C'est quoi un spi triradial ?

Je voudrais savoir ce qu'est un spi triradial

et quelle surface doit faire un spi pour un voilier de 44 pieds

merci

L'équipage
15 fév. 2006
15 fév. 2006
0

Un spi triradial ...
comporte des laizes partant "en étoile", si on peut dire, à partir de ses 3 points contrairement à un radial qui n'a que le haut " en étoile " à partir du point de drisse, le reste du spi est avec des laizes horizontales. Un triradial se porte à des allures plus près du vent . Pour sa surface il faut préciser le type du bateau et je peux te donner sa surface. A plus

15 fév. 2006
0

Spi triradial
Merci pour ces infos, mais je dois à mon ignorance de n'avoir pas compris !
Quelle différence avec un spi assy ?
Pourle spi, c'est pour un Sun Kiss 45 14m de long et un mat de 15.5m

15 fév. 2006
0

Spi sun kiss
Le spi d'un sun kiss fait environ 150 m².
Hauteur 16m x largeur 10m
Eléments trouvés sur le site de la FFV rubrique habitables, jauge HN

15 fév. 2006
0

Désolé MARCO mais je peux rien pour toi
à ce stade mieux vaut acheter un bon bouquin ou aller dans une école de voile, non vraiment je trouve ça inquiétant, la mer n'est pas un terrain de jeu. Désolé d'être désagréable mais ... Bien cordialement néanmoins

15 fév. 2006
0

Merci
merci pour l'info

15 fév. 2006
0

bon alors
pour faire simple, radial- triradial et symétrique asymétrique sont deux notions différentes.

Comme dit plus haut radial c'est une notion de bande de tissu (les laizes)

UN spi symétrique, classique, se porte avec un tangon, il peut comme son nom l'indique etre symétrique par rapport au bateau et donc etre porté vent arrière.

Un assymétrique se frappe sur l'étrave, souvent sur un bout dehors, et se porte donc comme une sorte de grand génois...Il est beaucoup plus simple à manier qu'un symétrique puisqu'il n'y a qu'une écoute et pas de tangon à régler...

Voila
:-)

16 fév. 2006
0

Le spi asymétrique
triradial est parfaitement symétrique (c'est à dire qu'un axe de symétrie permet de le couper en deux parties symétriques surface et dessin)

La notion de symétrie et d'asymétrie est à mon sens bien en rapport avec l'axe du bateau qui dans le premier cas peut couper le spi en deux surfaces semblables et pas dans le second
(mais je peux me tromper...)

;-)

15 fév. 2006
0

ben oui et non
symetrique c'est parce que le spi est coupe symetrique, tu pourrais le replier sur lui meme, le spi asymetrique ne pourrait pas etre plié en 2 exactement. cela n'a imho rien à voir avec la symetrie par arpport au vent ???? :-D

16 fév. 2006
0

Merci
j'ai bien compris vos expliquation de ce type de voile que je n'ai jamais utilisé.

16 fév. 2006
0

Assymétrique ou symétrique ?
je voudrais connaitre votre avis
comment déterminer le choix entre assy et symétrique.
faut-il avoir un bout dehors pour le l'assymetrique ?

16 fév. 2006
0

alors
Pour faire simple un assy permet de meilleure performances jusqu'au largue (90/150 degres) et le symetrique sur des allures plus vent AR(120/180 degres)

A mon avis sur un bateau de croisiere, hormis la facilite d'utilisation de l'assy qui ne necessite pas de tangon, un symetrique est plus interessant:
en effet ce genre de bateau avance deja bien au travers avec un genois et c'est en s'approchant du vent arriere qu'il s'arrete et la le symetrique est bien meilleur que l'assy.
L'assy est valable sur un bateau rapide qui est capable d'accelerer franchement; cela lui permet alors d'etre au vent AR et d'avoir un angle de vent apparent faible que ne pourrait supporter le symetrique.

Je ne suis pas sur d'avoir ete clair sur ce coup la!

16 fév. 2006
0

Il y a croisière et croisière
Pour de la petite cotière, avec un équipage qui a envie de se faire plaisir et qui maîtrise, le spi traditionnel (symétrique) est sympa. Mais il y a des embrouilles (genre coquetier) et si on sait pas s'en sortir (venir sur fausse panne) on a vite fait de pleurer sur son beau spi déchiré. Ce n'est pas pour rien qu'en général les loueurs ne le mettent pas sur les bateaux.

