catamaran 5M du mouillage comment manoeuvrer pour partir

bonjour j ai un ptit propblème de manoeuvre au depart ...
mon catamaran de 5 m est en mouillagedans une baie au Belize quand j essaie de manoeuvrer apres avoir hisser la voile est lever l ancre .....je derive , faut dire que apres 2 essaie je ne suis pas vraiment a l aise,il y a une technique que je n ai pas saisi ,je n aime vraiment pas dériver, d autre voilier sont pas loin ,par la suite un coup le vent dans la voile tout vas relativement bien
merci de vos conseil
PS. je ne suis pas familier avec tout les terme marin ,please aller y molo
merci

L'équipage
29 jan. 2013
29 jan. 2013
0

il faut prendre quelque cours ! un bateau ne manoeuvre qu'avec de la vitesse, il faut donc en fonction du vent, régler la voile pour aller dans une direction possible par rapport à celle du vent. au début, il faut ne pas chercher à venir trop prés de l'axe du vent, il faut prendre de la vitesse, avant de venir plus prés du vent. voilé grosso modo.

29 jan. 2013
0

merci pierol de ta réponse , ici c est un ptit village ..donc pas de possibilité de cours, voila pourquoi je pose la question,au depart je suis dans l axe du vent si je comprend bien, quand la voile faisselle, faut forcer la voile dans la direction que l on veut aller pour que le devant du catamaran tourne ,puis concernant les safrans dans quel position devrai t il être
merci

29 jan. 201329 jan. 2013
1

pas de possibilité de prendre de cours pour l'ABC de la voile, ou de trouver au moins quelqu'un qui s'y connaisse un minimum ! Ou au pire faire ses propres expériences jusqu'à ce qu'on s'améliore.

mais par contre appeler à l'aide à l'autre bout du monde par internet ! :lavache:

Décidément, le monde actuel me dépasse ! :tesur:

29 jan. 2013
11

C'est vrai, une personne qui vient humblement poser une question, qui se remet en cause, admet ne pas savoir et veux comprendre/apprendre, c'est sûre ça change :topla:

Je comprend que ça te dépasse :heu:

29 jan. 2013
0

A chacun sa façon de faire...

Moi quand un gars me pause une question sur le quai sur une manœuvre, des réglages, de la bricole etc, je demande pas s'il a tout essayé avant. C'est bien de faire son expérience, c'est tout aussi bien de faire profiter les autres de la sienne...

AMHA...

29 jan. 2013
0

Au contraire, c'est ça la "magie" d'internet ;-)

29 jan. 201329 jan. 2013
1

D'ailleurs, pour ne pas te donner l'impression d'être assisté, je ne vais pas répondre à la tienne :jelaferme:

Sympa l'anecdote Tribal ;-)

29 jan. 2013
0

qi'est-ce qu tu crois ? Que j'ai la science infuse ? Moi aussi il a fallu que je commence, que je débute.

J'ai commençé en autodidacte total, avec tout bonnement le cours des Glénan comme livre de chevet, que je dévorais avidement, en tentant de comprendre.

Puis j'ai essayé de mettre la théorie en pratique, avec un tout petit bateau.

Et j'ai passé surtout beaucoup de temps à expérimenter, à tâtonner, bref, à être sur l'eau.. A faire des manoeuvres de voile, des prises de corps-mort sans moteur, dans le courant, etc..

J'ai rien particulièrement contre le pauvre gars et son bateau de 5 m qui pose ce genre de question, mais c'est le fait même qu'il la pose qui me laisse dubitatif (après... 2 essais!!)

29 jan. 2013
0

de visu c'est pas pareil. En discutant face à face, on peut en effet apprendre d'un autre.

Ce qui m'a "dépassé" (ce sont mes simples mots), c'est ce genre de question posée sur internet, à des milliers de kilomètres, à des centaines de lecteurs, pour quelque chose qui me semble si basique.

Ca a un côté Robinson Crusoë, quoi. Ilôt paumé, message de détresse.

Mais bon... :heu:

29 jan. 2013
0

la magie et la facilité.
Régulièrement une anecdote me revient à l'esprit : il y a deux ans, je sors de la poussière ma planche de régate d'il y a 30 ans; quasi un modèle unique. je suis préoccupé de savoir si, comme moi, elle a pris du poids; je surfe sur internet, tombe sur un blog et poste la question; 1h après, j'ai la réponse et en cadeau le prospectus d'époque de la société qui la produisait, société dont j'avais oublié le nom depuis longtemps!
C'est-y pas magique.... Une info qui date de 30 ans (du temps du minitel!) qui ressurgit en 1h!

