Chargement d'un Sangria

Salut à tous ! J'avais une question sans réponse depuis longtemps, et toujours sans réponse d'ailleurs ^^

Combien de kilo max peut-on charger un Sangria, en comptant 2 personnes, tous les équipements, l'eau, la nourriture etc...

Il est annoncé 1'700Kg, 700Kg de lest.

Merci pour vos éclaircissement.

L'équipage
29 déc. 2015
29 déc. 201529 déc. 2015
0

Dans ses essais, la revue "Bateaux" donnait:

Poids en ordre de marche : 1600 kg
Déplacement en charge: 2040 kg

Donc charge théorique 440 kg

30 déc. 2015
0

Y'a pas "combien de Kg max"... Y'a que plus tu le charges, moins il ira vite.
:mdr:
Sinon, à deux personnes, tu prends tout ce qu'il faut et tu seras dans les clous, sans te poser trop de questions..;
Vu les types de programme que permet un Sangria (même si certains affirment que tu peux tout faire...)...
Bon, un réservoir gasoil de 20 litres + un jerican... Quelques bidons de flotte...
Et surtout, les équipements. Mais comme ils sont indispensables : 2ème mouillage complet, annexe + HB, voiles de rechange, cordages, outillage... etc. Là, il n'y a pas à discuter, il les faut !

30 déc. 2015
0

:tesur:
:oups:
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

30 déc. 201530 déc. 2015
1

Merci pour vos réponses
Je sais pour le lest --'

30 déc. 2015
1

Moi, je savais que tu savais...
:mdr:

30 déc. 2015
0

Ce qui est clair, c'est qu'il faut éviter de trop charger un voilier de cette taille, dès que l'on s'attaque à un programme obligeant à embarquer du matériel en quantité bien supérieur à ce qui se pratique en navigation côtière classique. Dans le (très) mauvais temps, un déplacement conçu pour être moyen devient plus dangereux s'il devient lourd. Le voilier esquive moins facilement et sera plus sujet aux vagues. Cela deviendra flagrant en situation de fuite. Sans parler du centre de gravité qui sera plus haut.
Bon, à deux personnes, sur un programme d'été, et sur une durée d'autonomie lié à un programme semi hauturier, genre traversée de deux trois jours, il n'y a aucune raison de s'inquiéter sauf si vous souhaitez tout le confort qu'on connait dans nos habitations.
Heureusement, il est difficile de loger un lave-vaisselle dans un Sangria…… ;-)

30 déc. 2015
0

voir la traversée de l'atlantique d'un kelt 8m qui a été un calvaire pourtant avec un équipage confirmé ..
alain

02 jan. 2016
0

oui, et il me semble me souvenir aussi de la survie sur le roof, dont même le proprio du Kelt après coup disait que c'était probablement pas le meilleur endroit en nav' pour installer le radeau (poids, fardage, etc)

31 déc. 2015
3

pas confirmé dans la préparation !!! toutes les erreurs y étaient, bimini, HB dans le balcon etc

02 jan. 2016
0

Oui mais...
De mémoire, le calvaire de ce Kelt était en grande partie causé par le poid du portique. Ce poid important a l'arrière a contribué à desiquilibrer le bateau.

30 déc. 2015
0

Euh... j'étais pas né à cette époque... et la grand mère de ma grand mère non plus !
:mdr:
Ceci dit, dans certains cargos, on place des gueuses dans les fonds, lors de navigations à vide.
Et dans les navires de commerce des siècles derniers, on y mettait des pierres...

30 déc. 2015
0

le bord des quais de new york est fait en granit de budelli
c'était le lest des voiliers italiens qui allaient chercher du fret en amèrique
ils le vendaient à l'arrivée
d'ailleurs il fallait le débarquer en même temps que l'on embarquait le fret pour ne pas cabaner
alain

29 jan. 2016
0

Oui oui, Elles sont en garnottes. :-p

02 jan. 2016
0

Certaines rues de LaRochelle sont construites avec des cailloux qui viennent de chez moi. :alavotre:

30 déc. 2015
0

je serais de curieux de connaitre le matériel embarqué par les vikings qui ont pratiqué des navigations hauturières.

