c'est quoi un Newton?

j'avoue, je ne pige pas vraiment la définition en Newtons de l'homologation de nos brassières. qui peux m'expliquer pourquoi une brassière 100 newton a une flotabilité "variable" de trente à 70kg?
merci d'avance
Alex

L'équipage
30 juin 2006
30 juin 200616 juin 2020
0

Le neuwton est

l’unité de poids, le kg est l’unité de masse

Le poids = la masse x g

g représente l'accélération ou l'intensité de la pesanteur :alavotre:

pfffzzzz

30 juin 2006
0

Ah bon !
le newton, je croyais que c'était le phénomène d'accélération du mouvement de rotation des petites étoiles lorsqu'on reçoit une pomme sur une tête...

30 juin 2006
0

ceux qui croient savoir
et même ceux qui savent, en sauront peut être plus.
Cobra, 0 sur 20 ce coup çi, prfffout!:))))))

Comprendre le Newton ; Sachant que 10 Newtons équivalent à 0.98 Kg-force, on admet prosaïquement que 100 Newtons font flotter 100 kg. Pour répondre à la législation européenne, un gilet 100 Newtons offre une flottabilité de 100 Newton pour une personne de 70kg, mais seulement de 40 Newtons pour un enfant de 20 à 30kg. L’appellation englobe la rapidité de retournement face en l’air d’un individu inconscient tombé à la mer. Inférieure à « 100 Newton », pas de retournement, le gilet n’est qu’une aide à la flottabilité. A partir de 100 Newtons, le gilet est dit « de sauvetage », le retournement s’effectue moins de dix secondes, en, en 5 secondes pour un gilet 150 Newtons, et en moins de cinq secondes pour 275 Newtons. Les textes précisent que les Gilets 100 Newtons sont destinés à la croisière sur plans d’eau abrités. Au large, 150 Newtons sont un minimum.
Un site sympa: www.carnavenir.com[...]ets.htm

30 juin 2006
0

aroc :0/20

prosaiquement 100N font flotter 10Kg ;pas 100kg :-D

josé

30 juin 2006
0

pas bon en maths
oups pour le calcul, merci José.
Une brassière homologuée 100N pour personnes de 20 à 30 kg n'a qu'une poussée de 40N, comme tu l'expliques pour que l'enfoncement provoque immanquablement le retournement.
Mais avoue que c'est compliqué à expliquer, non?
Alex

30 juin 2006
0

1 N = 1 kg m/s2
une force de 1 newton permet de propulser un objet de masse 1 kg avec une accélération de 1m/s².

Soi dit en passant on n'a plus le "droit" d'utiliser les notions de kg-force (ca embrouille nos esprits deja brumeux)!

Quelle est la force nécessaire pour empécher l'enfoncement complet dans l'eau d'un individu ?

Il faut faire le bilan des forces en jeu : gravité, frottements, force d'archimede et la pression d'abord négligable (poids de la colonne d'air) puis conséquente (poids de la colonne d'eau mais espérons ne pas en arriver là !).
La force d'archimede dépend du volume et non de la masse en jeu. La gravité dépend de la masse et de la force gravitationnelle plus ou moins réductible à 9,8 sur la planete. Les frottements, pas faciles à mesurer mais somme toute négligeables car ils dépendent de l'accélération. Et dans le cas présent, on veut éviter une accélération, on veut une viteese nulle, de préférence à la surface de l'eau. Cependant certains esprit éclairés nous parleront de coefficients dont je n'ai idées. A mon avis, on s'en moque.

La densité d'un homme non noyé est un peu en dessous de 1,01 quand il inspire un peu au dessus de 1,02 quand il expire (essayez dans la baignoire !). La densité de l'eau de mer est de 1,02 à 25° et à une salinité de 35 g/l.

Alors avec combien de newtons, on devrait pouvoir s'en sortir ? Il faut une flottabilité qui compense ce différentiel de densité et donc de force.

