centurion 32 ou contessa 32 ?

bonjour, j'envisage le changer de bateau mes recherches se sont arretées sur les centurion 32 ou contessa 32, entre les 2 mon coeur balance, chacun a ses avantages et inconvegnients entre autre la ligne d'arbre decalé sur le centurion et un interieur a mon gout moins bien agencé que dans le contessa qui lui a des passavant plus etroiteet un budget legerement plus elevé que le centurion, ma question est surtout de connaitre vos avis en navigation sur le comportement marin ainsi que les performances
merci d'avance
triagoz

L'équipage
01 août 2012
01 août 2012
0

Bonsoir à tous,

Je n'ai jamais navigué sur un Contessa 32, seulement sur le Centurion 32. Ce dernier est un tres bon bateau reconnu pour sa construction, sa finition et ses preformances. Le plan du Centurion me semble plus "moderne" : les passes avant sont plus larges, le cockpit moins étriqué.

Le Contessa 32 est un bateau magnifique et mythique. Lors du Fastnet 1979, il est l'un des rares bateaux a avoir continué à faire route, puis à prendre la cape courante dans cette tempête dont les vents ont dépassés les 70 noeuds avec des creux de +10 metres, ce qui donne le ton aussi sur la qualité de sa construction (Jérémy Roggers) et de son dessin des lignes d'eau.

Il me semble que les performances devraient etre tres proches au vu des dimensions ( longueur HT, flottaison, poids, leste, et surface de voile ) et aussi des ligne d'eau toutes les deux avec une quille semi longue et retour de galbord. Le tirant d'eau est plus important sur le Centurion 1,80m pour 1,68 pour le Contessa.

0

Pour la tenue dans le temps, je dirais le Contessa. Pour le design, le centurion est marginalement plus vaste, mais de très peu. Attention, l'un comme l'autre sont des bateaux d'océan. pas adaptés aux 'petites' mer ou le clapot est court car dessinés pour flouer une jauge, ils ont tendance à dauphiner (libérés?)

01 août 2012
0

Je ne connais le Contessa que sur plan. Jamais visité.
Je pense que les deux se valent.
Un critère au delà du comportement et des caractéristiques pourrait être l'état général.
L'arbre décalé du Centurion 32 ne me gène qu'en marche arrière. Cela peut être aussi un avantage : il part plus facilement en marche arrière sur babord.
Il m'arrive de faire presqu'un 360 sur babord pour aller en fait à tribord ...
Pour certains mouillages, le 1m68 du Contessa 32 est un plus.
Sur le Centurion 32, j'apprécie de ne pas avoir de rail de génois sur les passavents (il est à l'extérieur). Cela laisse une impression de pont dégagé.
J'apprécie aussi de pouvoir intervenir sur l'hélice ou l'arbre sans avoir à déposer le safran.
Plus de hublots sur le Contessa 32. Ceux du Centurion 32 semblent plus étroits.

01 août 2012
0

merci pour vos reponses mon 1er choix etait le centurion pour son look et son plan de pont , cependant le contessa me plait surtout pour son amenagement interrieur plus spacieux , plus moderne et mieux agencé, difference certainement due au fait du roof plus long et du cockpit plus court. qu'entendez vous par dauphiner?

01 août 201201 août 2012
0

On dit en général marsouiner, c'est à dire que le bateau à des mouvements ondulatoires, des mouvements de tangages, tout simplement. Beaucoup de plans de cette époque marsouinent, du à leurs élancements importants, enfin il me semble.

02 août 2012
0

ok il a tendance a rouler

02 août 201202 août 2012
0

Marsouiner est un mouvement de tangage, mais ce genre de bateau roule aussi vent AR si il y a de la houle.

Mais ne dit on pas bon rouleur bon marcheur ?

02 août 2012
0

tout a fait bon rouleur bon marcheur , au mouillage cela peut devenir inconfortable mais c sans doute le prix a payer pour avoir un bateau qui a de la gueule et qui de plus est robuste

02 août 2012
0

Mais sur ces bateaux il y a des couchettes de mer, à utiliser au mouillage.