Par contre en grande croisière, sachant qu'on risque d'être sous pilote ou sous régulateur pendant de longs bords, et que ces engins là n'aiment pas la houle, personnellement je ne prendrais pas un symétrique mais un asymétrique. OK, ça oblige à tirer deux bords à 140 ou 150° du vent pour faire une route vent arrière. Mais quand on regarde les polaires, on ne perd pas grand chose. Ok on perd du temps aux empannages, mais sur une traversée de qq centaines de milles, où est le problème ? Et pour finir on ne s'encombre pas avec un tangon, qu'on peut remplacer par une planche à voile :)

16 fév. 2006
0

pas obligatoirement
mais c'est plus pratique et degage le spi des "ombres" de l'etai et du gse.
pour Marco avec raison un conseil t'as ete donne prend le en compte ça vaudra mieux que d'appeler un jour la snsm Amicalement

16 fév. 2006
0

D'accord avec clarivoile ainsi que mon ami littlewing
j'adore l'explication de gatsby avec son histoire d'axe du bateau , c'est n'importe quoi ! hilarant ! ARFFF ! dès qu'on parle de voile ...Très bonne explication de clarivoile, un assymétrique c'est valable pour une certaine catégorie de bateaux qui ont la capacité de planer en tirant des bords grand largue. Quant à marco vaut quand même mieux qu'il prenne un assy plutôt que de se prendre le tangon en pleine poitrine avec un spi de 150 m2 arrivé dans cette taille de spi vaut p'tet mieux savoir ce qu'on fait ... very dangerous ! lol tout en gardant en tête qu'un assy c'est pas fait pour faire route plein cul . Comme quoi la régate c'est comme le pinard ça devrait être obligatouareeeee !!! lol

16 fév. 2006
0

Spi
La manoeuvre d'un spi de 150m² même assymétrique n'est pas à la portée d'un débutant.
Les forces en présence devenant rapidement élevées il faut au minimun une chaussette pour l'envoyer et l'affaler avec un minimun de risques.
L'emploi de la chaussette demande quand même une certaine habitude et de la rigueur sinon bojour les sacs de noeuds.

16 fév. 2006
0

tout comme
la modestie, l'humilité et un zeste d'éducation et de bon goût qui peuvent toujours être savament distillés aux spécialistes du commerce triangulaire de tous poils

à mettre éventuellement hs, ça ne me gène pas

16 fév. 2006
0

Hors sujet
Bonjour, ne maitrisant pas la langue de Shakspeare,j'ai cherché dans un dico la définition de "brainstorming"; Il est écrit ceci :
"Dans un groupe, recherche de nouvelles idées sur un sujet donné, par le moyen de la libre expression".
Etonnant non ?
En connaissez vous une autre en rapport avec la pédagogie ?
Marco, moi je pense en toute modestie que la mer est un terrain de jeux dont il faut scrupuleusement respecter les règles.
Amicalement

16 fév. 2006
0

Il serait intéressant que Gatsby développe sa théorie de l'axe du bateau
avec l'axe du spi. Je crains fort qu'il pense que pile poil plein vent arrière l'axe du spi doit être dans l'axe du bateau , il faudrait peut-être pensé qu'il y a la GV qui va déventer son spi et qu'il va nous faire un magnifique coquetier . Avec un spi bien mouillé , il n'y a plus qu'à y aller au couteau. Plein vent arrière le tangon doit être brassé au max afin justement de dégager le spi du dévent de la GV.Si je critique , c'est une critique constructive et non pas des interventions hors sujet comme spot qui n'a visiblement rien à dire quant au sujet

16 fév. 2006
0

sur les spi
il y a eu suffisament de fils sur le sujet qui justifient l'utilisation du moteur de recherche du site pour récupérer nombre d'informations pertinentes et interressantes.

pour ce qui est de la question initiale, j'ose croire que Marco, si ma mémoire est bonne, se renseigne sur les termes et autres avant d'aller naviguer sur un bateau dont il est l'invité pour une découverte de la plaisance ou tout au moins dans cet esprit.
Sinon, j'ai bien peur que cela ne confirme le fait qu'il suffit aujourd'hui pour naviguer d'une carte de crédit.

je vais encore en faire bondir, mais si je ne prone pas la régate (tout le monde n'a pas forcément envie de se bagarrer autour de 3 bouées) il serait bon que a défaut d'un permis, on doive justifier d'une expérience (validation de stages ...) avant des'arroger la responsabilté d'une embarquation et de son éventuel équipage.

