Changer foc sur enrouleur en pleine navigation.

Bonjour,

Est-il réaliste de changer le génois sur enrouleur par un foc plus petit (toujours sur enrouleur) mais mieux adapté au temps pendant la navigation (bateau first 211).
Merci.

Angélus

L'équipage
12 déc. 2020
12 déc. 2020
1

Je descends mon génois tous les ans pour l'hiver et je le re hisse au printemps (bateau de 9 mètres). Et j'attends un jour sans vent pour le faire.
Avec du vent et sur un bateau qui bouge, cela me parait très difficile


12 déc. 2020
0

Les deux voiles non endraillées sur le pont, cela risque d'être galère, surtout vu la taille de la plage avant.

Sinon: pas d'enrouleur et étai double gorge peut résoudre le problème.


12 déc. 202012 déc. 2020
0

Bonjour,
la solution raisonnable: étai largable et trinquette...
Perso, gênois partiellement enroulé jusqu'à 25' apparents, puis enroulé, et trinquette, GV arisée, c'est encore comme cela que le bateau se comporte le mieux sans s'emm... à changer de voiles.
Il y a quarante ans, nous avions des voiles d'avant, gênois léger, médium, lourd, des focs, ( 1, 2, 2 à ris ) tourmentin... que nous changions suivant les conditions mais c'étaient des voiles endraillées sur l'étai avec des mousquetons, faciles à envoyer et à affaler si l'on ne craignait pas de se faire tremper et de se retrouver sous l'eau quand le bateau enfournait.
Là, quand je vois la galère pour changer de gênois au printemps ( ben oui, j'ai un gênois neuf pour l'été en croisière et le vieux gênois encore vaillant qui passe l'hiver sur le bateau pour aller à la pêche ou faire des ronds dans l'eau ) je ne me vois pas faire cela en nav...


PYTHEAS II:Je navigue toujours avec des voiles à mousquetons, Génois médium, lourd, Inter 1-2, Foc 1-2 et TMT, toujours avec la même passion, mais il est vrai que je passe plus de temps à changer les voiles, car les surfaces sont, enfin pour moi, assez grande, 42m2, 35m2, 31m2, 27m2, 18m2 et 13m2... et je navigue en solo. Basé à La Rochelle je vais dans les Anglos, Chausey, les Scilly et en Irlande... il faur faire attention et réduire quand le temps le permet encore donc anticiper... mais je suis encore jeune ( 67 ans ). ·le 12 déc. 2020 23:23
PYTHEAS II:Mais perso, jamais je changerai en mer une voile sur enrouleur, trop d'incertitude, j'ai vu beaucoup de voile "coincées" dans le tube de l'enrouleur ou l'émérillon en tête de mat coincé... ·le 12 déc. 2020 23:27
12 déc. 2020
0

Pour que la voile se présente bien devant la gorge il faut un guide efficace et la possibilité de présenter sa ralingue proche de l'étrave. Ces deux conditions sont difficiles à réunir en navigation et il sera utile de ralentir et stabiliser le bateau. En conséquence ce type de changement de voile se justifie uniquement pour de longs bords suite à une variation durable de la force du vent. La solution de la trinquette sur étai largable est efficace mais le fardage du génois roulé reste très important quand le vent monte. Tout est affaire de compromis. Cordialement.


Tangalo:Le fardage du gênois roulé est insignifiant, je pointe mieux sous trinquette avec gênois roulé que sous gênois seul..·le 12 déc. 2020 15:26
Hubert, de Cherbourg:sur un petit bateau le poids du génois enroulé plus le plids de l'enrouleur est un sacré handicap.Juste pour info sur un gibsea 105 lDL l'architeste déconsillé fortement de poser un deuxième enrouleur pour la trinquette.·le 12 déc. 2020 17:00
12 déc. 2020
1

On parle d'un first 211. Un étai largable là dessus est une hérésie.
Soit petit foc sur enrouleur+gennak.
Soit étai classique et voiles sur mousquetons.


Tangalo:Voui, c'est vrai que sur ce type de bateau, c'est plutôt foc sur enrouleur et gennak, j'avais zappé la longueur...·le 12 déc. 2020 16:21
12 déc. 2020
0

Sur un bateau de cette taille, outre la petite surface de la plage avant, le poids de l'équipier près de l'étrave le fait déjà pas mal piquer du nez!
Malgré ses inconvénients, le GSE reste réaliste, à mon avis.


