c'est vrai que les panneaux solaires souples, c'est pas terrible terrible...?

suis tombé sur cette video :

dans laquelle le gars fait part de son expérience sur les panneaux solaires flexibles.

En clair, et selon lui : "ça vaut rien".
En revanche, il a l'air d'être un fervent défenseur du panneau rigide.

Qu'en pensez vous?

L'équipage
07 avr. 2018
07 avr. 2018
1

Tout a fait d accord avec lui

07 avr. 2018
0

perso je regarde aussi ses vidéos, son périple est sympa a mon gout, mais lla n'est pas la question, apres j utilise des panneaux souples back contact scratchés sur le bimini (2x100W), et je suis complètement satisfait et autonome pour un parc de 2x140 ah en servitude, en Med ;(Pilote, frigo....)
Bon apres je passe pas une semaine au mouillage sans bouger !!!

07 avr. 201807 avr. 2018
1

Depuis quand as-tu les tiens?

J'ai aussi un montage analogue depuis 3 ans (4x50W) et ils commencent à blanchir et à s'opacifier. :-(

07 avr. 2018
0

les panneaux souples montés sur un bimini en toile
on est obligé de rigidifier l'ensemble autrement si le bimini se gondole avec le vent les panneaux font la même chose et les connexions se coupent ..
avantage c'est moins lourd que des rigides ,on peut les fixer sur le pont ils suivent la forme .
quand à la durée de vie je ne me prononce pas je n'ai pas assez de recul ..
alain

07 avr. 2018
1

15 ans pour mes 2 unisolar

0

Les miens sont sur une armature fixée aux arceaux de la capote de descente.

Par contre, le boitier de raccordement est en dessous ce qui interdit de pouvoir les poser à plat pont.

0

Mon panneau solaire souple sur le bimini est devenu tout blanc et opaque au bout de 3 ans 1/2
Mes rigides sont comme neufs.

07 avr. 2018
0

Ils ne deviennent pas blancs parce qu'ils sont souples, il serait intéressant de comparer les matériaux de surface, voire les marques/modèles.

07 avr. 201807 avr. 2018
0

C'est un reversement type plastique. Pensant au calcaire dû à un nettoyage bâclé, j'ai testé le vinaigre sans effet. Je vais essayer la polisseuse avec une pâte à polir 3M

07 avr. 2018
1

Salut JM, pâte à polir pour ce genre de panneau qui blanchit (harnais ou pas...) car c'est soit une résine soit un plastique qui finit par devenir opaque avec les UV. Donc polissage régulier sans faire chauffer.

07 avr. 2018
3

Pour la durabilité du revêtement c'est sur qu'on ne fait pas mieux que le verre à condition de ne pas le casser. Ça a peu de chance d'arriver à un panneau sur portique, en revanche pour un panneau dans les filières ou à un endroit où un peut marcher, c'est pas la même.
Mon panneau souple produit de façon tout à fait satisfaisante mais il n'a que 2 ans et je ne le sors que quand je m'en sers donc pas tout le temps. C'est peut-être une solution : pour un panneau exposé au soleil 365j/an, privilégier un panneau rigide en verre.
Sinon les souples apportent des avantages. La qualité des revêtements à aussi fait des progrès je pense que les premiers souples étaient peut-être moins durables.

07 avr. 2018
0

Tout est dit

07 avr. 2018
0

+1! J'ai un 50w que je pose sur le rouf quand je navigue....
Le reste du temps à l'abri.
Super content. ( Produit provenance Allemagne.)

07 avr. 2018
0

Idem j'ai un 50W dont je suis très satisfait. Après il sert surtout pour recharger les appareils mobiles mais il fonctionne très bien!

07 avr. 201807 avr. 2018
7

Pas facile de se faire une opinion à partir de ce qui s'est dit jusqu'ici.
Si j'ai bien compris et en dehors de l'avis sur la vidéo dont le protagoniste provoque en moi une indigestion cérébrale quasi immédiate, il y aurait des souples qui tiennent la route sous le soleil ardent, je me trompe ?

08 avr. 2018
1

@lorenzo, concernant précisément la video en question (y compris la partie grappin et eolienne), il ne fait juste part que de sa propre expérience, et de celle des voileux qu'il a rencontré.
Difficile de lui reprocher ça...
Pour ma part, j'aime bien son côté "j'ai fait ça, j'ai obtenu ça", pas de chichi, de blabla simili scientifique, juste une compte rendu brut; chacun est libre d'en tirer les conclusions en fonction de son vécu.

08 avr. 2018
3

Avis argumenté à base de mepris qui ne decridibilise que celui qui le formule...

09 avr. 2018
1

Soupe néo-moraliste zestée de condescendance et peu digeste pour mon régime halophyte...

08 avr. 2018
6

Vivi... près de 5 mn sur le grappin. Bon, il connaît peut-être ce dont il parle mais j'ai vite zappé car l'auto-suffisance et moi, ça fait deux. Il ne doit pas être bon perdant.

08 avr. 2018
2

L’histoire des possidonies est un leurre largement instrumentalisé par les teneurs de la reglementation absolue basee sur la pseudo-ecologie....

08 avr. 2018
2

Je peux te montrer des endroits intensivement labourés par des centaines de mouillages de plaisanciers voile et moteur et qui sont des herbiers de posidonies en pleine forme.
Les causes ne sont pas toujours évidentes...

09 avr. 2018
6

"complot" j'sais pas mais merchandisation et privatisation de zones "publiques" de mouillage avec bouées, coffres et tutti ...

08 avr. 2018
6

Que certains soient séduits par le personnage ne me surprend pas du tout.

09 avr. 201809 avr. 2018
6

Indigestion : "Indisposition momentanée due à une digestion qui se fait mal, incomplètement"
Cérébrale : "Relatif à l'esprit, aux idées, à l'intellect"

On peut trouver un type de propos, insupportable, sans que cela s'accompagne de mépris.

Et en complément,
sur cette disposition de bon nombre d'internautes à pratiquer des heures d'auto-captation centrée sur leur personne, à parler, parler, s'exhiber, à s'afficher tel un expert et au final tel un diffuseur de bonne parole :
Narcissisme : "Admiration de soi-même, attention exclusive portée à soi. égotisme."
C'est là où je trouve les forums tellement plus pertinents puisque s'y joue la confrontation d'idées proposées par des internautes beaucoup moins exhibitionnistes.

08 avr. 2018
3

Bonjour
Quand tu dis: Il fait part de son expérience...
Je cite: "le grappin ne tiens pas dans l'herbe" moi je comprend posidonie donc bravo en terme de méthode de mouillage et de respect de l'environnement.
Je rejoins Lore,zo sur l'indigestion cérébrale.
Amicalement

08 avr. 2018
2

Je ne suis aucunement pro réglementation mais Je pourrai te montrer des endroits ravagés par les mouillages mais apriori tu penses que c’est un complot

09 avr. 2018
0

Tu as raison les causes ne sont pas que là, mais les dégâts causés par les mouillages notamment sur les grandes nacres sont bien réels par endroit.

09 avr. 201809 avr. 2018
0

Tu as 100% raison.
De plus dans certaines zones ils font payer très cher des bouées qui ne tiennent même pas.