Le volume d'un homme de 100 kg est un peu plus faible en expiration qu'en inspiration de l'ordre de 5%.
A l'état d'équilibre, la force d'archimede et la force de gravitation (poids) sont égales en intensités et différentes dans leur sens.
Le poids en newton d'une masse de 100 kg, c'est 980 newtons (depend de la masse et de G). Donc à l'équilibre la force d'archimede est égale à 980 (depend du volume et non du poids). Si le volume diminue de 5% la force d'archimede diminue de 5% soit 49 newtons. Il suffit donc d'un gilet d'une force de 49 newtons dirigée vers le haut pour maintenir la personne de 100kg à la surface de l'eau.

Ouaip mais souvent on tombe habillé ... et la densité du tissu imbibé d'eau est plus proche de 2-3 que de 1 ...
Ce qui augemnte considérablement notre densité.
A oui mais comment est on habillé ? Le concepteur de gilet a du mal à le savoir. Donc il donne des marges supérieures. Ce qui fait qu'on préconise un gilet de 150 à 200 newtons pour notre homme de 100 kg. Soit 4 à 5 fois plus que ce l'on a calculé pour un homme nu.
Pour les marges inférieures, c'est à mon avis une histoire de corpulence, de maniabilité.

Après viennent d'épineuses considérations de retournements dont les spécialistes en architecture navale se délectent mais surement difficiles à modéliser !

30 juin 2006
0

et un fondement de mouche, un !
Capucine écrit : "Le poids en newton d'une masse de 100 kg, c'est 980 newtons (depend de la masse et de G)" là ou il fallait écrire "Le poids en newton d'une masse de 100 kg au niveau de la mer, c'est 980 newtons"

Sur la lune (dans la mer des tranquilités, par ex) c'est plutot de l'ordre de 100 neuton, je crois, même si la masse reste inchangée (un quintal pour notre navigateur)

Ce neuton (prononciation officielle, à ma connaissance) exprime la force qui attire la masse vers le centre de l'astre. Cette force décroit avec l'altitude (d'où la précision "au niveau de la mer"), elle carie bien sur d'un astre/planète à l'autre.

Voilà, c'était le quard d'heure "attention les mouches, restez assises"

Yves.

30 juin 200616 juin 2020
0

ah ???

Expliquez moi donc de manière simple ou est l'erreur et je vous offre des prunes en hiver... :-)

pfffzzzz

01 juil. 2006
0

De toute façon,

le prix des prunes importe peu, il aura à mon avis difficile de démontrer une erreur!
Et comme je ne parie que si je suis sûr de gagner... ;-)

pfffzzzz

01 juil. 2006
0

et une mouche pour capucine, une !
Bien vu, il fallait préciser "toutes les forces de gravité sont des poids et se calcule ..."

Ah mais, c'est que les mouches sur ce forum nous regardent dans les yeux, non, mais !

Yves.

01 juil. 2006
0

en effet, tout dépend de la position du point G
et de la pression exercée en ce point

amicalement

01 juil. 2006
0

influence de la lune sur le point G des mouches
Lune et soleil exerce une force de gravité sur les corps terrestres (tu me vois venir !), et tous les autres corps célestes également mais à un (très) moindre degré.

On aprécie de décomposer cette force d'attraction solaire ou lunaire en composante verticale (réputée négligeable) et horizontale (à l'origine de nos chères marées).

Quand on dit que la composante verticale est négligeable (vis à vis de la composante verticale de l'accélération de pesanteur) c'est une approximation de marin. j'imagine que le géophysicien qui mesure les anomalies de pesanteur (anomalies de bouguer, marqueur entre autre de la proximité du manteau terrestre) ou le gars qui recherche les vestiges des tranchées de la bataille de la somme sur le trajet du TGV nord, eux, tiennent compte de des composantes verticales. Mais le marin, pfuittt ! approximatif ce gars.

Par contre la composante horizontale (constamment variable en direction et module) est suffisante pour communiquer une vitesse horizontale aux particules d'eau histoire de les entrainer dans des cul de sac, à notre grand dam (j'entend gaspard se frotter les mains, le traitre)

En résumé, l'influence sur le poid est négligeable pour nous mais pas pour le geophysicien et le gars du TGV ou de la police scientifique.