12 déc. 2020
0

Tout est dit, je pense qu’avec ce bateau tu as un programme côtier, donc beaucoup de manœuvres, un vent qui change plus vite avec l’effet de brise et le relief de la côte + bateau petit trés sensible au vent. Il faut donc pouvoir réagir vite pour adapter la toile, raison pour laquelle changer un génois sur enrouleur en mer me semble inadapté.
Deux options à mon sens: génois fort recouvrement à enrouler ou foc+gennak sur emmagasineur.
Bon vent!


12 déc. 2020
1

on suppose que changer la voile d'avant c'est quand le vent fraîchit (et qu'eventuellement la mer se creuse).?
Et après quand ça se calme, il faut retourner changer de voile... Jusqu'à la prochaine fois ?

Perso j'ai mis mon ex-bateau en "sloutre" (marque déposée Diaoulig. Slt JP)

  • foc de route à poste
    sur l'enrouleur

  • génois sur étai amovible avec mousquetons.


12 déc. 2020
0

Bonsoir Messieurs,

pourquoi un étai largable est-il un hérésie, si il est pour une trinquette ou un foc arissable, cela permet d'être relativement rapide pour hisser les voiles.

Merci.
Angélus.


Tilandsia:Je pense que c'est par rapport à la longueur du bateau.·le 13 déc. 2020 20:30
12 déc. 2020
0

Un génois et un solent arisable, tous deux sur mousquetons. On parle d'un génois de 12 m² au maxi, et d'un solent de 8/9 m².


12 déc. 2020
0

Excuse moi FredericL, je n'ai pas bien compris ce que tu veux dire par là.
Je voulais un foc de route de 7-8m2 arissable en 4-5m2 sur un étai largable sur un first 211.
Merci.
Angélus.


FredericL:Je suggère de virer l'enrouleur et de mettre un génois à mousquetons. Un foc étai largable, c'est une cadène, un palan d'étarquage et une drisse en plus, et il faudra quand même aller à l'avant pour établir le foc ou prendre un ris. ·le 12 déc. 2020 21:11
12 déc. 2020
0

le plus simple serait sans doute de demander à votre voilier d'installer une bande de ris sur le gse.


Hubert, de Cherbourg:Une bande de ris sur un génois enrouleur ?!?·le 12 déc. 2020 19:25
Kobaia:?? 😳·le 12 déc. 2020 23:40
lune2miel:Je suis sérieux, on largue le ris pour enrouler, voilà tout !·le 13 déc. 2020 00:12
12 déc. 2020
0

Bonjour leptonstau,

pour ces petites surfaces de voiles, pourquoi ne pas faire le choix d'un genois type vortex de deltavoiles (je cite celui là car c'est celui que j'ai, mais il en existe d'autres peut-être). Ce génois a une coupe avec une premiere zone d'enroulement qui lui fait garder une vraie forme,un peu comme si on passait à un autre génois plus petit. On a ainsi une sorte de "premier ris" de genois en enroulant jusqu'à la latte verticale.
Après si ça monte encore tu peux réduire encore et sans doute perdre en cap si tu veux faire du près sinon il te reste la solution Storm-Bag (oui je sais, encore DV, mais j'ai quasiment tout pris chez eux, GV et Code D aussi... et j'en suis hyper satisfait)

Par contre pour répondre clairement à ta question intiale : non ce n'est pas réaliste de changer le GSE en nav pour reduire (ie donc quand ça forcit)
(je suis sur un 26 pieds)


12 déc. 2020
0

Avoir un foc en plus du génois, même avec un enrouleur, est pour moi une bonne solution. c'est mieux au près d'avoir une voile adaptée plutôt qu'un génois enroulé qui est toujours un sac. c'est la solution que j'ai retenue, en croisière comme en régate, en équipage comme en solo. Quand je suis seul j'installe des couilles de chat, ça qui me permet sans problème de hisser le génois ou l'inter depuis le cockpit. l'opération est peu plus longue qu'avec des voiles sur mousquetons (et il est important d'avoir des sandows pour étouffer la voile quand on l'affale car elle ne reste pas endraillée comme avec les mousquetons) mais ça le fait bien. Même sur un bateau de 21 pieds je pense que ça peut être une bonne solution (conjuguant le confort de l'enrouleur et la possibilité d'avoir la voile adaptée au temps).


