chaine de 10 ou 8

je possede un voilier gladiateur de 10mt 6.5tonnes ,j’hésite pour mon mouillage de m'équiper avec 50mt de chaîne de 8 ou
30mt de chaîne de 10 avec 20mt de câblots je suis équiper d'un guindeau elect de 1000 watts .
merci pour vos avis

L'équipage
25 jan. 2016
25 jan. 2016
7

50 m de 10 comme base pour le mouillage principal à mon humble avis.

25 jan. 2016
9

c'est beaucoup trop lourd

25 jan. 2016
0

Bonjour. Pas pour ce bateau là. Si c'était le mien, j'y mettrais 60m de 10 et pour info, je n'en ai que 40 en 8 et j'estime trop peu pour mes 4 tonnes.

Oubliez le remontage du mouillage avec le guindeau électrique, trop faible pour çà sauf à l'aider au moteur qui de toutes façons doit être en marche pour ce genre de chose.

25 jan. 2016
0

eh bien tu en mets moins c'est tout mais pas du 8.
JJ

25 jan. 2016
0

Ce document peut t'aider pour le choix.

Bien sûr avec 50 m de 10 mm, tu n'auras pas de soucis, mais ça va peser dans les 115 kg, plus l'ancre qui va au bout...

30 m de 10 mm et 30 m de câblot serait une bonne solution....un peu moins lourde.

25 jan. 2016
1

C'est ton bateau qui est trop lourd, pas la chaine.

25 jan. 201625 jan. 2016
0

comme O avec une ancre de 15 kg mini.
du 8 tiendra dans la plupart des cas sauf ceux ou ca ne tiendra pas....le doc de koala est sympa ce sont les precanisations usuelles qui vont bien jusqu'a 20-25nds...toujours prendre une taille au dessus.

25 jan. 2016
0

Ma doc concernait le diamètre de la chaîne (10 mm pour bateau de > 4500 kg).
En ce qui concerne ensuite la longueur de la ligne de mouillage, avec 30 m de 10 mm et 20 à 30 m de câblot, on tient largement plus qu'avec un F 6.
J'ai tenu 50 nœuds à Cadaques, avec une toué équivalente (ancre CQR de 16 kg).

25 jan. 2016
0

depends aussi un peu on tu mouilles ,pour ma part on mouille en general dans maxi 2 metres d eau mon mouillage 30 metres de 8 une ancre de 16 kg
mon bateau 5 tonnes
ca nous fait quand meme 15 fois la hauteur d eau

25 jan. 2016
0

Ne pas oublier le marnage, 6 m en moyenne, trois fois le fond au minimum plus les courants.

25 jan. 2016
0

oui effectivement navigant en mediterrannee on oublie que vous autres au nord vous avez des marees

25 jan. 201625 jan. 2016
1

hello
la solution est de passer a l aquagen 7 en 8mm
c est de l acier en grade 70 au lieu du grade 40 vigouroux
nous avions fait un achat groupé il est quelque temps
www.aquachain.it[...]RT.aspx
www.nautilium.com[...]/
lien ci dessus
ceci dit, je n ai aucune action chez eux j en ai juste 120 metres a bord
loulou

25 jan. 201625 jan. 2016
0

50 m de chaîne de 10 et 50 m de câblot de 20 avec une Rocna de 15 kg pour mon Sunshine (11 m, 6+ t), guindeau Cayman de 1000 W
Il m'est arrivé de devoir mouiller dans 12 m, avec 2 N de courant, et des rafales à 40 N.
En fait, tout dépend de son programme de navigation...
PS J'ai aussi une Rocna de 10 kg + 30 m de chaîne de 8 + câblot au cas où mon guindeau serait en rade.

25 jan. 201625 jan. 2016
0

boat perso même caractéristiques = 60 m de chaîne de 10 avec 30 mètres de câblot et une ancre "moderne " de 16kg
cela pour le mouillage forain pratiqué assidûment..... et je dors tranquille

ensuite si c'est pour du mouillage à la journée..

25 jan. 2016
1

Ancre de 16 kg, 60 m de 10 mm et 30 m de câblot, sur un bateau transportable...en effet, tu dois pouvoir dormir tranquille !!!!

25 jan. 2016
1

le gladiateur est un voilier semi-lourd ,la chaine de 10 s'impose
30mavec 40m de cablôt et une ancre de 16kgs minimum
et évidement un deuxième mouillage le plus prés du centre du bato
alain

25 jan. 2016
1

tout depend aussi du bassin de navigation .

pour 6.5t du diametre 8 c'est trop faible il faut du 10

sinon :ancre de 16kg chaine de 10 cablot de 18

pour les longueurs cela depends beaucoup des profondeurs habituelle ....

encore une fois on ne connaît rien sur le profil de l'intervenant m^me pas la localisation

25 jan. 2016
2

J'ai eu un Dehler 38 qui avait déjà pas mal navigué et que j'ai gardé 3 ans, avec des mouillages très venteux. 30 m de chaine de 8 et 50 m de cablot de 18. La chaine était déjà sur la bateau. Jamais eu de problème et 30 m de 8 pour remonter au près, c'est bien assez.

