Charger une LiFePo4

Bonjour,

Pleins de fils existants sur les LiFePo, dont je me suis déjà abreuvés mais j'ai une question très précise que je vous soumets.
Mon bateau est équipé de :
- un alternateur de base sur mon Lombardini, qui aujourd'hui charge les batteries via un répartiteur argofet.
- un chargeur dolphin qui est branché en direct sur les batteries
- deux systemes de panneaux qui chargent les batteries.

voir schéma ci dessous

Maintenant:
1) je remplace la servitude par des cellules LiFePo
2) j'y adjoint un BMS qui peut après alarme couper la charge ou la décharge pour protéger les cellules

Sauf Que !

de mémoire les chargeurs et alternateurs sont fait pour charger du plomb, et donc fonctionnent par impulsion, ce que les cellules LiFePo vont assez peu aprécier
de même mon alternateur va pas non plus apprécier le remplacement du plomb par du LifePo...

Quelles solutions?
Garder du plomb en parallèle?
Rajouter un chargeur Orion (mais ou? est ce vraiment utile?)

Merci par avance pour vos réponses! ( aussi spécifiques que possible ;) )

L'équipage
06 mar. 2021
06 mar. 2021
2

c'est tout simple ,ton bms va couper la charge quand les lfp seront pleines donc ton alternateur va débiter dans le vide et cramer ,ton chargeur s'il est en l'air ne débitera plus ,et ton régul de panneaux va cramer aussi .
donc il faut qu'ils chargent autre chose comme par exemple la batterie de démarrage

.
on, ramène tout dessus et on couple avec un relais cyrix ou équivalent ,quand le bms va couper la charge il n'y aura pas de problèmes tu peux relier tes lfp au service quand elles seront vides tu seras dans le noir ..
alain


BlackNav:Pour quelle raison technique ne peut-on pas faire tourner un alternateur sans batterie ? idem pour le régulateur ? L'alternateur va créer un FEM à ses bornes, et puis ? ·le 19 avr. 16:53
BlackNav:idem pour le régulateur MPPT, je ne trouve aucune indication dans la notice qui précise qu'il ne faut pas le faire fonctionner sans batterie. Et c'est même le contraire chez GENASUN qui préconise de brancher d'abord le panneau et ensuite la batterie. ·le 19 avr. 17:03
06 mar. 2021
1

Soit vous mettez vos lithiums en // avec le plomb, soit vous mettez un chargeur DC/DC entre le plomb et le lithium.
La seconde méthode présente l'avantage de préserver l'alternateur mais l'inconvénient de limiter la capacité de charge si vous avez un gros parc.


06 mar. 202106 mar. 2021
0

Bonjour,
je suis moi-même en train d'étudier la question des tensions de charge car je viens de remplacer mon parc servitude par du LiFePo4.
Je te conseille de lire les articles de ce site particulièrement :
nordkyndesign.com[...]-banks/

Pour info, j'ai un alternateur basique et un chargeur de quai non prévu pour le LiFePo4. J'ai choisi l'option chargeur DC/DC Orion. L'alternateur et mon chargeur de quai ne chargent que la batterie moteur plomb. L'orion détecte quand la moteur est en charge et commence alors à charger la lithium. L'intérêt est de ne pas avoir à protéger ni modifier l'alternateur et conserver mon chargeur de quai qui fonctionne parfaitement. Attention pour l'orion il y a deux versions pour chaque modèle, isolé et non isolé. Si tes négatif moteur et servitude sont en commun, prendre la version non isolée moins chère.

Tu as déjà repéré un BMS en particulier ? Ton comptes assembler la batterie à partir de cellules 3,2V ?


Sysigie:Merci pour ton retour J’ai commandé 8cellules de 3,2v 280ah chez Calb.J’hesite encore sur le bms:Celui de Chargery Ou de overkill solar Mais je commence à peine l’analyse·le 06 mar. 23:08
MMW33:Je vais recevoir cette semaine des BMS de chez Ali (avec modules Bluetooth) et je ferais rapidement un premier retour. J'ai déjà essayé Mini-BMS de chez Clean power auto, smart BMS de chez GWL, BPak de chez EV-power.au et maintenant ce système là... espérons,s que cela soit enfin le bon ! ;+)·le 06 mar. 23:17
Fabien83:Le chargery fonctionne avec un ou deux relais. Ça pompe du jus en permanence... Le overkill ressemble comme deux gouttes d'eau aux BMS avec Bluetooth intégré vendus sur aliexpress. Pour ma part j'ai préféré faire mon installation sans BMS (tout en victron, battery protect, battery sense, BMV qui mesure le tail current, MPPT et Orion). Pour l'équilibrage, un ISDT BG-8S me permet de contrôler à l'occasion. Je précise que je viens tout juste de monter tout ça donc j'indique juste mes choix. ·le 06 mar. 23:33
07 mar. 2021
2