07 avr. 2018
1

On ne peut pas comparer la performance de panneaux rigides, typiquement installés sur des portiques et donc bien exposés au soleil, avec des panneaux souples typiquement installés sur le pont. Tout panneau solaire, si partiellement en ombre, diminue très fortement sa production. Des panneaux souples sur le bimini c'est un compromis raisonnable, mais ils n'auront jamais l'ensoleillement de panneaux montés sur portiques parce-qu'ils seront plus proches de l'ombrage du mat et, en navigation, des voiles.

08 avr. 2018
1

Le sujet de ce topic se situe ailleurs : La performance des flexibles est bonne mais la longévité de leur revêtement peut poser problème. Leur altération provoque une perte notoire de performance.
Sur ce point, il existerait des revêtement plus durables.
Peut être s'agit il de ce type là, déjà cité plus haut :
www.wattuneed.com[...]60.html

09 avr. 2018
0

A fuir....avec un Vmp de 15.4V +une diode anti-retour pré-cablée donc -0.7V...c'est à pisser de rire, et dire qu'il y en a qui vont encore lui atteler un MPPT et te jurer qu'ils sont autonome.... :heu:

09 avr. 2018
0

Celui-ci 110W est en effet un panneau qui pourrait charger une batterie assez facilement et en + ils ont l'air de savoir de quoi ils parlent... dans les spec, pas une mais trois diodes anti-retour ...!!! à mourir de rire je vous dit :-p

09 avr. 2018
1

Ils indiquent qu'il y a 3 diodes anti-retour, de un parce qu'ils n'ont aucune idée de la fonctionnalité d'une diode et de deux parce qu'ils se mêlent les pinceaux et confondent by-passe et anti-retour...!!
(Avec les panneaux moderne et nos applications la diode anti-retour n'est pas nécessaire bien quelle pourrait l'être dans de grand montage parallèle (plus de 4 panneaux) mais même dans ce cas un fusible calibré au panneau est bien plus judicieux,(moins de perte) par contre les diodes by-passe auraient toute leur utilité, mais dans un montage série seulement).

09 avr. 2018
0

Je pensais que c'était une coquille, mais dans leur doc PDF www.wattuneed.com[...]dex.php c'est la même indication. :oups:

Pour moins cher, le même revêtement ETFE, et 110W au lieu de 80W autant acheter celui-ci www.ase-energy.com[...]LEX.cfm
J'ai acheté mon matos chez ASE-energy, ils sont souvent bien placés point de vue prix. :bravo:

09 avr. 2018
1

Peux-tu expliquer (pour les nuls) ces diodes ?
Pourquoi, à ton avis, ils indiquent qu'il y en a 3 et en quoi cette indication est mortellement comique ?! ;-)

08 avr. 2018
0

2 achats chez Wattuneed avec 2 types de panneaux différents; 1 sorte fond blanc pas de problème , 1 autre sorte fond noir et là ils gondolent dingue, vraiment pas top et rendement bof... donc privilégier les fond blancs !

08 avr. 2018
0

Si j'ai bien compris, le panneau fond blanc serait du type que j'ai proposé plus haut, et le panneau fond noir serait de ce type :
www.wattuneed.com[...]24.html
À noter que ce sont des "ultra souples" malgré une épaisseur identique. j'imagine que le revêtement est donc différent, ce qui expliquerait votre déconvenue.

08 avr. 2018
0

oui ça ressemble bien à ce type de panneau... trop souple + couleur noir au soleil = ça gondole.

08 avr. 2018
0

J ai 500 watts en wattuneed, je suis parfaitement autonome, les ombres portées haubans etc ne sont pas trop prejudiciables si elles sont fines. Vérifie avec l appli Victron en live

08 avr. 2018
0

Je précise se sont des souples

08 avr. 2018
0

Bonsoir
Irais tu jusqu'à nous dire la marque et le modèle ?

08 avr. 2018
0

Je le ai achetés chez Wattuneed, ce sont des souples back contact ils ont 3 ou 4 saisons

08 avr. 2018
0

Certains souples sont sûrement capable de durer assez longtemps même en exposition permanente, plusieurs saisons certainement, peut-être jusqu'à 10 ? Ce serait ma supposition.
Mais les UV détruisent énormément de choses, je ne crois pas qu'on puisse espérer qu'un revêtement synthétique souple assez fin soit éternellement souple et transparent.
Tous les verres synthétiques de hublots vieillissent au soleil, pour faire une comparaison.
Le verre minéral d'un panneau rigide, lui, bien que lourd et fragile, est à peu près insensible aux UV.
-> pour économiser son argent, mieux vaut ranger ses panneaux souples quand ils ne servent pas pour une longue durée.

08 avr. 201808 avr. 2018
0

Mettez une pile à combustible
Ça blanchit pas
Ça fonctionne de nuit de jour avec ou sans soleil
Pas d’entretien
Ça s’arrête tout seul quand la tension est suffisante
Ça prend pas de place
...
Et on a de l’électricité tout le temps !!!

08 avr. 2018
7

"Et on a de l’électricité tout le temps !!!"
Tant que tu as du carburant
Et pour le prix de ce dernier en deux mois tu te payes un panneau.
ça c'était juste pour donner les contres arguments.

08 avr. 2018
2

Non, non ne te méprends pas, j'ai voyagé pendant des années avec un romanee mono de 10m et ce sans moyen de recharger sauf au moteur, que je n'ai jamais fait tourner à vide car je n'avais pas de consommateur.
Je trouve la pile très intéressante, discrete et esthétique.
Mais je trouve cela terriblement cher à l'achat et en conso et vu que je suis aussi paranoïaque il faut que je double le système d une manière ou l'autre.
Ceci dit ton choix est respectable.
PS pour le cata, le tas de bois est pour l'instant branché au secteur.

08 avr. 2018
0

Je navigue environ 55j par an avec mouillages forain 3j/5, mais voisins de ponton qui en a une on à peu près la même utilisation pour un temps de navigation parfois plus long.
On est trois avoir une pile sur mon ponton et chacun utilise environ, 25 à 30 l de combustible par an. C’est pas des « on dit » c’est des faits...
Avec ça avant de rembourser ton portique, ... il faut beaucoup beaucoup beaucoup naviguer.

Ceci dit c’est, en ce qui me concerne, le meilleur compromis que j’ai trouvé par rapport à mon mode d’utilisation de mon Canotte. C’est-à-dire, beaucoup de cabotage, et surtout beaucoup de mouillage forain. D’autres part en Bretagne non le soleil est là tous les jours mais pas forcément très longtemps ;)
C’est donc, pour moi, le moyen le plus simple que j’ai trouvé d’avoir de l’électricité tout le temps à, effectivement un coup certains. Mais je ne suis pas sûre que le coup soit beaucoup plus élevé qu’une installation fixe avec un portique etc.
Mais c’était juste mon avis et je suis sûre que chacun le siens. C’est d’ailleurs ça la force du forum Hissé et oh.