25 jan. 2016
1

souvent c'est de la chaine HR deux fois plus résistante que la chaine calibrée classique ..mais c'est la chaine qui tient la boat, l'ancre ,n'est qu'un crochet
qui doit subir une traction la plus // au fond
alain

25 jan. 2016
0

Une question
ce qui tire sur la chaine pour un bateau au mouillage c'est le poids du bateau ou le fardage?
AMha je pencherais pour le fardage donc la taille du bateau plutôt que son poids
je dis peut etre une betise mais la force excercée de haut en bas n'a pas d'influence sur le mouillage par contre celles excercées par le vent et les courants (horizontales) sont importantes
donc la taille des maillons sera proportionnelle à la taille du bateau par rapport à la force du vent et du courant
existe-il des abaques pour les dimensions de chaine sur ces critères?
bon ça fait deux questions

25 jan. 2016
3

ne parlons pas de poids ni de fardage ,
parlons d'inertie ce sera plus juste
alain

26 jan. 201626 jan. 2016
3

NON,
pour qu'il y ai inertie il faut qu'il y ai déplacement (mouvement).
et le déplacement (mouvement) lui viendra du fardage.
pas complique de visualiser qu'a déplacement (poids) identique,
il est plus simple d'ancrer un machin au ras de l'eau sans fardage (iceberg, vivier, plateforme, ...)
qu'un bordel de croisière avec des superstructure hyper haute et qui va avoir un fardage monstrueux.

Pour l'exemple encore, un 60 pieds ORMA, et un voilier de 30 pieds font le même poids - essaye de mouiller l'orma avec le mouillage qui va bien pour le 30 pieds - juste 20 knt de vent et tu nous racontes .....

27 jan. 2016
0

Un IMOCA de 6T n'aura pas le même besoin qu'un moyen bateau de croisiere de 6T c'est sûr.

J'ai 40 m de chaine de 8mm avec une delta 10kg qui (et je touche du bois) n'a jamais posé de soucis - même avec 50 nds de vents.
Je dormai tranquillement avant de lire les sujets qui concerne le choix de la chaine entre 8 et 10....

25 jan. 2016
0

J'ai 50M de 10 d'origine sur mon quillard de 10,50m et je trouve que 20m de plus ne serait pas du luxe

26 jan. 2016
3

non tu devrais passer à 150 mètres
ce qu'on lire quand même !!!!!

26 jan. 2016
6

pour 200m acheté, un transpalette marinisé est offert.

25 jan. 2016
0

Sur mon sun magic j'ai 60 m de 10 avec une ancre Kobra de 20 kg et ca ne bouge pas meme avec 25 nds

26 jan. 2016
0

56 m de10, et c'est parfait pour mon 9,96 m de 5,5 tonnes.

Ce poids compense celui de 2 personnes dans le cockpit. Pour un 10 m de 6 tonnes, ce n'est pas gênant du tout.

26 jan. 2016
6

ça compense en assiette mais pas en tangage !!

26 jan. 2016
0

un peu contradictoire ton essai d'explication théorique, et plutôt à l'opposé de la physique, non?

26 jan. 201626 jan. 2016
3

Le tangage serait nul si tout les poids étaient concentrés au 'centre de tangage' (proche du centre de gravité du bateau, normalement un peu en arrière du mât). Le tangage augmente lorsque une partie du poids s'éloigne de ce centre. Par exemple, plus il y a de monde dans le cockpit, plus le tangage est fort. Plus il y a de chaîne à l'avant, plus le tangage est fort. En grande traversée, c'est une bonne pratique de stocker l'ancre et la chaîne au centre du navire. Un portique + panneaux solaires + radar etc... est une mauvaise chose, mais c'est pratique. Le moteur sous la table du carré est en théorie une bonne chose, mais s'accompagne de nombreuses difficultés pratiques...
En un mot, éviter au maximum de charger les extrémités...
PS Le tangage est une perte d'énergie: l'énergie provenant du vent est consommée à 'remuer' l'eau au lieu de faire avancer le bateau...

26 jan. 2016
0

Non, c'est ce n'est pas mauvais, mais c'est peu utile...

27 jan. 201627 jan. 2016
0

Non le probleme des masses à l'avant ou tout au moins loin du centre de gravité est dû a leur inertie .

100DaN de chaine à l'avant lorsque le bateau plonge crée une force qui peut etre le double :200kg ( le BV donne 1.8) donc a l'avant cette force devra etre équilibré par 100l d'eau supplementaire deplacée .. le bateau va donc s'enfoncé davantage et donc ralentir ... ainsi de suite .

01 août 201901 août 2019
0

Oui , ajouter 100kg de chaine à l'avant qd il y a 6 équipiers dans le cockpit est mauvais puisque tu rajoutes du poids à extrémité qui en manquait ... pour faire une balançoire plus efficace!

26 jan. 2016
1

Quand tu dis que le poids supplémentaire sur l'avant augmente l'inertie, tu as tout à fait raison. Par contre cette inertie aura pour effet d'amplifier les déplacements verticaux de l'étrave, pas de les freiner!

02 août 2019
0

Pfff... Aucune étoile pour une aussi bonne blague... :-(

02 août 2019
0

Ah, il y a tout de même ici un homme d'esprit !
????

27 jan. 2016
0

s'il y a 4/5 personnes dans le cockpit c'est que le bateau a été conçu ainsi donc l'assiette doit etre correcte a ce moment là .