À mon avis, ils devaient être déjà soucieux de ne pas trop surcharger.

Pour un (relatif) petit voilier, la charge devient réellement problématique à partir du moment où il faut embarquer des vivres pour deux trois semaines. Et du matériel supplémentaire lié à ce type de programme.

30 déc. 201530 déc. 2015
0

Héhé... tu me permettras un :-p à mon tour !
D'abord, les dériveurs intégraux on un lest, qui n'est pas la quille, certes, mais qui est un lest en soit, faisant partie intégrante de la coque, et ne faisant pas partie du "matériel embarqué". À ne pas confondre avec le "dériveur lesté" qui a un saumon lesté sous la coque, qui dépasse en profondeur.
D'autre part, les voiliers de course avec ballasts, ont 2 types de lest n'étant pas du "matériel embarqué" : une quille avec bulbe, et les ballasts, qui sont "aussi" des lests en soit !
Bon, il reste les petits dériveurs (420... etc), sur lesquels c'est le poids des équipiers qui redresse le bateau... Mais, là encore il ne s'agit pas de "matériel embarqué" !
:-p

31 déc. 2015
0

Ah... c'est toi qui a commencé ! :mdr: :alavotre:

30 déc. 2015
0

Les Vikings devaient mettre des tonneaux de bière... Il ne faut pas oublier que les Vikings étaient germaniques et que, à l'époque, ils fabriquaient déjà des bières à base d'orge et de malt.
Le problème, c'est qu'à l'arrivée ils sont moins lestés qu'au départ... sauf si ils remplissent les tonneaux d'eau de mer, une fois vidés !
:mdr:

30 déc. 2015
0

J ai un couple d amis qui a fait un transat sur un sangria, une fois le matériel de sécurité ( le minimum ) , l eau , le gasoil et les vivres embarqué, ils n avaient que se qu ils portaient et les cirés ....
Ils s'agit d'un couple de marin confirmé, ils avaient fait se choix a l'époque en toutes consciences des risques et en assumer les conséquences .

Les jumeaux Berques ont egalement fait plusieurs transat sur de tout petit bateaux ....

En tout cas félicitation pour ton achat , souvient toi tout de même qu en mer
Prudence et mere de sûreté et que rien ne remplace l'expérience . Alors sois prudent et navigue , tu connaîtras mieux ton bateau et tes capacités.
Nous sommes à une époque où ç est les bateaux qui fait le marin ... A une autre ç était le marin qui faisait le bateau.

30 déc. 201530 déc. 2015
0

Les vikings devaient être de grands marins et de toute évidence de sacrés aventuriers.
Vu ce que réussissent à déterminer les archéologues à partir de deux fois rien, j'imagine qu'on en sait plus sur les vikings que sur l'arrière arrière arrière arrière arrière arrière grand mère d'un individu lambda ! :-)

30 déc. 2015
0

Un récit d'une balade de 4 ans en Sangria:
www.patrick-guimet.com[...]re.html
Gégé

0

Merci pour toutes vos réponses =) Merci pour le livre @Moby je vais lire ça.

30 déc. 2015
0

Le sangria a été mon premier voilier, je l 'ai gardé 4 ans. J'ai appris pas mal avec lui , mais il était trop limité à mon goût. Un ami avait un samourai, nous avons souvent croisé à deux bateaux , les performances du samourai étaient supérieures dans la brise et le clapot au près. Le confort du sangria supérieur. Pourtant je ne partirai jamais en longue croisière sur un sangria ou similaire: question de taille inappropriée : beaucoup trop petit pour affronter le mistral .Il y a des " spécialistes" qui ont navigué en grande croisière sur des bateaux de taille inférieure à 4 mètres , ça , je le leur laisse et je n 'approuve pas.

