chauffage portatif

Bonjour,

voilà mon problème, je travaille à l'intérieur du bateau et en ce moment à Bayonne il fait pas très chaud, j'aimerai acheter un chauffage portatif qui puisse me servir à l'occasion le jour( tant attendu !) en navigation. Que choisir, sachant que le principal critère est la sécurité.
Merci pour vos conseils
Christophe

L'équipage
16 déc. 2009
17 déc. 2009
0

chauffage portatif
La principale qualité d'un chauffage de bateau d'être autonome(indépendant du lien avec la terre). Un vrai chauffage autonome par poêle ou air pulsé a un coût non nul, largement plus de 1000 Euros pour le premier prix (le moins cher, et très bien, poêle Refleks chez ). Tu as donc le choix : ou tu donnes au chauffage définitif de ton bateau la priorité 1 et l'installes dès maintenant, ou tu bricoles en attendant des jours meilleurs et tu t'offres un radiateur électrique portatif qui ne coûte guère plus de 20 Euros.
Avant d'investir des sommes importantes dans un chauffage il il te faut absolument définir tes besoins en fonction de ton programme de navigation: Cherches-tu un simple chauffage d'appoint ou quelque chose de plus sérieux pouvant fonctionner en continu des jours durant. Pour ma part, comme chauffage d'appoint, et d'appoint seulement, je suis en train d'adapter une lampe à pétrole sous pression pour en faire un poêle.
PS Le coup de rhum çà réchauffe aussi !!!!

17 déc. 2009
0

salut, le programme de navigation
nous amènera vers les pays chauds, donc je ne veux pas investir dans l'installation d'un chauffage fixe type refleks ou autre. Par contre nous sommes encore ici pour 3 ou 4 ans, dont encore 1 à terre, j'ai bien sur un chauffage electrique mais ce n'est pas suffisant. Tu me dira mets en 2! mais là je fais sauter le tableau. Donc avant d'acheter un chauffage supplémentaire je me pose des questions. Les chauffages à pétrole vendus dans les grandes surfaces peuvent-ils être utilisés en nav? en terme de securité j'ai un doute à cause du réservoir intégré au chauffage, il ne faut pas que celui ci se renverse. Donc ma question existe-t-il un chauffage portatif adapté de part sa conception (vanne d'arrêt, isolation du réservoir, ...) à la navigation?
PS quand au rhum c'est bien mais après le travail et avec un pote et je veux garder mes 10 doigts!

17 déc. 2009
0

Si c'est au port
j'ai un petit chauffage soufflant pour faire monter en température et deux mini-chauffages à bain d'huile acheté pas cher chez leroymerlin. Cela me fait un chouette chauffage central.
En navigation, au mouillage etc., je m'oriente vers un petit chauffage au bois (buchettes etc.) de type sardine ou Davey Hot Pot mais j'en suis encore à la conception (où le placer, quels matériaux de protection ...). Ce type de chauffage me plait et me semble très bien pour un chauffage sérieux mais occasionnel. Évidemment, l'installation n'est pas portative et suppose une vraie réflexion et des travaux.
Bonne recherche,
Olivier

17 déc. 200916 juin 2020
0

Gaz...
C'est interdit en France, ça coute 20€.... mais cela fait deux hivers que cela nous chauffe formidablement dans des hivernages sans électricité: Le petit radiant au gaz!
pas beaucoup de condensation, un chauffage immédiat et rapide...ça fait 20cm par 25cm par 8cm! se range dans un coffre en attendant l'hiver prochain! C'est IDEAL ( pour nous!)

Evidemment, pas question de chauffer le nuit! Mais la couette et Madame sont si chaudes... :-p

Bref, voilà la photo, si ça peut servir à quelqu'un!
Thierry, sur Troll.

PS: j'ai quand même super envie d'un REFLEK! ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (120)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021