Changer bordées

Les bordées supérieures sur le voilier que je viens de racheter sont pourries au niveau du maître bau sur 30-40 cm.
Le tasseau qui relie la bordée supérieure au pont est également HS sur la même longueur.

Est-il préférable de changer en premier les tasseaux ou les bordées ?

Puis-je me contenter de changer 40 cm ?

Comment cintrer les bordées ?
ça, je ne vois pas du tout...
ah... et quel bois utiliser ?

merci, merci

L'équipage
21 mai 2012
21 mai 201221 mai 2012
21 mai 201221 mai 2012
0

Bordées et bordés!
J'ai du mal à comprendre comment la tournée des bistrots peut être pourrie... encore que...

21 mai 2012
0

Mets des photos et commencer par les liaisons pont coque

21 mai 2012
0

j'ai changé la m^me chose sur le mien il y a 10 ans .

on va prendre comme hypothese que le pont est lui aussi pourri , d'ailleurs c'est toujours lui qui est la cause du mal ,l'eau s'infiltre et endommage la serre baudriere (tasseau) et le bordé .

Donc enlevé le pont largement , puis prendre des photos ensuite on oubli comme c'est monté .
-serre baudriere :on la coupe droit entre deux membrures .
-on ne touche pas au bordé
faire des scarfs de liaison n'est pas simple sur les parties en place m^me si c'est l'idéal donc si on ne peut les faire parfaitement on laisse tombé

.on remplace la serre ,colle PPU 100 en la formant a l'aide des serre joint contre les membrures (verifier que leurs extremitées sont saine)

- on coupe le bordé droit

-Alors là est l'astuce :aux liaisons entre la serre et le bordé on place une cale de m^me épaisseur que la membure qui remplira l'espace entre deux membrures .Ainsi on peut mettre des vis traversant le tout ,serre,cale,bordé.

pour le bois :le bordé de l'acajou ,la serre pareil ou de l'iroko .

pour le cintrage ne pas se faire trop de souci au maitre bau c'est jamais tres cintré ça vient tout seul .

puis calfage ,mastic ,etc...

ah il est bon de peindre 2 couches avant pose ,apres pas simple

21 mai 2012
0

si 40 cm pourri enleve bien 50/60 cm ne pas hesiter , il faut couper entre deux membrures

22 mai 2012
0

merci de cette réponse précise.
effectivement tout le mal vient du pont, en pin recouvert d'epoxy qui se barre, et qui moisit par le dessous,
alors que la coque est en acajou
ceci dit, ce qui me fait le plus peur c de démonter le pont, surtout qu'il faudra retirer l'epoxy et donc en remettre, ou autre chose.
a ce sujet, je me demandais si ce ne serait pas mieux de virer l'epoxy pour mettre de l'huile de lin ou du saturateur pour mieux faire respirer le pont...
mais peut-être l'epoxy est là justement pcque le pont est pourri...

22 mai 2012
0

ça surement ... si le premier bordé et la serre baudriere est abimé tu peux etre sur que le pont est en pire état tout le mal est là

il est fait comment ce pont?

23 mai 2012
0

c des lattes...
comme du parquet, comme un pont en teck décoratif sur certains bateaux résines
en pin
juste une couche, il me semble...
pcqu'avec l'epoxy, on ne se rend pas compte, mais en dessous on voit des lattes peintes et la peinture est recouverte de moisissures noires.
les plats-bords sont plats et le roof bombé, comme un tonneau

24 mai 2012
0

je ne vaudrais pas m'avancer mais il doit y avoir du boulot sur le pont s'il est dejà recouvert ....il y a de forte chance qu'il soit lui a refaire entierement

31 mai 2012
0

il faut demonter le pont a l'endroit ou tu veux changer le bordé sinon tu ne pourras pas mettre de serre joint ,il faudra alors changer de methode pour le remplacer pareil pour la serre bauquiere .

tu sais si tu as 60cm à refaire le plus simple c'est de carrement enlevé le pont sur cette longueur et refaire le pont propre neuf .

faire des petits bouts ,des norceaux c'est pas bien on pert son temps et le resultat est minable et toujours a refaire peut de temps apres

30 mai 2012
0

humpff
mauvaise réponse

c'est probable
mais je ne pense pas que je m'y collerai.
ceci dit, quand tu me dis de démonter le pont
Vu que les alttes sont recouvertes...
comment t'y prendrais-tu ?
je découpe entre deux membrures ?