30 déc. 2015
1

oceanix, on fait aussi, suivant ses moyens , non ?

30 déc. 201516 juin 2020
0

La question des "moyens" est une autre chose.
Je suis totalement de l'avis d'Oceanix, moi qui ai eu un Sangria pendant quelques années. (allez, je remets une vidéo déjà mise sur HEO : jusqu'à 35 nds de vent en Sangria ce jour là).
Ce n'est pas parce qu'on n'a pas les moyens que ça change les risques, et la réalité. Les vérités sont bonnes à dire. Et puis, il y aura toujours des téméraires qui seront prêts à prendre des risques... ça ne prouve rien...
ÇA me rappelle mon fils, revenant des antilles au printemps, sur Vaîmiti (voilier de 40 m). Il m'envoie un texto : "Tu sais ce qu'on se dit quand on a 40 nds de vent, avec mer formée ? Eh bien... on est content d'être sur un voilier de 40 m !!!"( héhé... c'est lui qui, tenait la caméra sur la vidéo)
:heu:


30 déc. 2015
0

La notion de confort est inégalement vécue.
Chaque choix est respectable. J'ajoute cependant une bonne dose d'admiration envers ceux qui osent partir avec des coquilles de noix tout en s'en accommodant fort bien, même après de très nombreux miles parcourus.

30 déc. 201530 déc. 2015
0

@charpo : exactement, je l'ai payé 1700€, sur le bon coin, en bon état pour son age, avec un Yamaha 8Cv 4T en bon état aussi, la GV est d'origine et les gréements aussi.

J'ai changé tous les haubans avec toutes les drisses ainsi que les rivets il y a 2 semaines, j'ai sorti le voilier de l'eau pour enlever le gelcoat et faire sécher la coque puis tout refaire à l’époxy pour l'été prochain.
Je vais acheter de nouvelles voiles. Et la je regarde pour refaire l'électricité à bord

30 déc. 2015
0

MORTIMER BLACK CHARLOTTE

CHAPEAU ^^

30 déc. 2015
0

Oui ! Le Sangria est un bon bateau. Il a tout d'un grand, mais en petit. On a vraiment passé des bons moments en famille sur notre Sangria.

02 jan. 2016
0

he je vous rappelle le nom de l'architecte du sangria :

comme la sangria contient de l'alcool c'est forcement philippe harle lequel a ma connaissance n'a pas reussi a dessiner un seul mauvais bateau.

perso, que ce soit avec mon muscadet ou maintenant mon cabernet, je n'aurais aucun soucis pour partir loin, confiance totale.

jpierre harletophile convaincu

30 déc. 2015
0

Bravo pour ton acquisition Mortimer Black Charlotte.

Le Sangria est un très bon bateau, qui a fait le bonheur de dizaines de milliers de plaisanciers.
Mais il ne faut pas lui en demander trop. Homologué dans le temps en 3 ème catégorie, il permettait de faire de très belles croisières côtières avec quelques traversées (d'une centaine de milles).

Où navigues-tu: Méditerranée, Atlantique, Mer du Nord ?
L'agrément d'un petit bateau n'est pas le même selon les régions; le rendement des panneaux solaire non plus.

30 déc. 2015
0

De toute façon, avec ce type de voilier, l'expérience vous fait très vite comprendre si vous êtes fait pour accepter et maitriser les navigations musclées.
Quelques rares individus choisissent de partir avec.
La très grande majorité de ceux qui ont des tentations hauturières passent à la taille supérieure.
Je fais parti de cette deuxième catégorie.

02 jan. 2016
3

ouai,
le seul probleme avec ton raisonnement c'est que mon banquier n'est pas de cet avis....
cordialement
jpierre

0

Je compte faire une transatlantique avec pour commencer. j'ai vue que plusieurs personnes l'ont fait sans soucis avec un sangria. Je sais que c'est un petit bateau et que ça secoue pas mal quand il y a des vagues, j'ai un peut navigué avec pour le ramener au chantier. mais être secoué ne me dérange pas, j'ai quelques idées à développer pour éviter qu'il se retourne en mer même si il venait à se pencher à 90°.