03 août 2012
0

bien vu ! je n'avait pas vu ca comme ca,
sinon mon premier bilan des ces echanges sur ce forum me font aller vers le centurion car helas les possesseur de contessa sont moins nombreux donc moins d' avis, c dommage c'est un bateau qui merite que je me penche un peut plus dessus qd meme , je pense que maintenant il faudra surtout que je visite ces 2 modeles pour me faire mon propre opinion car pour l'instant je reste qd meme bloqué sur le carré du contessa et la ligne du centurion. dur de se decider ;-)

03 août 2012
0

www.jeremyrogers.co.uk[...]ion.php

le bateau est toujours construit en tout petite série

03 août 2012
0

Bonjour a toutes et à tous, il se trouve que je suis bien attiré également par les centurions 32. Mon coeur chavire et mon compte balance chaque fois que j'en croise un qui est en vente! J'en ai repéré un que j'ai visité , le N°32, 1972, qui présente un état général moyen+ avec toute fois certaines zones sur le pont qui sont légèrement souples ( passe avant bâbord et zone avant tribord.
Est ce rédhibitoire? Est ce que cela peut se reprendre seul? Compliqué? Un professionnel est il incontournable?
Par ailleurs le propriétaire actuel prétend ne pas avoir trouvé d'osmose, est bien raisonnable?
Je soumets mes interrogations à votre sagacité et vous remercie par avance!!

03 août 2012
0

Il est possible qu'il n'ait pas d'osmose car je n'en ai pas détecté sur le mien (de 1976).
Je viens de le décaper quasiment jusqu'au gelcoat et de le laisser sécher pendant plus de 6 mois. Il avait une bonne couche de primaire epoxy à priori VC-Tar.
Le chantier a testé le taux d'humidité de la coque 1 mois après la sortie d'eau et a été impressionné du faible taux.
Je n'ai décelé aucune boursouflure, déformation et encore moins cloque ou suintement de liquide osmotique.
Je pense que cela dépend surtout du primaire epoxy et si le voilier passe régulièrement quelques mois à terre.
Je viens d'appliquer 7 couches de VC-Tar 2.
Pour la souplesse du pont, je ne sais pas comment cela peut se réparer. Une partie des passeavants est accessible en démontant les placards intérieurs. Mais le tribord AV est inaccessible par le dessous à cause du contre moulage.
Idée : mettre un pont en teck ...
Autre idée : un peu de mousse expansée mais ne je sais si le contre moulage supportera le poids.
De manière générale, un Centurion 32 est forcément ancien. Son état général est très lié à son entretien. Je regarderais en priorité ce qui est difficile ou compliqué à remplacer.
D'autres choses se remplacent régulièrement.
Tous ceux que j'ai visité avait l'installation électrique d'origine qui de mon point de vue doit être complètement rénovée.
Aucun n'avait un teck extérieur récent.
Un seul avait un mat/bôme récent.
Un seul avait ses panneaux de pont changé (les miens ne sont plus étanches ...)
2 avaient les hublots changés.
La liste des points à vérifier est longue ... Et il faut s'attendre à remplacer certaines choses.

11 août 2012
0

"...toute fois certaines zones sur le pont qui sont légèrement souples...?

Généralement c'est qu'il y a eu de l'infiltration d'eau et le balsa est pourri.

Si la surface à réparer n'est pas trop grande tu peux le réparer toi même.

L'idée c'est d'enlever la pourriture et d'injecter de la résine d'époxy.

Tu peux percer quelques trous d'environ 1/4 de pouce (environ 1/2 cm). Ensuite, tu prends une clef exagonale (coudée) que tu fais tourner dans le trou à l'aide d'une perceuse pour déchirer le balsa mouillé. Tu récupères tout le vieux balsa que tu peut avec un aspirateur et/ou en soufflant de l'air dans les trous.

Ensuite tu injectes de l'époxy en couches successives pour que ça durcisse bien.

Pour la finition: L'époxy tolère mal les rayons du soleil, il faut finir avec une peinture appropriée. On peux également finir avec tu gelcoat mais dans ce cas il est préférable d'utilise de la résine de polyester plutôt que de l'époxy pour éviter une mauvaise réaction gelcoat-époxy. Sino, il faut bien nettoyer l'époxy avant de mettre un gelcoat.

04 août 201204 août 2012
0

merci pour toutes ces infos! Effectivement l'installation électrique devra être totalement reprise, ainsi que globalement l’intérieur qui a manqué cruellement d'amour. Tout finira par se faire dans le temps: hublot (comment fait on pour en trouver des neufs), gréement dormant, moteur...Le problème est de ne pas se tromper sur les choses essentielles, celles qui peuvent littéralement plomber le projet soit parce qu'elles ont un coût trop fort, soit parce la solution adoptée ne pourra être que partiellement adéquate.
un moteur se change, un gréement également, un pont qui se déforme et finit par flamber partiellement, rien n'est moins sûr...Mon problème est d'évaluer jusqu'à quel point les contraintes mécaniques qui s'exerce à la voile sur ce pont peuvent finir de le déglinguer tout à fait. Ce qui est sûr c'est que la mise à prix doit en tenir compte. Il me parait un peu cher pour les 24000 E demandés. il semble qu'il ait comme qui dirait une prise de risque pour l'acquéreur.
En tout cas sur l'osmose, je suis bluffé. Pour moi c'était tout à fait obligatoire pour un bateau de ce type. Excellente nouvelle donc. L'expertise de toute façon fera rapidement toute la lumière sur la question. Car je doute que ce bateau ait beaucoup navigué et ait été durablement au sec dans les dix dernières années.

