chantier bavaria

Bonjour,

en quelle année le chantier bavaria est passé à la production industrielle, 2002?; est ce à partir de cette année que la qualité s'est dégradée?

est ce que la production des année 1995 à 2001 est meilleure en qualité de construction?

merci pour vos réponses

L'équipage
24 mai 2020
24 mai 2020
0

Dès le départ. ça a été le modèle du business.
Economie d'échelle, rationalisation, standardisation, construction par modules, ...
Mais l'industrialisation n'était pas aussi poussée dans le secteur qu'elle ne l'est aujourd'hui. Les premiers robots ne sont apparus que dans les années '90 dans l'industrie nautique.

24 mai 2020
7

Je n'ai pas de bavaria et j'en ai jamais eu et je n'ai pas l'intention d'en acheter un car ça ne correspond pas au bateau que je recherche mais:

-Leurs bateaux ne sont pas si mauvais que ça quand on voit le nombre qui ont étés construits entre début 2000 et 2010, ils n'ont pas plus coulé ou eu d'avaries que les autres.
-Les bateaux n'ont pas forcément moins bien vieilli que les autres.
-Leurs performances sont quand même correctes pour un programme de croisière.
-Certains ont fait plusieurs traversées de l'atlantique ou des grandes croisières..

Ma conclusion est qu'il faut arrêter de dire que ce sont des bateaux qui ne valent rien... Ils sont pas mieux ni moins bien que les autres de grandes productions.

24 mai 2020
0

je n'ai pas dit qu'ils étaient mauvais, juste qu'ils n'ont peut-être pas la même qualité de construction que dans les années 90, dixit radio-ponton; voulant acheter un voilier d'occasion entre 38 et 43 pieds, je me renseigne

24 mai 2020
0

@ dyder56,
ce qui choque peut-être dans ta question est le bout de phrase.. est-ce à partir de cette année que
la qualité s'est dégradée.. Des BAVARIA, on en voit beaucoup !

24 mai 2020
0

le mot "choque" me parait un peu excessif par les temps qui courent, je veux juste savoir si les bavaria ancienne génération sont mieux construit c'est tout; quand on regarde le marché de l'occasion, les anciens bavaria d'avant 2000 se vendent beaucoup plus cher que les nouveaux pour des modèles de même longueur; il y a certainement une raison et en discutant sur les pontons tout le monde s'accorde pour dire que les anciens effectivement sont de meilleur qualité...........et je n'ai toujours pas ma réponse sur l'année du changement....200, 2001 2002 ?????

18 juil. 2020
1

Bonjour Dyder56

Pour tenter de répondre plus précisément à ta question :

J’ai fait l’acquisition d’un Bavaria 42 neuf en mars 2001. À cette époque , le chantier Allemand de Gieselstadt était déjà complètement robotisé .

J’ai navigué jusqu’à ce jour non stop sur ce bateau en Méditerranée depuis , et je n’ai eu à déplorer aucun soucis concernant la coque , les aménagements de menuiserie ,le gros accastillage et la motorisation.

La coque est très solide , les gelcoats ont Une excellente tenue , l’accastillage Selden harken ,furled très résistants. Idem pour les voiles.
Le moteur Volvo md 22 tourne comme une horloge, sans aucun soucis.

Côté négatif :
Un chauffe eau italien au soudure inox défaille des la 2 em année,
Des bloqueurs de drisses rudgertson sous dimensionnés et de qualité médiocre.
Des panneaux de pont rudgertson également médiocres ( non étanches , vitres qui se décollent...) que j’ai remplacé par des Lewmar.
Un frigo glacière très mal isolé.
Un parc de 3 batteries de 540 A Montées en parallèle de manière non conforme ( le plus et le moins de la consommation et de la charge connectés sur la 1er batterie du parc ...! )

Un vice caché , de ouvert hélas hors garantie : l’ensemble de pont en teck a été monté avec du joint noir de calfeutrage , non Anti UV. Un véritable cauchemar car ces joints sont devenus charbonneux et donc salissants . J’ai été obligé de tout gratter pour les remplacer.