30 déc. 201530 déc. 2015
4

une transat pour commencer? loin de moi l'idée de te pourrir ton projet mais c'est le "pour commencer" qui m'effraie; pour commencer vaut peut-etre mieux du cotier, puis ensuite des traversées courtes (scilly, angleterre, irlande ou corse si tu es en med); enfin moi c'est ce que je ferai avec un nouveau bateau, pour commencer.
En tout cas bon courage pour tes travaux et bonne chance pour la suite

30 déc. 201530 déc. 2015
3

Tout laisse à croire que ton expérience ne serait ce qu'en semi hauturier est quasi inexistante sur ce type de voilier. Je te conseille d'étaler pas mal de miles en côtier étendu (nav de nuit, etc…) ne serait ce que pour tester ta faculté à supporter ce programme.
Sans cette initiation à ce qui peut ressembler au vrai large, tu ne serais pas le premier à rebrousser chemin une fois les Canaries atteintes (pour prendre cet exemple de parcours)…
Tu es aussi tout à fait en droit de zapper cette approche !
Tu ne serais pas le premier à t'éclater en voyage sur petit voilier, sans avoir expérimenté l'hauturier au préalable ! ;-)

30 déc. 2015
1

le sangria est un super bateau !! j'ai adoré.

Un avis : ce n'est pas la taille du bateau qui compte pour aller loin, pas non plus la taille de ..., c'est le triplet "marin / bateau / préparation" (tu me donnes Spindrift, demain, je vais pas loin et pourtant il est gros)

une remarque : y a un espèce de trait horizontal sur les coques, la ligne de f.... c'est pas à ça qu'on voit si on est trop chargé ou pas , si le chargement est bien placé ? (d'ailleurs on parle de bateau "dans ses lignes" je crois)
:-)

02 jan. 2016
0

un voilier peut être dans ses lignes et chargé comme un äne
avec les poids à l'arrière et à l'avant pour compenser ,
j'ai connu ça sur un ovni 455 au portant on aurait dit un chien qui suit une trace au flair le nez au raz de l'eau
installé par le chantier à l'avant :un groupe 15OOt/m un réservoir de 4OOL de GO ,un propulseur et ses batteries ,un compresseur de plongée ,une machine à laver,une batterie pour le guindeau et un deuxième mouillage plus le dessal .pour compenser une annexe semirigide avec un hb de 25CV sous le portique et quelques mêtres de chaine de 10 dans les coffres arrière .
à l'arrêt le voilier était dans ses lignes ,mais comme balançoire en mer je vous dit pas ...
exemple à ne pas suivre ....
alain

03 jan. 2016
0

ben ça tombe bien, j'ai pas les tunes pour l'acheter....

30 déc. 2015
0

Deux options, donc :
Croire en sa bonne étoile,
ou la convoquer en multipliant les expériences (et tout ce que cela induit) avant le grand départ.

30 déc. 201530 déc. 2015
0

Post-scritum :
je veux bien qu'on me donne Spindrift si le contrat d'assurance et l'entretien sont toujours assurés par le sponsor…

30 déc. 2015
0

Il y a 15 ans j ai vecu 5 ans sur un sangria il nous a mené de la Norvège aux canaris c est un excellent bateau j en garderai toujours la nostalgie

31 déc. 2015
0

sur les chargements des bateaux il est d'usage (reglementaire) de considérer que les personnes pesent 73kg chacune et ont 23kg de bagage . donc déjà avec le nombre de personnes maxi autorisé ça peut donné une idée . plus les consommable (vivres,go ,eau )

31 déc. 2015
0

Calypso
Moi mes equipiers pesent 73, 253 kg et leir sac 24, 653 kg puis je envisager de sortir du port
Mortimer charge ton sangria avec ce dont tu as besoin et largue les amarres tu traineras un peu du cul comme mon bateau actuel et tu perdras un demi neoud
Les bateaux c est comme les femmes les plus sveltes sont pas les plus agreables

31 déc. 2015
0

La charge d'un bateau, c'est bien. La répartition de la charge c'est mieux ! Attention aux extrémités (ancre, chaine, bib, jerrican...) et au poids dans les hauts. Toujours garder à l'esprit que les poids doivent être intelligemment répartis, idéalement le plus prés du centre de gravité et dans les fonds du bateau. Le comportement en mer peut en être transformé.