13 déc. 2020
1

@ Lepontstau:
Sors en mer, affale ton génois sur le pont, et rehisse le.
Viens nous faire le retour d'expérience.

Et si tu as déjà les deux voiles, affale le génois, hisse le foc (n'oublie pas de passer les écoutes); et vient nous raconter l'affaire.

Je doute que tu veuilles persister dans ton idée.


jlc:je maintiens mon propos, à savoir le retour de mon expérience depuis 10 ans sur mon first 310 et non du simple discours. En équipage, en solitaire, en croisière et principalement en régate. Que voulez-vous que je vous dise de plus sinon que ça fonctionne bien ? Les frottements du guindant dans la gorge font que c'est plus lent que sur mousquetons (compensés par du tefflon dans la gorge de temps en temps ce qui est très efficace). Le tambour de mon enrouleur est sous le pont, ce qui me permet d'avoir des voiles efficaces dont le point d'amure est à ras le pont. Pour moi l'inconvénient principal est la perte de quelques degrés de cap en raison de la gorge de l'enrouleur. Je fais avec en régate mais je suis content de conserver l'enrouleur en croisière (et remplacer mon génois par un inter si besoin). sur un bateau de 21 pieds je resterais également probablement sur mousquetons mais si le monsieur veut le conserver je tiens à lui confirmer que c'est tout à fait possible de faire comme je fais. par conséquent je persiste dans mon idée M. Polmar !·le 13 déc. 2020 13:26
Polmar:Jlc, chacun fait comme il veut.Je suggère juste à l'auteur du fil d'essayer en mer.La voile sur étai simple ou double gorges, ou à mousquetons, je connais.L'emmagasineur, je connais aussi.Pour maîtriser une voile amenée sur la plage avant, je préfère cent fois une voile sur mousquetons. Les autres, à un moment ou l'autre ne seront retenues que par les trois angles; avec un risque fort de passer au delà des filières.Rarement (vous avez le droit de comprendre : jamais) j'ai réussi à hisser une voile avec enrouleur sans aucune difficulté, même avec étai le plus rectiligne possible. Le pire ayant été d'être obligé de monter en tête de mât pour y arriver.Il est possible de rétorquer que le chemin de la drisse n'était pas vraiment opérationnel; ce que je reconnais. Mais comment pourrait-il en être différemment avec une drisse qui n'est utilisée que deux fois par an?·le 13 déc. 2020 14:48
jipol:Bjr, Question a prendre au premier degré : quel est l'intérêt d'avoir une double orge sur le profil elliptique de mon enrouleur ?établir une deuxième voile avant d'affaler la première mais il faut alors deux drisses ? ·le 13 déc. 2020 20:03
jlc:oui c'est ça, c'est intéressant à condition d'avoir deux drisses. Je suis dans le même cas, 2 gorges mais une seule drisse. J'envisage d'en mettre une seconde ce qui permettrait d'envoyer une voile dans l'autre et ainsi ne pas se retrouver sans voile d'avant. ·le 13 déc. 2020 20:37
gorlann29:Bonsoir, avec un double gorge et double drisse, il faudra m' expliquer comment on fait pour affaler la voile dont le point de drisse est attaché à l' émérillon quand la seconde voile est hissée, avec son pt de drisse juste en dessous!Dans ce cas, la seule issue est d' utiliser le profil de l' enrouleur comme un étai creux, donc SANS utiliser l' émérillon.Gorlann·le 13 déc. 2020 21:07
jlc:ben oui c'est bien ça le problème, je ne vois pas non plus comment faire...mais alors pourquoi ces doubles gorges sur nos étais ? ·le 13 déc. 2020 21:10
FredericL:Les étais creux à double gorge datent d'avant les enrouleurs. Il permettent de hisser une voile avant d'affaler la précédente, ce qui fait que le bateau n'est jamais sans voile d'avant. ·le 13 déc. 2020 21:25
jlc:oui je comprends bien mais ça ne m'explique pas pourquoi mon enrouleur est équipé d'un étai double gorge, sinon d'avoir envie d'une seconde drisse, mais comme dit gorlann 29 ce n'est pas gagné...pas grave...·le 13 déc. 2020 21:37
jipol:Ok, merci, donc sur enrouleur cette double gorge est totalement inutile. ·le 13 déc. 2020 23:12
juliusse:Les enrouleurs double gorge servent normalement d'etai creux double gorge en régate et d'enrouleur en croisière/convoyage.Comme ils ne font bien ni l'un ni l'autre (l'apanage du marin qui sait tout faire....mal), autant avoir un vrai enrouleur OU un vrai étai double gorge. Ou encore mieux, double étai classique.·le 13 déc. 2020 23:16
jlc:oui inutile, mais pas vraiment gênant. mais inutile...·le 13 déc. 2020 23:27
Polmar:Sur les productions Amel tu as un enrouleur avec profil double gorges permettant de hisser un ballooner en plus du génois au portant.Cela fonctionne, alors pourquoi pas sur les autres voiliers.·le 14 déc. 2020 08:50
delices2:Sur les enrouleurs Amel, il y a 3 gorges. Celle du milieu permet d'envoyer une "sonnette" qui permet de crocher la deuxième voile sur l'émerillon. Ça permet également d'enrouler les 2 voiles ensemble sur l'enrouleur.·le 14 déc. 2020 16:28
13 déc. 2020
2

