C'est quand même construit léger, les voiliers de grandes séries...

Après avoir construit un tank (Albion 36 en acier, plans Caroff) avec lequel j'ai navigué durant une année sabbatique sans toucher la caisse à outils, je suis passé au polyester de grandes séries.

Après un First 25, où le contremoulage ne permet pas d'aller tout voir, je suis en train de rénover un Sun Light 30.

Une fois les vaigrages qui se décollent enlevés, je tombe sur des contre-plaques d'embases de chandeliers de 1mm (!) en acier (re !), et pas en inox. Vu que ça travaille toujours un peu, il y a des infiltrations et l'acier, et ben, il rouille... Voilier de la fin des années 80, environ 20 ans, il ne reste plus rien de ces contreplaques... Juste un tas de rouille qui s'effrite !! Et le tout noyé par dessous par stratification, éclaté par la pression de la rouille. Le tout à dégager à la ponceuse, restratification et pose d'une vraie contreplaque de 5mm en Inox. Un peu long, très poussiéreux, vraiment pas accessible derrière les aménagements, c'est un travail de 4 jours à temps plein, mais ça ne bougera plus ! Bon, pas grave, c'est pas structurel...

2ème découverte, bien plus sidérante ! Sur chaque bord, 3 barres inox de 12mm reprenant les efforts des cadènes, vers un renfort longitudinal sur chaque bordé. Ces 2 renforts longitudinaux en CP stratifié de 20mm sont eux-même stratifiés sur 3 membrures. Sauf que c'est un peu léger, les 6 jonctions lisse/membrure sont tous délaminés et cassés !!! La reprise des efforts ne se transmet plus à la coque, voilà une jolie cause de dématage ! C'est hallucinant de voir comment c'est construit léger.

Du coup, fabrication de pièces en inox de 10mm (trop fort ne nuit pas), reprenant les efforts directement sur les membrures. Là aussi, ça ne bougera plus.

Pour l'instant, je n'ai démonté que ça, mais ça fait un peu peur...

Et je suis sûr que la plupart des voiliers sont construits comme ça, à part certaines marques. Brrrrr...

On dirait que les voiliers sont conçus pour naviguer 3 semaines chaque année, dans des conditions estivales. Ah oui, c'est peut être ça.

C'était juste un message pour partager ma sidération...

2 photos jointes :
* contre plaque d'embase de chandelier en acier de 1mm totalement détruite par la rouille
* Reprise d'effort de cadène sur une structure stratifiée délaminée.

L'équipage
03 mai 2017
03 mai 2017
0

En effet. Mais je ne pense pas qu'il faille pour autant généraliser.
C'est sur que si les chandeliers sont laissés branlants pendant un paquet de temps, ce ne peut que se détériorer. Tout dépend de l'entretien et du soin apporté par les prpriétaires précédents. Il a y encore beaucoup de bateaux de grandes productions produits dans les annees 70-80 qui sont en tres bon etat.
Courage pour la remise en état, en tout cas le SL30 est dans ma short liste ;-)

03 mai 2017
2

@FaF33 Tu vas foutre la trouille à tous les proprios de Sun Light 30 ! :mdr: :jelaferme:

03 mai 2017
0

bonsoir
difficile de comparer deux bateaux aussi differents , mais c'est inquietant de voir l'etat , ce qui est pareil pour beaucoup de chose
" modernes " .
ont aimeraient tous que nos voiliers soient en dehors de ces modes de construction .

salut

04 mai 2017
2

moi je pense que c'est comme les politiques, il FAUT a priori generaliser..L'epoque est au bling bling au j4menfoutisme? et si ce bateau qui a 20 ans est dans cet etat je vous laisse imaginer comment sont ceux d'aujourd'hui , pour exemple ce tres grand bateau de grand luxe ( privilege) qui demate et coule sans meme avoir chaviré.
.
acheter le materiau qui vous convient mais une fois de plus je vous exorte a ne faire aucune confiance auX constructeurS et aUX architecteS, mais a juger par vous meme...contrairement a son statut "fiscal"ou "financier" un bateau n'est pas un bien mobilier, et vu l'investissementil doit durer des decenies sans broncher du point de vue structurel et pour ce qui est du gros oeuvre, d'autand que tout de meme la plupart ne font pas les 6 ocean sans escale, loin s'en faut

04 mai 2017
2

Euh, au fait, fin des années 80, ça doit plutôt faire 30 ans, non ? :reflechi:

30 ans SANS entretien dans un milieu marin, y a pas grand chose qui tienne le coup... :heu:

04 mai 201704 mai 2017
3

En même temps, Sun "light", on ne peut pas dire qu'il y a tromperie sur la marchandise :-p
Dans l'idéal une bonne expertise aurait permis de déceler ces soucis, à condition que l'expert ne soit pas lui même léger...
Il serait aussi intéressant de savoir ce que vont découvrir dans 20 ou 30 ans les nouveaux propriétaires de ton précédent bateau acier .

04 mai 2017
0

C'est sûr que c'est pas cool.
En même temps, il y a quelques milliers de Jeanneau et autres construits avec les mêmes procédés et qui ne rencontrent pas de problèmes majeurs.
.
J'ai navigué 20 ans sur un Attalia à peu près construit pareil, avec le pont qui fait des bosses autour de cadènes non directement reprises dans les renforts, avec une coque qui se déforme sensiblement à chaque posée sur ber, l'âme CP des varangues qui pourrit, ... Et pourtant, selon les contributeurs conservateurs de ce forum, il fait partie des bateaux "comme on n'en fait plus maintenant"
Après 25000 miles environ et un sérieux talonnage en 98, à l'âge de 34 ans, il navigue toujours.
Donc, il faut relativiser.
C'est sûr que si c'est pour aller faire les 40ème ou le TDM à contre sens, ce n'est pas le genre de bateau fait pour. Mais tout qui est un tant soit peu au courant et qui serait tenté par ce genre d'aventure le sait très bien. Si je devais traverser le Sahara, je préférerai prendre un Defender qu'une Scenic.

04 mai 2017
0

«C'est sûr que si c'est pour aller faire les 40ème ou le TDM à contre sens, ce n'est pas le genre de bateau fait pour.»
Un Attalia, c'est le petit frère du Sun Rise, non? Enfin je dis ça... :heu:

04 mai 2017
0

Tu veux parler de Shouten, le bateau d'Alain Maignan... sur que le boulot fait dessus pour son 1er TDM était conséquent. Et la préparation en vue de son TDM en allant vers l'ouest (contre les vents dominants) est aussi à la hauteur de l'enjeu.

alainmaignan.wordpress.com[...]/

04 mai 2017
0

Certes,
Mais si on parle du SunRise qui a fait un TDM par les 3 caps il y a quelques années, il reconnaître qu'il avait été très sérieusement modifié par son propriétaire.

04 mai 201704 mai 2017
0

Ça reste une bonne base ;-)
C'est pas moi qui le dis c'est un vendeur de chez Contest rencontré au salon de Düsseldorf.

04 mai 201716 juin 2020
0

c'est ce constat qui m'a donné le courage de commencer les travaux de rafraichissement de ma monture. 70% de travaux "esthétiques" et 30% de travaux qui améliore la navigation.

04 mai 2017
1

Ben sur le First 30 que je connais bien, contre plaques des chandeliers en inox, cadènes très bien reprises, rien ne bouge.

Bateau tombé de son ber quasi sans dégâts, dans le gros temps rien ne craque etc.

Ne pas généraliser

06 mai 2017
1

Mais la versio "évolution" était plutôt très légère.
Mais c'était un bateau "de course". Ceci explique peut être cela!

04 mai 2017
0

un first 30 n'est pas un modele de mediocrité et ne rentre pas dans ce cadre

04 mai 2017
1

Hum !...
Es-tu sûr qu’il y a des contre plaques inox sur ton bateau ? En tout cas sur le mien il n’y en a pas, et j’ai d’ailleurs renforcé à l’occasion du remplacement des pieds de chandeliers.
Quand aux cadènes, je ne suis pas aussi enthousiaste que toi sur leur montage, et c’est d’ailleurs aussi un point que j’ai revu. Mais bon je suis d’accord avec toi pour dire que globalement le first 30 est plutôt solidement construit, à la truelle, mais solide !
;-)

04 mai 2017
0

@bateauPegase C'est quoi comme voilier ? liaison coque /pont des profilés ?
Beau travail :bravo:

04 mai 201716 juin 2020
0

Série utlra limitée construit à Saint-Rémy (chantier disparu depuis). Je n'ai qu'une partie des plans et une signatue de l'architecte. J'ai essayé d'avoir plus d'info, mais sans succès. C'est le numéro 4 sur 4.

Au début je pensais mettre un liston standard. Mais la liaison pont/coque fait 9 cm d'épais sur 15 cm de haut (ensuite c'est un peu moins épais - entre 5 et 7 cm). Comme je voulais fixé en traversant, le standard n'allait pas. Du coup, on a viré le liston en bois d'origine, quelques heures de ponçage et 3 kg d'enduit plus tard, on a ce résultat. Il manque encore les cale-pieds entre chaque chandelier. Il seront en tube inox de 20mm. Tout l'inox a dû être refait sur mesure.

J'ai aussi posé un liston caoutchouc pour rattraper un décallage d'épaisseur (8mm) sur la coque, qui était utilisé pour calé le liston en bois.

Et tous le bateau à le même échantillonage :pouce:

En condition difficile, je serai fatigué avant lui...

04 mai 2017
2

Ne pas généraliser:
-A 40 Archambault: 40 à 50000 milles dont les 2/3 en course. Tout est d'origine, même le mat. Aucune entrée d'eau, aucun problème de structure.
-Sun Odyssey 40: (Jeanneau comme le Sun Light) 15 à 20000 milles dont les 2/3 en course Tout est d'origine,une entrée d'eau (hublot tribord), aucun problème de structure.

04 mai 201704 mai 2017
0

faut pas generaliser heureusement mais pas a priori, on peut acheter en confiance un bateau de grande serie de plus de 20 ans..
lorsque j'ai acheté mon yacht, j'ai tourné pendant 18 mois 3 jours par semaine, et vu absolument tous les bateaux a vendre ou pas au moins exterieurement de perpignan a menton, et bien c'etait deprimant j'ai cru que je ne trouverai jamais rien de serieux et fiable dans mon budjet pourtant a l'epoque assez confortable
j'ai fini par trouver celui ci en bretagne, il y avait 0 defaut de structure , 0 electrolyse tout betonné , du coup comme un con j'ai payé trop cher.
j'aurais preferé un platic pour la facilité d'entretien mais vraiment c'etait la roulette russe.
ce qui dessert le plastoc de la grande diffusion et le peu de serieux de beaucoup d'unités, de la meme façon que alubat et garcia ont deservi ( est ce encore vrai?) l'alu, ou que les plans caroff mal finis ont desservi l'acier
destiné au 50 eme ou pas un bateau ne doit avoir aucune avarie quelque soient les conditions si le skipper fait son boulot

04 mai 2017
2

Bonjour,

En quoi Garcia aurait contribué à desservir l'alu ? C'est considéré comme la reference en matiére de construction alu. Des faits précis en appui de cette affirmation ? Merci.

05 mai 2017
0

Bonjour.

Je pense clairement que l'orsque on encense ou a l'inverse on critique une marque, la moindre des choses c'est de documenter ses propos. Et non pas d'evoquer tres vaguement des on-dits.
J'ai un Ovni 36 de 1990, le numero 6 de la série.
Ce bateau a subit un cyclone aux antilles, en 2005, avec chocs sur le bordé et enfoncement.

Il navigue parfaitement. Dans des coditions plutot musclées puisqu'on parle des canaux en periode hivernale aux antilles, ou le vent réel descend rarement en dessous des 20 noeuds, avec la mer qui va avec. 40 noeuds de vent apparent au prés au retour de saint Vincent, avec la mer du vent. Le bateau filait ses 8 noeuds sous trinquette deroulée et deux ris, sans aucun soucis.

Quelques deceptions, par exemple lorsqu'en demontant un habillage en Orme massif, on s'apercoit que les vis bois sont en ferraille, donc rouillées , et non pas en inox.

Aucune trace d'electrolyse sur le bateau, a part dans l'espece toilettes/ douche , un carré de tole perclus de chancres electrolytique, que je fait d'ailleur remplacé cette année. Et sur la partie fixe du safran, abritant le verin inox de remontage de la pelle. Il n'y avait pas d'anode a cet endroit la, et la tole amovible était perclue de chances electrolytiques, anodes posées, rien a déplorer depuis.

De meme, les fils electrique des éclairages cabine arriere, étaient collés a la stucture, sans etre protegés par une gaine, contrairement a tout ce que j'ai fait reinstallé depuis. Ce qui n'est pas top, je le concéde.

Un SAV du chantier Alubat irreprochable, traitant un client ayant acheté une occasion comme un client ayant acheté du neuf, testé au moins jusqu'au rachat du chantier avec sa periode de redressement judiciaire.

Il y a tant a voir sur les bateaux flambants neufs de Grande série arrivant au Marin chaque année, sur des tailles de 50 pieds minimum, avec des ailerons collés au sika pour tel catamaran de 44 pieds d'une tres grande marque Francaise, se decollant avec perte d'aileron au moindre beachage suite a rupture bouée mouillage, que j'ai du mal a entendre que Alubat ou Garcia ont une réputation surfaite.

Documentons chacun de nos propos des qu'il s'agit de décrier ou au contraire d'encenser tel ou tel bateau, sinon c'est le café du commerce qui n'apporte rien.

Cdt

06 mai 2017
0

Merci pour cette info. Tu peux developper: Concrètement, quel est le prb concernant le tube de jaumiére ?

06 mai 2017
0

Concernant le verin de relevage du safran, c'est un vrai soucis, la seule solution que j'ai trouvé c'est de l'actionner reguliérement pour éviter la formation de la sous couche qui permet ensuite aux coquillages de se developper. En mouillage qui dure, la pelle est relevée.

06 mai 2017
0

Je me faisait la même réflexion ...

Un ovni 36 de cette époque doit avoir environ 9,5m à la flottaison non?

07 mai 2017
0

Tout dépend de l'angle de près

07 mai 2017
0

J'ai aussi naviguer sur Ovni 35 et Ovni 40... Je n'en garde pas un souvenir impérissable, surtout au près...mais pour l'échouage, pas mal.karibario.blogspot.fr[...]ch.html

05 mai 2017
0

eh bien bon nombre du moins avant ( est ce encore le cas) avaient des circuits electriques farfelus avec des fuites partout, si l'on regarde l'etat des carenes des vieilles coques on trouve souvent de l'electrolyse tres etendue , intraitable,..et en plus ces gens ont phagocyté le marché.
"considéré comme reference" sans doute d'apres la pub et le on dit mais qui peut objectivement dire que c'est vrai
en fait c'est comme tous les produits "populaires" on en voit partout donc onn en deduit que c'est de la qualité..la force du marketing.
.
la reference de l'alu c'est pas alubat ou garcia , c'est meta ou pouvreau par exemple

0

Juste pour susciter une réflexion, je me permets d'extraire de ton texte ce paragraphe :

"Un SAV du chantier Alubat irréprochable, traitant un client ayant acheté une occasion comme un client ayant acheté du neuf, testé au moins jusqu'au rachat du chantier avec sa période de redressement judiciaire."

Juste pour susciter une réflexion :heu:

06 mai 2017
0

bonjour,
en qualité d'ancien pro j'ai eu l'occasion d'intervenir souvent sur des ovni
personnellement j'ai possédé un ovni 35 sonate .
le bilan est plutôt négatif par rapport à d'autres constructions mieux réalisées et surtout moins chères ....
faire l'économie d'un traitement du tube d'étambot de de jaumière me parait rédibitoire ,quand on le signale au chantier ,la réponse c'est suffisamment épais avant que ça perce ....
le vérin de relevage de la pelle du safran est en position sorti en position normale ,les coquillages se collent sur l'axe et à la remontée cisaillent le joint
et le vérin fuit .....sans parler de la pollution ...,les vaigrages indémontables .
le tradmaster qui permet à l'alu du pont de pourrir en dessous ,les peintures qui cloquent ..et j'en passe ,je ne veut pas démolir le chantier il y arrive très bien tout seul ...
alain

06 mai 2017
0

ovni 36 a 8 nds au près dans les canaux , un vrai bateau de course .....

07 mai 2017
1

Mieux qu'un régatier : "40 noeuds de vent apparent au prés au retour de saint Vincent, avec la mer du vent. Le bateau filait ses 8 noeuds sous trinquette deroulée et deux ris"

07 mai 2017
0

Bon plein au mx

04 mai 2017
0

Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'une production essaye d'optimiser les couts de production. Dans les années 90 je louais en Med un Gibsea 106 qui avait de très bonnes performances mais il manquait une varangue sur deux par rapport aux plans et le mat s'enfonçait de 1à 2cms faute de vraie épontille et des fuites indéterminées couronnaient le tout. Le bateau a été mis conforme aux plans après 10ans de procédure (après il marchait encore mieux). Je n'aurais jamais envisagé une transat avec une telle fabrication (j'ai donc acheté ensuite un acier Caroff, un vrai bateau et un vrai coffre fort). Le principal de la production est destiné aux loueurs qui les revendent très rapidement en fin d'amortissement accéléré. Ils sont alors déjà très dégradés dans les aménagements, malgré les cautions de location dissuasives.