08 avr. 201808 avr. 2018
0

@tupperware
Ta réponse est éclairante par rapport à ton bateau. Mais tout le monde n’est pas un catamaran de 11,68 m.
avec toute la place que tu as tu peux mettre des panneaux partout sans ajouter de portiques. Et là évidemment le coup est moindre.
Le contre argument oui, mais encore faut-il que ce soit comparable… ;)

08 avr. 2018
1

Eric fait une analyse à partir de retours d’expériences de voiliers croisés aux Antilles. Ce n’est pas une analyse technique, simplement un retour d’avis d’opinion. Ce qu’il revendique d’ailleurs.
Il faudrait faire une comparaison technique des versions snrigides et souples ce qui n’est pas le cas ici. Les matériaux ont beaucoup évolué depuis les premiers modèles qu’a Peut être rencontre Eric. J’ai 400w de souples backcontact et ils envoient ce que je prévoyais.
Une comparaison technique fiable des derniers modèles permettrait d’avoir un avis objectif, les premiers modèles étaient beaucoup moins top (paraît-il).
Et panneaux souples = se passer d’un arceau, démontage hors saison, ce qu’on ne fait pas avec des rigides.
Et des prix en baisse.

08 avr. 201808 avr. 2018
2

Point essentiel, quand un manufacturer donne une garantie de 12mois, 3ans voir 10 comparé à 25 pour des rigides, ça dit quelque chose de ce qu'ils pensent de combien va durer leurs produits...non...

08 avr. 2018
0

C'est effet l'argument le plus parlant.

08 avr. 2018
0

C est normal Lorenzo, les souples sont plastifiés et le soleil bouffe la protection. Il suffit de voir l état des gaines de filières au bout de quelques années

08 avr. 201808 avr. 2018
2

J'ai étudié puis renoncé a la pile a combustible :

  • Le coût , pas seulement achat mais remise en état au bout de je ne sais plus combien d'heures ( pratiquement le prix de la pile)
  • Le coût du combustible, apparemment pas n'importe lequel ! qu'on ne trouve pas partout ou du moins pas de la qualité exigée ! dangereux a stocker !

  • A partir de là , faire le ratio Euros/kilowatt .......

Ce n'est que mon avis mais il résulte de toutes mes lectures sur le sujet et d'avis d'utilisateurs plaisanciers ou camping-caristes ,
Ceux que j'ai trouvé de satisfaits gravitaient principalement en France ou Europe.

Maurice

2

La PàC est un dispositif qui fonctionne correctement, fiable, peu encombrant et discret.

Mais, à mon sens, il ne peut présenter que des inconvénients (ceux cités) pour une installation sur un navire de bonne taille et pour des navigations lointaines.

Pour moi, une PàC est adaptée à un navire de petite taille, dont les besoins électriques sont analogues à ceux d'une unité plus grande (même pilote, mêmes instruments, mêmes feux de nav etc.) sans que la place soit disponible pour un gros parc de batterie, une éolienne ou des PS.

C'est sûr que payer une fortune PàC et méthanol pour alimenter un 40 pieds disposant la place d'implanter des PS de même rendement avec un gros parc de batterie est absurde.
Par contre, une PàC sur un 25 pieds est tout à fait cohérent. :litjournal:

08 avr. 2018
0

Je crois que tu as tout dit, la pile à combustible est bien adapté pour les petits bateaux n’excédant pas 35 pieds. Au-delà on a plus de place et donc d’autres possibilités.
Il est également exact que cette technique est plus apte pour les bateaux qui reste de nos européennes pour pouvoir se ravitailler Facilement

08 avr. 2018
1

Mon PS souple acheté chez Myshop solaire entame sa troisième saison.
Pour l’instant il n’a pas bougé, je le range d’octobre à mars et je lui passe au moins deux fois par an un produit anti UV à titre préventif.
Les témoignages du zozo de la vidéo sont des rumeurs de pontons et même à l’échelle planétaire ça reste des rumeurs.
Il faudrait savoir quel est l’usage, tropical ou Europe, l’entretien, le type de fixation la durée, l’origine du produit, le matériau etc.. avant de tirer des conclusions.
En résumé c’est bien ou pas ? Ben on sait pas :non: ;-) mais aucun produit n’est éternel au soleil.

0

Oui Gilles, passer un anti-UV est une bonne solution.
Quel genre de produit passes tu ? une cire/crème, vernis, un anti bronzant ? :-p

09 avr. 2018
0

Hello Pierre,
J’utilise UV wax sealer d’international, ça sert pour tout les plastiques. J’espère également garder mes vinyles de capotes transparents, on peut rêver.
Mais il y a plein de produits équivalents à 10 balles le flacon ça se tente, mais évite le monoï, ça glisse :langue2:

08 avr. 2018
4

Mouais.
C'est bien beau tout ça mais... Il ne faut pas oublier que nous n'avons pas tous un canot format porte-avions offrant la possibilité de recréer une arche de la défense au dessus du tableau arrière pour y positionner les plus beaux, meilleurs et moins chers panneaux rigides de la mort qui tue.
Alors quand tu as un petit bateau, que tu n'as pas besoin de 4000 kwh par jour, t'es bien content de trouver des machins souples pour te sauver la vie,.
Et puis s'il s'avère qu'effectivement tes panneaux sont de la daube, ça te donnera l'occasion de te déchaîner sur les forums en expliquant que t'es au bord du suicide car tes ps ne donnent que 2,08 À pour 2,10 annoncés. Et que tout ça, ma bonne dame, c'est rien que de la faute à ubigadship, sans oublier navionics qui ne t'a pas prévenu que ces panneaux, ben fallait pas les acheter.
Sur ces entrefaites, je cours m'acheter un porte-avions, convaincu que je suis qu'il me faut des ps rigides. :acheval:

08 avr. 201808 avr. 2018
1

Bonjour,
Après visionnage partiel de la 1°vidéo (insupportable) et 33 posts, je n'en sais pas plus qu'avant. Pas un chiffre!
Mais combien d'A vos panneaux souples ou durs avec un bon régulateur vous débitent-ils?
Ce qu'il faut savoir c'est qu'un panneau solaire chauffe et que pour un bon rendement il doit être aéré. D'où une perte importante avec un souple posé sur un pont ou un bimini (désolé, je n'ai pas de chiffres...)
Pendant 2 ou 3 jours de ciel plombé et pluvieux, je suis bien content d'avoir une éolienne qui me gratifie de seulement 1 ou 2 A sur 24 h avec peu de vent! Avec mon panneau de 100 W Victron sur petit portique (plus de 6 A aux meilleurs heures) et mes 200 Ah d'AGM, je ne fais jamais tourner la bourrique pour recharger mes tanks.
Mais si je n'avais pas de portique sur mon 10 m je serais bien obligé d'installer du mou.

08 avr. 2018
1

Mon panneau solaire souple 50W lache 4,1A si bien ensoleillé (testé pour vérifier).

1

Un des premiers souci pour mesurer la production c'est que cette production est directement conditionnée par l'état de charge des batteries.

Pour pouvoir disposer d'une donné fiable, il faudrait que les batteries soient partiellement déchargées lors de la mesure et que le régulateur soit en phase de recharge rapide.

08 avr. 2018
0

oui, mais en moyenne si tu as 20 Ah par jour, cela doit être déjà bien....

09 avr. 2018
0

orienté vers le soleil ? horizontal ? MPPT ou pas ?

09 avr. 2018
0

Surprenant...