31 déc. 2015
0

le centre de gravité de quoi ?

31 déc. 2015
0

ou centre de carène si tu préfères.....

31 déc. 201516 juin 2020
1

Je crois comprendre que ce qui prête à confusion, c'est de dire "le plus près du centre de gravité"... En réalité, ce "centre" (qui est la résultante de la répartition de tous les poids) doit être le plus bas possible. Donc, il faut placer les poids "le plus bas possible", pour contribuer à garder un centre de gravité aussi bas que possible...
Allez, ne vous battez pas, voilà un petit exercice (mais, n'y voyez aucune "gravité") :
Tiré de là :
www.culture-maritime.com[...]l.xhtml


31 déc. 2015
0

et bien oui , mais il est plus juste de dire que le centre de gravité est le centre de la repartition des Masses et non des poids .. car c'est là qu'est la subtilité , ces masses se transforment en poids a cause de l'accelaration du bateau dans les vagues ...
et une ancre de masse 20DaN peut voir son poids doublé passé à 40kg il faudra donc 40l de deplacement d'eau pour "amortir" la force developpé par une masse de 20DaN

et ces accelarations sont d'autant plus grande qu'elles sont eloigné du centre de gravité .........la raison pour laquelle on evite dans la mesure du possible de mettre des grosses masse aux extermités du bateau .. c'est dû uniquement aux accélérations

31 déc. 2015
1

autre méthode ; quand le liston est dans l 'eau , on arrête de charger

31 déc. 201531 déc. 2015
0

Oui Calypso.... c'est vrai.
Mais, dans la pratique, en langage courant, quand on parle de charger un bateau, on parle de "poids" et de kg.
Sauf si on emporte ces grands et lourds marteaux de maçon, qui ont un manche de 70 cm, qui servent à défoncer les cloisons, à enfoncer des piquets... etc.
:mdr: :mdr: :mdr:
Si on essayait de s'engueuler une dernière fois en 2015, avant minuit ? :mdr:

31 déc. 2015
0

calypso fais tu serieusement ton calcul de stabilité avant de prendre la mer
calcul tu ton rho moins a
j espere autrement c est vraiment pas serieux
moi je prends la methode oceanix ca m evite de charger le bateau en aspirine
baboujoli je respecte ton souhait derniere engueulade avant minuit

01 jan. 2016
0

bien sûr que je calcul mon ro-a , j'ai m^me modifié le lest de mon bateau en lui enlevant 150kg qui était en trop inutilement (a mon gout)

02 jan. 2016
0

Pour toi qui calcul tout qu elle est la valeur du ro-a que tu as retenu
surtout reponds pas une connerie autrement tu passes pour un c

02 jan. 2016
0

mon ami les histoires de ro-a j'en ai fait mon quotidien durant 33 ans de vie professionnelle ... alors oui j'en ai fait les conneries et je pense les connaître toutes ...

là ton propos me fait sourire tout de m^me

02 jan. 2016
0

après le bib je fais mon rho
il y a d'autre qui pêtent
alain :doc:

02 jan. 2016
0

et oui ... comme dit mon petit fils à sa many " tu petes many? oui dit many alors c'est que tu es en bonne santé !!!