Plus d’autres détails négatifs d’utilisation mais qui ne remettent pas en cause les fondamentaux.

Si le fardage peut être effectivement une contrainte par vent de travers , on peut en revanche apprécier le passage de la coque dans une met formée , sans être trampé .

En un mot , très satisfait du bateau.

Wide Glide

18 juil. 2020
0

Bonjour Dyder56

Pour tenter de répondre plus précisément à ta question :

J’ai fait l’acquisition d’un Bavaria 42 neuf en mars 2001. À cette époque , le chantier Allemand de Gieselstadt était déjà complètement robotisé .

J’ai navigué jusqu’à ce jour non stop sur ce bateau en Méditerranée depuis , et je n’ai eu à déplorer aucun soucis concernant la coque , les aménagements de menuiserie ,le gros accastillage et la motorisation.

La coque est très solide , les gelcoats ont Une excellente tenue , l’accastillage Selden harken ,furled très résistants. Idem pour les voiles.
Le moteur Volvo md 22 tourne comme une horloge, sans aucun soucis.

Côté négatif :
Un chauffe eau italien au soudure inox défaille des la 2 em année,
Des bloqueurs de drisses rudgertson sous dimensionnés et de qualité médiocre.
Des panneaux de pont rudgertson également médiocres ( non étanches , vitres qui se décollent...) que j’ai remplacé par des Lewmar.
Un frigo glacière très mal isolé.
Un parc de 3 batteries de 540 A Montées en parallèle de manière non conforme ( le plus et le moins de la consommation et de la charge connectés sur la 1er batterie du parc ...! )

Un vice caché , de ouvert hélas hors garantie : l’ensemble de pont en teck a été monté avec du joint noir de calfeutrage , non Anti UV. Un véritable cauchemar car ces joints sont devenus charbonneux et donc salissants . J’ai été obligé de tout gratter pour les remplacer.

Plus d’autres détails négatifs d’utilisation mais qui ne remettent pas en cause les fondamentaux.

Si le fardage peut être effectivement une contrainte par vent de travers , on peut en revanche apprécier le passage de la coque dans une met formée , sans être trampé .

En un mot , très satisfait du bateau.

Wide Glide

24 mai 2020
0

Un ami a un Bavaria 40, il est en solo 99% du temps, il navigue principalement entre les îles Anglaises, shetland et Norvège.

Son bateau et lui on vraiment étalé du gros temps, la seule avarie qu'il a connu a été moteur en panne.

tellement qu'il avait été sécoué, toute les grosses saletés dues à la pauvre qualité du gazole a bouché complètement l'arrivée du gazole.

Après nettoyage et filtration du réservoir, reparti pour ses aventures.

Il est ravi de son bateau et ses navigations depuis des années ont démontré sa solidité.

Vu le nombre de Bavarias construits qui naviguent sur tous les océans du monde, s'ils étaient dangereux ou avaient des défauts rédhibitoires cela se saurait.

Le 38 a l'air bien né aussi.

Si par contre on les compare aux chantiers Nordiques ou RM ou structure, il est certain que la comparaison peut être dure, mais c'est le cas pour tous les bateaux de grande série bien plus accessibles financièrement.

24 mai 2020
0

Mon bav34 est de 2000 et vieillit très bien. Je crois que cette général de bateaux étaient déjà fabriqués avec des processus très industrialisés, processus que tous les grands constructeurs ont adopté plus tard.

25 mai 2020
0

Processus de fabrication inspiré de la construction automobile; d'où les prix extrêmement tirés.
Les autres constructeurs ont dû suivre.

25 mai 2020
0

Bonjour Dyder

Il n'y a pas une année pivot type Bavaria comme toute les autres marques " grand public" elles ont toutes faite évolué leur fabrication avec dans le lot des expériences moins bonnes et une idée fixe faire diminuer les coûts de fabrication mais aussi une bien meilleur maîtrise des process de fabrication des résines et matériaux qu'il y a 40 ans ( mais c'est un autre débat).
Je crois qu il est bien plus important de savoir si le bateau que tu choisiras a eu un bon suivi (entretien,changement d'éléments d'usure ect) qui risque bien plus d’être source de problème si défaut, que toute la littérature que nous trouvons sur la "qualité" de fabrication d'une marque ou d'une autre. Car au final ils sont aussi comme en automobile assembleur d'une grande partie de périphérique fait par des sous traitants seul la coque et l'aménagement viennent d'eux.

