Chauffage et eau chaude à bord, idée saugrenue ?

Bonjour,

J'ai eu une idée dont je ne sais si elle est saugrenue ou non.

Notre projet est de partir longtemps avec notre bateau. Pour ce faire, nous allons devoir rester de l'ordre de une à deux années à quai. Qui dit quai dit "minimum de confort" dont douche et température acceptable.

Mon idée est de dire qu'en dehors du port, nous n'aurons pas la possibilité de prendre des douches "confort" sur le bateau (resource en eau et en énergie). Ainsi, j'imaginais la solution suivante.

Nous installons sur le bateau un cumulus prévu pour chauffer l'eau à la fois via l'électricité (prise de quai) et par le circuit de refroidissement du moteur.

Le cumulus n'est connecté qu'au quai pour ce qui est de l'alimentation d'eau (dont pas aux reservoirs du bateau). Dit autrement, il n'y a pas de pompe et c'est la pression du circuit d'eau du quai qui donne de la pression en eau chaude.

Je ne connecte pas le refroissement moteur au cumulus, mais au contraire, l'entrée du circuit de refroidissement du moteur dans le cumulus sert à rechauffer un circuit interne de chauffage du bateau (circuit PER et petits radiateurs). Il faudra probablement prévoir une pompe de circulation pour ce circuit.

Ainsi, et acceptant que je n'ai du chauffage et de l'eau chaude qu'à quai, je ne me sers que d'un cumulus, du 220 et de la pression du quai pour ce faire. La connectique "arrivée d'eau" est on ne peut plus simple me semble-t-il (puisque pas de pompe, seulement une vanne et connexion au quai).

Mon idée est-elle parfaitement débile ? Y a t il un risque pour le culumus de souffrir de cette situation ?

PS: Sous-jacent à mon idée, nous n'aurons probablement pas les finances nécessaires pour avoir 2 panneaux solaires, une éolienne, un alternateur d'arbre et du GO à gogo pour produire de l'électricité en quantité industrielle. Au même titre, nous n'aurons probablement pas de dessal. pour produire de l'eau douce à foison et nos réservoirs à eau, si gros pourront-ils être, ne pourront jamais contenir plus d'eau que leur volume le permet. Ainsi et à moins d'avoir "les moyens de ses besoins en confort", ce qui n'est pas notre cas, je pense que l'eau chaude et le chauffage à bord seront, en navigation, des luxes que nous ne pourrons pas nous payer.

L'équipage
24 oct. 2008
24 oct. 2008
0

L'idée est sans doute à creuser
Mais conment résoudre le problème du fait que tu vas mobiliser le tuyau d'eau pour toi seul?

24 oct. 2008
0

à priori ça va marcher ...
... mais pourquoi faire si compliqué : a quai on peut utiliser un petit radiateur à bain d'huile ou un céramique à 50 euros, directement sur le 230V.

Et garder le chauffe eau 130V-échangeur pour son usage initial.

Non ? :heu:

24 oct. 2008
0

Circuit de refroidissement ...
A vrai dire, connecter le circuit de refroidissement à autre chose qu'à rien me terrorise un peu, me disant que s'il arrivait une fuite dans le circuit de refroidissement, outch! le moteur :(

24 oct. 2008
0

Une objection :
La sécurité ! Imagines un tuyau qui pète durant ton absence... et tu remplis le bateau ! :reflechi:

_/)

24 oct. 2008
0

Voui c'est vrai!
Mais ce problème doit pouvoir être réglé par une simple vanne quart de tour située à l'"extérieur de l'intérieur" (ex: dans le cockpit), actionnée aux départs et retours à bord ?

Et pour ce qui est du cumulus qui chauffe aussi le bateau, c'est idiot ou pas tant que ça ?

24 oct. 2008
0

PER ...
J'entends bien ton argument Robert!

L'idée "mère" de cette idée, et puisque je vais devoir remonter des aménagements, est de provisionner du PER avant de remonter, afin d'être en mesure, si l'avenir lointain nous le propose, d'installer un chauffage à bord (à ce moment là autonome, sans l'histoire de mon cumulus ...).

Effectivement, le moins cher sera probablement de ne mettre qu'un cumulus de maison, des radiateurs électriques, et de provisionner le PER au cas où ...

24 oct. 2008
0

idiot ? non !
mais compliqué et couteux, apparemment sans raison par rapport à un radiateur électrique, puisqu'il faut le 230V de toute façon.

24 oct. 2008
0

comme Robert
dissocier les problèmes permet de dissocier les pannes ;-)

pour des douches en mer, les pulvérisateurs de jardin vont très bien, eau chaude avec la bouilloire , 1,5 litre par douche et shampoing :-)

25 oct. 2008
0

De plus tu auras un pb
de mélange eau Chaude/Froide pour l'utilisation en douche, la pression d'eau du quai ne sera pas, et de loin, la même pression que la pompe sous 12v du bateau. Amha

A+

25 oct. 2008
0

Prise d'eau ext
Bonjour,

Pour info Plastimo vend une prise d'eau ext pour raccorder au quai le circuit d'eau douce interne du bateau.

J'en ai monté une cet été avec un clapet anti retour de façon à ce que la pression du quai (limitée à 2 bars par la prise) ne "remonte" pas vers la pompe et les reservoirs.

Je suis trés satisfait de cette installation : rapidité de branchement avec raccord encliquetable type "Gardena" et quand je pars je ferme le robinet du quai pour ne pas remplir le bateau si fuite importante.

Stan

25 oct. 2008
0

chauffage et eau chaude
on ne peut pas augmenter le volume du circuit de refroidissement du moteur sans problemes.
la dilatation du liquide va faire déborder le systeme ,normalement quand on installe un ballon d'eau chaude sur le circuit de refroidissemenjt il est judicieux de monter un vase d'expansion .
ceci etant dit je trouve tout ça bien compliqué .
si on est à quai avec du 220v et de l'eau
on peu se chauffer et faire les pleins d'eau
ainsi que tenir ses batteries avec le chargeur de quai .
JE SUIS TOTALEMENT CONTRE LE BRANCHEMENT PERMANENT AU QUAI.peux tu me garantir que tu n'oubliera jamais de fermer la vanne d'arrivée? DEJA QUE QUELQUE FOIS ON OUBLIE LA RALLONGE ELECTRIQUE EN PARTANT ..........
pour chauffer le bateau avec des radiateurs à eau c'est possible mais suppose une grosse installation ,un petit chauffage de voiture branché en serie sur le circuit de refroidissement avec le ventilateur en 12v
te chauffe le bato en un rien de temps le moteur en route .
ce genre d'installation est à voir au cas par cas suivant le yatch de 6m ou de 20m et suivant le materiau et l'isolation .
enfin se creuser la tete fait parti du plaisir de vivre a bord
ALAIN :-)

25 oct. 2008
0

Inutilement compliqué
Je trouve ça inutilement compliqué, mais pourquoi pas... En fait, rien ne garantit que la puissance qui peut passer de la résistance chauffante au circuit de chauffage (dans le ballon) sera suffisante. Donc au mieux, tu auras 1kW de chauffage (ce qui peut être faible), mais inpossible d'en être assuré à 100%. Le thermostat du ballon pourra très bien limiter la puissance que tu sortira du ballon, car le transfert de chaleur ne sera peut-être pas assez rapide.

Un ou plusieurs chauffages électriques d'appoint seront plus efficace à quai, à priori.

Si tu es bricoleur, je te conseille de chercher un chauffage au gasoil d'occasion (eberspacher ou webasto) qui te permettra d'avoir du chauffage tout le temps, et qui s'adaptera parfaitement à ton installation de "chauffage central".

Leon.

25 oct. 2008
0

pourquoi pas ?
Il faudra sans doute simplifier un peu mais on peut s'inspirer des installations de caravanes. Il faut cependant faire attention à la pression de l'eau au quai qui malgré des précautions peut aller trop haut et faire péter, durit ou vase d'expansion. Je pense, après expérience fâcheuse, qu'il vaut mieux s'isoler de l'eau de quai quand on est au top quitte à s'y rebrancher de temps en temps.

25 oct. 2008
0

chauffage + eau chaude
pourquoi pas le système de "chaudière" utilisé sur les camping-cars et qui fournit eau chaude (boiler) et chauffage (air pulsé) pour une faible consommation apparemment
marques ? Truma entre autres ...

25 oct. 2008
0

Pourquoi faire simple...
quand on peut faire compliqué...
Outre son inédaquation au milieu marin, un cumulus domestique représente du poids et ta solution une plomberie compliquée.
Le plus simple me semblerait être l'installation d'un chauffe-eau "spécial bateau" dont l'eau chauffe au moyen d'un échangeur sur l'échappement lorsque l'on navigue et d'une résistance chauffante sur le 220 du ponton lorsque l'on est au port.
Evidemment, on utilise l'eau des réservoirs mais lorsque l'on est au port, il est tout de même facile de les remplir à nouveau.

Alors pourquoi se lancer dans la conception et la réalisation d'une usine à gaz compliquée et coûteuse?

Et en plus, les voisins de ponton n'apprécient guère qu'un bateau monopolise le raccordement eau.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (30)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021