Pour plus de détail, voir l'excellent fascicule du SHOM sur les marées.

Yves.

01 juil. 2006
0

Bof
comme maintenant en hiver, les prunes viennent du Chili, t'auras pas trop de mal :litjournal:

01 juil. 2006
0

juste un pb de généralité et de cas particulier
le poids est une force et efectivement se mesure en newton et se calcule de la manière que tu as indiqué.
Mais toutes les forces ne sont pas des poids et ne se calculent pas toutes en utilisant le G.

Mais il ne me semble pas que l'on puisse parler d'erreur. Raccourci peut être ?

01 juil. 2006
0

le point G chez la mouche
difficile à trouver pour certains, pour pour nous autres, grande confrérie, pas de problème.

Tout dépend du coefficient d'incertitude et du nombre de Lorentz, mais je crains que nous ne nous éloignions du sujet !!

:-p

N'empèche, il déconne le père Aroc, il commence par : qu'est ce que c'est un newton, on se décarcasse à lui répondre et 30 posts plus loin, il se plaint. y'a plus de jeunesse mon bon monsieur.

Pour Yves :

quelle serait l'influence de la phase lunaire sur une éventuelle correction à apporter au poids, tous lées éléments par ailleurs étant considérés comme constants ?

01 juil. 200616 juin 2020
0

Oh

le cochon... :-D :jelaferme:

pfffzzzz

30 juin 2006
0

pourquoi "variable"

Une brassiere ayant une flottabilité de 100N ,permet à un corps humain entre 30kg et 70kg d'etre maintenu la tete hors de l'eau.

Un enfant faisant moins de 30kg risque de se retourner tete dans l'eau avec une brassiere de 100N cars celle ci ne sera pas suffisament enfoncer et le col ne jourra pas le role de retournement bouche en l'air.

Donc pour moi une brassiere de 100N convient pour ceux qui pese entre 30 et 70Kg environ.

josé

30 juin 2006
0

Newton et retournement
Je ne crois pas que la définition du nombre de newton pour un gilet ait un rapport avec le retrournement. En effet il existe pour les adultes de 75 kg des gilet pro ayant une sustentation de 100 ou 300 Newton selon la sécurité et l'usage prévu ...

La sustentation d'un gilet est simplement la force qu'il exerce vers le haut dans une situation donnée: posé sur l'eau, un gilet exerce une force verticale égale à son propre poids. Plus le poids accroché au gilet est grand, plus la force exercée sera grande, avec un maximum égal au volume total du gilet (Archimède).

Une brassière dite 100N exercera une forme de 100N uniquement quand la partie immergée du corps qu'elle soutient pèse 100N dans l'eau, ce qui est un concept aussi con que celui du poids du français moyen. J'ai bien dit le poids immergé dans l'eau. Cela signifie que la définition normalisée de la flottabilité dépendra aussi de la densité (salinité) de l'eau.

Voilà , c'était mon 1/4 d'heure de délire au lever :mdr:

30 juin 2006
0

Le grand Sachem Robert a encore raison
Et à notre niveau, newton ou kg on s'en fout, c'est "presque" la même chose dans les valeurs considérées, mais newton est officiel et kg est ringard.

Et puis tout çà pour notre bon vieux principe d'Archimède qui n'a pas connu Newton : tout corps plongé dans l'eau et qui n'est pas remonté au bout de 5 minutes est considéré comme foutu.

:pecheur:

30 juin 2006
0

Spot 0/20
Il fallait lire il y a Cousteau

du coup ça tombe à plat...

30 juin 2006
0

de toute façon
1 newton c'est une unité de force
1 kg c'est une unité de quantité de matière
c'est dit
FM

30 juin 2006
0

ca marche pas ton truc
Y acousteau qui a créé une famille de tricheurs...

30 juin 2006
0

oui et non

Je ne suis pas Normand :-D

D'accord pour la theorie mais dans la pratique le baigneur ne doit pas se noyer (n'est pas) ce pose donc la question de son retournement bouche en l'air.

