Changement de voilure pour mon triangle avant.

Bonjour à tous.
j'aimerai changer mon vieux génois à fort recouvrement(150% 43m2) car partiellement roulé c'est un sac. Ma gv fait 26m2 . Mon voilier est un rival 38 de 7800kg. Ainsi gréé il est sous voilé(mat pas très haut). Il lui faut 15 noeuds.
Le plan de pont permet de gréer ce voilier en cotre.
Je n'ai pas d'idées arrêtées.
Cela peux aller du tout endraillé avec prises de ris, à tout enrouleur voir emmagasinneur. Soit garder la configuration actuelle en sloop, soit le mettre en cotre avec yankee et trinquette (génoise) . Voilà ma question : comment feriez vous pour gréer ce triangle avant de force 1 à force tourmentin pour un emploi de type croisière? Merci à Vous.

L'équipage
16 août 2013
16 août 2013
0

Tu n'as pas de genaker ou de spy?

16 août 2013
3

pour rester dans le classique:
un beau génois neuf en laminé, triradial, ...
un étai largable pas loin de l'étai principal (pas de bastaques) avec une trinquette plate et solide pour quand il faut remonter au près dans la piaule ...
et pis si t'es riche un maxi code 0 léger pour les brises de demoiselle ...

:litjournal:

16 août 2013
0

pareil, et la trinquette sur emmagasineur

16 août 2013
0

La trinquette sur emmagasineur... ça m'intéresse... Bon, dans ce cas, c'est "tout" ou "rien"... cela veut dire qu'elle n'est pas sur étai ? Est-elle bien étarquée sur le guindant ?

16 août 2013
0

Comme Bil56, en lui collant une étoile au passage

16 août 201316 août 2013
0

Salut
Je pense aussi à aménager les voiles d'avant en cotre...
J'hésite...

Installer un enrouleur muni d'un foc lourd de taille réduite pour pouvoir l'utiliser par vent fort dans sa surface totale, afin de garder une forme optimum. Et si je le réduis, ce ne sera pas d'un grand nombre de tours. Ainsi il gardera, même réduit, une forme "acceptable"permettant le près.
Cette configuration sécurisante oblige de porter le grand génois réduit de moitié avec une forme bâtarde dans les vents moyens... mais offre des atouts dans les situations difficiles...

Sinon, on monte un génois moins grand et on prévoit un Génaker sur emmagasineur (un peu plat) pour le petit temps. On remontera le vent moins vite au près serré (génois), ou moins serré (génaker) dans le petit temps.

Sinon, on n'a pas peur d'aller souvent à l'avant pour changer de voiles avec mousquetons sur un étai largable. On aura ainsi de belles voiles bien formées et efficaces... mais si on est seul... bof... C'est ma configuration actuelle : trinquette à ris et tourmentin. Le ris de la trinquette ne me convient pas, je vais chercher en attendant un foc lourd pour le remplacer.
Actuellement, pour me simplifier la vie, quand on va avoir "du vent", ou en longue traversée, j'installe la trinquette ferlée serré sur le pont, le long des embases de chandeliers. Les écoutes sont également à poste. En cas de besoin, je n'ai plus qu'à mettre l'étai largable, les mousquetons, et hisser... L'air de rien c'est énorme comme gain de temps et d'énergie. On hésite moins longtemps de décider d'aller mettre la trinquette, au lieu de se vautrer avec un "sac". L'idée que l'on n'aura pas à ouvrir le coffre à voile, sortir le sac de trinquette, aller à l'avant, dérouler la voile (avec le vent), installer les écoutes... ça aide !!! Je prévois même une housse pour protéger la trinquette "en attente".

16 août 2013
0

Pourquoi vouloir modifier le plan de voilure conçu par l'architecte pour un résultat aussi coûteux qu'aléatoire?
C'est un peu comme mon fournisseur de génois neuf qui, après m'avoir livré un génois (180% d'origine) amputé de 20% de surface, m'expliquait doctement qu'on ne faisait plus de génois avec un aussi fort recouvrement sur les bateaux actuels, le tout pour tenter de masquer une erreur lors des prises de mesure!
Puisqu'il s'agit de croisière, il n'est peut être pas nécessaire d'acquérir un génois en matériaux de compétition comme le laminé. Un bon génois classique conviendrait donc parfaitement (attacher de l'importance au rattrapage de creux). Avec l'économie ainsi réalisée, tu pourrais installer un étai largable pour gréer un solent, voire le TMT lorsque le vent le rendra nécessaire, ce qui permet d'échapper au mauvais rendement du génois partiellement roulé dans le mauvais temps.

16 août 201316 août 2013
0

Oui mais tu sais comment on est... on veut du pratique, du rapide, du facile... on aime aussi chercher à améliorer... à inventer... à être ingénieux... ça fait partie du jeu. Et c'est grâce à cela qu'on n'a plus les mêmes voiliers qu'il y a 4000 ans...
On voit ça tout le temps, et c'est super sympa :
"Viens voir, je vais te montrer le système ingénieux que j'ai installé sur mon bateau"

16 août 201316 août 2013
0

Le plan de voilure permet d'origine de gréer soit en cotre soit en sloop. Peut on avoir un beau génois réduit si celui ci est prévu d'origine à 150%? Dites moi aussi ce que vous ne feriez pas . Merci. :pouce:

16 août 2013
0

Ben, plus le génois est de taille réduite au départ, plus le nombre de tours sera réduit, est meilleure sera sa forme... Mais c'est toujours une question de compromis, on a besoin d'avoir des très grandes voiles dans le petit temps, et des très petites dans le gros temps...

16 août 2013
0

Oui j'entend bien tout cela et c'est bien pour cela que j'hésite. Comme dit précédemment je veux bien du cotre avec tout mousquetons à du sloop tout enrouleurs. Ici ce sont les expériences qui sont intéressantes.

16 août 2013
0

Moi je serais plutôt pour foc et yankee.Quand tu en affale une tu as toujours l'autre qui porte et ton bateau est toujours facile à tenir.

16 août 201316 août 2013
0

comme bil56, pour aider un peu plus je prendrai une grand voile lattée avec de bons chariots, c'est un peu les memes dimensions que mon gib sea 106.. et la puissance de la gv lattée aide bien.. pour simplifier le nb de voiles sur l'étai largable j'ai pris une trinquette arisable sur étai largable

16 août 2013
0

"trinquette arisable sur étai largable ",
comme moi, que du bonheur avec pas mal de vent ...

17 août 2013
0

Si tu veut un conseil: parle en a un voilier, greeur ; mais un vrai pas juste un vendeur, un vrai technicien qui saura t'expliquer et te demontrer la solution la mieux adapter a ton bateau et ton programme (si si , ça existe!!!!)

mon avis, sans contrainte budgetaire, serai:

un grand code 0 permet de faire une voile plus legere pour le petit temps
un genois dans les 140% tissu medium que tu roules pas ou peu
une trinquette avec un recouvrement max de 110% et un etai assez reculé avec des bastaques
le tout sur enrouleur, cette configuration te permet de couvrir la plage de 2 a ....... noeuds .
avec la trinquette+ la GV avec 2 ou 3 ris tu sera deja dans des forces de vent qu'on prefere eviter en general
A+

17 août 2013
0

bonjour,
peut-on avoir une idée des % de surface entre le génois, la trinquette avec et sans ris.
j'ai le choix entre:
le génois 30m2
génois lourd 20m2 , avec un ris 16m2
foc 2 8m2
tourmentin 5m2

le quel mettrez vous sur l'était largable entre le génois lourd et son ris ou le foc 2?
merci

Cdt

18 août 201318 août 2013
0

Et que penser de la configuration du voilier Banik? Génois léger et juste derrière génois lourd?

18 août 2013
0

Pour Didi; la trinquette à recouvrement 110 % est elle sur l'étai assez reculée avec les bastaques? Déjà Merci à tous pour vos conseils. Bien sûr je compte en discuter avec le maître voilier.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (195)

un éléphant ça trombe

mars 2021