Je n'ai pas tout lu je vais donc peut-être enfoncer des portes ouvertes, mais à mon avis,sur un petit bateau comme le first211 l'enrouleur est une hérésie. Rien ne vaut deux voiles d'avant sur mousquetons, soit un génois et un solent à ris, plus bien sûr un tourmentin, et basta. L'enrouleur ne se justifie vraiment que sur des bateaux de tailles plus importantes.


13 déc. 2020
1

Bonsoir Messieurs,

Je lis avec attention tous vos posts avant de choisir une solution qui sera quoiqu'il advienne faite de compromis mais qui correspondra à mon style de navigation. Je vous remercie chacune pour vos contributions.

Angélus.


13 déc. 2020
0

Sur mon bateau enrouleur et 2 gorges, deux ou 3 fois je ai hissé deux genoas pour du vent ar sur le lac michigan, pas de vagues a chaque fois, gv affalé tres efficace, on peut même enrouler les deux en même temps

J ai deux drisses


gorlann29:Oui Jean, comme dit delices2, tu peux utiliser deux voiles sur les profilés double-gorges, mais si tu enroules ainsi, ta deuxième drisse frappée sur le point de drisse et non sur émérillon va s' enrouler autour du tube, bonjour le bordel.Gorlann·le 14 déc. 2020 13:17
JeanLW:Je ne me souviens plus si je l ai enroulé avec les deux , et si tu utilises une seule drisse 🤓·le 14 déc. 2020 13:40
14 déc. 2020
1

Bonjour,

Quelle est l'astuce pour enrouler les 2 voiles? Il y a bien un émerillon pour la première voile, mais pour la deuxième?


14 déc. 2020
0

Bonjour , fait une fois entre Bijagos et Cap vert, mais sur un bateau plus grand (Sun Fizz) C'est la galère surtout pour pouvoir plier correctement le génois pour le ranger ! Il vaut mieux estimer la meilleure voile et la gréer au mouillage . ou prévoir une voile à endrailler sur un étais largable , ou une voile sur emmagasineur


15 déc. 2020
0

Bonjour Leptonstau,

Je suis bien d'accord avec ce que dit Pietje Scramouille.
Moi aussi, j'ai affalé une fois mon foc sur enrouleur en pleine mer parce qu'il avait commencé à se découdre, pour le remplacer par un plus petit ; je voulais absolument renvoyer de la toile à l'avant parce que nous avions une longue étape à finir, ça soufflait et ça creusait pas mal, j'ai bataillé pendant une heure avec l'aide de mon épouse, du moteur et du pilote qui maintenait le bateau bout au vent et à la lame, pour tout finaliser, amener, ranger, renvoyer. C'est donc possible, mais vraiment pas commode. Je réfléchis d'ailleurs à revenir à davantage de simplicité, remplacer mon enrouleur par un étai simple et à faire modifier mon jeu de trois focs pour pouvoir les endrailler, parce que finalement, c'est irréaliste de penser mettre facilement en place la toile du temps, sauf à le faire au port, au calme, avec de bonnes prévisions météo. Et du coup, je navigue en général avec mon grand foc, plus ou moins enroulé, et ce n'est pas vraiment ce qui me plaît.
Cordialement.


leptonstau:Merci.Angélus·le 15 déc. 2020 13:54

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (135)

novembre 2021