Charter à l'étranger

Bonjour,

je suis skipper pro diplômé et j'envisage de partir en grande navigation sur mon voilier. je suis en règle et autorisé à avoir des passagers payants à bord. Mon objectif est de naviguer et lors d'escales prolongées de proposer de la navigation à la journée ou sur quelques jours pour renflouer la caisse de bord.

je ne veux pas me faire saisir mon bateau ou finir en tôle pour avoir travaillé illégalement dans des pays étrangers ... je pourrais le faire discrètement, mais j'ai plus de chance d'avoir des clients si je m'associe temporairement avec un hôtel, un restaurant ou je ne sais quel professionnel local du tourisme. je veux surtout éviter l’illégalité.

j'ai beaucoup voyagé et peu trouvé sur ma route des voilier proposant ce service, à part à Ushuaïa ou st martin. Mon idée n'étant pas d'aller me mettre en concurrence avec les professionnels du domaine dans les grands lieux touristiques mais plutôt de le faire dans des zones où le service n'est pas proposé.

Certain d'entre vous ont ils l'expérience d'avoir fait du charter, vais je devoir monter une entreprise à chacune de mes escales, obtenir un visa de travail ? Ceci rendrait évidement le projet impossible. la seule solution est elle que les clients arrivent d'Europe, c'est à dire qu'il me rejoigne pour embarquer mais que je ne cherche pas le client sur place ?

Merci de partager vos expériences et avis sur la question !

L'équipage
14 déc. 2011
14 déc. 2011
0

Le Black, y a que ça de vrai !!! :non: :non: :non: :non: :non: :non: :non: :non: :policier: :policier: :policier: :policier: :policier: :policier: :policier: :policier:

14 déc. 2011
0

Allez allez, une bonne nouvelle !
je me vois bien quitter cette ambiance de crise et vivre au fil de l'eau ... chaude tant qu'à faire.

14 déc. 201114 déc. 2011
0

question impossible !
A mon avis, autant de réponses que de législation locale du travail.:policier:
et en plus, risque de biz-biz avec les... habitudes locales. :heu:

14 déc. 2011
0

Y a un gars qui fait ça sur un cata, je me rappelle plus son nom mais c'est un ancien acteur de série B genre Hélène et les garçons, le mec s'est acheté un cata et organise des semaines pendant 4 mois de l'année avec sa petite femme et ses gamins à bord (croisière, plongée, planche à voile, apéros, etc., etc.). Il a un site mais je n'ai plus le lien. Son nom est un truc du genre "Cosso", il a joué le beau gosse dans la Boum avec Sophie Marceau (putain si avec ça tu le retrace pas !!!)...
Bon courage...

14 déc. 2011
0

Son nom : Pierre Cosso,
un lien sur son site, tu pourras au moins lui envoyer un mail pour lui demander des infos...

nirvanalocation.com[...]ex.html

14 déc. 2011
0

merci je vais chercher.
ça m'étonnait que je sois le seul à vouloir financer mon voyage de cette façon.

15 déc. 2011
0

justement le hic c'est que tu n'es pas le seul..
il y en a au moins 1500 qui l'ont fait depuis 30 ans !!!
regarde les annonces VetV dans charter..
bosser avec des hotels a moins de rester 2 ans c'est impossible..personne ne t'attends plus nul part je crois que cela s'appelle la mondialisation..
des mains ont meme essaye de se financer avec de l'humanitaire..
pas simple tu vois...
bon courage..
eric

15 déc. 2011
0

Mon expérience.
J'habitais à Agadir et n'avais qu'un ou deux "clients" par semaine.
Evidemment je ne savais pas à l'époque, que les touristes qui débarquaient par centaines des avions venus des 4 coins de l'Europe,, n'avaient en poche que de quoi envoyer quelques cartes postales aux amis et connaissances, et ramener "le petit chameau" , "le beau bijou Bèrbère en métal imitation Argent" ou le "superbe pendentif d'Ambre" venu directement de Chine! -Tout était réglé à l'avance en Europe-
Si bien que la seule assurance me coûtait bien plus que ce que me rapportait mes "navigations", où il n'y avait d'ailleurs rien à voir en mer autour d'Agadir.

Moralité, avant d'espérer jeter la pioche quelque part pour y "gagner" un peu sa vie, bien se renseigner sur les US & Coutumes locales, qui va venir payer de sa poche pour aller faire des ronds dans l'eau? etc. . . etc. . .
Mon frère qui était Skipper-pro, gagnait bien mieux sa vie à travailler sur le bateaux de clients (Particuliers ou "boîtes de charter") qu'avec son propre bateau.

15 déc. 2011
0

De l'avis d'un ancien copain pro : il faut un archipel avec iles ou ilots ( day charter) peu éloignées et nombreuses. Il faut aussi que les avions puissent attérir pas loin . Avoir l'authorisations + diplomes locaux .
Meme à ushu , c'est un peu le systeme démerde et il vaut mieux etre breton ou etre accepté en tant que bon navigateur .
En fait , si j'ai bien compris , c'est un réseau . tu charterises aux antilles ou grece et tu gardes tes clients pour un tour du monde .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (21)

Les enfants de la mer

novembre 2021