Changer son vieux moteur Perkins 4108 avant un TDM ?

Bonjour ami(e)s Héonautes
Je compte partir en tour du monde sur une goélette de 14m, pas très manoeuvrante sous voile seule en cas de panne de moteur, équipée d’un moteur Perkins 4108 de 1990, 1000 heures-moteur au compteur mais compteur bloqué à l’achat du bateau en 2019, pompe à injection remise en état en 2019, circuit de GO et filtre à huile changé en 2019, et qui démarre généralement au quart de tour.
Je crains une avarie de moteur concernant le démarreur ou l’inverseur ou je ne sais quoi qui peut se mettre en panne sur un vieux moteur alors que je suis en tour du monde dans un endroit reculé sans possibilité de faire appel à un mécanicien et souhaite changer préventivement le moteur pour plus de sécurité pour un moteur neuf Mitsubishi sans électronique.
La question est « fais-je bien ou mal ? »
Merci de vos avis
Cordialement
Frédéric

L'équipage
21 mar. 2020
21 mar. 202021 mar. 2020
2

Bonjour .un 4108 de 1000 heures n est pas un vieux moteur c est juste rodé, si l inverseur sans doute un hurt hb 250 a le meme nombre d heures c est idem
Cette mecanique si entretenue peut f10000 heures! Seul soucis pour une lourde goélette c est peut etre un peu lege dans les manoeuvres de port!quand au démarreur ca tombe pas en panne a 1000 heures si le selunoide se bloque= un coup de marteau ou on le shunt! Si vraiment vous etes anxieux pour le pire improbable au bout du monde faites comme moi=un démarreur de rechange(200euros sur le net) un damper(ca lache avant l inverseur) une bougie de prechauffage perkings 4108,4 silent blocs et vous etrs parre' pour le horn

21 mar. 2020
0

Merci captainwat pour l'idée des pièces de rechanges à emporter (damper, démarreur, bougie). Je n'ai pas le niveau en mécanique pour changer seul un damper ou un démarreur mais cela peut aider d'avoir la pièce avec soi si on trouve une aide pour la changer.

21 mar. 2020
0

Ce n est vraiment pas difficile de changer un demarreur tu fais une photo du montage et tu remontes idem=2 grosses vis de fixation sur la cloche et quelques connections que tu remontes idem pour le damper il faut desacoupler l inverseur demonter les vis qui fixent.le damper(sorte de disque a ressorts) remettre un nouveau disque avec des vis neuves enduites d un peu de frein filet moyen! c est un peu plus compliqué en mer car l helice veut tourner sauf max prop.ou arret complet du bateau

21 mar. 2020
0

Merci captainwat de ces explications, je ne savais pas que des silent block de rechange peuvent être utiles, dans quelles circonstances ? Cela peut casser spontanément par usure ?

21 mar. 2020
0

Si l'hélice se bloque par exemple

21 mar. 2020
0

+1 j'aime mon 4108 de 1984 1700 h tourne comme une horloge

21 mar. 2020
1

Salut frederic1962, je suis dans le même cas que toi, projet TDM et moteur Perkins 4108M d'environ 2500 h pour mon voilier de 12m, personnellement, j'ai plus confiance en ce moteur qu'en des moteurs modernes

21 mar. 2020
0

Additif pour frederic le mitsubishi 65 cv atmosphérique de 3,2 litres midif ou sole estun tres bon moteur avec beaucoup.de couple simple et
Pas trop chere c est le moteur du pajero sans turbo seul le tableau de bord est un peu cheap et pas trop fiable le reste est nickel

22 mar. 2020
0

je confirme

5

Partir en tout du monde : ce serait bien d'acquérir quelques notions de bases en mécanique.
Savoir changer un démarreur fait vraiment partie du strict minimum.

Bon voyage !

21 mar. 2020
0

Oui vous avez raison, ce n'est pas parce que je ne l'ai jamais fait que je n'y arriverai pas si j'avais à le faire. Je rajoute le démarreur sur la liste des pièces de rechange.

21 mar. 2020
1

Bonjour,
1000h pour un moteur de 1990, 30 ans, c’est peu. Sauf si le bateau a vraiment très peu navigué. De plus compteur d’heures bloqué. Depuis combien de temps ?
Une analyse d’huile et mesure des compressions peuvent renseigner sur l’état du moteur. La présence ou non de fumées à l’échappement et leurs couleurs , moteur à froid et à chaud, ainsi que le débit d’eau mêlée à l’échappement sont d’autres sources d’information, à priori, sur l’état de ce moteur.
Avoir à l’esprit qu’en cas de panne, les Perkins 4108 sont de vieux moteurs. Certaines pièces spécifiques peuvent être difficiles à se procurer même si le réseaux Perkins est très présent dans le monde et si certaines peuvent être acheter hors réseau ou refaites dans quelqu’atelier lointain.
Quant à penser à un éventuel remplacement, il peut être aussi intéressant de s’interroger sur l’adéquation de la puissance de ce moteur au déplacement de cette goélette. Quels sont le ratio de l’inverseur, les caractéristiques de l’hélice (pas, diamètre) ?
Lors des manœuvres de port, le bateau est-il maniable ?Quel est le régime de rotation du moteur à la vitesse de croisière que vous souhaitez atteindre sur eau plate ? Est-ce un régime acceptable par le moteur en “continu“ ? Quel est alors sa consommation et l’autonomie/ capacité du réservoir ?
Quelle est la réserve de puissance s’il faut compter sur le moteur dans des conditions difficiles ?
Bonnes réflexions
Philippe

21 mar. 2020
0

Merci Philippe pour toutes ces pistes de réflexion.