08 avr. 2018
0

Salut à tous, je pense que pour l'énergie électrique il est important de diversifier car il faut tenir compte des différentes situations d'utilisation du bateau pour la consommation et pour la production :
- en navigation à la voile la journée par temps ensoleillé,
- en navigation à la voile la journée par temps ensoleillé (allure portante),
- en navigation à la voile la nuit ou par temps couvert,
- en navigation à la voile la nuit ou par temps couvert (allure portante),
- en navigation au moteur par temps ensoleillé,
- en navigation au moteur par temps couvert,
- au mouillage le jour avec vent et soleil,
- au mouillage le jour avec vent mais sans soleil,
- au mouillage le jour avec soleil mais sans vent,
- au mouillage le jour sans vent ni soleil,
- au mouillage la nuit avec vent,
- au mouillage la nuit sans vent.
Ce qui me laisse donc penser qu'il faut :
- des panneaux solaires quand il y a du soleil,
- un hydro-générateur quand on navigue,
- une éolienne quand il y a suffisamment de vent pour la faire tourner,
- ainsi qu'un petit groupe électrogène pour les autres cas.
Très important aussi est de bien gérer sa conso, le frigo tourne en général tout le temps mais les autres consommateurs comme radar, AIS, VHF, circuit NMEA ... ne doivent pas être toujours en fonctionnement.
Plus d'info sur mikeno.fr[...]te.html .
Je suis justement en train de réfléchir à tout ça afin d'équiper mon bateau au mieux, je compte donc installer toutes ces sources d'énergies avec bien sûr des panneaux PV fixes mais aussi avec des panneaux souples.

08 avr. 2018
0

je pense qu'effectivement, il faut au moins 3 sources possibles, car les pannes se produisent parfois....

08 avr. 2018
0

Ou alors si tu navigues dans une zone où il ne fait pas nuit la moitié de l'année comme dans le nord de la Norvège, tu mets suffisamment de panneaux solaires monocristallins pour étaler ta consommation raisonnable aucmouillagr comme en navigation par temps couvert. Quand il y a du soleil tu as de l'énergie à revendre et tu peux chauffer ton eau ou faire tourner un dessalinisateur, et si tu navigues hors saison et que le temps est affreux pendant plusieurs jours, ce qui devrait être très exceptionnel pour la grande majorité d'entre nous, tu fais tourner 2 heures ton moteur et tu en profites pour chauffer ton eau si tu as la dérivation sur le circuit de refroidissement.
Comme ça tu economises pas mal de roros et de temps et tu as une installation simple fiable et efficace.

08 avr. 2018
0

Et les meilleurs sont les monocristallins ou les poly ???

09 avr. 2018
1

En rendement par rapport à la surface, les monocristallins sont un peu supérieurs.
Ceci dit un 100 W, qu'il soit mono, poly, rigide, souple...produit 100 W. Seule la surface est différente.

Voir cet article : www.myshop-solaire.com[...]82.html

08 avr. 2018
0

En Med en été, l état de mes batteries est en général
7h du matin.......12,9
10 h"................13,2
18 h..................13,5
J ai 700 ampères sans compter le propulseur. Uniquement en solaire je ne suis jamais en floating. Avant d être équipé, je faisait tourner le groupe, aujourd’hui c est terminé. Lorsque l on arrive au mouillage, et lorsque l on repart, le moteur recharge un peu. Au début je pensais que mes instruments étaient faux et je trouvais ma conso bien faible. Mes batteries déchargeaient (12.8 ou 12.9) . En mettant le moteur ou le groupe, j ai une demande instantanée de 35 ampères et au bout d un quart d heure, une demi heure au plus je suis en floating. J en déduis donc que les panneaux souples fonctionnent. J ai malheureusement 2 frigos, tout est en leds et j utilise les winchs électriques avec parcimonie car ce sont de très gros consommateurs. Dans mon cas dans des coins ensoleillés, les souples çà fonctionne . Sans être spécialiste, j avais calcule que mes panneaux fourniraient en moyenne 20 ampères heure pendant 7 heures soit 150 ampères/jour, ce qui correspond à ma conso, hors onduleur. Le pilote électrique consomme 4 ampères au près. Avant d être équipé, c était 2 heures de groupe par jour minimum.
Vive le solaire, mais il faut de la place . Tout equipe avec du MMptt Victron le coût est de 2000 €

08 avr. 2018
0

combien de watts installés en solaire ? Horizontal ou orientable ? Merci.

09 avr. 201816 juin 2020
0

@ vers2sable : Les monocristallins sont plus performants. C'est précisé sur les documentations et vérifié lors des tests.

09 avr. 2018
0

Jacques 9

500 watts tous à plat dont un sous la bome. Je vous donnerais le débit en juin, je table sur 200 watts et un peu plus de 20 ampères.
Nous avons une installation fixe au Brésil avec 750 watts en rigide sur un toit. La prod est de 430 watts maxi, de mémoire on tourne dans les 70 ampères en pointe, mais je vérifierais, Le compte rendu Victron ne me donne pas l,info dans l’historique

09 avr. 2018
0

Avec 500 Watts à plat tu récupères 3000 Watts par jour?
Tu as de la chance.
j'ai aussi 500 Watts polycristallin et MPPT et un système bluetooth pour savoir ce que je récupère : 2200 Watts quand il y a du soleil toute la journée....
Quand c'est voilé, c'est plutôt 1200 à 1300 watts par jour.

09 avr. 2018
0

en 12 volts

09 avr. 2018
0

J"ai eu cela en revenant des Antilles pendant 8 jours(les panneaux sont fixes non orientables).
Sinon, en méditerranée un peu moins.

09 avr. 2018
0

et puis par jour, c'est des wh (watt.heure).
Vous remarquerez que EDF ou Enedis vous facture l'énergie et donc les kwh

09 avr. 2018
0

oui, oui.....

09 avr. 2018
0

Que tu puisses avoir 480 Watt avec 500 watts pendant quelques minutes je veux bien...Mais faire 3500 watts en une journée avec des PS de 500 Watts, j'ai du mal à y croire....C'est comme si tu avais 7 heures de soleil à donf dans la journée.....

09 avr. 2018
0

ha, ok....
je comprends mieux.

10 avr. 2018
0

lire: dans les régions tempérées, l'été, 3,5 à 4 heures . . .

09 avr. 2018
1

Hou là là …. les unités. Ne pas confondre énergie et puissance et quand on parle d’Ah, il faut spécifier si c’est pour du 12V, 24V ou autre tension nominale.

09 avr. 2018
0

Peut-on savoir dans quelle région, tu obtiens tes 2200 W, par temps ensoleillé ?

09 avr. 2018
0

Merci.

09 avr. 2018
0

Dans quelle région ? Manche ou PACA ?

09 avr. 2018
0

C'est de watt.heure (W.h) dont vous parlez ?
Parce que là je ne comprend rien :reflechi:

09 avr. 2018
0

Forçe 10
Yield ".........1730
Max POV power....483
Max voltage 34

09 avr. 2018
1

Force 10
Je parle d installation fixe de 750 watts sur un toit sous les tropiques. Actuellement nous avons 10 heures de soleil. Je donnerais des infos précises de l installation du bateau mais jusqu à présent, je n avais que le voltmètre . Donc Rdv en juin

10 avr. 2018
0

Pour une journée sans nuage, on peut compter comme ensoleillement moyen

  • dans les tropiques, 5 heures qui résultent en 500 Wh (environ 40 Ah à 12V pour un système optimisé avec un regulateur MPPT) pour un panneau de 100Wp (Wp : Watt peak, puissance nominale du panneau pour un ensoleillement standardisé de 1000 Watt par mètre carré de surface à 25? C).

