ce qu'il FAUT avoir en "cotière solo" comme équipement sécurité

au final, et pour prévenir le risque vital si on tombe à l'eau, j'trouve 3 fondamentaux :
1- brassière + longe
2- VHF portable étanche
3- feu scintillant

cette liste était-elle ok ?

PS en plus il y a le standard 3ème cat.

L'équipage
16 sept. 2004
16 sept. 2004
0

franchement...
J'ai des doutes sur le capacité des secours de retrouver dans des délais raisonables un bougre qui barbotte.

Il faudrait aussi un gps étanche pour pouvoir donner sa position avec la précision nécessaire et ne pas devoir compter sur le "homing" dont tous les sauveteurs ne sont pas capable.

Sinon la longe est suffisante a condition qu'elle soit attachée et courte...

16 sept. 2004
0

Quelque soit l'équipement de sécu...
L'important est ne ne pas tomber à l'eau !

"Défense de descendre avant l'arrêt complet"

que faire d'une VHF si on barbote dans l'eau...???
Et le feu scintillant si personne n'est dans les parages, idem.

Donc un harnais avec une ligne de vie très courte que l'on accroche dès que l'on sort la tête de la descente...
Imagine un empannage qui te cueille à la sortie, même accroché si ta ligne de vie est trop longue, te voilà assommé et suspendu à l'extérieur, mieux vaut rester dedans.

Je rejouterai quelques fusées en cas de grave avarie à bord, mais ça c'est dans la liste.

16 sept. 2004
0

nav solo
je suis comme sailman, l'important est de ne jamais tomber à l'eau. pour ma part, j'ai équipé le bateau avec une ligne de vie de chaque côté, de plusieurs cadènes dans le cockpit, d'une veste de quart avec harnais incorporé et ma longe est assez longue (environ 2,50m) avec un mousqueton au milieu (ce qui permet de la doubler et donc de reduire sa longueur par 2)

16 sept. 2004
0

pour la nuit, solo ou pas
je m'étonne que ce ne soit pas obligatoire, mais un de ces phares à cinquante milliards de candelas me parait un excellent achat, on en trouve pour qques dizaines d'euro

16 sept. 2004
0

"cotiere"...
donc l'idée de la vhf (etanche...) et du "flash-light" (pas trop cher chez decathlon...) n'est pas inintéressante
avec le gilet tu peux tenir un moment...fonction de la tempé de l'eau...
l'essentiel c'est sur c'est de rester a bord !

16 sept. 2004
0

Portée d'une VHF portable avec une antenne au ras de l'eau ?
Je me demande... Quelqu'un a une idée là-dessus?
Est-ce qu'on a une chance de chopper un sémaphore ou le CROSS à 5-10 milles ?

Ca ne sert probablement pas à grand chose de causer aux bateaux sur zone (1-5 milles) parce qu'eux n'ont pas la possibilité de gonioter.
Encore que, admettons qu'on arrive à causer avec un bateau, par déduction on n'en est pas très loin, "yaka" envoyer la vedette SNSM dans le coin, elle est capable de gonioter la VHF.

Bref, je ne sais pas... je m'interroge...

16 sept. 2004
0

antenne
avec mon antenne sur le tableau arriere (en depannage avant de changer celle en tete de mat boufée par le guano) en puissance réduite je suis reçu "fort et clair" par le semaphore de sete a 10 milles et par les autres bateaux a voile 5 milles a moteur 2 milles

16 sept. 2004
0

On l'emporte pas avec soi...
... mais à ta liste, je rajouterais "correspondant à terre".

Personne informée de l'heure de départ, heure prévue d'arrivée, plan de navigation. Si tu ne donnes pas de tes nouvelles à l'heure convenue, elle est chargée de déclencher les secours. Avec une brassière et en eaux tempérées, on peut tenir des heures.

16 sept. 2004
0

antenne
OK, ça fait déjà un élément, P11.
Mais ton antenne de tableau est déjà à 1m50 de l'eau, c'est probablement une 1/4 d'onde, et ta "puissance réduite" (s'il s'agit d'une VHF fixe) fait déjà 5W.
Là, on parle d'une portable, avec une toute petite antenne, à 10cm de l'eau qui fait plaque de masse...

Chu pas spécialiste radio, mais je l'sens pas l'truc, là...