Inutile de préciser que si un élément du montage tombe en panne, vous aurez peu de chance de trouver la pièce de rechange à la prochaine escale, et encore moins le technicien.
Donc si vous naviguez beaucoup hors des sentier battus, privilégiez le solution la plus simple et surtout celle que vous maitrisez.


07 mar. 2021
0

Deligreen fait de bons BMS pas trop chers.
Voici un schéma système "KISS".


Fabien83:Bonjour,Je ne comprends pas bien le fonctionnement des deux cyrix. Aussi je mettrais plutôt le shunt sur la lithium. ·le 07 mar. 11:52
Sysigie:Le shunt est pas au bon endroit je pense.·le 07 mar. 11:57
Sysigie:Oups, pas vu le commentaire de Fabien.Je suis en train d’essayer de faire un schéma avec la doc de victron. Je vous dépose ça dès que possible ·le 07 mar. 11:58
Fabien83:Le schéma c'est une chose mis il faut aussi penser au fonctionnement des chargeurs. Par exemple, je viens de commander un dongle Bluetooth pour que mon moniteur puisse envoyer la mesure de courant de la batterie au MPPT et à l'Orion. De même jai déjà un battery sense qui mesure la température et tension aux bornes de la batterie et transmets ces infos aux chargeurs. Dans ce sens, je te conseille vivement la lecture du site indiqué plus haut. ·le 07 mar. 12:10
Sysigie:Je m’y suis lancé hier. Merci pour le lien très complet !·le 07 mar. 12:14
07 mar. 2021
1

Il y a aussi la solution d'utiliser un Alte /bat chargeur ( type sterling AB1280). Cela se connecte a l'alternateur et aux bat moteur ( equivalent diode) et bat servitude ( algorithme de charge). Un avantage / par rapport a la batterie moteur tampon est que l'on charge plus vite les batteries servitudes et que l'on ne met pas en // les Li et plomb . L'inconvenient est qu'il faut bien regler le bms et le chargeur pour couper le moins le moins de courant possible lorsque c'est chargé
Une protection en plus pour couper les panneaux solaires ( en amont du MPPT)
Un chargeur specifique de quai our LIFePo


07 mar. 2021
0

Bon après de longue réflexion je vais partir là dessus je pense
- Un BMS ou pas, j'hésite encore dans la boite à batterie, je pense l'option du iSDT un bon compromis effectivement
- Protection des LiFePo contre la surcharge : charge uniquement par un Orion en parametrant la tension de sortie
- Protection des LiFePo contre la souscharge : décharge via un batterie protect en paramètrant la tension d'usage
- Protection de l'alternateur, du MPPT : servitude plomb en //

J'ai aménagé une grande planche de CP 20mm en fond des toilettes, je vais y visser tous le matos electrique bien proprement en retirant tout les câbles existant (sauf ce qui part du tableau bien sur) car là c'est du spaghetti multistrate... (le bateau à 35ans)

A l'usage :
En cas de défaillance ou d'extinction pour protéger une cellule, passage sur les servitudes plomb qui me permet de garder en vie le pilote, le raspberry, les feux... tant pis pour le dessal et un des deux frigos.

Je suis en train de baver devant le site de victron avec leur différents outils qui se parlent, le monitoring bluetooth etc... pour moi qui navigue depuis trente ans avec un voltmetre et un petit carnet à spirale pour suivre mes batteries, ca fait envie.
Quelqu'un saurait me dire ce que je dois acheter pour avoir un bel écran qui me raconte ce qui se passe dans mon MPPT, mon Orion?

Par ailleurs, j'ai un vieux DCC2000 sur mon shunt, et un gestionnaire de batterie dolphin tout neuf BATVIEW encore dans sa boite. Je pense que vue l'installation que j'envisage il faut mieux que j'installe l'équivalent Victron (le BMV700 je pense), qu'en pensez vous?
D'ailleurs c'est ballot, quelqu'un est intéressé par un BATVIEW tout neuf?