  • dans les régions tempérées, 3,5 à 4 heures, soit 350 à 400 Wh pour ce même panneau de 100 Wp

Attention, ceci est pour un panneau fixe (donc sans tracking) perpendiculaire aux rayons du soleil quand celui-ci est à son zénith. Utilisez votre connaissance de la trigonométrie pour vos panneaux posés à plat (ouch . . . ).

09 avr. 2018
1

Pour en revenir au sujet, la base c'est P=UI (cours de 1ere)...
Donc mesurer l'intensité en Ampères.. .j'ai obtenu pour un panneau de 100 w souple installé sur bimini max 3,5A pour 18v (moins de 100watt), donc ça fonctionne, mais ça chute à 1 voir zero selon l'orientation et la nébulosité... la question c'est la grande variabilité du rendement (y'a aussi le pb de la régulation et du câblage) mais aussi dans le temps la tenue de ces panneaux, pour ma part acheté 100 € chez le chinois...
Et puis en croisière je ne vais pas passer non plus ma vie sur le multimètre...tant que ça marche ..a peu près...
...
Quand a l'auteur des vidéos Oukiva, je trouve qu'il se débrouille pas mal et ceux qui le critiquent m'énervent..Perso, moi je fais pas mieux ..et pourtant...

09 avr. 2018
1

Tu vois qu'il arrive à t'énerver...... indirectement. :heu: :jelaferme: :acheval:

09 avr. 2018
0

Je sors du domaine nautique, juste pour citer l'exemple de Mike Horn qui utilisait un panneau souple pour recharger son téléphone satellite lors de son tour du monde sur l'Equateur. Il n'a pas eu de souci particulier avec . Peut-être qu'avec les contraintes de la voile et un équipement plus lourd, il en va autrement...A voir.

09 avr. 2018
0

Moi en Manche un panneau souple 100W sur le bimini c'est le top, plié ou déplié ca fonctionne....pour la nuit ou couvert j'"installe tout de même une éolienne 400W....mais après 3 ans satifait de mon panneau souple qui recherche la batterie de service ou moteur au choix..... LECELTE

09 avr. 2018
0

Et il l'a trouvé ?... la batterie ?

09 avr. 2018
0

Idem pour moi.

J'en ai trois ( 2 x 50W et 1 X 100W)

Depuis 3 ans, Il y en a un qui reste dehors 365J/an un autre dehors tout le temps en saison et un autre qui sort un peu moins souvent.
A ce jour, je n'ai pas remarqué de différence entre les trois panneaux. Le revêtement tiens bien, le rendement est comparable au rigide que j'avais sur mon ancien bateau.

So far so Good... A voir au bout de dix ans ou plus ce que ça donnera... ?

10 avr. 2018
3

2x100W en panneaux monocristallins. Une éolienne ATMB et un hydrogénérateur.
Chacune des sources ayant bien sûr ses inconvénients et avantages (au mouillage, en navigation etc.)
Résultat: 30 000 milles sans jamais avoir eu à faire tourner le moteur, batteries toujours chargées à plus de 80% et frigo, instruments de nav, PC du bord toujours allumés en mer.
On n'aurais jamais pu avoir ça avec les panneaux seuls, ni avec l'éolienne seule et bien sûr, l'hydro au mouillage, à part dans un torrent....bof.
Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de solution unique miraculeuse.

10 avr. 2018
0

Le choix de la qualité des panneaux solaires depend de plusieurs critères:
D'une part en fonction de la taille de votre bateau qui elle déterminera l'emplacement ou vous l'es installerez mais aussi de la région ou vous naviguerez la plupart de temps: " Ainsi, à surface égale, un panneau mono peut produire plus qu'un panneau poly de 1% à 3% (parfois moins pour les cellules Poly de qualité supérieure). De plus, sur un panneau Mono, la production démarre légèrement plus tôt dans la journée et s'arrête légèrement plus tard dans la soirée. C'est donc un choix particulièrement intéressant pour les besoins importants sur une surface très réduite ou pour les régions moins ensoleillées.

Cependant, le panneau Mono est souvent plus couteux à l'achat, consomme plus de ressources pour sa fabrication, chauffe plus en cas de températures élevées et par conséquent produit moins qu'un panneau Poly dans les régions chaudes comme la région PACA, les DOM-TOM ou les pays étrangers en Afrique, dans les Caraïbes ou en Asie du Sud-Est, etc..."

Il est certain que d'avoir plusieurs sources d'énergie est probablement le meilleur moyen d'approvisionnement en énergie. L'éolien est un bon élément car par définition, nous avons quasiment toujours du vent lors de nos navigations.

Conjuguer les deux lorsque l'on peut se le permettre nous met à l'abri de la panne d’énergie. CQFD

10 avr. 2018
0

oui, mais le rendement d'une éolienne est mauvais si le vent est à 10 kt. il faut 20 kt pour un rendement correct.

10 avr. 2018
1

Ca dépend de l'éolienne. A 15 nds, on charge déjà correctement.

13 juin 2020
1

Rêve d'une vie, tu as parfaitement recopié le debut de l'article de Myshop solaire mais tu t'es arrêté avant le passage où il est écrit justement le contraire de ce que tu dis au sujet du maintien de la production quand le panneau chauffe :
"Haltes aux idées reçues ! les modules polycristallins ne disposent pas toujours d'une meilleure tenue à la température. Parmi les modèles que nous vous proposons, les panneaux LG, Uniteck, Sun Power et Aleo en monocristallin disposent de meilleures performances face à la température que les modèles polycristallins de chez Victron Energy. D'une manière générale, privilégiez des modules monocristallins pour des produits hauts de gammes. De plus, la différence de coût entre les technologies monocristallines et polycristallines est très faible."

www.myshop-solaire.com[...]82.html

10 avr. 2018
0

Personnellement je suis en autonomie électrique totale avec un panneau solaire polycristallin de 130 W, posé à plat sur le portique.

Mais il est très rare qu'en navigation un peu longue (traversée Baléares...), je ne sois pas obligé de faire tourner le moteur...faute de vent.

Quant aux panneaux poly ou mono, voir cet article donné plus haut: www.myshop-solaire.com[...]82.html

10 avr. 2018
0

Désolé mais si tu ne parles pas de ta conso ton autonomie électrique totale avec un panneau solaire polycristallin de 130 W ne veux pas dire grand chose.
J'ai été autonome pendant des années en voyage, sans fournisseur mais aussi sans consommateur.

10 avr. 2018
0

Merci!

10 avr. 2018
1

Voilà: Instruments de nav, Navtex, AIS, GPS, pilote auto, VHF, frigo, éclairage, PC, téléphone portable...
1 MPPT 2x115 Ah de batteries de service. Batterie moteur indépendantes connectées avec un Cyrix.

10 avr. 2018
0

En ce qui concerne l'équipement en panneaux solaires, j'ai oublié de préciser que le choix de l'onduleur est particulièrement important quant à la qualité de celui-ci.
Il ne faut pas hésiter car la durée de vie de ceux-ci pour ceux de très bonne qualité est de l'ordre d'une dizaine d'années. Pour ce qui est de l'éolienne, je ne me suis pas encore penché sur cet aspect des choses mais c'est dans les projets. Je pense qu'il faut considérer cela comme un appoint supplémentaire en énergie mais pas comme source principale ( A moins de faire une très grosse installation)

10 avr. 2018
2

Bonjour,
Dans le bâtiment on a coutûme de dire "l'énergie qui revient la moins chère c'est celle que l'on ne dépense pas"
Lorsque j'ai modernisé mon bateau il y a deux ans, j'ai sur-isolé mon refrigérateur par l'intérieur , j'ai predu du volume, mais ce dernier tourne deux fois moins qu'avant. J'ai également installé un regulateur Navik qu'on m'a donné ;-). et tout en Led
En croisiere longue durée dans le nord, je passe large avec un panneau de 100w sur le portique qui fait 80 pour cent du travail et une Héolienne silent wind que je démarre si besoin.

Jac

10 avr. 2018
1

après avoir lu tous les posts dont ceux sur les posidonies ,qui n'a rien à voir ,je pense tout à fait comme jac .
il faut commencer par économiser l'énergie avant de la dépenser .
quand j'ai installé mes panneaux j'ai fait un bilan électrique de ce que je pouvais économiser : éclairage led's, pilote auto performant ,frigo
avec contrôle électronique de la température et plaque eutectique
je suis arrivé a 50/60ah par jour
donc avec 3 panneaux ,deux de 50w et un de 100w orientable
j'arrive en été à être complètement autonome en croisière .avec une peu de moteur pour manoeuver le guindeau ...
alain

10 avr. 2018
0

En effet lors de l'achat de mon bateau, j'avais 2 batteries de 180A/h (HS) je les ai remplacé par 2 de 100 A/h et passé tout l'éclairage a LED, supprimer télé , hi fi et onduleur ,frigo 230V a quai et gaz en nav...) résultat ça fonctionne parfaitement donc OUI avant de calculer la puissance des batteries, essayer de réduire vos consommations .......
(beaucoup me disent que pour un bateau de 13M 2X100A/h c'est insuffisant, moi ça me convient.....LECELTE

13 juin 2020
1

Pitié LECELTE ! Tes batteries ont une capacité de 100 Ah, pas 100 A/h !

10 avr. 2018
0

que le canote fasse 13 m ou 9 la conso n'est pas bien différente à part le pilote électrique ,sur le hood j'avais 100w de panneaux et un alternateur d'arbre ,nous n'avons jamais manqué de courant avec le radar la musique et tout les reste en mer ,il n'y a qu'au mouillage qu'il fallait faire attention
alain

10 avr. 2018
0

Bonjour a tous
J ai 5 x 100 watts en souple montes en serie avec un vrai mppt. Je suis reste 3 mois sans charge moteur, mouillage et nav. J en suis tres content meme si il est vrai que ca jauni un peu dans le temps, mais ca fonctionne toujours. Ils sont installe sur le portique. A voir sur YouTube sailing jaeka.

10 avr. 2018
0

pour ceux qui ne peuvent pas ,ou ne veulent pas mettre un portique , il y a cette alternative

11 avr. 2018
0

En fin de compte Skywalk, ce long fil a-t-il répondu à ta question, panneau rigide ou panneau flexible ?

11 avr. 2018
0

eh bien, il semble que l'on a moins d'expérience et de recul sur les panneaux souples, faudrait voir dans le temps, mais vu ce qui se dit ici j'aurais tendance à dire que vu les différents avis, les panneaux souples, c'est bien lorsqu'ils sont récents, qu'on les utilises peu, et qu'on les rentre ou les couvre lorsqu'on ne les utilisent pas.

Les rigides sont plus lourds, plus versatiles (fonctionnent mieux dans des conditions imparfaites),sont plus rustiques, et donc maintiennent mieux leurs performances sur le long terme.

A noter que la performance des panneaux solaires a moins d'importance si l'on prend garde à d'abord limiter ses besoins (et donc à se passer des "400w standards" dont parle la video)

perso, je prendrais des souples sur bimini, car j'ai un petit bateau et ne veut pas charger les hauts, et j'habite dans une région avec 330j/soleil/an...
J'aurais un plus gros bateau et j'habiterais en France, je prendrais des rigides sur portique.
Dans les deux cas, un générateur d'appoint.

10 avr. 2019
0

J'ai pris un panneau souple chez "My shop solaire" 140 w. Au bout de moins de 2 ans il est terni sur sa moitié droite. Le fournisseur ne veut rien savoir. C'est sans doute normal avec les souples.

11 avr. 2019
0

En France tu as une garantie légale de deux ans, sinon, tu peux toujours tenter le vice caché...
Deux ans, c'est peu !
Ce n'est pas normal d'avoir un produit, appareil qui donne des signes de fatigue après moins de deux ans, le fournisseur, si c'est le vendeur, devrait faire plus attention au client.

10 avr. 2019
3

J'aime beaucoup les vidéos d'Eric qui ne parle que de ce qu'il connaît et a expérimenté ou vus autour de lui.
Ce dont beaucoup ici devraient s'inspirer avant de cracher leur bile de frustrés.
Quant aux panneaux souples, s'ils ont sans doute une efficacité moindre que les rigides (ce qui paraît logique), ils présentent pour le pratiquant du petit voilier transportable que je suis que des avantages: légèreté, souplesse d'utilisation, pratiques à trimbaler d'un côté à l'autre du bateau (pour suivre l'ensoleillement) et surtout à ranger pour le transport du bateau sur la route.
Après, ce n'est qu'une question de taille de bateau et de "religion"...

11 avr. 2019
1

Quand je lis ici qu'il ne faut pas mettre les panneaux solaires souples au soleil car ils craignent les UV, je pense qu'il ne peut s'agir que d'un ami du fournisseur de mauvaise foi.

11 avr. 2019
0

En même temps Éric signale que au final ses rigides ont lâché juste après le voyage, donc que finalement c'est peut être pas si top.
J'ai lu pour les souples qu'il faut les prendre avec revêtement etfe ce qui leur donne 20ans de durée de vie contre 3 à 4 pour les autres (je ne sais pas si c'est vrai). Il faut aussi qu'ils restent ventilés.

11 avr. 2019
0

Pour éviter qu'ils se blanchissent au soleil, moi je passe 2 fois par saison du Polytrol (en bombe +facile) et c'est nickel.

13 juin 2020
0

bonjour, mes panneaux souple on lâcher en un an

13 juin 2020
0

Qu’est ce qui a lâché ?
Connecteurs ?
Cellules ?
Soudures ?
Composants ?
Les miens fonctionnent toujours... malgré fils oxydés et rayures sur les cellules.
Je les nettoie régulièrement à l’eau claire car ils se salissent très vite (sel, poussière, sable déposé par le vent, bombardement des mouettes et autres volatiles, etc).
Mes PS sont fixés par des sangles sur mon taux de soleil.
Voilà.
Pierre

13 juin 2020
0

une cellule a le plastique fendu elle est marron sorti 0 volte l autre a rien 0 volte aussi il était en Seri . Philippe

13 juin 2020
0

En série ?
Peut être la chaleur dégagée par une tension élevée...
Mes PS sont en parallèle.
Je ne sais pas si c’est mieux.

13 juin 202013 juin 2020
0

Bonjour,
Une tension élevée ou pas ne produit aucune chaleur. C'est l'intensité qui parcourt un câble ou une cellule qui produit de la chaleur par effet Joule.
Il n'y a aucun problème de chaleur lié à la mise en série des panneaux, il faut par contre avoir un régulateur MPPT obligatoirement et éviter les ombres.

Serie ou parallèle, il y a des avantages et des inconvénients des deux côtés.

