Chantier Arzal- Bateaux OVNI

Bonjour ,
A la recherche d' un OVNI d' occasion de 11 metres MAX pour un budget de 100.000 euros, ma recherche etant ciblee sur le 30 , 32 et 345 .
J' ai pu voir sur le site du chantier Arzall un Ovni 35 de 1983 a 83.000 euros , trouvez vous pas que cela fait un peu cher ? 1983 cela ne fait pas un peu vieux ?.
Qui connait le chantier Arzall ?
A+
Thierry

L'équipage
18 déc. 2007
18 déc. 2007
0

Les Ovnis
sont exagérément surcôtés, c'est hélas bien connu!

18 déc. 2007
0

Merci
Re ,
Merci de ta reponse , mais entre surcote et surcote , il y a une marge
Aussi non tu connais pas le chantier Arzal
A+
Thierrey

18 déc. 2007
0

Je ne connais pas ce chantier.
Mais pour en revenir aux Ovnis, leur dérive n'est même pas profilée!

18 déc. 2007
0

Bonjour
Bonjour
Ils ont peut etre pas de derives profiles mais cela est de bon bateaux pour ce qui aiment ce genre de bateau .
Moi aussi a la recherche d un Ovni de 10 -11 metres mais pour maintenant
le chantier Arzal connais pas , mais c est vrai qu il a l air d etre specialise dans ce genre de bateaux
Egalement preneur d' info sur ce chantier
A+
Jean Marc

18 déc. 2007
0

Arzal
S'il s'agit d'Arzal-Nautique, je connais ce chantier, je l'ai visité avant d'acheter le mien il y a quelques années.

Ce chantier s'est spécialisé dans la remise à neuf des anciens Ovnis. Par remise à neuf il faut entendre un refit complet de l'extérieur. Le résultat est impressionnant, et le bateau est comme neuf, c'est un des avantages des carène en alu. Le prix ne veut pas dire grand chose, il faut voir l'état du bateau, la motorisation, voilure, etc ...

La dérive non profilée signalée par nandi est une plaisanterie je suppose. C'est vraiment le plus mineurs des défauts des Ovnis, si tant est que ce soit un défaut (ce n'en est pas un à mon avis, c'est simplement un choix cohérent pour ce bateau)

Leur prix élevé n'est pas le fait du hasard. Il y a un marché pour cela, et donc si on le paie cher, on le revendra cher (et vite) aussi le jour où il le faut.

18 déc. 2007
0

Merci Robert
Bonjour ,
Merci de tes conseils , cela ne te choque pas un ovni 35 de 1983 a 83000 euros ?.

A+
Jean Marc

18 déc. 2007
0

83 k€ ?
A priori , cela a l'air cher.

Mais comme dit, ça ne veut rien dire.

1) La carène en alu ne vieillit pas, si elle a subit un refit, elle est neuve en durée de vie.

2) Ensuite faut voir les âges et états respectifs:

  • le moteur, neuf ou pas ?
  • le gréement, voilure, neufs ou pas ?
  • les vernis intérieurs et le confort, bon état ou pas ?
  • le matériel annexe, neuf ou pas ?

etc ... Si tout est vieux et qu'il faut payer un moteur neuf, une voilure et gréement neuf, les vernis à refaire, etc ... tu peux en avoir pour 30 k€ facilement, voire même d'avantage.

C'est le problème des carènes qui ne vieillissent pas. On peut avoir un bateau assez vieux, mais qui reste cher si tout est refait. Un peu comme tous les bateaux de collection ... ou bien les maisons anciennes !

Evidemment, on ne fera jamais une opération "refit" de ce genre sur un bateau vieux et mal coté parce-que fabriqué à 10.000 exemplaires et n'ayant pas eu une bonne réputation à son époque.

18 déc. 2007
0

je n'acheterais pas ce genre de bateau
mais dans l'absolut en comparant les prix avec ce qui se pratique pour [b]ce même bateau[/b] ça à l'air pas mal, je dirais dans la moyenne basse, à voir ensuite l'equipement et l'etat des voiles/moteurs etc comme le decrit tres bien robert.

Maintenant est-ce que ça vaut le cout d'acheter un voilier alu de 35' des années 80 fusse-t-il un Ovni à ce prix, c'est un autre débat.

18 déc. 2007
0

faut voir
Faut voir , 83000 euros doit etre le prix de depart , il y a peut etre moyen de faire baisser le prix ?
et voir l 'etat de tout le reste
A+
Jean Marc

18 déc. 2007
0

Arzal, Ovni and co.
Je connais le chantier, je connais les ovni, et j'ai mes idées de la notion de surcote.

D'abord, dire les ovnis sont surcotés ne veut rien dire. On peut dire que tel ou tel bateau en particulier est surcoté mais dire d'une manière générale, les ovni sont surcotés ne tient pas.
Car s'ils se vendent dans l'ensemble à ces prix là, alors c'est qu'ils sont à la cote (on rappelle que la cote, sur l'occasion, c'est juste la loi de l'offre et de la demande).

Donc, on peut dire : les ovnis d'occasion sont chers. Mais pas dire les ovnis d'occasion sont surcotés.

D'une manière générale, un ovni 35 à 83 000 euros, je dirais que ce n'est pas cher car trouver un ovni d'occasion à moins de 100000 euros, ca ne court pas les rues.

Maintenant peut être ce que cet ovni 35 là en particulier est "surcoté" par rapport à son état (je parle bien de ce bateau là, pas du modèle).
Je ne l'ai pas visité mais le connais pour l'avoir vu alors que j'avais des vues sur un OVNI 37, chez Arzal Nautique.
Il est en bon état semble-t-il même s'il peut sembler un peu défraichi extérieurement (c'est le cas typique des bateaux alus qui ont une peinture d'origine) mais ca ne remet pas en cause le bateau, c'est juste esthétique.
Par contre, il faut savoir que refait dans les règles, une peinture d'ovni coque et pont, c'est 20000 euros.
Le seul truc à vérifier : c'est l'électrolyse.

Après pour le reste, c'est comme un bateau normal, et donc les même éventuel problèmes.

Arzal Nautique, je connais pour avoir failli acheter une occasion chez eux. Ils m'ont paru suffisament sérieux et compétents pour que je choissise de leur amèner mon propre OVNI chez eu en janvier ou février pour quelques équipements à rajouter et un check up.

J'ai discuté une nouvelle fois avec le patron lors du salon nautique et ca m'a confirmé ma bonne impression d'alors.

Dans ton budget, n'espère pas un 345 (trop récent et plutôt dans les 130000-140000 euros).
Les 32 sont peu courants.

Ce 35 peut donc être intéressant.
Ne te précipite pas non plus.

Mais ne te leurre pas, il y aura des choses à faire dessus de toute manière :-)

Bon achat.

Stéph.

18 déc. 2007
0

bin...
Commence donc par demander le prix d'une unité fabriquée en 2007 et de memes caractéristiques. Meme caisse a savon voire meme un Généric 35. Ca devrait dissuader l'achat d'un neuf pour pas énormément de differences techniques. Bienvenue dans le monde de la bauxite...et son marché toujours a la hausse!

18 déc. 2007
0

RE
C est sur que les prix sont bases sur l' offre et la demande ,
Mais si demande ; c ' est qu' il y a une raison .
A+
Jean Marc

18 déc. 2007
0

100 k€
Si tu as le temps, tu peux trouver à ce prix un des premiers 39' fabriqué en 1988-89 avec le Perkins Prima 50CV. Mais faut juste qu'il y en ait un à vendre ! Incomparable par rapport au 35' en terme d'aménagement et de confort.

19 déc. 2007
0

Pardon,
...juste en passant vu que je m'intéresse également à l'alu.
J'ai bien lu 20000 (vingt mille) euros pour une peinture coque et pont pour un 35 pieds en alu ?
C'est plausible ça ? Gloups.

19 déc. 2007
0

peinture
mais non il voulait dire 20000 francs, pas vrai slorcy ? Sinon je me reconvertis tout de suite !!! Et du coup le mec (ou plutot le malheureux !) qui raille ta peinture à 130000 balles avec son canot se retrouve avec un pif grenadine format A4.... :mdr:

19 déc. 2007
0

20 k€
oui, c'est le prix d'une peinture complète coque pont, mais pas selon le mode bricolage !

Opérations:

  • démontage de tout l'accastillage
  • masquage de toutes les ouvertures
  • mise en cabine chauffée de la carène
  • sablage à nu du bateau (30 à 40 m2)
  • traitement époxy en 3 à 4 couches au pistolet
  • laque en 2-3 couches
  • antidérapant de pont
  • antifouling
  • remontage de tout l'accastillage.

Si tu penses que tu deviens Cresus en te reconvertissant, bon courage ... il y a très peu d'ateliers capables de faire une telle opération avec garantie sérieuse. Et si c'est mal fait, ça pèle après 1 an et tu as un procès sur le dos :heu:

19 déc. 2007
0

ovni
Quelqu'un qui trouve plausible (et qui a la capacité financière) de mettre 20 000 € dans la peinture de son bateau ferait mieux d'acheter un bateau neuf !
Ca me semble évident ... sauf dans le cas d'une réfection "sentimentale", type bateau de famille depuis x années.
Si la dérive des OVNI n'est pas profilée, c'est pour une bonne raison : les clients d'OVNI s'en foutent royalement. S'ils ont fait ce choix de bateau c'est pour la solidité, le tirant d'eau, et la revente facile. Pas pour aller vite et faire du près serré.
Enfin, avec ton budget de 100 000 €, d'après ce que disent les autres intervenants, ton OVNI 35 me paraît une solution raisonnable, car il t'en laisse sous le pied pour voir venir d'éventuels frais, voire des améliorations de confort (electronique) et de comportement sous voiles (spi, GV full batten ...).

19 déc. 2007
0

Pffff ...
Reskebil, c'est le coût réel de ce travail, si tu veux bien faire une petite addition du coût de la main d'oeuvre en Europe tu verras que c'est bien ça. Et puis les chantiers qui savent faire ce travail avec la qualité convenable ne chôment pas, c'est donc que cela correspond à une réalité.

Ce n'est pas spécifique aux Ovnis, c'est le cas pour tous les bateaux en aluminium, Alubat, Garcia, Lucas , etc .... Cela n'a jamais empêché les bateaux faits selon cette technologie d'avoir beaucoup de succès chez des clients qui ne sont pas richissimes.

21 déc. 2007
0

t'énerve pas bibil ...
tout ce que tu dis, tu penses bien qu'on est quelques-uns à le savoir ... et même à le savoir non pas en théorie, mais en pratique ... surtout quand on a soi-même un exemplaire du bateau dont on parle ici :heu:

21 déc. 2007
0

t'énerver pas bébert ...
tu nous expliques le le coût d'une peinture est plus lié à la main d'oeuvre qu'au produit ... Tu as bien fait d'intervenir, on ne s'en doutait pas ;-)
On est quelqu'uns à essayer de t'expliquer que 85000 € de bateau + 20000 € de peinture = un ovni 35 à 105000 €, et ça c'est trop cher.
Pourquoi ? parce que dans les critères d'achat des OVNI, comme on le disait plus haut, il y a la possibilité de revente sans "perdre" d'argent, donc dans ce cas précis, de le revendre 105 000 €.
Il vaut mieux à mon avis, soit acheter un autre bateau s'il faut impérativement refaire la peinture, soit négocier le prix, soit faire la préparation de la peinture lui-même (démontage, ponçage) et laisser la pose de la peinture au chantier. Ils acceptent tous ça (enfin par chez moi), car ils font une plus petite marge mais plus rapidement (le plus long c'est la préparation).
J'ai ainsi fait la peinture de coque mon first 32 pour 600 €

21 déc. 2007
0

ah....
lálá...l'alu!....tout ça pour se brûler les pinceaux sous le soleil des tropiques...cher la poële á frire!
:-D :-D :-D

22 déc. 200716 juin 2020
0

parce que le fait de posséder ....
Parce que le fait de posséder, permet de prétendre connaître ...
Bébert, je suis sûr que tu possèdes une voiture, et que par concéquence, tu n'hésiteras pas à donner des cours de mécanique et de tôlerie ...
T'as un OVNI ? Bravo !
Tu l'as déjà repeint ? ou plutôt, tu l'as FAIT repeindre ? Re bravo !
Relis le sujet principal, et tu verras que t'es HS. Ce qu'il voulait savoir, c'est si quelqu'un connaissait LE bateau en question, et LE chantier en question.

22 déc. 2007
0

Pffff ...
que cherches-tu Rezkebil ? La polémique ?

Relis bien toi aussi le fil: mes message sont à chaque étape une réponse précise et circonstanciée à la question posée juste avant ma réponse, y compris pour le prix de 20 k€ d'un refit complet d'un Alubat de 10-11m.

Y compris ma réponse circonstanciée et purement factuelle à ton étonnement et à ton incrédulité du coût de 20 k€ de ces travaux faits par un professionnel.

Fin du message pour Reskebil


Pour revenir à la question de Thierry, Floflo, et des autres demandeurs de ce fil, j'ai fait faire divers devis de réfection d'un Ovni, par Arzal, par d'autres grands et petits chantiers dans le Sud, tous convergent. J'ai aussi vu les devis d'un refit par Alubat avec pré-démontage de l'accastillage et remontage + d'autres opérations faites par le propriétaire (un pote). Cela mème en gros à la moitié du devis initial complet si je me souviens bien.

Nous avons fait un refit de pont "fait maison" pour ceux que ça peut interesser, et ce n'est de loin pas bon marché, plusieurs milliers d'euros, compte tenu de la complexité du traitement d'une carène alu, des problèmes de démontages, de l'éventuelle nécessité d'un hangar chauffé.

On peut aussi voir dans les ports divers bateaux de ce genre "refait maison", mais à l'économie et en bricolant au pifomètre. Souvent le résultat est assez décevant (voire carrément moche) quand ce n'est pas fait avec les bons ingrédients et le bon protocole.

Pour résumer, ce n'est pas difficile, mais il faut avoir le temps, et tout de même investir dans les bon produits.

Donc 83 k€ pour un Ovni 35, une des premières choses à voir, c'est si on doit (ou veux) faire un refit de la peinture de pont.

Le sablage et époxy de la carène (oeuvres vives) est beaucoup moins couteux, mais plus difficile à faire soi-même à cause du sablage spécifique à l'aluminium (différent du sablage pour l'acier ou le polyester). En l'an 2000, un tel traitement fait entièrement par un pro (et bien fait) coûtait environ 20.000F (3 k€) pour un Ovni de 12m.

22 déc. 2007
0

à la louche !
Il faut bien intégrer que la spécificité des bateaux alu, c'est qu'il ne "rouillent pas" et donc que le traitement des surfaces est uniquement esthétique (à par la carène immergée qui, elle, a besoin d'une protection précise, qui va du simple bitume pour les bateaux de travail, aux produits exotiques de Fricaud, et plus classiquement aux époxi et antifouling.

On peut donc très bien laisser un pont et un bordé hors d'eau brut, ou avec une peinture qui pèle doucement parce-que trop âgée.

Pour donner des chiffres à la louche:

Mon pont comprends 10m2 de teck et 10m2 peint + antidérapant treadmaster. La seule réfection des 10 m2 peint + antidérapant, fait par nous même selon le protocole recommandé, sans coût de hangar , a "coûté" environ 200 heures de main d'oeuvre (à deux acharnés pendant 10 jours). Le plus long a été la préparation, comme toujours, surtout l'arrachage du vieux treadmaster puis la mise à nu de l'aluminium. Les fournitures ont été de l'ordre de 2 k€ en incluant tout, y compris quelques bricoles cassées au démontage et quelques outils spécifiques électroportatifs bas de gamme qu'il a fallu acheter.

Restait à faire le cockpit, peu de m2, presque pas de fournitures, mais beaucoup de main d'ouvre vu les surfaces compliquées.

Mais faut pas oublier que tout ceci ne presse pas (purement esthétique) et que le bateau a navigué plusieurs années avec simplement le pont pas très joli avec sa vieille peinture défraîchie.

Pour en revenir à l'Ovni 35 à 83 k€, la question est donc de savoir si "on veut" (on n'est pas obligé) refaire un pont pour l'esthétique ou si on admet de l'utiliser tel quel pendant un certain temps.

22 déc. 2007
0

Et bien
c'est le genre de détail pour lequel il faut mieux eviter l'estimation "à vue de nez".
Ca peut peser clairement dans une décision :heu:
ou servir dans une argumentation...
Je voyais cela beaucoup, beaucoup moins cher...

22 déc. 2007
0

Re a la louche
Bonjour ,
moi qui cherche egalement un bateau alu de 10 a 11 , ma rechreche est plutot axee sur l ovni 30 , 32 et 33 , qui connait ces trois bateaux , ne sont il pas lourdauds pour cette taille ?.le 33 n a pas ete dessine par le meme architecte que les autres ?.
Pour ce qui est de l' esthetique des oeuvres mortes , robert a raison on peut laisser une peinture de pont defraichie et faire tranquille .
Mais ce qui m' inquiete est les oeuvres vives , j' ai lu dans d' autres fils , de faire attention a l 'electrolyse que cela engenrait des petites perforations dans la coque ? , que les bateaux n' aimainet pas les eaux saumatres ?
D ' apres ce que j ai compris , ces petites se remplissaient d' alumine , peut on couler avec cela ?.
Les eaux saumatres , j ai peut car le suis de Martigues , pres de l etang de berre et l ' eau n est pas tres propre
A+
Jean Marc

22 déc. 2007
0

eau saumâtre
Je ne connais pas bien les 30-32 et pas du tout le 33.

L'électrolyse n'est plus un problème depuis plus de 20 ans chez Alubat, car ils cablent depuis longtemps tout en bifilaire, et carène isolée, avec détecteur de fuite sur le tableau de bord.

En fait les éventuels problèmes viennent rarement de l'eau de mer sur l'extérieur du bordé immergé (parce qu'il est époxié comme il faut) , mais plutôt de l'eau à l'intérieur du bateau : Les piqures dans les fond viennent de l'eau qui croupit dans les fonds plats des dériveurs intégraux. On dit qu'elle est saumâtre car le plus souvent c'est un mélange d'eau douce + eau de mer + déchets alimentaires + sciure de bois + ....

Les piqures sont remplies d'alumine et ne laissent passer que quelques gouttes, elles peuvent passer inaperçues durant des années. Elles mettent des années à se former. Quand il y en a, on le constate au fait qu'on n'arrive pas à assécher les fonds, qui sont toujours un peu humides, quelques litre par mois par exemple. Très facile à réparer par un soudeur. En fait, si on tient les fonds secs dès le départ, il n'y a pas de problème.

A ma connaissance, pas encore entendu parler de problème particulier dans les eaux saumâtres d'un étang.

22 déc. 2007
0

Re eaux saumatres
Bonjour Robert ,
Tu m ' enleves une "piqure" dans la tete
A+
Jean Marc

23 déc. 2007
0

Arzal Nautique
J'ai acheté un OVNI 36 chez eux et y ai fait faire quelques travaux. J'en ai été très content et y retournerai pour la maintenance.

23 déc. 2007
0

Re eaux saumatres
Bonjour Robert ,
Tu m ' enleves une "piqure" dans la tete
A+
Jean Marc

12 juin 2008
0

je connais bien
L'immense avantage des ovni est leur capacité au vieillissement, l'alu reste parfait à la différenbce du plastique. Si le bateau n'a pas été accidenté ni n'a subi d'électrolyse, tout est parfait. L'avantage d'un bateau "ancien" est aussi d'avoir un équipement plus que complet qui, sinon, revient vite à 25% du prix du bateau. Voir donc l'état de la coque, les équipements, et la manière dont tout cela a été entretenu. :-)

12 juin 2008
0

Bateau alu
A moins que l'alu des OVNI soit très différent de celui des autres DI (j'ai eu un Via 42 pendant 5 ans), je n'aurai pas une opinion aussi élogieuse des DI en alu. Mais on doit reconnaitre qu'en général il suscite une adhésion de leurs propriétaires dépassant la moyenne, malgré des emmerdements notoires (voir l'article de V et V là dessus).
Parmi les points à vérifier, effectivement l'eau saumatre mélangée au teck peut faire bien plus de dégats et rapidement qu'on ne l'imagine. Un trou dans de l'alu par corrosion, ca existe, ca m'est arrivé et pas avec du 12 volts. L'isolation du lest est un point très sensible, mais pas trop entendu du mal coté OVNI.
Le teck sur de l'alu c'est encore plus incongru que sur du polyester : le couple alu-teck sous les tropiques, c'est vraiment à éviter.
Globalement, vu le prix des DI en alu, je n'en racheterai jamais, je prendrai autre chose et avec l'argent économisé, je prendrai du bon temps.

13 juin 2008
0

bateau alu
Sur le port à sec d'Arzal il y a un autre bateau alu (alu épais, celui-là) qui revient d'un TDM et qui est à vendre beaucoup moins cher. La coque est jaune. J'ai les coordonnées du vendeur si ça t'intéresse.

13 juin 2008
0

DI ?? Taille ??
Bonjour, connais tu le modele ? C'est un D.I. ? Quelle taille ? Quel budget ?
Merci
LV

02 août 2008
0

le fameux OVNI 35 à 83000 euros d'Arzal Nautique
et ben c'est moi qui l'ai acheté (pour 75000) et j'en suis bien content. Oui la peinture n'est pas classe, mais comme a dit je ne sais plus qui ci-dessus, aucune importance, cela n'empêche en rien de naviguer. j'ai déjà refait de A à Z avec mes petites mains la peinture de pont d'un OVNI28 et si il y a de l'huile de coude, le prix final est plus que raisonnable. Alors rebelotte pour le 35 qd l'envie m'en prendra.. dans qqs années. En tout cas bien équipé, bonnes voiles... à l'eau et hop, je pars manger du mile!!!

02 août 2008
0

Juste pour voir...
Pour jouer le "bad guy" je vous communique les misères rencontrées par un ami, propriétaire d'un OVNI, qui tourne avec nous... (Non, Robert, stp, pas les dents, pas les dents...)

www.prosperaim.fr[...]es.html

A+ Sergio de l'Oie sauvage

02 août 2008
0

bilan ...
Je connaissais le site de "Prosperaim" et ses avaries diverses. C'est très intéressant, et il faut analyser les divers responsabilités.

  • une partie des avaries vient des sous-traitants qui ont installé les périphériques "high-tech". Alors la question est de savoir qui doit assurer la garantie: si le bateau est "clé en main", c'est Alubat, sinon, c'est chacun des sous-traitants.

  • certaines avaries sont clairement imputables à Alubat, notamment la peinture, apparemment c'est une calamité chez eux. Mon vieil Ovni de 20 ans n'a pratiquement pas cloqué, la peinture était "usée" par les UV et le frottement, mais sans peler. Maintenant leurs peintures pèlent après quelques années. Soit ils ont perdu les vieilles recettes qui marchent, soit ils ne prennent plus le temps de faire les choses comme il faut. Idem pour les détails de finitions mobilier.

De tout ce qu'on peut lire, Alubat (tout comme les autres grand chantiers) n'assure pas toujours jusqu'au bout son rôle de "maître d'oeuvre" pendant la construction incluant les sous-traitants et la vérification de leur travail.

La conclusion est qu'il faut : soit payer bien plus cher et aller ailleurs pour ce genre de bateaux (p.ex. chez Garcia ou d'autres moins connus), soit s'impliquer personnellement à fond dans la surveillance et le "suivi qualité" de toutes les installations techniques, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde.

Comme d'habitude, c'est la loi de l'offre et de la demande: le carnet de commande étant plein sur 1 à 2 ans, les choses peuvent rester en l'état :heu:

02 août 2008
0

Esthétique et priorités!
Lors de l'achat d'un bateau agé en alu , l'esthétique de la peinture extérieure doit passer au second plan par rapport à l'état réel de la coque du bateau, du lest, l'état du moteur, du grément, des voiles, de l'accastillage et enfin de l'équipement électronique. Ces points à revoir coûte beaucoup plus cher que la peinture et empêche de naviguer agréablement. ( Une peinture écaillée n'a jamais empéché un ovni de naviguer.)
Il faut bien être conscient qu'un bateau de 1983, s'il n'a pas subit une remise totale à niveau depuis cette date possède un moteur bien fatigué, des voiles à bout de souffle, un grément à réviser et une électronique totalement obsolète. Alors la peinture... :-( :-(

02 août 2008
0

OK
d'accord, sauf sur un point: le coût d'une peinture totale est "kolassal" sur un Ovni si c'est fait par un professionnel, en gros le prix d'un moteur + voilure + armement de sécurité neufs :oups:

Donc la peinture sur un vieil Ovni, ce sera presque toujours "fait maison", donc un peu (ou très) approximatif du point de vue esthétique.

02 août 2008
0

Vrai, mais si l'on achète
un bateau de 25 ans il ne peut pas avoir l'aspect du neuf! Et même si l'on refait toute la peinture pour 20.000 Euros cela restera un bateau de 25 ans avec un trés bon aspect extérieur. Si l'on veut un bateau neuf il faut payer le prix du neuf et basta! Je ne vois pas trés bien ou l'on veut en venir? :-(

02 août 2008
0

où en venir ?
Nulle part bien entendu, on discute pour le fun, c'est les vacances, on n'a que ça à faire :langue2:

Et puis on essaie de mettre une info d'intérêt général même si on cause pour le fun (l'info de mon post c'était le coût "Kolossal" d'une peinture totale d'Ovni).

Ceci dit, quand je cherchais à acheter dans le temps, j'ai vu chez Arzal Nautique des Ovni de 10-15 ans refaits à neuf par eux avant qu'ils ne les vendent, c'est impressionnant, le bateau est comme neuf. Je suppose que pour eux cela peut avoir du sens, s'il s'agit d'un bateau très "vieilli" et très bon marché, et revendu en très bon état assez cher. Cela permet peut-être d'occuper l'infrastructure existante pendant les saisons plus calmes ? :reflechi:

02 août 2008
0

Est-ce qu'au final,
le prix restait intéressant par rapport à un bateau neuf?
En juin 2005 j'ai croisé dans le nord de l'Espagne un Ovni 36 acheté neuf qui partait pour les Antilles, je l'ai revu au Marin au sec en décembre 2007, la peinture avait beaucoup souffert partout ou l'on avait posé de l'accastillage en inox, sur la plage avant ou rague la chaîne, au niveau de la jupe ou l'on avait du poser de la chaîne pour un double ancrage. J'ai rencontré aussi plusieurs Alliage 38 qui ne présentait pas mieux au bout du même laps de temps en croisière hauturière et leur coque entièrement peinte, magnifique au départ, étaient pleine de griffes, de coups divers reçus dans les marinas et les ports ce qui donne amha rapidement un aspect plus minable encore qu'une coque alu non peinte couverte d'alumine. :-( :-(

02 août 2008
0

neuf ou occase
le plus petit ovni aujourd'hui, c'est le 365 à plus de 200000 euros. Alors 20 cm de moins pour pratiquement 3 fois moins cher, et tout équipé! Si il n'y pas eu de pb d'electrolyse, et cela se voit au premier coup d'oeil, la coque est exactement dans le meme état 25 ans apres. Bien sûr la coque n'est pas aussi brillante, mais le chef de chantier d'Arzal Nautique vous montre, preuve à l'appui, qu'un bon coup de lustreuse et le tour est joué. Donc apres effectivement c'est affaire d'état du reste (moteur, voiles, etc..) Mais même si il faut tout changer, on est loin du prix d'un neuf. Quand à la peinture, je croyais naievement qu'un bateau dit de voyage, dériveur de surcroit, est fait pour aller glisser son étrave au fond des anses, criques, abers, lagons et autres fjords et non pour parader avec une peinture flambant neuve! meme refaite par un chantier, qd on manipule l'ancre et la chaine.. J'avais repeint en amateur (donc imparfait) le pont de l'OVNI 28 en 2005. Il y a 3 semaines, j'ai mis le bateau en vente, 3 acquéreurs se sont précipités, et aucun n'a froncé les sourcils devant l'état de la peinture. Et le bateau a été vendu en 1 semaine!

02 août 2008
0

Comment repeindre en amateur ?
Après une dizaine d'années d'usage de mon vieil Ovni (un 39' de 20 ans), je me suis trouvé un protocole avec (à mon avis) un bon rapport prix/durée/travail pour les oeuvres mortes du pont et bordé supérieur.

Je ne passe plus de laque PU de finition ni de couche d'accrochage Etchprimer. Seulement les 3 couches d'Interprotect blanc à la patte de lapin sur alu décapé à la disqueuse, et le Deck-Line en antidéparant à la patte de lapin aussi. Déco par adhésifs de qualité de chez "Stickair.com" . Pont en teck qui a l'avantage de donner de la "gueule" au bateau même si la peinture est un peu terne.

Plus de peinture, alu nu, là où le risque est grand : étrave, taquets, chaumards, etc ...

L'inconvénient, c'est que l'époxy (Interprotect) est mat (aspect un peu rustique) et diminue d'épaisseur doucement aux UV.

Les avantages c'est

  • l'aspect mat cache la misère des petits défauts
  • les réparations des accrocs sont faciles, un coup d'interprotect dessus et hop ...
  • l'usure UV de l'interprotect est largement assez lente par rapport à la durée de vie due aux autres agressions destructrices. Après 5 ans, l'usure aux UV est toujours insignifiantes.
  • les réparations du Deck-line sont aussi très faciles, surcouchage sans autre difficulté.

Evidemment, ce serait inacceptable sur un bateau neuf et assez récent.

02 août 2008
0

ovnis
Visiblement un avantage de ces bateaux c'est qu'ils vont loin et certains dans des coins encore pas trop fréquentés (voir par ex : ovniclub.free.fr[...]ews.php ) . Par contre pour ceux que j'ai peu visiter de grosses differences d'un bateau à l'autre, car visiblement pas tous standards !
Arzal m'a aussi fait bonne impression mais cherchant un bateau de moins de 10 ans je prefererais l'acheter directement à son propriétaire

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021