Bonne recherche

Le Moko

25 mai 202025 mai 2020
2

Je suis possesseur d'un Bavaria 32 depuis trop peu de temps pour en parler en tant que tel. Il a été construit en 2002 pour un modèle 2003. Auparavant, j'ai eu un Samouraï (69), puis un Gladiateur (78), puis un Gib Sea 28 (79). Acheté 2 jours avant le confinement, je n'ai pour le moment naviguer que 4 heures avec. J'en ai fait un peu le tour la semaine dernière et bien sûr il a été expertisé avant l'achat.

En terme de comparaison, tous les bateaux que j'ai eu avaient des choses bien et d'autres moins bien. On pourrait par exemple parler du "varanguage" catastrophique des Samouraï MK1, On pourrait parler du pont qui s'enfonce au pied de mât du Gladiateur, etc... Personne n'osera cependant dire que ces bateaux étaient de mauvais bateaux.

Je crois qu'il faut qu'un bateau corresponde d'abord à son besoin. J'ai trouvé dans le B32 tous ce que je recherchait pour une navigation de croisière semi-hauturière en famille. Il a aussi des défauts connu bien sûr mais si on prend un Sun Odyssey 33 ou un Dufour 32 de la même époque à peu près, je pense que les avantages et les inconvénients ne seront pas forcément les mêmes mais ils existeront tout autant.

Je crois qu'il faut aussi tenir compte de l'entretien du bateau. Les premières choses que j'ai engagé moi est un nouveau génois triradial puis le joint de Sail Drive (jamais fait). Le gréement d'origine devait aussi être remplacé mais ce satané coronavirus et le chômage partiel que j'ai subi ont un peu réduit mes moyens. Mais ce sera l'opération suivante. La quille a été vérifiée aussi de près. Un bateau c'est comme une voiture ou une maison, ça s'entretient tout le temps.

Concernant les prix... pour avoir passé un temps fou sur les petites annonces nautiques du net pendant des semaines. Je n'ai pas l'impression d'une si grande différence pour des bateaux de catégorie identique. Mais il faut comparer ce qui est comparable. Un acheteur de B32 et un acheteur de X-312 n’achèteront pas leur bateau avec les mêmes objectifs. Cela dit pour l'anecdote, il faut tout de même regarder le groupe Osiris pour se rendre compte que les Bavaria sont souvent bien classés par rapport à leur longueur.

Donc sans vraiment d'expérience sur Maïe, mon B32, je dirais que les premiers bords sont vraiment prometteur... Et si on trouve plus de Bavaria dans les ports que de X Yacht, je ne pense pas que ce soit juste à cause du prix sans doute que l'usage correspond à un plus grand nombre qui "n'intentionne" pas de faire des régates.

Désolé j'ai encore fait long.

26 mai 202026 mai 2020
1

Je vais défendre puisque j'en ai un bav33 de 2006. On pourra toujours dire que c'est un parti pris. Mais bon !
Fais des recherches, sur les différents fils. En aucun cas la qualité s'est dégradée, en tous cas pas plus pas moins que les marques françaises.
Ce sont des bateaux de croisière pour la plupart des modèles.
En France, un certain chauvinisme ou ignorance, font qu'on voit que par les Benjeanduf.
Monte dans les pays du Nord et ce sera l'inverse.
Je vais reprendre juste une info que j'ai écrit dernièrement.
A l'époque lors de l'achat ce genre de commentaire "pfff dans 10 ans on verra"...
Et à ce jour, donc 14 ans plus tard, pas de pont ni passavants souples...
Et je dirais même mieux, déjà en 2005 Bavaria utilisait des résines isophtalique... et ce n'est qu'un exemple.
Si on regarde le gréément, un proche voisin de ponton à un océanis 34 bien plus récent, c'est le même type , même marque etc.
Mécanique, c'est ou du volvo ou yanmar selon les marques de bateaux.
Depuis 7 ou 8 ans et là ça touche tous les constructeurs, l'intérieur est un peu " ikéa ", c'est la mode actuelle. On aime ou pas.
Donc je ne vois pas en quoi les modèles plus anciens seraient mieux. Procédés de fabrications différents à l'époque ne veulent pas dire meilleures qualité. Depuis ces dernières années, juste une autre technologie comme chez toutes les marques de bateaux.