04 mai 201716 juin 2020
0

Reprises diverses trop légères, ça semble être le lot des séries "pas chères " mais qui valent cependant un bras.
Y'avait eut un post ici d'un membre qui parlait se son Oceanis tout neuf qui avait vu le gelcoat du pont se fissurer autour des cadénes.
Logique, elle etaient fixées boulons/rondelles à travers le pont, sans reprise aucune !
Sur mon Class10, j'ai refait les fixations de chandeliers qui étaient montés avec des grosses rondelles en alu (au mons ça rouille pô !)
Mais question maintient, ça branle et ça fini par abîmer la strate.
Alors contreplaques inox sous toutes les fixations et ça tient bon (pour 10 ans)
Mais quand on va voir du côté de chez Swan, vauquiez, Amel, on voit pas ces montages BaclésPassolides, mais c'est pas un bras, c'est les deux bras et un oeil. ..!

04 mai 2017
0

Sur mon first 30 les chandeliers sont montés exactement de la même façon que sur ton class 10, sans contre plaques.
Je n'en pas rajouté, mais j'ai renforcé en comblant la partie creuse avec de la choucroute et ensuite stratifié par dessus. Le montage est maintenant beaucoup plus rigide et solide.

04 mai 2017
0

Un kirié 27, il ouvre sa quille, pour travaux, le lest!! Des bouts de cornières et autre fer a béton !!!
Le Shérif, les varangues, des tasseaux chênes,30x30, straté mâte!!! La quille balance.
Etc, etc. Ces construit pour resté au port. Le patron d'un chantier naval, me disait qu'à part les X-yacht!!!

04 mai 2017
0

jue connais un X 4O récent qui a arraché une cadène tribord...

04 mai 2017
3

Pourquoi diable ces constructeurs fabriqueraient des bateaux solides alors que ces même bateaux vont naviguer en moyenne 2-3 semaines par an et que nous les voulons les moins chers possible !
Si la qualité Wauquiez était ce que la majorité d'entre nous considérait comme indispensable ce chantier ne serait pas tombé en faillite.

04 mai 201704 mai 2017
1

si vous ne les achetiez po ca se vendrait po..et toujours moins cher c'est pas le client qui a inventé ce concept c'est le chantier...
et il n'y a que ca autour de nous :"regardez la belle clio surequipée" avec ses faux chromes en plastoc po chere
moins cher les 15 cotes de porc degueu chez leclerc , moins cher, les banane prepourries de chez leadle, moins cher la free box pour des programmes hautement intello, moins cher windows qui marche que 10 ans etc...
Achetez du beau du cher mais achetez moins et moins souvent...au bout du compte on y gagne mais faut pas etre pressé..mais le cher n'est pas forcement beau, toujours douter , verifier, inspecter

04 mai 2017
5

bonjour,
un bato se vend au poids .
les constructeurs ont réussi à nous mettre dans la tête que plus c'est léger mieux c'est ,je crois qu'il y a une limite à ne pas dépasser ....
prenez un wauquiez ,un swan,un hr ,ce sont des déplacements moyens qui sont confortables et marchent bien .
ces nouveau voiliers qui veulent ressembler à des vor60 sans en avoir ni la structure ,ni les performances ne sont pas vilains puisque les modes sont alèatoires .mais extrèmement fragiles.
on entend parler de ponts qui se soulèvent ,de quilles qui bougent
confier sa vie et celle de ses proches à ce genre d'outils ,c'est un peu de l'inconscience ..
alain

2

Ben moi je trouve que les bateaux modernes de serie sont plutot bien constuits et mieux que ceux des annees 80 :-)

04 mai 2017
0

:pouce:

04 mai 2017
0

ceux des années 80 ont en générale vu leurs défauts corrigés, c'est le cas pour mon gib sea 106, renforts des cadènes de bas haubans avant et de l'étambrai et encore pleins d'autres petite choses... sur un first 35 la platine supérieure de l'étambrai a cassée, on a transpercé le pont... sans démater... depuis c'est beaucoups plus solide...

04 mai 2017
0

C'est que du tape à l'œil !!!

04 mai 2017
1

alain et le Mr de Dusseldorf ont tout dit
les bateaux sont dessinés par des architectes
mais construits sous la direction de contrôleurs de gestion...

avant leur prolifération :
36 pieds
10t
50% de rapport de lest
carène IOR

tu pouvais voir venir ;-)

05 mai 201716 juin 2020
1

Oups, en effet, 30 ans... pas 20... Que le temps passe vite ;)

Quant à une expertise, je vois mal un expert durant une visite avant achat, démonter le bateau pour accéder à tous les points à vérifier.

Pour info, pour voir l'état de la contreplaque de chandelier à bâbord, il faut décoller le joint du plan de travail de la cuisine (version proprio), dé-clouer les baguettes en bois de finition, enlever tous les façades supérieures de la cuisine et le joint d'étanchéité avec le plan de travail, enlever tous les tirants de cadènes, dévisser et enlever le bloc meuble d'un seul tenant, meuler la stratification et enfin accéder à la plaque et aux écrous.

Je l'ai fait, ça prend une demi-journée de démontage. Ca ferait une expertise à plusieurs milliers d'euros pour tout voir dans le bateau, sans compter le remontage, qui forcément laissera des traces. Et quid sur un bateau contremoulé ?

Bref, une expertise avant achat, ce n'est qu'un constat visuel, sans démontage. Juridiquement, si l'expert avait des outils, il aurait dù TOUT voir, ce qui est très engageant. D'où l'absence de tout outillage. Une expertise, cela vaut le coup pour l'acheteur peu expérimenté, qui a besoin d'un accompagnement compétent. Un ami peut aussi faire l'affaire.
Les experts maritimes sont par contre très utiles pour tout ce qui est sinistre.

Enfin, voici une photo de cette contreplaque de chandelier réparée (strat verre/polyester, inox 5mm et sika).

Sinon, j'aime mon bateau, j'ai les compétences pour reprendre les points faibles, et j'adore bricoler... Bref, tout va bien ;)

05 mai 2017
0

C'est vrai que l'expert ne peut pas tout deviner, mais en ayant fait faire une, cela m'a évité une grosse c.... Un simple taping permet de déceler des défauts cachés et un expert connaît parfois les défauts à surveiller de certaines séries.
@Mayko,
Il ne s'agit pas de se couvrir, mais de savoir où on met les pieds en connaissance de cause.
Après si on est bricoleur on sort la caisse à outils.. ou pas.
Accessoirement pour un premier achat cette expertise m'a permis d'apprendre ce qu'il fallait regarder en priorité et ça c'est pas inné.

05 mai 201705 mai 2017
3

une expertise avant l'achat ca ne sert a rien ...vous vous imaginez toujours que parce que vous avez un document vaguement officiel ce qu'il y a dessus vous couvre...mais non..c'est un peu comme s'assurer perte totale plutot que de choisir un bateau qui ne coule ni ne casse...
.
si on connait le milieu marin suffisament pour y emmener sa famille ou ses proches, on doit etre capable de juger de son achat, et bien sur le bateau neuf ne doit pas passer au travers de cette "inspection".
.
personnellement un bateau donc les cadenes sont betement boulonnée a travers le pont ( contre palque ou pas), n'est pour moi pas destiné a la navigation ou alors juste dans le golfe du morbihan ou de st trop...a vrai dire avant de connaitre le forum je ne savais meme pas que c'etait possible!!

06 mai 2017
2

"a vrai dire avant de connaitre le forum je ne savais meme pas que c'etait possible!!" donc tu ne connais finalement rien au domaine des voiliers ;-)

06 mai 201706 mai 2017
0

mayko me fait toujours bien rire ...

ce qui veut dire que pour acheter un bateau ,il faut etre architecte ,ingenieur,electricien,grand bricoleur et en plus grand marin ...les autres allez vous faire rehabiller la plaisance ce n'est pas pour vous ..c'est réservé à une "élite" dont j'en fait parti..

06 mai 2017
0

Une question : il y a bien des cadres (avec suffisamment de pouvoir) de ces chantiers qui ont achetés un voilier de leur production avec des modifs particulières ...renforts inox...les employés doivent savoir ! :jelaferme:

06 mai 2017
0

bien sur que les ouvriers savent mais pas les "architectes"

06 mai 2017
0

bonjour a tous
j'ai vu dans les années 80 des bateaux dont je tairais le nom ou il fallait fermer la porte des toilettes pour naviguer au prés car la coque vrillait

et cette p....de porte servait d'épontille après tu ne pouvais plus l'ouvrir ou changer de'allure.......ça c'est de l'aventure

06 mai 2017
0

il y a une question simple que l'on peut se poser :

comment ce fait-il qu'il n'y a pas d'architectes navals dans les chantiers industriel qui construisent des chalutiers ,des remorqueurs ,des paquebots etc etc ..et qu'ils se cantonnent tous sur des petites barques de 10/15m ..

alors que l'on voient des archi batiment concevoir des gares,des gratte,ciels , des moments extraordinaire et pas seulement de simple petites maisons

06 mai 2017
0

parce que pour une petite maison (moins de 120m² SHON de mémoire), la loi permets de se passer de leurs services
et que pour un gros bateau, le chantier est déjà suffisamment gros pour avoir le personnel qualifié en interne et que la loi n'impose pas de passer par eux ?

Sinon, aucune idée, mais je présume que si tu pose cette question, c'est que tu a déjà un début de réponse, ou tout au moins une opinion à ce sujet

06 mai 201706 mai 2017
0

heu ....tu veux dire que la conception d'un chalutier ne necessite pas la présence/participation/sous-traitance d'un architecte naval?
soit , mais cette compétence est remplacée par quoi pour la validation des plans auprès des zautorites?

peut etre que tu bossais dans une boite fantome ( ou t'es pas tres curieux) car :

www.ouest-france.fr[...]1664545

06 mai 201706 mai 2017
2

José, extrait du lien de redermor2:
"Le Cayola est le fruit d'une étroite collaboration entre l'Armement coopératif artisanal vendéen (Acav), le cabinet d'architecture Mauric, à qui ils en ont confié la conception, et les chantiers Piriou qui ont assuré la construction du navire en un temps record."

j'veux pas t'embêter ni te contredire, ni soutenir redermor2, mais JeanLittleWing et quelques autres vont râler si tu leur dit que Mauric n'est pas un archi naval… ;-) :litjournal: :langue2: :jelaferme:

06 mai 2017
0

et je rajouterais que Piriou est en train de faire des bateaux pour la Royale des fregates ,il y a pas l'architecte dans le coup ...

allez chez STX et trouvez moi un architecte qui soit responsable des paquebots ???

07 mai 2017
0

oui 1 seul !!! celà ne fait pas beaucoup face aux centaines de bateaux industruiel construit chaque année ..

j'ai passé toute ma vie dans les BE construction navale je les connaissais presque tous de l'interieur ainsi que les bureaux de classification , de mémoire je n'ai rencontré qu'une seule personne ayant un diplôme d'archi ,il était néerlandais .

Sinon tout ceux qui faisait de l'architecture était soit dessinateur projeteur,voir chargé d'étude avec une formation sur le tas ou les BTS construction navale ...

et les rares personnes se présentant avec un diplôme d'archi disparaissaient rapidement des BE .

alors par contre dans le batiment et bien les architectes sont eux partout du petit pavillon jusqu'à disons l'infinie !! donc pourquoi cela n'est pas le cas en naval ??

et evidement en cherchant bien on trouvera quelque exceptions comme toujours .. mais il serait bien comprehensible que tous les BE,toutes les conceptions de l'ensemble des navires ,plaisance ,et marchande, servitude etc etc devraient etre sous la responsabilité de personnes diplômées architecte naval or ce n'est pas le cas ...la tres tres grande majorité des archi on les trouvent uniquement dans la plaisance ...

donc on peut se poser des questions

07 mai 2017
0

ça devient difficile ,difficile !!! passons a autre chose

06 mai 2017
0

oui bien sur mais tout le monde peut constater le fait ...

les archi navals on n'en trouvent que sur les bateaux de plaisances je m'en ai jamais croisé un seul ayant la responsabilité de concevoir de grosses unitées

06 mai 2017
0

cette competence comme tu le dis n'était pas occupé par un archi ..

chez Piriou et ailleurs il n'y a pas d'architecte ,le BE n'est pas dirigé par un architecte naval et devant les ecrans on n'en trouvent pas non plus ...

06 mai 2017
0

mais oui ..mais est-ce qu'une exception est une regle !!!

Piriou je connais depuis les années 70... j'ai travaillé avec eux et pour eux ,je connais ou connaissait tout le monde dans le BE certains étaient des anciens collègues , dans le monde de la navale tout le monde se connaît ...

et excusez moi mais un bateau de 22m ce n'est pas extraordinaire il y en a des tas ...

06 mai 2017
0

Calypso'bis, arrête de dire des bêtises, ils travaillent pour des clients, il y as un archi célèbre qui a arrêté la plaisance, pour faire du bateau de travail. Et Vendredi 13 ou Club Med!!!

07 mai 2017
0

c'est bien d 'evoluer dans ton discours ...
mais personne n'a dit que l'architecte devait diriger ...c'est juste une qualification !
pour ma maison c'est le maçon qui décide..pas l'architecte ( lui il a propose le plan et l’échantillonnage ..)

et tes BTS construction Navale , il sont bien un module "architecture navale "

les bateaux ne naissent pas dans les fleurs ...

07 mai 2017
0

mais non...

07 mai 2017
0

Tu as Mauric, Auzepy-Brenneur(que je connais personnellement), etc..

07 mai 2017
0

Mauric était bcp plus mathématicien

06 mai 2017
0

Sauf erreur, par exemple, le Queen Mary II, fabriqué à St Nazaire, a été conçu par l'Architecte naval Stephen Payne. Et Tomas Andrew l'un des deux architectes concepteurs des Olympic, Titanic et Britannic est mort à bord du Titanic, après avoir calculé le temps que le bateau mettrait à couler.

06 mai 2017
1

mais non Stephen Payne était le representant de l'armateur au chantier . son role était de veiller à ce que le cahier de charge soit respecté ..ce qui n'était déjà pas mal ... il n'était pas l'architecte du chantier

06 mai 2017
0

peux tu regarder l'article qui contredit ce que tu racontes ...

06 mai 2017
0

Ces serait génial, c'est un ingénieur qui aurait aussi une compétence d'architecte.
Éventuellement l'inverse.

Car l'archi qui dessine au fusain et benne son crobard au bureau d'études et aux ingénieurs en disant demerdez-vous, ça gonfle; et cela explique beaucoup de dépassements de délai et budget.
(Je ne pense qu`au domaine immobilier bien sûr).

06 mai 201706 mai 2017
1

ingénieur et compétence dans une même phrase ?

j'dit ça j'dit rien…

:acheval: :acheval: :acheval:

[edit] patapé, c'est mes potes qui sortent de grandes écoles d'ingés qui disent ce genre de blagues… ou de constat :P [/edit]

06 mai 2017
0

@Calypso qui croit que les bateaux naissent dans les fleurs et que les competences pointues ne sont pas necessaires pour concevoir des bateaux ( meme de travail )

www.usinenouvelle.com[...]N201633

apres tu peux faire les recherches sur les concepteurs naval .

06 mai 2017
0

mdr,,,

07 mai 2017
0

le meilleur c'était feu Bombi.
les spountz ,quels merveilleux voiliers ,l'échantillonnage n'était pas négligé ,j'aimais bien la petite fleur sur la voile et le canotier du skipper ,on sentait le prof de dessin artistique ,
autrement il y avait un petit air de cutter nord américain la dessous
et les calibres pour les tailles avec la winchester dans le carré ,ça c'était du réve .
c'était autre chose que les bato plastiques sans âme que l'on lave au karcher .
alain

:oups: :mdr:

2

Oui c'est beau mais ca ne marche pas plus vite qu'un bateau de 8 ou 9 m :-D

07 mai 2017
0

et le père Marc Philippe qui a fait quelques voiles pour ces Spountz, car il avait la même philosophie ! :pouce:

08 mai 2017
0

hello, si on se croise un jour (du côté de Port Anna)je te parlerai de Marc et de son humour écrit :litjournal:

07 mai 2017
0

je l'ai connu, lui ! et César Orsini, des poètes ces mecs !! :whaou:

07 mai 2017
0

Il faut du rêve, mais quand on se retrouve avec le cauchemar de l'entretien du bois, on voit alors les choses avec plus de réalisme (actuellement à mon port d'attache un superbe bateau bois est en réfection. Une sournoise infiltration a ruiné la structure porteuse de la quille et de la coque. Bonjour les dégâts).

07 mai 2017
0

cauchemar pour certain ,grand plaisir pour d'autre :alavotre:

0

Oui c'est vrai ! Moi en tout cas j'ai essayé et je suis parti en courant ;-)

08 mai 2017
0

les spountz sont en bois moulé j'ai participé la construction de 2 à eurovoiles et à l'aménagement d'un stting bull en acier pour vuarnet
ce sont des batos passion qui durent plusieurs vies ...
alain

08 mai 2017
0

plutôt des maquettes navigantes très très belles

vu un à Lisbonne il y a longtemps, ils arrivaient de Bretagne au moteur sans avoir encore mis une seule voile !

trop de boulot pour un rendement très médiocre
mais beau évidemment

08 mai 2017
0

bonjour Alain, Marc m' a fait les calques pour un Lougre mais la réalisation m' aurait coûté trop cher, j'ai tout conservé ! :lavache:

08 mai 2017
0

A condition qu'ils ne s'ouvrent pas en deux...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nouvelle cuisine

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (197)

Nouvelle cuisine

février 2020