Lorsque le gilet n'est pas assez enfoncer (moins de 30kg) l'enfant risque d'etre mal positionné car le col ne sera pas dans l'eau.Et donc penser que plus n'a jamais manqué est là une erreur fatale.Il en va de m^me lorsque la brassiere sera totalement immergé ,en principe plus de 70 kg.

Donc pour en revenir à la question posée par Aroc ,une brassiere de 100N est valable pour des personnes pesant entre 30 et 70 KG.

josé

30 juin 2006
0

je crois
que ces gilets là ont été developpés pour des gens avec des equipements/vetements lourds: ex grosses combinaisons lourdes, ou les photographes avec cinq appareils autour du cou

30 juin 2006
0

et les brassières 300N ?
on trouve des brassières 300 N pour personnes de 75 kg aussi ... alors, comment tu expliques cela ?

30 juin 2006
0

Sauf trouble de mémoire de ma part
mais compte tenu du poids des ans déjà respectable j'peux faire erreur !!!(là ce ne sont pas des kg, quoique ! mdr)

Il me semble avoir appris que le "vrai" principe de l'ancien était ennoncé il y a quelques decennies :

"tout corps plongé dans un fluide subit une poussée verticale, dirigée de bas en haut, égale au poids du fluide déplacé.".

Un poids se mesure bien en unité de poids (ex le kg)
mais une poussée est une force, donc mesurée en newtons. Le newton étant la combinaison de la masse et de la vitesse

Et compte tenu des vitesses en jeu, dans le cas précis, du mec plongé dans l'eau (et non pas qui plonge volontairement :-D ) la valeur absolue en kg est très proche de celle en newtons. Evidemment si tout çà se passait à la vitesse du son, on aurait un autre raisonnement.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

Comme disait Paul Valéry, Tout ce qui est simple est faux et tout ce qui ne l'est pas est inutilisable...la preuve : le fleuve de bons mots ci-dessus

30 juin 2006
0

Pour résumer,
Si j'ai tout bien compris...:litjournal:
- sur un lac, ou toute flaque d'eau douce, je prends 150 à 300 N.
- sur l'océan, au moins 100 N
- sur la mer d'Aral, un 40 me suffira.

Ceci étant, je retourne à mes pb existentiels de réservoirs et autres batteries...:jelaferme:

30 juin 2006
0

*
perso, je laisserais les 275N vraiment à ceux qui en ont besoin, pour un ciré normal avec un couteau de poche 150N sont le meilleur choix amha

j'ai vu un 275 ouvert et il est énorme, on reussit à peine à bouger (s'ils sont bien installés avec sous cutale etc), je n'ose meme pas penser ce que cela doit etre de essayer de remonter sur le bateau ou -pire- dans le radeau de survie :-(

30 juin 2006
0

Donc

Pour conclure sur la première loi de Newton

La masse d'un objet mesure simplement la quantité de matière contenue dans cet objet c'est-à-dire la masse des particules qui constituent cet objet

Cette quantité de matière (donc la masse) sera la même quel que soit l'endroit où se trouve l'objet dans l'univers.

L'unité de masse est le kilogramme (kg)

Le poids mesure, lui, la force d'attraction qu'exerce un astre sur un objet et cette force d'attraction sera d'autant plus grande que cet astre aura une masse élevée. Ce qui signifie que le poids d'un objet varie dans l'univers et dépend de l'astre où il se trouve.

L'unité de poids est le Newton (N)

C’est la résultante de la masse et de la force d’attraction… (N=Kg*g)

Et pour ceux qui aime pinailler, rappelez-vous que le poids est une force et inversement…

En résumé…
1.Par forces il faut comprendre tout ce qui cause un mouvement.
2.La force la plus familière étant le poids, force de haut en bas exercée sur un objet et due à la pesanteur. Il se mesure en grammes ou en kilogrammes, unités de poids, et pour définir plus qu’approximativement la force comme "tout ce qui peut être compté en poids " (par exemple la tension d'un ressort).
3.Les forces peuvent résister ou ne pas résister.
4.En l'absence de forces de résistance, si aucune force n'agit sur un objet " immobile ou se déplaçant à vitesse constante ", celui-ci reste indéfiniment dans son état primitif ( Première loi de Newton ).
5.En l'absence de forces de résistance, si une force agit sur un objet au repos ou se déplaçant à vitesse constante, celui-ci accélère dans la direction de la force.
6.L'accélération de cet objet est limitée par sa propre résistance au mouvement, que Newton a appelé son inertie.
7.Si cette résistance est négligeable, un objet léger tombe aussi vite qu'un objet lourd. Newton explique que si la force de la pesanteur sur l'objet le plus lourd (son poids) est plus importante, l'inertie l'est aussi, dans les mêmes proportions...

En termes actuels, disons que poids et inertie sont proportionnels à la masse de l'objet, la quantité de matière qu'il contient.

Je laisse la seconde et la troisième loi de Newton à une autre bonne ame :alavotre:

pfffzzzz

30 juin 2006
0

Un peu de physique
Le newton (abbréviation N) est l'unité de force. Le kg est l'unité de masse. Un corps de masse m qui subit une force f se déplace, s'il peut se déplacer librement, avec une accélération "gamma", de telle sorte que la "relation fondamentale de la dynamique" soit respectée :

f = m . gamma

L'unité d'accélération gamma est le mètre / seconde au carré (m/s2)

Dans la situation où un corps reçoit une accélération gamma et ne peut se déplacer, il est soumis à la même force f = m . gamma. C'est le cas lorsque nous reposons sur le plancher des vaches (ou sur un bateau), que nous sommes soumis à l'accélération de la pesanteur terrestre, notée "g" et qui vaut 9,81 m/s2. La force en question (f = m . g) s'appelle alors le "poids" de l'individu. Ce qui prête à confusion est que le langage courant appelle "poids", exprimé en kilos, ce qui est en réalité la masse de l'individu. Il est vrai que la situation est d'autant plus terrible pour les neurones que selon qu'on mesure ce que pèse cet individu avec une balance romaine (le fléau avec contre poids) ou bien avec un pèse personne à ressort, on mesure soit la masse, soit le poids ! La balance romaine fonctionnerait sur la lune alors que le pèse personne y ravirait tous ceux qui ont quelque embompoint.

Revenons à nos gilets de sauvetage. Une personne de masse 100 kg, qui pèse donc 980 N au niveau de la mer (vêtements, bottes et couteau suisse compris), plongée dans l'eau, reçoit, de par le principe d'archimède, une poussée verticale égale au poids du volume d'eau déplacé. Suivant la densité de l'eau, le poids des bottes et du couteau suisse, etc..., cette personne recevra une poussée vers le haut de, par exemple, 970 N s'il est complètement immergé, 930 N s'il a le cou et la tête hors de l'eau. Soit il nage et produit par ses mouvements une poussée supplémentaire, de l'ordre de 50 N, capable de le maintenir dans cette position, soit il ne peut pas nager, et dans ce cas il faut un dispositif (gilet) capable de produire cette poussée.

Le principe du gilet est donc d'avoir un volume enfermant de l'air qui, s'il est immergé, produit une poussée vers le haut. Un gilet "100 N" produira une poussée de 100 N s'il est complètement immergé. Dans l'exemple ci-dessus, il suffirait donc qu'il soit à demi immergé pour maintenir la personne en question la tête hors de l'eau.

Donc lorsqu'un gilet, produisant une poussée de 100 N lorsqu'il est immergé (ce qui veut dire que son volume est d'un peu plus de 10 l), est homologué pour des personnes de 30 à 70 kg, cela signifie qu'on considère qu'en dessous de 30 kg il sera insuffisamment immergé (inconfortable, mal maintenu, ...) et qu'en dessus de 70 kg il sera dangereux car ne produisant pas une poussée suffisante pour maintenir la tête hors de l'eau un individu dense (peu de masses graisseuses) et qui porte sur lui des vêtements, des bottes, des accessoires lourds et également denses.

L'usage des deux unités distinctes, N pour le gilet, kg pour l'individu est donc tout à fait justifié et ne relève pas d'une volonté de "ne pas oublier ces bons vieux kilos comme unités de poids", ce qu'ils n'ont en fait jamais été.