16 sept. 2004
0

VHF ... suite ...
Les VHF portables de maintenant font aussi 5W. Pour la portée avec un Cross je pense qu'on peut être au ras de l'eau sans que cela diminue pa portée: les émetteurs des Cross sont placés haut, et la hauteur de l'émetteur du bateau ne change pas le bilan final de la transmission. La proximité d'un plan de masse est plutôt un avantage.

Mais avec la VHF portable et faut AUSSI avoir un GPS portable à 100 euros dans un sachet ziplock étanche: ça change la vie de naufragé de pouvoir dire EXACTEMENT où on est :-)

16 sept. 2004
0

ok il faut JAMAIS tomber à l'eau
et la longe bien réglé (super court) avec les 3 mousquetons sont un pré-requis avec toutes les bonnes raisons de rester dans le cockpit (moult renvois).
Mais si pas de chance ..etc... on y va (au boullon) brrr ...
Ben entre la VHF (ye GPS portable, j'ai bien lu) accrochés à la brassière avec le flash light, quoi de mieux ????
PS j'suis père de famille .. et je veux le rester !

17 sept. 2004
0

Chute
je crains qu'un solitaire, c'est souvent mon cas, qui tombe à l'eau n'ait pas grandes chances de s'en tirer sauf dans un coin très fréquenté (devant les Minimes à 18h un dimanche d'août).

En effet si il est attaché par un harnais mais qu'il est passé par dessus bord il doit lui être impossible de remonter. Si il est à la dérive par temps un peu agité il est quasi impossible à reperér.

Si ce risque paraît insupportable autant ne pas naviguer mais combien de solitaire se noient-ils par an? perso je redoute plus le trajet en voiture pour rallier le port.

L'avantage du gilet me semble être d'éviter la suffocation lorsque l'on a plus la force de nager. J'ai l'impression qu'un engourdissement du au froid doit être moins déplaisant.

En ce qui concerne l'électronique il me semble qu'il y a des balises portables qui doivent être plus simples qu'un ensemble VHF + GPS. Il doit suffire d'appuyer sur un bouton pour les déclencher.

MichelR

18 sept. 2004
0

dans le bidon la vhf et le gps portable
j'ai choisi de mettre mes papiers et ceux du bateau ainsi que gps, vhf,dans un bidon étanche pour le cas extréme de l'avarie grave et l'obligation de quitter le bateau.
pour le risque de chute en solitaire je privilégie la bonne tenue du bateau pour limiter les risques(bouts rangés, filiéres bien tendues, étai larguable à poste avec un foc endraillé, ris de gv toujours à poste etc.....)et dés force 7 je n'effectue plus de manoeuvre sans être attaché. cela limite pas mal les risques, de même le changement d'allure pour effectuer une manoeuvre est parfois salutaire pour le matelot et pour le matériel.
pour le reste ....je ne sais quoi dire , je pense que je suis plus en sécurité sur mon bateau que dans ma voiture.
j'ai entendu dire qu'on pouvait aussi laisser trainer dans son sillage un bout auquel on pourrait se raccrocher ? mais il faut tomber du bon côté , qu'il ne fasse pas trop nuit que le bout soit assez long....
bref, vaut mieux prévenir le risque il me semble !
Alain

19 sept. 2004
0

perso, libre de toute attache
me sachant vulnérable, je redouble deux fois (2x2) de prudence et tout homme avertit en valant deux (2x2x2) la longe ne serait plus assez solide...

non , sérieusement, je ne m'attache jamais mais je fais super gaffe, et de plus je préfère anticiper pour avoir le moins possible à allez à l'avant.
sinon je pense comme michelr et papybatô, le plus dangereux en bateau, c'est la voiture surtout après six ou huit heures de nav en solo avec la concentration, la fatigue (petit bateau)...