Si Marco envisage de prendre la responsabilité d'un 45', sans remettre en cause ses compétences, j'ai bien peur que ses connaissances théoriques ne plaindent pas en sa faveur.
dans ce cas, je le remercie de bien vouloir nous préciser son bassin de navigation afin de l'éviter consciencieusement.
Mais je sur d'être mauvaise langue sur ce coup là.

Quand au pseudo, qui sera également le nom de ton bateau, j'ai bien peur que tu ne respectes pas plus les règles de base de cette idée à mon avis excellente, que la courtoisie qui devrait être de règle ici.
j'ai failli écrire que ceci devait venir de ton activité de régatier et j'ai pensé à mes copains dotés de copieux palmarès. ca ne doit pas venir de là.

fini pour moi, je pense plus intervenir sur tes interventions (note bien que je ne critique par forcément le fond mais la forme qui semble par trop sarcastique et empreinte d'une assurance que je te souhaite feinte)

16 fév. 2006
1

Très significatif de la mentalité Française
bonjours amis français.
Je consulte souvent votre forum depuis Quebec. Il y a en effet des sujets très interessants et souvent source d'enrichissement.
Cependant je ne peux que constater que les Français sont fidèles à l'image qu'ils donnent ici ou même dans les autres pays. A savoir, prétentieux, suffisants,arrogants, infatués, donneur de leçons, mais malheureusement mals placés dorénavant pour cela et dans tous les domaines. Regarder votre politique pour exemple.
Je dois dire qu'en ce moment avec votre porte aéronefs on rigole.

Mon but n'est pas de polémiquer, j'ai trop de respect pour la France. C'est le pays en dehors du mien où j'aimerai vivre. Mais je ne peux pas supporter les Ayatollahs de la voile.
Je pratique la voile depuis plus de 30ans et ai déja fait deux tours du monde et un passage par le cabo de horno. Mais je n'ai plus employé de spi depuis ma formation initiale. Car pour nous autres navigateurs toutmondistes ce type de voile de danseuse on le réserve pour faire des ronds dans l'eau en deux pastis.

Donc je vous salue messieux les censeurs.

Et je continuerai à lire les propos des très nombreux intervenants qui sont respecteux et de véritables marins.

16 fév. 2006
0

Alors là cousin ...
La leçon vaut bien une étoile ... :-p

16 fév. 2006
0

sauf erreur de ma part,
en tout cas sur le mien et, en dehors de la coupe, il y a une ralingue sur le guindant du gennaker que n'a pas l'assy.

16 fév. 2006
0

Intéressante question, Marco
que celle de l'origine du terme asymétrique pour le spi.
Après quelques recherches, je dois dire que cela reste flou.
Il est possible que la forme de la voile en ait été la cause au début comme le suggère Littlewing mais certains gennakers (dits également voiles asymétriques) et spinnakers asymétriques triradiaux sont aujourd'hui parfaitement symétriques axiaux au sens géométrique...
La distinction la plus claire reste donc, amha, la façon de l'envoyer...

:-)

16 fév. 2006
0

Tour du monde ou pas Mr Desgranges
vous ne savez pas naviguer à la voile , vous naviguez point. Il est dommage d'aimer se traîner dans du petit temps et dire aimer ça, le spi n'est pas une danseuse incontrôlable si on se donne la peine de comprendre le pourqui et le pourquoi....Et bien voyez-vous oui je prétends savoir maneuvrer un voilier ne vous en déplaise et mon expérience ne se limite pas à naviguer entre 3 bouées et d'ailleurs il n'y a rien de plus formateur...Je peux vous envoyer mon CV nautique si nécessaire avec coupures de presse à l'appui. Si je n'ai pas encore fait le tour du monde c'est parce que j'avais un métier , mais je n'ai aucune appréhension pour le faire surtout quand je lis ce que je lis. Je n'ai pas la prétention de tout connaître mais suffisamment pour emmener femme et enfants sans leur faire courir de risques et ceci dès l'année prochaine et avec un bateau bien préparé. Bien cordialement tout de même.

16 fév. 200616 juin 2020
0

Moi, j'aurais bien navigué
avec Chaplin!