CQFD

01 juil. 2006
0

Les bavards!
P..., on se croirait au bistrot. L'ambiance est super sympa mais personne de réponds à la question. Ca ne fait rien, merci à tous d'avoir fait avancer le shimili miiliii mili biliiilliii shmililibilick OUF!
J'adore ce site :)

n'empêche qu'aprés y avoir passé quelques heures, je crois qu'on est en droit de croire qu'on peut croire que:
1) chaque catégorie de brassières est définie pour l'administration européenne par un nombre de Newtons (50, 70, 100, 150, 275)
2) le chiffre de l'appellation correspond à la flotabilité requise pour une personne de 70 Kg (en catégorie 70Newtons, (aide à la flotabilité, pas gilet de sauvetage), la brassière prévue pour un individé de 70kg offre une poussée de à peu prés 7kg (70newtons)
3) à chaque appellations à partir de 100N, la norme impose une capacité de retournement de la"victime" dans un laps de temps donné.
4)Un gilet pour Bébé est forcément un modèle 100N, mais offrant une poussée vers le haut (flotabilité) de (je ne sais plus, oups) environ 2kg (20newtons)

Vous ne trouvez pas que la sécurité devient un art réservé à notre élite intellectuelle?

Merci encore à tous
Alex

01 juil. 2006
0

WOUI
Et en plus si tu navigues sur la grande bleue et que tu passes les détroits, il va te falloir changer de gilet. Archimède s'en tape encore sur le ventre.:mdr:

01 juil. 2006
0

ah non Aroc!

"4) une gilet pour Bébé est forcement un modele 100N"

Surtout pas car tu le noies ton bébé car la flottabilité du gilet est trop grande et le col ne joura pas son role de retournement .il faut une brassiere de 50N.

josé

01 juil. 2006
0

non José.
je resigne et contresigne. Le gilet est "homologué 100n", mais sa flotabilité n'est pas de 100n, elle est prévue selon la taille du bébé;
3 à 10kg, 10 à 20k et aprés c'est pour les enfants, 20 à 30kg, 30 à 40kg.
Il sont tous homologués "100N", ce qui ne signifie pas qu'ils portent 100n
Ce type de gilet offre une poussée de 100N pour la catégrie 70kg et plus
Alex

01 juil. 2006
0

Aroc ...
Méfie toi ! Tu prends tout doucement le travers du journaliste :-D Tu ne veux que des réponses simples à un truc qui est compliqué ...

Si c'est la règlementation, c'est facile, division 224 et autre norme ISO à se taper, faut pas être une élite, faut juste avoir la patience de tout lire et apprendre par coeur.

Si c'est le fonctionnement réel que tu veux, il y a eu quelques bonnes réponses, et ce ne sera jamais simple.

01 juil. 2006
0

Normes techniques ...
les normes techniques ne sont pas faites pour les usagers, elles sont faites pour le constructeurs. L'usager n'a pas besoin de les comprendre, ni même de les connaître.

Il doit simplement savoir dans quelle case il doit se ranger (pour les gilets, son poids) et si ce qu'il achète est conforme à la case choisie (côtier, hauturier, plate forme offshore, etc ...)... Ensuite il a confiance (ou pas) dans ceux qui ont pondu la norme technique. Quand on roule en bagnole, on est assis que quelques milliers de normes et quelques centaines de kilos de papier qui les décrivent. Aucun usager de sa bagnole ne les connait.

J'ai fait partie quelques années d'un organisme de normalisation technique de résistance au choc des matériaux. Bien entendu ce qui en sort en fin de compte est un compromis affreusement biscornu et compliqué entre des théories exactes mais irréalistes, des intérêts contradictoires entre coût et performance, plus quelques lobbies bien sentis :reflechi:

Donc, pas très intéressant de les décortiquer, et impossible d'en déduire des lois physiques fondamentales. Cela explique pourquoi tout le monde s'en fiche ;-)

01 juil. 2006
0

pas du tout
J'essaie d'expliquer des choses que tout le monde croit savoir, que j'ai mis un bon moment à décortiquer. Le fait d'en parler ici prouve que 1) tout le monde s'en fout, et ça me fait un peu marrer
2) que les législation sont faites par des martiens pour des martiens
3) qu'en s'y mettant à plusieurs et en prenant le temps on se couche moins con

et puis je ne suis pas journaliste, seulement pigiste (le truc d'en bas)

chÖ
Alex

01 juil. 2006
0

pas de réponse ? ? ?
Il me semble au contraire que plusieurs répondent à la question, les explications de Sailsoft notamment me paraissent très claires.

