c'est le demandeur qui doit payer!!

bjr

quant on cherche un équipier , c'est que l'on ne se sent pas capable de le faire tous seul,
alors on recrute une( ou plusieurs personne s) pour nous aider , curieusement on fait payer ce (ou ces personne ) ,chez qui on exige qui plus est des compétences,pour le service qu'elle nous rend !
je vais prendre un parallèle :
quant vous faites des travaux sur vos bateau, et qu'arrivé a une certaine étape vous n'y arrivez plus, par manque de connaissance ou de savoir faire, et bien vous faite appel a une aide extérieur ,souvent un professionnel ,et c'est pas lui qui vous paye,
lorsquel'on fait des travaux chez sois, parfois il arrive , que notre méconnaissance, notre manque de savoir faire, ou le besoin d'fétre plusieurs
nous oblige a faire appel a une aide extérieur ,un artisant quaififié, ou une bande de copains, et là également , c'est pas eux qui vous paye pour vous aider ,meme pour lesn copains, c'est bien le demandeur qui organise le repas ou donne les cadeau e n remerçiement !!
il n'y a qu'en plaisance ou le rôle s'inverse
moi je n'ai jamais eu recour a un équipier excepté une fois ou j'en ai eu besoin, et bien j'ai payer un montant journalier négocié, et l'avion!
moralité:
, a mon avis , que l que soit le coté ou l'on se rouve
(équipier, sipper ou proprio.)
c'est le demandeur qui doit payer et c'est ce qui régis la vie de tous les jours ,
sauf en plaisnce !!!

cdlt

L'équipage
19 mar. 2017
2

:lavache:
L'heure de l'apéro arrive, ça va passer... :alavotre:
(Un petit effort sur l'orthographe rendrait plus lisible ton post. Merci.)

19 mar. 2017
4

bjr,
ne pas confondre un équipier et un passager
un équipier fait du voilier pour son plaisir un passager pour se faire transporter
être équipier permet à une personne d'apprendre ou de participer volontairement ,on ne se fait pas shangaier un soir dans un bar du port on est demandeur donc on participe à la manoeuvre et aux frais du bord ,c'est un minimum ..
alain

19 mar. 201719 mar. 2017
8

Ton message est certainement formulé ainsi parce que tu es demandeur, sans bateau. Mais je ne sais pas si tu es équipier ou passager, ce qui n'est pas la même chose. Essaie de penser à l'envers, de te mettre dans la peau de celui qui a le bateau plutôt que dans la peau de celui qui voudrait faire du bateau sans en avoir les inconvénients de propriété.

19 mar. 2017
0

Bonjour,
Je pense à l'éventualité, ou il serait possible de recruter un équipier, et de le "transporter" gratuitement, tout en lui demandant de participer au frais du bord.
Genre un petit forfait journalier.
Attention ceci n'a rien à voire avec du transport de passagers déguisés.quand on a pas l'autorisation de le faire.

19 mar. 2017
0

D'accord avec Fritz the cat. Un équipier embarque pour son bon plaisir. Il participe à la manoeuvre, à la vie du bord, quart, cuisine, vaisselle, entretien journalier... Cela lui permet de naviguer sans avoir à acheter un bateau et à l'entretenir. Tous les propriétaires savent ce qui coûte l'entretien d'un bateau. En échange de cet investissement que représente un bateau, l'équipier participe, y compris à la caisse du bord (avitaillement, carburant, place de port aux escales) pendant toute la durée de la croisière. Le propriétaire/skipper assure le commandement à bord il est pénalement responsable de la sécurité de son équipage.
Si vous faites appel à un skipper professionnel, c'est tout autre chose. Le skipper prend la responsabilité du bateau et de la sécurité. Il est alors payé par le propriétaire ou l'armateur pour cette responsabilité.
Malheureusement, aujourd'hui on mélange tout. "Client", "fournisseur", passager, équipier, skipper, loueur...On est en pleine confusion mentale.

