Chaine grade 70

Bonjour à tous,
Sur le point d'acheter 110 mètres de chaîne de 12 mm pour mon catamaran, je regarde de très près la grade 70 limousine. Plus de 15 tonnes de résistance, ça fait rêver... mais... beaucoup de personnes me disent qu'elle est très cassante du fait de son grade élevé. ..
Quelqu'un a-t-il un retour d'expérience là-dessus ?
Merci de vos lumières.
Olivier

L'équipage
17 avr. 2017
17 avr. 2017
0

Bonjour,
personnellement j'utilise la grade 70 des Chaineries Limousines depuis 2 ans et suis très satisfait du produit. Leur manille pour la liaison avec l'ancre est très bien pensée. Vous pouvez les contacter directement pour des renseignements techniques. Quant au coté cassant…je pense que l'industrie et la pêche pro s'en seraient déjà rendu compte, mais je pense que le fil va être alimenté par les détracteurs non utilisateurs qui vont nous prouver le contraire

17 avr. 2017
1

Le plus dur va être de choisir une ancre qui assure plusieurs tonnes de résistance (et qui ne pèse pas un quintal !)
:heu:

07 sept. 2018
0

Spade inoxe 40kg

15 sept. 2018
0

et es ce tu mouille souvent?
:mdr:

17 avr. 2017
2

Pour moi, l'avantage de la chaine grade 70, c'est de pouvoir prendre une chaine de diamètre plus petite à résistance égale. Une taille de moins que pour de la grade 40. Moins chere, moins de poids, ou plus long pour le même prix.
Évidement, il faut que le barbotin soit compatible.

18 avr. 2017
1

Calypso j'ai vérifié au mouillage, à partir de 25 nœuds de vent ma chaîne de 10 est tendue raide! Peux tu dire à quoi sert son poids à partir de ce moment là et jusqu'à 30, 40 etc....? Une chaîne de 8 serait sans doute raide à partir de 20 nœuds mais aucun risque que l'ancre chasse que ce soit à 20 ou 25 nœuds de vent! Dès l'instant où la chaîne est tendue le poids ne compte absolument plus!....

18 avr. 2017
3

Non, cette démarche ne tient pas.
Pour avoir une chaîne qui apporte encore quelque chose lorsque l'ancre commence à en avoir besoin, il faudrait que le poids de la chaîne se compte en tonnes.
(ou alors, c'est que l'on a une ancre pourrie qui chasse avec une traction faible)
Dans tous les cas, une ancre plus lourde a plus d'effet.

L'intérêt d'une chaîne, c'est de ne pas s'user, ni de pouvoir être coupée.
(et son défaut, c'est de ne pas être souple)

18 avr. 2017
3

non pas son importance mais essentiel ... la resistance est secondaire dans la mesure ou l'ancre dérapera bien avant que la chaine casse ...

18 avr. 2017
0

J'ai plus peur dues à-coups sur des rafales pour le côté cassant...
Pour l'ancre, j'ai une spade de 45 kg sur un cata de 50 pieds et 16 tonnes. Je suis largement surdimensionné...
Pour la liaison chaîne /ancre, wasi powerball de 10,5 tonnes

18 avr. 2017
2

"J'ai plus peur des à-coups sur des rafales pour le côté cassant"
C'est pourquoi il faut AUSSI du câblot pour les amortir. De toute façon, le taquet / bitte d'amarrage risque de céder avant la chaîne...
PS En supposant un rapport de tenue de 1 à 100 pour l'ancre (100 kg de tenue par kg d'ancre), ce qui est la limite SUPERIEURE empirique des tests pour les meilleures ancre (dont la Spade), un ancre de 45 kg n'offre pas plus de 4,5 T de résistance... La limite inférieure est de 1 à 30...

18 avr. 2017
0

Merci Pytheas54 pour ta réponse étayée. Je mets toujours ma patte d'oie ce qui me fait un peu de textile pour amortir.
Je suis tombé récemment sur un tableau empirique concernant les forces exercées sur un mouillage en fonction de la taille du bateau (sans détailler bien sûr le fartage des bateaux en question).
je déduis de ce tableau que j'ai une force d'environ 4 tonnes sur mon mouillage à partir de 60 noeuds... ce qui dépasse la force de travail d'une chaîne de 12mm de grade 40. Mon angle de tirage est très faible lorsque je sens que ça va taper, de l'ordre de 5 degrés. Je pense que ma spade peut aller plus loin dans ces conditions.
Mon souhait est de pouvoir étaler 80 noeuds sans casse ( je soulagerai bien sûr au moteur dans ce cas...)

18 avr. 2017
0

A noter que ce n'est pas la simple présence de textile qui va amortir, mais sa longueur. Donc s'il y en a juste un peu, ca ne fait pas grand chose.
Par contre, une patte d'oie très courte va amortir du fait de sa forme. (mais c'est aux dépends de la force exercée sur les taquets, vu que ca fait bras de levier)

18 avr. 2017
0

ci-joint le tableau dont je parle

18 avr. 201716 juin 2020
0

de nouveau le tableau...

18 avr. 2017
0

Critique de ce tableau, voir
pytheas.heoblog.com[...]dex.php

Une relation empirique entre tension sur le mouillage T (kg), longueur totale du bateau LOA (m) et vitesse du vent V (noeuds) est donnée par
T = 1/500 x LOA^2 x V^2
T inclut l'effet du clapot, et suppose un longueur de chaîne suffisante...
Voir déjà
www.hisse-et-oh.com[...]us-deja

Avec LOA = 15 m, on a
V = 40 N, T = 720 kg
V = 50 N T = 1125 kg
V= 60 N T = 1620 kg
V = 80 N T = 2880 kg
PS 80 N de vent ne me paraît pas vraiment réaliste !!!

18 avr. 2017
0

Je suis d'accord avec toi mais pour le catamaran regarde plutôt vers 18 M pour un 15 M. .. et tu vas retrouver mes chiffres.
Pour les 80 noeuds, c'est réaliste sur une heure ou deux. Des potes à moi se sont faits surprendre... (lors d'un 60 noeuds etabli)

18 avr. 2017
0

Je précise que le fardage de mon voilier, bien qu'étant un catamaran, est très faible. Ce n'est pas un lagoon mais un Quasar du chantier Prout.

18 avr. 2017
1
  • Si tu es un partisan des mouillages lourds, le grade 70 n'a aucun intérêt.
  • Si tu es un partisan des mouillages légers, prends du grade 40 en petite longueur (15 m suffisent) et tu pourras passer du gros câblot dans ton barbotin.
18 avr. 2017
0

Partisan du lourd.
Pourquoi aucun intérêt ?

0

je viens d'acheter 50 m de grade 70 aux chaîneries limousine (achat en direct en une semaine car le shiplander local ne m'avait toujours pas donné le cout de transport au bout d'un mois et demi ...)
je l'ai fait car avec un bateau de 14 tonnes j'avais déformé des maillons sur la chîane de 10 grade 40 et ils coinçaient dans le barbotin et cel avait fait sauté le galva.

passer en 12 aurait été trop lourd

l'ancre est une kobra de 24 kgs

j'ai au bout de la chîne 25 m de bout de 22 pour amortir si nécessaire

18 avr. 2017
0

Bonjour Hubert,
Vu pour ta configuration, mais tu ne dis pas si tu en es content et si tu as déjà pris un gros vent dessus ?
Olivier

0

non,je viens juste de l'acheter.

en boulonnerie les boulons 70 ne sont pas spécialement cassants

s'il peut y avoir un inconvénient avec le grade 70 c'est que ce serait plus difficile à regalvaniser, mais vu mon âge je ne sai pas ce qu'il fauda regalvaniser en premier : la chaîne ou le bonhomme ...

0

premier retour d'expérience :

  • la chaîne Limousine est parfaitement calibrée et passe très fluidement dans le barbotin.

  • sans avoir essuyé de tempête nous avons eu 35 noeuds toute une nuit au mouillage aux Shetlands (PapaStour Housa Voe)
    fond de sable pas de vagues, 7 m à marée haute et comme nous étions seuls j'ai mis les 50 m de chaîne
    rien n'a bougé alors qu'avec la grade 40 (ou 35, ça existe ...) dans les mêmes conditions des maillons s'étaient déformés

on a eu un peu de mal à sortir l'ancre du sable ...

18 avr. 2017
0

Ma question persiste: la grade 70 est-elle cassante ou pas?

18 avr. 2017
0

Pour casser faudrait vraiment qu'elle se prenne un méchant rappel.............

18 avr. 2017
0

Ou qu'elle soit plus fragile que la moyenne... ce que me laisse entendre mon shiphandler qui a intérêt à ce que je lui en prenne...

0

(n'oubliez pas que la grade 40 est interdite pour les manutentions sur grues ou autres élévateurs ...)

comme je le disais plus haut à propos des shiplanders :

Bigship : "cela ne m'intéresse pas, je ne travaille pas avec eux"

AD : en deux mois pas moyen d'avoir une réponse sur délais et coût de transport (j'y suis allé trois fois e ils avaient noté mon mail)

pour moi c'est un mystère, à moins qu'ils ne donnent une priorité à Vigouroux qui me semble-t-il ne vends pas de grade 70 dans le circuit plaisance.

donc pour acheter de la grade 70 commander directement au fabricant, livraison franco de port dans la semaine

18 avr. 2017
0

La chaînerie limousine fait de la grade 70 au catalogue dans tous les ships... La question n'est pas d'en trouver, ce qui est facile...

0

voui, mais quand le ship ne répond pas à trois demandes ...

0

Oui j'avais demandé aux deux ships locaux ...

18 avr. 2017
0

Si le grade 40 est interdit en manutention, c'est que vu les angles des chaines dans les palanquees, il leur faut de grandes resistances pour leur coef de securite de 5.
En 40 les echantillonages seraient trop gros, avec le poids intrinseque de la chaine.
En 70 voire 80 ou 100 les chaines sont plus maniables et surtout ils font gaffe à ne pas avoir de secousses,.
Mais toutes ces considerations ne m'empecheront pas de prendre des chaines grade 70 lors de mon prochain changement de mouillage....comme dit plus haut suffit de mettre du cablot pour amortir les rappels et les tables preconisant les longueurs et les diametres de ces cablots, ne manquent pas, que ce soit ici ou sur d'auttrs sites

18 avr. 2017
1

Bonjour,
Je profite du sujet pour poser une question aux pro garde 70. Je suis équipé d'une chaine de Ø8 pour mon Sun-shine, les abaques disent qu'il faudrait du 10 mais je n'ais pas à m'en plaindre loin de là.
Est il intéressant de remplacer une chaine Ø8 grade 40 par une grade 70?
Jean-Charles

0

Cela dépend du type de mouillage que tu pratiques :
Mouillage de beau temps avec possibilité d'aller s'abriter dans un port proche
Ou mouillage sans alternative : il faut que cela tienne quoiqu'il qu'il arrive, dans ce cas la chaîne de 8 ordinaire risque de souffrir et se déformer au point de ne plus passer facilement dans le barbotin.

2

je ne comprends pas comment on peut dire qu'une chaîne dont la rupture est à 11 tonnes est plus cassante qu'une chaîne dont la rupture est à 5 tonnes ?

19 avr. 2017
-1

desolé laser2178 mais les chaine grade 70 ne prennent pas la trempe il n'y a pas assez de carbone

18 avr. 2017
0

Bonjour,
Oui c'est plutôt du mouillage tout temps, la question était surtout liée au maillon le plus faible de la ligne de mouillage. Si le taquet lache avant la chaine en grade 40, pourquoi mettre de la 70. J'ai du mal à apprehender l'effet de charge dynamique, s'applique-t-elle uniformément sur l'ensemble de la ligne? Et puis cette notion de "chaine plus cassante en grade 70" m'interpelle, je n'en avais pas encore entendu parlé.
Je reste à l'écoute
Jean-Charles

0

Le terme "plus cassante" est inapproprié.
Je pense que moins résiliente le serait plus. :litjournal:

19 avr. 2017
2

Lorsqu'un acier est plus trempé (ce qui est le cas de la 70 par rapport à la 40), il devient plus résistant mais plus cassant.
En poussant la trempe à l'extrême, un acier peut se voir brisé par un simple coup de marteau...

19 avr. 2017
0

Cela ne dépend t-il pas surtout des tonnage et fardage du bateau ?

18 avr. 2017
0

AMHA, aucun intérêt....

18 avr. 2017
0

Question pour Pytheas54 (je dois aussi repenser mon mouillage pour mon Trawler de 7 T): est-ce qu'il y a un rapport de proportionnalité entre le poids de la chaine et celui de l'ancre ? Je pose cette question car je viens de lire des échanges sur un forum US et les intervenants semblaient assez d'accord entre eux sur le fait de mettre plutôt le poids sur l'ancre que sur la chaine. Dis autrement, si je mets 40m de chaine de 10 en grade 70 à la place du grade 40 le gain de poids, je le mets dans une ancre plus lourde ou je rallonge la chaine ??? De nombreux tests vantent les méritent des ancres légères, alors que penser ?