Ces derniers temps, avec le développement de l'informatique, on a souvent tendance à vouloir que tout soit simple : le fameux 'un simple clic suffit". Ce n'est pas forcément une bonne chose.

En tous les cas merci pour toutes vos explications.

01 juil. 2006
0

Il manque une petite précision
Bonjour,

La valeur de 100 N , 75 N etc... est assortie d'une norme (EN 393, EN 395, EN 396,EN 399, ou d’un modèle conforme à la division 311 équipements marins ) qui définit quelques autres points outre cette force exercée par le gilet (exprimée en newton ...).

Le retournement n'est que le fait de la conception du gilet qui permet de ne pas avoir le nez dans l'eau.

Cordialement

JJB

01 juil. 2006
0

Souvenir...
Ha les gilet à retournement automatique quel panard pour faire la sieste dans l'eau au lac du der! Quand on sortais du gastos et que l'on avait fait un gros "coucou" à la cave et au plateau de fromage...
Il faut juste faire gaffe à rentrer dans l'eau progressivement... hisotoire d'hydrocution. Le gag idiot était qu'il fallait que l'on s'acroche au bateau sinon on dérivait!

01 juil. 2006
0

ne les écoute pas, mon pote
ils ont tout faux.......

un NEXTON, c'est un mec qui pionce sous un pommier et qui reçoit une pomme sur la tronche

c'est simple

amicalement

01 juil. 2006
0

en laissant les mouches en paix
quoique sur ce fil elles préfèrent nous regarder de face..

les brassières sont vendues avec une double spec en général: la flottabilité en newton ET le poids conseillé de l'équipier à mettre dedans en kilos!! pas la peine de se casser la tête!

un petit coup aux mouches:
le newton est l'unité de force, le poids étant une force particulière, et c'est une unité cohérente avec toutes celles utilisées actuellement en calculs et formules techniques: energie en Joule ,pression en Pascal, etc... ce qui evite de trainer les coefficients "humains" comme l'accélération de la pesanteur terrestre ou la densité du mercure ,ou autre, dans les calculs.

ainsi nous devrions parler pour les manilles de 8 de résistance de 30KN au lieu de 3T! mais les unités ont la vie dure... comme le mille marin, le pied de longueur et le passe coque de 1/2 pouce!!!

01 juil. 2006
0

J'ai pas tout lu
Et rien compris!

Mais c'était pas un con ce Newton!!!!

C'est la conclusion que j'en retire :mdr: :mdr: :mdr::mdr: :mdr:

01 juil. 2006
0

avec tout ça
le mec Newton n'aura pas besoin de gilet pour se retourner dans sa tombe !

01 juil. 2006
0

J’avoue être bien incapable

de répondre à la question particulière des brassières...
Puisque, aillant comme il se doit, pour satisfaire aux obligations légales, ces trucs à bord toujours empaquetés dans leurs conditionnements d’origine depuis au moins 30 ans
Je n’ai jamais prix la peine de regarder comme on s’en sert… et encore moins si cela permet de mieux flotter !

Cela dit comme je ne veux pas mourir idiot, (ce sera difficile) je vous promets de regarder un jour ce truc de moins loin… et de vous faire un compte rendu de la chose! :bravo:

Pfffzzzz

02 juil. 2006
0

méfie toi
des emballages: il est marqué "ouverture facile" mais il faut un couteau et un quart d'heure.. sur les paquets de café en tout cas (:&gt)

01 juil. 2006
0

l'age du capitaine
58 ans qu'il n'a pas porté une brassiére ... son age ? fait chaud .. non ? une brasserie ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (83)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021