16 fév. 2006
0

à EDM
Je t'ai envoyé un mail , ton e mail est incorrect, désolé

16 fév. 2006
0

-
je serais bien interessé par ton cv et tes coupures de presse, pour mon info personnelle.
Merci de me les envoyer à fdmdeheo@yahoo.fr

16 fév. 2006
0

-
t'as du faire une erreur en recopiant:
fdmdeheo@yahoo.fr
y'a pas d'erreur

16 fév. 2006
0

Salut Cousin ...
heuuuu ... faut pas généraliser un ou deux "cas" :-D

Je vais souvent lire vos forums de l'autre côté de la grande mare (voile.org) , j'aime bien aussi ce que vous écrivez ... je crois que nous avons des deux côtés la même concentration de "cas" ;-)

16 fév. 2006
0

très gentiment
Bie nsûr qu'il y a quelques esprits arrogants, mais ce n'est vraiment pas le cas de tout le monde.

Question arrogance, tu te poses quand même pas mal comme donneur de leçon !

De même qu'on ne peut qualifier "les français" ou "les quebecois" de ceci ou cela, on ne peut classer les voileux dans le même sac.

Aimer la voile ne signifie pas forcément vouloir faire le tour du monde. Loin de là !

Alors peut être que pour toi, un spi, ce n'est rien, mais pour d'autres c'est amusant, c'est interessant, c'est super etc...

Je ne suis pas "tourdumondiste" (horrible cette expression je préfèrerai "révolutionnaire") mais j'ai passé deux ans sur mon bateau dans un tranquille tour de l'atlantique.

Figure toi que le spi je l'ai mis et remis. Que pour la transat allée, nous avons fait 11 jours de spi.
Et pour la transat retour 10 jours. Après non... raison de stratégie ... (en fait on l'a envoyé sans le hisser ... il a fait ancre parachute, mais pas longtemps !).

Voila tu vas dire que je suis bien un crisse de français donneur de leçon, mais mon avis vaut bien le tien. Ne jouons pas au jeu stupide de comparer les pommes et les raisins surtout quand il s'agit de panier de fruits mélangés.

17 fév. 2006
0

Etonnant ?
En faisant des recherches de traduction Anglais Français sur internet avec google,
je suis tombé sur un site qui donne l’étymologie des noms et +

à essayer pour voir

dico.isc.cnrs.fr[...]tr.html

16 fév. 2006
0

SPI y es-tu?
Je réponds à votre histoire de spi,je passe sur l'arrogance etc...c'est un lieu commum bien commum à de nombreuses personne.
Sur mon cata Lagoon 38 j'ai un assy pas trop grand avec une chaussette et j'avous que je le mets jusqu'à un vent un peu établi ensuite on plie les gaules et on déroule le génoiq;c'est assy je le remercie tous les jours ou le vent est léger.
Sur un autre cata de 44 pieds celui-là, nous avons un genak/screacher sur emmagasineur et par temps léger, oui cela rrive souvent jusqu'à 15/17 noeuds de vent c'est un régal d'aller à 8/9 kns avec mer plate et belle ensuite vu la grandeur du drap on plie et on déroule,voilà et je ne fais que de l'hauturier.C'est juste mon expérience..
A+

12 sept. 2007
0

lagoon410
quelle est la surface de ton assym?
je viens d'acheter un410 et je cherche les dimensions guindant &co.
peut on installer soit meme le bout dehors?
by
jerome

16 fév. 2006
0

hors sujet
je savais pas que wanadoo officiait au Québec...

Sans doute encore la vanité de ces maudits français, qui balancent leurs bouses à l'autre bout du monde, non ? :mdr:

16 fév. 2006
0

oups
pardon pour la largeur de page générée par cette adresse un peu trop longue.

&lt°))))&gt&lt

16 fév. 2006
0

Vieil Ours ...
je mets ton lien à la bonne longueur pour remettre la mise en page habituelle ;-)

clubsnautiques.com[...]iq1.htm

S'cuses ...

16 fév. 2006
0

Merci Robert
c'est moi qui m'excuse!

&lt°))))&gt&lt

16 fév. 2006
0

c'est pas très compliqué
La symétrie d'un spi réside dans le seul fait que sa chute et son guindant ont la même longueur (donc symétrique autour de la droite reliant le "point de drisse" au "milieu de bordure".
Et pour cause ..., puisqu'on les inverse selon le bord sur lequel on navigue ; ceci en modifiant le point d'amure qu'est le tangon en le faisant devenir point d'écoute (le bras devenant écoute, et inversement).
La voile, elle, ne change pas de sens.