19 mar. 2017
0

pour Ar Vag

difficile de maitriser l'orthographe quant on tape avec des gros doigts sur un petit écran de portable, mais la j'ai fais un éffort!
et le principale n'est il pas d'avoir compris le sens du texte ,
et a voir les réponses,beaucoup ne comprennent pas le sens du mot demandeur !!

cdlt

pour Phillipe G
une phrase de mon post indique poutant bien que je possède un bateau

cdlt

19 mar. 2017
0

Bonjour à tous,
la ou j'ai des doutes, c'est quand je vois le nombres de propriétaires de bateau qui cherche des équipiers, confirmés en plus, pour une transatlantique ou longue navigation. et qui demande de partager les frais de port, gasoil et autre.
Pourquoi, tout seul, le bateau ne sortirait jamais du port à cause des frais trop élevés? Ou par l’incompétence du proprio de pouvoir le faire seul??
Comme dit plus haut, ne pas confondre transport de passagers, qui est payant et êtres professionnel, et équipier qui prend son quart comme les autres.
Bon dimanche à tous.
Philippe.

19 mar. 201719 mar. 2017
0

inscrit toit sur voguavecmoi ,il y a de la demande avec participation forfaitaire au frais .
:cheri:

alain

19 mar. 2017
1

C'est un peu comme le covoiturage, tu partages les frais et éventuellement selon le temps de trajet ,la conduite et si tu t’arrêtes pour manger tu payes ton repas.

19 mar. 2017
0

Si le propriétaire n'a pas les compétences de skipper et qu'il demande à un"équipier" d'assurer cette fonction à bord, alors là c'est effectivement discutable. L'équipier/skipper est-il responsable du bateau ? S'il est payé par le propriétaire il me semble que oui. En cas d'accident qui est alors responsable ? Pas de contrat entre le propriétaire et l'équipier qui fait fonction de skipper. Rémunération, ou gratification du dit équipier en tant qu'équipier ou skipper ? C'est juridiquement vague pour moi. Un juriste pourrait sans doute nous éclairer sur ce sujet.

19 mar. 2017
1

Bonjour ISLAY 35,
Quelque soit le propriétaire et l'équipier, sans rémunération.
Le jour ou il y a un accident.
Devant la justice, le responsable est celui qui est le plus qualifié.
Après enquête, il sera déterminé la responsabilité de chacun et le plus qualifié sera responsable.
Exemple, si un propriétaire ne connait rien à la voile, et que son équipier, connait la navigation et le reste depuis plus de 30 ans, par exemple, et bien si accident, l'équipier sera reconnu comme responsable.
Bon dimanche à tous.
Philippe.

19 mar. 2017
0

vous oubliez le journal de bord .
normalement avant toute croisière ,la liste d'équipage doit être mentionnée avec leurs fonctions .c'est la première chose en cas de sinistre que vous demanderont les assurances .
celui qui skippe est responsable une RC n'est pas suffisante
il faut le déclarer à l'assurance pour bien faire les choses
quand j'étais pro ,j'ai convoyé des bato avec le propriétaire à bord
je prenais la responsabilité du trajet c'était stipulé dans mon assurance pro à l'époque j'avais doit sans préavis jusqu'à 14 m et 200000FF de valeur au delà je devais la prévenir .
alain

19 mar. 2017
4

Si tout est clairement défini avant l'embarquement, il ne doit pas y avoir de question.

3

"c'est le demandeur qui doit payer et c'est ce qui régis la vie de tous les jours"
:oups:
Si ta voiture me gène pour sortir de chez moi, je vais te demander de la déplacer, mais pas question de payer. Pourtant je suis le demandeur... ;-)
Tout comme le pandore qui te contrôle et te demande de t'arrêter, de couper le moteur... Si t'arrive à le faire raquer plutôt que l'inverse, je veux bien la recette. :topla:

19 mar. 2017
1

Question de vocabulaire ? On peut écrire "demande d'équipier" ou "offre d'embarquement".....dans ce dernier cas on attend une rémunération ?