21 mar. 2020
1

Bonjour Frederic

Dans l'hypothèse ou tu gardes ton moteur, je rajouterai dans la liste de pièces de rechange, le kit pompe à eau, bien-sur les filtres et courroie mais aussi un alternateur.

Le Moko

21 mar. 2020
0

Merci Le Moko je mets tout ça sur la liste des pièces de rechange à emporter

21 mar. 2020
0

J'ai navigué pendant 7 ans avec un Perkins 4 236. Le bloc-moteur est increvable pourtant il a été envahi par l'eau à plusieurs reprises et il a continué à fonctionner sans problème.
Le problème, c'est plutôt les périphériques: le circuit de refroidissement et les différents échangeurs de température. L'alternateur peut-être aussi pas mal rouillé. il est assez complexe. Il peut être intéressant de le remplacer par un alternateur neuf beaucoup plus simple. Si on achète chinois c'est pas trop cher.
Le démarreur a lui aussi baigne dans l'eau de mer. En théorie il est étanche mais, de toute façon, après un bon bain d'eau douce et un séchage au soleil il repart.
Le moteur avait au moins 3000 heures.

21 mar. 2020
-1

J'ai oublié:
L'inverseur etait un borg warner d'origine. Aucun problème.
D'autre part le moteur a toujours démarrer sans préchauffage avec un ralenti à 600 tours.

21 mar. 2020
1

Merci gournable du partage de ton expérience sur ton moteur envahi par l'eau. C'est aussi ce qui m'est arrivé, voie d'eau de mer sur un moteur en fond de cale, l'alternateur a bien pris l'eau et ne fonctionne plus, par contre à mon grand soulagement, le démarreur situé bien plus bas que l'alternateur, fonctionne toujours. Ce qui confirme ton expérience qu'il est bien étanche et résistant.

21 mar. 2020
0

Aucun problème à faire un tour du monde si tu es bricoleur.

Est ce que tu sais changer un démarreur en mer?
Réparer un faisceau elec?
Tu fais quoi si y’a pompe d’injection devient fuyarde?

Bref, ton moteur ne devrait pas casser, et te permettra même en cas de panne de rentrer dans un port dans 99% des cas.
Maintenant si tu n’es pas bricoleur, un moteur neuf sera une tranquillité... mais pas une garantie!

Ton moteur doit pouvoir se négocier 2000 à 2500 euros si vraiment propre sans fuite.

21 mar. 2020
0

Merci Cedric de ta réponse. En cas de panne de moteur que je ne sache pas réparer (pompe à injection défectueuse), j'envisagerais plutôt d'attendre les conditions météo favorable et de rallier un port à la voile, éventuellement avec appui de l'annexe motorisée mise à couple pour l'entrée de port. Je sais bien que le risque zéro n'existe pas en mer. A te lire, je crois que je vais opter pour le changement du moteur, c'est aussi plus facile d'intervenir sur un moteur neuf et entretenu que sur un vieux moteur bien rouillé.

3

Bonsoir,
Le problème d’un moteur neuf, c’est surtout qu’aujourd’hui ils sont bardés d’électronique.
À ta place, je ferai une analyse d’huile sur le Perkins. Si OK, je le sortirai pour le nettoyer et le repeindre consciencieusement. J’en profiterai pour nettoyer l’échangeur et faire contrôler les pièces électrique périphériques.
Vérifier l’inverseur et changer le damler en préventif.
Le tout sera loin du prix d’un neuf et tu pourras suivre les opérations avec le mécano, voire participer afin de connaître ton moteur.
Ces moteurs sont connus dans le monde entier et ne requièrent aucun outillage spécifique. Ce qui est loin d’être le cas des moteurs modernes.
À toi de voir,
Patrice

22 mar. 2020
1

Il s agissait des moteurs de Land Rover, 1 000 000 de kilomètres vus au Kenya avec entretien soigneux

22 mar. 2020
0

en Afrique ( et dans plein d'endroits de ce monde ou il n'y a pas d'éléctricité publique) la norme est de 25 à 30 000 heures pour un groupe éléctrogène

22 mar. 2020
0

Merci Ar-men de ton point de vue sur les avantages du Perkins et que je partage tout à fait (pas d'électronique, moteur connu dans le monde entier facilement réparable). Ce qui rend ma décision à prendre bien difficile.
Merci à tous de vos avis

22 mar. 2020
1

Je suis d'accord avec ar-men. Si tu te rends dans des régions isolées, tu trouveras plus facilement à réparer un vieux moulin que te faire livrer des pièces récentes.