Fabien83:Sur le schéma si je lis bien, le positif de la batterie plomb servitude est relié à la fois au bus positif de charge et au bus positif de décharge. Les deux bus sont donc reliés via la borne plus de la batterie plomb et je ne crois pas que ce soit le but. Je brancherais plutôt cette batterie plomb soit uniquement sur le bus de charge, soit directement sur la lithium (si tu tiens absolument à garder du plomb en parallèle). ·le 07 mar. 19:41
Sysigie:C’est effectivement le cas si je ferme le coupe batterie « plomb ». L’idée est que le pb absorbé du float en permanence mais que je ne risque pas de la vider dans mon frigo par inadvertance juste parce que la lifepo ne fournit plus...Merci pour ta relecture attentive !·le 07 mar. 19:50
07 mar. 202107 mar. 2021
1

Attention, l'orion est un modèle relativement récent et le firmware n'est pas encore au niveau des MPPT par exemple. Plur le moment, pas moyen de relier l'orion à un battery sense pour avoir tension et température ni à un BMV pour avoir le courant de charge. Aussi, pas moyen de définir une limite max de courant de charge comme on peut le faire avec un MPPT Victron. J'ai parcouru plusieurs fils sur victron community.victronenergy.com et tout ça est apparemment en cours de route pour l'Orion.
Pour ma part, mon MPPT Victron charge directement la lithium sans passer par la moteur et l'orion.

A mon avis, pas beaucoup d'intérêt à investir dans un écran de contrôle. Si tu pars sur Victron, l'appli sur téléphone ou tablette avec les appareils smart est bien suffisante.
Un conseil à mon avis, si tu pars sur Victron, prends tout en version Smart, donc avec bluetooth. Dans mon cas, il y a trois ans j'avais pris le BMV 702 sans Bluetooth car moins cher que le 712. Maintenant je regrette et j'ai dû acheter un dongle Bluetooth (nécessaire pour que le MPPT puisse recevoir l'info du courant de charge). Je ne connais pas ces appareils mais sinon le cerbo GX et Venus GX permettent également de faire communiquer les appareils entre eux en filaire. Si tu as plusieurs MPPT, ça te permet notamment d'avoir un affichage unique intégrant la production de l'ensemble des MPPT.

Au sujet du Batview, si tu veux par exemple que tes chargeurs puissent avoir l'info du courant de charge ou encore de la tension aux bornes, il faut qu'ils puissent communiquer avec le moniteur. Dans ce sens il me semble plus pertinent d'avoir des appareils du même fabricant, prévu pour être intégrés. De ce point de vue et de part ma petite expérience, je trouve la gamme Victron très bien fichue (mais je n'ai jamais eu l'occasion de pratiquer d'autres marques).


Sysigie:Bonjour FabienTu dis que tu branches en direct le mppt sur la lithium mais comment t’assures tu que les panneaux ne vont pas provoquer de surcharge de la batterie ?·le 08 mar. 12:17
Fabien83:Bonjour, exactement de la même manière qu'avec l'Orion, en le paramétrant au mieux. Pas encore testé pour le moment mais je compte régler l'absorption à 13,8V (3,45Vpc), un temps d'absorption très court 15-30min, tail current dans les 5A, et floating à 13V (3,25Vpc).·le 08 mar. 13:22
09 mar. 2021
0

Sysigie:Le shunt est pas au bon endroit je pense
Tu demandes de l'aide, un schéma, on te le donne, et tu te focalises sur un shunt alors que ce sont les moyens et façons de recharger et le plomb et le lithium qui sont visés.
Sympa.
Fais ton schéma seul et propose le...


Sysigie:D’accord...Quand quelqu’un me signale une erreur en général moi je dis merci (voir plus haut). Quand au schéma que je construit, voir plus haut également.·le 09 mar. 18:46
09 mar. 2021
0