C'est juste pour m'amuser à jouer sur les mots, je n'ai jamais demandé plus qu'une participation à la nourriture personnellement.

19 mar. 2017
0

Et les écoles de voile ? Les stagiaires payent bien plus que leur nourriture. En tant que chef de bord j'ai souvent embarqué des équipiers qui me demandaient une initiation ou un perfectionnement à la croisière. Je le fais par plaisir de partager ma passion de la voile et faire découvrir les joies de la navigation. Dois-je payer ces équipiers ? Dans une autre vie, j'ai aussi été skipper dans une école de croisière.
Ar Vag nous parle de voiture...Il est vrai que certains appliquent à la mer des comportements "terriens". Par exemple, les questions de "priorités" en mer. Aie aie aie. Le règlement pour prévenir les abordage précise bien dans le vocabulaire utilisé l'esprit de ce règlement. Il n'est pas fait mention de priorité mais de "navire privilégié". Il n'y a pas de priorité en mer. Un navire privilégié, dans le cas d'un risque d'abordage (et non collision) avec un autre navire, si ce dernier ne se déroute pas et que le navire privilégié est manoeuvrant doit impérativement le faire pour éviter l'abordage. S'il ne le fait et que l'abordage a lieu, il sera lui aussi tenu responsable de l'abordage. c'est bien la différence entre terriens et marins. Il existe bien des us et coutumes des marins qui ne sont pas celles de terriens.

19 mar. 2017
3

Bonjour,
je trouve gonflé qu'un skipper qui n' est pas capable de se débrouillé seul avec son bateau et qui cherche des équipiers qualifiés ose leur demander de payer!
C' est quand-même très différent du cas du skipper autonome et compétent qui accueille a son bord des équipiers(éres) débutants et leurs offrent des cours de voile et de navigation.
Dans ce cas, il me semble normal que ces personnes participent aux frais de bouffe, port et carburant.
Gorlann

19 mar. 2017
2

d'accord avec nuloli ..

lorsque l'on a besoin d'aide ,quelque soit les circonstances ,bateau ou autre ...celui qui aide ne doit pas en plus payé ,c'est bien evident ...

sauf en plaisance ...bizarre tout de m^me

19 mar. 2017
0

Il ne me viendrait pas à l'idée de payer pour rendre service à quelqu'un que je ne connais pas, de passer 20 jours avec lui sur quelques m2 à regarder l'horizon.

19 mar. 2017
3

En ce dernier cas tu restes à terre et tout le monde est content....
Ce n'est qu'une question d'offre et de demande, on se met d'accord sur les modalités avant l'appareillage et vogue la galere....

19 mar. 2017
5

Je crois que ce fil mélange plusieurs situations différente

Cas 1:
Je navigue de façon régulière sur un BdA. L'embarquement est gratuit et l'avitaillement partagé (cela n'empêche pas que l'on s'offre des coups etc..)

Je viens l'aider quand je peux pour les travaux (carénage etc)...par ce que j'aime ça et que j'apprends des trucs utiles, cela n'a rien d'obligatoire bien évidemment. C'est un service entre ami et un bon moment partagé.

Je paie la moitié de la place de port... en échange, j'ai les clefs du bateau et je suis convié aux sorties petites ou grandes dont le programme est défini en concertation.

Le capitaine n' pas besoin de moi et peut sortir seul et entretenir son bateau seul; participer aux frais et aux travaux me permet de pouvoir naviguer à moindre frais. Le capitaine de son côté n'est pas seul à assumer la charge de travail et financière lié à la possession de son bateau.

Je ne regarde pas seulement le côté financier qui n'est rentable ni pour lui, ni pour moi. C'est d'abord une relation humaine de confiance librement consentie.

Cas 2: une connaissance me demande de l'accompagner pour convoyer un bateau vers le Veersemer (passage d'écluse surtout). Là aussi il est capable de le faire tout seul ( déjà fait à de nombreuses reprises) mais il préfère être accompagné. Il ne me demande rien et sa femme vient nous rechercher en Hollande.

Je lui rend service car il n'est pas seul, mais je le remercie chaudement car je ne participe à aucun frais. En contrepartie sollicité pour l'aider à des réparations je ne me fais pas prier.

Pourquoi faudrait-il que tout soit mercantile?

Cas3: je m'inscris à un stage U.C.P.A.

Je paie plein pot, mais le skipper assure un enseignement et justifie de ce fait d'une qualification. Le skipper et seul responsable du bateau et la structure, de l'entretien.

je ne suis pas équipier, je suis stagiaire.

On est là dans une relation pleinement commerciale encadrée par la Loi et un contrat.

Pour conclure: il y a nombre de modalités d'embarquement, et certaines annonces sont en effet surréalistes, quand on demande un équipier capable de tenir ses quarts dans la baston du sud de l'Indien et de refaire la strat' des boulon de quille en mer, si en plus on fait payer plus que la participation on frais on est dans l'exploitation. Mais elles ne sont pas toutes de ce type...

Un équipier, ce n'est pas un pigeon qui met les ronds (ou les connaissances) qui manquent au propriétaire pour assumer la propriété de son bateau. Ce n'est pas non plus un passager gratuit qui n'assume rien.

19 mar. 2017
1

Il fut un temps où un propriétaire cherchait un skipper/equipier pour des sorties en mer, lui et sa femme.
Une rémunération a été proposée.
Il me fut impossible de valoriser la prestation, la somme à la fin des vacances me paraissant exorbitante.
Aussi, cela fut transformé en un repas (avec ma femme) dans un très grand restaurant plus quelques très, très bonnes bouteilles.

Les deux parties devaient y trouver leur compte car cela dura plusieurs saisons.

L'intérêt pour le propriétaire:
Il ne s'occupait de rien et passait son temps à lire ou téléphoner. Sa femme bronzait.

Le bon côté pour moi:
Un voilier extraordinaire à barrer, mais nécessitant parfois de bricoler (j'aime) car manquant par trop d'entretien. Aucun frais. La rencontre de gens très intéressant.
Et cela est valable pour tout les embarquements que j'ai partagés.

Par ailleurs, je suis membre de Vogavecmoi.
Payer une participation à la croisière (Caisse de bord) ne me choque pas, sous réserve de rester dans le raisonnable. (Si je n'étais pas à bord, je mangeais quand même).
Par contre je ne donne pas suite à des offres avec "participation aux frais d'entretien" du voilier. J'apporte mes bras et compétences à un propriétaire qui en général en a réellement besoin, pour naviguer et éventuellement entretenir; mais je considère que la possession du voilier est de sa responsabilité.
D'ailleurs le fisc ne s'y trompe pas car il oblige à déclarer "au premier euros" les sommes perçues ne relevant pas strictement de la navigation partagée.

19 mar. 2017
1

Le partage des frais entre l'équipage pour une sortie ou un voyage en voilier via la caisse de bord ne me semble pas choquant, c'est une pratique largement repandue. Le propriétaire cherche un équipier, l'équipier cherche un embarquement...
Évidemment, cela exclut théoriquement (et légalement tous les autres frais comme l'entretien annuel du bateau qui incombe au propriétaire, ou un forfait plus important que les coûts directs d'une journee de navigation.
Pour faire payer ça, il faut être skipper pro diplômé.
Pour proposer des services contre salaire (rétribution en argent), théoriquement, il faut être matelot pro diplômé au minimum, déclarer ses revenus, payer des charges...
Ça, je ne dis pas que c'est une bonne chose, mais c'est la loi du travail.

