Chariots Rutgerson pour voile à Corne, ca va donner quoi ?

Bonjour à tous,

Dans quelques semaines, je vais recevoir une superbe (enfin j'espère !) grand voile à corne taillée par All Purpose.

On en a déja parlé. Pour que cela marche, il faut (enfin, c'est recommandé) des chariots de latte pour que l'on puisse étarquer la voile. Il y a trois solutions, grosso modo, les systèmes à rail rapportés avec des chariots à bille (3.000 € pour 12 m de guindant), les systèmes à rail rapportés avec des chariots à glissière (2.000 €) et enfin, les systèmes sans rail. Il y a un système Ronstan, où les chariots sont montés sur bille, et le système battcar de Rutgerson, où les chariots ressemblee cnt à des petites bagnoles de gamin, avec des roulettes. L'ensemble (1 double chariot de tétière, 5 chariots de lattes, 6 chariots intermediaires) coute genre 330 €.

J'ai essayé ça, mon voilier m'a prété un modèle.

Voila les photos. Le système est génial de simplicité. Le chariot a un profil qui va dans la gorge de ralingue, et quatre roulettes qui permettent à l'ensemble de glisser même avec la compresion de la latte de la voile étarquée.

Mon problème est simple. J'ai un mat en forme d'aile, donc avec l'arrière trés arrondi. Les roulettes ne portent pas à plat, mais sur l'arrête intérieure.

Est ce que cela va tenir ? Combien de temps ?

Sinon, je pense que je vais rester sur ce modèle, mais que je vais essayer de retailler les roulettes.

Qui a ce système ?

Merci à tous

Jacques

L'équipage
07 fév. 2012
07 fév. 2012
0

Bonsoir,
désolé je vais répondre hors sujet, mais tu vas avoir le m^me problème que moi je suppose, c'est le pliage de la corne à l'affalage (la corne piquant vers le haut, impossible de rabattre celle ci sur la bome). Avec ces chariots, te sera t il possible de désunir le chariot de cette latte facilement?
Moi je suis monté en coulisseaux customs (des coulisseaux faits maison par le voilier avec des morceaux de ralingues)et je défait le brelage du dernier coulisseau.

07 fév. 201207 fév. 2012
0

Bonjour,
J'ai installé le système Rutgerson voici 7, 8 ans ... et il fonctionne parfaitement ! Mais bon, ma Grand Voile fait 17 m2 !
Les Battcars sont vissés directement sur les embouts de lattes Rutgerson pour lattes plates. Mon mat est classique et n'a donc pas la courbure du tien, mais je ne crois pas beaucoup au retaillage des roulettes. Essaye comme ça et surveille l'usure. Envoi et affalage sont un bonheur ! Un voilier m'avait conseillé d'installer des chariots intermédiaires entre les lattes, avec un Sandow sur la voile pour éviter les vibrations. Je ne l'ai pas fait, et bon, ça vibre un peu de temps en temps ...
Le système est beaucoup plus solide qu'il ne parait, très largement surdimensionné pour mon bateau. J'avais acheté un chariot supplémentaire au cas ou et il est toujours dans son sachet ! Je n'ai jamais eu de torsion et de blocage de l'axe des roulettes mais c'est certainement le point à surveiller.
Je n'ai jamais compris pourquoi ce système est aussi peu utilisé ... Pas assez cher probablement !
Raconte comment ça se passe pour toi.

07 fév. 2012
0

Salut,

L'histoire du pliage de la corne, on en parle avec le voilier. L'idée, c'est de poser une poulie ou un anneau sur le chariot de tetière, et de faire passer la drisse dans cette poulie ou cet anneau avant de le frapper sur la tétière. La tétière n'est pas fixée sur le chariot, c'est la drisse qui fait le boulot. Donc quand tu affales, en donnant du mou dans la drisse, cela te permet de rabattre la tétière.

Je suis aussi preneur d'autres idées, si il y en a qui en ont !

