mais a mon avis, pour le casser, un col de cygne ne suffit pas (expérience des vases communiquants).Il faut créer un point de dépression pour supprimer le phénomène.Corrigez moi si je me trompe.·le 04 juin 10:12
red sky:à l'arrêt, le haut de la culasse est au dessus de la ligne de flottaison. Si ce n'est pas le cas, mettre le refoulement avec un col de cygne au niveau de l'échappement.·le 04 juin 10:16
04 juin 202104 juin 2021
-1

théoriquement ça doit être possible bien sur, red sky nous dit qu'un moteur thermique ça chauffe, du coup si ça chauffe c'est simple non !
pratiquement c'est surement pas si simple et le rendement calorique d'un circuit de refroidissement direct d'un diesel j'ai un doute, ça doit être plus efficace de poser une casserole sur le bloc, c'est pourquoi on en discute. le mieux serait qu'un intervenant qui a une telle installation face un retour mais manque de bol sur toute la planète plaisance il n'y a apparemment personne qui ait cette installation, serait-ce un signe ou alors les chinois ne se sont pas encore mis sur le bizz ???
du coup la NSA va analyser ce fil et se mettre sur le coup pour ne pas se faire griller par Pékin.
hi hi hi sacré red sky


red sky:j'ai cette installation, comme beaucoup de propriétaire de bateau britannique équipé de Bukh.·le 04 juin 12:56
04 juin 2021
0

Bonjour,

un ballon d' eau chaude peut-il être utilisé sans réseau d' eau sous pression?

Parce que tant qu' à faire du moteur, autant en récupérer les calories pour chauffer de l' eau.

Gorlann


Louarn:Je ne vois pas de rapport; il suffit d'avoir une masse d'eau a chauffer. Le risque, si le ballon est rempli d'air et qu'il n'y a pas de soupape de sécurité (ou pour l'air de possibilité de s'échapper), c'est que les raccords sautent sous la pression de l'air dilaté (ou pire, le ballon explose !).·le 04 juin 13:51
San Marco:Houlla Louarn... Il y a plus de chance que le chauffe eau se fissure par la montée en température de l'eau que par celle de l'air ! Il n'y a aucun risque si le CE est vide. S'il est rempli d'eau, il doit y avoir une soupape de sécurité ou vase d'expansion (comme sur nos cumulus) ·le 04 juin 14:03
red sky:vous avez déjà vu un chauffe eau de près ?·le 04 juin 14:08
04 juin 2021
1

Bon ce que je retiens de vos remarques c'est que le montage d'un chauffe eau sur un moteur refroidissement direct est possible comme l'a confirmé Red Sky mais de cela je ne doutais pas.
Et très bonne suggestion de San Marco, évaluer le volume d'eau du circuit au dessus de la pipe d'échappement pour voir si le waterlock peut l'accepter une fois le moteur à l'arrêt et éventuellement y associer une vanne.


04 juin 202104 juin 2021
1

hello
je m'excuse auprès de redsky mais il est toujours tellement catégorique dans ses propos et donne l'impression qu'il s'adresse à des buses que quelque fois on peut douter de ses affirmations. (redsky même les buses peuvent apprendre à voler à leurs oisillons !)
comme le sujet m'intéressais j'ai fait des recherches et j'ai trouvé un tuto d'une installation qui fait bien avancer le sujet, l'install de ce tuto ne me parait pas hyper simple mais bon ...
c'est là en anglais, bonne lecture :
coxeng.co.uk[...]lation/
perso l'idée du chat me parait plus fonctionnelle soit le principe échangeur huile/eau douce du chauffe eau sur le circuit fermé d'huile, (pas de problème de corrosion, de pompe de circulation, d'anti-syphon, peut-être pas la nécessité d'un calorstat, meilleur échange et stabilité de température, etc...) ça me parait plus simple et fiable, à voir si cela a aussi été réalisé.


Louarn:Bien vu Quizas.Bel effort.·le 04 juin 17:33
04 juin 2021
0

Amha, le plus simple sur un moteur à refroidissement direct est de monter un alternateur plus gros et un plongeur 12 V dans le chauffe-eau...


Quizas:oui tout à fait avec une résistance 12V mais à combien estimes-tu la puissance necessaire pour disons chauffer un ballon de 50 litres / 15° en 20 minutes, je suis nul dans ce genre de calcul.·le 04 juin 18:27
red sky:Le plus simple si on a un gros alternateur c'est d'alimenter le chauffe eau par un onduleur 12/220.·le 04 juin 20:03
Fregoli:x = m.cp.ΔTm = 50 kgcp = 4186 J/kgΔT = 15°C► x = 3 139 500 J soit 872 W pendant 1 heure (3600 s) ou 3,5 kw en 15 mn·le 05 juin 15:57
Quizas:ouaouh merci Fregoli, du coup avec ce calculateur : www.inchcalculator.com[...]ulator/ en 15' => 3,5kWh 12V ça fait 291.67Ah et en 60' => 0,872kWh 12V ça fait 72.667Ah !!! donc pour faire monter la température du ballon de 50 litres/20° à 35° = douche tiède en 1 heure avec alternateur 100A , c'est ça ? ·le 05 juin 17:45
red sky:Non, avec mon 750, la première douche prête en 20mn.·le 05 juin 19:13
04 juin 202104 juin 2021
2

jerome1966:Vu le prix on s'enmerde pour rien et sa marche pour un bateau équiper d'un HB.Idee a Brevete.·le 05 juin 08:49
Fregoli:C'est un chauffe-eau électrique instantané, courant en Asie...Un petit problème, ça consomme 6,5 kW en 230 V... Pas facile à trouver sur un bateau, même au port !·le 05 juin 15:48
05 juin 2021
0

il y a aussi le "pommeau de douche electrique chauffe eau" courant en amérique du sud avec les fils dénudés qui pendent dans le bac à douche, en général une douche sur deux est occupée "ad vitam eternam"


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (158)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021