19 mar. 201719 mar. 2017
1

Quand on prend un inconnu en bagnole, on le fait participer aux frais et s'il a faim pendant le voyage il paie pour ses aliments. C'est exactement pareil en bateau et je ne vois pas ce que cela a de choquant. Ce n'est pas une manière de faire du fric et dans le meilleur des cas ça ne rapporte même pas un SMIC horaire alors on redescend sur terre ou on reste à quai........

20 mar. 201720 mar. 2017
1

et bien pour ma part je fais comme certains on fait lorsque je faisais du stop ...je ne demande rien pour le carburant et s'il a faim je lui offre le repas ...

20 mar. 2017
0

Tu as eu la chance de vivre à une époque merveilleuse, de nos jours rien n'est plus gratuit et si ta passagère est jolie tu risques de te manger un procès pour harcèlement :-D

20 mar. 2017
5

@ Nul au Lit et @ Manillon
Je n ai jamais vu un Autostoppeur payer le plein de Carburant...

20 mar. 2017
1

Sinon, c'est blablacar...

20 mar. 2017
0

Je parle de covoiturage. Le bateau-stop ça peut marcher, le pouce en l'air au bord de l'eau, à condition d'être beaucoup plus patient que sur l'A7 :langue2:

20 mar. 2017
0

@Tertia

T'as dû tomber uniquement sur des clodos ou des empaffés parce que moi quand on me prend à bord quel que soit le véhicule je me propose d'autor pour participer au budget carburant.

Pas étonnant que l'auto-stop n'ait plus la cote..........

21 mar. 2017
0

mais enfin quand on fait du stop c'est qu'on est raide,, on va pas demander au clodo routard du fric...c'est totalement contre les principe de redistribution auquels vous semblez ( dan sle vote) attachés. maintenant je sais qu'au niveau individuel c'est pas pareil...
pour ce qui est du bateau ca n'a riena voir on y va en principe " en vacances"

21 mar. 2017
1

Le dernier autostoppeur c'était un moine en soutane avec des sandales.
les pieds sentait le "chaussée aux moines", j ai été soulagé quand il est descendu...
je ne lui ait pas demandé de payer le carburant, il devait prier pour le salut de mon âme...qui en a bien besoin...

21 mar. 2017
0

Moi, aux Antilles, régulièrement, quand j'allai faire des courses, je rentrais en stop et finalement ça marchait pas si mal et il m'est même arrivé que des types me paient un coup au goulot dans la bagniole, c'est juste du bon sens, on s'arrête on fait monter le gars à bord, on fait la route ensemble pour rendre service. moi en tout cas, c'est comme ça que je fonctionne en bateau....
Pascal :alavotre:

20 mar. 2017
4

Salut tout le monde, je me suis aussi posé ces questions et surtout sur les transats. Un skipper pro se fait payer par le proprio, ce qui est normal sauf que pour faire une transat il a besoin d'équipier au moins deux. Et là je trouve que les pratiques actuelles me choquent un peu car on fait payer les équipiers et en plus ils doivent se débrouiller pour revenir. Dans le meilleur des cas il me semblerait normal que cela ne coûte rien aux personnes à qui on demande de venir faire une transat car je ne peux pas la faire seul. On peut admettre un partage de la nourriture mais c'est tout.
Bien sur on entend que l'équipier se fait plaisir, apprend à naviguer, ok mais le skipper a aussi besoin de lui alors c'est un échange.
Gilles

20 mar. 2017
0

mais c'est dans l'air du temps : un candidat propose m^me de travailler deux heures par semaine bénévolement dans les entreprises ....soit 1 journée par mois ...12 j par an...

0

"Un skipper pro se fait payer par le proprio, ce qui est normal sauf que pour faire une transat il a besoin d'équipier au moins deux."
:oups:
Si c'est un bon pro, il le fait seul...
Combien de plaisanciers naviguant en solitaire, le font chaque année ?!?