19 sept. 2004
0

je pense...
je pense que si tu ne t'attache jamais, c'est soit que tu as un programme de navigation pepere, que tu restes au pourt au dessus de force 4, soit que tu es inconscient.
Le fait de faire super gaffe ne dispense pas de prendre des precautions.
Je suis peut etre un peu se dans mes paroles mais si je suis là aujourd'hui c'est sans aucun doute parce que je m'attache systematiquement au dessus de 6 beaufort et systematiquement de nuit.
Ca m'a servit pas plus tard que la semaine derniere ou je me suis pris de nuit 2 deferlentes entre houessant et sein, je me suis retrouvé à 4 pattes de l'autre coté du cockpit, ce coup là je pense que je m'en serait sorti même non attaché en m'acrochant dans les filieres ùmais qui me dit qu'un jour je ne passerais pas par dessus.
A mediter, je prefere vivre en laisse que ne pas vivre du tout.

19 sept. 2004
0

On peut avoir une autre philosophie
&gt A mediter, je prefere vivre en laisse que ne pas vivre du tout.

Perso, j'adore les chiens, mais dans mes choix de vie, je préfère être loup des steppes, avec tous les désagréments que cela entraîne parfois, plutôt que toutou à sa mémère, bien docile, bien gras et bien castré.

Pour en revenir au bateau, je ne me suis jamais harnaché comme un petit cheval, quel que soit
le temps, parce que je trouve cet accoutrement sado-maso parfaitement
ridicule!
Et pourquoi pas se déguiser en drag queen tant qu'on y est? ;-) :-)

Quant à la survie...
J'ai bien traversé une fois l'océan Indien sans autre matos qu'une
AX2 gonflée, attachée sur le roof... Pas même de fusées, je les avais
tirées à Djibouti pour fêter mon anniversaire.

Aujourd'hui je ne le referais plus. Pas parce que j'ai atteint l'âge
de raison. Mais plus prosaïquement parce que j'ai un peu plus de sous
qu'avant, et que je peux engraisser (modérément!) les ships sans
nécessairement crever de faim.
Mais je revendique, au nom de ma jeunesse perdue, le droit et le devoir
de faire des conneries quand on est assez péchu et couillu pour les faire!

--
christian.navis.free.fr[...]/

19 sept. 2004
0

-
"je trouve cet accoutrement sado-maso parfaitement
ridicule!
Et pourquoi pas se déguiser en drag queen tant qu'on y est? "

Ok, c'est ton choix, simplement j'ai pas l'intention de me suicider parce que je veux pas avoir l'air con. Je suis habitué à mettre une brassière automatique avec harnais intégré et je fais même pas atention que je l'ai sur le dos, c'est que ça doit pas etre completement sado maso.
Par contre, attendre patiement sa mort dans l'eau, je crois que coté souffrance, ça doit pas etre mal :-p

19 sept. 200416 juin 2020
0

discution eternelle........
les gars, les regles de securité sont ce quelles sont.....parfois inadaptées à la situation,voir au caractere........mais ,bon.......elles sont là pour sauver des vies et s'il y a des contraintes,on doit pouvoir s'y habituer......

perso,je ne possede pas toutes ces jolies chose tel que harnai,gillet flotant ou super veste de quart(mon reve) ou combinaison flotante.....pour la simple raison que je suis un extra terrestre et qu'en france ma taille n'est pas vendue.....
je vous dis pas pour les pompes de mon gamin(48)quoique..........
alors je navigue en cotier,en short et en liquette ou t' shirt l'ete.....ça seche vite, et en jean et ce que j'ai sous la main en hiver.....et ça le fait........mais c'est parceque je ne peut pas faire autrement......

si le gars Eric avait ete attaché il naviguerait peut etre encore........... :-(.non?....

gg. rustique.........

;-) ;-) ;-)........

19 sept. 2004
0

sans vouloir pourrir le fil
On peut aussi reflêchir à ça (attaché ou pas) au vue du dépoussierage administratif en cours : responsabiliser les plaisanciers ???

Perso j'ai pas vraiment d'avis, chacun fait ce qu'il lui plait du moment qu'il est en accord avec lui même sur tous les plans. Et que les autres doivent assumer les conneries des uns ne me choque pas outre mesure si les uns et les autres en sont conscients au départ (ça doit s'appeler la vie en société je crois :-) ).
Bon ça devrait peut être faire l'objet d'un autre fil.

Pour la sécu en côtière, le portable a l'air de marcher pas mal aussi (en tous cas en manche :-D ), alors que la signalisation visuelle semble passée de mode (même en foutant le feu à son épave ! ).