18 avr. 201718 avr. 2017
3

Pour tenter de comprendre la pratique aux USA
Elle date d'une époque très lointaine où les ancres étaient de très mauvaise tenue : une CQR par exemple ne résiste qu'à 5 à 7 fois son poids (d'où la révolution apportée par la suite par les Danforth pour ancrer dans la vase ou le sable vaseux, bien plus fréquent que sur nos côtes, plutôt sableuses). Il fallait des ancres proportionnellement très lourdes, et la question du poids de la chaîne ne se posait guère. Cette manière de raisonner continue aujourd'hui, les marins étant assez conservateurs ;-)

La réglementation française date de bien plus tard, et concernait des ancres de meilleure tenue (les fameuses ancres à forte pénétration), donc de poids proportionnellement plus faible. La forte longueur de chaîne recommandée avait pour but d'assurer que l'angle de tire soit le plus horizontal possible, car les ancres plus légères ont tendance à déraper plus vite si l'angle de tire devient important.

Aujourd'hui, on possède des ancres d'excellente qualité (par exemple les Spade, Rocna et quelques (rares) autres modèles - je ne veux pas déclencher une guerre ;-) )
On peut choisir un poids d'ancre relativement faible (et c'est nécessaire quand on voit leurs prix ;-) )
Mais on a intérêt à avoir une chaîne assez lourde pour assurer un angle de tire aussi proche de l'horizontale que possible. Pour 7 tonnes, une Spade ou une Rocna de 20 kg va suffire, mais il faut une chaîne assez lourde, du 10 mm à 2,25 kg le m. La résistance d'une chaîne de grade 70 en 8 mm est la même que celle d'une chaîne de 10 mm en grade 40 mais le poids n'est pas le même: 1,45 kg le m. C'est trop juste AMHA. Aucun intérêt donc à prendre du 10 mm en grade 70, le problème n'étant jamais la résistance de la chaîne (et quand on voit le prix de grade 70 !!!)
Enfin, l'expérience accumulée montre l'importance du câblot pour amortir les chocs lorsque les bateaux "jouent à l'essuie-glace au mouillage" (c'est la cause principale des dérapages). Nos bateaux à quille étroite (et profonde) sont beaucoup plus instables latéralement que les bateaux à quille longue (et moins profonde):

Au moins 10-15 m de 20 - 22 mm, plus si possible.

Ta question était: est-un bon raisonnement de prendre une ancre plus lourde en allégeant le poids de la chaîne ? C'est pas idiot en théorie, mais en pratique le prix d'une ancre DE QUALITE augmente très vite avec le poids, et passer en grade 70 pour diminuer le poids de la chaîne va également coûter bien plus cher, pour une efficacité qui ne va pas augmenter en proportion des dépenses.

18 avr. 2017
0

Je ne pense que tu puisses résumer ce que dit Artimon par
"la résistance de la chaîne passe avant son poids"
Le poids, c'est ce qui retarde le moment où toute la chaîne sera levée. Si néanmoins toute la chaîne est levée, il faut un câblot amortisseur, car sinon les a-coups auront vite fait d'arracher l'ancre du fond et/ou d'arracher le taquet / bite d'amarrage de la chaîne.
C'est seulement sur un très violent à-coup que la résistance de la chaîne va être éprouvée. Et c'est cela qu'il faut éviter à tout prix.
PS Les calculs d'Artimon se fondent sur des valeurs de tension pas réalistes, car trop fortes...

1

il y a eu un excellent fil sur STW concernant les mouillages, mené par Artimon, où il est montré que, sauf à avoir un poids de chaîne se mesurant en tonnes pour nos bateaux, en conditions fortes, la chaîne décolle du fonds sur presque toute sa longueur dans les à coups. il faut donc une ancre lourde et un amortissement.

la résistance de la chaîne passe avant son poids

0

J'ai fait le choix du grade 70 car j'ai déformé certains maillons de ma chaîne de 10 grade 40 avec un voilier de 14 tonnes.
Il aurait fallu du 12 mm mais trop lourd, d'où ce choix du grade 70.
Il me faudra peu-être mouiller un poil plus long qu'avec du 12 et et en conditions difficiles utiliser les tentes m de nylon en plus, car d'accord avec toi il faut de la souplesse pour amortir les à coups.

18 avr. 2017
0

Merci beaucoup pour ta réponse qui éclaire cet aspect "culturel" sur les points de vue des uns et des autres :-) J'étais déjà par expérience convaincu d'avoir une part de câblot pour sa fonction amortisseur. Dans la pratique, c'est vrai qu'au delà de la question de la résistance théorique absolu, il y a le fait de pouvoir tenir le mieux possible avec le mouillage le plus court possible et c'est un aspect qui est rarement discuté dans les tests sur les ancres.

18 avr. 2017
0

Question pour Pytheas54 (je dois aussi repenser mon mouillage pour mon Trawler de 7 T): est-ce qu'il y a un rapport de proportionnalité entre le poids de la chaine et celui de l'ancre ? Je pose cette question car je viens de lire des échanges sur un forum US et les intervenants semblaient assez d'accord entre eux sur le fait de mettre plutôt le poids sur l'ancre que sur la chaine. Dis autrement, si je mets 40m de chaine de 10 en grade 70 à la place du grade 40 le gain de poids, je le mets dans une ancre plus lourde ou je rallonge la chaine ??? De nombreux tests vantent les méritent des ancres légères, alors que penser ?

18 avr. 2017
0

Pour le coté cassant, je ne comprends pas...
Que veut dire cassant / pas cassant lorsque l'on parle de 2 chaines de résistance équivalente ?
Une chaîne "pas cassante", amenée à un poids qu'elle ne supporte pas, va donc se tordre (sinon, on dirait qu'elle supporte le poids)
Mais si elle se tord, elle est moins résistante, et vu que c'est un mouillage, personne ne va s'en rendre compte ... Au final, elle va lâcher pareil, mais elle aura tenu un peu plus longtemps.
(mais à la fin, ca revient au même, le bateau est dans les cailloux)
 
Sur un chantier, je vois mieux la différence, c'est celle entre un bonhomme aplati au premier choc, et entre un bonhomme qui remarque que la chaîne est moitié crevée et qu'il faut arrêter de l'utiliser (ou de se mettre dessous)
 
Idem, pour le gréement, je vois mieux la différence : ca casse, le mat tombe, ca ne casse pas : on a le temps d'arrêter de tirer dessus et on le change, le mat ne tombe pas.

18 avr. 2017
0

Probablement une analogie avec les vis :
On pourra fournir un couple bien supérieur avec une vis 12.9 que 8.8, mais la vis 12.9 sera plus fragile.
C'est peut etre ce qui est evoqué ici ?

18 avr. 2017
0

Oups !!!

0

Plus que la résistance à la rupture, ce qui fait l'intérêt de la grade 70 c'est sa limite avant déformation qui est beaucoup plus grande que pour une grade 40

18 avr. 2017
0

Peuwi, si j'étale un coup de vent particulièrement violent, je vérifie l'allongement de ma chaîne et la bonne forme des maillons. Si je remarque une déformation excessive (à définir), je change la chaîne.
Il serait préférable d'avoir une chaîne qui se déforme beaucoup avant de casser : si tu as une chaîne qui a gardé sa forme mais est prête à casser (fatigue, fissures invisibles..), elle est dangereuse.
On ne ferait pas une chaine en inox pour cette raison entre autres, je pense.

Pour ma part je changerais bien pour du grade 70 en chaîne de 8, car j'ai du 40 en 8 pour le poids, etje pense qu'actuellement c'est ce qui limite la résistance de mon mouillage, par rapport à mon câblot de 22, mon ancre (kobra 16kg) et mon taquet. Je n'oserais pas mettre du 6 je pense, même si ce serait super pour le poids

Je rejoins les avis de ce fil qui affirment que le poids de la chaine n'est pas un facteur très important (par rapport à la longueur et à la tenue de l'ancre) dans la tenue d'un mouillage par vent fort.
C'est par contre je suppose très utile dans des conditions météo par extrêmes mais quand on est obligé de mouiller court (mouillage encombré)

18 avr. 2017
0

Ne serait il pas plus judicieux de réduire le fardage en priorité ?
Lors de mouillage très venteux, le fait de rabaisser la capote de roof est ressenti immédiatement. Les portiques, avec annexe, panneaux solaires
éoliennes, etc... posent questions !

18 avr. 2017
0

Retour d'expérience.
J'ai 100 mètres de chaine de 12 en Grade 70 des Chaineries Limousines. Mon bateau fait 17 mètres et 36 tonnes à pleine charge. Aucun problème de casse ou de corrosion. Concernant la liaison chaine ancre (j'ai une Delta de 50 kgs) l'expert d'assurance me demandait un émerillon tournant, pour éviter que la chaine ne se vrille. Impossible de trouver un émerillon qui assure les 15,6 tonnes de tenue de la chaine. Après recherches, l'expert ma demamndé de conserver la manille fournie par les Chaineries Limousines car c'est le seul montage qui maintenait la totalité du mouillage à 15,6 tonnes de résistance.

19 avr. 2017
0

Merci !
C'est ce genre de retour que j'attendais...

19 avr. 201719 avr. 2017
0

Comment fait t'on pour avoir : une grande longueur de chaine de diamètre conséquent, et beaucoup de câblot, pour ranger tout çà dans la baille à mouillage ? Et pour relever le mouillage, la poupée n'est pas "selftailing", donc, une main pour tenir sous tension le bout et l'autre main ou pied sur la commande du guindeau. Mais comment reprendre le mou avec une seule main ? Je questionne, car, je n'ai pas de cablôt, 70 mètres de chaine en 8 mm, (autrefois 65 m en 10 mm), mais malgré la profondeur de la baille, obligé de mettre un coup de pied ou de main sous le guindeau pour étaler tout çà... Depuis mon passage à la Force 7 plus de problème de volume, reste à voir dans les conditions musclées...

19 avr. 2017
0

Excellentes questions: l'optimum en termes de sécurité se heurte à des problèmes pratiques.
Quelques guindeaux, dont les Lofran's horizontaux, sont capables d'enrouler le câblot comme la chaîne sur le même barbotin (si le diamètre du câblot est bien choisi et si l'épissure chaîne-câblot a été bien faite !)
Dans la plupart des cas il faut répartir manuellement le chaîne dans la baille, sauf coup de chance dans la forme de cette dernière.

19 avr. 2017
0

que dit Alain Grée

" ligne entièrement en chaine
- Aucun doute :quelle que soit la taille du bateau ,la ligne principale sera entièrement en chaine. ...

Pourquoi entièrement en chaine ?
1/ le poids representé par cette ligne metallique ,qui assure à l'ancre un meilleur coef de penetration en maintenant en permanence une traction horizontale .
2/ la resistance au ragage , important lorsque le sconditions météorologiques se détériorent :une ligne textile fatiguera aux points de portage et de friction,nombreux entre le pont et l'ancre (taquets,chaumards,davier,fonds abrasifs) .Il faut aussi songer aux possibilités de sectionnements accidentels dus à la presence de roches coupantes ou au passage d'une helice indelicate .Une ligne "tout en chaine" offre une bonne garantie contre ce genre de mésaventure .
3/ l'élasticité procurée par le poids de cette grande longueur de chaine lors des rappels brutaux (houle,rafale,evitage) .Qualité appréciable rduisant le srisques de decrochage de l'ancre ou de la rupture du matéreiel.Croyez moi ,les chocs subis en ces occasions sont parfois d'une violence insoupçonnée. Le simple poids de la chaine en tension parvient en general à opposer une resistance suffisante à ces forces de rappel, sans qu'il soit nécessaire d'utiliser des amortisseurs .""

19 avr. 2017
1

Bonjour Calypso2,
Pour ma part,e je te mets 2 points sur 3.
Je mets toujours une ligne complètement "chaîne" pour tes points 1 et 2.
Mais aussi toujours une patte d'oie textile pour amortir car je suis en désaccord avec ton point 3 (Mais la chaîne reste dans son barbotin, et j'ai même un 2ème bout pris sur la chaîne à 1 mètre du barbotin pour épargner celui-ci si ma patte d'oie venait à lâcher...). Passée une certaine force, la rafale va venir tendre à fond ta chaîne. Ton bateau aura pris de l'élan, et pour ce qui est de l'élasticité de ta chaîne tendue... Au mieux, tu chasseras, au pire, ton accastillage se brisera...

19 avr. 2017
0

oh moi je n'ai rien à voir avec ces constats , je n'ai transmis que ce qu'a écrit Alain Grée sur le sujet des mouillages ... qui était (paix à son âme) une reference en la matiére

19 avr. 201719 avr. 2017
0

Je suis également depuis longtemps les préconisations d'Alain Grée, et n'ai jamais eu à m'en plaindre.

Mais j'ignorais qu'il fut décédé, cela m'attriste.

19 avr. 2017
0

j'ai été voir sur internet et Alain Grée n'est pas decédé j'ai raconté une connerie par contre j'avais vu que son bateau Pitcaim était en vente

19 avr. 2017
0

Ah bon ouf !
Oui il avait vendu Pitcairn un Beaufort 14 il y a déjà de nombreuses années. Il l'avait remplacé par un First (51 ?) qui ne lui plaisait pas.
Un ou plusieurs autres bateaux ensuite...?

19 avr. 2017
0

Grée, je ne sais ce qu'il a écrit sur le mouillage.
Ma référence sur le sujet est
TOUT SAVOIR SUR LE MOUILLAGE , du regretté Alain POIRAUD.
Et surtout ses 50 dernières pages , qui reproduisent des articles parus dans loisirs nautiques, par Alain FRAISSE , et étudient le mouillage en statique ÉT dynamique, ça donne de "belles" surprises.
Ce petit bouquin a été traduit en angliche, c'est si rare ...
Le sujet a été traité 149 fois sur le forum, on est là un peu loin du grade 70.