23 mai 2012
0

A mon avis il s'agit de la serre bauquière et non de la serre baudrière.

24 mai 2012
0

au tant pour moi :serre bauquiere et non baudriére ,bien vu

26 juil. 201216 juin 2020
0

salut
le bateau est à sec
en fait l'eau passait par la fixation des haubans
le pont est composé de lattes recouvertes de CP
apparemment un morceau de latte est pourri mais je ne peux pas retirer le pont puisque CP et expoxy
ou alors à la scie sauteuse, mais comment reconstruire après ?!?
voici des photos

26 juil. 2012
0

Bonjour,
Vous êtes dans la configuration classique d'une détérioration du bordée suite a une oxydation des parties métalliques (cadènes en l’occurrence ou fixations de celles ci)
Vous êtes maintenant confronté à un choix décisif :
Soit bidouiller une réparation qui sera acceptable à l’œil pour mettre ce bateau en exposition sur une cheminée par exemple...
Soit réaliser une vraie restauration dans les règles de l'art et qui vous permettra de naviguer à nouveau.
La charpente de marine est une spécialité qui ne s'improvise pas et demande une rigueur extrême dans sa mise en application surtout lorsqu'on travaille sur des endroits très sensibles comme celui là et qui sont soumis à des contraintes importantes.
Si vous voulez naviguer avec votre bateau, je vous engage à vous rapprocher d'un homme de l'art (il y en à heureusement encore quelque uns...) qui vous indiquera le travail à faire pour redonner à ce bateau une nouvelle jeunesse.
Et éventuellement le cout d'une telle intervention qui n'est jamais bon marché.
D'ores et déjà, je vous engage à consulter des ouvrages traitant du sujet et se faire à la terminologie particulière de cet art ou comme en médecine, chaque pièce du bateau a une appellation bien définie.
C'est beau comme du Prevert...
Cdlmt
Jean Paul

26 juil. 2012
0

Puis-je me contenter de changer 40 cm ?
NON...
Un remplacement de bordé se fait sur la + grande longueur possible et surtout au niveau des cadènes.
"Il faut border long" disaient les anciens.
Quand au cintrage cela ne pose généralement pas de problèmes surtout si vous bordez long...
Le bordé le plus problématique (et là je vais vous parler en charabiapenterie de marine) est la virure de galbord...
cdlmt
Jean Paul

27 juil. 2012
0

slt,

courriernord, la réparation d'un tel bateau, apparemment rivé cuivre sur membrures ployées, au moins pour partie, ne s'apprend pas sur un forum internet; d'autant moins que ce bateau a été sévèrement bidouillé (on en voit plusieurs exemples sur les photos, on en a d'autres dans ce que tu nous dis) avec les résultats désastreux que l'on sait... il y a sûrement d'autres bidouillages du même tonneau ailleurs, et avec des résultats identiques...
il est sans doute réparable, mais à quel prix? De toutes façons, ça ne peut être que par un homme de l'art, ou un amateur très éclairé et expérimenté, pas par un débutant instruit par ce que l'on peut trouver sur internet.

un seul conseil: fais annuler la vente pour vice caché et achète toi un bateau en stratifié, on en trouve des bradés à chaque page du boncoin...

ce bateau-là n'est fait que pour un amoureux de la marine en bois, averti de tous les risques et instruit de toutes les techniques, prêt à y laisser partie de sa fortune...
toi, tu y laisserais ton temps, tes espoirs et ta culotte, avec, au final, un intense sentiment d'amertume...

Désolé, je crois que dans certains cas, il faut être très clair, voire abrupt...

27 juil. 2012
0

Je plussoie...

27 juil. 2012
0

Les précédents posts peuvent paraître un peu durs à entendre, mais m'étant également lancé dans la restau d'un bateau en bois (bois moulé et pont en CTP, ce qui est beaucoup moins technique que le tien), je peux confirmer que si on ne connaît pas bien le sujet, ça peut vite devenir une grosse galère. Pour ma part, j'ai pu éviter cet écueil car j'ai pris beaucoup de temps pour me renseigner, je me suis fait aider et maintenant je sais où je vais. Mais j'ai été obligé de démonter bien plus que ce que je ne pensais au départ et j'ai accepté d'attendre avant de naviguer...

Mets nous quelques photos d'ensemble du bateau, pour voir l'état global du bateau, et dis-en nous plus sur son historique (quel âge, est-il dehors, si oui combien de temps a-t-il passé dehors,...)

T'es-tu fait aider au moment de l'achat? Connais-tu quelqu'un de compétent pour t'aider et te guider autrement que par internet?

Je ne veux pas être trop pessimiste, mais si c'est pour passer 1 ou 2 ans à tenter de retaper le bateau (dans le cas où tu veuilles faire ça bien et pas une réparation qui fera pourrir le bateau encore plus vite) et se décourager pour tout abandonner, tu auras perdu de l'argent et du temps. Dans ces cas-là, 2 solutions:
- acheter un bateau avec moins d'entretien qu'un bateau en bois et pouvoir naviguer rapidement
- acheter un bateau en bois en "bon" état avec de l'entretien à réaliser par un bricoleur moyen ou alors on confie son bateau à un chantier (ce qui peut finalement être moins coûteux qu'on ne le pense si on prend en compte les heures passées à bricoler...)

29 juil. 2012
0

peut-être encore quelques réflexions?

29 juil. 2012
0

Pour donner un avis plus précis, je pense qu'il faudrait donner quelques photos supplémentaires, car c'est souvent difficile de juger sur la base de 2 photos prises en "gros plan"

06 août 2012
0

"Vous êtes dans la configuration classique d'une détérioration du bordée suite a une oxydation des parties métalliques (cadènes en l’occurrence ou fixations de celles ci)"

effectivement
ce qui est marrant c'est que j'ai diagnostiqué le problème seulement la semaine dernière
de l'eau coule du pont à travers les fixations de haubans
et c la cata
j'ai déjà fait un trou
donc maintenant il va falloir les changer
je pense changer un mètre en doublant les... (trouve plus le mot)
après il reste beaucoup de mystères
et beaucoup de choses à faire

honnêtement ce changmeent de bordées supérieurs m'a l'air faisable
ça m'ennuierait plus de changer une bordée infèrieure

alors donc, deux questions
qu'est-ce qu'une virure de galbord ?
trouve-t-on encore des rivets en cuivre ?
ou que met -on à la place ?

je suis sur un chantier donc il n'y pas mal de personnes qui me conseillent. De plus j'ai un cousin qui m'a aidé à convoyer le bateau et qui m'a donné beaucoup de conseils, car il a restauré des bateaux à Nouméa. C'était son métier.
en même temps, il font plus de la fibre que du bois...

pour vous rassurer il y a deux choses qui me rendent optimiste :
la coque, hors bordées supérieurs est en super état
(en fait à la base c'est une baleinière, réhaussé et pontée... le rehaussage et le pontage est de bien moindre qualité... 50 ans tout de même...)
le 2e point psoitif c que je suis dispo 24 h24 pour ce bateau
rien à faire d'autre : célibataire, sans enfants, sans profession...
et je ne suis pas trop impatient de naviguer
j'aimerais juste sauver ce bateau
il faut savoir que je l'ai payé 10 000 euros
ce qui est un peu cher, finalement
mais c'est l'ancien propriétaire qui aurait dû porter plainte pour vice cachés et aussi pour rapport d'expert bidon
l'expert n'a absolument rien vu, il y a dix ans
mon souci ce serait plutot la météo
putain de climat breton
et une 3e raison de positiver
c'est que dans la cale où je me trouve, je vois plein de gens déprimer sur leur bateau, car ils sont là depuis plusieurs années et ne s'en sortent pas...
et aussi ce bateau navigue très bien à la voile
très stable : un bel alignement de voiles
dans le petit temps
pour le gros temps, il faudra bien des travaux.
il y a d'autres photos sur l'autre post : www.hisse-et-oh.com[...]ssiques