09 août 2012
0

j'hesite toujours entre ces bateau similaire mais un 3eme me fait hesiter c le gladiateur , difficile de choisir parmis ces 3 bon bateau
comme riton la houle j'aurrai egalement souhaité connaitre les point a surveiller lors d'une visite sur ces 3 bateau
merci d'avance

09 août 2012
0

Si tes moyens te le permettent pour moi aucune hésitation choisis le Gladiateur !
Excellent bateau rapide et bien construit, cockpit un peu petit et carré sombre mais c'est commun aux bateaux de cette génération. Mais quel régal à la barre ...

10 août 2012
0

Salut
J'ai cherché moi aussi un Contessa 32... Mais ils sont tous en Angleterre ou au States... et c'est fort dommage.
Pour ce qui est du pont "souple", il s'agit d'un délaminage, dû aux balsa qui a laissé un vide en vieillissant ou pourrissant. Cela se traite en injectant sous pression de la résine, pour remplir le vide. Ce n'est pas très compliqué : il faut percer des trous sur les bords du pont, et injecter la résine. Lorsqu'elle ressort par tous les trous, c'est comblé de partout, et on bouche les trous. Je ne suis pas pro, mais en gros ça ressemble à ça.
Les ponts monolytiques n'ont pas ce problème.

11 août 2012
0

Salut,

Sauf que lle pont du centurion est en monolytique et non en balsa. Le procédé est valable pour le pont d'un arpège pâr exemple qui est réputé pour avoir ce Pb. L'arpège étant ceci dit un bon bateau.

A+ DIAMBA

05 oct. 2012
0

Bonjour BaBouJoli, avec un p'tit retard, J'ai vu un Contessa 32 à Groix, si je me rappelle bien !!!!, le proprio m'a dit que le bateau était basé vers Lorient, une coque bleue marine, pas tres bien entretenu.

0

Ah oui, le Gladiateur, une génération plus loin et une taille au dessus. Si tu as le choix, y a pas à hésiter.

13 août 201213 août 2012
0

Oui pour le Gladiateur !!!
En plus, il reste dans la même catégorie de port, entre 9,60 et 9,99.
Ok Indiana973. Mais alors, si le pont du Centurion est monolytique, la souplesse vient d'où ? C'est plutôt inquiétant...

13 août 2012
0

Il y a souplesse et souplesse. Sur le mien cela fait 10 ans que j'ai un semblant de souplesse sur l'avant babord ... Difficile à dire pourquoi, car le contre moulage ne donne pas accés au dessous du pont. Pour ma part cela ne m'inquiète nullement: aucune fissure, aucune amplification de la souplesse .... etc

Je serai curieux d'avoir le retour d'autre propriétaire. je vais rencontrer la semaine prochaine un autre propriétaire de centurion en pleine rénovation et regarderai sur le sien.
A+ DIAMBA

14 août 2012
0

merci pour le gladiateur , mais ce week j'ai vu 3 centurion a port ou j'ai fais escale et mon choix va se tourner vers celui ci son look me plait trop , mais avant il va falloir que je vende mon cannot actuel .
merci pour tout vos conseils

11 mai 2019
0

bonjour, c'est ancien comme conversation, mais me voilà à réfléchir autour du gladiateur, contessa 32 et centurion 32, tous considérer aujourd'hui au dessus de 10 m dans les ports, votre choix Centurion content ? merci

05 oct. 201205 oct. 2012
0

Voici l'adresse du ''specialiste des centurions'' denichee sur le blog centurion32merkan.over-blog.com:

davidmerlot@orange.fr

pour si des fois y en a que ca interresse

05 oct. 2012
0

Un peu tard comme retour mais bon ... Après visite d'un chantier de rénovation d'un centurion 32 cet été ce dernier a le même semblant de souplesse que moi à l'avant bâbord. Pour moi rien d'inquiétant.