19 avr. 2017
0

Hello
Si vous êtes seulement sur chaîne et qu'il y a de violents a-coups vous pouvez toujours mettre un amortisseur d'amarrage type Forsheda (bien dimensionné !) sur un bon bout costaud de deux trois mètres environ,relié avec une main de fer à la chaîne (qui reste elle prise sur le taquet en cas de casse)
Ca amortit réellement les a-coups,on peut visuellement vérifier la tension et régler si besoin en jouant sur le nombre de tours l'amortissement
Je ne sais pas quelle est la limite de cette technique ,mais en de nombreuses fois ça m'a bien donné du confort dans la cabine avant pour dormir ,les mouvements sont infiniment plus doux...

19 avr. 2017
0

drôle d'idée de mettre 100 mètres de chaine sur un cata !!!!!!!

les études d'alain fraysse et d'artimon (tous les deux ingénieurs de haut niveau ont montré les avantages du mixte surtout pour un cata).

700 kilos sur l'avant d'un cata ?

20 avr. 2017
0

meme 330 kilos c'est beaucoup et largement inutile d'apres des travaux serieux

19 avr. 201719 avr. 2017
0

en chaine de 10mm, c'est 2,30kg/m, donc pour 100m = 230kg
ou 330kg en 12mm
et non 700... ;-)

et sur un cata, c'est vers le pied de mat....

20 avr. 2017
0

et sur l'avant des bateaux on compte une acceleration lorsqu'il tombe dans des grosses vague d'environ 2g ce qui fait que la masse de 330DaN se transforme en un poids de 660Kg

20 avr. 201716 juin 2020
2

Vous avez probablement raison.

Je vais donc remplacer mes 90 mètres de chaîne de 12 mm, grade 40, par 40 m de chaîne de 10 mm grade 70 et 50 mètres de câblot.

Comme ça je pense que mon bateau piquera moins du nez. :acheval: :acheval:

07 sept. 2018
0

Bonjour,
Je remonte ce fil très intéressant.
Je comptais changer ma chaîne actuelle rouillée et standard de 8 pour une grade 7 toujours en 8 de la chainerie limousine.
Mais au vu des caractéristiques ça me semble un peu superflu.

La grade 7 a une charge de rupture à 7170kg alors que la Standard est à 3270 kg ce qui est déjà énorme pour un 10,30m de moins de 6T en charge.
À ce compte on pourrait prendre de la 6 qui a une charge d rupture à 4000kg avec un gain de poids de 41% !

Actuellement j’ai 50m en 8 avec une manille grade 7 que je remplacerais par 40m plus du câblot.
Qu’en pensez vous ?

Question subsidiaire à laquelle je n’ai jamais eu de réponse,
Avec un guindeau horizontal sans poupée, est-ce que le câblot nylon est entraîné par le barbotin Et quel diamètre doit-on prévoir ?

07 sept. 2018
0

J’en profite pour rappeler un débat sans réponse réelle à ce sujet :
On (impersonnel) envisage de remplacer sa chaîne de 8mm standard par du 6mm grade 70 :
- certains répondent « t’es fou, tu vas perdre en poids dans l’eau, or le poids à l’ancre est important pour une meilleure tenue … ce qui est l’objectif d’un mouillage»

  • d’autres disent « lorsque le vent souffle à plus de 15nd la chaîne est ultra tendue sur toute sa longueur peu importe qu’il y ait du 6mm ou 8mm ou 10mm ou même 12mm, son poids dans l’eau n’a donc aucune utilité. De plus c’est l’ancre qui accroche, pas la,chaîne qui elle glisse »

Quand on a du mal à trancher (comme moi) le prix décide à ma place : 50m de 6mm grade 70 + manille grade 70 + frais de port = quasi 500€ … … … … non merci.

07 sept. 201807 sept. 2018
0

Pas sur que la grade 7 existe en 6 mm.

Pas proposée sur STF Europe, en tout cas.
La 10mm normale rupture 5t est à 6 e/m
La 8 mm grade 7 rupture 7 t (40% supérieure, et presque 1 kg/mètre en moins) est à 10 euros.

soit une différence pour 50 mètres de 50 kg et de... 200 euros.
Pour un passage du 8 à 6 mm (si cela existe) la différence devrait être moindre.

Concernant l'intérêt du poids (de la chaine) et de mouillage mixte dans la tenue dynamique d'un mouillage, voir les résultats des travaux d'Alain Fraysse, cité plus haut

07 sept. 2018
0

Bien vu. J'ai regardé uniquement où j'avais acheté mon ancre...
Le gain de poids en % est conséquent...

Seul vrai problème, si la différence de prix (150 euros?) n'en est pas un, c'est la compatibilité du barbotin...

07 sept. 2018
0

C'est l'intérêt de la grade 7 :
au diamètre égal, on plus que double la résistance
à résistance égale, on divise par x le volume et le poids en prenant le diamètre inférieur.
On peut donc remplacer du 12 par du 10, ou du 10 par du 8, et on y gagne sur tous les tableaux. Sauf en euros.

La manille grade 7 est à prendre en diamètre supérieur à celui de la chaîne.

Quant au mouillage mixte versus tout chaîne, les travaux sur la dynamique d'Alain Poiraud ont démontré son intérêt.

Pour ma part, j'utilise la technique préconisée par Artimon, dont on parle plus haut, qui consiste à reprendre la chaine par une main de fer (ou le noeud qui va bien) sur un bout qui revient à l'arrière du bateau.
J'ai ainsi toujours une douzaine de mètres de bout qui sert d'amortisseur, on le voit très bien se tendre et se détendre suivant la rafale.

07 sept. 2018
0

Toujours sur le sujet, pour ceux qui ont utilisé la chaîne G70 depuis une période un peu significative: quel genre de corrosion avez vous remarquée?

07 sept. 2018
0

Je résume ma question :
Est-ce que 3270kg de charge à la rupture sont suffisants pour un 10,30m de moins de 6T ?

Est-ce que quelqu’un a un guindeau horizontal type Quick et l’utilise avec un câblot ? Est-ce que ça patine ou pas ?

07 sept. 2018
0

Cela dépend de ton ancre. L'ensemble doit être cohérent.
Si tu plantes un plomb de 15 kg qui va "décrocher" à la première vaguelette, tu n'as pas besoin d'une chaine très solide...

Si tu choisis une ancre moderne de 15 kg, c'est différent.

Une ancre lourde de bonne qualité (ex Spade 15 kg) supporte une charge de 2,4 tonnes avant de décrocher (soit le double d'une delta de 16 kg).

Une ancre légère d'excellente qualité (Fortress alu 6 kg) supporte 2,5 tonnes avant de décrocher.

(données en test statique, publiées )

Pour ma part, je ne mettrais pas sur ces ancres une chaine ne présentant pas au moins le double de résistance à la rupture...

Après, tout dépend de l'utilisation .

07 sept. 2018
0

"Une ancre légère d'excellente qualité (Fortress alu 6 kg) supporte 2,5 tonnes avant de décrocher" jusqu'au jour où une de ses pales se tordra. Poubelle.
J'en ai une.

07 sept. 2018
0

Les ancres Fortress sont garanties à vie, et ceux qui ont testé la garantie disent qu'elle fonctionne si les pales ou la verge se tordent, il me semble.

07 sept. 201807 sept. 2018
0

oui Cerigo. Dans le cas d'un tirage de travers , comme cela a été montré lors du test.
Elle est garantie. Si tu la mets à la poubelle, je la veux bien... :-;)

Cela n'était pas le sujet, juste montrer :

  • le niveau de la charge supportée par une ancre (en statique), ça donne une idée de réponse à Solent, suivant qu'il préfère attendre tranquillement que l'ancre décroche (euh... tranquillement, ça dépend de l'ancre....), ou s'il préfère que la chaîne serve de fusible et casse avant de chasser.
    Attention aux chocs en dynamique qui augmentent sérieusement la tension, surtout s'il mouille en tout chaîne.

  • que ce niveau de charge supporté avant décrochage ( l'efficacité d'une ancre ? ) est totalement indépendant du poids de l'ancre, contrairement à ce qu'on croyait au milieu du siècle dernier, et comme ceux qui n'ont pu évoluer le "croient" encore aujourd'hui.
    Cela fait quand même 30 ans que Alain Poiraud l'a démontré à chaque test...

07 sept. 2018
0

J’avais vu un tableau décrivant les forces qui s’exercent sur un bateau au mouillage mais je ne le retrouve pas.
Ça serait une donnée intéressante à connaître.

07 sept. 201807 sept. 2018
1

Il y a un tableau Excel fait par Artimon sur STW, il me semble.

EDIT : Oups pardon, c'est Pytheas, et le lien est plus haut dans ce même fil.

08 sept. 2018
0

Ce n'est pas sur par 60nd on considere plutot le facteur dynamique.
D'autre part il faut considerer la profondeur de mouillage si la ligne fait un angle l'effort est augmenté.
AMHA la chaine de 70 est un coup marketing qui marche bien...

09 sept. 2018
0

Juste par curiosité...
Sais tu le coefficient multiplicateur à appliquer lorsque, par exemple, suite à une rafale qui fait louvoyer le bateau autour de sa ligne, l'angle de tirage est de 30° ?

Mais peut être que cela n'arrive jamais, que l'ancre aura dérapé avant : dans ce cas, ce problème est secondaire.

07 sept. 2018
0

Merci, je n’avais pas tout vu.
C’est de ce tableau dont je parlais, on trouve tout sur H&O !
Donc avec 1630kg pour un 10,50 m à 60 nds... ça laisse une marge même avec la chaîne standard des chaineries limousines en 8 qui est donnée pour 4000 kg de charge de rupture.
Ce n’est pas la chaîne qui lâchera en premier.

08 sept. 2018
0

Si gagner 60 kg sur le mouillage stockés à l'avant, tout en garantissant 50% de résistance en plus, c'est un coup marketing, j'en veux bien un comme ça chaque année.

Le facteur dynamique n'intervient que si on mouille dans des endroits où il y a du vent et de la houle. Au sec, on peut se contenter des données statiques.

Des chaines grade 40 qui cassent, il y en a. Gogole est ton ami.

08 sept. 2018
0

Pour gagner encore en poid et pour gagner encore en resistance. Il suffit de mouiller du dyneema surgainé technora.
Si on met de la chaine c'est pour son poid.

08 sept. 201808 sept. 2018
0

. Doublon

08 sept. 201808 sept. 2018
0

"Si on met de la chaîne, c'est pour son poids", c'est ce que l'on croyait en effet au siècle dernier. Cela se répète encore, en citant Alain Gree et son étude.
Mais cette étude ne portait que sur le statique.

Aujourd'hui, si on met de la chaine, c'est pour sa résistance au ragage et autres dégâts possibles au fond... mais on sait qu'à longueur suffisante et égale, le mouillage mixte permet de mieux tenir plus longtemps quand ça monte, l'élasticité du bout compensant très largement la perte du poids total du mouillage.

Suggérer du dyneema signifie simplement qu'on n'a pas lu ou compris les études dont les références ont été citées à maintes reprises.
Cela dit, on voit souvent des vielles écoutes ou drisses en guise d'amarres, prises directement sur le quai et le taquet... du point de vue statique ça fonctionne bien, en dynamique par contre...

08 sept. 2018
0

Je n'ai rien compris certe mais j'ai toujours mieux compris que celui qui a moins compris que moi.
Meme au prochain siecle la chaine avec sa masse repartie forme un amortisseur, de meme que le dynema qui en flottant fait le meme amortisseur a l'envers.
Ce principe est utilisé dans les champs de boué sur vis et fonctionne bien.
Bien sur que la chaine 70 est un attrape gogo.

08 sept. 2018
0

Question pour un champion :
À 15nd de vent, est-ce que la chaîne fait poids-amortisseur , et/ou est-ce que le dyneema joue un rôle d’amortisseur inverse « puisqu’il flotte » ?

Aide à la réponse : goo.gl[...]/kjjJ2i

08 sept. 2018
1

Cassante ou pas cassante.....
Comme dit plus haut, plus un acier est enrichi en carbone afin d'augmenter sa dureté et sa résistance, plus il tend à devenir cassant.

La chaîne de grade 70 est certainement un bon compromis entre résistance et ductilité; mais il est possible, voir probable qu'en cas d'un à-coup violent au mouillage, dû à une forte rafale par exemple, elle puisse casser, alors qu'une chaîne de même résistance en grade 40, plus ductile, se déformera mais ne cassera pas.

Personnellement, pour mon bateau de ~6 tonnes en charge, j'utilise de la chaîne de 10 mm, (grade 40), qui me donne satisfaction depuis 33 ans.

08 sept. 2018
1

je me demande pourquoi l'on se casse la tête avec les resistances des chaines puisque en gros nos ancres derapent bien avant la rupture leur rupture

une ancre derape à peut prêt entre 300 et 500kg d'effort (evidement suivant le poids) et une chaine standard a une rupture entre 3 et 4t ... nos ancres deraperont bien avant que la chaine casse

on met des chaines simplement pour qu'avec leur poids elles tirent au fond aussi horizontalement que possible ainsi l'ancre n'est pas arracher vers le haut ...donc il faut du poids . Certain mettent d'ailleurs une gueuse le long de la chaine pour qu'elle reste bien dans le fond

08 sept. 2018
1

en theorie une chaine ne peut etre totalement tendue il faut une force mathématiquement infinie ..donc

et ce qu'il faut avoir a l'esprit c'est la tenue de l'ancre et rien d'autre ...si l'on a une ancre qui derape à 300kg la chaine ne sera jamais tendue quelque soit la force du vent ...

