Chaine "Liege"

voici un terme qui m'empeche de dormir .
Ce sont des chaines à mailles longues et des chaines lourde au métre linéaire .
le terme est courantement utilisé par les fabricants .
j'ai telephoné à deux fabricants pour leur demander l'origine de "Liege" et bien ils n'en savent rien et la question leurs a été parfois posée .

Alors je lance le jeu :Qui peut nous dire l'origine de ce nom?

:-D

josé

L'équipage
04 déc. 2009
04 déc. 2009
0

Moi aussi ... enfin presque.
J'ai posé la même question dans un autre fil. Actuellement sans réponse.

On dit aussi "chaine fille".

Mon chip me dit qu'il s'agit d'une chaine de qualité inférieure à la chaine qui est vendu pour les mouillage que nous avons sur nos bateaux. Ce type de chaine ne peut servir que pour certains mouillages.

J'ai lu sur le net que ce type de chaine est préconisé pour les mouillages en corps mort. C'est plutôt antinomique avec ce que me dit mon chip.

04 déc. 2009
0

Copie de JYC
JYC, dans l'autre fil dit ceci :

"Chaîne mère: très grosse chaîne maillée sur le lest (ancre ou gueuse) du corps mort. Elle est très courte (3 ou 4 mètres). Sur celle-ci est maillée la chaîne fille qui va jusqu'au flotteur. Je n'ai jamais entendu parler de chaîne liège. Peu-être une invention de ship facécieux."

04 déc. 2009
0

le pire

c'est que j'ai toujours entendu ce terme sans me poser de question .

La chaine "liege" est une chaine fabriquée pour etre lourde et donc utilisé pour les mouillage assurant ainsi une plus garnde force de rappel .La qualité n'est pas forcement mauvaise ,mais elle ne peut servir au guindeau par exemple vu la longueur des mailles

Mais pourquoi ce nom:mystere??

04 déc. 2009
0

Une piste de recherche, Liège géographique ?
La ville de Liège ( Luik ) à une forte tradition en métallurgie...

04 déc. 2009
0

par homophonie
avec le chêne liège
(Le chêne-liège (Quercus suber L.) est un arbre du genre Quercus (le chêne), famille des Fagacées (anciennement Cupulifères), exploité pour son écorce qui fournit le liège.)fr.wikipedia.org[...]%A8geno

04 déc. 2009
0

peut-être 'légère'
de l'adjectif latin classique levis "de peu de poids" &gt bas-latin *levius &gt ancien français liège, d'où substantif 'le liège' et 'le chêne-liège'.
C'est la chaîne-fille, plus légère, qui se maille sur une chaîne-mère, plus épaisse et lourde.
Donc racine proche que celle de l'adjectif 'léger', du latin populaire *leviarium', ancien français 'legier' (PS Le nombre différent de syllabes, donc de position de l'accent, expliquerait l'alternance 'liè' / 'lé').

Autre étymologie possible, mais j'y crois moins: Ancien français 'lige, liège', "sans restriction, fidèle", comme dans 'homme-lige', sans doute d'origine germanique
...

04 déc. 2009
0

j'aime bien
cette explication de calypso .
ha les fins lettrés c'est quand mème quelque chose .
que ce soit de la calibrée ou de la liege
si elle est de bonne qualité elle doit avoir une resistance suffisante pour faire une ligne de corps mort et c'est plus facile de la transfiler avec un bout nylon que la calibrée .
amha
alain :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (93)

novembre 2021