27 jan. 2016
0

une assiette bien remplie avec de bonnes choses dedans est préférable à une vide ,
si maintenant s'il faut une batterie de vaisselle pour se servir de son vaisseau
ou va t'on
alain :-(

26 jan. 2016
0

Ah bon... et alors ?
Du poids sur l'avant donne une inertie qui s'oppose aux vagues. L'étrave se trouve ainsi moins facilement "soulevée".
Que l'on évite de surcharger l'avant pour éviter d'enfourner ou de partir au lofe, ok. Mais c'est pas du "tangage" ça !
À mon avis, sauf au portant dans certains surfs, une assiette équilibrée est préférable.

26 jan. 201626 jan. 2016
0

Développe... En quoi est-ce contradictoire ?

Ce que je défends, c'est une bonne assiette longitudinale. Et je pense (mais ça n'engage que moi) que quand on est 3... 4... 5... ou 6 personnes dans le cockpit d'un 10 m, le poids de 50 m de chaîne de 10 + ancre à l'avant est même bénéfique, et n'encourage pas le tangage. Mais bon...

26 jan. 2016
0

On est bien d'accord qu'il faut centrer et abaisser les charges autant que faire se peut...
La question est donc : Si on est 6 dans le cockpit, est-ce mauvais d'équilibrer l'assiette avec 130 kg d'acier à l'avant ?

:mdr:

27 jan. 2016
0

Utiles pour les lignes d'eau.

27 jan. 2016
3

En tout cas, croyez moi, pour éviter de prendre du poids, mieux vaut équilibrer son assiette !!!
:mdr:

0

Pour te faire plaisir et pour récompenser l'effort.

26 jan. 2016
0

quand j'était petit je n'étais pas grand exct ...
j'aimais jouer à la balançoire ,en chargeant l'avant et l'arrière c'est pareil ,
mais le gladiateur est un voilier qui peut porter de la charge
alain

27 jan. 2016
0

La balançoire n'est pas un bon exemple. Le centre d'oscillation se trouve plusieurs mètres au dessus des personnes qui se balancent. Sur un bateau elles seraient "le lest".
Pour ce qui est du mouillage ou des équipiers, on parle de rajouter des poids (quasiment) dans l'axe du centre d'oscillation, mais pas "en bas" : au contraire, à 90° de la verticale.
Il me semble...

26 jan. 2016
0

nous avons 50 m de chaîne de 10 et une fois en crête elle s'est prise dans les rochers par seulement 5 m de fond (dans un port !) , le vent a soufflé à 50 nœuds pendant trois jours, je n'ai pas regretté d'avoir de la chaîne de 10 car les rappels étaient très fréquents et brutaux, j'avais tenté d'amortir avec une amarre un peu souple qui a cassé 2 fois. On s'en est sorti indemne (même la chienne qui n'avait pas pu descendre à terre! ) mais quand j'ai réussi à remonter la chaîne elle était brillante, usée, râpée... Et si j'avais eu de la 8 ?

26 jan. 2016
0

Je suis progressivement passé de 25 à 32, puis 40 m de chaine de 10 mm, avec toujours 50 m de câblot, pour mon GS 106 ~6 tonnes.

Je ne pourrai pas aller plus loin, car déjà avec quelques 130 kg à l'étrave, le tangage en mer un peu formée est important.

Mais avec cette longueur, je sais que je peux mouiller sans problème jusque dans des profondeurs d'une bonne quinzaine de mètres.

Quant à l'expérience de Kaj, en effet avec de la 8 mm tu te serais fait des cheveux blancs !!!

0

et que pensez vous de l'empénelage?

26 jan. 2016
0

Plus c'est long et lourd mieux c'est mais il faut garder raison d'avant d'un mouillage dépend aussi de l'ancre de la nature du fond.Tout dépend donc du programme de navigation !

26 jan. 2016
0

...Plus c'est lourd, plus le moment de tangage augmente
.. plus c'est lourd, moins le bateau est vivant.

26 jan. 2016
1

Ne pas oublier que remonter un mouillage trop lourd et trop long peut poser problème, surtout si l'on doit partir rapidement !

26 jan. 2016
4

tout cela est bien tordu et totalement dénué de sens logique... Ce qui compte, indépendamment d'estimer à "x" fois le mouillage par rapport à la hauteur d'eau, est surtout l'angle que va faire la verge de l'ancre par rapport au bateau. Il est complètement inutile d'avoir 70m de chaîne. 40m+40m de câblot est non seulement largement suffisant mais surtout beaucoup moins lourd.

26 jan. 2016
1

c'est le genre de réponse qui est totalement stupide et suicidaire. Il n'y a jamais assez de chaîne quand le vent monte et qu'il monte encore, le câblot c'est fait pour arranger les choses quand ça ne va pas mais si le vent monte trop il sera trop tard pour changer, j'ai vu des câblots sortir de l'eau entre deux vagues et s'égoûter en se tortillant comme s'il était rendu au bout de sa souplesse. Je m'attendais à voir un toron s'arracher
Non il faut être sérieux, on sait bien qu'on ne peut pas être tout en chaîne mais un jour si ça va mal je ne conseillerais pas de plonger pour aller mesure l'angle et tout le tintouin. Le jour où ça se présente mal, on serre les fesses, si on a un dieu particulier on le prie et en général on regrette de ne pas avoir une plus grosse ancre, une plus grosse chaîne et une plus longue chaîne.
La mer ça n'est pas que des histoires de rigolos derrière leur clavier en feuilletant un bouquin d'intello

