cata

surprenant le prix d un cata en occasion , visité hier un outremer 40 a 130 000 euros , vraiment pas justifié par rapport au boulot pour le rendre nickel , et si on veut un cata un peut confort la les prix devienent fous

L'équipage
30 juil. 2006
30 juil. 2006
0

A la recherche du 3C (cata costaud pas cher et confortable)...
je démarre la recherche avec un budget de 30 à 45 Keuros et trouve des offres de catalac de 8 à 10 mètres de 1980 à 88. Mais je sais pas trop si c'est cher ou acceptable compte tenu de l'âge et d'éventuels problèmes d'osmose...

30 juil. 2006
0

oui
Le probeleme, c'est l'offre: peu de catas vivaces si ce n'est rapides. Des retours de defisc genre FP ou Lagoon ou Privilege, mais dans le genre Outremer, Catana, Casamane :-)ou autres bateaux sympas en mer, pas grand chose.

Cote mono, ce doit etre la meme chose je suppose!

30 juil. 2006
0

meme
un louisane vu l age devrait etre au alentour de 45 000 euros , pas plus , et les prix de vente se situe plutot a 70 000 euros , beaucoup trop cher

31 juil. 2006
0

oh
Pour ceux qui ont deja un cata, c'est plutot bien car c'est la chance de pouvoir revendre bien!

31 juil. 2006
0

cata

salut, je vends un edel cat 35 open de 93
mat pivotant qui te conviendrait peut-etre. ;-)

31 juil. 2006
0

Salut Pascal,
J'avais abordé le sujet sur un autre fil, et pratiquement tout le monde trouvé le prix des catas neufs normal ( je faisais une comparaison des tarifs entre mono et cata ), donc si le neuf est cher pourquoi l'occasion n'en ferai pas de même ???

Séb

PS: En plus je suis mal placé pour parler de ce sujet ;-)

08 nov. 2006
0

cata
ton edel cat 35 open est-il toujours à vendre ?
prix détails photos
je suis très interessé

08 nov. 2006
0

Il y a quand meme
quelque chose de surprenant.
Si vous allez voir les sites de nos voisins grands bretons ou neerlandais, vous trouvez des catas (les meme qu'en France), a des prix nettement inferieur. J'ai pas dit "bon marche", mais tout de meme plus realistes. La ou ça devient interessant, c'est que si le cata appartient a un français, comme par hasard, il est propose environ 20/25% plus cher que le meme appartenant a un etranger. Surprenant n'est ce pas??

08 nov. 2006
0

En effet prix curieux
Il y a 10 ans, un Maldives se trouvait entre 250 et 400 Kf.

Aujourd'hui alors que les bateaux ont dix de plus, les moins chers sont à 75 000 €....

Le côté positif :

C'est un argument a soumettre a Madame, tu vois chérie, en fait un bateau c'est un bon placement :mdr:

08 nov. 2006
0

ce qui est encore plus rigolo
c'est que :
- les pros prétendent qu'il n'y a pas d'acheteur de cata d'occase en europe et que le marché est pratiquement inexistant (revendrait-on tous les cats en direct ?) sauf aux us où on peut vendre tout ce qu'on veut.
- certain français aux us reviennent en france (pas en europe hein... en france) pour vendre leur cata 25 à 35% que ce qu'ils l'ont acheté 1 an auparavant aux us... (bien sur, un "cata sympa" comme dit je ne sais plus qui un peu plus bas)
- les mêmes affirment que le marché us est mort : la defisc aurait tout tué (mais les américains sont toujours les premiers acheteurs de defisc et prennent la majorité du volume en vente!!).
- 2 de mes voisins (tiens des français comme par hasard) ont leur bateau à vendre depuis plus de 3 ans (un azuli et un blue II pour ceux que ça interresse) et ne trouve pas acheteur (ça confirmerait ce que prétendent les pros ??)

kikatorkikaraizon ??????

Y aurait-il 2 marchés du cata ?