08 sept. 2018
0

et puis c'est bien jolie les tableaux mais vous vous voyez vous au mouillage par 120nds de vent

08 sept. 2018
0

"je n'ai pas vu d'études concernant ce vêtement)"
Dommage car dans ce cas tu aurais pu mettre un .... lien ? :jelaferme: :acheval:

08 sept. 201808 sept. 2018
0

oui.

C'est toute la différence entre le raisonnement en statique qui prévalait jusqu'à la fin du siècle dernier ( ancre lourde qui laboure le fond en ripant gentiment + tout chaîne bien lourde + gueuse ), et le raisonnement qui se tient depuis une trentaine d'années, en prenant en considération qu'un navire n'est pas statique face à une force de traction constante, mais au contraire subit des chocs d'intensité parfois très élevée.

Encore une fois, il suffit de s'y intéresser un peu en acceptant de remettre en cause ce que l'on croit savoir.

Cela dit, on peut mouiller durant des dizaines d'années sans avoir jamais aucun souci. Tout dépend du programme.

Pour ma part, j'apprécie beaucoup que mon ancre ne dérape pas à 300 ou 500 kg : je dors tranquille. D'ailleurs, je ne l'ai jamais vue chasser : le fond entier cède (cas de la vase), mais elle ne chasse pas.
As-tu déjà lu le retour d'une chaine grade 70 ayant cassé ?
Des grades 40 cassées, ça oui, cela arrive. Manilles, émerillons, etc également.

Pour les 120 Nds de vent, voir le récit de Artimon, et ses conclusions (argumentées, elles...)

08 sept. 2018
0

Que penses tu de ce tableau ? goo.gl[...]/kjjJ2i

Penses-tu qu’à 15nd de vent le poids exercé sur le fardage (cf tableau) est supérieur au poids de la chaîne ? … … … … et donc que la chaîne est totalement tendue droite ?

08 sept. 2018
0

Evidemment que non !
Par contre ce tableau permet de comprendre que par 30 noeuds de vent établit sur un bateau de 12m, même une chaine de 14 sera tendue comme un string. (c'est une expression, je n'ai pas vu d'études concernant ce vêtement)

08 sept. 2018
0

C'est exact; mais les ancres, surtout les SOC chassent sous traction lente de l'ordre de 500 à 1500 kg selon leur type, leur poids et leur surface. Cela reste donc bien en deçà de la résistance de la chaîne.

En revanche, compte tenu de la cinématique du sable mouillé, sur un à-coup violent mais bref, l'ancre ne chassera pas pendant quelques secondes et c'est là que la chaîne peut casser.
Et puis la dite ancre peut très bien être coincée derrière un rocher.

09 sept. 2018
0

pour donner de l'eau à ton moulin

l'acier de grade 40 peut encaisser un allongement de 20% l'acier de grade 70 encaisse un allongement de 14% (voir tableau sur internet)

perso c'est bien ma méfiance avec les acier dur... regarder une goupille cassante de securité des helices hb ou autre elle resiste tres bien au effort mais casse comme du verre au choc ... remplacer la goupille par une pointe (ce que j'ai fait) la pointe se tord (et l'helice en plastique est mort ,c'est du veçu mdr)

09 sept. 2018
0

oui j'ai vu ces chiffres mais c'est le pourcentage d'allongement qui m'interpelle

09 sept. 201809 sept. 2018
0

oui j'ai vu ces chiffres mais c'est le pourcentage d'allongement qui m'interpelle .

ce qui me gene dans ce genre de discussion (interessante ) c'est que personne ne demontre rien ,on affirme et a partir de là on echaffaude une conclusion .Bon je reconnais que ce n'est pas simple du tout de demontrer par exemple que la chaine est parfaitement rectiligne a partir d'un force de vent donner

09 sept. 2018
0

@Kounnar : Merci beaucoup pour ce post détaillé/argumenté

09 sept. 2018
0

STP as tu la limite élastique de ces deux grades 40 et 70 ?

Je trouve , mais je me trompe probablement :
280 pour le 40
360 pour le 70
car suivant le "traitement l'on peut trouver un peu moins pour la 40 et beaucoup plus pour la 70

Cela ne veut il pas dire que la chaine grade 40 aura déjà atteint sa charge de rupture alors que la grade 70 n'aura elle pas encore atteint sa limite élastique même avec un pourcentage d'allongement plus faible ?

ps : je ne prêche pas (encore) pour ma paroisse car pour l'instant nous n'avons "que" de la 40 (peut être même de la 32 vu que je n'ai pu retrouver qu'une simple facture...

09 sept. 2018
1

Après quelques ...milliers de nuits au mouillage et forcément quelques nuits blanches avec pas mal de vent je n'ai pas encore nettement vu une de nos chaine totalement tendue par la seule force du vent.
Certains affirment (test et calcul à l'appui qu'à partir de X( X etant finalement assez faible) force du vent la chaine est totalement rectiligne entre ancre et bateau (ils ont probablement raison vu que les chiffres ne mentent pas (seuls ceux qui les interprète peuvent leur faire dire ce qu'il veulent :-)on a pu voir récemment des 46% qui sur un camembert représentait plus de la ...moitié ou des 8% qui représentaient plus du sixième dudit camembert mais la je m'éloigne du sujet).
Je peux lire aussi que le poids de la chaine n'a aucune incidence sur l'amortissement, que le poids de l'ancre à géométrie similaire n'a elle aussi aucune incidence sur l'accroche .
Pourtant dans la vraie vie ces affirmations semblent mises à mal (par exemple l'essai de Bateaux de 1992 ou une dizaine d'ancres de 12 kgs n'arrivent pas à crocher dans du sable "dur" et ou la 24kgs similaire à un des modèles 12 kgs , croche.
Je me rappelle un mouillage aux Baléares il y a près de 40 ans , ancre Britany 45 kgs, 50 m de chaine de 12 mm , voiliers classique quille longue étroit et bas sur l'eau gréer en cotre déplacement 22 T, vent une quarantaine de nœuds (d'après mes voisins équipés d'anémomètres nous n'en avions pas pour nous il y avait 3 force de vent : pas assez, parfait, trop :-))
Donc entre chaque rafales plus fortes nous revenions sur notre ancre rappelé par le poids de la chaine, puis repartions lors de la rafale suivante jusqu'à ce que le rappel nous stoppe (mais ce n'est pas le seul vent qui tendait alors la chaine mais l'inertie du bateau culant plus ou moins vite) dès que nous avons ajouté un poids sur la ligne de mouillage (à savoir notre vielle ancre à bascule de 50 kgs) le bateau n'a plus été en "butée" le poids de l'ensemble ( et le comportement mais si je détaille le pavé va devenir une barricade !!)arrivant à amortir la poussée du vent et l'inertie du bateau culant cela me laisse penser que l'on ne peut dire que le poids de la chaine est "inutile".
Certes par exemple Dashew sur son Wind Horse utilise de la chaine de ...9,525 mm si si mais couplé à une ancre taille "adulte".
Certains de ses essais, empiriques, lors de mouillages ventés contredisent un peu certains calculs.
Allez y comprendre quelque chose !?
www.setsail.com[...]proach/

08 sept. 2018
0

Je comprend bien que vous vendez de la "chaine 70" et je comprend bien votre argumentaire puisqu'elle vaut 2 fois le prix de la traditionnelle.
J'ai quelques notions de resistance des materiaux et je ne vois aucun argument en faveur de cette chaine.
L'amortissement du au poid es ce que l'on recherche, ca se calcule. Justement avoir moins de poid est nefaste puisque generant des chocs.
D'autre part vos etudes statisques sur les ruptures sont biaisé par le fait que personne ne l'utilise et donc personne n'as de rupture.
Le maillon de 8 a 50% de section en moins que le maillon de 10, sa perte de resistance sera donc plus rapide.

08 sept. 2018
0

Hum... tu "comprends" très mal,manifestement.

Non seulement je ne vends rien

mais par ailleurs la grade 70 ne vaut pas le double loin s'en faut (tu dois confondre le prix et la résistance...)

www.stfeurope.com[...]-Chaine

Chaine 12mm grade 40 : 12 euros le mètre (rupture 7 tonnes)
remplacée par
Chaine 10mm grade 70 : 13,24 euros le mètre (rupture 11 tonnes)

Le reste est du même niveau de "compréhension", et ne mérite pas d'être relevé.

" Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé. "

08 sept. 2018
0

@Bond008 : faites-vous le même raisonnement pour les manilles Wichard classiques par rapport aux manilles Richard HR ?

08 sept. 2018
0

@Bond008 : non, tu parlais de résistance des matériaux. Les manilles classiques et les même manille HR sont du même raisonnement (sur le principe) que les chaines classiques et les chaines grade 70.

08 sept. 2018
0

Je ne connais les manilles Richard. Et on parle de mouillage.

08 sept. 2018
0

Tout depend du prix mais pour faire leger actuellement c'est la manille textile et en plus c'est la moins chere.
Dans le cas specifique du mouillage c'est soit on met une chaine et faut qu'elle soit lourde soit on en met pas pour faire leger.

08 sept. 2018
0

Hello,
Euh je crois que ça a été dit mais grade 70 c'est rien en dureté d'acier
Mes boulons de quille sont en grade 80 et je suis sur qu'avec de la longueur et une grosse masse je peux tordre les vis
J'ai du grade 70 pour la visserie A4 que je commande chez les pros, rien de bien exceptionnel en casse, ça peut casser oui mais quand ça s'est tordu avant et ça a dépassé l'élasticité du métal
Un pro pourrait mieux en parler, les tarauds par exemple sont très cassants, quel est la densité de leur acier ?

08 sept. 201808 sept. 2018
0

Il me semble pour ma part bien comprendre ce que veut dire Bond008 lorsqu'il parle du prix de la chaine qui est double car il part lui du principe du poids et donc à poids égal la "7" en diam 10, en fonction du lien fourni par Persil , n'est certes pas du double mais ...pas loin enfin "juste" + 69%
De 7,84€ à 13,24€
Persil merci du lien cela me permet d’apprécié le surcout éventuel.
Pour nous 504€, pas la mer à boire pour mieux dormir :-)

08 sept. 201808 sept. 2018
0

Oui. Si on en reste au raisonnement du milieu du siècle dernier, à diamètre égal, la 70 n'apporte rien.
Quoique à poids total égal, on augmenterait sérieusement la longueur de chaine en baissant le diamètre.. ce qui n'est pas rien.

Il faut effectivement avoir compris certaines choses, ce qui implique avoir accepter de remettre en cause ce que l'on avait reçu depuis toujours comme idée, pour comprendre que l'intérêt de la G7 est de à longueur égale baisser le poids à transporter tout en augmentant la rupture.

La seconde démarche à faire, plus compliquée à admettre si on ne se met pas face réellement aux calculs, c'est de mouiller en mixte chaine-cablot.

08 sept. 2018
0

On y vend aussi une excellente ancre d'occase, qui pourrait peut être te convenir...

09 sept. 2018
0

C'est pour moi ton post ? Si oui c'est ou ?

09 sept. 201816 juin 2020
0

D'après des barèmes mis ici un bateau de 21m par un vent de 42 nds tirerait 2450 kgs !?
Mais ce barème nous dis lui environ 27kgs de poussé par m2 pour 40 nds de vent (en prenant le coef 1 mais un voilier de face est en dessous de ce coef ;)
doit on en déduire que pour Plastimo un navire de 21m présente une surface de env. 91 m2 !? :reflechi: :oups:
Si l'on prends le coef.7 (retenu à l'époque de cet article) soit env. 18 kgs/m2 cela recoupe à peut près ce que Cochise 78' (affreux !! de mon pont de vue avec ses étages) a enregistré 570 pounds par 40 nds pour un fardage ...XXL :lavache: :lavache:

www.setsail.com[...]proach/

09 sept. 2018
1

Je reste dubitatif. les essai d'ancres des revues (certes en "statique" montrent des choses interressantes (telle la tenue extraordinaire de certaines ancres legeres qui plient litteralement avant de decrocher), et peuvent inciter a revoir certains dogmes anciens (je n'ai rien contre A Gree, bien au contraire, mais certains de ses ecrits sont datés, comme ceux d'A Coles sur le gros temps ;).
La difficulté de ce debat est que le mouillage est une chose complexe, vu les variables (fond, ancre, chaine (poids-longueur), type de bateau (fardage - poids), etat de la mer (vagues, abrité, type de vent (soutenu, rafales predominantes, variabilté directionnelles) qui font que bien malin celui qui donnera la recette universelle.
La majorité des gens sur les cotes françaises (y compris moi meme) utilisent leur mouillage par beau temps (et les mouillages ancre legere -cablot plombé font merveille). Le mouillage "lourd" est considérée comme de misericorde (cad avarie devant une cote). d'ou interet limité puisque dans l'inconscient ne servira jamais. En plus embarquer 200 kgs de chaine + ancre dans la baille est une hérésie sur un voilier moderne! donc elle fini a fond de cale pour la reglementation et donc à longueur "mini".
D'ou avant de se demander si grade 70, 40 ou autre se poser la question des conditions réelles d'utilisation, et regarder autour de soi dans les mouillages fréquentés ce qui se fait, ca donne un bon point de depart ;). Et si les conditions se detériorent, sortir au large avant la casse ;) (l'ai vécu plus d'une fois du coté du cap creus ou le vent passe de rien à 60 knt en 1h des fois)

09 sept. 201809 sept. 2018
0

bonjour à tous; perso bateau un peu plus de 15 tonnes= chaine vigouroux de 12 normale ;80m, ancre Roccna75 livres en mouillage prinçipale ,ancre cqr 65 livres 60 m chaine vigouroux de 12 normale en secondaire et une britany 65 livres jamais utilisèe+ un mouillage leger arriere,pas d'emerillon et pas de cablot, quelques poids coulissant et une main de fer; rien à signaler au fil des annèes, mes nuits sont calmes........