06 août 2012
0

Ah bon, finalement tu t'engages dans la voie sacrée, la plus difficile avec le chemin des dames (mais ça n'est pas le même trip)... et où es-tu, en bretagne, où le climat est idéal pour les réparations navales?

Pour répondre à tes questions (mais ce sera insuffisant pour une rénovation)
- une virure de galbord, c'est le bordé inférieur, celui qui assure la jonction avec la quille, le plus souvent en s'encastrant dans une rablure façonnée dans cette quille (attention, la quille est une pièce de bois majeure de l'ossature du voilier, véritable épine dorsale assurant solidité et cohésion de la coque, à ne pas confondre avec l'aileron de quille -souvent appellé quille sur les bateaux modernes)...
- oui, on trouve encore des rivets en cuivre (chez alabordage par exemple) et il faut être deux pour les poser, un à l'extérieur, qui tape, un à l'intérieur qui "fait tas" et coupe les pointes; c'est pas donné, et à défaut, on peut se débrouiller avec des clous en cuivre, voire en inox, en pliant la pointe, mais c'est moins classe...

Enfin, attention, ce n'est pas l'oxydation des parties métalliques qui a détérioré les bordés, c'est la détérioration du pont, du plat-bord et des bordés qui a accentué l'oxydation des cadènes; cela veut dire qu'il faut faire le bilan exact de ce qui est détérioré, et tout changer avant de refaire les bordés; ce qui veut dire aussi qu'il faut découvrir le pont en faisant sauter une partie du contreplaqué, probablement pas étanche; l'eau de pluie s'insinuant en gouttière est redoutable sur une construction classique, bien plus que l'eau de mer; dans le même registre, quand on change des bordés, il vaut mieux faire suffisamment long pour que chaque bordé s'appuie sur plusieurs membrures (au moins trois), et que deux bordés ne s'arrêtent pas côte-à-côte sur la même membrure (ce qui veut dire que la réparation intéresse au moins 4 membrures)...

enfin, bon, je le redis, ça ne s'apprend pas sur un forum internet; achète au moins un livre (voir éditions du chasse-marée) traitant de la réparation sur construction classique, et cherche un conseiller expérimenté... il serait temps aussi que tu te mettes en recherche de bois sec (acajou, si j'ai bien compris, et sans doute sapin pour le pont)...
J'ai lu diverses intervention sur l'autre fil... ne prends pas tout sans pincettes: on ne commence pas la rénovation d'un bateau par l'enduit, c'est même pratiquement la fin...

Allez, bon courage...

07 août 2012
0

Fanch :pouce:

07 août 2012
0

je partage l'avis de Fanch

il faut etre lucide .

-le pont en latte a été recouvert de cp, pourquoi? parce qu'il n'était plus étanche . plus de l'epoxy dessus le cp ,pourquoi? parce que le cp aussi fuyait ....

conclusion l'eau s'infiltre a travers le pont et pourri tout ce qui est endessous .

remede : enlevé TOUT le cp , enlevé le pont , reparé le bordé , et refaire un pont ....

perso à vue de nez :deux ans de boulot dans un hangar avant de reprendre la mer.

si tu n'as pas le temps et l'argent ,mon petit conseil revend ton bateau .

c'est dur à entendre mais il faut etre realiste .

et je rajouterai ,pour faire ce genre de boulot il faut etre équipé c'est à dire : Machine à bois 6 operations, scie à bande, ponceuse, perceuse à colonne , pour ne siter que le principal .

equipé et etre "bricoleur éclairé" .

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (78)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021