26 mai 2020
0

Bonjour, mon 38 cruiser de 2010 était équipé à l'origine d'un mouillage et guindeau en 8mm alors que le précédent modèle 38 était équipé en 10mm.
A l'instar du mouillage, avec le temps il y a certainement quelques plus ou moins petits équipements sur lesquels un peu d'argent a été économisé mais je ne pense pas que la qualité de construction ait diminué chez Bavaria.
Ce n'était qu'une brève visite de salon mais j'ai vu un 45 cruiser à Cannes l'an dernier et côté coque, gréement, barre, je n'ai vu que du solide similaire à ce que j'ai sur mon 38 cruiser de 10 ans.

19 juil. 2020
0

J'ai eu:
Bavaria 1060 de 1984.
Bavaria 37 de 2001
et aujourd'hui, Bavaria 42 Cruiser de 2005.
Les menuiseries ont évoluées, mais toujours de bonne qualité. Je pense que les plus belles étaient celles des années 90.
Mais pour la construction de la coque, toujours la même qualité, sandwich mousse au dessus de la flottaison et monolithique en dessous. Bonne rigidité grâce au sandwich.
Le gros plus des Bavaria c'est qu'il n'y a jamais eu d'osmose, sauf certains safrans. et pas de contre-moulage, les renforts caissonnés sont bien visibles sous les planchers et donc facile d'inspecter, voir de réparer si nécessaire, sans tout avoir à démonter l'intérieur.
A partir des versions type "Cruiser" des années 2005, la menuiserie devient clair, ce qui est vraiment un plus.
Pour ma part, je dirai que les versions récentes sont maintenant très light en accastillage et je n'aime plus le design intérieur.

0

Même si extrêmement rare il ya des cas d'osmose.

0

Bonjour
Pour info
Mon bavaria 37 a été fabriqué et achevé et certifié novembre 2001 en Allemagne et livré à La Rochelle en février 2002 et d’après le distributeur À l’époque , c’était la fin des fabrications allemandes

0

"fabrication allemande" qu'est-ce que ça veut dire au juste ?
A ma connaissance les Bavaria sont encore construits au chantier de Giebelstadt.

0

Bonjour Fabien
Bien sûr qu’ils sont toujours fabriqués en Allemagne mais de 1995 à 2001 ils en fabriquaient 210 à 270 par an ! A partir de 2003 ! Ils en sortent 2450 par An ! Le Sav n’arrivait pas suivre à l’époque !
Moi je pense que la qualité n’est pas plus celle des 210 Par an ! Mais la qualité type chaîne de fabrication d’une voiture ! Et après tous les autres constructeurs ont suivis ! Et là pour le coup ! Bien des frontières ont étés franchises ...
Cordialement

2

On peut toujours critiquer l'industrialisation, mais pour faire le parallèle avec l'automobile, la fiabilité n'a jamais été aussi bonne. Rappelez vous les problèmes des voitures dès qu'elles arrivaient vers 100 000 kms, ce n'était pas la gloire.
Dans mon métier de commercial, je faisais ( il y a 3 ans) autour des 45000 km par an, ma voiture était remplacée tous les 2 ou 3 ans, et bien il faut reconnaître que quand je rendais une voiture qui avait 140000/150000 km, en dehors des révisions, c’était les seuls interventions dessus.
Pour les Bavaria que je connais bien, je critiquerais le dimensionnement des équipements depuis environs 8/10 ans, le design, cela plait ou pas, mais la qualité de construction de la coque et du pont est resté de très bon niveau.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer