c'est possible un petit topo "la peinture pour les nuls"?

Bonjour,
J'ai commencé à m'intéresser à la peinture pour bateau...

Après lecture du forum, je m'y retrouve plus...
peinture à l'eau, bi composants, acrylique, epoxy, pour camions (sic), pour sols (resic)...

Est ce quelqu'un pourrait m'expliquer en quelques lignes l'utilisation des différents types de peinture, ou m'orienter sur un document vulgarisant explicatif?

(à ce sujet, je remercie le rédacteur inconnu du document "les composites" distribué sur ce forum qui m'a permis d'y voir plus clair dans la mise en oeuvre des résines et fibre de verre)

Merci d'avance pour vos réponses qui me permettront d'orienter mes recherches sur la question, et qui me vaudront probablement plus tard le traditionnel "mais si tu sais tout, pourquoi tu poses la question?" ;-)

L'équipage
29 juin 2018
29 juin 2018
0

Il serait bon de formuler ta demande en indiquant plutôt quelle peinture pour quel usage et sur quel support et milieu d'utilisation. A partir de là, tu peux mieux écrémer et faire un choix.
Peinture à l'eau = peinture acrylique
peinture bi-composants = peinture époxy ou peinture à base de résine(-s)

29 juin 2018
0

ah ok, merci, c'est plus clair...je pensais pas que c'était aussi simple.
je vais chercher des infos sur ces deux types.

29 juin 2018
4

Généralement y a une étiquette sur chaque pot de peinture qui indique ses qualités en plus de son pouvoir couvrant, temps de séchage, sur couchage. C est bien fait, hein?
Tu feras gaffe, y a un truc qui n est jamais dit, c est de tremper dans le pot la partie avec des poils, ce qui sous entend que tu tiens l extrémité opposée.
Nan, pas de merci, c est tjrs un plaisir de con-tribuer.

4

Skywalk ,sans vouloir faire le vieux con et te dire de profiter de la fonction recherche sur héo,je peux te dire qu'il y a eu plusieurs fils sur la peinture avec un intervenant professionel qui avait pour pseudo Samedi et qui etait super competent ,il est parti naviguer sous d'autres cieux depuis mais ses ecrits tiennent toujours la route :-)

29 juin 201829 juin 2018
0

Aller un élément de réponse tout de meme...

La PREPARATION avant peinture :scie:

29 juin 2018
0

la "préparation" si j'ai bien compris, c'est :mastiquer, poncer, lessiver en essayant de ne pas toucher les couches de différents trucs qui sont SOUS la peinture.

29 juin 2018
0

pas de problème...mais bon...j'ai fait ça (sans parler des problèmes évoqués par d'autres sur la fonction recherche du forum) :
J'ai tapé "peinture"... et le résultat, c'est un peu comme jeter une allumette dans un local de stockage de feu d'artifice....

Sur le forum, cherche "peinture intérieur"...tu vas trouver tout et n'importe quoi, tu sais pas qui est compétent ou pas, la fonction recherche ne permet de faire un filtre par intervenant (comme le regretté que tu cites, par exemple)
Par exemple, j'ai lu ici que la peinture pour sol pouvait bien convenir pour l'intérieur du bateau...suis allé au brico machin du coin, le vendeur m'a regardé comme si j'étais fou quand je lui ai dit que c'était pour un bateau en fibre de verre.

Mais je veux juste comprendre pourquoi on utilise tel type ou tel type, quels sont les principaux types.

29 juin 2018
0

Si tu t'es perdu, c'est que tu n'as pas cherché assez!
Arretes de faire l'assisté... Tu bosses le sujet et quand tu as tout compris tu fais ton choix et tu peins... et tu fais un tuto pour en faire profiter les autres si tu trouves qu'internet n'est pas assez complet pour toi...

Sinon, le best c'est une peinture polyurethane bi composants mais comme tu pourras pas le faire tu prends une polyurethane mono composant... qui correspond au type de peinture qu'on met au sol dans les parkings...CQFD

Et un bon primer avant...

30 juin 2018
0

Application au pistolet dans des conditions de temperature et d'hygrometrie controllées...

30 juin 2018
0

Pour une belle finition et éviter la peau d'orange et que ca devienne farineux y a pas mieux.
2 couches de vernis toujours au pistolet pour finir et c'est mieux que neuf!

30 juin 2018
0

c'est en effet la méthode conseillée et décrite dans le fil en lien ci-dessous et qui apparemment satisfait ceux qui l'ont utilisée.

www.hisse-et-oh.com[...]e-coque

30 juin 2018
0

pourquoi je ne pourrais pas faire une peinture polyurethane bi composants?

30 juin 2018
0

Hum...en effet.
... quoique pour ce que j'ai vu chez moi, des pros qui passent de la peinture au pistolet "dans des conditions de température et d'hygrométrie controlées"....y en a pas beaucoup...

30 juin 2018
1

@Ptimousse
Je ne savais pas que la peinture polyuréthane bi-composants était réservée à une application au pistolet...
Et le gars derrière le comptoir de SF Composites (34 - Mauguio) ne le savait apparemment pas non plus... car c'est la peinture qu'il conseillait (et qu'il conseille probablement encore ?) à tous les gars qui veulent peindre leur bateau.

Suivant ses conseils, j'ai donc appliqué cette peinture ( en faisant un mélange pondéral précis des ingrédients sur une balance de ménage électronique) au rouleau laqueur "patte de lapin", par petites surfaces d'un demi mètre carré, suivies immédiatement d'un passage au pinceau "spalter" (une seule passe) pour tendre la peinture.

Je n'aurais pas la prétention de dire que le résultat est aussi lisse qu'une peinture au pistolet... Mais franchement, le résultat esthétique est (à mes yeux) vraiment chouette !
J'obtiens une peinture très résistante à tous les coups qu'un bateau peut prendre au quotidien...

Mon trimaran n'a pas pour vocation d'être exposé un jour dans un salon nautique.
Donc, ça me convient !

PHIL

30 juin 2018
0

@ventdebout
C’est ce que j’ai expérimenté, en tout cas...

Franchement...Elle est bluffante, cette peinture polyuréthane bi-composante... je l’utilise maintenant à toutes les sauces !

Prochaîne application : deux couches de blanc (ou gris « souris », la teinte de mes coques) sur mon mât-aile en carbone, qui me laisse de très fines fibres incrustées dans les mains à chaque fois que je le manipule sans gants...

PHIL

30 juin 2018
1

Les conditions de T°C et HR , c'est recommandé pour les lignes de mise peinture de série et c'est important pour les rendus d'aspect de film et minimiser les pièces en rebus. En petite carrosserie c'est déjà nettement moins sous contrôle (une cabine d'appli régulée est chère) , et la fenêtre d'application est plus large. Il faut éviter quand même les conditions extrêmes , déjà pour le peinture liquide à maintenir entre 5°C mini et 35°C max. Après pour l'air atmo, les bonnes conditions seront de 18 à 27°C et de 50 à 65 % HR. (Sauf pour les peintures spécialement formulée en appli extrêmes). En hiver et en extérieur, cela oblige donc à soit corriger un peu le taux de durcisseur, modifier un peu la balance solvant et accepter des temps de séchage plus longs.
Théoriquement les fabricants fournissent toutes ces infos..mais avec les peintures ultra low de provenance hors Europe, c'est moins sur.
Pour l'outil d'application, il reste possible de louer un compresseur et un pistolet, en principe une formule moins diluée avec un peu de solvant lourd, devient applicable au rouleau et à la brosse. (Le pistolet a du sens pour les grande surface planes).

29 juin 2018
1

np.netpublicator.com[...]ENG.pdf
www.teknos.com[...]ion.pdf
61.188.205.38[...]ice.pdf
www.ppcoatings.co.uk[...]cts.pdf
peinture.ooreka.fr[...]einture
www.sunamco.com[...]_fr.pdf
En cherchant sur Google par mots clés en anglais et français, cela renvoie à pas mal de références, il devrait y avoir des bonnes infos mais faudra passer un peu de temps pour faire le tri..

30 juin 2018
0

merci Trebor.n, pour tous ces liens
j'ai bien apprécié "coating failure defects" très pédagogique avec des photos explicatives, ce document permet de faire un "état des lieux" de toute peinture déjà appliquée en analysant les différents cas de figure rencontrés.
le document "ooreka" est effectivement ce que je recherchais, à partir de là on a des bonnes bases pour approfondir...
POur info : "surface coatings theory practice" est très difficile à télécharger.

30 juin 2018
0

ah ok.

30 juin 2018
0

Oui, il est consultable gratuitement mais téléchargeable en version abrégée.
Bon, celui la c'est plus une référence pour les fabricants que pour les utilisateurs. Il ne sera pas d'une grande aide.

0

Sauf que le vendeur brico du coin avant il vendait peut etre des aspirateurs

29 juin 2018
0

Il y a des peintures industrielles qui conviennent bien pour les bateaux, c'est les gammes camion, engins de chantier et agricoles. Ce n'est pas surprenant car de sont des cahiers des charges assez costaud mécaniquement parlant. Ça devrait être dispo sur commande pour le grand public.

29 juin 2018
0

Moi j' ai repeint coque pont et intérieur.
L intérieur de mon folie qui était en bois austère digne
D un cercueil haut gamme !!! Et pour éviter de poncer
J ai appliqué une couche d accroche sur tout l intérieur, produits achetés
Chez leroy merlin et après séchage au bout de quelques minutes peinture
V33 froid extrême de la couleur que tu veux et le rendu est top et surtout
Pas fragile au coup !!! Pour le pont j ai appliqué sur mon vieux gelcot qui commençaient à fariner , j ai nettoyé mon pont à haut pression dégraisser au vinaigre blanc !!! Une fois sec passage d une peinture bicoposant acheter chez
BMI peinture qui on été de bon conseil !!! L aventage de cette peinture pas besoin d une sous couche tu l applique directement et depuis 3 ans ça n a pas bouger !!
Alors petit conseil si tu as un doute cette société et de bon conseil ( j ai rien à gagner en la sitant ) sache que dépeindre un pont c est le plus chiant !!!
Pour la coque il y a plein de fil dessus de la mono à la bi.
Voilà mon expérience de peinture .

30 juin 2018
0

la résine polyester renforcée de fibre de verre accepte tous les types de peinture ou d'appret pour batiment?

30 juin 2018
0

est ce que toutes les peintures acceptent un rajout de colorant?

30 juin 201830 juin 2018
0

exemple de difficultés que rencontre le type qui commence à s'intéresser à la peinture pour bateau.

La peinture Danboline, réputée fantastique pour les fonds de cale. (je ris, mais c'est nerveux...)

Comme recommandé par un type super malin (il dit pas grand chose d'utile généralement, sauf qu'il est super malin, lui...donc je présume qu'il est super malin, vu que c'est tout dont je dispose comme info) je vais lire attentivement la fiche technique du produit (malin, n'est ce pas...?)

Page de garde du produit : pouvoir couvrant 11m2/litre...ok, ça je comprends...mais, il est rajouté "1 ou 2 couches..."??? est ce que le "pouvoir couvrant" vanté est pour une ou deux couches? pourquoi est ce que je mettrais deux couches (ou trois ou quatres) si la "couverture" est assurée avec une?

Que cela ne tienne, soyons fou, je télécharge la fiche technique...
ça commence par : " Danboline protège les fonds, les coffres et les cloisons contre l'humidité et l'usure. Danboline résiste aux fuites d'huile ou de carburants et se nettoie facilement.
* Très opacifiant pour un excellent pouvoir couvrant
* Résistant à l'usure"

on remarquera l'étonnante subjectivité de tous les termes utilisés....

En continuant la lecture de la fiche, on nous propose d'utiliser les "produits gelshield contre l'humidité dans les fonds pour une protection renforcé contre l'humidité", au delà de la (encore) redondante subjectivité des termes employés, on se demande tout simplement où s'arrête la protection contre l'humidité tant vantée de la peinture Danboline...??
J'imagine qu'International fabriquerait des pébroques, ils seraient capable de te vendre un costard de scaphandrier pour une protection renforcée contre la pluie...

Et cerise sur le gateau...ben...après toute cette lecture pseudo technique, je ne sais toujours pas si la Danboline est une peinture acrylique, à l'eau à l 'huile au pastis ou autre...

Bref...donc tu vas chez le marchand de peinture, t'as deux cent cinquante mille trente deux pots différents sur les étagères (sauf Danboline, bien sûr, donc pour comparer, tu peux t'asseoir dessus, hein..), avec des textes en tous petits caractères derrière qui se terminent tous par un "disclaimer" qui globalement veut dire "de toute façon, si tu t'es planté, c'est pas notre faute"

30 juin 2018
2

Bonjour,
Il est quasiment impossible de répondre ici à la question de Skywalk tant depuis une dizaine d’année l’offre de peintures, impressions, sous couche et finitions, s’est étoffée par la multiplication des liants. Le diluant, eau ou solvant, n’est plus significatif de la nature du produit.
Phase aqueuse n’est plus seulement synonyme de peinture acrylique. Quasiment tous les liants, alkyde, polyuréthane, époxy sont disponible en phase aqueuse et en mono composant ou bi-composant. A noter que majoritairement, polyuréthane ou epoxy mono composant n’offrent pas les qualités de résistance d’un produit bi-composant.
Il ne suffit donc pas de lire ce qui est indiqué sur la boite pour bien choisir un système de peinture. Grace à internet, les fiches techniques des produits sont à la disposition de chacun. En tout cas ne pas rester forcément figer sur les fabricants grand public ou plaisance et de fait souvent onéreux. Il n’y a pas de raison qu’une peinture utilisée à bord des plateforme pétrolière ne soit pas bonne pour la protection d’un voilier.
Quant aux peintures “camions“, plutôt parler de peintures industrielles et / ou anticorrosion proposées dans les réseaux professionnelles.
Pour ce qui est par exemple d’utiliser une peinture de sol pour repeindre le pont, avoir à l’esprit qu’en effet cette peinture sera très résistante à l’abrasion mais sans doute moins aux UV (risque de farinage) car peut être formulée pour un usage intérieur cf fiche technique.
Avoir aussi à l’esprit que le support c’est ce sur quoi la peinture va être appliquée. Le support initial ( bois, cp, acier, inox, alu, polyester) est le plus souvent secondaire par rapport au support qui va recevoir la peinture. Support initial brut, ancienne peinture, vernis, gelcoat, etc. Dans le cas d’une ancienne peinture, essayer autant que possible d’en connaître la nature. En cas de doute, utiliser un primer ou une sous couche intermédiaire.
Pour ce qui est de mise à la teinte, consulter également la fiche technique du produit. Le plus souvent possible pour les peintures de finitions mais selon la nature du produit, tous les colorants ne seront pas compatibles.
Bon travail
Philippe

Ps pouvoir couvrant, terme ambigu qui peut s'interpréter comme: rendement: x m2 au litre
opacifiant: masque la couleur initiale du fond. les couleurs claires sont plus opacifiantes que les foncées.

30 juin 2018
1

Il y a longtemps que pour le nautisme j'utilise du matériel ou des matériaux pour l'industrie, l'agricole, et même le bâtiment.
Bien sûr, quand on se pointe dans un bricolo-LaReineMerline quelconque, on tombe souvent sur l'ex vendeur de tapis ou de bagnole qui ne connaît rien. Rare de tomber sur un professionnel et de toute façon, s'il est vraiment pro, sa place n'est pas dans ce genre de boui-boui.

Si on pose des questions axées nautisme à une personne de cette catégorie, il appelle le SAMU ou vous renvoie vers son collègue "qui-s'y-connait", du genre je refile la patate chaude à quelqu'un qui a l'expérience pour vendre un sac de clous à un réparateur de pneus.

Dernièrement, allant discuter avec un représentant de La Seigneurie-Peintures Gautier, je lui ai posé des questions "nautiques", lui a admis ne pas être compétent dans ce domaine mais m'a orienté très correctement sur des produit adaptés à ma demande.
L'expérience mutuelle - et de soi, et de l'interlocuteur - associée à une curiosité naturelle aide beaucoup.
Les expérimentations contrôlées aussi.
Il faut aussi savoir réfléchir par soi-même et ne pas demander assistance pour un oui ou un non.

Le pouvoir couvrant d'une peinture est généralement donné pour une couche, et suivant l'apprêt du support avant cette couche tout en sachant que si le support est poreux, il n'y aura pas forcément plus de consommation car il faut diluer un peu la première couche pour qu'elle pénètre et ne sèche pas instantanément.

Plus la peinture met du temps à sécher, plus elle est de qualité - pour moi en tout cas - et la Danboline citée ci-dessus en est un exemple flagrant, ce qui est le cas de toutes les peintures dites "grasses".

J'ai personnellement appliqué de la Danboline sur une hélice de hors-bord sans primaire "espécial" et sans problème alors que les prescriptions du fabricant imposaient une sous-couche d'apprêt sur un support aluminium, alors, qui a raison?
L'expérience, la jugeote, la préparation. Et ça tient !

Peindre est un métier (que j'ai commencé à l'âge de 14 ans) en commençant par poncer en plein cagnard des grilles en fer forgées. Après, j'ai fait d'autres métiers mais la curiosité doit toujours être activée à bon escient...

Arrête aussi de disséquer toutes les notices et les mots, tu mettras deux couches si il le faut (et en général, une seule couche ne suffit pas) et si le support ou la fonction demandée le demande, question de logique et d'expérience.
Les termes que tu lis ne sont pas objectifs ou alors tout est objectif. Ils sont clairs pour un peintre ou un professionnel qui, avec son expérience, sa formation, arrive à lire entre les lignes.
Tu veux une protection renforcée contre l'humidité? Hé bé, Gelshield 200 (primaire) puis deux couches de Gelshield Plus et ensuite après séchage complet, un ponçage pour égrener la surface en insistant sur les angles, deux couches de Danboline ou une peinture grasse de ton choix, c'est aussi simple que ça.
Mais si ton support est pourri, humide, gras, mal adapté, tu auras mis un emplâtre sur une jambe de bois.
Et après lecture du pot et de la notice, je vois clairement que la Danboline est une peinture grasse, avec solvants (naphta lourd) et qu'elle est inflammable et toxique pour l'homme (acide 2-éthylhexanoique) et irritante (butanone-oxime) et qu'elle est aussi (à exposition répétée pour les pros, carcinogène.
Pour ce qui est de la "lecture pseudo-technique", tu as du mal lire, tout est clair, du moins sur les fiches professionnelles à disposition sur le site Azko.

30 juin 2018
0

je suis allé sur s3-eu-west-1.amazonaws.com[...]809.pdf

je ne vois rien concernant les solvants, qu'elle soit grasse ou pas, qu'elle contienne de l'acide ethylexanique ou de la butanone-oxine...
rien de ce que tu décris n'est marqué sur cette fiche....

En revanche, et effectivement, il ya une information meta technique essentielle à coté de laquelle je suis passé...:
épaisseur humide recommandé par couche : 82 microns...
J'ai pas la loupe suffisante....

Enfin bref, si la voie c'est l'expérimentation ou l'expérience perso, j'ai pas besoin d'un forum pour ça....direction brico machin, achat de la première peinture vaguement caoutchoutée imperméable, badigeonnage du bazar, et on verra bien si ça tient.

Je demande pas de l'info "pour un oui et pour un non", je demande juste si ça existe, ici ou ailleurs, un topo basique sur la peinture bateau.... c'est obscène?

Quand on veut faire un peu de mécanique, et qu'on connait rien à la mécanique, c'est bien d'ouvrir un guide avec "principe du moteur à explosion" et non pas "injection directe common rail: optimisation du champ magnétique des solénoides"...Enfin, il me semble..