22 mar. 2020
1

bonjour ,
ne pas croire que des pièces pour le 4108 on en trouve partout ,c'est faux il n'y en a presque plus en europe même en gb
la marinisation on oublie .
la qualité du moteur est fabuleuse ,mais c'est un système ancien ,
pour voir il faudrait savoir sur quel genre de navire il faudrait le remplacer .une goélette c'est vague ...:-)
alain

22 mar. 2020
0

Merci Fritz the cat, c'est une goélette Iles sous le Vent chantier Soubise 14.5 m 13 tonnes.
Le mécanicien propose en remplacement un Mitsubushi sans trop d'électronique

22 mar. 2020
0

sur le hood 38 qui fait 14t en charge pour 12m j'avais le même moteur que j'ai remplacé par un mini solé 44 en gardant le même inverseur ,il sort la même puissance que le 4108 mais à 3000t/Mn donc davantage de couple ,j'ai gardé la même hélice ,aucun problème .
il est sur le voilier depuis 10ans ,à part une panne de tableau électrique (compte tours ) sous garantie ,
alain

22 mar. 2020
0

j ai un perkins prima 50 juste le modèle au dessus du 4108, d origine 1988 ,+ de 9000h au moteur et la je viens de traverser l algerie maroc jusqu au canaries
il est top ce moteur moi à ta place je ne changerai jamais le tiens, de + en Afrique et ailleurs tu pourras toujours le réparer car c est un moteur de tracteur d origine qu on trouve partout

22 mar. 202022 mar. 2020
0

Bonjour,

Nous avions un perkins 4108, nous avons choisi de le changer.
Nous avons beaucoup hésité, mais le nôtre datait de 1982 env 5000h.
il fuyait de l'huile de partout malgré changement de joint de culasse
dès qu'on y touchait, une pièce cassait, et c'est compliqué de trouver les pièces
réaction vécue auprès de perkins / secodi : "hou là, mais c'est vieux ça!" "on ne fabrique plus de pièce pour ces moteurs"

en résumé : oui moteur probablement increvable, MAIS, entretient compliqué car difficile de trouver des pièces.

donc pour t'aider, je conseille
- ton moteur a t il vraiment 1000h?
- fais vérifier compression/pression huile
- fais une formation pour faire ton entretient toi même
- prends des pièces de rechange
- si tout ça ok, alors je te conseille de le garder, sinon, change
- si tu changes, on a choisi betamarine car pas d'electronique et entretient possible par nous même, mais pas encore de retour avec betamarine, le bateau est toujours au chantier

bon courage pour ton choix, je ne sais toujours pas si on a fait le bon, et notre vénérable 4108 était vraiment vieux

jb

22 mar. 2020
0

Merci Tirnanog de ta réponse. C'est vrai que les pièces de rechange neuves sont difficiles ou impossibles à trouver. La pompe à injection tombée en panne en 2019 sur mon moteur n'a pu être changée non par une neuve mais par une pompe remise en état par Secodi. Je cherche aussi un moteur sans électronique et retiens donc la marque Beta Marine.

22 mar. 2020
0

le moteur prima n'a rien a voir avec le 4108 .
quand j'ai arrêté l'atelier mécanique en 90 je trouvais des pièces en agriculture ce moteur équipait des tracteurs et des moissonneuses batteuses ,les pièces étaient moitié prix que chez fenwick .
tout ce qui était électrique ,c'était la galère ,on enlevait tout pour passer en système plus simple .
mais actuellement je ne pense pas que ce soit aussi facile ,et quand on est en escale forcée ,ce n'est pas drôle de faire la chasse au pièces ,
alain :-(

22 mar. 2020
0

J’ai craqué et fini par remplacer mon vieux 4108 de 40 ans, x000 heures et moules péripéties par un Nanni, base Kubota, sur les conseils de mon mécanicien

22 mar. 2020
0

Merci Héol, en lien avec la réponse de tirnanog, j'ai lu que Beta Marine et aussi Nanni alors était un moteur de base Kubota. Si ces moteurs n'ont pas trop d'électronique, je les retiens donc.

22 mar. 2020
0

@frederic, il n'y a pas 36 bases de moteur marinisés. Sorti de yanmar et Volvo, la grande majorité des autres marques est sur base Kubota (nanni, beta) ou Mitsubishi (Solé, midif et autres...)

22 mar. 2020
0

Merci Juliusse, c'est plus clair, c'est donc soit Kubota, soit Mitsubishi :-)

23 mar. 2020
0

tout les moteurs de marques secondaires sont des moteurs " marinisés " vetus , sole at autres , regarde la base utilisée misubishi, kubota, et autre et SURTOUT essaie d'avoir le moins d'électronique possible

23 mar. 2020
0

Les Volvo D2 sont en base Perkins

22 mar. 2020
0

Sur mon Yanmar 3JH4E il n'y a pas un poil d'électronique non plus !
C'est le cas de beaucoup de moteurs de voiliers.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (159)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021