03 jan. 2016
0

bref, quand ça sort pas d'un coté ça sort de l'autre..... ;-)

02 jan. 2016
0

Calypso tu es retraité de l ENIM ??
Par contre toujours pas le résultat de ton calcul bizarre bizarre

02 jan. 201602 jan. 2016
0

non pas retraité de l'ENIM mais j'ai "intervenant exterieur" au nom de mon entreprise et justement au sujet de stabilité des navires auprès des èleves "architectes option navale" en accompagnement de leur sujet de fin d'études ...

mais bon on ne va pas en faire une polemique qui serait je pense ridicule en ce debut d'année

03 jan. 2016
1

Mortimer Black Charlotte, tu as fait une bonne acquisition. Et tu en commences logiquement la rénovation. Prends de bonnes voiles de croisières hauturières.
J'ai un Sangria de 1979. C'est largement suffisant pour naviguer loin. Je fais, plusieurs fois par an, des balades de 120-130 Mn, en solitaire, en Méditerranée. Jusqu'à Force 7, c'est jouable. Après, faut s'abriter vite. Très vite.
J'emporte de l'eau en bouteille de 1,5 l (1/jour), des nouilles japonaises déshydratées,du thé, des soupes et des pommes. Un réchaud à alcool. 2 seaux : un propre pour la toilette et la lessive, un autre pour l'aisance. Pas d'annexe, pas de bourrin d'annexe, pas de superflu. Tout pour la sécurité, par contre. Pas de traceur, de winch électrique, de barbecue, de propulseur d'étrave, de machine à laver, etc, etc. Sur un Sangria, il faut embarquer le minimum pour en profiter le maximum. Le plus chiant, c'est le radeau de survie à placer entre le mat et le roof. Faut bien le fixer (sans fuites). Et pour toi, cela va être le hors-bord à poste qui plombe un peu l'assiette.
Pour l'Atlantique, va falloir prendre exemple sur Emmanuel et Maximilien Berque ! Mais c'est faisable (ne pas négliger la sécurité c'est primordial !).
Bien sûr, ce n'est que mon modeste avis.

0

Salut, merci pour vos réponses

@Le Danois :

j'ai commander des voiles neuves :
- Gv composite Full-Batten, Coupe Triradiale
- Genois Enrouleur Composite pour un SANGRIA, Coupe Triradiale
j'ai profité des -20% du salon nautique pour les commander sur www.voileriegranvillaise.com[...]/

le radeau de survie je compte le prendre en sac et le mettre à l’intérieur, près de l'entrée.

Je vais aussi acheter un AIS icom ma500tr car c'est bien pratique d'être vue et de voir les gros navires.

Je vais aussi acheter 2 Projecteur LED 12VDC 10W 900 Lumens (www.proship.fr[...]0w.html ) que je rendrais pivotable, installer à chaque extrémité du roof. Les pompiers de Nantes ont les mêmes sur leur bateaux en plus grand, donc je me dis que c'est une bonne marque et de bonne qualité.

La je regarde pour refaire l'intérieur, un truc super simple.

28 jan. 2016
0

J'ai également pris mes voiles ces VOILERIE GRANVILLAISE. Je suis enchanté par le travail d'Eric VARIN. Une recommandation : bien valider les dimensions. Il ne faut pas se fier au guindant des anciennes GV et genoa (elles peuvent être déformées et rétrécies si on les mesure au sol). Il faut se référer aux côtes du constructeur (site : sangriaquilamis.org). E. VARIN possède un logiciel très bien renseigné.
Pour l'intérieur, ne surtout pas toucher aux cloisons qui sont réputées structurelles. Au risque de voir le bateau se vriller, en cas de modification ou suppression. Pour ma part, j'ai rajouté un panneau situé à l'entrée de la cabine avant. Ce qui ajoute un coffre. J'ai mis, dans ledit coffre, la sonde du sondeur.
Sinon, bon vent et bonne navigations futures !

0

Pour les voiles, sur son site internet, j'ai juste choisi mon bateau et quelle voile je voulais. Il y a les dimensions sur son site. Donc pas toucher à l’intérieur, ça marche. d'autres conseils ? Merci pour tous

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (63)

mars 2021