30 juin 2018
2

Il faut utiliser une jauge d'épaisseur et non une loupe .
www.hisse-et-oh.com[...]aisseur

30 juin 2018
0

A nouveau, sur ce fil plusieurs t'ont dit la marche à suivre... Donc suit la si tu veux travailler comme il faut!
Apres, c'est comme partout, certains veulent economiser de l'argent et font différemment. Ca ne veut pas dire que ca ne marchera pas... mais ce sera moins bien finit et moins durable...
Lances toi avec de la polyurethane bicomposant + vernis...

30 juin 201830 juin 2018
0

mince...ça existe vraiment...et il y a vraiment des gens qui l'utilise?? :lavache: :lavache: :mdr:

30 juin 201816 juin 2020
1

Ben moi, et aussi Hériona-Team (salut Noël !) et plein d'autres qui savent ce que veut dire une épaisseur contrôlée. Et la cale d'épaisseur est un outil apparemment très simple mais essentiel dans le domaine de la peinture et l'application de produits de peinture ou résines.
Tu as appris quelque chose, tant mieux, et merci !
Et avec un peu d'habitude, on tombe pile sur la bonne épaisseur en deux coups de rouleaux. On graisse le rouleau, on applique, on vérifie l'épaisseur, et après, hop, c'est parti et on peint une coque de 27 pieds en trois heures.
Bon, si on utilise des rouleaux "patte de lapin", normal qu'on y arrive pas, c'est fait pour ! Déjà l'aversion du marin de base pour le lapin est connue, même s'il elle tire vers le mythe entretenu, mais ce genre d'engin n'est pas fait pour appliquer un enduit, une couche d'antifouling à la bonne épaisseur et encore moins de la résine époxy pour faire un traitement ou une sous-couche d'étanchéité.

Encore une fois, tu fais l'assisté - désolé d'être un peu revêche - mais en deux clic, je suis tombé sur le document voulu dont je te donne connaissance en pièce jointe. Donc tu cherches mal malgré toutes les fois ou on a dit d'aller chercher les FDS lors de discussion peinture, enduits ou tout produit chimique.

Par contre je n'arrive pas à comprendre les termes " information meta technique " ou alors je ne sais plus ce que veut dire le préfixe "méta", qui devrait dire ou signifier tout à la fois, la réflexion, le changement, la succession, le fait d'aller au-delà, à côté de, entre ou avec. Selon le contexte le préfixe équivaut au sens de profond (comme les métadonnées ou le métalangage), haut ou grand (comme méta-revue).

Et la voie n'est pas forcément l'expérimentation dans son coin mais l'écoute, le regard, l'échange non stérile et surtout les bonnes questions (avec aussi beaucoup le regard et l'écoute dans certaines matières). Un coup de pinceau s'observe et se copie, on essaie de le reproduire et là on avance et on finit par le faire correctement puis par le transmettre. Les forums existent pour ça mais ils ont des limites dans les domaines manuels car le coup de main ne se transmet hélas pas.

Et puis quand on remet (gentiment) quelqu'un à sa place en lui disant qu'il faudrait faire sa recherche différemment, ce quelqu’un devrait se demander pourquoi on lui a répondu en ces termes plutôt que de regimber.
Va travailler 6 minutes dans le bâtiment, tu verras que la façon de transmettre une info n'est pas souvent accompagnée de roses et de phrases polies mais de mots essentiels qu'il faut faire l'effort de comprendre, comme dans tout domaine. Je ne me mêlerais pas de discuter avec quelqu'un qui est ingénieur chimiste sans prendre des précautions et modérer mes paroles, lui dire que je ne comprends pas et qu'il faut varier les explications. Toi, tu semble vouloir réponse précise à ta question vague, difficile.
Désolé, il fait chaud (et beau, célèbre contrepèterie belge...)

Tu ne demandes pas un "topo basique" sur les peintures, tu demandes des précisions qui sont au delà du topo basique et en plus tu poses des questions vagues qui font qu'il est difficile de répondre de façon basique tellement il y a de façons de répondre, perso, j'ai répondu précisément à ton message précédent, basta.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021