Jacques

07 fév. 2012
0

Bonjour,
J'ai ce systeme sur la voile de mon trimaran. C'est une voile à corne de 33m2 avec un mât classique. Aucun problème pour hisser ou affaler et aucun signe d'usure. Pour la corne, j'ai mis en place un système similaire à ce que tu décris. J'ai juste remplacé l'anneau par une manille textile et cela marche trés bien. Le seul souci que j'avais à l'affallage était que le chariot de la têtière ne descendait pas toujours jusqu'en bas si la drisse le tirait vers l'arrière du bateau. J'ai résolu ce petit souci en reliant entre eux les deux chariots du haut par un petit bout.

07 fév. 2012
0

Bonsoir Jacques,

J'ai ce système sur un mat Selden avec 4 lattes depuis 2 ans pour une voile de 50m2. Pas de soucis pour monter, mais parfois en affalant une latte peut être plus réticente, surtout la derniére.Quand ca coince trop, je rince au jet les chariots et une goutte de wd...
Je ne pense pas qu'il soit besoin de retailler les roulettes, l'important est qu'elles puissent toucher le mat. Quant à l'usure, ce ne sont pas des voiturettes.....
Ces roulettes servent de point d'appui pour empecher le blocage.
Je te mets une photo des miens demain....
Au fait, en passant à Bandol en Nov dernier, j'y ai vu un cata de couleur resplendissant...
J'aime bien
A+
Gilles

08 fév. 201216 juin 2020
0

La taille de ma GV n'est pas comparable mais, pour la corne, un chariot rutgerson comme celui-ci permettrait peut-être de laisser assez de mouvement. Ce modèle oblige à régler la tension des lattes du côté de la chute alors qu'un autre modèle a le systême de réglage de tension du côté guindant.

08 fév. 201208 fév. 2012
0

J'ai regardé le modèle qu'on te propose, l'articulation est importante et la construction plus robute
www.nauticexpo.fr[...]89.html

08 fév. 201216 juin 2020
0

Bonjour,

Voila les photos
Pour les roulettes dans ton cas,je ne pense pas qu'il y ait un pb d'usure.
Reste à vérifier l'envoi et l'affalage....
Je n'ai pas de corne, mais je confirme que la têtière traine un peu.Je vais essayer le bout..

Le réglage des lattes se fait sur la chute.

Tiens-nous au courant pour la suite,surtout la sortie de réglage...
Dans quelques semaines, il fera plus chaud ;>)

Gilles

08 fév. 201208 fév. 2012
0

JONA-GA En voyant les photos 2 et 4, on peut penser que, si la têtière a tendance à traîner c'est parce que le chariot est en bas de la têtière.
Ce qui fait que la têtière se mets en travers quand elle n'est pas tenue par la tension de la drisse et entraîne des frictions parasites sur le mât.

Il faudrait pouvoir fixer le chariot vers le haut de la têtière pour que celle-ci soit suspendue.
Ou monter un coulisseau ordinaire en haut de la têtière pour qu'elle se tienne droite quand la drisse n'est plus en tension.

08 fév. 2012
0

Bonjour,
Jona-ga, je suis d'accord avec le raisonnement de Margot, mais je pense que l'affalage serait grandement amélioré en rajoutant un chariot sur le haut de la têtière.

Jacques, je ne suis pas certain que biseauter les roues soit une bonne idée. En réduisant leur diamètre intérieur, elles épouseront mieux la forme du mât mais risquent de plus suffisament tenir écarté l'arrière du coulisseau du mât. Au pire, l'usure des roulettes fera le travail.

08 fév. 2012
0

Ok
Merci Jacky et Jc
effectivement,cela doit le faire avec un simple coulisseau.
et facile a faire....

08 fév. 2012
0

Salut à tous et merci pour vos infos.

Ce que je vois des photos de jona-ga, c'est qu'effectivement, les roulettes n'appuyent guere mieux que chez moi.

Le modèle que j'ai choisi n'est ni celui de margot (avec la manille), ni celui de l'extrait du catalogue (avec la chape) mais le modèle avec une tige filetée de 10 mm montée sur un espèce de cardan. Je pense que c'est le même que celui de Chico-chica.

