Ce systeme de voile de jonque a l'air pas mal

05 déc. 2017
05 déc. 201716 juin 2020
0

Bonsoir. Oui, pas mal mais pas celui de l'étap 23.

Retrouvé la photo d'un Macwester.

05 déc. 2017
0

On en revient presque au système à balestron de l'ancien bateau du chat.

06 déc. 201716 juin 2020
0

Intéressant, merci.
En provenance du site tammynorie mis en lien par Pierre2,
quatre photos pour illustrer le fil, sur des variantes si je comprends bien.

06 déc. 2017
0

J'ai rencontré celui avec la voile ferlée vers Lady Rock, au sud de Mull.

06 déc. 201716 juin 2020
1

Bonjour,
c'est le genre de truc qui ressort de temps en temps et qu'on oublie aussitôt. Je crois que le premier qui s'était essayé à naviguer avec un gréement de jonque sur un bateau en Europe était Blondie Hassler sur Jester dans la première transat anglaise. Ses performances tout-à-fait moyennes n'ont pas contribué à faire beaucoup d'émules.
En revanche, pour avoir un peu navigué au Viet Nam sur une jonque, c'est un gréement performant, facile à utiliser, et les réductions sont bien plus facile que nos prises de ris.

06 déc. 2017
1

Sur un bateau de grand voyage le gréement de jonque est une solution optimale. Il a un rendement suffisant et un cout extrêmement bas surtout avec une mat non haubané. Chez un candidat à l'achat d'un bateau cela ne lui vient pas spontanément à l'esprit ainsi on continu à payer des voiles couteuses, des winchs, des rails, du gréement dormant etc...

0

Je ne ne voulais pas parler des jonques en general mais d'un nouveau systeme constitué de plusieurs whisbones a la place des lattes classiques :-)

06 déc. 2017
1

Gréement de jonque à fente.
J'ai posté ce même lien il y a peu de temps sur Hisse et Oh,
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php
Bertrand Fercot semble très conquis par ce nouveau mode de fractionnement, au point de vouloir en équiper bientôt son Wharram.
Autant de wishbones doivent alourdir l'ensemble. Le carbone serait bienvenu.
Quel dynamisme chez nos amis anglosaxons, avec toute ses évolutions, ses perfectionnements: Voile de jonque à fente, cambrée, à tubes avec articulations (pour permettre la cambrure de la voile).

Difficile de faire son choix, vu qu'aucunes comparaisons n'a été effectuées.

La jonque à fente: sur le papier ce serait plus performant.

Qu'en est il réellement sur l'eau ?

En France, la voile de jonque est si rare.
Il y a là un frein psychologique sans doute du à cette étiquette tenace de voile exotique, ancienne, dépassée, peu performante.
Mon voilier sera sans doute gréé en jonque. Si un profil épais serait préférable, il nécessite un temps de réalisation et un coût, trop important à mon goût. L'extrême simplicité de la voile de jonque en fait une voile facile à fabriquer soi même pour un prix parmi les plus bas au rayon des gréements alternatifs.

0

Bien d'accord mais la il ne l'appele pas split rig mais aerojunk d'ou mon fil :-)

06 déc. 201706 déc. 2017
0

À qui la paternité de cette évolution ?
Bertrand fait douter là dessus.
L'apport important en terme de performance avec cette voile à fente et wisbones, c'est la possibilité de régler la courbure de la voile, on peut penser que cette voile permet une remontée au vent, encore améliorée, par rapport à une voile de jonque cambrée, ou à une voile de jonque à fente classique, sur tube.
Courbure+ effet de fente, tout est là pour espérer le meilleur.
Mais ce serait à vérifier par comparaison sur deux embarcations identiques.
Je verrais bien ce test effectué sur des Laser par exemple.

06 déc. 2017
0

5 Lasers équipés ainsi :
- Voile plate traditionnelle
- Voile cambrée
- Voile à fente avec ou sans cambrure, sur tube
- Voile avec tube articulé
- Voile avec wisbone, type aerojunk
On pourrait commencer à faire un vrai tri.
Cela ne se fera pas en France.
Où pourtant on a effectué un comparatif assez instructif :
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php

06 déc. 201706 déc. 2017
1

Pour revenir sur l'aerojunk,
j'avais édité un topic à son sujet:
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php
Le gréement conçu par Paul McKay est constitué d'une seule écoute et d'un hale-bas léger ce qui le rapproche du bermudien, alors que la voile de Peter Hill est équipée d'écoutes multiples comme sur les jonques habituelles.
Une différence de taille.

06 déc. 2017
0

Si je pige , tu réduis la GV et le foc en même temps ?

06 déc. 201706 déc. 2017
0

Oui.

J'essaie de trouver des infos récentes de l'Etap de Paul McKay, sur le web.

je reste bredouille.

À priori, la voile de Paul McKay semble proposée un plus beau profil grâce à cette écoute unique qui se poursuit sur toute la chute, en passant par l'extrémité des wishbones.
Par contre la gestion du devers est peut être difficile
La voile mise au point par Peter Hill s'avère plus pochée avec ce réseau d'écoutes qui ne permet pas une juste répartition des tractions.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (157)

le beau temps...

mars 2021