20 mar. 2017
2

Bonjour ,
Un skipper pro n'a pas le droit de faire un convoyage seul !!! Il doit au moins avoir un second . (Pour un convoyage de + de 48h )

20 mar. 2017
0

Le sujet est sans fin et as de nombreuses fois été soulevé.
Personnellement je trouve que l'équipier qui participe aux frais de bouches port et gazole n'est pas exploité.
Celui qui participe le plus aux frais est bien le propriétaire.
Pourquoi il est courant de dire que le meilleurs bateau et le moins cher est le BDA ??????

20 mar. 2017
1

Et c'est reparti pour un tour !
:pouce:
C'est un troll, Nul au Pieu n'a (comme beaucoup) pas de fiche lisible et n'a fait que lancer le fil et on claviote à tire-larigot...

0

y'en a qui feraient mieux de naviguer au lieu de faire de la compta...

20 mar. 2017
0

Ou la morale :heu:

20 mar. 2017
1

cela me rappelle la blague de Coluche ," et ça se vend des voitures comme cela"
je me souviens l'année dernière 2 jeunes dans le port de royan faisait du bateau stop, ils me demandent si je vais en face a port bloc, je leur dis que non je vais a mortagne, si vous voulez je vous dépose a mortagne.
pourquoi pas et hop marée montante, nous partons bonne balade beau vent , peu de moteur, j'arrive même trop tôt a mortagne, obligé d'attendre que la mer monte un peu pour accoster au ponton chez laurent lavaud .
planté dans la vase a 1.50m du bord un des jeunes saute et hop amarre le bateau en attendant que la mer monte.
on patiente 20minutes et on accoste, j'appelle mon épouse qui viens me récupérer , et les deux jeunes. on refait le voyage inverse cette fois si en voiture on a bien rigolé!!!!!!!!
ils ont pris le bac du lendemain!!!!!!!!
:alavotre: :goodbye: :mdr:

20 mar. 2017
5

J'habite en bord de mer et j'aime naviguer. Etant gosse j'ai appris sur des dériveurs à l'école de voile du coin et ensuite sur des bateaux plus gros avec des copains à droite et à gauche. Comme je n'ai pas beaucoup de sous, je n'ai pas les moyens de m'offrir un bateau qui coûte horriblement cher à l'achat et à l'entretien.
Et pourtant j'ai une furieuse envie de naviguer, un peu loin si possible.
J'ai bien envisagé de louer, mais ces gangsters de loueur demandent des sommes faramineuses et puis il faudrait en plus budgetter l'avion pour l'aller et le retour. Je me suis alors tourné vers la bourse des équipiers pour chercher un embarquement et, enfin, tâter du large. A moi les escales sympas, les mouillages enchanteurs, l'inestimable douche après deux jours de brafougne, les dauphins dans l'étrave, le plancton lumineux dans le safran, la bronzette dans les calmes, le ciel des nuits sans lune comme je ne l'ai jamais vu à terre , le bateau qui glisse sans bruit durant les les quarts de nuit, ma première dorade coryfène, les rencontres surprenante, les paysages étonnants, etc, etc,...
J' ai bien trouvé sur la bourse de H&H un type qui a mis toutes ses économies dans un voilier pour, comme moi, naviguer, bateau qu'il est prêt à mettre à ma disposition, ainsi que ses compétences. Cependant il a le culot de ne pas vouloir me nourrir, et me demande de payer mon avion pour revenir de notre croisière aux Canaries.
Je vous jure, les gens ne doutent de rien.
Puisque c'est comme ça je reste sur le quai à regarder les autres partir. Au moins ça ne me coûte rien.

Oui, je suis d'accord, c'est un troll, mais je n'ai pas pu m'empêcher de me faire plaisir.....

