Chalut-boeuf

il y a quelques jours j'ai evité au dernier moment deux pécheurs pro qui utilisait cette technique au large du croisic. Je ne sait pas si ils utilisent cette technique de nuit??? cela ne doit pas etre évident à identifier car deja de jour je n'ai rien vu de special sauf au dernier moment ou ils se sont ecartés pour tendre le cable et le rendre ainsi visible.

1.bp.blogspot.com[...]A91.jpg

L'équipage
09 août 2014
09 août 2014
0

dans le ripam pour le chalutage en "boeuf" il y a un éclairage spécifique en plus des feux de maneuvre restreinte .
il suffit de chercher un peu ,on va pas tout faire quand même
alain

09 août 2014
0

en image

dept.navigation.enmm.free.fr[...]_24.swf

profitez en pour faire une révision
:litjournal:

09 août 2014
0

je précise que seul le RIPAM / COLREG fait loi :policier:

09 août 2014
0

Cette zone La Turballe et Le Croisic est très fréquentée par les bateaux pratiquant cette pêche. Il faut se méfier énormément, et toujours être prêt à s'écarter de deux bateaux assez proches l'un de l'autre.

09 août 2014
6

Il faut aujourd'hui se méfier systématiquement des pêcheurs. Voici mes notes sur ce qui m'est arrivé le 26 juillet dernier :

Une demi-heure après minuit nous sommes en train de doubler la pointe de Pen Men sur l’ouest de l’ile de Groix. Une alarme sonore de mon système AIS m’amène à analyser la trace d’un chalutier qui fait route à 10 nœuds venant du sud et qui va exactement couper ma trajectoire dans une demi-heure et, si rien ne change me couper en deux aussi…J’observe un moment ; la route de collision se confirme à quelques mètres près…mais en mer on ne compte pas à quelques mètres près…Comme le système m’indique ses noms et indicatifs je lui lance plusieurs appels sur la VHF canal 16. Pas de réponse et l’alarme sonne toujours sur l’écran de mon ordinateur…Par un facteur chance, car sa route n’a pas changée, le calcul indique enfin que nous serions séparés de…40 mètres au moment du plus grand risque. Que faire ? lancer le moteur ? Je n’irais pas plus vite qu’à la voile actuellement ; changer de cap, ralentir ? C’est peut-être aggraver la situation...Le voici sur mon bâbord arrière, je l’entends de mieux en mieux, je vois distinctement ses deux feux, vert à tribord, rouge à bâbord. C’est très préoccupant ; car pour être tranquille il ne faudrait voir qu’un seul de ces feux. Voir les deux signifie qu’il m’arrive droit dessus…J’attrape ma corne de brume en désespoir de cause et tel Roland joue de l’olifant…en vain. Si j’avais eu un fusil de chasse, j’aurais tiré dans la passerelle…Enfin, « inch Allah », il passe effectivement à 40 mètres derrière moi, « plein pot », j’ai le temps de voir tous les détails d’un vilain chalutier comme on les fait aujourd’hui. Et le voilà avalé par la nuit ; ouf !
J’ignorais que le veilleur du sémaphore de Beg Melen sur la pointe de Groix toute proche avait eu les mêmes craintes que moi (même si lui ne risquait pas de se mouiller…). Ses instruments comme les miens avaient prévus l’abordage, il avait entendu mes appels radio dans le vide. Voici donc qu’il me contacte dès le croisement effectué en me demandant…si je flotte encore en somme. Il est soulagé aussi car les sémaphores de la Marine qui jalonnent les côtes sont entre autres chargés de réguler la circulation maritime. Il aurait été ennuyé en cas de naufrage. Mais que pouvait-il faire de plus que moi ? Manifestement l’équipage irresponsable et dangereux de ce chalutier le laissait filer sous pilote automatique à 10 nœuds pour rentrer au port de Lorient! Personne ne veillait probablement en passerelle ni à la radio…Ce grand métier qu’était la pêche n’est plus ce qu’il était. Frappés par les crises en tout genre les armements sérieux ont mis la clef sous la porte; il reste des flibustiers.

09 août 2014
6

ouaip!!
ben moi qui navigue sans tous ces bidules electronique (encore que j'ai une vhf asn depuis peu) en le voyant sur mon arriere, j'aurai change ma route histoire de donner le tour comme on dit.
alors avec en plus la boite à miracle qui me dit que cela va passer à 40 m, j'aurai donné plus de tour histoire d'assurer le coup.
jouer à la roulette avec un pechou et de nuit en plus faut vouloir et ce n'est pas mon cas.
ok le ripam ne leur donne pas raison mais en cas de contact brutal le chalut ne risque pas grand chose lui.....
d'ou peut venir cette manie de vouloir à tout prix avoir raison dans ce genre de cas ? depuis le temps, ce phenomene de manque de veille des pechou est pourtant connu non ?
par contre la peche en boeuf ..... ripam et mefiance au menu.
cordialement
jpierre

09 août 2014
2

et tu as de la chance, il avait son transpondeur AIS branché !

09 août 2014
0

d'accord mais tout celà n'est qu'au conditionnel ...

on peut aussi dire que le pechou était surement en veille et il t'avait repéré depuis longtemps au radar ...

il est passé à 40m c'est suffisant ...

que tu es au des craintes ça se comprends mais est-elle justifié ?

09 août 2014
0

ça montre également que l AIS peut être intéressant , mais que l idéal serait d avoir un émetteur AIS et pas seulement un récepteur!
l émetteur permet d être vu , et le cas échéant de déclencher une alarme

10 août 2014
0

Encore faudrait-il que l'autre bateau fasse sa veille!

09 août 2014
0

30 mn sans pouvoir rien faire ......!
les kamikazes etaient des deux cotes cette nuit la !

09 août 2014
2

"j'aurai donné plus de tour" Bien sur jpierre mais avec quelle supermachine ? Mon voilier (8,4m) marchait à 5,5 nds à la voile. Loin de moi l'idée de chercher à avoir raison à tout prix, je voulais juste ne pas me faire dézinguer ! Je n'aurais pas fait mieux au moteur (vitesse limite de coque). Ralentir ? J'ai bien fait de ne pas le faire, j'aurais perdu les 40 mètres qui m'ont sauvé. Changer de cap ? On se serait frôlés d'encore plus près (il ne me rattrapait pas mais coupait ma route sur 3/4 arrière babord). Rappelons que ça se passe de nuit, on estime moins bien et de moins loin, surtout si on ajoute que les feux de navigation des pêcheurs sont toujours noyés dans des lumières parasites façon casino...Bref, il faut s'en méfier et les fuir de loin; de plus je pense que c'est ce qu'ils souhaitent..."On travaille nous..."etc.
PS : J'ai été bien content de mes bidules électroniques qui m'ont signalé le danger bien avant que je le vois. J'ajoute que je n'ai que les bidules essentiels me semble-t-il aujourd'hui (vieux GPS portable,VHF ASN comme toi, Micro-ordi qui sert aussi à terre, Opencpn qu'est gratuit).

09 août 2014
0

A aucun moment il n'a moufté à la VHF, même pas pour répondre au sémaphore...

09 août 2014
0

Oui hotelgolf, je pense qu'effectivement on va devoir aussi passer à l'émetteur AIS. Moi qui ne suis guère favorable aux obligations, je reconnais que celle-là s'impose. Il reste à espérer que les prix vont baisser...

09 août 2014
0

Hélas, un grand classique!

09 août 2014
0

1) Lorsque j'ai un écho avec un CPA nul, je n'attends pas qu'il soit à quelques dizaines de mètres pour réagir
2) Lorsque j'ai un doute sur le route d'un autre navire, à moins d'être un CMN, je n'appelle pas sur le 16. Si tout le monde faisait la même chose, ce serait un joyeux bordel.
3)Les sémaphores ne sont pas chargés de réguler la circulation maritime.
4) lorsqu'on a un avis aussi tranché sur une profession, on évite les ennuis en changeant de cap ou en ralentissant.

09 août 2014
0

Ce genre de mesaventure m est arrive de nuit, pas d AIS de la part du bateau que j ai reconnu comme etant un chalutier grace a ces feux et pas de reponse a la VHF. J etais sous spi, il y avait peu de vent, mon moteur a resolu le probleme.

09 août 2014
0

par contre dans ce coin j'ai eu une avanture d'un autre genre voici quelques années

le pechou était en peche dans une zone interdite tout feu éteint , je l'ai reperé au radar ...

09 août 2014
0

@clk l'intérêt de l'AIS c'est justement de pouvoir anticiper un risque de collision et de manœuvrer en conséquence quand on en a encore le temps.

Un point d'approche de 40 mètres à 30 minutes me parait très faible surtout à la voile. Il suffit que le vent ou la houle changent légèrement pour que le CPA devienne 200 mètres ou 0...

09 août 2014
0

Tout juste, mais quand on est sur un voilier donc peu rapide et que l'autre galope à 10 noeuds parce qu'il rentre après la pêche pour voir Madame, on a beau être alerté par les instruments on a une capacité de manoeuvre bien limitée...

09 août 2014
3

non... pour vendre sa peche ...VENDRE !!!

10 août 2014
0

Tu indiquais avancer à 5 noeuds donc si ton AIS détecte un risque de collision dans 30 minutes tu dois "théoriquement" pouvoir t'éloigner de plus de 2 mn.

J'ai récemment fait l'acquisition d'un transpondeur AIS suite à des rencontres un peu trop proches à mon goût lors de navs de nuit. Avec l'alarme réglée sur 4 mn et 30 minutes, j'ai pu anticipé tous les risques de collision. Quelques degrés sur le pilote et le point d'approche passe de critique à sans risque. J'ai même eu la satisfaction de voir un cargo et un paquebot changer de cap lors d'une traversée Minorque Sardaigne.

09 août 2014
5

Tu n'as pas bougé, tu es resté passif malgré la situation que tu as analysé. En cas d'abordage, tu aurais été en partie responsable!!!

Cf RIPAM

09 août 2014
0

Oui, mais je suis là...

09 août 2014
0

en esperant ne pas te croiser en mer ....car visiblement les regles de barre te sont inconnues.

09 août 2014
1

Oui, mais ta façon de gérer n'a quand même pas été.....dans "les règles de l'art".

Je prend mon compas de relèvement, relèvement constant où pas.........etc....

Avec toute cette électronique , on en oublie les gestes de base.

10 août 2014
3

vous semblez oublier le fait q u appariement le pécheur était rattrapant, et qu il n était pas facile pour CLK d anticiper

je pense qu il faut éviter de critiquer a posteriori comme ça , c est toujours plus simple derrière son ordi que dans la réalité

10 août 2014
1

Perso, je ne critique pas, je sais que ça n'est pas toujours facile. Je fais juste remarquer que si on ne bouge pas avec un CPA de 40m prévu et vérifié, à quel CPA minimum aurait-il manœuvré? Cette histoire l'a marqué, à juste titre. Il y a peut-être un retour d'expérience à tirer, nan????

09 août 2014
0

Il y en a vraiment qui ont envie de mordre ce soir...Allez, il va faire beau bientôt...Bonne nav. Salut

PS : Le forum me paraissait bien un peu éteint depuis quelques mois...

09 août 2014
0

pas de nav ce soir , coup de vent dans 4 h .
on est donc a l'abri ,pas kamikaze non plus avec le temps ,un soir de grande maree .

10 août 2014
1

il serait plus facile de se faire entendre à coup de -Kalashnikov je crois, on en trouve pour pas cher dans les super marchés puisque maintenant le moindre petit braqueur en a une, l'ennui est qu'ils en ont déjà une ou deux à bord. -Il faut déjà éviter les flics qui veulent se faire bien voir en ramenant des -PV et maintenant il faut en plus éviter les pêcheurs qui veulent tout plus les subventions.
-Ainsi va la vie mon bon monsieur, c'est le progrès.

10 août 2014
0

enfin il faut etre aussi logique , lorsque l'on voie deux chalutiers donc dejà un type de bateaux reconnaisable navigué cote à cote à peu de distance en parallele sur une grande distance
qu'est-ce-qu'ils peuvent bien faire ??

pas faire causette il me semble

10 août 2014
0

Quand j'ai rencontré des chalutiers en boeuf, ils émettaient en AIS, facile à remarquer les deux côte à côte.
Ce qui est moins amusant, c'est le pêcheur qui s'"amuse" à faire peur aux plaisanciers, fréquent du côté du Gulivinec : de jour, je sors ostensiblement l'appareil photo, ça les calme; de nuit, gros projecteur dans l'oeil!

10 août 2014
0

C'est bien, ça s'améliore!
Sans doute les jeunes pêcheurs ont-ils pris conscience que la plaisance peut leur apporter quelque chose?

10 août 2014
0

jamais eu ce probleme , encore voici quelques semaines l'armada du Gulvinec rentrait chez eux ,un chalutier s'est écarté avant moi .

et de temps à autre je fais escale dans ce port jamais eu le moindre probleme bien au contraire

10 août 2014
1

et puis dans quelques temps, il seront content de transformer le port à la plaisance, comme Lesconil ... :jelaferme: : :litjournal:

11 août 2014
0

Faire la course par exemple, Y a qu'à avoir comme nous l'an dernier à Ijmuiden après l'entrée du canal d'Amsterdam Six projecteurs dans la tronche, tu ne vois plus que des points verts partout et en plus toi tu dois tourner à la 3ème verte pour entrer dans la marina. Ces enfoirés ils sortaient plein pot et bien je peux te dire que tu serres les fesses.

10 août 2014
0

C 'est meconnaitre la spécificité du port du Guilvinec.

10 août 2014
0

J'ai navigué à la pêche à Concarneau, de la passerelle on ne voit pas du tout les feux réglementaires d'un voilier, ni même grand-chose à vrai dire, quant au radar, ce n'est guère mieux, si on ajoute la fatigue d'une campagne de pêche et la lecture d'un polar, voir le petit shoot d'hèro, le gros rouge étant dépassé dans le milieu, la barre à tribord toute pour aller réveiller le matelot remplaçant en faisant un 360, on se dit qu'il vaut mieux adopter la tactique Moitessier, qui ne mettait pas de feux et surveillait les bateaux pour anticiper, en s'éloignant le plus possible de leurs route, d'accord, j'exagère, s'il y a 2 voiliers qui font comme ça, ça fait boum, mais, comme dit plus haut, compas de relèvement, changement de cap, et c'est réglé, pas besoin de calculs à 40m près... Sinon, quand ils sont en pêche, leur trajectoire parait erratique et ils peuvent changer de cap parce qu'ils suivent leurs cartes decca pour éviter les croches ou suivre un plateau pêchant, cartes qu'ils gardent + ou- secrètes et se passent presque de père en fils. Mais ne jetez pas trop la pierre au pêchous, ce n'est pas un métier facile, il faut embarquer pour une marée de 13 jours pour mieux les comprendre, même si le chalut est une pêche débile, écologiquement parlant. Et il faut arrêter de croire que les nouvelles technologies dispensent du plus élémentaire sens marin, et d'un minimum d'expérience.

10 août 2014
0

Le comble quand je relis tout ça, c'est que ce grand métier moi aussi je l'ai pratiqué à Concarneau pendant mes vacances d'étudiant, il y a bien longtemps, sur ces chalutiers de 35 mètres qui partaient pour des marées de 15 jours. J'ai acheté ma première voiture grâce à cela. J'aurais beaucoup à raconter...Mais ceux-là étaient alors des seigneurs. Aujourd'hui ce sont plutôt des "saigneurs" à constater les défauts de veille...

10 août 2014
3

Non mais attends là,

Il n'a rien provoqué du tout...

Et non, il n'a rien a mettre dessus... Certains pêcheurs font des conneries, il faut le dire et franchement les autorités devraient les rappeler à l'ordre, comme tout à chacun, non mais.

Si les mêmes n'ont aucun respect pour les autres, faut pas s'attendre à ce que les autres aient du respect pour eux.

10 août 2014
0

attends tu as provoqué cet incident et tu te plains ......
tu avais 30 mn pour reagir ,qu'as tu fait ...essayer d'appliquer les regles avec ton voilier ....?
TU savais que c'etait un pecheur , TU connais leur job

...ils t'ont entendu , tu etais de veille , tu etais manoeuvrant , tu avais repere la trajectoire
si TU connais si bien le metier de pecheur de 2014 ...tu mettrais ton mouchoir la dessus

10 août 2014
0

Dicton: Qui va en mer pour le plaisir irait en enfer pour passer le temps...

10 août 201410 août 2014
1

bonjour: plus de 50 ans que je navigue au milieu des cargos et des pecheurs! sauf par brouillard (si l'on a pas de radar) dans la grande majoritè des cas electronique ou pas avec une veille attentive et un peu d'antiçipation on evite tout le monde! par contre certains plaisançiers semblent avoir une veille plus qu'approximative....... perso la seule fois ou j'ai un peu" frottè" c'etait en irlande pour echanger des"zighomards" contre du rouge avec un pecheur au large, mais le pecheur n'y etait pour rien

11 août 2014
0

Tout à fait d'accord, mais les zighomards, c'est des homards? Auquel cas, du homard contre un kil de rouge, ça vaut le coup! Ou alors c'était du château-margaux...Il faut que je retourne en Irlande, mais en ce moment, je suis plutôt en Afrique de l'ouest, où, entre Dakar et la Casamance, de nuit, j'ai vu d'un seul coup un feu, des flammes j'entends, s'allumer d'un coup, c'était un pêcheur sénégalais qui, voyant mes feux arriver sur lui, avait jeté de l'essence sur son braséro, où ils se font la bouffe et le thé pour se signaler... Ma bôme est passée à un mètre de lui... Mais ça fait drôle, un feu surgi de l'océan!

11 août 2014
1

Post-scriptum, ils n'avaient pas du lire votre "ripam"..........

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (46)

un soleil gros comme ça

mars 2021