09 sept. 2018
0

ce qui est merveilleux c'est que chaine de 40 ou de 70, ancre Delta ou Brittany les uns comme les autres sont satisfait de leur équipement

- alors tout va bien dans le meilleur des mondes

-perso je mouille rarement ,je me debrouille pour trouver une bouée et si le temps est annoncé mauvais je vais dans un port et avec un petit metre de tirant d'eau je me planque au fond des abris bien tranquille ,c'est encore la meilleur des securité

09 sept. 201809 sept. 2018
0

ouais enfin bon... On voit des bateaux aller au tas, des lignes de mouillage casser (chaîne ou émerillons). Doivent pas vraiment être satisfaits, les skippers...

après tout dépend de l'utilisation. Quand on tourne autour de son port, on n'a pas la même vision que lorsque, au mouillage, l'unique solution en dehors de la bonne tenue de sa ligne de mouillage est la fuite vers le large.

09 sept. 2018
1

quand on voit l'etat de certains mouillage sur bouèes je prefere mouiller, et quand le mauvais temps est annonçè il n'y a pas toujours un port confortable, dans les environs! on a deja vu un brutal orage mettre à mal " les mals mouillès"dans un mouillage particulierement attractif

09 sept. 2018
0

Même pas besoin d'orage vécu un "gros grain "
qui est arrivé d'un seul coup, enfin une barre nuageuse est arrivée sur nous, nous laissant le temps de rentrer le taud, rallonger le mouillage ...et pis c'est tout. Notre voisin nous a annoncé avoir lu 80 nds dans les rafales avant que son anémomètre ne déclare forfait .
Bateaux "au sec" , blessés , messages de paniques à la vhf et même un mort à déploré .
C'est la seule fois ou nous avons chassé pendant environ une trentaine de mètres avant de "raccrocher" de manière miraculeuse.
Mais de mon point de vue ceci est du à une erreur de ma part ( désolè de vous décevoir et surtout de décevoir mon ego mais je ne suis pas parfait :-) )
Donc pour résume nous arrivons sur ce mouillage, choisissons une zone "herbe sable" dans environ 4,5 m d'eau, mouillons comme dab : posée de l'ancre on cule de 20/25 en dévidant , on bosse la chaine et la on recule "franchement" , franchement cela veut dire un rappel bien net et franc en fin de course ancre de 90 kgs bien enfouie, puis nous allongeons encore 20/25m de chaine de 14mm (bateau d'une trentaine de tonnes avec un fardage de moins de 15m2 tout compris) et la j'arrive à mon erreur ! Lorsque le grain arrive je rallonge encore d'une quinzaine de mètres, alors qu'il aurait été plus judicieux (mais en aurais je eu le temps !?) de d'abord faire partir les (oups désolés) moteurs de culer gentiment pour rallonger la chaine qui après une journée de mouillage, des brises légères et variable faisait sans doute de belles boucles sur le fond, puis de continuer à culer pour dévider les derniers 15m ...Parce que lorsque du vent de cette force arrive le bateau se mets en travers et dérive de plus en plus vite jusque qu'au rappel final :-), je pense que c'est à ce moment que mon ancre s'est "dessouillée".
Puis à chasser nous avons encore rallongé jusqu'à + de 80M à l'eau et le bateau a stoppé : miracle .
En réalité sous le vent de notre mouillage une grande partie n'est pas "exploitable" le fond n'étant qu'une grande dalle de pierre plate sous 2/2,5m d'eau. Le lendemain j'ai nagé suivant ma chaine parfaitement alignée , pour arrivé à mon ancre bien posée à plat au début de cette dalle étonné quelle ai pu nous tenir dans un tel vent sans même être enfouie j'ai plongé (quel exploit 2, 4 m :-)) en réalité la point d'une pelle était appuyée contre une petite mais toute petite excroissance de la roche ...
Comme quoi des fois la tenue d'une ancre ne tient qu'à un RIEN ou pour le moins à un pas grand chose :lavache: :langue2:

09 sept. 2018
0

c'est justement cela qui m'interpelle :les travaux AFFIRME qu'a 30 nœuds que la chaine est tendue raide et a partir de cette affirmation il est échafaudé tout un scenario ...

il serait bien de demontrer tout d'abord que la chaine est tendue raide a partir d'une certaine force de vent et dans quelel condition ,suivant quelel longueur de chaine ,quelle profondeur , etc

c'est toujours cela qui peche :on affirme ,point

09 sept. 2018
0

vent 80 nds c'est F13 Ouragan + !!! et a F13 on a 96.8 kg/m2 à 10m de la surface de l'eau

donc 13.9x96.8x0.7=941 kgs de poussé

je pense modestement qu'a f13 je rentre chez moi et je me planque sous terre

09 sept. 2018
0

oui oui mais regarde la doc ...Ouragan c'est F12 entre 64 et 71nds

80nds c'est le haut de F13 ....alors moi je veux croire tout ce que l'on veut mais tout de m^me ..

et pour ce qui est du calcul de la chainette elle ne m'est pas inconnu , mais il faut connaître 3 parametres , le poids ,et les forces à chaque extremité ... et si elles ne sont pas mesuré on est encore dans l'affirmatif dans "je pense que"

09 sept. 2018
0

Confusion entre vitesse en rafale, effet local, et force du vent en Beaufort..
Un F7 n'est qu'une moyenne sur 10 minutes...
méfiance sur les moyennes : 0 suivi de 20 a la même moyenne que 9 suivi de 11.

Pour info, dans les cours météo, on considère qu'il faut rajouter 30 à 40% sur les prévisions gribs pour prendre en compte les rafales et effets locaux, jusqu'à F7, au delà il n'y a pas de limite.

09 sept. 2018
0

oui j'ai lu ton post qui dit "vent ETABLI 80nds" entre etabli et rafales il y a plus qu'une nuance ..

mais bon on ne va pas chipoter

09 sept. 2018
0

L’année dernière en août 80nds au cap Corse.
J’étais dans le vieux port à Bastia, donc du côté « abrité »  par rapport au vent, avec des rafales à plus de 50nds.
je pense qu’il n’y avait pas grand monde au mouillage derrière la Giraglia pour tester son mouillage..

09 sept. 2018
0

Tu gagnerais à lire le témoignage de Artimon, qui a vécu un ouragan au mouillage - et y a survécu.
Ses conclusions sont intéressantes, d'autant que l'équation de la chainette, lui, il l'a comprend et la manipule sans souci.

09 sept. 2018
0

L'effort final c'est l'ancre qui l'encaisse, arrive un moment une ancre decroche il aurait fallut que tu rajoute une ancre ralonger le mouillage au dela de 15 fois la hauteur d'eau a peu d'effet.

09 sept. 201809 sept. 2018
0

Encore une fois, lire les travaux de Fraysse et calculs de Artimon change la vision de l'intérêt d'une ligne tout chaîne.
La chaine n'apporte aucune élasticité au delà de 30 noeuds sur si peu de profondeur : elle est tendue et les coups de rappels sont transmis directement à l'ancre.

09 sept. 201809 sept. 2018
0

ben... il suffit de plonger pour le vérifier.
Je ne l'ai pas fait, mais je n'ai aucune raison de ne pas croire ceux qui l'ont fait.

Quoiqu'il en soit, la fonction "élasticité" de la chaine à ces niveaux au moment de rafales est facile à constater : suffit d'écouter le bruit et ressentir le choc.
Kounmar en a décrit l'effet, et je ne doute pas que nombre de décrochages sont dus à cet absence d'amorti.

Et faire la différence en rajoutant ne serait ce que 15 mètres de cablot : un noeud de bosse sur la chaine que l'on détend ensuite, retour à l'arrière du bateau en prenant soin particulier anti ragage (allongement dépassant les 10%) . Pas du dyneema, hein... A 30 noeuds dans la baie, au moment de la survente, le bateau part sur le coté (essuie glace), la tension augmente (elle est le double à 30°), la ligne est tendue et le cablot se tend se tend, s'allonge, s'affine... pas de choc, rien, puis il revient à sa position normale... Faudra que je pense à le changer.

09 sept. 2018
0

Notre chaine de l'exemple plus haut :
- diam 14 mm,4,4kgs/m
- longueur depuis le davier environ 85m
- hauteur du davier au dessus de l'eau 2,15m
- profondeur 2,4m,
- poids total de la chaine depuis le davier 374 kgs
Alors les matheux et la chainette quelle traction nécessaire pour ""tendre raide" ma chaine ?
Sachant que d'après les courbes de pressions de vent avec nos 13,9m de fardage avec le coeff 0.7, pour un vent établi de 80 nds donnent 1038 kgs de poussé...
Ces 1038 kgs sont ils capable de tendre le mouillage décrit ci dessus ?
Ou est la formule (si tant est que je sois capable de la comprendre :-) ou/et ma calculette de l’effectuer !)

09 sept. 2018
0

80 nds c'est ce que m'a dit (après) mon voisin
Moi ce que j'ai constaté c'est que j'ai eu du mal (enfin il a fallu que je force avec l’épaule) pour ouvrir à environ 50°( par rapport au vent) une porte de seulement 0,8 m2, bon d'accord je ne suis pas taillé comme Shwarzy mais je fait quand même 85 kgs et à l'époque avec pas trop de gras :-), à l'époque :-( :-(
Alors les matheux une surface de 0,8m2 une poussée de , allez soyons modeste , :heu: 30kgs et un angle de 50° .
Vous avez une heure et je passe ramasser les copies :jelaferme:

09 sept. 2018
0

Les 80 nds si tu as lu mon post c'est ce que m'a dit mon voisin...
Par contre déjà vu rafales à 100 nds en méditerranée et la ce n'est toujours pas moi qui le dis mais le sémaphore à l'époque
Et l'on peut en trouver les traces facilement de bien plus :langue2:
Bonifacio 1962 225 km/h
Veglia Croatie 2013 237 km/h
Cap Corse 2018 225 km/h
Cap Sagro 1986 216 km/h

Alors tu vois les 148 km/h de mon exemple c'est un peu de la roupie de sansonnet cela ne rentre même pas dans le TOP

www.geoclimat.org[...]le.html

09 sept. 2018
0

Mea culpa pour savoir le vent exact ce jour la il faudrait entrer dans les archives de la météo Croate...Je sais pas ou en tout cas le (je crois !! je suis plus sur de rein:-) ) dentiste de l'ile de Korcula est mort ce jour la lorsque son bateau a été projeté sur les rochers.
mon voisin m'a dit 80 nds comme déjà écris nous n'avons pas d'anémomètre je dois bien faire confiance à ce que l'on me dis :-)
Pour ma part en 40 ans c'est le plus fort vent que j'ai jamais rencontrè sur un bateau de plaisance, rencontrè plus mais sur bien plus gros :-)

10 sept. 2018
0

Une fois nous avons eu 100 nds au Cap Corse, (de mémoire hiver 74/75)
à notre arrivée à Bastia des semi remorques en attente avaient été renversés sur le port, des vitirnes avaient implosées, le ferry avait cassé une partie de ses amarre , pivoté et avait encastré son flanc sur un angle de quai ...

09 sept. 2018
0

Ah oui juste une précision : j'étais chez moi !!

09 sept. 201809 sept. 2018
2

Ah merde je vous le disais bien dès la première phrase j'ai les neurones qui disjonctent :-) :
"ci “ch” désigne le cosinus hyperbolique défini à partir de la fonction exponentielle... :lavache: :lavache:
Des mots dont je ne soupçonnais même pas l'existence :-( :-p

math.univ-lille1.fr[...]tte.pdf

09 sept. 2018
0

Copié coller d'un programme

k = ftraction / (dChai[cbPos] * 9.8); // dChain masse lineique
YY = k * (Math.Cosh(XX / k) - 1); // XX horizontal YY hauteur
L = k * Math.Sinh(XX / k); // Longueur

On calcule en disant que la tangente est nulle a l'ancre. ce qui laisse beaucoup de securité.
Avec un choc le sable se compacte et devient solide ainsi l'ancre tolere un accoup.

09 sept. 201816 juin 2020
0

Bonsoir,
A l'epoque j'avais essayé de calculer ce qui se passait.
J'utilise scilab ci dessous la feuille de calcul. (ces calculs ne sont
pas verifé et il s'agit d'aproximer)


10 sept. 2018
0

Merci mais je n'arrive pas à ouvrir ?