20 mar. 2017
0

C'est a quel degré 3° ou 5°

20 mar. 2017
0

1er peut etre

20 mar. 2017
1

Excusez moi, j'ai eu la faiblesse de croire que tout le monde savait compter jusqu'à deux

20 mar. 2017
0

comme je suis mauvais conducteur ,quand j'ai passé mon permis avec le nombre de cours d'autoécole que j'ai pris ,j'ai presque ruiné le moniteur ...
alain :-(

20 mar. 201720 mar. 2017
1

le titre de ce fil fil est tres bizarre; moi je demande un "equipier" pour revenir de grece , mais d'ailleurs j'ai plusieurs candidat, ils paieront leur bouffe et leur avion, mais si j'ai fait cette demande c'est surtout pour
1) naviguer avec un heossien
2)avoir de la compagnie
3) faire des quarts ( tout seul dans ce sens c'est chiant
4)partager ce que je sais faire en particulier dans la grosse brise
alors oui je suis le demandeur mais je suis capable de le faire tout seul et ne compte pas sur "l'equipier "pour d'eventeulles manoeuvres delicates ( ou pas)
alors est ce un passager , bof je ne me suis pas posé la question, les gars qui veulent venir esperent que je leur apprennne des choses , alors c'est qui le demandeur
sans oublier que "l'equiopier " va forcement faire de la casse ( ce sera ma faute , par manque de vigilance..a part pour la veille de nuit et la compagnie "l'equipier " ne sert a rien, pour peu qu'il soit chiant et soit malade, no la je suis de mauvaise foi comme l'auteur de ce fil
drole de conception ..les gens veulent ils tout gratos , non je ne le pense pas seulement quelques mauvais coucheurs
.
ceci dit si ce genre d'etat d'eprit se répend ben pas d'equipiers qu'ils se demerdent les "sans bateaux"..teins qui pourrait bien dire ca ??

20 mar. 201720 mar. 2017
0

Pourquoi c'est toi qui apprendrait aux équipier ? et pas l’inverse ?

0

"sans oublier que "l'equipier " va forcement faire de la casse"
:oups: :tesur: :lavache: :heu:
Un peu réducteur, cette vision de l'équipier...
Heureusement qu'ils ne sont pas tous comme ça... :scie:

0

Ben justement... ;-) (Rires)

20 mar. 2017
1

tu me connais, je ne crois pas un mot de ce que je dis

20 mar. 201720 mar. 2017
0

ben sinon pourquoi viendraient ils avec moi, pas pour ma gueule tout de meme..et puis c'est jamais arrivé , mais si ca se presente je sais apprendre aussi..dans ce cas je n'oublierai pas de demander la note :jelaferme:

24 mar. 2017
0

je n'irais pas je n'ai pas envie de mourrir d'un coup de fusil
alain :goodbye:

20 mar. 2017
3

En fait c'est pour ça que je n'arrive pas à vendre mon bateau

Je demande un acheteur et il faut que je paye puisque je demande

20 mar. 2017
0

Oui mayko, ce fil est en effet très bizarre; à moins que...nuloli a peut-être une petite idée derrière la tête. J'explique : et si on on créait une société de service qui proposerait des équipiers comme on propose des vtc. La mode est à l'uberisation des emplois. Par exemple, vous êtes à La Rochelle et mince vous avez besoin d'un équipier. Vous pianotez sur votre smartphone et via l'application que vous avez téléchargée, on vous envoie un équipier, pour pas trop cher, un jour, 2,3, une semaine, comme vous voulez. Le gars comme aime la voile navigue, et chouette, en plus il se fait un peu d'argent. Le propriétaire qui manque d'équipier en trouve un facilement et ça ne lui coûte pas trop cher. Formidable non. Vive l'uberisation. En cas de succès, le jackpot c'est bien sûr pour le créateur de la dite société.
Et oui, les bonnes vieilles habitudes d'antan c'est du passé, n'en parlons plus. Allez foncez sur l'idée. Le plus rapide va peut-être gagner le jackpot, alors il pourra s'offrir un chouette voilier et payer ses équipiers. Quelle chance.

