centre de voilure

je cherche un plan pouvant m'indiquer le centre de voilure de mon poker ou alors un moyen de le trouver. quelqu'un a t il une petite idée ?

L'équipage
01 sept. 2011
01 sept. 2011
0

Euh, je vais peut-être dire une bêtise, mais ne change-t-il pas de place suivant l'allure ?

02 sept. 201102 sept. 2011
0

oui mais il y en a un d'origine quand même; c'est sur qu'il avance aux allures poratantes et inversement

02 sept. 2011
0

bon je m' y colle:
1/tracer deux lignes de reference, une verticale sur l'arriere de la voilure (disons 4m sur l'arriere du mat) une seconde horizontale au niveau de la flottaison par exemple, bien
2/mesurer et calculer la surface de chaque voile y compris le recouvrement du genois par la GV .
3/determiner le centre de gravité de chaque voiles (intersection des mediatrices)
4/ mesurer alors la distance horizontale et verticale de ces cdg par rapport aux ligne de reference tracer en premier lieu .
5/ faire les "moment"
S1 (GV)x A (distance horizontale)= MOMENT
S2 (genois)xB (distance horizontale)=MOMENT

addition de S1+S2 = S
addition des MOMENT = M

S/M= centre de voilure par rapport à la ligne de reference verticale

faire de m^me par rapport la ligne horizontale .

02 sept. 2011
0

pour simplifier
le centre de voilure sera sur la ligne qui relit le centre de la GV et le centre du génois
faire le rapport des voilure (disons que le génois représente 2/3 de la surface totale)
le centre de voilure sera donc plus proche de celui du génois
il y aura 2/3 entre le centre de voilure et le centre de GV ; et 1/3 entre le centre de voilure et le centre du génois
ps : il est normal que le centre de voilure soit devant le centre anti-dérive

0

Ce que tu cherches ne serait pas plutôt le centre de poussée vélique?

Si c'est bien ca, c'est très difficile de répondre.
Si on considère que les voiles sont plates, alors la formule ci dessus est bonne...

Cependant les voiles ne sont pas plates :
- Elles ont du creux, qui peut être plus ou moins avancé et plus ou moins baissé en fonction des réglages
- Elles sont vrillées de haut en bas, la poussé vélique n'est donc pas orientée dans le même sens sur toute la hauteur de la voile
- Il faut aussi prendre en compte qu'au près l’interférence des 2 voiles (génois et GV) nuit à la GV mais favorise le génois
- Il existe un gradient de vent, le vent est plus fort et plus adonnant en haut du mat. Or comme la poussée vélique dépend du carré de la vitesse du vent, ont peut déduire que, à surface égale, le haut de la voile capte plus d'énergie que le bas.

Donc difficile de calculer le centre de poussée vélique

02 sept. 2011
0

Le centre de poussée vélique sera plus en arrière au près et plus en avant au portant.

Il est placé en général un peu en arrière du centre de dérive pour avoir un bateau ardent juste ce qu'il faut au près.

Bon bien sur je ne répond pas à la question, mais pourquoi cette recherche ?
juste curiosité ou bien il y a une autre problématique à résoudre ?

02 sept. 2011
0

bravo pour vos contribution, je vais faire ces calculs;
en fait j'aimerais tester différentes voilures comme par exemple un greement aurique.
j'ai déjà conçu des gréements pour mes anciens bteaux (anciens) mais par rapport à des plans existants. je vais donc étudier vos différentes méthodes et je vous tiens au courant. merci.

03 sept. 2011
0

alexthecoolman :
désolé de te contre-dire, mais le centre de voilure sur un mono est toujours devant le centre de dérive (qui prend en compte le safran et la coque dans une certaine mesure)
ne pas oublier qu'au près le bateau gîte, ce qui le rend ardent
sur un cata ça semble être l'inverse
je sort ça d'un bon bouquin : "architecture du voilier tome 1 : théorie" de Pierre Gutelle
très clair et précis à la fois, je le conseil

03 sept. 201103 sept. 2011
0

erf pas de souci j'ai du faire trop de multi ces dernier temps alors ;)

Bon en tous les cas le centre de poussée vélique n'est pas fixe il bouge en fonction de l'allure et de la toile établie.

Donc attention au modification du plan de voilure, le résultat escompté ne sera pas forcément atteint.

03 sept. 2011
0

notre ami a raison ,on a toujours interet de savoir ce que l'on a avant de modifier et là en l'occurance il est bon de connaitre le centre de voilure et le centre de derive avant de modifier le greement .

apres le reste ,centre de poussée, le fait que ça bouge ,ça bouge avant ça bougera apres modif aussi alors ...

il faut bien partir de quelque chose

03 sept. 2011
0

Oui, bien sur, mais tailler une nouvelle voile ce n'est pas grand choses, bouger un mat ou refaire un gréement c'est déjà plus difficile. Juste pour dire que l'on a pas beaucoup de liberté dans les modifications si on les veux légère.

pour exemple autour de moi, récemment une personne passe d'un gv classique a une superbe GV a corne. Il gagne donc un peu de surface mais du coup sont cata au près est devenu ardent, il n'a pas de possibilité de mette une voile d'avant plus grande.

La voile est joli certes mais aujourd'hui il n'a toujours pas trouvé le moyen d'en tirer le maximum au près.

03 sept. 2011
0

c'est bien pour celà qu'il faut calculer la position du centre de la voilure avant et apres modif , ça prends 1/4h

03 sept. 2011
0

Voir hors serie N° 26 loisirs Nautiques page 229 (entre autres)
Malheureusement je ne peux scanner à bord

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (85)

novembre 2021