Changement de lest sur un Oceanis 423

Bonjour à tous
Propriétaire d’un Oceanis 423 performance de 2004, je suis très amoureux de ma belle mais qui est affectée d’une tarre congénitale qui me pousse à l’infidélité : un TE de 2,1 m qui m’interdit bien des accès et des mouillages sympas surtout sur mon terrain de jeu favori : Vendée jusque la Bretagne Sud
Je pensais en changer pour un DI un DL ou un quille relevable mais je ne vois rien de très satisfaisant ou accessible. Les OVNI sont surcotes et plutôt savonnette au près comme tous les DI, les feeling 39 ou 44 : chers aussi , savonnettes toujours et aménagements /qualité des menuiseries très inférieures. J’aime bien les rares randonneurs 1200 mais très chers ou en vente aux antipodes, les Opium39 QR :super mais a 200k€ pour les quilles relevables , les RM 1200 bi-quilles mais au fond, pas un ne vaut mon 423 avec son gréement cotre et ses voiles neuves, son super confort intérieur, les qualité de ses aménagements et un chouette look avec une peinture de coque récente gris taupe et son pont en teck .
Je n’en tirerai pas plus de 95 k€ et ce que je vois ci dessus m’en coûtera au minimum 150 à 200 k
« Thinking out of the box » il m’est venu une idée tordue: transformer mon bateau et changer sa quille. Je pense que c’est faisable puisqu’il existe en PTE 1,75m. Mais voila : tant qu’a faire simple faisons compliqué :je veux qu’il marche aussi fort sinon mieux. Donc pensez vous totalement debile d’y adapter un lest bi-quille type RM 1200. Le poids du lest est quasi le même a 2,7 t. Je gagnerais 30cm et pourrait échouer. Évidemment c pas évident mais je me dis aussi que certains construisent leur canot de À à Z donc ce ne doit pas être impossible sauf à trouver le chantier qui accepte de s’y atteler.
Oui: la structure et l’échantillonnage de la coque initialement ne sont pas vraiment conçus pour , sauf qu’ils supportent déjà une masse équivalente
Je dispose de 40k : ça permet de faire des choses.
Alors ? Est ce totalement inepte même si je l’avoue assez « capillitracté :-)
Merci de vos considérations en évitant si possible les insultes et l’ ironie gratuite.
Hisse et hommement votre !

L'équipage
01 avr. 2019
01 avr. 2019
0

Effectivement tu veux le beurre, l'argent du beurre et leC. de la fermière
réduire de 35 cm ton T.E va te permettre quoi ?? : d'accéder à 15% de mouillages supplementaires
Soit tu potes pour un D.L soit tu changes de terrain de jeux .
A 135 ke (95+40) tu dois pouvoir trouver chaussure à ton pied
Bonnes réflexions

1

Bonjour,
Avec un petit tirant d’eau, les performances seront en retrait, surtout au près serré.
Je ne pense pas qu’il soit possible de passer au biquille sur ton bateau. La structure n’a pas été pensé dans ce sens. Et sache que ton bateau deviendra invendable ( modification de structure)
Un amî a acheté l’année dernière un Jeanneau 57 avec un TE de 2,50. Changé la quille et le safran pour passer à 2,10. Hormis la note salée, le près n’est plus son copain.
Perso, je laisserai comme ça ou changerai d unité
Bonne soirée
Patrice

01 avr. 2019
0

Tout est faisable, mais...
-Un biquille n'est le roi de la perfo, les modifs a apporter à la structure risquent d’être considérable et même toucher a ton aménagement intérieur. Souvent un troisième point d'appui est nécessaire, skeg du safran...
-Ton bateau perd son homologation chantier car structure modifiée, souci de nouvelle homologation a prévoir, d'assurance etc et forte décote garantie le jour d'une mise en vente...
- la simplicité irait vers un déquillage de version gte vers une nouvelle quille en pte, avec la perte de cap au prés que cela entraînera.
-Je ne serai que te conseiller de te rapprocher de Beneteau si tu tiens à garder ton bateau pour étudier la viabilité du projet.

02 avr. 2019
2

Ces coques étaient encore pas trop mal construites, mais cela reste quand même faiblement échantillonné pour mettre deux quilles sur les côtés... il va falloir prévoir beaucoup de renforts, et les 40ke suffiront à peine... alors pour faire fabriquer deux quilles en plus, le budget est court !
Se rappeler qu’il est toujours plus simple de fabriquer que de transformer!

Bref, change de bateau!

Des DL des 80s de 11 à 12m cela existe ;-)

02 avr. 2019
0

Trop cher, trop compliqué, pour un gain(à la voile) pas gagné d'avance.

02 avr. 2019
0

Salut. Une solution bien plus simple : réduire ton pied de pilote. Aucune perte de performance garanti.

02 avr. 2019
0

Bonjour,
Ce chantier ne semble pas démesuré pour gagner au mieux 30 cm ?
Mais, tout est faisable...

02 avr. 201902 avr. 2019
1

Je ne comprend pas l'approche, nulle part tu ne parles d'échouage - c'est pourtant l'unique intérêt d'un bi-quille.

Si tu veux simplement réduire ton tirant d'eau d'une quarantaine de cm, dans le budget que tu donnes il doit être faisable de faire un lest moins profond mais assurant le même RM au bateau et optimisé.
Une torpille plomb sur un voile en mécano soudé, adapté à l'emprunte du lest actuel.

Mais bon, post du 1 er Avril ???

02 avr. 2019
0

Bonjour,
Personne n'a évoqué l'aspect réglementation.
Une fois modifié le voilier ne sera plus conforme aux conditions de son marquage CE, à sa plaque signalétique et à ses caractéristiques d'approbation : poids, tirant d'eau, charge maximale, stabilité, .....
Normalement c'est : plans, dossier technique et nouvelle évaluation de conformité et comme sur une construction amateur pas de vente avant 5 ans.
Peut être une réflexion à avoir.
Jac

02 avr. 2019
1

Bonsoir à tous et merci de vos réponses avis et conseils
1) ce n'était pas un poisson d'avril
2) pardon pour le texte un peu long mais l'intention d'un nouveau design pour échouer était noté et c'est bien l'avantage de cette solution bi - quille. Un PTE ne m'intéresse pas bien que sans doute assez accessible $$ et certainement possible
3) Les RM biquilles ne sont pas les petits diables d'antan : il semble qu'ils marchent fort au prés: la traînée induite par le second appendice est plus que compensée par le gain de cap au près de la quille sous le vent qui se trouve de fait bien vertical quand le bateau gite et prend appuis sur son bouchain
4 ) je me range à l'avis général. C'est sans doute s'avancer dans une aventure ou le rapport (Cout+ Sueur froide) / Gain en navigation n'est pas favorable + je n'avais pas intégré les problèmes éventuels d'assurance
Bon . Je pense que je vais changer de bateau :-( Merci encore .
Herve

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (197)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021