26 jan. 201626 jan. 2016
1

T'as raison Kaj. 100m, c'est la bonne longueur.
Le plus stupide c'est croire que "plus" sera toujours mieux. Permet-moi alors te dire qu'on est pas de la même génération : les amateurs qui font des planchers de 40cm de béton en se disant que "trop fort n'a jamais nuit", sont persuadés que ça sera costaud. Ils se fichent le doigt dans l’œil jusqu'au sternum. Les descentes de charge auront raison de la stabilité de l'ouvrage.
Je persiste qu'il est insensé de poster 150 kg de chaine (2.5kg/m pour une chaîne de 10) dans l'extrémité avant d'un voilier de 9m ; c'est en navigation qu'il deviendra franchement dangereux.
Je n'ai pas parlé de calcul d'angle, mais je te propose une révision brève de mathématique (niveau fin 4e) du théorème de Pythagore.

26 jan. 2016
0

Si l'on doit mouiller tout chaine, une chaine de 8 pourrait être un peu limite, mais avec une aussière on diminue de manière importante les pics de tension et ca change le problème.

26 jan. 2016
1

la maille la plus faible est la tenue de l'ancre ,quelque soit le modele , l'ancre va la premiere deraper bien avant que la chaine ne casse .

Pour que l'ancre travaille de maniere optimum il faut qu'elle soit tiré à plat le plus possible et pour ce faire il faut que la chaine pese ,c'est le poids de la chaine et sa longueur qui fera que l'ancre travaille bien à plat .

Donc compte tenu de l'inertie d'un bateau de 6.5t il lui faut une chaine lourde ,l'experience donne du calibre 10 . Le 8 ne cassera pas mais vu son poids l'ancre ne sera pas tiré bien à plat , elle va donc plus facilement decroché ...

et perso je pense que prendre une chaine de haute resistance sous pretexte de gagner du poids est une erreur .

26 jan. 2016
0

Le seul problème du mouillage mixte et c'est pourquoi je l'ai abandonné sur le mouillage principal est le raguage du bout sur les cailloux. J'ai du aller chercher une fois mon solde de chaine et ancre par 15 m de fond et c'est pas la joie en plus des risques pour le bateau.
Donc avec un mouillage mixte il faut faire attention.
Dans un coup de vent pas de problème si le tout est tendu, j'ai tenu plus de 60noeuds de vent dans du sable avec 17m de chaine de 10 et 40m de bout pour un bateau de 5.5t dans 7m de fond suite a une rotation de vent qui a fait tendre mon mouillage secondaire et plus mon principal.
En résumer mixte oui! Mais attention au raguage.

26 jan. 201626 jan. 2016
0

Je n'en suis pas tout à fait certain.
Compte tenu de la cinématique du sol, une ancre bien plantée, dans du sable, finira par déraper sous une traction lente et continue, mais résistera sur un à-coup violent et bref.

Pour la chaîne, c'est le contraire, une 8 mm résiste théoriquement à une traction lente de 4 tonnes, mais pourra casser sous un à-coup sec et violent surtout si elle porte de travers sur le davier.

Bien d'accord avec toi pour la chaîne HR, certainement plus résistante en traction lente, mais aussi probablement plus fragile.

C'est là que les partisans du mouillage mixte, marquent des points.

26 jan. 2016
0

le problème et je l'est connu aux Antilles dans les mouillages très encombrés si vous déroulé une longueur importante de câblot quand il y a du vent et la bas çà souffle .les voiliers qui cherchent un emplacement et qui vous rase la pointe de votre étrave risque de se prendre leurs hélices dans votre câblot, c'est l’inconvénient du câblot il remonte a la surface dans les rafales quand çà se tend ??

26 jan. 2016
0

Tout dépend dans quelle région on mouille et ce qu'on veut y faire.
Dans mon coin, on mouillage souvent dans 3 à 5 m d'eau sur de la vase et la météo est presqu'aussi prévisible que l'horaire du train. En Med, les fonds et la météo ne sont pas pareils !
En plus, personnellement, je ne vois pas le plaisir d'aller se mettre dans un mouillage par plus de 20 noeuds de vent avec le clapot qui va avec, obligé de devoir veiller la nuit, ...
Résultat, mon mouillage de 30 m de chaine 8 + 15 m de cablot est déjà bien très lourd pour les 7T5 du bateau.

Et le seul jour où j'ai eu 20-25 noeuds au mouillage (le temps de relever et de partir vers un port plus calme), ça tenait toujours trop bien.

26 jan. 2016
1

oui brufan

mais nos ancres et nos chaines ont a l'origine une autre utilité que de passé une soirée au mouillage .

Nos ancres peuvent etre le dernier secours ,le dernier rempart ,l'ultime recours avant de se fracasser sur les rochers .. perso c'est la premiere mission de mon mouillage , d'ailleurs c'est la raison pour laquelle il est toujours operationnel immédiatement.

Et j'ai déjà mouillé en castastrophe dans un chenal ( L'abervac'h) suite a une panne moteur subite

27 jan. 2016
0

Salut Brufan,
20 à 25 noeuds au mouillage, c'est que nous avons eu une nuit dans l'anse de Stervat à l'île du Loch (îles de Glénan).
30 mètres de chaîne de 8 et ancre Delta 16kg sur fond de sable et 6 mètres de hauteur d'eau à PM.
Pas de dérapage mais nuit agitée à bord à surveiller le mouillage.
Manille de mouillage Kong plus amortisseur d'amarre frappée sur la chaîne .
Mais pour une hauteur d'eau supérieure, je suis un peu court en chaîne,et nous avons 30 mètres de câblot épissuré en extrémité de chaîne .

26 jan. 2016
0

J'arrive dans le sujet.
Mais, perso,plus il y a de poids en chaîne ,mieux tiendra le mouillage'

26 jan. 2016
0

Bonjour. Et je le redis, PENSEZ au marnage!! Dans la région de Granville, 11 m, si vous voulez que çà tienne, il faut du poids donc, de la longueur de chaîne et nous avons de sérieux coups de vents avec de forts courants, ce n'est pas la Méditerranée.

26 jan. 2016
1

Excusez mon ignorance mais...
Est-ce que le barbotin de votre guindeau peut prendre indifféremment de la chaîne de 8 ou de 10?

26 jan. 2016
0

je dispose de 2 barbotins 8 et 10 donc pas de problème,et je vais passer 2 mois dans les rias espagnoles cette été ,je navigue du cote de la Rochelle toute l'année
merçi quand même pour toutes ces réponses

26 jan. 201626 jan. 2016
0

non (mais je n'avais pas fait le rapprochement avec la question du post).
:pouce: pour la question du barbotin.

26 jan. 201626 jan. 2016
0

Je me disais aussi que vos guindeau ne devait pas être différents des nôtres.
Ici, nos guindeau sont calibre pour une chaîne de 1/4 ou 5/16 qui correspond probablement à vos 8 et 10.

Quoiqu'il en soit, la question ne devrait pas être en rapport de la grosseur de la chaîne mais plutôt...

mouillage mixte? Ou tout chaîne?

27 jan. 201627 jan. 2016
0

Si ce n'était que ça.
Un barbotin 1/4 n'accepte pas toutes les chaînes 1/4, il faut du garde 40, la chaîne 1/4 grade 30 ne convient pas. C'est la longueur des maillons qui n'est pas la même.

Je prévois installer un guindeau ce printemps, je devrai en plus changer ma chaîne 5/16 30 pour une 5/16 40 .
Même chose pour la 5/16 ou la 3/8.

Évidemment, la 40 est beaucoup plus dispendieuse que la 30.

www.blyacht.com[...]result/

27 jan. 2016
0

avec vos mesures bizarres je me suis cassé la tête il y a quelques années pour finir par comprendre pourquoi la chaine de 8 coinçait dans un barbotin de 8
qui en réalité n'en était pas un mais venait d'en face .
alain

26 jan. 201616 juin 2020
0

Pas toujours simple un mouillage mixte, notamment lorsqu'il disparaît sous le pont à travers un écubier .

26 jan. 2016
12

Le poids des traditions...
et des vielles certitudes : aussi lourd que la chaîne de 10 !
Moi aussi j'ai cru longtemps que c'était le poids de la chaîne qui faisait la tenue, c'est pourquoi j'ajoutais une gueuse de 15kg à la jonction chaîne câblot (30m). J'ai commencé à me poser des questions quand j'ai vu ma gueuse "moucher" dans de fortes rafales. J'ai mis un masque et je suis allé voir.
Sur mon ancien bateau 10 m 5 T, dans 5m d'eau les 30 m de chaîne de 10 étaient parfaitement rectilignes dans les mouvements de rappel et, par moments, plus aucun maillon ne touchait le sable.
Donc oui, jusqu'à une certaine force de vent le poids de la chaîne aide à la tenue. Mais passé une certaine force de vent c'est fini : seule l'ancre accroche et l'angle de traction est strictement déterminé par le rapport longueur de mouillage / profondeur, le poids n'intervient plus.
D'ailleurs Amel équipait le Sharki (12m 9T) de 70m de chaîne de 8 et les clients qui demandaient en option de la chaîne de 10 se faisaient envoyer sur les roses...
Pour ceux qui savent, calculez quelle force de traction sur la chaîne pour qu'elle soit entièrement décollée du fond (5m de fond 30m de chaîne de 10). Vous arriverez à des valeurs très inférieures à celles de tenue d'une ancre moderne et très inférieure également aux valeurs estimées de la force du vent sur un bateau de 10m par F8.
Pour ceux qui craignent la casse lors des coups de rappel brutaux, je craindrais plus la faiblesse des taquets de certains bateaux modernes qu'une rupture de chaîne de 8. Mais pour amortir il est évident qu'en cas de coup de vent on double la chaîne sur les 10 dernier mètres par un câblot frappé par une manille Kong ou équivalent et en laissant suffisamment de mou à la chaîne pour que le câblot joue son rôle d'amortisseur.
De mémoire il y a un article bien documenté sur le sujet sur PTP.

26 jan. 2016
0

Bonjour
Est ce que quelqu'un a utilise des maillons a river pour rallonger un mouillage?
Si oui quel resultat avez-vous obtenu?
Merci

26 jan. 2016
0

Oui, j'en ai un depuis 8 ans et je peux dire qu'il en a vu des 50 nœuds dans mes différents mouillages, j'ai même tordu l'ancre c'est dire les forces en jeu!.

26 jan. 2016
-1

oui, tout à fait d'accord.
Mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

26 jan. 2016
0

Bonsoir, de la chaine de 8 (70 m) sur le santorin et de la chaine de 10 sur le super maramu :pouce:

05 août 2019
0

Il me semble que les premier sm était livres en 8 ?