Triagoz29 tu peux me contacter par MP je croix que nous sommes voisin.
A+ DIAMBA

05 oct. 2012
0

a voir si toujours en vente ?
bateau-occasion.vivastreet.com/...la.../contessa-32/49672538 - France

05 oct. 2012
0

Vu de près le WE dernier (suis monté à bord) un Contessa 32 à Port Louis (rade Lorient)
Etat impeccable pour ne dire neuf. La seule qui mériterait d'être rénovée est ... la plaque constructeur ...
Le cockpit semble légèrement moins grand que celui du Centurion et le roof est plus proéminent.
je n'ai pu visiter l'intérieur.

09 avr. 201516 juin 2020
0

Est-ce que quelqu'un connait ce montage bizarre sous le tangon de spi ? Il y a comme 2 mini tangonnets de chaque coté qui crochent le bras du spi... Qu'est que c'est ?

www.xboat.fr[...]32.html

09 avr. 2015
0

Bonsoir à tous,
Il me semble que se sont des "écarteurs" ou appelé aussi jockey pool, donc pour écarter les manœuvres ( écoute ou bras selon le bord ).

Patrice

09 avr. 2015
0

Sur babord c'est effectivement un jockey-pool et l'autre c'est le hale-bas rigide que l'on aperçois sur une autre photo.

09 avr. 2015
0

Exact philou bien vu, la photo est un peu trompeuse mais c'est bien ça... Bon je connaissait pas les jockey pool, c'est pris en pied de mat et ça tient en l'air avec un petit bout qui s'appuie à la mâchoire du tangon.. Et le bras coulisse dans la boucle du JP.. Je suppose que c'est pour booster l'efficacité du spi en augmentant la traînée...

10 avr. 2015
09 avr. 2015
0

ça évite surtout à l'écoute au vent de raguer sur le galhauban au vent de travers...enfin , je crois que c'est pour ça

10 avr. 2015
0

Exact, le jockey pool (ou merlick en français) n'est plus très utilisé sur les bateaux modernes à arrière très large. Mais sur les bateaux des années 60 ou 70 dont le tableau arrière est très étroit, au vent de travers le bras de spi vient frotter sur le galhauban avec de nombreuses conséquences
- un risque de rupture du bras de spi
- une tension énorme dans le galhauban avec des conséquences néfastes pour le mat
- une énorme compression dans le tangon

Le jockey pool en écartant le bras d'une trentaine de cm du galhauban permettait d'éviter tout cela

une autre manière de voir serait de dire que le jockey pool était une sorte de "barre de flèche" pour le bras de spi

10 avr. 2015
0

un barber regle le problème plus simplement, toute cette époque faisait ressembler les gros IOR à des machines de guerre, spi big boy, jockey pool, 2 tangons
et pour il faut etre honnete ne pas aller tres vite au portant !

10 avr. 2015
1

Je me posais la question de l’intérêt d'un système rigide qui a le même usage qu'un barber. Ça me rassure, je pensais être passé à côté de quelque chose de majeur pendant des décennies.

12 mai 2019
0

Salut Jean,

j' avais un jockey pool sur mon Armagnac, et çà écartait le bras d' une vingtaine de cm de plus qu' un barber, par contre, çà met de la compression latérale sur le mât.

Gorlann

10 avr. 2015
0

Oui à l'époque on aimait se compliquer la vie.
2 tangons pour les empannages donc doubles bras et écoutes et le jockey poole pour les allures de largue.
Pour stabiliser le bateau au vent arrière on rajoutait le big boy cela permettait de diminuer un peu le roulis rythmique, mais vu la forme des carênes de l'époque, avec leurs culs pincés, il y avait de jolies figures avec des plantés de bôme ou de tangon.
Pendants les bords de portants dans la brise on serraient les fesses.
Finalement les carênes modernes à partir de la fin des années 70 début des années 80 ont été une révolution dans ce domaine.

10 avr. 2015
0

revenons à nos moutons Centurion 32 ou Contessa 32

10 avr. 2015
0

Le Centurion 32 a une ligne un peu plus moderne.
Il est un peu plus long à la flottaison = vitesse de carêne un peu plus élevée.
un peu plus large = un peu plus habitable
tirant d'eau plus important = meilleure remontée au vent.
Pour le reste le poids des 2 bateaux est similaire ainsi que le rapport de lest.
Difficile de choisir, après c'est le coup de coeur et l'état des bateaux que l'on trouvent sur le marché.

0

Mon ancien C32 était de la bombe au près avec ses voiles neuves. Sa carène qui ne tape pas la vague comme des voiliers moderne.... Que des superlatives pour la centurion. Des moyens 7.5 nds sous une nuit de spi...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021