Au contraire, un spi assymétrique possède un et un seul guindant et une et une seule chute. Pour l'empanner, on ne modifie pas son point d'amure mais on fait passer son point d'écoute par devant son guindant (le plus souvent l'étai).

Je ne vois pas l'interêt de hurler pour expliquer ça ... c'est pas si compliqué que ça, ... si ?! :-)

Ce que j'ai lu plus haut (clarivoile) sur les plages d'utilisation d'un symétrique vs. un assymétrique est, amha, tout à fait correct.

Quant aux notions d'assemblages de laizes radial, bi-radial, tri-radial ... elles ne s'appliquent pas seulement au spi mais à toutes les voiles (GV, génois, foc, solent,...). ces assemblages déterminent les efforts et tolérances qui seront supportés (donc les plages de réglages) qui ne seront pas les mêmes d'une voile à une autre.
A quelques détails près, c'est un peu comme pour les pneus ... plus il y a de couches croisées, plus on pourra prendre d'angle.

;-)

16 fév. 2006
0

a les maudits français
et en plus , ils vous piquent vos femmes....????
j'en ai epousè une...
l'arogance ,la suffisance ,etc etc etc....
nous ça nous faient pas rire le "clem" pantoute...
combien de generations de français vont devoir
payer...pour le quebec (quelques arppents de terres)....ça dure....(matelots french.les canadiens nous repproche l'abandon du quebec par louis xv en 1700et des poussieres)
bref sur mon boat j'ai un "big boy"....c'est comme un spy , mais ce n'est pas un spy...
et n'en deplaise a certain , dans les grandes traversees au portant il est toujours en place.
quelqu'un aurait la bonte de m'espliquer pourquoi
"big boy" merci...

16 fév. 2006
0

Peut-être ...
... parce qu'il faut être un "grand garçon" (au sens "balaise") pour balancer un big ou un tall boy. :-)

Pas sorcier ... mais pas très simple quand même le truc !
Si tu balances le BB à chaques traversées ... bravo !
Le mien n'est pas sorti de son sac depuis un moment !

;-)

16 fév. 2006
0

Big boy
Elle ne doit pas être toute jeune ta voile, le big boy est passé de mode pour des histoires de jauge à la fin des années 70.
Il se portait au vent arrière, sur les bateaux à gréement en tête, en combinaison avec le spi sous son vent.
C'était une voile qui était difficile à régler, plus ou moins sous le vent du spi et de la grand-voile, c'était du sport.
Mais quel spectacle qu'une flotte descendant, au vent arrière, sous spi et big boy.

17 fév. 2006
0

mon big boy
ressemble a la coupe actuel des spi assymetrique
cela explique peu-etre pourquoi le bateau marche avec cette voile...a lire les dificultes que vous rencontrez a l'envoyer j'ai comme un doute..on me la vendu pour un "big boy".....il fait 60m carre.

17 fév. 2006
0

Photo non trafiquée
pas moyen de remettre la main dessus :
il s'agit de deux bateaux à 50 mètres l'un de l'autre qui se font face, tous deux sous spi vent arrière...
Personne ne l'a ?

17 fév. 2006
0

C'est possible même sans ça ...
Il y a 2 ans, j'étais à terre à la sortie du Golfe du Morbihan, côté Port Navalo, et je m'apprètais à regarder passer une régate d'une petite centaine de solitaires qui devaient sortir du Golfe. Ils débouchèrent tous en peloton relativement serré sous spi, vent plein cul (donc du N/NE).
Enfin vent plein cul ?!... "pour eux" !!... car de là où j'étais, je le ressentais très bien venant du S/SW.

Vous devinez ?!
Et ben oui ... Ce qui devait arriver arriva !... et tout d'un coup, comme le long d'une ligne imaginaire, "plop, plop, plop,...", tous les premiers ont soudainement vu leur spi venir se coller dans leurs barres de flèche.

Les suivants étant bien entendu avantagés puisque, eux, ont eu le temps d'affaler.

Cruel ... mais très intéressant à regarder.
Ils sont sortis au près serré !