Bon ça progresse dans ma tête.
Ok pour le parametrage du mppt pour protéger de la surcharge, merci pour l’info.
Je me pose des questions existentielles sur le fait d’avoir deux bus + (décharge et charge)
- Contre les deux bus 1
Si mon hydro débite 10a, mon panneau 5a et que mes frigos et pilotes consomment 15a tous ces ampères vont passer par l’orion et le mppt pour ressortir ensuite par le bat-protect alors que cela pourrait simplement passer de l’un à l’autre sans transiter par l’orion notamment qui va travailler sans besoin. Dans le pire des cas si mon moteur tourne et que j’utilise le Dessal on a 50A qui vont voyager à travers l’orion en partant de l’alternateur vers le Dessal...
- contre les deux bus 2
Je pense qu’il y a une chute de tension minimale générée par l’orion et donc je vais avoir du 12,5v sur mon réseau de décharge alors que je pourrais avoir du 12,7 par ex.
+ je peux protéger ma batterie plomb en lui faisant en permanence bénéficier de la charge sans l’utiliser à la décharge grâce au coupe batterie serv pb.

Ou alors j’enlève le câble qui fait plomb->c/b->décharge et je mets un câble qui fait charge->c/b->décharge qui en fait branche en direct le réseau de charge, le réseau de décharge et la batterie plomb...
A voir
Je réfléchis et met a jour mes spaghettis mais vos commentaires sont les bienvenus


red sky:c'est un des inconvénients du chargeur DC/DC.Voilà pourquoi certains font le choix du non BMS et direct sur l'alternateur durci.Mettre la lithium en // sur la plomb et faire tourner l'alternateur normal 2 fois plus vite est une option acceptable.·le 09 mar. 19:11
09 mar. 202109 mar. 2021
0

L'Orion est un chargeur adapté au LiFePo4. Si le régulateur de ton hydro, ton alternateur, etc sont adaptés au LiFePo4 alors pas besoin de passer par l'Orion. Le seul intérêt de l'Orion est de pouvoir, en passant par lui, utiliser des chargeurs (dont l'alternateur) non adaptés au LiFePo4. Pour ma part j'ai choisi de passer par lui pour conserver mon vieux chargeur de quai et ne pas avoir à modifier mon alternateur.

Le battery protect ne peut fonctionner que dans un seul sens. Il y a une borne In à connecter à la batterie et une Out au bus de décharge. Les chargeurs doivent donc obligatoirement être connectés en amont du battery protect, côté batterie. Donc obligatoirement le courant produit par les divers chargeurs doivent passer par le battery protect avant d'alimenter les consommateurs.

Je ne comprends pas ta remarque sur la chute de tension dans l'orion. Il s'agit d'un chargeur. Il n'y a pas de question de chute de tension, juste de rendement. Celui-ci est de 95%.


matelot@19001:Fabien, je me permet de corriger : une fois le BatteryProtect à l'état ON le courant peut passer dans les deux sens. C'est une particularité des transistors MOSFET qui peuvent servir d'interrupteur pour du courant alternatif. J'ai un plan B de charge manuelle où le courant "remonte" le BatteryProtect, ça fonctionne et il n'y a pas de risque jusqu'au courant nominal (à part celui d'oublier, comme tout système manuel).·le 09 mar. 20:36
Fabien83:Merci pour cette info ! Je ne maîtrise pas du tout l'électronique de puissance et donc j'en étais resté aux recommandations de la notice. Du coup je ne comprends pas cette restriction de la notice car utilisé sur le bus de charge, le battery protect se retrouve avec 12V sur la borne OUT et 0V sur la borne IN quand pas de chargeur actif. Donc même en position OFF apparemment ça ne pose pas de problème de fonctionnement.·le 09 mar. 20:54
matelot@19001:"12V sur la borne OUT et 0V sur la borne IN" : ça je n'ai pas essayé puisque dans mon cas j'ai de la tension des deux côtés, mais le courant peut aller du OUT vers le IN. Mais au moment où je couple les deux le BatteryProtect se trouve déjà alimenté par le IN (ce qui est nécessaire pour le circuit interne de contrôle) et à l'état ON. Bref je ne préconise pas de l'utiliser à l'envers, mais si tu couples la batterie plomb au OUT ( répartiteur utilisateurs) le courant circulera à l'envers. Suis-je clair ?·le 09 mar. 21:23
Fabien83:Oui oui très clair. Je n'ai pas testé mais je pense du coup que le circuit de contrôle peut aussi être alimenté depuis la borne OUT. La notice dit ceci : "Si vous souhaitez utiliser le SBP en tant que déconnexion d’une source de charge, vous devez orienter l’unité dans le système de sorte que le courant circule dans la direction voulue, de IN à OUT." Pour que le circuit de contrôle reste alimenté quand le chargeur est à l'arrêt il faut qu'il puisse être alimenté depuis la borne OUT. Un détail technique à tester... Si l'alim via la borne OUT ne marche pas alors je comprends la restriction du sens de circulation préconisé dans la notice mais du coup je ne comprends pas la préconisation d'utilisation après une source de charge. Bon, j'arrête la pignole... ·le 09 mar. 22:02
17 avr. 202117 avr. 2021
0

