catégorie de navigation

slt quelqu'un sait il la catégorie de navigation des first 22 b ou c merci

L'équipage
19 mar. 2009
19 mar. 2009
0

Les catégories de navigation ...
n'existent plus...!
Voir la Division 240 et les archives de ce site.

19 mar. 2009
0

suite
Pour plus de précision:je souhaite aller de port médoc a arcachon avec mon first 22(armement+6) et a la lecture du pilote côtier il est stipulé que seul les navires de catégorie b peuvent effectuer cette traversée (78 mille)alors légale ou pas

19 mar. 2009
0

la catégorie B
est une catégorie de conception qui indique le type de conditions que le bateau est capable d'affronter, en l'occurence jusqu'à 8 bf et des creux de jusqu'à 4 m.

avec ton first 22 si tu a l'armement plus de 6 milles tu es en règle, c'est par contre ta responsabilité de chef de bord d'evaluer si ton bateau et son équipage seront en mesure de faire cette navigation en sécurité en fonction des conditions de mer au moment de cette nav

19 mar. 2009
0

3° catégorie
Le first 22 datant des années 80 ne fait pas l'objet d'une certification CE type A B C ou D

D'après le hors série LN voilier de 5 à 9 m le 22 plan finot était armé en 3° catégorie

19 mar. 2009
0

ok
merci et jespère ne rencontrer ni du c ni du b unpetit fera largement l'affaire :-p

19 mar. 2009
0

Comme le précise thunderbird...
...ton fier navire n'est pas concerné par la réglementation CE .
Pour respecter la réglementation en vigueur, il te faut à bord le matériel d'armement et de sécurité hauturier (+ de 6 M d'un abri) prévu à l'article 240-3.09.
Il te faut aussi vérifier les éventuelles clauses de limite de distances de navigation prévues dans ton contrat d'assurance.
Et pour le reste, et c'est très bien ainsi, une telle navigation relève de la seule décision du skipper qui, en fonction de son expérience, de son équipage, de l'état de son navire et de la météo, décidera ou non d'entreprendre cette navigation qu'il n'aurait réglementairement pas pu effectuer auparavant (3ème catégorie: moins de 60 M d'un abri). Et en sachant que cette navigation peut être risquée puisqu'elle ne comporte aucun abri.

19 mar. 2009
0

comme le dit bien thunderbird
;-)
, avec l'armement + 6M, tu as le droit mais à toi de prendre tes responsabilités.
Intrigué je viens de vérifier sur le pilote et en effet il précise que la nav vers le sud s'apparente à une traversée (de seulement 60 miles quand même) et n'est qu'à la portée des bateaux de catégorie B.
A priori, si le first 22 était classé en 3ème cat, c'est à sa portée, avec bien sûr une météo fiable et en sachant qu'il faudra peut-être rallonger la route de 55 miles pr atteindre St Jean de Luz si les passes sont dangereuses.
Reste à savoir si cela est à ta portée et à celle de ton équipage éventuel en fonction de ta préparation, de la préparation du bateau et de ton expérience de nav et de gestion d'étape longue.
Avec une bonne météo et en restant loin du bord, si tu le peux, le bateau le pourra.

19 mar. 2009
0

la houle
La houle voila ma hantise!!!!!!!!!!!Si non le bateau est au top,l'équipage gonflé a bloque on le fait en double pour une question de pois,a une moyenne de 5 noeud il me faut 12 a 13 h,en partant a 4h j'arrive a 17h un pm de 20h me laisse une marge de 3h,a votre avis 5 noeud de moyenne sur une distance pareille est ce que c'est prétentieu avec ce type de bateau

20 mar. 2009
0

fil sur passes d' arcachon
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

19 mar. 2009
0

Amha
Il faut que tu prépares cette nav en prenant en considération l'hypothèse que vous puissiez être amené à rester 36 heures en mer au cas ou les passes ne seraient pas praticables , donc être préparé soit a rebrousser chemin, soit à te dérouter plus au sud...

Et surtout ne pas manquer de contacter le semaphore avant de pouvoir prendre ta décision de rentrer dans le bassin.

Les habitués du bassin et de ses passes te renseigneront mieux que moi

De mémoire, il y a eu un fil récent sur le sujet

20 mar. 2009
0

Pas prétentieux, mais pas garanti,
Si il n'y a pas de mer et un vent stable au portant, alors les 5 nds sont tout a fait faisable avec les bons réglages et la bulle qui va bien.

Mais sur une durée que tu estimes à 12 à 13 heures ce n'est pas garanti: Une panne de vent ou une bascule est toujours possible et ta moyenne chutera.
Sur une étape longue, à cause de cela, par sécu et parce que je ne navigue pas au moteur (HB), je préfère tabler sur une moyenne plutôt pessimiste de 3nds.

La houle pendant la route n'est pas un problème si tu ne serres pas la côte mais arrivé devant les passes, en plus de la bonne heure pour rentrer, soit tu peux y aller (après vérif au sémaphore), soit tu attends devant mais au large, soit tu continues vers le sud ou alors remontes.

Si tu as le temps et que le bateau et l'équipage marche toujours bien après cette descente, il n'y a pas de problème.
Si tu en doutes, alors reportes à la prochaine ce projet et mets cap au nord pour une longue étape qui sera un bon test avec en plus des abris accessibles.

20 mar. 2009
0

Nous faisions régulièrement
des traversés de 30 à 50 mn dans le Pacifique en Californie du sud, avec vents force 4-6 et houle de 4m et plus, sur un petit dériveur lesté Schock 22.

Certes, pas les conditions aussi sévères que la côte Atlantique... et beaucoup plus prévisibles que la Méditerranée.

J'avais 6 ans lors de notre première traversée de nuit. Je trouvais ça normal. Maintenant, je me dis que mon père était un peu fou de nous amener au large sur un p'tit bateau comme ça.

Maintenant, j'hésite d'aller en Corse avec mon Océanis 331.

Devient-on trop prudent avec les années ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (123)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021