Mon idée, pour ces roulettes, c'était de retailler les grosses roulettes (ces chariots sont disponibles avec deux types de roulettes, celles que j'ai essayées, petites et larges, et celles que l'on voit sur le chariot de margot, plus grosses et plus étroites).

Soit Rutgerson (et ce n'est pas joué, puisque ces machins sont probablement fabriqués en Chine) peut me les livrer "en pièces détachées" et comme ça je peux retailler les roulettes au tour, soit il faut que je trouve les axes à sertir afin de pouvoir démonter les roulettes, les retailler et les remonter avec de nouveaux axes à sertir.

sinon, je peux tenter comme ça, et voir comment ça évolue avant de me prendre le chou. J'aurais toujours le temps, l'hiver prochain, de changer les roulettes si elles commencent à fatiguer.

Ce qui risque de se passer, c'est un enfoncement de la roulette au niveau de l'axe. C'est pour cela que je souhaitais retailler les roulettes pour qu'elles appuient bien au milieu de la bande de roulement, pas sur l'arrête au bord.

Mais bon, à vous lire, j'ai l'impression que ce système marche globalement pas mal, non ?

Personne n'a mis un double chariot en tétière ? C'est ce que me recommande brice Berthier, le voilier. Un deuxième chariot (ils coûtent environ 30 € pièce) réglerait peut être ton problème, Jona-ga.

Bertoun, on est dans la même plage, ma voile est annoncée pour 32 m². T'aurais une photo de ton système d'anneau ?

Merci Jona-ga pour ton appréciation ! C'est vrai qu'Erendil se remarque. Et encore, ce n'est rien, il y a des Porsches de la même couleur !

Amicalement

Jacques

08 fév. 201208 fév. 2012
0

Le double chariot en tête est certainement une bonne solution. Mon chariot de tête est fixé avec un transfilage fait maison en Dyneema et ça tient bien. J'ai effectivement les chariots avec une tige filetée qui s'articulent directement sur le boitier de latte. Comme je dois enlever les battcars du rail à chaque affalage , les chariots se dévissent petit à petit. A vérifier régulièrement.
Avant de réusiner les roulettes, je ferai des essai comme ça. La surface d'appui sur le mat n'a pas grande importance, il n'y a pas de soucis de tenue de route ! Et la surface d'appui ne change pas grand chose à l'effort sur " l'essieu " des Battcars ... De toute manière, l'usure fera ton usinage ... Par contre il ne faut pas de contact entre le corps du Battcar et le mat ...
Bon ben voilà, il fait moins froid que chez vous, mais ça souffle !

08 fév. 201216 juin 2020
0

Biseauter les roues

D'abord, comment le faire proprement ?
Ensuite, les conséquences. Le chariot risque de frotter sur le mât, le coulisseau va avoir plus de jeu dans la gorge du mât et va géner le fonctionnemnt du chariot.
Les chariots ne font quand même pas beaucoup de kilomètres le long du mât et il va falloir pas mal de sorties pour que les roulettes soient usées.
Le profil des roulettes est conçu pour ne porter que sur un point d'appui. C'est visible sur les photos d'Erendil mais encore plus sur celle-ci.
Perso, je ne toucherais pas aux roulettes.

08 fév. 2012
0

L'idée ce n'est pas de biseauter les roulettes. Cela ne marche pas, un cone ne peut pas rouler en ligne droite.

L'idée c'est de prendre des grosses roulettes (les tiennes) et de remplacer le petites roulettes (qui semblent mieux adaptées à un profil plat, avec une bande de roulement large, alors que les tiennent ont une bande de roulement étroite mieux adaptées à un profil arrondi).

Et comme les grosses roulettes seront trop grosses, de les réduire au tour en gardant le profil de leur bande de roulement.

Mais bon, je commence à penser que je vais déja essayer comme ça et que j'aurais bien le temps, l'hiver prochain, de me prendre le chou si je vois mes roulettes commencer à fatiguer. Je ne fais pas non plus 15.000 milles par an...

Merci encore.

Jacques

08 fév. 2012
0

Bonjour Jacques
Les photos de ton premier message, ce sont bien tes futurs chariots à roulettes dans la gorge de ton mat? Si c'est le cas, ça va très bien marcher. Sur mon Bepox, mon mat a à peu près la même section à l'arrière (du moins à proximité immédiate de la gorge), j'ai les mêmes chariots, et je monte et descend sans problème les 28 m2 de ma grand-voile, avec le rond de chute presque aussi important qu'une corne, à la main jusqu'à 5 ou 10 cm du haut, au winch pour terminer, quand il faut vaincre les frottements des bosses de ris, et du cunningham.
J'irai prendre une photo de mes chariots pour savoir si tu as exactement les mêmes, et te faire part de mon expérience (petit problème pour retirer les lattes)
Cordialement
JJ

08 fév. 2012
0

Oui, c'est bien ça. Les essis de mes futurs chariots dans mon mat.

Je commence à me rassurer. Effectivement, sur tous les exemples dont vous parlez, je vois bien que les roulettes ne portent jamais à plat.

J'attend la réponse de Contender, qui vend les chariots Rutgerson aux voiliers, pour savoir s'il est possible d'avoir les chariots en pièces détachées, mais je commence à me dire que je ne vais pas trop m'embeter avec ces roulettes.

Merci encore.

Jacques

08 fév. 2012
0

Oui, j'avais aussi fait confiance à mon voilier pour le choix de ce système.
Je confirme que même avec 50m2 cela monte à la main jusqu'a la mise en tension des ris,sauf qu'il me reste encore 2 m au winch ...
Aussi pour affaler, cela descend vite ... dans le lazy-bag :>)
De temps en temps, je dois aller au pied du mat pour faire descendre la têtière,mais je dois y aller pour reprendre la drisse que je n'aime pas laisser en place à cause du bruit.Donc importance de fixer la têtière à son point haut.
J'ai bien le système de fixation de la latte sur le chariot avec une tige filetée, mais mes lattes sont cylindriques.Une fois le réglage trouvé,il faut compter les filets pour retrouver le réglage quand on enléve la voile.Les réglages n'ont jamais bougé à l'utilisation.

Avec cette nouvelle voile, tu va devoir repeindre Erendil en rouge Ferrari.....

08 fév. 2012
0

Oui, j'avais aussi fait confiance à mon voilier pour le choix de ce système.
Je confirme que même avec 50m2 cela monte à la main jusqu'a la mise en tension des ris,sauf qu'il me reste encore 2 m au winch ...
Aussi pour affaler, cela descend vite ... dans le lazy-bag :>)
De temps en temps, je dois aller au pied du mat pour faire descendre la têtière,mais je dois y aller pour reprendre la drisse que je n'aime pas laisser en place à cause du bruit.Donc importance de fixer la têtière à son point haut.
J'ai bien le système de fixation de la latte sur le chariot avec une tige filetée, mais mes lattes sont cylindriques.Une fois le réglage trouvé,il faut compter les filets pour retrouver le réglage quand on enléve la voile.Les réglages n'ont jamais bougé à l'utilisation.

Avec cette nouvelle voile, tu va devoir repeindre Erendil en rouge Ferrari.....

08 fév. 2012
0

Le catalogue se trouve là :

www.rutgerson.se[...]v_5.pdf

Les battcars se trouvent à partir de la page 28. Il y a des chariots doubles, avec une pièce de liaison. Mais j'ai l'impression que pour que cela marche bien, il faut que la tétière soit fixée par son point le plus haut.

Ce système donne aussi un peu de place pour le système à anneau ou poulie pour l'affalage de la corne.

Jacques

09 fév. 201216 juin 2020
0

On ne joue pas dans la même cour, ma GV ne fait que 19m2, mais pour éviter que la têtière se mette en travers, il faut effectivement qu'elle soit accrochée sur un point haut pour que son centre de gravité soit plus bas que le point de suspension.

Pour améliorer la manoeuvre, je vais remplacer le coulisseau par un chariot que j'ai en rab.

Jacques, pour Erendil, un chariot de têtière double serait bien, quid du prix

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (58)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021