re-bonjour à tous
Je vous mets ci dessous mon schéma electrique
comme expliqué plus haut, la logique est la suivante:
1) Charge
- Alternateur, chargeur, hydro, viennent alimenter un bus positif dédié à la charge
- Sur ce bus est branché une servitude Pb qui a pour rôle d'absorber en "float" ce qui sort de l'alternateur
- La charge est transmise au LifePo via un (ou deux à voir) chargeurs Orion.
2) Décharge
- Tout est branché sur un bus positif dédié à la décharge.
- Dans le cas général, le couplage général (b) entre le bus de charge et le bus de décharge fait que la batterie Pb n'est jamais sollicitée
- Si la LiFePo doit être déconnectée, alors on coupe la liaison LifePo (coupe Batterie a) et on connecte en direct la charge et la décharge (coupe batterie b) les besoins minimaux (hors Dessal et Frigo) sont assurés par la bat. Pb
3) Protection de la LifePo
- Un voltmetre par cellule branché en permanence (ISDT Batgo)
- Un gest de batterie sur le -
- Un fusible 400A sur le plus
- Entre la charge et la LiFePo, un chargeur Orion qui stoppe la charge si V> ???
- Entre la décharge et la LiFePo, un BatProtect qui coupe la décharge si V < ???
4) En cas de grosse charge/décharge, par exemple au moteur, on veut utiliser le dessal (c'est le cas d'usage du dessal)
- on branche le couplage général (b) comme cela les 40A de l'alternateur peuvent directement alimenter les 30A du dessal

A vos clavier !



Fabien83:Bonjour, sur la première page, "transfo" c'est un convertisseur 12/220V? Si c'est le cas il faut le brancher directement sur la batterie. Il ne faut pas que l'alim passe par le batterie protect. A la mise sous tension d'un convertisseur il y a un bref mais fort appel de courant (dû à la présence de condensateurs je crois) qui peut griller les transistors du battery protect. C'est indiqué dans la notice. ·le 19 avr. 16:38
Sysigie:Ah ok. Merci pour l’info!·le 19 avr. 17:34
17 avr. 2021
0

es que j'ai juste
2 panneau 100w qui recharge la batterie de service de 100w LiFePo4 avec le module solaire adéquate.
1 batterie moteur 75w plomb avec un répartiteur de charge brancher entre les 2 batterie
L'alternateur moteur Volvo brancher sur le répartiteur de batterie.
1 chargeur de quai 1 sortie brancher sur la batterie moteur.(qui peut éventuellement être brancher sur la batterie de service au besoin)
Y'a t'il une connerie????


Fabien83:Que signifient tous ces "w"? ·le 17 avr. 20:43
17 avr. 2021
2

L'on poste tellement sur H&O que l'on finit par oublier ce que l'on a dit ;+) Le 6 mars, j'avais dit que je ferais un retour d'expérience sur les BMS Delgreen avec Bluetooth d'Aliexpress... Je les ai reçus, montés, installés... et démontés... Verdict: produit assez sensible. Bien qu'annoncé "waterproof", tous les connecteurs sont à l'air et au final je n'ai pas trouvé que c'était une solution adaptée dans mon cas. Cela peut l'être pour d'autres en fonction de la localisation et du nombre des batteries mais, en vue des potentielles navigations très solos, rapides et offshore, je me pose toujours la question de "est-ce que je peux gérer cela dans une mer pas sympa et tout seul.. la réponse était non. Mon programme c'est des navigations de max 20 jours, je souhaite donc des solutions qui me permettent de tenir cette distance là sur base des mes modestes capacités.Beaucoup de solutions visent plutôt une stabilité des batteries à long terme et la complexité qu'elles peuvent entraîner peut s'avérer contre-productive pour certains programmes. J'espère que je suis assez clair ;+)


18 avr. 2021
1

A vous lire j'ai l'impression qu' il n'existe que victron pour vous sortir d'affaires, je ne comprends pas car leur matériel est couteux et il est exclusif à part leur Cyrix qui s'utilise un peu à toutes les sauces ,alors qu il y a plus performant comme répartiteur , le SPI par exemple.
Quant au BMS j'ai donné il y a quelques temps le lien qui répertorie pratiquement tous les BMS sur le marché, car ils sont nombreux.