26 jan. 2016
1

," le poids n'intervient plus" ?, pourquoi ?

si le poids n'intervient plus alors il serait preferable de tout mettre en cablot pour tenir par trop temps car c'est moins lourd

26 jan. 2016
0

Non, ils mettent de la chaîne, mais moins que nous....

26 jan. 2016
0

En Grèce quasiment tous les bateaux ont un mouillage 100% chaîne.
Il faut mouiller dans les ports pour se mettre à quai et un mouillage mixte est difficilement utilisable avec en plus le risque de se le faire couper par une hélice.
Le guindeau électrique fait aussi partie du standard, même sur les petits bateaux. (Avec de la chaìne de 6)

27 jan. 2016
0

c'est faux

26 jan. 2016
0

C'est ce que font l'immense majorité des plaisanciers U.S. ...

26 jan. 2016
0

Sans esprit de polémique, j'ai constaté, là où j'étais, une grosse majorité qui n'utilisait que du câblot (plombé) ... mais il est tout à fait possible que tu sois dans le vrai... En toutes hypothèses, le "Tout Chaine" ne se pratique pas chez eux.

26 jan. 2016
1

Ici, la très grande majorité des plaisanciers ont un mouillage mixte.

Certains donnent comme "règle", une longueur de chaîne équivalente à la longueur du bateau. Perso je suis d'avis que c'est trop peu, mon mouillage est composé de 25 m. de chaîne et 75 m. de cablot.

Les seuls plaisanciers que je connais qui ont un mouillage tout chaîne ont fait ce choix parce qu'ils vont "dans le sud" (Bahamas, Antilles...) et qu'ils ne veulent pas que le cablot soit usé par le corail.

27 jan. 201627 jan. 2016
1

Réponse a Calypso

si le poids de la chaîne était tel que la force de traction n'arrivait jamais à la décoller entièrement du fond tuaurais raison. Mais l'bservation montre que ce n'est pas le cas et que sur nos bateaux la ligne davier _ ancre est une droite dans les mouvements de rappel. Le poids de la chaîne retarde le phénomène, mais sauf à utiliser une chaîne de cargo, à F8 tu peux être certain que ta chaîne est tendue au maximum, son poids ne sert plus à modifier l'angle de traction sur l'ancre.

27 jan. 2016
0

Soit! Et en câblot tu as du 12, 14 ou 16? :-)

26 jan. 2016
0

toujours pour le mouillage :est t'il facile d'enrouler du câblot sur le barbotin d'un guindeau électrique qu'elle diamètre pour barbotin de 8????? et qu'elle diamètre pour barbotin de 10???????
a vous les connaisseurs
et merci pour les infos

26 jan. 2016
0

Pour ma part j'ai 45 métres de 12, et je n'ai presque pas besoin d'ancre! Mon guindeau 1200 w.

26 jan. 2016
0

Quand on a un guindeau électrique il est plus pratique d'avoir un mouillage en chaîne uniquement.
Le passage de la chaîne au cordage est possible lors d'une utilisation occasionnelle mais devient vite pénible lors d'un usage quotidien.
C'est même dangereux de passer de l'un à l'autre aussi bien à la descente qu'à la remontée quand le mouillage est sous tension.

26 jan. 2016
0

Il existe des barbotins mixtes, chaîne + câblot J'en ai un sur un Lofran's Cayman. Cela fonctionne bien. Il suffit de respecter le diamètre recommandé pour le câblot, de faire une épissure classique pas trop épaisse, et d'aider le câblot à bien se lover dans la baille de mouillage

26 jan. 2016
0

La majorité des guindeau en vente ici acceptent les mouillage mixte chaîne et cablot. Par exemple: www.blyacht.com[...]16.html

26 jan. 2016
0

perso, j'ai tout chaine parce que c'est plus facile à remonter en solo avec la télécommande à la barre
donc sur mon bateau de 10m50 / 8T , 60m de chaine de 10 et cobra de 16 kg
sur mon ancien bateau (2T5, sans guindeau) 10 m de chaine 8 et 40m de cablot + ancre de 12 kg

26 jan. 2016
2

hello
ça tourne a la polémique............
il n y a pas de regle
selon les bassins de navigation, les plans de croisiere, les modeles de bateaux etc
perso sur la grece, j ai une rocna 20 fg et 120 metres d aquagen 7
cul a quai, je deroule regulierement 50 a 60 metres

ca evite de se faire ramasser le mouillage par le voisin, de mander le quai quand rentre un ferry etc
les besoins d un breton qui navique le week end sont différents, donc je ne vois pas pourquoi la polémique s installe
ou alors, faisons un comparatif d expériences par zones de navigation...
loulou

27 jan. 2016
0

Effectivement, le choix du mouillage pourra dépendre du bassin de navigation: pour un bateau de 10 m qui navigue essentiellement en Bretagne et qui ne mouille que par beau temps sous le vent d'une plage, 25m de chaîne de 8 avec une ancre de 15kg feront l'affaire. Mais pour d'autres coins comme la Grèce ou les mouillages dans les ports ne sont pas organisés, il vaudra mieux prévoir plus gros 50m de chaîne avec une ancre de 20kg.

26 jan. 2016
0

Mon intervention sera sûrement sans intérêt, je pense être très loin d'avoir vos expériences en mouillage. Pour mon utilisation jesuis très en dessous de vos conseils. Je pratique dans mon cas le mouillage que par beau temps. Je préfère ne pas prendre de risque et miser sur la météo. Il ne me viendrait jamais à l'idée de mouiller par gros temps. Je préfère me réfugier au large et subir dans les cas ou je me suis quand meme fait surprendre, mais ça ne devrait pas arriver(il y a quand des entrées de port sûr, sauf si je n'ai jamais connu de vrai tempête, je suis en général au bistrot à ce moment la). Sinon j'anticipe et je préfère payer un port meme si ça m'entame bien le budget des vacances. Mon bateau est tout ce que je possède, je n'ai ni l'expérience, ni le mouillage adapté, ni le sang froid pour prendre des risques.

27 jan. 2016
1

Dans ce cas un simple grappin fait l'affaire.

27 jan. 2016
1

Ouh là là ! le poids des traditions profondément enracinées m'a l'air nettement plus lourd que celui des lignes de mouillages…

27 jan. 2016
0

Bateau de près de 12m, 10,5 tonnes,
Ancre Delta 20 kg, 60 mètres chaine de 10, 40 mètres de
câblot 16 mm.
Ancre plate Britany sur 20 mètres de chaine de 10 et 40 mètres de câblot.
Ancre légère Fortress avec 5 mètres de chaîne de 8 et cordage plombé en 14mm.
Nous avons tour à tour utilisé chacune de ces ancres selon la zone de navigation, mais surtout selon le terrain, la météo à ce moment là etc..
Après, nous avons la place et la charge utile qui va avec.

27 jan. 2016
0

la mm question sur le forum d'en face a donné des réponses intéressantes, trouve-je ...

www.stw.fr[...]ers.cfm

27 jan. 2016
0

oui, j'ai trouvé aussi

27 jan. 2016
0

vous etes un peu infantile de vous embrocher pour une histoire aussi coconne...
chacun fait ce qu'il prefere et puis marre..je me dois d'intervenir pour vous le dire...on se fout pas mal de ce que fait un tel du moment qu'il ne vous derape pas dessus, moi je mets tout en chaine jusqu'a 15 m de fond , mais je peux aussi rajouter 100m de cablot a mes 80 de chaine : quelqu'un a quelque chose a redire....
plus c'est gros et long plus ca tient c'est tout simple, pareil pour l'ancre, alors choisissez votre camp et svp trouvez nous un bon sujet pour nous occuper sainement, les gamineries c'est chiant.

27 jan. 2016
1

On est peut etre infantiles de s'interroger sur nos pratiques pour, éventuellement, les améliorer. Mais c'est mieux que d'être seniles et de toute façon il ne faut pas oublier que nos bateaux ne sont en réalité que des jouets. Ce qui nous permet de garder un peu de notre âme d'enfant.

27 jan. 201627 jan. 2016
27 jan. 2016
0

Mille sabord, le véto a ouvert ses sabords et tire à boulet rouge sur les pôvres héossiens, peuchêre!!
Bilan des courses, comme le disais un de mes vieux profs, trop fort n'a jamais manqué et qui peut le plus peut le moins.....quoi que!!!?? : :alavotre:

27 jan. 2016
2

et je dirais même plus:
quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense ... :litjournal:

27 jan. 201627 jan. 2016
3

ha vous voyez que c'est mieux quand ca deconne, je suis content de mon intermede et je suis sur que vous en tiendrez compte ( je ne fait pas que gueuler j'essaie aussi la pedagogie a lla rambo)
la question au depart etait chaine de 8 ou de 10: une majorité dira 10 ...question resolue , apres on peu faire un sujet mouillage par 80nds , ou par fond de sable , ou de vase , ou d'algue , ou par 40m, ou sans place pour eviter, ca fera bien une annexe de la bible des glenans..ne vous dispersez pas sinon personne n'apprendra rien.:reflechi:
.
c'est un peu le meme probleme a chaque fois tout le monde veut raconter son histoire et pour finir on ne parle plus de rien..la prochaine fois demandez moi avant de poster :doc: :pouce:, en toute modestie com d'hab.
Vous remarquerez que je fais tres peu chier ces derniers temps

27 jan. 2016
0

une petite vidéo de Skip Novak pour vous détendre!!!


:alavotre:

27 jan. 201627 jan. 2016
0

Vidéo tournée à la Caleta Martial, ile Hershel, dans les Wollaston (iles du cap Horn).
J'y étais l'année dernière à la même époque.
Sur notre bateau (un 52 pieds polyesther assez lourd), nous avions 80m de chaine de 8 haut module et une ancre Spade.
C'est la config retenue par le skipper propriétaire après être passé par différentes configs de chaîne et ancres.
Après duscussion avec d'autres bateaux naviguant dans le coin, c'est une solution qui fait de plus en plus d'adeptes.
La chaîne de 8 permet d'en stocker une plus grande longueur à bord.

Dans ces coins, il n'est pas rare de se prendre des rafales à plus de 50 noeud au mouillage, sans compter les williwaws dans les canaux qui peuvent être beaucoup plus forts que cela.

Et oui... de la chaîne de 8 sur un 52 pieds dans les canaux de Patagonie... de quoi bouleverser beaucoup d'idées reçues.... ;-)
Mais pas n'importe quelle chaîne de 8 non-plus.

27 jan. 2016
0

Swanee,

tu nous laisse avec 2 questions:

  • quelle chaine de 8 as tu utilisée?
  • dans quel météo?
05 août 2019
0

Élémentaire cher ami.
N'empêche qu'hier encore j'ai vu un 36' larguer 70m de chaîne dans 7m sur fond de sable vaseux bien collant avec une météo annonçant des rafales à 10n pour les 48 prochaines heures.
Depuis des années mon 53' tient sur de la chaîne inox de 10 et une S140 de 30kg, et j'ai parfois des doutes.
N'empêche que rien n'a jamais bouger, ce qui n'est pas le cas de nombreux voisins.
Merci pour ton approche de pro.

27 jan. 2016
0

Je n'ai pas les références exactes de la chaîne, juste le fait qu'elle est données pour une résistance bien supérieure à du 8 classique.

Pour la météo, ce sont les conditions générales qu'on peut trouve en Patagonie... des mouillages avec rafales tournoyantes à plus de 50 noeuds, des fonds de sable majoritairement mais avec le problème du kelp (grandes algues laminaires).

02 août 2019
-1

Je reviens de Corse là. Je vous raconte ce à quoi j'ai assisté au mouillage. On y esr. Resté plusieurs jours, avec 25/30 noeuds de vent. 8 m de profondeur sur sable ou posidonies... Moi (Centurion 36, 8,5 tonnes) j'avais mis 50 m de chaîne (10), et la Delta (16 kg) totalement enfoncée n'a pas bougé.
Il n'est pas rare, en buvant l'apéro, de regarder un bateau déraper. Ça devient l'attraction du mouillage... Cette fois là, on a assisté à une étrange attitude de la part du skipper :
Son bateau dérape... Le mec manœuvre au moteur pour éviter de rentrer dans le bateau sous le vent... De justesse... Puis il fait des ronds en traînant son ancre et sa chaîne...Étrange...
Arrivé à notre hauteur, il me crie qu'il n'a pas de guindeau. Ne pouvant remonter (tout seul) à la main (30 n'es de vent), il dérape ainsi en traînant son mouillage.
Je lui propose alors de venir à son bord pour lui remonter son mouillage à la main. Lui, serait resté à la barre et serait allé sur l'ancre au moteur pour annuler la tension... Il me répond "ça va aller" !....
Son idée était de se laisser porter au large jusqu'à ce que la profondeur libere son ancre... Mais il n'a jamais réussi son plan...
Résultat, il devait être 18h quand on l'a vu, libéré de son mouillage, faire des ronds au moteur de façon incessante. (???) Et ainsi toute la nuit...Au levé du jour il était toujours en train de tourner en rond au moteur... En suite on ne l'a plus vu..........
Je pense que, ne pouvant se libérer de son mouillage, il a fini par tout larguer... N'ayant pas de second mouillage, il était incapable de remouiller...
Mais alors..... Pourquoi rester là à tourner en rond toute la nuit ?
Quelles leçons à tirer ?
Il a dérapé parce qu'il n'a pas mis assez de longueur.
Il n'a pas eu la précaution indispensable d'avoir à bord un second mouillage complet.
Il n'avait pas de guindeau, étant seul à manoeuver...
Et... Il a refusé mon aide....
????

02 août 2019
1

ca nous est arrivé une fois à la cala di u Grecu aux îles Lavezzi. Le guindeau était à réparer à Bonifacio. Pour m'en sortir j'ai hissé la chaîne à l'aide d'un winch en crochant un crochet solide avec un bout pour virer au winch. J'a dû reprendre plusieurs fois évidemment mais j'ai fini par tout hisser à bord. Problème: il faut de l'eau à courir et un pilote qui barre pendant que je winch.
J'ai été stupide de nous mouiller dans un coin inconnu de nous mais qui n'a jamais été stupide ?

02 août 201902 août 2019
0

Euh... Il y en a quelques uns qui n'ont jamais été stupide sur ce fil de discussion... ils se reconnaîtront... :Mdr:

05 août 201905 août 2019
0

A propos de stupidité...
Pendant quelques années je me suis amusé à soulager le guindeau avec un "Dyneema de 4mm" passant directement dans la chaîne...
Avec un 53' de plus de 16t je m'attendait à avoir de la casse... He Beee... Que nenni....
Depuis je suis repasser avec une main de fer inox en crochet double et le toronné bleu vendu avec ( je cite pas de marque), et c'est la main de fer qui est en train de lâcher...
Question: Qui a déjà vu sa chaîne de mouillage en bon état se rompre sous l'effort d'un coup de vent ?

05 août 2019
0

Il y a une technique pour remonter un mouillage sans guindeau : mettre une grosse défense type ballon autour de la chaîne ou du câblot, remonter au moteur pour dépasser la bouée qui glissera sur le câblot (attention à ne pas se le prendre dans l'hélice ! ). Quand la bouée est derrière le bateau prendre le câblot avec une gaffe et le fixer sur un taquet arrière, de manière à justement éviter de se le prendre dans l'hélice, continuer à avancer à vive allure pour faire glisser la bouée qui va décrocher l'ancre (c'est mieux que de se casser le dos). Se dégager complètement de la zone de mouillage ; la bouée aura glissé non loin de l'ancre et il est alors assez aisé de relever le mouillage à la main.
Je l'ai fait des dizaines de fois avec un bateau à moteur sans guindeau !

05 août 2019
0

Avez-vous des nouvelles de Mayko?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (71)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021