20 mar. 2017
2

Rien que le pseudo à la noix, ça pue moi j'dis :mdr:

21 mar. 2017
0

T'as raison Manillou, c'est louche, il suffit de visiter son profil..... :-D :-D :-D
Pascal :alavotre:

24 mar. 2017
5

Un bon équipage c'est un équipage qui partage certes les tâches mais surtout le plaisir d'être à bord et de découvrir les mêmes horizons. La tarification tue ça, point barre. On peut demander à partager, pour le plaisir de partager, de transmettre son expérience etc. Un bel équipage c'est un équipage de Camarades. "Il n'est de camarades que s'ils s'unissent dans la même cordée, vers le même sommet en quoi ils se retrouvent" selon St. Ex. Je voyage parfois en solo, pour le plaisir de me retrouver seul avec la nature, et parfois avec d'autres, pour le plaisir de partager. Pendant mes voyages, j'ai rencontrée des personnes d'exception qui avaient compris ça, et des personnes médiocres qui n'avaient rien compris du tout. Bises du large.

24 mar. 201724 mar. 2017
2

bjr,
tiens je viens d'en parler au grutier et au marchand d'antifouling
ils sont tous les deux d'accord avec toi ,
mais pas avec moi quand je leur dis que je les paierais avec le plaisir de faire de belles rencontres .
ou avec l'odeur du poisson grillé .
une participation aux frais pendant la crosière me parait justifiée largement ...
alain :-(

24 mar. 2017
1

pas faire payer, partager c'est un comportement de gauche..les gens de gauches ont les moyens
c'est sur que je paie deja l'ursaff pour 30% de mon revenu environ si il faut mainetnant payer pour que certain fasse du bateau gratis , comme je l'ai dis je m'en passe je n'ai nullement besoin d'eux pour la manoeuvre, et je ne suis sans doute pas le seul

24 mar. 2017
8

Si tu connaissais mes revenus, tu arrêterais de te plaindre!
J' ai comme toi un bateau alu de 44 ans, mais le mien ne fait que 31 pieds, ce qui ne m' empêche pas de naviguer loin, et quand je prend des équipiers(je n' en ai pas besoin pour manœuvrer mais ils veillent pendant que je dors), je ne les paye pas, mais on partage la bouffe, le port(mais je ne fais quasi que des mouillages forains) et le carburant(mais je ne fais pratiquement pas de moteur), et surtout, je ne me plain pas.
Gorlann

24 mar. 201724 mar. 2017
1

micro-monde idéal..hum ..perso ,pas de "patriote pétainiste " à bord

24 mar. 2017
0

Tolérance zéro pour les radins chez moi car je n'aime pas compter, mais si j'avais été comptable ils auraient été bienvenus! (-; Toute une question de compatiblité (à ne pas confondre avec comptabilité); Des bises des mers

24 mar. 2017
0

Idem, quand j'écrivais "La tarification tue ça" je voulais dire "payer une personne pour le fait qu'elle soit à bord" - sinon sur mon bateau, il y a une caisse de bord et on partage le consommable. Un micro-monde idéal, ou se croisent gens de gauche, de droite, d'en haut, d'en bas, personne ne semble se plaindre de ce micro-gouvernement au cœur des mers et des étoiles.

24 mar. 201724 mar. 2017
2

L'idée c'est d'embarquer des gens avec qui on sent qu'on va s'entendre bien sur! Perso, les radins compteurs de sardines dehors! (-; ("J'ai mangé une seule sardine dans la boite ou il y avait trois sardines donc je paye 33.33% du prix de la boite")

2

Encore un intolérant... ;-)

24 mar. 201724 mar. 2017
0

la part du rêve !!

25 mar. 2017
0

salut
sinon tous le monde saute
a l'eau
bonne chance
a+

25 mar. 2017
0

Le premier qui moufte sert de repas aux poissons........

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (88)

L'eau de l'Aude là

mars 2021