Pourtant cette surcôte ne semble concerner que les français et rappelle étrangement le problème du dériveur intégral alu (essayez donc de vendre un ovni à autre choz qu'un allemenad ou un français et vous verrez la claque).
Economiquement on peut expliquer ça par le fait que sur un marché trop typé, la demande est très souvent beaucoup plus importante que l'offre... jusqu'à ce que l'acheteur soit obligé de se rabattre sur du plus conventionnel, faute de moyens :-( ?.

De plus, les habitudes du français en matière de revente sont assez déplorables : je vais le mettre 25% plus cher et si un couillon est assez c... pour payer plein pot.... (quitte à se plaindre pendant 2 ans que ça ne se vend pas ?? ;-) ).

Ce qu'il faudrait connaître réellement c'est le prix des transactions réellement effectuées et pas cette absurdité de prix de mise en vente, car je soupçonne fort qu'en france on soit facilement 30 à 40% plus bas que ce qui est annoncé, alors que dans la majorité des autres pays on est entre 10 et 25%.

Le mieux est de laisser ses coordonnées avec l'offre qui paraît honnête (rappel : une bonne affaire c'est quand l'acheteur ET le vendeur sont satisfait. Quand l'un couillonne l'autre, ça tourne toujours au drame et celui kidikillait).

En tous cas, ton proprio d'outremer doit se les mordre d'avoir raté un acheteur.

0

evenkeel
la tu as touché exactement les particularités francaises en matiere de bateau d'occase les catas et les deriveurs en alu quant tu vois le prix d'un ovni 28 de 1978 en france tu prends peur et les catas ils prennent du prix en vieillissant!!il y a aussi une surcote sur les etaps alors que les anglais sont plus raisonnables sur ceux ci !

09 nov. 2006
0

Entre nous
85000€ pour un Maldives.... faut pas decon....!!!!!
c'est un bon cata pour les vacances sympa et tout, rapide meme quoiqu'un peu casse geu..
pour moi, ça vaut 30 000€ pas plus et encore si il est TRES, TRES beau et TRES, TRES bien equipe

09 nov. 2006
0

Mais
Le commerce suit tout betement la loi de l'offre et la demande, et je ne vois pas en quoi il y aurait la une particularite francaise.
Si on trouve des catas moins chers aux USA c'est simplement parce qu'il y a moins de demandes de ce genre de bateaux.
Quel proprietaire vendrait son bateau moins cher s'il avait la possibilite d'en obtenir plus!

09 nov. 2006
0

ce que je veux exprimer
c'est que le français indique un prix de mise à la vente beaucoup plus fort et souvent irréaliste que la valeur connue du marché, même s'il navigue sur une véritable merde mal entretenue.
J'ai vu des annonces sans prix :-D :-D :-D . Qui pourrait répondre à une annonce pareille où le dialogue va être du style :
acheteur : - combien ?
vendeur : -combien voulez-vous mettre ?
totalement absurde :-D :-D :-D .

Tu vas dans un super marché où tu veux acheter une maison, une voiture neuve et on ne te donne pas le prix, tu achètes toi ? Alors pourquoi le faire pour de l'ocaz ?

Et bien, d'expérience, ce genre de pratique est courrant en france, rare ailleurs.
Mais il est bien connu que le français est le meilleur vendeur du mondeet que ses techniques ancestrales lui ont valu une des toutes premières places mondiales dans ce domaine.

09 nov. 2006
0

HA!!!!!! Bugs
si je pouvait, je te mettrais non pas une etoile mais une constellation!!!!!!!!!!

09 nov. 2006
0

Mais
Pourquoi faudrait-il que la valeur d'un bateau decroisse sans cesse comme celle d'une voiture? Et pourquoi ne suivrait elle pas l'evolution que suit la valeur d'une habitation?

Un bateau est un produit bien particulier dont
la valeur devrait suivre une evolution propre. On comprend aisement que le phenomene de mode puisse faire baisser cette valeur rapidement au cours des 5 premeires annees, mais ensuite pourquoi cela ne se stabiliserait pas, voire re-augmenterait pas un peu pour certains modeles reputes et bien entretenus?

09 nov. 2006
0

tu veux
vendre ton Casamance?
si c'est le cas, je ne t'en donnerais pas plus de 80/90 000€ et ce parceque JUSTEMENT tu as fait des modifs (et pas des moindres) qui ont FORCEMENT fatiguees la structure.
Comme je ne suis pas assez competent pour a quel point est usee la cellule, je ne peux que t'en offrir moins que la valeur du marche.

De plus, tu ne peux pas confronter le prix de l'immobilier et le prix d'un bateau(dans le sens que le bateau a un cicle de vie plus court que la pierre)
Encore que meme la pierre a une valeur surevalue ET DE BEAUCOUP!!!!!!!

09 nov. 2006
0

et
J'ai parle du poids mais j'ai oublie de parler de la forme des coques. Ces coques recentes au volumes enormes sont egalement une cause de fatigue consequente pour la strusture. Et surtoile ces coques est une erreur car elles n'ont aucune capcite a allonger la foulee.

10 nov. 2006
0

oui
Je n'aurais pas mis les lagoons avec le catana 42, car les formes de coques sont quand meme tres differentes. Par contre,le Catana 42, ou le 44 d'ailleurs, pourrait etre compare au CASAMANCE! :-)
Enfin, si allonger un peu la foulee au portant est possible sur ces bateaux, en augmentant la voilure souvent, je pense que le cout en terme d'efforts structurels sera important.

09 nov. 2006
0

un Casamance...

c'est en gros 150 000 euros.

et celui dont il question, avec son gréement rallongée et le superbe jeu de voiles, plus toutes les améliorations effectuées aux fil des ans le placent nettement au dessus de ce prix !

09 nov. 2006
0

Bon
D'abord, la vente de ce bateau de reve n'est pas dans mes projets, et pour acheter quoi, d'ailleurs????

Ensuite, je ne suis pas d'accord avec ton affirmation comme quoi mettre un mat de taille normal sur un bateau fatigue la structure, car ce n'est pas la taille du mat et des voiles qui fatiguent eventuellement la cellule mais bien l'usage qu'on fait de ce moteur.
Si on reduit plus tot la structure ne subit aucun effort supplementaire! Une voilure plus importante permet d'avoir la bonne voilure par petit temps, rien de plus. Il ne faut pas croire que le bateau a augmenter sa vitesse max! Car c'est la carene qui limite cette vitesse max et non la voilure. Par contre celle ci est atteinte plus facilement.

Par contre le poids fatigue terriblement cette cellule et son augmentation par le chargement ou les equipements egalement; et c'est bien ce que tous les bateaux nouveaux subissent; regarde le poids de tous ces catas recents, et la folie de leurs equipements tous plus lourd les uns que les autres. Enfin, justement le notre n'a jamais ete surcharge et bien au contraire, et comme nous ne l'avons jamais loue, il n'y a pas de risque que d'autres aient pu l'abimer!

10 nov. 2006
0

d'accord avec toi sur ce point
c'est la surcharge qui tue les catas. Et les catas récents deviennent limite dès la sortie de chantier.
Par contre, la forme des coques est loin d'être aussi catastrophique et un genak ou 1 m de mat supplementaire permet encore, à une personne habituée au cata, d'allonger un poil la foulée au portant.
Je préfère néanmoins un peu moins de surface mouillée et les conceptions toute fin 80 début 90 (keennex 38, lagoon 47,42 et 37, catana 42) me parraissent représenter un compromis réaliste d'un cata de croisière pour équipage réduit ou familial : coques porteuses à l'arrière, évolutivité sous GV seule possible,...

09 nov. 2006
0

Un broker américain...
... avec lequel je suis en contact pour acheter d'occasion mon prochain cata m'assure qu'aux USA les bateaux sont mieux entretenus qu'aux Antilles et souvent mieux équipés.

Bien sûr, il parle pour sa boutique. Mais entre nous, qu'en pensez-vous ?

09 nov. 2006
0

Pas possible !!!!
Les bateaux des Antilles sont entretenus par Fred de Tilikum, c'est donc forcément mieux fait qu'aux USA... CQFD...
:scie:
:alavotre:

10 nov. 2006
0

Il ooublie de te dire
que 80% du marché du cat américain est de la défisc des antilles :-D :-D.
Qui c'est ce broker. Si c'est Jordan, je lui téléphone pour l'engueuler !

09 nov. 2006
0

prix surévalués
comme le prochain sera un cata, je suis de près depuis plusieurs années le prix des catas, et je suis en désaccord avec le précédent post de clarivoile.

Même si les cellules des catas sont convenables, je vois des bateaux dont le niveau d'entretient du moteur, de gréement et de l'équipement sont lamentables.

Tout le monde s'accorde à évaluer le prix de l'immobilier par rapport à l'investissement que nécessite sa REMISE EN CONDITION aux normes de confort et de sécurité adéquates.

Je n'ai jamais vu un vendeur pro (ou non) faire l'estimation d'un refit complet et l'ajouter au prix d'une plateforme dévaluée par son âge et son usure structurelle...

Exemple précis : le vendeur d'un Iroquois que vient d'acheter un pote m'a affirmé que le gréement de 35 ans d'âge manchonné cuivre n'était pas à remplacer parceque les vieux cables étaient plus solides que ceux qu'on fait maintenant... On croit rêver, et bien non. Il a refusé la décote nécessaire de 2000 euros pour le remplacement du dormant et du courant !

0

tres juste
le cas de l'iroquois est un bon exemple juste pour me documenter j'en ai visité un ,une veritable poubelle avec plein de problemes de structure et bien le proprio en voulait presque le prix d'un neuf
a mon avis les premiers acheteur de catas en france devaient etres des pigeons et les vendeurs ont gardés les bonne habitude!!!!! ;-)

09 nov. 2006
0

le mieux
c'est peut-etre de le construire soi mème,et c'est ce que je commence a envisager sérieusement ,vu le prix de l'occase et du travail pour tout refaire,autant partir sur du neuf "maison"

09 nov. 2006
0

Et
bien Dany fait bien tes calculs et tu verras que c'est loin d'étre meilleur marché, par contre tu auras le bateau de tes rêves et la fierté de l'avoir construit.

Je vous trouves tous un peu excessif, oui le cata est plus cher qu'un mono, oui c'est une sommes. Mais comparez les mono entre eux, c'est pareil !!!

C'est toujours pareil, quand on n'a pas de bateau on les trouves trop cher, quand on en a un on trouve qu'il pert trop... mais c'est pareil avec la voiture, la maison, la moto, l'ordinateur...

De plus si c'est un aussi bon investissement, et bien investissez ;-)

Séb

09 nov. 2006
0

D'accord
avec toi pierre2, mais le prix du marché il est fait sur quelle base ???
Donc le prix des catas d'occas n'est il pas justifié

Je rajoute tout de meme qu'il y a comme l'avait dit Gébé un phenomene de mode, les outremer et catana sont à mon avis surcoté.

Séb

0

moi je trouve pas
qu'il perd trop le mien et de toute facon si je le vend ca seras au prix du marché tous mes precedent bateaux on eté vendu en deux mois car le prix etait juste!si il faut attendre un an pour vendre un boat il faut commencer a se poser des questions!maintenant c'est juste un point de vue perso quand je dis que les multis sont trop chers car il y a quelques années un cata valait une fois et demi le prix d'un mono qu'en est t'il maintenant ,?? ah!au fait,il y a une autre categorie surevaluée :les fiftys,j'ai vu un 27pieds de 1978 a 30 briques,mais peu importe le marché reglera tous ces abus ;-)

0

bien sur
qu'ils sont surcotés et en plus pas specialement apte au voyage because trop legers et carenes etroites mais bon actuellement l'outremer a la cote chez les bobos :-D

09 nov. 2006
0

je doute qu'un bateau
quel qu'il soit soit un bon investissement, mème avec toutes les defiscs possible pour un particulier,a moins d'en faire un buseness de location, mais j'ai quand mème lu quelques articles de constructeurs amateurs et les prix pour un cata 13m environ 100.000 € et c'est du neuf!!!

09 nov. 2006
0

Dany,
Pour etre sur un projet de construction amateur d'un cata de 13 m je peux te dire que c'est pas vraiment la bonne somme !

Séb

09 nov. 2006
0

Non
Pierre 2, si c'est celui que je pense c'est 100.000 roros ( ce qui n'est pas si mal), mais ça fait déjà 4 ans ( donc les tarifs ont bien augmentés, arrivée de l'euros et petrole en hausse) et le bonhomme arrive à avoir des remises que meme les pros n'ont pas ;-)

Donc il ne faut pas se baser sur cet exemple là.

Une construction amateur " classique " d'un cata de 13 metres tourne autour de 120 à 150 KEuros ( sans etre trop exsigeant), à ce tarif là tu as pas mal de cata d'occas. Certe tu n'as peut etre pas le boat de tes rêves mais tu navigues desuite ( sauf Rolle qui refait sont boat au complet ), tu ne perds pas 7000 heures de ta vie à construire pour un résultat incertain voir un abandon en cours de route :-(

Bon je dis ça mais je suis moi meme plus tenté pas la construction que par une occase, mais c'est un constat qu'il faut prendre en compte.

Séb

09 nov. 2006
0

c'est ça
le problème,trouver une occase a retaper a un prix correct!!! et c'est le sujet du fil,

0

ya pas un gars
qui a construit un boheme 43 en cp pour 65000euros??

0

pour moi
le meilleur plan serai une occase a retaper et a remotoriser comme ca tu pars sur une base saine et tu n'es pas decouragé par le gros oeuvre qui est tres important sur un cata et tu n'as pas tous les problemes habituels des amateurs :homologations etc..

09 nov. 2006
0

Oui
c'est ce que nous avons fait avec Tamata. Mais attention à ce qu'il n'y ai pas trop de travaux pour le mettre à ton idée sinon tu arrives vite au temps d'une construction complete !!!

Séb

09 nov. 2006
0

tout à fait d'accord,
pour l'occase à bas prix à retaper. Mais si on compte vraiment le temps passé, ce n'est pas forcément une bonne opération financière.

10 nov. 2006
0

mon cata
catana 40 acheté il y a un an en greece , revenu par mer , et bien depuis un an sortie de l eau et environ 5 mois a plein temps pour modif , nouveaux moteurs et refit de plein de chose plus 30 000 euros ( achete 80 000 )

10 nov. 2006
0

Dis mmoi grincheux qui porte bien son nom
C'est quoi ton bateau, et quel prix l'as tu acheté pour dire que tous lesbateaux sont rop chers, et que les refits prennent trop de temps...

Pour notre part nous avons acheté l'Aquilon 42K€ (le prix de l'annonce, car c'était non négociable). Si je le compare à un mono de confort intérieur égale et age égal, je trouve le First 260 à des prix entre 35K€ et 40K€ et bien pour la différence, l'Aquilon est mieux fini, il est plus rapide, plus confortable sur le pont. Ensuite c'est un multi, alors on aime ou pas, mais si on compare le prix de ce bateau à un monola différence est normale.

Les bateaux à la mode sont cher, mais se revendent chers alors au fond est ce si génant.

10 nov. 2006
0

on est deja
a 110 000 sans compter le temps. Faut pouvoir passer 5 mois a temps plein sur son canot' a bosser.
desole mais moi, je ne suis pas rentier, je dois bosser pour bouffer

10 nov. 2006
0

grincheux
et provocateur, c'est un metier!!!
il semble que parler le politiquement correct le soit aussi.........

10 nov. 2006
0

Quand
la passion l'emporte...

quiltpage.homestead.com[...]ga.html

Séb

10 nov. 2006
0

Tu
m'étonnes !

Mais il a l'air de prendre son pied, c'est déjà ça ;-)

Séb

10 nov. 2006
0

oui
je connaissait deja
faut VRAIMENT avoir envie.......
je te raconte pas la charge d'affect qu'il peut y avoir derriere......

10 nov. 2006
0

pour rester dans le sujet
voila le parfait exemple ou il vaut mieux faire du neuf que du refit.
d'un autre cote, ça demontre combien le CP/resine peut etre resistant.
ce canot aurait du couler depuis longtemp dans l'etat ou il etait

10 nov. 2006
0

Les constructions ou renovations amateurs
Si l'amateur est eclairé, ça peut être bien.

POur des promgrammes autre que la sortie a la journée et excptionnelement sur une semaine, quasi tous le monde apportent des ameliorations ou personalisations a son bateau, ce qui representent deja un gros travail.

Comme dit ci dessus un refection complete d'un bateau peut prendre un temps fou (quasi une construction bien pensée).

Realiser dès le depart ce que l'on souhaite est evidement le Top.

Maintenant concernant la main d'oeuvre rarement moins de 40 € / h dans un chantier, cela peut donner envie de faire par soit même.

Quand s'est étalé sur les vacances, les week end,...., en etant patient ça peut le faire mais c'est long.
Quand on utilise sa tresorerie pour "payer" sa propre main d'oeuvre, tout compte fait (secu, retraite, .....) ça se complique deja un peu.

Quand enfin on utilise la "génerosité" de chacun via Mr assedic pour financer sa construction la ça m'enerve vraiment, d'autant que j'imagine toujours (probablement a tord) que quelqu'un dont la moralité offre autant de souplesse peut aisement avoir comme meilleur fournisseur le trop célèbre "Court Vite" !!

A mon avis quand on parle de prix de revient d'une construction amateur, bien voir dans quelle categorie se place le constructeur, et après .... d'important ecarts peuvent s'expliquer ....

:reflechi:

10 nov. 2006
0

Mais
Lorsqu'on decide de vendre son bateau, c'est parfois parce qu'on est ecoeure, qu'on s'est trompe d'activite, qu'on a plus les moyens....et dans ce cas, le but est de se defaire sans trop tarder de ce probleme :-(
Mais c'est egalement souvent parce que ce magnifique tresor nous a comble et donne d'autres envies. Dans ce cas, il n'est pas question de vendre sans delai, mais bien de vendre pour racheter quelque chose d'autre. Alors, quand on discute sur le prix des bateaux d'occasion, il faudrait se poser la question de savoir quel bateau le vendeur pourrait racheter apres cette vente. On ne va pas vendre un cata de 14 m pour racheter un tri de 9 m d'occasion au meme prix!! ou un mono de 12 m vieux de 10 ans :-(

Il faut se dire je pense que le prix de l'occasion integre d'une maniere ou d'une autre le prix du marche neuf, ou de l'occasion recente.

10 nov. 2006
0

pas faux
mais pas d'accord pour payer le reve des autres. Le mien deja c'est bien!
Je sais bien qu'on refuse toujours d'accepter une decote de son bien: mais il faut aussi ouvrir les yeux et regarder son bien avec l'oeil de l'acheteur, et dans ce cas.........

10 nov. 2006
0

des syndicats de brokers us
donne ces infos (offres/transactions réelles).
A l'époque où je m'y interressait, les transactions s'effectuaient entre 15 à 20% plus bas que le prix de mise en vente.
Attention, en théorie, ces transactions sont des transactions professionnelles avec expertises, justification et valorisation des différences.
Il semblerait qu'en france si tu écoutes les acheteurs, ça se passe entre 20 et 30% et si tu écoutes les vendeurs ou les pros, tu n'apprends rien. C'est un peu idiot de leur part, vu qu'avec une plus grande transparence on vend toujours plus vite et on pourrait vérifier ce que racontent les acheteurs.

Pour ce qui est de mettre cher car pas préssé, c'est en totale contradiction avec les autres arguments avancés : offre/demande.
Si tu n'as pas vendu ton bateau au bout de 4 à 6 mois (comme pour une maison, une voiture ou tout autre bien), c'est que ton offre ne correspond pas à la demande. Ce n'est pas en attendant au même prix que tu vendras mieux. Dans la très grande majorité des cas, tu seras amené à baisser ton prix au niveau du marché après 1 an et encore et encore plus tu attendras. Peut être y a-t-il des execeptions, mais il ne serait pas judicieux et honnête d'en édicter une règle générale. Un de mes voisins a commencé à 70.000 et il est, après trois ans annoncé à 60.000, alors que lui dit haut et clair qu'il le larguerait à 35/40.000. Cherchez l'erreur et pourquoi il n'a aucun contact... C'est typiquement le genre d'attitude qui fait que tu ne vendras pas. Ce n'est peut être pas généralisable, mais j'en ai rencontré pas mal (tous français) de cet accabit. Tant pis pour eux.

10 nov. 2006
0

Tous tords, tous raisons
c'est toujours trop cher quand on veut acheter
pas assez quand on veut vendre ...

la loi du marché a toujours régulé cela

et pour un bateau souvent on est pas pressé de vendre, le raisonement devient je l'affiche cher, a ce prix je suis vendeur, sinon m'en fou suis pas pressé et il me convient bien pour le moment .....

On a souvent tendance a comparer le prix d'un bateau d'occas. au tarif neuf "chantier" en oubliant qu'au tarif chantier il faut ajouter tous les equipements, voir les voiles ......ça fait vite beaucoup de roros ...

Maintenant il serait interessant de connaitre des couts de transactions réelles à confronter aux prix affichées ?

10 nov. 2006
0

Evenkeel je suis pas vendeur mais d'accord avec toi
En revanche un bateau peut être un achat passion, et parfois des ventes se font a des prix delirants ....

C'est certains que pour un modele style 31.7 ou autres qui est hyper present sur le marché, les bases doivent être plus saines...

Mais pour des bateaux plus rare (les catas typiquement) l'achat passion iraisoné peut arriver.

Je connais quelques personnes qui ont procédé de la sorte, pour certains (peu) ça a marché, ils ont vendus chers, mais étaient bien embété pour retrouver un bateau (ça a souvent été un bon motif pour faire un break), pour d'autre (beaucoup) ça na rien donné et couté fort peu (mais ils ne sont pas vraiment vendeur, ils seraient prêt a vendre a XXXX €)

10 nov. 2006
0

Une approche algorithmique...
Dans l'excellent bouquin des Nieutin "Histoires de partir", les auteurs décrivent un algorithme de décote des voiliers d'occasion.

Le voici : la 1ère année, un bateau perd 10 % de sa valeur ; la 2è, 9 % ; la 3è, 8 % ; la 4è, 7 % ; la 5è, 6 % ; et à partir de la 6è année il perd environ 5 % par an.

Deux remarques : 1) il s'agit du prix de base d'un voilier de série, les éventuels équipements supplémentaires récemment ajoutés devant être traités à part, et 2) il faut bien sûr appliquer une péréquation en fonction du bon ou mauvais entretien du bateau.

Qu'en pensez-vous ?

10 nov. 2006
0

Décote

Pas sûr que ces % aient été revus pour nos périodes de faible inflation. Quand on entend quelqu'un dire "j'ai toujours revendu mes bateaux au prix que je l'ai ai payés", il perdait (le bateau) en fait 10 ou 15% par an de valeur due à l'inflation. Normal. L'acheteur faisait une affaire.

Actuellement, revendre au même prix un bateau suppose qu'il perd 2 % par an. Ca reste à prouver.

10 nov. 2006
0

la seule et unique question...

vraiment utile à se poser, c'est :

de combien je dispose... ?

Ensuite on voit ce qu'on peut avoir avec çà : un mono de X mètres ? ou un cata de X mètres ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (36)

Les enfants de la mer

novembre 2021