19 sept. 2004
0

beau temps, belle mer
c'est aussi souvent dans ces cas la que le marin passe par dessus bord...et dans ces conditions la tenue de survie c'est le maillot de bain l'été, le jean l'hiver ! (avec option braguette ouverte parfois...pas tres glorieux mais realiste !..)
la baston c'est pas toujours le cas ou l'on perd le plus de monde...la "trouille" ça rend vigilant, et la tu laches rarement le bateau des deux mains ...

j'ai plutot peur de "l'exces de confiance" quand on devient a l'aise a bord : le danger de la grosse c... n'est jamais tres loin.

19 sept. 2004
0

concernant le gars ERIC,
je me souvient l'avoir entendu dire qu'il avait toujours des manilles en poche car ça permettait de mourir tout de suite en cas de chute au lieu de surnager pendant un certain temps avant de couler et de mourir quand meme ....

je ne reprends pas cette affirmation à mon compte, mais je rapporte simplement un fait historique maritime dans une interview de quelques années en arrière.....

c'était aussi une manière de dire que chacun fait comme il veut..

amicalement

19 sept. 2004
0

j avoue aussi
que je m attache rarement, je le faits si seulement la mer est mauvaise, sinon, je prefere me deplacer à 4 pattes, au moins deja si je tombe, ca fait moins haut ;-) .

De l autre coté, quand je suis attaché, j oublie que je le suis et du coup quand je me deplace je me prends des gadins.

J ai rajouté aussi des " recuperateurs d hommes " entre le pont et les filieres ( genre filet mais beaucoup plus simple, ainsi si une gammelle se presente, je glisserai mais passerai pas a travers des filieres

19 sept. 2004
0

explique....
on peut avoir une explication ou mieux une tof sur ton systeme de recupértaionn d'homme???

19 sept. 2004
0

c'est pour eviter......
que ses voiles et ses par bat' ne passent à la flote. ;-) ;-) ;-)..... :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

19 sept. 2004
0

finalement chacun apprécie
comme il veut le risque de chute à l'eau au vu de ce que j'ai lu plus haut et entendu par ailleurs.

une seule chose dont je suis à peu prés sûr est que la mer aura toujours le dernier mot et que faire le malin au pretexte que moi je....... c'est peut être prendre des risques inutiles et parfois définitifs.
on ne peut pas se comporter sur l'eau comme on se comporte à terre.
on voit suffisament de sorties de la SNSM pour des imbécilités....
et je suis pas loin de penser que la gratuité des secours est dans certains cas une insulte aux bénévoles de la SNSM et autres secours
alain

19 sept. 2004
0

question de choix
si on se rappelle la disparition de marc Linski (créateur des guides de haute mer) il est tombé à l'eau pendant un convoyage entre la corse et le continent, lui n'était^pas attaché, on ne l'a pas retrouvé et son père qui naviguait avec lui et qui lui était attaché, il a été retrouvé au bout de sa laisse ... noyé. personnellement je ne vois pas la différence ...

en conclusion, je ne sais pas quoi penser

pierre ... dubitatif

20 sept. 2004
0

Court !
si on s'attache, il faut s'attacher COURT !

Apparemment il y a eu deux erreurs chez Marc LInki: l'un ne s'est pas attaché, l'autre s'est attaché trop long :-(

Etonnant pour des pros !

19 sept. 2004
0

pour pascal
mon systeme est tout con, c est un peu comme dit gerard :

un boute qui part du pied du chandelier ( les miens sont en trepieds ), monte à la filiere, un noeud de cabestan puis retourne au pied du chandelier suivant.

Ca cale les voiles, les pare bat' et sert aussi au bonhomme qui se prendrai une gamelle sur le pont, bien sur, ce boute part du balcon arriere jusqu au balcon avant.

C est plus gracieux que les filets ( qui pourraient finalement etre tres pratique pour pecher une fois le bateau sur le toit ) ;-)

On pourrai me dire, oui, mais si tu es ejecté par dessus les filieres ? ben là oui rien mais c est deja mieux que rien.

Pour eviter que mes voiles passent a la baille, je prefere un gros elastique ( recup' de sandows de trampo de cata ) avec un crochet recuperé d un tendeur de velo, un sur chaque coté, ca tient aussi ma planche a voile sur le pont

19 sept. 200416 juin 2020
0

Surtout ne pas oublier

de prendre son missel, son chapelet… ou son tapis... pour demander au monsieur d’en haut de nous donner un temps clément...

pfffzzzz

19 sept. 200416 juin 2020
0

çà doit
resssembler a çà ton truc Tak. Je veux parler du bout qui relie les filiere , mais ni de la bouteille ni de la sirène!

20 sept. 2004
0

oui c ca
sauf que mes chandelier sont moins haut et moins espacés donc ca ne forme qu un V, ce qu il faut rajouter dans ton cas c est un noeud de cabestan a chaque retour aux filieres, ainsi, si tu passes dedans, ca ne s ouvre pas et tu seras comme dans un hamac ( mouillé :-p )

20 sept. 200416 juin 2020
0

franchement les mecs........
je prefere des bons cagnards qui te protege du vent et des embruns........les filets ,voir ficelles ,c'est bien pour les voiles ,les chiens et les jouets de gamins.......en aucune façon serieux pour notre securité,ou alors si on glisse en se baladant à plat ventre......
ça donne plutot une fausse impression de secu qui peut etre dangereuse........

ce n'est que mon avis.......

gg.limite les risques............. ;-)......

20 sept. 2004
0

Choisir sa vie, choisir sa mort...
Dans le cas de Linski et du gars Eric, grands pros dans les deux cas, on peut dire qu'ils avaient la philosophie de Christian: mieux vaut prendre le risque de mourir que de vivre attaché. Ca ne se discute pas.

Le sujet du fil était: comment assurer sa sécu en solitaire? Il va de soit que nos deux exemples ne l'ont pas assuré :-(

20 sept. 2004
0

Pour moi
C'est Ligne de vie, longe super courte et gilet gonflable au cas ou la longe casse

LE MOT D'ORDRE DOIT ETRE : "ON NE PASSE PAS PAR DESSUS BORD !!!!".

je m'explique: moi je fais 100 kg ma moitie en fait 48.
vous l'imaginez essayant de me remonter a bord ???? puis me voyant crever a petit feux dans l'eau froide ????

Pour tous, je vous conseille de revoir les temps de survie dans l'eau et quand on parle d'eaux temperes, on parle d'eaux a+ e 20 degrees.

Quelle est la temperature de l'eau au mois de juillet ou d'aout au large ( 2 ou 3 milles) en Bretagne sud ??? je vous laiise le soin de verifier

r.d.

20 sept. 2004
0

gerard,
quelle solution adoptes tu pour la moitié avant ? les cagnards c est bien mais ca fait aussi du fardage en plus

20 sept. 2004
0

une expérience...
Il y a qques années,ma petite famille m'a offert,pour noel,une veste de quart,flotante avec harnai.Après une une saison à transpirer dedans,je décide de la nettoyer.Alors tant qu'à la mouiller,je me propose de la tester avant.
Jour du test,8 à10 nds,mer belle,eau à 16,vitesse du shipp environ4à5nds,ma petite famille à bord,au courant de l'essai.Je m'arnache,accroche la longe et me laisse tomber par dessus bord.Eh bien là,quand la longe s'est tendue,j'ai pris une baffe de voyoux par la coque,qui ma mis KO plusieurs secondes,de plus je faisait la toupie en buvant copieusement la tasse.Ma moitié a poussé sur la barre,navire stoppé en panne aussitôt,toues les peines du monde à remonter.Moralité si j'avais été seul comme quasiment tout le temps maintenant,j'aurai crevé à côté de mon navire!!!!
Alors,maintenant je fais le plus gaffe possible,et,si la baston arrive je m'amarre au plus court uniquement pour partir à 4 pattes devant.Quand à vivre la mer avec une longe accrochée en permanence.......
Jacquot

20 sept. 2004
0

sécu solo
il existe des télécommandes de VHF fixe, c'est un peu plus petit qu'un GPS portable, c'est étanche, a le déclenchement "distress" et porte à environ 20m. Je ne la quitte jamais dès que j'ai besoin de mettre une veste. J'ai tjrs dans la poche ces petits tubes fluos que l'on casse pour que ça éclaire.
Les anglais mettent de chaque coté un sac contenant une échelle en sangle, en cas de chute "courte", ça permet de remonter à bord.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (187)

Nos belles soirées !

novembre 2021