C'est reparti pour la saison

Un plaisancier recherché en vain au large de Gruissan

Les recherches ont été suspendues hier soir au large du littoral audois et héraultais, où un plaisancier tombé en mer a disparu en fin de matinée. L'alerte a été donnée vers 15 h par les deux occupants d'un voilier de 7,8 m, partis de Marseille à destination du Barcarès et confrontés à une mer agitée, avec des creux de près de deux mètres.

Le troisième membre de l'équipage, un homme de 33 ans, serait tombé à la mer vers 11 h 30, selon les informations recueillies avec difficultés par le Crosmed, le bateau n'ayant qu'une radio VHF portable et un téléphone mobile. En l'absence de GPS, le lieu de la disparition, d'abord estimé à une vingtaine de milles au large d'Agde, puis de Gruissan, a été finalement ramené à une zone située à cinq milles du littoral audois.

Un avion Nord 262, de la base aéronavale de Nîmes a été rapidement envoyé sur place, ainsi que le Falcon spécialisé dans la recherche de personnes en mer, venu de la base de Lann-Bihoué (Morbihan). Le dispositif a été complété par un hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, basé à Hyères (Var) et par la vedette de la SNSM de Sète. Les sauveteurs, confrontés à une mer agitée et à un ciel très nuageux, ont vainement sillonné la zone jusqu'à la nuit.

Les recherches devraient reprendre ce matin. Le voilier est arrivé dans l'après-midi à Port-Leucate, où les deux rescapés devaient être pris en charge.

Par ailleurs, deux plaisanciers ont été repêchés hier matin par l'aviso Commandant Birot de la marine nationale, après le naufrage au large de la presqu'île de Giens (Var) de leur vedette à moteur.

L'équipage
04 mai 2007
    La Giraglia

    Phare du monde

    • 4.5 (82)

    La Giraglia

    2022