09 sept. 2018
0

oui Artimon a fait une super article sur les mouillages chez stw! nous avons le meme mouillage ancre roccna70/75 livres , lui a pris de la chaine limousine grade 70 si mes souvenirs sont bons, perso je me suis contentè de chaine vigouroux en 12 normale avec une manille estampillèe assurèe par du fil de fer! lui a un emerillon kong !son bateau un Garçia egalement est un peu plus lourd que le mien!il a quand meme reussi à tordre la roccna ça peut donner une idèe du coup de tabac,mais elle n'a pas lachè! au dernieres nouvelles il tentait le passage du nord ouest, je ne sais s'il a reussi

09 sept. 201809 sept. 2018
0

Je me permet de donner le lien de son périple. ;-)
trackamap.com[...]/track/
Et de son site:
artimon1.free.fr[...]/

09 sept. 201809 sept. 2018
0

Merci !
Cela m'a permis de charger le tableur mais en l'ouvrant avec Open Office ..;je ne trouve que le texte ?

09 sept. 2018
0

Tordu la Rocna, et la main de fer... ce qui l'a obligé à prendre le large avec l'ancre pendante au bout de sa chaine. Depuis, pas question pour lui d'utiliser autre chose que le noeud de bosse, aussi rapide à mettre en place et TOUJOURS largable rapidement.

09 sept. 2018
0

Moi aussi partisan du nœud de bosse , rien de plus simple à faire et à défaire.
Beaucoup utilisé sur des navires de commerce pour bosser des aussières "grosses comme cela" .

Bon juste un hs pour vous signaler qu'un des intervenant est proche des Canaries, bon il a un bateau à moteur alors forcément certains ... :tesur: :heu: :langue2: :acheval:

09 sept. 2018
0

Bon je viens de (re) lire mais ou certains lisent "tendue raide, qui n'apporte plus rien"
moi je lis :
" est PROCHE d'être rectiligne dès que le vent forcit"
"déjà bien tendue ne peut plus, BEAUCOUP s'élever"
"on gagnera des POUILLEMES"
"La masse de la chaîne joue donc un rôle MARGINAL dans la tenue de l'ancre dès des vents frais"
"que l'on perd PEU en tension max sur la ligne"

Bon il utilise certainement très bien l’équation mais ses commentaires eux sont moins tranchés que ceux qui les interprète, et ils me font irrésistiblement penser à Fernand et son :
"un certain temps, c'est écrit là !"

Blague à part lorsque je vais sur le fil STW et clique sur le lien vers le "tableur" j'ai "erreur 404"
Quelqu'un a t il le bon lien ?

09 sept. 2018
0

"La masse de la chaîne joue donc un rôle marginal dans la tenue de l'ancre dès des vents frais. On peut calculer avec le tableur les tensions max subies par l’ancre en faisant varier seulement le diamètre de la chaîne, donc son poids, et faire ce constat."

calculs à l'appui.

remarque : il ne parle que dans le cas de vents frais... Si dès Bf6 on rentre au port, ça ne s'applique pas.

09 sept. 201809 sept. 2018
0

Je ne pourrai pas t'aider : Office n'est pas Excel...
Mais je connais le bonhomme, son cursus scientifique, son parcours professionnel, et son expérience de marin...
Je lui fais bien plus confiance qu'à des affirmations péremptoires (et jamais justifiées) qu'on peut parfois lire...

09 sept. 2018
0

Pour nous le "port" c'est quasiment toujours un mouillage , sauf dans les pays ou les tarifs sont en adéquation avec nos finances ..;c'est à dire pas beaucoup :langue2:
Par contre le tableur je n'arrive qu'à ouvrir le texte :-(

10 sept. 2018
0

Je lui fait aussi confiance entre son expérience et le temps passé à ses calculs Mais comme tout les Français je suis "exigeant" ( surtout quand c'est gratuit :-( :-p) et j'aurais aimé quà la place de "négligeable" "peu" "etc avoir , par exemple un chiffre : 5% 15%

Artimo si tu nous lis ce n'est en rien une critique , mais ceux qui me connaissent savent que je suis "comme cela" par exemple si j'ai 2,87987 comme resultat j'ecrirais ce chiffre et non pas 3 ou 2,9 je sais il faudrait que je me fasse soigné , mais parait il il y a trop de boulot :doc: :doc:

09 sept. 2018
1

Quelques conseils de Artimon souvent cité.
artimon1.free.fr[...]ues.htm

09 sept. 2018
1

Quand on sait que ça va souffler fort, si par hasard nous sommes sur une bouée de mouillage et que celui-ci est trop profond pour voir dans quel état il est, ma première chose pour nous est d'aller nous mettre sur ancre. Nous avons bien plus confiance en notre ligne de mouillage qu'en celle d'un coffre inconnu.

09 sept. 2018
1

Apres qu'Artimon ait demontré que la chaine ne sert a rien pourquoi en mettre une qui coute 2 fois plus cher ?
Ce que ne dit pas Artimon c'est l'usure de la chaine.

09 sept. 201809 sept. 2018
1

(vote par erreur)
ah ? Il a "démontré" ça ? Où, exactement ?

Il ne dit pas que la chaine ne sert à rien, il calcule et arrive au résultat que le poids de la chaine a peu d'importance sur l'amorti des tensions dynamiques au delà de F6...
L'intérêt de la chaine réside donc :
- la résistance au ragage et dégâts divers dus aux fonds
- l'amorti dans le cas de vent faibles (et mouillage correctement posé) : le poids joue alors son importance.

J'en retire comme conclusion qu'une bonne chaine bien lourde convient parfaitement à qui ne mouille pas au delà de F5 ou 6. Une grade 40 est largement conseillée, et la 70 apparaitra logiquement comme un attrape gogo.
Que sinon, il faut trouver une autre solution pour amortir les chocs.

10 sept. 2018
0

si on estime F6 et au delà comme un "ouragan", oui, c'est ça.

Attention cependant à ne pas confondre vitesse du vent (valeur retenue dans les calculs) et sa moyenne 10minutes à 10 m (Beaufort).
Retenir aussi que les prévisions sont à corriger rafales à +30% ou 40% en fonction des effets locaux jusqu'à F6 (au delà, il n'y a pas de limites aux rafales...)

10 sept. 2018
0

Je l'ai bien compris, et renvoyé, comme tel.

Mais le principal est dit : suivant le programme, éventualité envisagée de vents très forts au mouillage, ou pas, le raisonnement n'est pas le même. C'est cela qui a changé.

Il est vrai qu'avant, la CQR amortissait d'elle même en ripant gentiment.
Aujourd'hui, les ancres modernes bloquent net. La mienne de dérape pas et reste plantée (si bien sûr elle a pu se planter : exit les herbes ou autre rochers). Plus ça tire, plus elle s'enfonce.
Elle présente un défaut : plantée dans la vase, c'est tout le bloc de vase qui va se détacher, et à ce moment, elle ne se replante pas (bouchon sur la pelle). Frayeur assurée.
J'envisage donc une ancre plate légère (Fortress) pour ces occasions. En attendant, j'évite ces fonds si vents annoncés...

10 sept. 201810 sept. 2018
0

donc on revient éternellement au m^me point ,tout depends du programme de navigation : si on risque d'affronter un ouragan il est preferable d' avoir une chaine grade 70 pour sa resistance sinon grade 40 est le mieux pour son poids

10 sept. 2018
0

lorsque le dit "ouragan" c'est un brin d'humour

09 sept. 2018
0

Pourquoi F5 F6 comme limites ?
Normalement par vent de terre si le mouillage est bien choisi, le vent vient par rafale
Hors cyclone la rafale peut etre forte a tres forte mais ne dure pas plus de 2 à 3 minutes le fait d'avoir une chaine lourde permet au bateau en culant d'absorber une grande partie de cette energie.
Pendant un cyclone les rafale durent (une eternité) et la effectivement quand le bateau et la chaine ont absorbé toute l'energie c'est l'ancre qui doit absorber le choc si la rafale dure encore l'ancre decroche chaine de 70 ou de 40.
Autre chose pour conclure, tres rapidement la galvanisation de la chaine disparait le long des maillons du fait du ragage sur le sable et a la jonction des maillons l'usure fait que au bout d'une année on a perdu un petit millimetre sur une chaine de petit diametre ca rend vite la chaine faible.
Si nous les vieux (cons) avons des principes c'est aussi l'experience qui à etabli ces principes. on ne dimensionne pas seulement par rapport à la résistance

10 sept. 2018
0

ça ne répond pas à la question posée : où Artimon aurait il "démontré" l'inutilité de la chaîne ? ? ?

10 sept. 201810 sept. 2018
0

Moi, je ne l'ai jamais dit... Mais il semble que vous l'ayez lu quelque part, sinon, vous ne l'auriez pas affirmé, n'est ce pas ?
Donc, encore une fois : où Artimon aurait il "démontré" l'inutilité de la chaîne ? ? ?

(pour info, j'y lis même le contraire... )

10 sept. 2018
0

Depuis le debut vous nous expliquez que c'est un concept depassé que comme elle est tendu (a vous en croire) elle n'est pas efficaces. Que artimon a dit que artimon a expliqué que artimon...

10 sept. 2018
0

Un peu de bonne lecture à télécharger puisque je ne peux pas mettre le PDF

www.google.gr[...]/url

10 sept. 2018
1

Merrien lui aurait répondu : on ne jette pas son ancre on la mouille :-)

10 sept. 2018
0

Bon finalement entre ce fil et celui au sujet de la Delta j'en arriverais presque au "choix" suivants :

  • je suis riche $$$$$ je mets une Delta ou mieux (?) une "rocna" de 120 kgs je change ma chaine de 14 mm de grade inconnu par une chaine grade 70 de 14 mm et je dors tranquille (quoique :-) )
  • $$$$ je mets une Brit/Fob de 120 kgs sur de la chaine de 14 mm grade 70
  • puis $$$ Brit/Fob 120 kgs sur chaine de 12 mm grade 70
  • puis $$ Brit /Fob 120 kgs sur la chaine de 14 mm existante
  • $ ...je change rien et je ne dors plus :lavache:

Il y aurait bien une autre solution je prends deux jeunes équipières :cheri: :cheri: pour faire des quarts de nuit au mouillage mais deux problèmes, à la longue l'option pourrait s'avérer plus dispendieuse et deuxième problème ma femme vient de me mettre un pistolet sur la tempe en disant : "essaye pour voir " :lavache:

Plus sérieusement il y a "longtemps" la chaine "haute résistance" n'était vendue qu'en "noire" car parait il le zinguage entrainé une perte de performance, et la la 70 semble avoir le même problème au cas d'un "rezinguage"

Moralité on se faut peut être un peu ch..; à couper des cheveux en quatre au lieu de bouger :acheval:

10 sept. 2018
0

Il y a la théorie, très instructive et la pratique.
Actuellement j’ai du 8mm rouillée origine inconnue et mon bateau flotte toujours depuis plus de 10 ans.
(Avec cette config je suis resté accroché trois jours l’année dernière entre 35 et 45 nds)
Je vais prendre de la G 40 de chez nos amis limousins ce qui augmentera déjà ma marge de sécurité et mon patriotisme économique ,-)
Pour gagner un peu de poids je vais remplacer les 10 derniers mètres que j’utilise rarement par du câblot et je vais économiser qques sous par rapport à mon intention initiale.

10 sept. 2018
0

Oui, c'est un peu cela.

L'important est choisir en pleine connaissance de cause, fonction de son programme et de son portefeuille en dehors de tout blocage idéologique ou autre.

Ergoter des euros sur sa ligne de mouillage ?possible bien sûr : tout dépend du programme...

11 sept. 2018
0

Bon je n'ergote pas mais juste pour info entre mon "choix $$$$" et celui à $
cela fait un ergot à à peu près 4990 € :lavache:

En "négociant au mieux" un choix intermédiaire cela pourrait être 2450€ (Par ex Brit/Fob 120 kgs et chaine de 14 grade 70

Et dire qu'il y a quelque jours sans le savoir je suis passé à quelques centaines de mètre du fournisseur !

Pour une plate que je ne nommerais pas par deux fois j'ai choisi la solution très économique : copie, plans, découpe de l'acier idoine par une maison dont c'est la spécialité, soudure par un bon soudeur pro, galvanisation par bain

et au bout du compte une ancre de 90 kgs vraiment pas chère :-) mais chut cela reste entre nous , comme disait Coluche "si cela sort d'ici je saurais que c'est vous" :-p

10 sept. 201810 sept. 2018
1

pour kounar ; c'est pas une mauvaise idèe les deux equipieres de 20 ans plutot qu'une de 40, apres l'investissement et le soufle (suivant l'age),? à chacun de voir! perso si vous avez des probleme de tensions trop horizontales(de la chaine) essayez donc les poids coulissant comme les pecheurs espagnoles par grosses tempetes! la chaine ne se met jamais à l'orizontale! le cas d'Artimon et de sa Roccna tordue est vraiment exeptionnel! 80/100 noeuds de vent c'est quand meme pas courant et dans ces conditions il y a le risque de se faire emplafonner par un autre bateau qui lui derape!

10 sept. 2018
0

C’est vrai que le risque majeur « c’est les autres ».
Je n’ai jamais pensé que ma chaîne allait lâcher, mais plutôt lequel je vais me prendre dans le balcon !!
J’ai été le témoin d’un pataquès entre trois bateaux à côté de Macinaggio à cause d’un gars qui a mouillé trop court et entraîné les ancres de deux bateaux. j’ai bien cru que ça allait se terminer sur la plage.
La veille il avait dérapé de 40m avec 20 nds de vent et s’était retrouvé à côté de moi, étant arrivé après lui j’ai changé de place prudemment, le lendemain il est reparti dans l’autre sens..
À chaque mouillage mouvementé j’ai vu des dérapages. Ce n’était pas un pb de chaîne ou d’ancre mais de longueur inadaptée.

10 sept. 201810 sept. 2018
0

Doublon

11 sept. 201811 sept. 2018
1

Je n'ai pas l'expérience d'Artimon qui navigue dans des zones qui ne sont pas les miennes, je suis simplement aux Antilles et je mouille rarement, sinon jamais par plus de 20 m et 30 nds de vent. Je n'ai donc que 65 m de chaînes de 10 grade 40. Elle à 2,5 ans et c'est une production limousine. Nous sommes partis pour une petite virée dans les grenadines cet été d'un mois et donc à part les moments ou l'on navigue nous sommes tout le temps au mouillage. Cet été l'alizé était (comme d'habitude assez soutenu) souvent autour de 20 nds notamment aux Tobago et à Chatham bay où les fonds sont du sable. - 3 jours aux Tobago et 4 à Chatham. et bien après ces 7 jours mes 15 premiers mètres de chaîne sont "lessivés". Ce n'est pas la résistance mécanique qui est en cause mais la galvanisation !!
Une petite semaine sur du sable à bouger dans tous les sens et plus de galva sur la chaine !!
Donc finalement le grade 40 me va très bien.

12 sept. 2018
0

+1
cela rejoint ma question plus haut/bas: comment se dégrade une chaîne?
Car dans ma 10mm G40 j'ai perdu par endroits 2-2.5mm (avec une dynamique peu comprehensible), avec une chaîne en grade élévé chaque dizième de mm compte beaucoup plus. Perso c'est la seule chose qui me retient contre une contre une chaîne g70.

12 sept. 2018
0

Mieux encore :

Une chaine de 10mm G7 (CR 11 tonnes)
Une chaine de 10 mm G4 (CR 5 tonnes)

laquelle des 2 passera la première sous le seuil critique en s'usant ?

12 sept. 2018
0

la resistance en fonction du diametre suit une parrabole.
On trace 2 paraboles et on voit que pour un ecart de rayon la resistance decroit beaucoup plus sur une parabole que sur l'autre.

12 sept. 2018
0

"j'ai perdu par endroits 2-2.5mm, avec une chaîne en grade élévé chaque dizième de mm compte beaucoup plus"

pourquoi ? ? ?

Un chaine de 12 mm G4 (CR 7 tonnes) qui perd 2 mm,
Une chaine de 10mm G7 (CR 11 tonnes) qui perd 2 mm.

laquelle des 2 passera la première sous le seuil critique en s'usant ?

12 sept. 2018
0

Vue la difference de prix y a pas photo.

12 sept. 201812 sept. 2018
0

Ce n'est pas la décroissance qui importe, mais le niveau de CR atteint
Supposons que l'on veuille conserver un CR raisonnable de 4 tonnes minimum.
Laquelle des 2 chaines (12 et 10 mm) y descendra la première en s'usant ?

12 sept. 2018
0

Ben la 10 c'est pour ce cas evident.
Et meme si la 10 etait en grade 70

12 sept. 201812 sept. 2018
0

perdu !
comme quoi il faut se méfier de l'évidence quand s'y mêlent les idées reçues...

Moi, je vois dans le tableau fabriquant :
perte de 2 mm:
Chaine grade 70 de 8 mm (donc 10 usée de 2 mm) : CR 7 tonnes.
Chaine de grade 40 de 10 mm : CR 5 tonnes.

Encore 2 mm d'usure et
la 8 mm grade 40 passe largement en dessous des 4 t (3,27 t) . Donc les 4 tonnes ne sont plus assurées depuis longtemps
la grade 70 en 6 mm est donnée à ... 4, 033 tonnes ...
(page 35 du catalogue des limousines)

12 sept. 2018
0

Dernier mot, votre calcul est faux au sens que user 2mm sur un diametre de 12 ne represente pas la meme quantité de matiere que user 2mm sur un diametre de 10.

12 sept. 2018
0

Encore une fois, je vous conseille d'éviter de chercher à "comprendre" autre chose que ce que j'écris : je ne vends rien.
J'ai juste des difficultés à croire les affirmations sans les vérifier...

à ce sujet, et si vous répondiez à une question justifiée : où Artimon aurait-il, selon vos dires toujours très péremptoires, "démontré" l'inutilité de la chaîne ? ? ?

aurons nous une réponse, ou bien devrons nous admettre que... vous nous auriez menti ?

12 sept. 2018
0

Vous etes bon vendeur, et je doit reconnaitre que vous avez raison.
Sauf que vous oubliez le prix...
Quand j'aurais le temps je refarais ces calculs non pas a la rupture mais a la limite elastique.
Je maintiens que pour faire leger mieux vaut du bout.
Isaac s'annonce je n'ais pas de la chaine de 70, aussi je prefere partir ...

12 sept. 201812 sept. 2018
2

Il y a plusieurs effets: si vous pouvez continuer à utiliser sur un barbotin une chaîne avec 2mm en moins tant mieux pour vous, je n'en ai jamais vus.
La corrosion n'est pas circulaire, elle advient dans le surfaces de contact maillon maillon, donc pour ce que j'ai pu constater une fois que c'est parti cela va très vite. Que cela reste au dessus d'une charge minimale si elle n'est plus utilisable reste amha très secondaire.

12 sept. 2018
1

Comme je l'ai précisé, il ne s'agit pas, du moins au début, d'un problème de résistance mais la galvanisation qui disparaît par abrasion du au sable. Dans ce cas grade 40 ou 70 c'est pareil, et après la rouille va faire sont boulot 40 ou 70. Une chaîne qui va pisser de la rouille et qui se dégrade rapidement et qu'il faudra changer. Donc la moins chère est la mieux, en tout cas pour moi au vu de mon utilisation ~ 100 jours/an au mouillage.

12 sept. 2018
0

D'autant plus que sur de la chaine grade 70 la galvanisation a un effet de trempe et c'est pas bon non plus pour la tenu a la corrosion marine (electrolyse intergranulaire).

12 sept. 2018
0

D'autant plus que sur de la chaine grade 70 la galvanisation a un effet de trempe et c'est pas bon non plus pour la tenu a la corrosion marine (electrolyse intergranulaire).

12 sept. 2018
0

D'autant plus que sur de la chaine grade 70 la galvanisation a un effet de trempe et c'est pas bon non plus pour la tenu a la corrosion marine (electrolyse intergranulaire).

12 sept. 2018
0

D'autant plus que sur de la chaine grade 70 la galvanisation a un effet de trempe et c'est pas bon non plus pour la tenu a la corrosion marine (electrolyse intergranulaire).

12 sept. 2018
0

C'est ce que je voulais dire, mais les esprits se chauffent vite.

12 sept. 2018
0

S'agissant de qualités d'acier différentes, je pense il faudrait comparer leur dégré de corrosion respectif, qui pourrait être bien différent: j'ai posé le question à mon ami Vyv Cox (son site coxeng.co.uk[...]horing/ est une véritable mine d'informations, c'est lui entre autres qui a sorti le premier l'histoire du mauvais montage des émerillons, il y a >10ans) qui en bon metallurgiste, sur les chaînes a quelques idées, et bien il dit que c'est très difficile à dire, plusieurs facteurs acidité salinité etc.
Puis seconde question, la galvanisation, qui somme toute est la première defense contre la rouille; pour ce que j'ai compris il y a deux façons de procéder: a) on prend du grade 80 et on le galvanise à l'ancienne en le faisant devenir 70 par degradation thermique, ou b)on galvanise plus légèrement du grade 70 natif. Dans les deux cas différentes épaisseurs de zinc, donc encore une fois difficile à dire/reconnaître.
Si on trouvais des réferences sur ces deux sujets je serais intéressé à en apprendre plus, pour le moment je reste avec mes doutes.
cdlt r

12 sept. 2018
0

Pad d'échauffement de mon coté, mon esprit reste frais, sauf quand on insinue en répétant que je suis vendeur pour tenter de discréditer mon propos : je renvois l'autre dans ses buts en lui demandant de bien vouloir justifier les raisons de ses affirmations fausses...

Je me doute bien que l'usure de 2mm de la chaine implique son changement sans trop attendre...
Ces petits échange m'auront beaucoup appris sur les chaînes, car ils m'ont obligés à aller chercher l'information et comparer.

On peut reprocher à la grade 70 certaines choses, dont son prix qui, si on baisse d'un cran le diamètre pour une CR encore supérieure à la G40 est de 20% supérieur,
mais on ne peut pas dire qu'elle descend plus vite sous le seuil critique de résistance en cas d'usure, ce qui est quand même rassurant .

12 sept. 2018
0

La grade 40 semble être plus propice à la "regalvanisation" d'après ...Artimon :-)

12 sept. 2018
0

Ça oui, le "grade" élévé est obtenu en partie par différente composition mais surtout par traitement thermique, donc si on le soumet à un deuxième choc thermique (deuxième galvanisation) ses caractéristiques seront plus ou moins fortement dégradées, en tout cas plus que pour un G40
Je pense que pour regalvaniser, il faut s'y prendre tout de suite: avec la mienne, chaîne normale, j'ai attendu (au fait ce n'était pas faisable) et les épaisseurs sont partis à toute vitesse.

12 sept. 2018
0

Oh là ... Isaac te fait peur tant que cela !! tu trembles ;-)
Non je blague, tu es où ? Ici en Martinique (au Marin je pense qu'il n'y aura rien sinon de la pluie et donc la grade 40 tiendra très bien :mdr:

12 sept. 2018
0

Autre point d'interrogation que je me pose, (mais moins prioritaire): au cours d'un mouillage, nous avons déformé légèrement une longueur de chaîne, c'est à dire les maillons avaient un peu "siégé" (je ne connais pas le verbe exact, seated en anglais) les uns contre les autre, en tenant par exemple une longueur de chaîne en vertical, en bougeant le maillon du haut tout le morceau suspendu oscillait, comme si c'était en partie rigidifié.
Quid du comportement d'une chaîne avec des caracteristiques différentes, absorption des chocs, etc?

12 sept. 2018
0

A mon avis ta chaine à pris une "sacrée claque" par exemple nous avions fait fabriqué dans un pays exotique une chaine de 14 mm (à la main !)
Nous en avons fait passer un tronçons au ban (un systéme de "coulisse" avec verin hydraulique et dynamomètre) la chaine à finalement commencée à se déformée au dessus de la charge de rupture d'une chaine grade 40.
Les maillons allongés n'en étaient pourtant pas encore au stade que tu décris, je pense (mais je peux me tromper :-)) que tu a dépassé ce stade ...A tu vérifier les dimensions actuelles de ce morceau de chaine ?
A moins qu'il ne s'agisse d'une chaine neuve avec grosse épaisseur de galvanisation et que les maillons ne se soient juste "encastrés" dans les bavures de zinc ?
J'ai eu une chaine Vigouroux qui neuve avait tellement de bavures de zinc que c'en était problématique avec le barbotin mais avec l'usure c'etait mieux

12 sept. 2018
0

J'ai la même chose mais plus modestement pour de la chaine de ...14 mm :-)
mais c'est en vhs ... va falloir que je me décide à les faire basculés sur un support plus moderne pour vous en faire profiter !

12 sept. 2018
0

Comme on parle de fabriquer la chaîne... méthode moderne
.


.
et méthode ancienne (images saisissantes)


quand on parle des conditions de vie..

14 sept. 2018
0

La chaine grade 70 doit etre dans un autre fil que la 40. Il s'agit d'un acier plus carboné. La teneur en carbone n'agit pas en faveurde la tenue à la corrosion mais je ne pense pas que ce soit dans une grande proportion.

La chaine s'use au contact des mailles.
Sur une chaine de section pir² la resistance à la traction sera proportionelle à R=gpir² g etant le grade.
R est constant entre le choix d'une chaine grade 40 et 70 puisque on compense avec le rayon.
Si a cette section on sort une surface dS la resistance devient R2= g
pi*r² - g * dS

La perte de resistance est de g*dS.
la resistance de la chaine 70 decroit 1.75 fois plus vite que la chaine de 40.
Si on peut garder un chaine de 40 4 à 5 ans une chaine de 70 n'en fait que 3.

14 sept. 201814 sept. 2018
0

=> "la resistance de la chaine 70 decroit 1.75 fois plus vite que la chaine de 40. "

OK. C'est sensiblement ce que j'ai constaté avec le raisonnement fait ci dessus.

=>"Si on peut garder un chaine de 40 4 à 5 ans une chaine de 70 n'en fait que 3."

OK si on raisonne en %, puisqu'il y a proportionnalité.

Mais on raisonne pas ainsi : ce qui importe c'est que la résistance après application de l'usure reste supérieure à un minimum.

2 Chaines de même diamètre 10 , grade 40 (5t) et grade 70 (11 t).

S'il faut 4 ans à la grade 40 pour passer de de d'une résistance 5 t à 4 t (valeur que j'estime être ma limite), donc perdre 20%

en 4 ans, la grade 70 aura perdu 20% x 1,75 = 35%
et sera donc passée de 11 à 7 tonnes. Très au dessus de la chaine standard (même neuve) qui, elle, est bonne à changer.

14 sept. 201814 sept. 2018
0

Il faut faire le calcul pour chaque cas... et décider en pleine connaissance, et en fonction de ce qui nous importe.
Pour ma part, le prix n'est pas mon critère de choix premier pour le mouillage,
et je remplace l'amortissement "perdu" par la baisse du poids en rajoutant un cablot à la ligne, autrement plus efficace que la chaine à ce niveau.

Selon les chaîneries limousines, passer de 10 (Stdt) à 8 mm G7 donne : +26 % en résistance, -36% en poids et -40% en volume.

14 sept. 2018
0

"+50% en prix, -30% en durabilité, - 30% en tenue.
"

voyons la fiabilité de ces affirmations :

chaine de 10mm en G4 : 7, 80 euros
Chaine de 8 mm en G7 : 10,32 euros soit + 32%

14 sept. 2018
0

"+50% en prix, -30% en durabilité, - 30% en tenue.
"

aussi " vrai " que vous avez lu que Artimon affirmait que la chaine ne servait à rien, n'est ce pas ? ? ?

14 sept. 2018
0

Au bout de 4 ans la chaine de 8 devient de la 6 pour le mieux...

14 sept. 2018
0

Au bout de 4 ans la chaine de 8 devient de la 6 pour le mieux...

14 sept. 201814 sept. 2018
0

"Le barbotin n'accepterra pas une chaine qui est trop usé donc a diametre egal les 2 chaines seront innutilisable a même temps"

Pas forcément : les chaines ne s'usent pas à la même vitesse si j'en crois Calypso (duretés différentes)
Mais surtout, il s'agit là d'une autre limite qui s'ajoute à la mienne : ne pas descendre en dessous de 4 t.
La première des 2 limites atteinte, signe la mort de la chaine. Mais à ce moment là, la G7 est toujours meilleure que la G4 en terme de résistance. Selon ta formule...

14 sept. 2018
0

"même a diametre egal la "chaine 70" est une mauvaise affaire"

encore une phrase affirmative sans fondement.
Tout comme la phrase "Artimon a dit que la chaine ne servait à rien"

"a diametre egal les 2 chaines seront innutilisable a même temps, la 70 peut être meme avant."

là, c'est encore une affirmation, mais fausse cette fois : la G7 s'use moins vite que la G4.

Vous ne vendez que de la G40, c'est ça ?

14 sept. 2018
0

Au moins dans mon cas, si je change c'est pour reduire le poids, donc l'alternative est plutôt entre une G40 de 10 (environ CR 5t) ou une G70 de 8mm (env. CR 7t), avec ces rythmes de corrosion au bout de 4 ans elles ont une CR résiduelle à peu près pareille, au délà la G70 va plus bas.

14 sept. 2018
0

+50% en prix, -30% en durabilité, - 30% en tenue.

14 sept. 2018
0

la technique est connue :
- on avance un argument avec une belle formule, qui est réfuté car le calcul montre que l'argument est faux...

alors on en avance un autre argument (le prix), qui est réfuté,

alors on en invente un troisième (la tenue),

etc.

Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé...

14 sept. 2018
0

Vous nous parliez au debut de gagner sur le diametre, mais même a diametre egal la "chaine 70" est une mauvaise affaire (ca depend pour qui me direz vous)
Le barbotin n'accepterra pas une chaine qui est trop usé donc a diametre egal les 2 chaines seront innutilisable a même temps, la 70 peut être meme avant.

14 sept. 2018
0

je ne suis pas d'accord la resistance entre du 40 et 70 est inversement proportionnel pas proportionnel

prenez une chaine de 40 et une de 70 et foutez dont un coup de lime sur les mailles vous allez voir laquelle des deux aura une marque plus grande ...ou tiens encore plus simple essayé de scier l'une et l'autre ...

14 sept. 2018
0

pas confondre dureté et traction le 70 qualifie la traction meme si en effet colateral la 70 sera plus dure du fait du carbonne, ce n'est pas non plus avantage pour cette utilisation.

14 sept. 2018
1

le 70 est plus dure que le 40 donc au frottement les mailles s'useront moins vite

c'est bien celà que tu evoque plus haut , ou alors j'ai pas bien compris

14 sept. 2018
0

Je pense que l'usure sera la meme, l'usure est du a la corrosion, le frottement des mailles empeche la formation d'une couche de passivation. Cette couche (un cristal) sur l'acier est tres fragile ralentit un peut la corrosion.
La difference de dureté ne doit être bien grande.

14 sept. 201816 juin 2020
0

du simple au double ..!!

la corrosion sur une chaine est la m^me partout mais au frottement entre les maille on a en plus une usure qui est bien plus importante que la corrosion

14 sept. 2018
0

Je ne parviens pas à trouver des données sur la dureté de ces chaînes.
Juste, sur le site des Limousines parmi les avantages de la G7, la phrase :
" Une meilleure résistance à l’usure et aux chocs grâce à une surface de dureté supérieure"

Donc non seulement elle s'use moins vite, mais elle demeure toujours avec une résistance supérieure à la G4...

14 sept. 2018
0

Elle ne peut être plus dure et mieux resister au choc.
Sinon dans la brochure publicitaire...

14 sept. 2018
0

grade 40 dureté 130 brinel
grade 70 dureté 220

Rm=3.5HB Rm resistance
pour les aciers au carbone

merci Google

14 sept. 2018
0

Auquel cas c'est même dangereux pour le mouillage.

14 sept. 2018
0

"mieux resister au choc"

tactique : inventer un nouvel "argument" dès que le précédent est mis en cause.

dans le cas d'une chaine de mouillage, de quels chocs s'agit-il ?

14 sept. 2018
0

On reprend...
Vous meme disiez que la chaine n'est plus efficace car elle est tendu des F6.
Quand le bateau culle sur une rafalle F6 l'arret du bateau ce fait brutalement sur la chaine.
Pour contrer ce phenomene vous proposer de reduire encore le poid de la chaine le choc arrivera donc plus fort plus tot des force 5 sur une chaine moins elastique.

14 sept. 201814 sept. 2018
0

Vous avez un niveau de compréhension quelque peu perturbé...
Si j'avais le même niveau que vous, je dirais : " vous ne vendez que de la G40, et vous perdez beaucoup de clients, c'est ça ? "

Retrouvez donc avant toute autre chose à quel endroit vous avez lu Artimon affirmer que la chaîne est inutile, et seulement ensuite vous retrouverez un petit minimum de crédibilité.

Pour le reste, évitez simplement de déformer mes propos.
Je ne vous propose pas de les relire, c'est inutile.
je ne vous propose plus d'aller à la source : l'étude menée par Alain Fraysse, les calculateurs mis à disposition par Artimon, etc... restez bloqué sur votre idée fixe, cela ne me gêne pas.. cessez simplement de raconter n'importe quoi.

14 sept. 2018
0

On reprend...
Vous meme disiez que la chaine n'est plus efficace car elle est tendu des F6.
Quand le bateau culle sur une rafalle F6 l'arret du bateau ce fait brutalement sur la chaine.
Pour contrer ce phenomene vous proposer de reduire encore le poid de la chaine le choc arrivera donc plus fort plus tot des force 5 sur une chaine moins elastique.

14 sept. 2018
0

On reprend...
Vous meme disiez que la chaine n'est plus efficace car elle est tendu des F6.
Quand le bateau culle sur une rafalle F6 l'arret du bateau ce fait brutalement sur la chaine.
Pour contrer ce phenomene vous proposer de reduire encore le poid de la chaine le choc arrivera donc plus fort plus tot des force 5 sur une chaine moins elastique.

14 sept. 2018
0

Et en 2 ans d'utilisation intensive, grade 40 comme grade 70 pissent de la rouille de partout !!
la photo de Calypso montre une chaîne de corps mort et cette chaîne serait bien incapable de tourner sur un barbotin depuis longtemps.
Ma cobra de 20kg n'a jamais eue la prétention de tenir 4t de traction, donc quand je change ma chaîne au bout de 4 ans c'est moi qui en ai marre des traces de rouille partout et non des doutes sur sa résistance

14 sept. 2018
0

le choc des photos mdr

14 sept. 201814 sept. 2018
0

Ma chaine de la 10 me dure 3ans a peu pres elle ne pisse pas la rouille puisqu'elle est dans l'eau quasiment tout le temps, je la change a cause de l'usure aux jonctions.
Cette usure n'est pas egale sur toute la chaine mais une chaine n'as de resistance que celle de sa plus faible maille.
Puis elle saute sur le barbotin.

14 sept. 2018
0

Dans un post , je ne sais plus lequel un intervenant disait qu'après quelques jours sur un fonds de sable la galvanisation était partie !!!
Cela fait plutôt penser à une fine couche "d'electrozingage" qu'à une galvanisation par bain ?

14 sept. 2018
0

Je pense, donc juste une hypothèse, que la corrosion soit plus électrochimique que mécanique: dans deux chaînes que j'ai eues, le premier segment à se déteriorer a été celui du milieu (chaîne retournée à mi-vie), beaucoup plus que les segments finaux qui à priori ont été en contact avec le fond donc ont perdu la galvanisation plus rapidement. C'est peut-être l'alternance eau/oxygène du métal à fleur d'eau qui endommage la chaîne encore plus que l'abrasion (?).
Quelles sont les constatations avec vos chaînes?

15 sept. 2018
0

Je n'ai pas du être clair je ne parlais pas de la cause de la détérioration mais de la manière de déposer du zinc sur, dans le cas présent, de l'acier.
Déjà Moitessier en parlait dans un de ses livres au sujets des manilles par "electrozingage" : fine couche
par bain une couche bien plus consistante

15 sept. 2018
0

oui, aux Antilles.
Il semblerait aussi qu'on y vende de drôles de choses, notamment en G40.
Taper "les chaines qui cassent - STW" sur gogole...

on y trouve également des éléments de réflexion (documentés !)...

16 sept. 201816 sept. 2018
0

Oui Kounnar, c'est moi qui ai dit cela. Il s'agit bien d'une chaîne des Chaineries Limousine, et donc bien d'une vrai galvanisation. D'autre part il ne s'agit pas d'un mouillage par temps épouvantable, mais simplement par un temps assez classique ici c'est-à-dire un alizé de 20/25 nds. Mais à Chatham bay il y à des vents tournants assez dingues et le bateau change sans arrêts de direction. La chaîne frotte donc en permanence sur un fond de gros sable genre papier de verre de 80 assez impressionnant. Ma chaîne à 2,5 an et était avant cet épisode absolument nickel. Oui ici les chaînes souffrent, les bateaux sont classiquement entre 150 et 300 jours par an au mouillage avec des fonds agressifs. C'est une bonne zone de tests.

16 sept. 2018
0

Interressant deux fois sur des grade 70
Quelqu'un a t il eu ce genre de problème sur des grade 40 ? (personnellement jamais en 40 ans avec quelque milliers de nuits au mouillage)

16 sept. 201816 juin 2020
0

+1 pour la nature des eaux: une fois la chaîne est sortie comme dorée, aucune idée de ce qu'il y avait mais sans doute quelque chose qui réagissait avec le zinc.
Ou encore des eaux riches en nourrissants (pj), avec ces trucs collés dessus cela doit moudre pas mal
.
Pour Kounnar, la mienne ést/était G40

15 sept. 2018
0

Le post parlait d'une chaine des Chaineries Limousine

16 sept. 2018
0

J'ai eu le même phénomène après cinq semaines de mouillage à Praia ( Cap Vert ). Là aussi le bateau évite sans arrêt avec les vents tournants.
Ma chaîne Maggi grade 70 a été dégalvanisée.
Hypothèses : sable volcanique acide ? Pollution urbaine déversée dans l'anse ?

16 sept. 2018
0

Donc 2vs1 :-)
Nous avons mouillé pendant plusieurs saisons aux Liparis (2X4 mois)
240 nuits dans de l'eau parfois un peu "souffrée" pas noté de problème particulier, la même chaine a passée 240 jours dans de la vase "pleine" de cochoneries chimique en bout d'étang de Berre, plus environs 900 nuits dans de l'eau "claire" Corse Sardaigne, Baléares, un hiver à Martigues (avant qu'il ne recouvrent le plan d'eau d'un ...parking !)
Soit juste pour cette chaine environs 1500 nuits et la chaine était encore en très bon état !? La qualité baisserait elle ?
Chaine de 12mm, grade 40 (au mieux :-))...du ship du coin

15 sept. 2018
0

De toute façon quand la chaine est en tension il n'y a pas de ragage et pas d'usure, ce qui l'use c'est le frottement a la jonction qui ravive constament le metal.
La zone "aeré" est encore plus sensible mais normalement on ne mouille jamais exactement la meme longeur.
Attention aux mesures de dureté certaine ne sont pas lineaires.

15 sept. 201815 sept. 2018
0

Voir mouillage par gros temps





www.thoe.be[...]ite.php
Amicalement
Pierre

15 sept. 201816 juin 2020
1

Un bon dessin valant mieux que de très longs discours.... après un an , mouillage tranquille sur corps mort, métal contre métal, manille de 13, chaine de 10.
La chaine va bien, merci.
Autre chose. Pour avoir lu et relu Adlard Coles, je me souviens d'un gars qui a étalé un cyclone, en haute mer, sur ancre parachute, grâce à du nylon, bien élastique, qui a pris un 10% de longueur, chaine également déformée. S'il n'y avait pas le raguage et les mauvais plaisantins, je ne mouillerai que sur du nylon...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021