;-)

17 fév. 2006
0

j'ai essayé un jour
l'assy en tant que big boy + le symétrique

je voulais retrouver les photos vues des first 30 quand j'étais ado et que j'avais juste le doirt de déplier le "poster" de Bateaux.
ben en solo, avec le nombre de poulies, de bras et d'écoute (et encore, j'avais pas gréé les barbers!) il y avait largement de quoi choper une migraine
tellement le bordel, que je n'ai pas pris de photo, aussitôt en l'ai et à peu près rêglé, aussitôt par terre

donc maintenant, même si c'est moins spectaculaire, c'est l'un OU l'autre
et Na

17 fév. 200616 juin 2020
0

ça reste une voile d'avant
Je fais partie de l'école "symétrique",... je ne suis donc pas très compétent pour parler précisément des assy au delà de ce qui est dit et reconnu partout et par tous.

Ce que je sais c'est que dans la catégorie Big Boy, on peut avoir plusieurs formes (et plusieurs noms : blooper, chuter, streaker, sneaker, shooter,...) et plusieurs réglages ; notamment dans la tension de la drisse, donc la hauteur du creux.
Toutes les formes rejoignent dans les grandes lignes celle triangulaire d'un génois, mais avec la particularité
- de se positionner à l'éxtérieur de l'écoute de spi (au contraire du tall-boy qui se positionnait de mémoire à l'intérieur en se rapprochant davantage du fonctionnement d'un génois ou d'une trinquette)
- d'avoir un point d'écoute haut, à la mode "Reacher" (donc une chute raccourcie et d'une bordure allongée ou non),
- et un creux bien plus prononcé que toutes les autres voiles d'avant (hors mis le spi) à hauteur du deuxième quart inférieur de la voile.

Le but de cette voile était de compléter l'action du spi à +/- 30° du vent arrière, en augmentant la surface au vent pour récupérer tous les flux d'air qui passent autour de la GV et du spi ; et pour compenser l'effet parfois pendulaire du spi.
Bref. J'ai vu des BB qui ressemblaient à des Reacher, comme j'en ai vu d'autres, très étroits en haut et "dodus" en bas. Je ne sais pas s'il y a une règle (ou encore moins une jauge) pour ce type de voile. De toute manière, en HN elles sont proscrites depuis quelques années - enfin, sauf de nuit ...! ;-)

Pour finir, ce n'est pas que le BB pose des difficultés particulières à gérer (je disais "pas sorcier") mais il faut déjà pouvoir disposer du gréement qui va bien (drisse, écoute, retours,...) et aussi avoir les ".ouilles" de balancer le BB quand on a parfois du mal à gérer le spi (même si ce raisonnement peut être une erreur puisque le BB a souvent tendance à contre-équilibrer l'action déstabilisante du spi sur le bateau ... mais bon).
Ajoute à cela le manque de main d'oeuvre (ou pire quand en solo on ne doit compter que sur ses seules deux mains), les pilotes qui ne tiennent pas le portant,... tu comprendras que le BB reste (trop) souvent dans son sac.

Ceci dit, perso j'aime assez bien "danser" ...

Tiens "spot",... pour tes souvenirs,... je suis un peu comme tout le monde (quand c'est chaud, l'APN reste dans son équipet) mais, en fouillant dans mes archives de docs, je t'en ai retrouvé au moins un de First 30 sous spi+BB !
Jolie, non ?!

;-)

17 fév. 2006
0

Avec un bon angle
de prise de vue (face au vent) et deux bateaux sur deux amures différentes, tous deux à 45° du vent arrière, ça doit le faire.

Comme au ski quoi, quand tu es en bas de la piste, c'est bien rare que tu voies un skieur venir droit sur toi depuis le haut, mais tu les vois traverser, les uns de gauche à droite et les autres de droite à gauche.

17 fév. 200616 juin 2020
0

Tout à fait...
c'était très mou avec deux flux strictement opposés et deux boats qui venaient mourirjusqu'au bout de la risée...
Sur les vues suivantes (c'était tiré d'un film) on voyait les deux affaler et repartir au près...

18 fév. 2006
0

pour facabea
merci, c'est bien de cette photo dont je me souvenais.

les 2 bateaux qui se croisent sous spi plein vent arrière, ceux qui naviguent sur la Seine l'ont tous vécu au moins une fois, tout comme le mec au près serré qui se fait doubler par le bateau sous spi au grand largue à 10m de lui...

les premières fois ca surprend, tout comme la girouette qui dit l'inverse de celle du copain à côté de toi

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dans la baie d'Audierne

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (50)

Dans la baie d'Audierne

janvier 2021