29 jan. 2013
0

Peut-être, mais dans une société qui compte autant d'assistés que le nôtre (y compris le monde marin) est-ce vraiment bien rendre service que de répondre à des questions si élémentaires ? ;-)

29 jan. 2013
0

:mdr:

29 jan. 2013
1

Regarder le sillage du bateau. Au début, il y a de grandes chances que le bateau soit en marche arrière. Pousser la barre sous le vent, de façon à ce que le bateau cule jusqu'à ce que les voiles prennent bien le vent, puis remettre la barre un peu au vent pour le faire accélérer; ensuite aller où on veut!

29 jan. 2013
0

tu lèves l'ancre à chaque fois ou c'est un corps mort (gros truc fixe sur le fond avec un cordage qui arrive à bord) ?

Dans les deux cas, tu prends le cordage/filin de l'ancre à la main et tu le ramènes sur le côté du bateau, en gros entre 1/2 et 3/4 du bateau vers l'avant, le bateau va se mettre en biais, tu bordes vite les voiles, et hop c'est parti.
Si c'est un corps mort ça va tout seul dès que tu sens le bateau bouger tu le laisses, s'il faut remonter l'ancre il faut un peu prendre l'habitude, il ne faut pas non plus un ouragan de vent mais bon c'est faisable (je le fais sur mon bateau de 12m -:)

29 jan. 2013
0

merci a vos trois pour les réponses , concernant la voile j en ai fait,il y a longtemps sur de voilier avec moteur, puis dans le passé j etais un pro de la planche a voile, mais la c est pas pareil, merci clarivoile tu as bien compris mon probleme le cata recule alors j'essayerais copmme tu dit , roberto mon cata a pas d espace vraiment a l avant j ai pas de filet, emma.. c bien sure que deux trois sortie de plus et je serai a l aise, pour la suite comme je disais j'ai pas de problème ..le probleme est du point mort au depart avec le vent..... puis la beauté d'internet c justement ca .... demander conseil a l autre bout de la terres,surtout à l'hrs ou que tout le monde ici est encore couché ici, bonne fin de journée a vous

29 jan. 2013
1

un conseil simple, prends une pagaie (en bois) à bord. Ca peut dépanner si le vent tombe, ou dans ton cas pour te dégager de quelques mètres.

29 jan. 2013
0

J'en avais une systématiquement à bord quand je faisait du cata de sport (et aussi sur mon premier cata habitable qui n'avait qu'un HB central non couplé à la barre).

29 jan. 201329 jan. 2013
0

Ne pas hésiter pour aider le cata à tourner tu as soit remonter l'ancre soit lâcher le corps mort tué dans l'axe du vént en admettant que tu estime que tu peux partir sur tribord déjà tu pousses ta barre a gauche et en même temps tu prends ta baume a la main et tu la tires aussi au maxi sur la gauche , ton cata va pivoter, des que tu as le cata à 60° du vent tu lâches la baume et tu la bordes, et bien sur ton foc tu l'avais positionné sur le bon bord soit sur tribord et tu l'avais bloqué au taquet en position au "près bon plein" et en plus quand tu auras dompté ta bête , tu pourras lui apprendre à reculer.

29 jan. 2013
0

La bonne solution est présentée par Roberto. En ramenant sur une étrave ou sur le coté du bateau le bout fixé sur l'ancre ou le corps mort, ton bateau va se mettre travers au vent. Il te suffit alors de border les voiles et tu avances.

Jacques

29 jan. 2013
0

Tu peux aussi , une fois dehors, mouiller là où il n'y a personne et t'entrainer.
bien sur il faut quitter son mouillage la 1° fois et pourquoi pas à la godille.
Mais précise nous si c'est un corps mort ou ton mouillage ( chaîne et ancre) larguer un corps mort est plus facile
cdt

29 jan. 2013
2

C'est quand même curieux un ancien pro de la planche à voile qui n'a pas le sens de vent.....non ?

29 jan. 2013
3

chère Lady Jane, as-tu déjà essayé de faire abattre ton bateau en mettant un pied en avant du mât et en basculant le-dit mât vers l'avant?

Mets-tu ton équipage à l'arrière et à la contre-gîte pour profiter au maximum du rail de ta coque (pour toi, on appellera ça bouchain évolutif) pour faire ton jibe encore plus vite?

Non? et ben t'es peut être un pro de la voile mais pas de la planche à voile.
;-)

Pas grand-chose en commun sinon le plaisir d'être sur l'eau et de se mouvoir à la force du vent

29 jan. 2013
0

Ni pro de la planche, ni pro de la voile.
Juste amateur de vent dans les voiles depuis Hoyle schweitzer et Hobie Alter.......

29 jan. 2013
0

Lady je connais le sens du vent comme j ai deja dit mon cata aime rester droit devant le vent et recule alors il faut le faire tourner un ptit peut, pour que la voile travaille et le cata avance ,JC ,je moullage est avec une ancre et chaine de10 klg environ , je vais en voile today puis comme tu dit JCje vais me mettre en position neutre et pratiquer

29 jan. 2013
1

Il ya bien longtemps quand je faisait du cata, on mettait le foc à contre, GV bordé dans l'axe, et ça partait trés vite....

29 jan. 2013
0

si tu parts en marche arrière, tu diriges ton cata comme une voitur avec les safrans et tu va vite te retrouver ds le bon sens pour partir
au pire, tu restes face au vent avant de remonter ton ancre, foc à contre, gde voile choquée à fond et safrans bloqués à l'inverse comme ça ton bateau ne bouge plus
dès que tu libères l'ancre tu remets tes safrans droits, le foc à contre te fera tourner et tu le bordes sur la bonne amure et hop c'est parti

29 jan. 2013
0

si c'est ton port d'attache et si c'est autorisé, mets un corps mort, après un bout que tu peux larguer de la barre.
Tu choisis le bon moment où le bateau prend le vent pour larguer.
bon courage

29 jan. 2013
1

Si tu souhaites revenir le soir au même endroit, pas forcément la peine de lever l'ancre. Tu peux aussi la laisser au fond avec une bouée, comme pour un corp mort.

C'est plus simple à manoeuvrer.

Jacques

29 jan. 2013
1

Belize, il manque une info importante - à moins que je l'ai manquée, je ne vois nulle part si ton cata a un foc ou non?

De fait, avec uniquement une GV, c'est plus compliqué et il te faut suivre le mode d'emploi indiquer par clarivoile.

Sinon, grace au foc, tu l'amènes à contre, à la main s'il le faut, avec la GV complétement lâchée et la barre neutre ou au vent; le bateau va alors se dégager du lit du vent et tu seras manoeuvrant en bordant d'abord le foc pour poursuivre l'abattée.

29 jan. 2013
0

Il me semble avoir lu çà quelque part.......

29 jan. 2013
0

encore une fois , merci pour toutes vos réponses,oui Lady tres bonne remarque,j'ai compris le principe ... Tribal j ai pas de foc mais forcerais a la main la grande voile a contre vent et mes safrans aussi comme a dit clarivoile , et tout doucement me aisserer glisser vers le vent ,JC pas de regle ici pour le mouillage j ai deja un ancre qui sert de corps mort puis une autre que j'amène on sais jamais,mon gros probleme concernant les autre fois que j ai sortie,ca été j y allais trop vite avec les manoeuvre et rien ne se produisait assez rapidement a mon gout erreur du débutant

29 jan. 2013
0

je viens de relire vos messages une fois de plus .JC22 tres bon idée ca (((si c'est ton port d'attache et si c'est autorisé, mets un corps mort, après un bout que tu peux larguer de la barre.
Tu choisis le bon moment où le bateau prend le vent pour largue r:-))))

29 jan. 2013
0

Bonjour Belize, regarde dans ce lien, ce sont des cours basiques de voile par video, tu trouveras peut-être des choses susceptibles de t'aider.
www.netprof.fr[...],0.aspx

29 jan. 2013
2

Un bon moteur inboard + propulseur d'étrave, sur un 5m croit moi ça va booster ! :-D

29 jan. 2013
0

merci quistini j irai fouiner ca , ouin kako:-)

29 jan. 2013
0

Monte un foc, même petit, sinon, compense à la barre, quand tu tires sur la voile, en étant face à elle, tire aussi sur la barre pour qu'elle soit bien dans le vent, quand elle a pris, tu remet ta barre droite, sans foc, le bateau devrait remonter au vent, dés que la voile fasseye, tu tires la barre un peu .

30 jan. 2013
0

Bonjour,
Si vous pouvez sur le web acheter d'occase le guide pratique de manœuvres de E.T. illustré magnifiquement par son ancien coéquipier Titouan L.
Vous aurez peut être des infos supplémentaires pour d'autres parties de la navigation à voile.
Ceci dit, ne pas savoir et le dire est la meilleure façon de prendre le large... Dans beaucoup de domaines...
Là où la réalité du présent dépasse largement tous les rêves...
C'est la Mer...
Bons vents
J+B

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer