changer une voile d'avant seul sans pilote

quelle précautions prenez vous pour changer votre voile d'avant seul et sans pilote auto...
j'ai un petit bateau de 5 metres, sans enrouleur, et sans pilote;
je navigues souvent seul, mon pilote est un sandow qui tiens la barre, efficace avec les 2 voiles équilibrés.
j'ai pas encore eu l'ocasion d'essayer de le faire...
j'envisage d'essayer a la prochaine sortie...
des suggestions ?
comment faites vous ?

L'équipage
17 juin 2007
18 juin 2007
0

Au travers
Je me mets au travers, ou au près bon plein. Ce sont les allures où le bateau est le plus stable. Avec un sandow il n'y a que le bon plein de possible (sur mon bateau, en tous cas).

Le gros problème est d'évaluer la réaction du voilier lorsque tu partiras sur la plage avant, puisqu'il va inévitablement abattre... C'est d'autant plus important sur un petit voilier qui est très sensible aux équilibres des masses.

18 juin 2007
0

en effet
c'est également au bon plein que le pilote marche tres bien.
mais avant d'aller sur la plage avant je vais affaler au pied de mat, dont le bateau va plutot loffer non ?...
et ensuite ?
abbattre, et empaner sur empannage...

18 juin 2007
0

abattre?
lofer,plutôt.

Tu peux changer une voile d'avant, tranquillement, au près, barre bloquée avec une GV bordée.

Dès que tu affales la voiler d'avant, le bateau remonte au vent jusqu'à la dévente de la GV.
Il ralenti, abat vers le vent de travers, revente la GV, repart, lofe etc...

Fais l'essai : sous GV brodée, seule, ton bateau se stabilise dans une allure bâtarde au delà du près serré

18 juin 2007
0

seul
seul ==&gt gilet
si ça bouge ==&gt s'attacher

jacques n'as pas d'enrouleur non plus :-D

18 juin 2007
0

oups
lire jacques n'a pas...

jacques il en a :-D :-D

18 juin 2007
0

franchement...
j'ai aussi un tout petit bateau, et c'est déjà pas évident d'aller changer de voile avant que ce soit trop le bordel, mais je voudrai pas avoir à faire ça en pleine "misère" !!

jusqu'à présent, j'ai eu la chance de pas me faire prendre, et je trouve que je me fais déjà assez secouer comme ça !

faut être prudent quand même

jacques

18 juin 2007
0

Récapitulons :
1°) au près, barre bloquée, endrailler la voile future entre le point d'amure de la voile en place et son premier mousqueton.

Si la garde robe est bien faite, les mousquetons sont ineversés (ouverture à gauche/ouverture à droite) entre deux voiles successives. Ca permet de reconnaître à qui on a à faire et de monter les mousquetons à l'endroit.

Là, pas de problème, la situation est calmée par le relatif déventement des voiles qui hésitent entre vent debout et près très serré et par la protection offerte par la voile d'avant en place.

2°) Affaler la voile en place qui va s'entasser sur la voile future, déjà endraillée.

L'allure reste la même, elle est auto stable.

3°) transférer le point de drisse de l'ancienne voile à la nouvelle.(aucun risque que la voile parte en tête de mat,elle est retenue vers le haut par le mousqueton de l'ancienne.

4°) transférer le point d'amure de l'ancienne voile à la nouvelle.

5°) détacher un à un les mousquetons de l'ancienne voile depuis celui le plus proche du point de drisse et les endrailler au fur et à mesure sur la filière au vent, en attente.

Comme ça, la voile est rangée et ne risque pas de partir à l'eau.

6°) P'tit coup d'oeil et, si tout est Ok, on hisse la voile réduite.

7°) plus tard ou tout de suite, comme on veut, on range tranquillement la voile affalée sous la protection de la nouvelle voile en place.

8°) retour au cockpit. on souffle, on sèche.

Epicétou.

18 juin 2007
0

bon ben
il ne me reste plus qu'a essayer avant d'avoir a le faire par force, dans des conditions qui s'endurcissent...

18 juin 2007
0

...suite...
A faire initialement 10 fois de suite par temps de jeune fille pour saisir le mouvement au calme.
Ensuite, ça devient automatique.

18 juin 2007
0

en plus
tu peus faire ceci peu etre . mettre un bout qui part de la barre passe dans une poulie , puis qui longue les chandelliers , passe dans une poulie frappee a l'avant revient sur l'arriere par l'autre bord , repasse dans une poulie et retour sur la barre , de cette maniere tu peus ratrapper ton bateau sans avoir a courrir sur le pont

18 juin 2007
0

Ben dis-donc...
rien qu'avec le prix des poulies et du bout, l'a autant de quitte d'aller s'payer un pilote !!! ;-)

19 juin 2007
0

pas quand meme!
il faut pas exagerer...
mis effectivement j'avais déja pensé a cette solution...
j'ai pas de chandelier ni de balcon arriere, mais j'ai les poulies du spi qui peuvent faire l'affaire pour l'arrierre, je n'aurais qu'a rajouter 2 poulies au balcon avant.

merci phym je vais en prendre note et essayer lors de ma prochaine sortie.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

Le beau temps !

mars 2021