Fabien83:Victron est un peu le Apple des bricoleurs, c'est la classe ! 😁·le 19 avr. 12:02
19 avr. 2021
0

Le sujet de la charge des batteries lifepo4 sur les bateaux est aussi un sujet qui m'intrigue ...
Pas tant au niveau de la batterie en elle-même (où là, la documentation est pléthorique, et les controleurs bien adaptés), mais sur les chargeurs (panneau solaire, éolienne, alternateurs, groupe électrogène ...)

En gros, pour chacun de ces machins, et en particulier pour les plus simples (l'alternateur moteur), comment font-ils à ce jour, avec des batteries plomb, pour ne pas cramer bêtement quand les batteries sont pleines ?
Parce que pour l'instant, de ce que je vois, ca marche, mais je ne sais pas pourquoi.

Pareil pour une éolienne :
comment réagit-elle (je ne demande pas la conséquence "paf elle crame", mais réellement quels voltages, quelles intensités) lorsque les batteries sont à 15V ?
Que se passe-t-il si on augmente la résistance du circuit (voir même, on ouvre totalement le circuit ?)
Que se passe-t-il si cette résistance augmente brusquement ?

Pour les panneaux solaires, j'ai compris le truc : ils montent en voltage au fur et à mesure que l'intensité diminue, sont capable d'atteindre des voltages dangereux pour eux et pour la batterie, et se mettent à chauffer.

En fait, j'ai même assez de mal à comprendre pourquoi les batteries lithium ne pourraient pas - du point de vue du chargeur - se comporter exactement comme des batteries plomb.
J'entends bien qu'il y a un BMS, mais pourquoi celui-ci devrait-il s'activer autrement que par sécurité ?

Et si - comme je le suppose - la plupart de ces systèmes sont régulés par la résistance du circuit (plus la resistance augmente, moins ils produisent, avec un petit temps d'adaptation), pourquoi les BMS ne se contentent-ils pas d'augmenter progressivement la resistance en fin de charge ?


19 avr. 2021
-2

Bien vu Peuwi,
C'est paradoxal ce qu'on peut lire sur les batteries LiFePO4 sur ce site alors que la plupart des LiFePO4 sont bien plus robustes que les batteries au plomb, tant en surcharge qu'en décharge profonde. J'ai l'impression que pour beaucoup, il y a un amalgame entre Lithium-ion et LiFePO4. Les premières sont plus légères mais effectivement assez dangereuses sans une électroniques car elles sont thermiquement instables au point de pouvoir explose. Ce sont en général des assemblage d'éléments cylindriques. L'électronique doit alors pouvoir égaliser mais aussi isoler et by-passer un des éléments en train de chauffer plus que les autres. il faut aussi adapter la charge et décharge à la température des éléments.
Les LiFePO4 et LiFeYPO4 sont un peu plus lourdes mais elles ne sont absolument pas dangereuses avec 4 éléments en série si ce sont bien des LiFePO4 de qualité. Comme je l'ai écrit d'an d'autres fils, les batteries LiFePO4 et LiFeYPO4 sont thermiquement stables et s'équilibrent thermiquement naturellement tant à l'intérieur d'un élément qu'entre des éléments en parallèle.
Pourquoi un BMS sur une batterie LiFePO4 si le fabricant des batteries dit que c'est inutile. L'avis du fabricant des batteries est le seul à prendre en compte. Il faut exiger la datasheet du fabricant. Je ne pense pas qu'un vendeur ou importateur aie fait des essais de qualification qui coûtent parfois plus de 100 000 euros. Les bons fabricants les ont fait car c'est exigé par certains de leurs clients.

Un des dangers des batteries au plomb est qu'elles absorbent toujours du courant une fois surchargée. Elles peuvent alors chauffer et au pire exploser avec l'hydrogène.

Les "bonnes" batteries LiFePO4 ou LiFeYPO4 que j'ai pu essayer n'absorbent plus aucun courant une fois chargée, contrairement aux batteries au plomb. Il faut donc regarder les données du fabricant de la batterie. Si le fabricant recommande ses batteries pour une plage de fonctionnement normale 11.5V à 15.5V, elles peuvent être sans problème installées avec des chargeurs et alternateurs pour batteries au plomb qui dépassent rarement 14.5 ou 15V. Il faut juste vérifier que le chargeur n'a pas une égalisation automatique programmée à une tension supérieure à la plage d'utilisation normale de la batterie. Les bons chargeurs permettent de supprimer l'égalisation automatique qui n'est pas forcément une bonne chose pour les batteries au plomb.

Quand à la décharge profonde, le problème se pose quand on a tiré au-delà de la capacité de la batterie. Mais il faut se rappeler que bien des batteries au plomb ne tiennent plus non plus la charge si on les fait descendre en dessous de 11V. Par contre, les batteries LiFePO4 fournissent une tension bien plus élevée tout le long de la décharge.
Elles présentent en gros un plateau de tension à 13V jusqu'à 60% de décharge. Après, elles descendent progressivement jusqu'à 12,9V, soit en gros 90% de décharge. Des essais fait dans le cadre d'un de mes anciens boulots m'ont permis de savoir que les miennes sont encore à 11,7V à 100% de décharge. Avec les LiFePO4, la seule chose importante est donc de ne pas aller en dessous de 12V car on a alors déjà tiré plus de 95% de la capacité. Aller sous 12V est aussi risqué que de faire tourner son moteur diésel avec la jauge d'huile en dessous-du mini.
Il n'y a pas besoin d'une usine à gaz pour gérer cela. Un bon voltmètre raccordé aux bornes des batteries suffit largement.
Sur mon bateaux, mes batteries LiFePO4 ont toujours été à plus de 12V et elles se portent très bien avec le vieux chargeur CRISTEC et l'alternateur d'origine.

En plus, les LiFePO4 de qualité normale ne risquent absolument pas d'exploser contrairement aux batteries au plomb et aux Lithium-Ion susceptibles de pouvoir exploser même non connectées. Les LiFePO4 ne présentent aucun risque d'incendie à la suite de court-circuit, surcharges importantes et même perforation par un objet métallique.

Si un vendeur préconise un BMS, je lui demanderai pourquoi ? Les éléments qu'il vend sont-ils de mauvaise qualité ? sont-ils de différentes fabrications ? ne s'agit-il pas d'un assemblage d'éléments lithium-Ion ?
Personnellement, j'achète mes batteries chez le fabricant pour être tranquille et je souhaite à tout le monde d'avoir des batteries qui se portent aussi bien que les miennes.

Quand aux fameux Cyrix. Je lis tout et son contraire sur le fil. Les notices Cyrix indiquent que le Cyrix-ct est réservé aux batteries Li-ion. j'espère vraiment que personne n'a installé ce Cyrix et/ou des Li-ion sur son bateau.
Quand aux Cyrix-Li-Charge, il est fait non pas pour couper la charge lorsque la tension est haute mais au contraire, couper la charge lorsque l'alternateur couplé à la batterie de démarrage du moteur ne charge pas. Si un bateau a un alternateur dédié aux seules batteries LiFePO4, rien ne justifie la présence de cet appareil.
cf doc Victron
www.victronenergy.com[...]-EN.pdf


Kerare:Je ne comprends pas pourquoi tu précise que la décharge maxi ne doit pas être en dessous de 12v alors que mes cellules lifepo4 ont une tension de fin de décharge de 2,5v soit 10v pour quatre cellules.·le 19 avr. 21:35
19 avr. 2021
3

Mon installation, qui fonctionne bien depuis 5 ans maintenant est très simple :
- le moteur fait tourner l'alternateur qui charge sa batterie plomb de démarrage.
- la batterie LiFePO4 de servitude, sans BMS, est chargée par un chargeur de quai et un régulateur de panneau solaire. Elle est protégée des décharges trop profondes par un Victron Battery Protect.
- j'ai ajouté un relais Victron Cyrix LiCt pour charger la batterie Lithium avec l'alternateur, quand j'en ressens le besoin. C'est fait exprès.

Voila, c'est simple et cela fonctionne. Pas besoin d'alimentation stabilisée, de chargeur batterie-batterie, de convertisseur DC/DC, de BMS, ....


J-Marc:C'est pas très compliqué mais il y a encore moyen de faire plus simple, plus sur et moins cher. Ton Cyrix-ct n'est pas fait pour ces batteries d'après Victron. Un simple relais aurait fait aussi bien.Ton battery protect n'est pas non plus très adapté en tension de coupure pour les LiFePO4 (11,2V je crois) ce qui est vraiment très bas, nettement en dessous de 0% de capacité). Il n'y a malheureusement pas de réglage possible sauf en passant par un BMS Victron ...·le 19 avr. 19:53
BlackNav:Il faut lire les notices. Ces appareils sont les modèles adaptés au Lifepo4·le 19 avr. 21:11
Fabien83:J'ai deux battery protect en version smart. Je peux régler les seuils comme je veux au dixième de volt. ·le 20 avr. 00:52
J-Marc:En effet, j'ai relu la notice. Mais la protection vous a t-elle déjà servi ?·le 20 avr. 09:38
Fabien83:Pour les tests de capacité, oui. En utilisation normale je ne me retrouverai jamais aussi bas en niveau de décharge mais c'est une sécurité d'avoir le battery protect, au même titre qu'un BMS.·le 20 avr. 20:35
19 avr. 2021
0

Je viens de lire le voiles et voilers spécial énergie qui est très bien fait sauf pour les Lithium-Ion. Alors que toutes les batteries sont bien décrites avec leurs particularités, Voiles et Voiliers a associé les Lithium-Ion et les LiFePO4 sans les différencier et en associant aux deux types les dangers et contraintes des Lithium-Ion. Celles ci sont effectivement dangereuses sans une électronique performante car elles sont instables thermiquement ...
C'est incompréhensible vu la qualité des autres articles sauf si les techniciens ayant aidé la revue ont intérêt à diffuser l'ignorance afin de faire peur dans ce cas précis. Je ne comprends pas bien.


BlackNav:Sûrement un complot. ·le 19 avr. 21:15
Fabien83:C'est le lobby des plombiers ! ·le 20 avr. 00:46
J-Marc:Les batteries Lithium seraient trois plus légères que les batteries au plomb d'après l'article de voiles et voiliers. Si les batteries qu'on vous propose comme des LiFePO4 sont trois fois plus légères que les batteries au plomb, c'est qu'on vous vend du Ion-Lithium qui a effectivement besoin de protections électroniques efficaces. Une batteries LiFeYPO4 de 12V 90Ah de chez GWL qui n'a pas besoin de BMS pèse 15kg alors qu'une plomb AGM de 12V 90 Ah pèse 27 kg. Si l'avantage en poids de la batterie GWL 12V est limité, ce type de batterie a l'avantage de se passer de BMS et d'être chargée avec les chargeurs et alternateurs des batteries au plomb si ceux-ci ne dépassent pas 15,5V.·le 20 avr. 10:16
fxvt:Hello Jean-Marc,Je résume car je commence à me perdre:- Ion-Lithium (ou Li-ion) = 3 fois moins lourdes que les Plomb- LiFePo = 2 fois moins lourdes que les PlombEst-bien ça ? Et est-ce immuable et fiables pour différencier le Li-ion et le LiFePo, même si ce n'est pas toujours LE critère de choix ?Amicalement.FX·le 20 avr. 11:40
J-Marc:Les batteries LiFePO4 ou LiFeYPO4 robustes ne peuvent pas être trois fois plus légères que le plomb.Il y a par contre des éléments cylindriques Lithium-ion de toutes qualités et prix qu'il est facile d'assembler et beaucoup plus difficile de protéger efficacement contre l'emballement thermique. Pour ne pas jouer avec le feu, je pense qu'il est préférable d'acheter des batteries 12V LiFePO4 ou mieux LiFeYPO4 conçues et fabriquées pour ne pas avoir de BMS et de les mettre en parralèle. La mise en parallèle ne présente aucun risque avec elles car elles sont thermiquement stables et que la batterie qui chauffe diminue automatiquement sa production par rapport aux autres. J'ai 5 batteries 12V en parallèle de puis dix ans. Les LiFeYPO4 sont plus robustes en terme de décharge profonde que les LiFePO4 mais il faut savoir rester raisonnable et ne pas descendre sous 12V avec l'une comme avec l'autre (environ 95% de décharge). ·le 20 avr. 15:10
pascal_d:Les Lithium Iron Phosphate (LiFePO4) on une tension nominale de 3,2V par cellule.Les Lithium Ion sont à 3,6V·le 21 avr. 13:00

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (26)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021