Chauffage et eau chaude voilier 40 pieds naviguant à l'année en méditerranée

Bonjour,
Les derniers échanges remontant à quelques années, je tente donc un nouveau sujet.

Je viens d'acquérir un Dufour 405 construit en 2011.
Projet de naviguer une bonne partie de l'année en méditerranée.
Je me pose donc la question du chauffage + eau chaude.
Le bateau est en version 3 cabines + 2 salles d'eau, donc au moins 6 ou 7 bouches pour diffuser l'air chaud de façon uniforme je pense.

A la lecture des nombreux échanges sur le sujet, le système "air chaud pulsé + chauffage de l'eau" raccordé sur le réservoir de GO semble ce qui conviendra le mieux.
A coté de Webasto ou Eberspecher, on trouve de petits systèmes (non marinisés) 10 fois moins cher (mais qui ne font pas l'eau chaude).

  1. Par expérience, lorsque le moteur diesel du bateau tourne, combien de temps faut il pour chauffer à bonne température le contenu du ballon d'eau chaude de 25L ?
    ("bonne température" pour moi n'est pas forcément celle de l'échangeur à 80°C mais de quoi prendre une ou deux petite douches chaudes – en mélangeant à l'eau froide !).

  2. Selon la réponse au 1. (éventuellement pas de besoin que le système réchauffe aussi l'eau du ballon si le moteur le fait en un temps acceptable), les systèmes "non marinisés" et peu chers font ils l'affaire ? (pour une utilisation en méditerranée)

  3. Même sans faire de coude trop violent dans l'installation des gaines (si possibles isolées), l'air chaud est il soufflé avec assez de puissance pour aller jusqu'à la cabine avant ou bien faut il des "relais" intermédiaires (ventilateur électrique je suppose) pour une diffusion homogène ?

Tous les autres conseils seront les bienvenus !

Merci d'avance

L'équipage
28 jan. 2021
28 jan. 2021
0

Une des difficultés de l'air pulsé est que passer des gaines à postériori est délicat vu la taille de ces gaines.
Tu peux aussi trouver chez erberspächer, webasto ou chinois, des chaudières à eau dont le circuit se fait en tubes de 25 faciles à installer. L'autre avantage est que tu peux faire passer une circulation par le système de refroidissement du moteur, et donc, ton chauffe eau (avec des vannes pour pouvoir le fermer).
C'est facile à installer.
Concernant le chauffage du chauffe eau par le moteur, c'est très rapide. Une entrée de port et tu prends une douche.


28 jan. 2021
0

Mon expérience dans un ... camion ou j'ai vécu deux ans.
Un ébertrèscher chauffant de l'eau, un chauffe eau 10l, 2 radiateurs de maison et un aérotherme.
15 à 20 minutes de chauffe, tu te douches et tu as chaud.

Au démarrage tu utilises l'aérotherme et par un systeme de thermostat tu passes au radiateurs, l'échangeur chauffe eau est pret en un quart d'heure, 10l est suffisant pour deux douches.
Bricolage facile pour un manuel...


28 jan. 2021
0

Il existe des échangeurs air/eau à mettre sur la sortie air chaud des "webasto".
Si on est bricoleur, il y a possibilité de faire passer un tuyau souple sur la sortie air chaud du chauffage à air pulsé.
Si on ne veut pas de gaz, on peut brancher le chauffe eau sur le 220 du bord et prendre une douche en 20mn.


ED850:Oui, mais il faut un long fil pour prendre des douches en navigation😁·le 28 jan. 13:08
red sky:ou pas.·le 28 jan. 13:10
Fabien83:En 12V, j'ai calculé qu'augmenter de 20°C la température de mes 20L de ballon représente 38Ah. Il faut les batteries et la production adéquates (comme Sheila). Si la résistance du ballon est trop puissante, il suffit de l'alimenter via un convertisseur 110V. C'est ce que j'ai à bord, ça marche nickel. ·le 28 jan. 15:55
red sky:je n'ai rien calculé, mais le thermomètre m'a dit que pour prendre douche il fallait autant d'Ah que pour une journée de frigo, soit 15 à 20. Je n'impose rien à bord, j'expose juste les faits.·le 28 jan. 16:34
Fabien83:ED parlait de la longueur de fil, je ne fais qu'expliquer comment utiliser la résistance du chauffe eau en mer et ce que ça consomme en Ah. Je n'impose rien non plus je présente ce qui fonctionne à mon bord. ·le 28 jan. 16:45
28 jan. 2021
0

Le chauffe eau échangeur pris sur le moteur marche très bien mais il faut que le moteur soit en charge pour atteindre une bonne température, donc à quai il faut embrayer.


Domde:A quai ces chauffe eaux qui fonctionnent sur échangeur moteur sont tous alimentés en 220V comme à la maison. Moteur en route il faut 20 mn pour chauffer 20/30 litres.·le 28 jan. 13:40
mocitoo:oui, c'est une option la résistance, pratique si on a le courant quai.·le 28 jan. 13:57
28 jan. 2021
-1

Le problème du réseau de chauffage (air ou eau) est que le fluide ait autant de difficulté ou de facilité pour aller au point de distribution le plus près et au point leplus loin.
Pour cela, il faut équilibrer le réseau pour que les pertes de charges soient également réparties.
Pour cela (et pour résumer simplement), le flux est restreint pour aller près et laisser libre pour aller loin. Entre les deux c'est restrictions intermédiaires.
En eau, il y a des tés de réglages, en air, ce sont des volets.

Nota: en eau, pour résoudre sans calcul le problème, il y a les boucles de Tichelmann; mais plus de tuyau.
fr.wikipedia.org[...]helmann


mocitoo:je te l'ai déjà dit, passe un CAP et tu verras que tout ça marche très bien... ;-)·le 28 jan. 13:20
Polmar:Comme les commandants du temps de la marine à voile qui étaient les seuls à savoir faire le point pour éviter les mutineries, serais-tu contre la vulgarisation des connaissances?Je n'ai pas compris la remarque? Qu'est-ce-qui marche très bien grâce à un CAP?·le 28 jan. 13:34
mocitoo:parce que tu m'amusais à sortir la science de wikipédia alors que brancher un chauffe eau sur un moteur, un tournevis suffit...et le soir tu te douches!mais ne le prend pas mal, c'était juste une plaisanterie de chantier·le 28 jan. 13:45
Polmar:OK. Il y a plus technique que la page Wikipédia. Mais je pense que ce n'est pas adapté pour la vulgarisation.Au vu des travaux de beaucoup d'artisans, je crains qu'un CAP ne soit pas toujours suffisant pour satisfaire un maître d'ouvrage.·le 28 jan. 14:17
mocitoo:je viens d'appeler Robert et Mohamed des anciens collègues, et bien il n'ont meme pas de CAP, et pourtant des usines on en a construit un paquet ensembles...et le clients étaient contents :-)allez, on ne va pas réinventer l'eau chaude tous les deux, ça n'aidera pas notre camarade à se laver.·le 28 jan. 14:28
Fabien83:Polmar je te rejoins sur les problèmes d'équilibrage mais sur un bateau, à moins d'avoir autant de chauffages que dans une maison, c'est assez vite réglé. Sur des radiateurs, un joue un peu sur les robinets et sur des bouches d'air pulsé, on joue sur l'ouverture. ·le 28 jan. 15:59
28 jan. 2021
-1

Oui, enfin, t'as pas à vraiment à t’embêter, quand même. Une chaudière, une sortie, un T avec une partie qui fait le tour du bateau vers les radiateurs et l'autre partie avec des vannes qui va dans le moteur et ton chauffe eau et basta.


28 jan. 2021
0

Pour répondre à la question, il convient de bien isoler les gaines qui traversent le bateau dans les coffres.
À défaut, jamais tu n auras chaud ds la cabine avant.
Des amis ont aussi un 405 et ce n est qu à ce prix que tu la chaufferas.


28 jan. 2021
0

Par contre, si tu choisis la chaudière à eau, il faut intégrer un vase d'expension au plus haut pour pouvoir purger le circuit (en vente dans les boites de camping car, etc)


28 jan. 2021
0

Nous avons l'habitude des navigations aux Scillys, Irlande, Écosse au printemps sur un 40 pieds, 3 cabines, 2 salles de bains.

Voici la configuration qui nous donne satisfaction :

Webasto evo 40,fiable,efficace, mais peut être un peu juste pour le volume du bateau, le 55 aurait sans doute mieux convenu.Les parties avant du bateau sont un peu moins bien chauffées, mais ce n'est pas vraiment un problème.

Pour l'eau chaude, 20 minutes de moteur produisent de l'eau chaude pour 4 douches de durée raisonnable. Et en plus, on recharge un peu les batteries.

Dessalinisateur Aquabase 65 litres par heure, de l' eau presque comme à la maison, finies les marinas pour remplir les réservoirs tous les 3-4 jours .il nous a vraiment changé la vie. Son installation est à la portée d' un bricoleur moyen. Et sa mise en œuvre très simple.


28 jan. 2021
0

Naviguer combien de jours par semaine? les traversées en Méditerranée sont courtes et rapides, mais suffisantes pour alimenter un chauffe eau de 40 ou 50 litres d'eau chaude qui permet de tenir trois jours.
A moins de vivre en mouillage forain à l'année où un chauffage autonome s'impose: au fuel, gaz, bois, ou électrique par groupe électrogène, la plupart du temps en hiver "on" fréquente les ports où les prix sont pas chers comme Grèce Turquie Tunisie, Maroc.
Les différentes solutions chauffage autonome sont très coûteuses sauf le radian sur bouteille de gaz qui chauffe bien mais qu'il vaut mieux couper la nuit.
Bien étudier le nombre de jours passés en autonomie totale en mer avant d'investir...


Polmar:Le radiant à gaz doit produire pas mal d'humidité, donc un potentiel de condensation.Et il faut beaucoup ventiler.·le 28 jan. 16:33
Papytee:A Monastir la recharge camping gaz coute 3€ et 6€ la grande bouteille standard française, à ce prix là je ventile, j'aère...·le 28 jan. 17:15
red sky:..."je dynamite, je disperse, je ventile".·le 28 jan. 17:23
Papytee:mais je me chauffe...·le 28 jan. 17:24
28 jan. 2021
0

Pour les bons bricoleurs, cet été avec des amis nous avons fait une chaudière 12v à partir d'un webasto chinois qui avait pris un coup de chaud, d'un extincteur CO2 et une bouteille de gaz.
2 heures de chaudronnerie et une matinée d'électricité plus tard, on avait de l'eau chaude à volonté.
Par contre, je n'ai pas le point de vue de l'assureur........


28 jan. 2021
0

Un calcul purement indicatif pour le moteur et l'eau chaude (avec des arrondis grossiers) :

Sur la base de la consommation de carburant :
1) 1 litre de gazole = (densité 0,8) 0,8 Kg = (13 Wwh/kilo) 10 Kwh.
2) 10 Kwh = (rendement 30%) 3 Kwh d'énergie mécanique, 7 Kwh de chaleur, dont (rendement échangeur : 50%) 3,5 Kwh de chaleur récupérée.
3) 1 Kwh = 860 Kcal, soit 20 litres chauffés de (et non à) 43°. 20 litres d'eau chaude à 50 (Bretagne) ou 60° (Med.).
4) 3,5 Kwh = 70 litres chauffés de 43°.
**
Sur la base de la puissance réelle utilisée :**

1) 10 CV mécaniques utilisés = 7,3 Kw, donc 8,75 Kw de puissance de chauffage utile (rendement échangeur : 50%).
2) En 15 minutes (fonctionnement du moteur pour l'arrivée au port et l'accostage), 2,2 Kwh de chauffage effectif, soit 44 litres chauffés de 43°.

La quantité d'eau chauffée dépendra de la longueur du chenal, de la vitesse de convoyage... et de la dextérité du skipper pour les manœuvres.


28 jan. 2021
0

Merci de toutes ces réponses, dont certaines quasi scientifiques !
Au port, pas de problème de chauffage (radiateur 220V d'appoint) et le ballon est raccordé sur le 220.

Si les gaines air chaud peuvent passer, je préfère le principe air pulsé.
Cela évite aussi de mettre des radiateurs un peu partout.
Sauf erreur, une simple bouche à chaque endroit où l'on veut diffuser (si possible avec fermeture obturateur afin de fermer si besoin pour "concentrer ailleurs") suffit si les gaines sont isolées et la ventilation assez puissante pour aller jusqu'à la dernière bouche (cabine avant). D'où la recherche (ci-après) d'une chaudière avec plusieurs sorties afin de mieux diffuser (et limiter le risque de très peu d'air chaud au bout d'un seul circuit).

On trouve sur Amaz.. des unités Vevor 8kW / 12v alu, silencieux + écran LCD et 4 sorties d'air chaud pour 150€. Je n'aime pas le gaspi mais au pire je la change au bout de quelques années !

Du coup, la dernière chose à valider est l'idée séduisante de "red sky" d'ajouter un échangeur air/eau (sur une des sorties d'air chaud de la chaudière Vevor) pour chauffer l'eau du ballon. Certains l'auraient il expérimenté ou auraient ils un avis ?


red sky:L'échangeur air/eau fonctionne, mais vu comme il est fait, je pense qu'il bride le flux d'air.Je pense qu'un tube alu double paroi serait tout autant efficace sur une longueur d'un mètre, sans brider la passage d'air. Je pense que ce sera le chantier de mon soudeur pour l'été prochain.·le 28 jan. 19:55
28 jan. 2021
0

1/ L'eau monte en température très très rapidement. Le temps de chercher l'endroit où mouiller et l'eau est chaude.
Prévoir impérativement un robinet il en faut (2) de coupure, pour éviter qu'au port le chauffe eau ne chauffe aussi le moteur. sinon le moteur joue le rôle de radiateur, même en plein été !

2/ Aucune idée

3/ la ventilation reste très efficace, même dans la cabine avant. L'avantage est que le chauffage fait le changement d'air en même temps; l'inconvénient est qu'il faut attendre un peu que l'air chaud arrive, et que pendant ce temps ça souffle... de l'air froid !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (177)

Bientôt fini ?

mars 2021