13 juin 2020
0

Alors les panneaux souples il y a 2 règles simples:
- faut qu'ils soient ventilés
- faut pas qu'ils soient collés, parce que dans ce cas le roof ne se dilate pas de la même façon que le panneau et ça casse les soudures ou les cellules. Je pense que c'est ce qui est arrivé ici

13 juin 2020
0

il étai sur un portique et pas colles visé donc ventilé , skywalk a 2 rigide cramer aussi au bout 1 an

13 juin 202013 juin 2020
0

Hello,

Comme je l'ai dis precedement, mes panneaux solaires soupes tiennent très bien pour le moment.
J'ai deux 50w et un 100w M-Flex back contact de chez wattuneed.
Le plus vieux à 7 ans et les deux autres 5 ou 6 ans environ.

Pour le moment, ça va, le rendement est comparable aux fixes que j'avais sur mon ancien bateau, 1w est 1w que ça soit en souple ou rigide, ce sont les mêmes cellules.
La ou on à moins de recul, c'est pour la durée du revêtement souple par rapport au verre. A priori, ça devrait durer moins longtemps que le verre mais on ne sait pas trop et puis les avantages sont ailleurs

Mais j'ai fait tombé récemment le 100w sur un coin (la ou il y a l'oeuillet) et il est cassé au raz d'une cellule (mais la cellule semble intacte) il ne tiens que par le revêtement souple collé dessus .

Le panneau fonctionne toujours, mais je ne sais pas si cet incident aura un impact sur le futur, on verra bien, mais de toutes façons, c'est de ma faute, fallait pas le faire tomber. 😢

13 juin 2020
0

Question revêtement des M-Flex : j'en ai deux petits de 5 ans, revêtement PET (maintenant avantageusement remplacé par l'ETFE) qui ont attrapé la pelade. J'ai fini par enlever toute la couche de PET, il ne reste que l'EVA sur lequel j'ai passé de l'huile silicone. L'aspect est donc mat, et j'ai l'impression qu'ils donnent plus qu'avant, en particulier par éclairage oblique ! Il m'est arrivé de dépasser le Imp nominal.

14 juin 202014 juin 2020
0

@Now
J'envisage comme toi d'installer un panneau souple de 100W avec un montage fixe, ceci pour des raisons de poids (petit bateau).

Je compte l'installer sur un trépied avec une orientation possible grâce à un diabolo de planche à voile, configuration que je connais bien pour l'avoir déjà expérimentée avec satisfaction avec des panneaux rigides de 50W sur un Pogo1 et de 80W sur un First30. Mais dans le cas présent un rigide de 100W est vraiment trop lourd, et de surcroît complique l'installation en m'obligeant à fabriquer un trépied plus costaud et donc lui aussi plus lourd...on n'en sort pas...

Bref pour toutes ces raisons, j'ai presque décidé d'installer un 100W souple, mais monté de manière fixe sur une plaque de cp, lui même monté sur trépied et diabolo.MAIS, la question qui me taraude, c'est qu'il semble au vu de certaines interventions de ce fil qu'il faille prévoir un espace sous le panneau pour le refroidissement...d'après toi,est-ce vraiment indispensable ou superflu?

Je précise que ce panneau sera installé de manière permanente, comme un rigide, mais bon j'aimerais bien qu'il dure le plus longtemps possible même s'il semble acquis que la durée de vie d'un souple n'est pas équivalente à celle d'un rigide.

Quel est ton avis?

14 juin 202016 juin 2020
0

Bonjour BWV988,

Mon avis est que ça n'est pas indispensable, mais que c'est préférable.
En effet, le rendement des cellules chute (difficile de dire de combien) avec les fortes chaleurs et les panneaux souples ont les même cellules que les rigides.
Le panneau continuera à fonctionner et je ne pense pas qu'il risque quoi que ce soit, mais si on peu le ventiler il ne faut pas s'en priver.

Donc, pour résumer, si tu peux le ventiler c'est bien, mais si tu ne peux pas, il ne faut pas se prendre la tête c'est pas un drâme.

Ce que j'ai fait? Mes panneaux (des 50w M-Flex) sont montés sur un mat de planche et orientables et démontables grâce à un support d'antenne VHF monté à l'envers.
Pour l'aération, j'ai ajouré le panneau CP de façon à ce que l'air vienne le refroidir. Comme j'ai utilisé du CP très fin (je crois du 5mm de mémoire) j'ai mis des raidisseurs en croix (morceaux de tasseaux vernis) de cette façon, ça reste fin et léger.

enfin, j'ai rajouté deux petit taquets plastiques sur le mat, et j'ai mis des sortes de hauban en garcette pour maintenir les panneaux les jours de grand vent des fois que le support de VHF en plastique ne soit pas assez robuste pour reprendre les efforts et ne pas trop tirer dessus. C'est testé et approuvé avec 180 Km/h (dans le port) de vent lors d'un gros coup de vent il y a un ou deux hivers.

J'avais envisagé de faire ces supports en carbone ou en fibre de verre, ce qui aurait été mieux mais c'était un peu "too much" et puis je n'avais pas le temps. Je le ferrais peut être un jour pour le fun.

Je te mets des photos pour voir ce que ça donne.
Sur la troisième photo, les taquets n'étaient pas en place donc les hauban étaient un peu en vrac, maintenant, avec les petits taquets, c'est plus propre

14 juin 2020
0

Merci Now pour toutes ces précisions qui m'aident à entrevoir ce que je fais certainement faire.De toute façon il est maintenant acquis que je vais faire le choix d'un souple.

14 juin 2020
0

Mes panneaux flexibles sont montés sur des supports en tôle d'alu micro-perforée (aspect grille) de 1,5 mm d'épaisseur, facile à couper et à travailler, qui fait un refroidisseur très efficace.
J'essaierai de penser à faire une photo demain.
La température des panneaux mesurée au thermomètre infra-rouge est nettement inférieure à la température NOCT ( pour mémoire les conditions NOCT sont : rayonnement 800 W/m², température ambiante 20°C, vent 1 m/s).

13 juin 2020
0

Perso j'ai un panneau souple que j'installe au mouillage en "volant" en plus du rigide quand on veut faire tourner le frigo à plein régime où que l'on doit avoir les PC allumés pour le boulot. Il fait le Job. Le reste du temps il est soigneusement rangé.
En revanche, je ne suis pas fan de l'installation à demeure d'un souple qui doit en effet être ventilé, et du fait que la surface n'est pas en verre comme les rigides, c'est je pense moins durable dans le temps.

13 juin 202013 juin 2020
0

J'ai fais le choix de souples aussi pour ceux qui sont installés en fixe dans mes balcons, d'abord pour avoir les mêmes panneaux (question d’esthétique) et aussi parce que ils ne sont pas totalement fixes sauf un. (je laisse toujours le même en fixe justement pour voir la durabilité, c'est mon coté testeur)
L'hiver ou quand on est pas à bord, je n'en laisse qu'un seul à poste, juste pour qu'il maintienne les batteries, donc avec des souples, le démontage - rangement - remontage est grandement facilité (surtout avec mon type de montage, ça se fait sans outil et en 30 secondes).
C'est vrai qu'il faut une structure (légère) pour les rigidifier ce qui peu paraître paradoxal quand on a acheté un panneau souple, mais au final ça reste bien plus léger et plus maniable qu'un rigide.
Il y a donc moins de fardage aussi et ça altère moins la silhouette du bateau. Pour un bateau racé comme le miens ça à son importance aussi 😊

Donc j'ai jugé que les avantages prenaient le dessus sur les rigides pour mon utilisation. Après, chacun son usage et ces priorités.

13 juin 2020
0

Les miens sont piétinés depuis 22 ans et produisent toujours modestement mais ça me suffit, j ai aussi un volant de surface équivalente qui produit le double

13 juin 2020
0

J'ai deux panneaux souples de 100 w back contact sur le bimini depuis 5 ans désormais (fixation lacets et bloqueurs type capuche de sweat )
J'avais fait ce choix pour réduire le poids et les ôter facilement
Aucun problème à signaler, ils sont toujours aussi efficaces
Quand le voilier est immobilisé plusieurs jours, les panneaux sont rangés dans la cabine.

13 juin 2020
0

le gars dit qu'il arrive à produire 29 A avec 400 W de panneaux solaires ? c'est possible ça ?

13 juin 202013 juin 2020
0

Si tu as un gros consommateur qui pompe sur le bord, imaginons que la tension du bord descende à 12,5V :
400W / 12,5V = 32 A
Donc 29A avec 400W de panneaux ça ne me choque pas du tout.

Même raisonnement si les batteries sont très déchargées.

13 juin 2020
0

@ Fabien83 : je ne comprends pas du tout ton calcul; de mémoire (mais ça remonte à quelques années donc un peu lointain), il me semble que les panneaux solaires délivrent du 18 V; donc avec 400 W installés, cela donne 400/18 = 22 A et avec un rendement de 50%, on aurait au max 11 A ... donc très loin des 29 A ... mais ma mémoire me joue peut être des tours ...

13 juin 2020
0

Mais pourquoi 50% ? Un 400w sort 400w en plein soleil (des fois même un peu plus)

13 juin 2020
1

400 W c'est avec un panneau à 25°C, dans les conditions SOC.
Dans les conditions NOCT c'est déjà nettement moins.
Pour que ça crache autant il faut un temps glacial et venté.
Et le rendement des MPPT n'est pas de 100%.

14 juin 202016 juin 2020
1

Bien sûr que c'est possible j'ai 2 PS de 190W donc 380 en // et l'on peut voir qu'ils me donnent 416 w sous 14,64V (tension d'Absorption que j'ai baissé depuis à 14,55)
416/14,64 = 28,41 A

Mais ce n'est pas mon record qui lui est de 443 W donc 443/14?64=30,26 A et en fait c'est mon MPPT (Victron 100/30)qui m'a limité à 30 A

Et en Martinique ce n'est pas tout à fait un temps glacial et venté.

14 juin 2020
2

@Larent le Hareng, ce n'est pas possible qu'il s'agisse de l'intensité en sortie des panneaux, c'est trop élevé pour 400W et en plus pas grand monde s'interesse à ce qu'il y a en sortie des panneaux, ce qui est intéressant c'est ce qui sort du régulateur donc ce qui rentre dans les batteries.
Donc les 29A dont il parle c'est l'intensité qui sort du régulateur à la tension du bord.

Je ne comprends pas cette affaire de 50%. Quand un panneau affiche 100 Wc (puissance crête dans les conditions standard de la norme en vigueur), si tu led mets en plein soleil dans les bonnes conditions il produira 100W. Vient après le rendement du régulateur mais chez Victron en tout cas ils annoncent 98%.

Mon cas pratique, j'ai justement 400W de monocristallins sur portique, la semaine dernière en mettant en route le chauffe eau, les panneaux ont produit jusqu'à 24A. 24A en sortie de régulateur, donc en entrée des batteries. Et le soleil n'était pas à la verticale et je n'avais installé une soufflerie d'air frais sous les panneaux.
Du coup, je réitère, 29A avec 400W de panneaux ça ne me surprend pas.

0

Bonjour,
Pour moi, la diction d’Eric Billaud est détestable. J’ai horreur des gens qui s’écoutent parler.
Il dit peut-être des choses intéressantes mais au bout de 2 minutes, je zappe.
2 amis ont des panneaux souple de 100w sur leur pont. Ils en sont apparemment contents. Je ne connais pas la marque.
Je vais installer 4x115w rigide orientables mono cristallin de marque allemande.
Bonne journée,
Patrice

14 juin 2020
0

Et tu es poli en le disant comme celà !!!

14 juin 2020
0

Jai panneaux souple géniaux avec revêtement Ptfe en résine forme micro-diamant.(important: les revêtements pelliculés ne tiennent pas longtemps)
1m X0,50 et 150watts.
Je le pose dans cockpit sous la barre franche (First 35) sur banc (en travers donc ou il rentre parfaitement sans gener. Je peux avec des bouts l'orienter en jouant sur les 4 attaches dans les filières on étant juste au dessus barre franche: système super pratique et light qui donne toute satisfaction (de toute manière en été l'orientation est pas très importante).
Je le rentre des que je ne navigue plus.
J'ai régulateur Victron qui fait super boulot.
Posé shunt pour ampères et voltmètre: on contrôle tres bien.
Je n'ai pas de frigo et suis sous régulateur. L'année dernière :8 jours de nav par temps gris: autonomie totale.
Philou

14 juin 2020
1

150w pour 1 m X 0,50, ça m’intéresserais d’avoir le lien ou l’adresse. Ce nouveau revêtement semble intéressant.
Le mien est de 2016 il fait 154 X 54 pour 140w et le vernis se décolle, il jaunit et il se délamine sur les bords. Pour l’instant il remplit encore son office, mais il ne durera pas 10 ans.

14 juin 202014 juin 2020
0

@Fou de Bassan, je suis très sceptique sur ton panneau de 150 watts mesurant 1 m X 0,50! Des références seraient utiles car je suis l'évolution des panneaux de près et le mieux que je connaisse actuellement c'est 1,04 X 0,54 pour 100 Watts en back contact! Sur le site donné par Morbleu ci-dessous, un panneau de grande qualité de 155 watts mesure 137,5 X 680! Un excès de lyrisme peut-être ? 🙄

0

Bonjour,
Ne te vante pas trop de ne pas avoir de frigo.
J’en connais une qui serait contente que tu acceptes d’en installer un...
On est plus en 1970😂😂😂😂
Mais comme tu es têtu comme une vieille mule....
Amitié,
Patrice

14 juin 2020
0

J'ai un panneau souple en 175W made in Italie : www.giocosolutions.net[...]/

Sûrement un peu plus cher que ce que l'on trouve sur le net, (600 ou 700€ le 175W) mais depuis 2 ans très satisfait.

Pour le poids ,l'encombrement et la fragilité, je n'aurais jamais un panneau rigide sur un petit bateau (comme les minis quoi ! )

14 juin 2020
0

Bonjour a tous
De notre cote, 2 panneaux solaires Sun Power Flex de 100 W en serie, colles au sika + visses sur le plancher du Fly avec regul chargeur Victron Mppt smart.
Ca a fonctionne 3 ans sur nore ancien bateau sans aucun probleme, depuis 1 an et demi meme config sur notre nouveau bateau, absolument aucun probleme.
Avec bon ensoleillement on sort 192 w (si besoin de recharge) dixit le MPPT et le controleur de charge 712.
Donc ca marche vraiment comme attendu.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer