Cartographie électronique en pratique

J'ai OpenCpn et je l'utilise d'une manière très basique, essentiellement pour voir où je suis ou où je suis passé, tiens voir les autres avec l'ais, pas beaucoup plus, voire rien de plus. Cela me convient très bien.

Quand je vois les discussions avec des dizaines de messages sur des programmes de cartographie complexes et chers, je me demande quelles sont les fonctionnalités additionnelles offertes qui les rendent si attractifs.

Question authentique, qu'est-ce que vous utilisez dans ces logiciels ?
Affichage des gribs ? Routage? Asservissement du pilote ? Simple ergonomie ?

quoi d'autre... ?

L'équipage
28 nov. 2012
28 nov. 2012
0

Bonjour. A peu prêt pareil plus les marées et courants très utiles et les endroits ou je vais planter ma pioche en gros plan. Aussi les distances parcourues sur le fond et éventuellement les vitesses. A tester cette année la fonction jour/nuit pour éviter l'éblouissement.

28 nov. 2012
0

Hello,

Utilisation assez basique aussi pour moi.

Préparation avant la nav
Positionnement + routes pendant la nav
AIS.

Le dashboard est affiché en permanence quand on navigue.

28 nov. 201216 juin 2020
0

OpenCpn est riche en fonctionnalités:
En plus des fonctions évidentes (marées, courants, AIS, gribs, centrage automatique sur le bateau, déclinaison...) j'utilise la possibilité
- de mesurer facilement distance et relèvement sur l'écran (clic droit, mesure: commencer)
- la création de routes (simples) pour connaître ma dérive éventuelle ou pour souligner un alignement important
- le mode trace
- écran jour/nuit
- le dashboard
- Passer d'une carte vectorielle à une carte raster en un clic
- carte plein écran avec F11

Mais ce que j'apprécie par dessus tout c'est le réglage complet de l'affichage
- Taille des caractères de la carte, du dashboard etc...
- Couleurs de la carte facilement personnalisables (mes CM93 sont proches d'une carte SHOM) en jouant aussi sur les réglages de profondeur (voir image)
- supprimer facilement des infos des cartes vectorielles (exemple nature du fond, secteurs et caractéristiques des phares pendant le jour, épaves au large) pour rendre la carte plus lisible.
- personnaliser le son d'alerte AIS
etc...
OpenCpn montre et fait ce que JE veux, pas ce que son concepteur a prévu pour moi...

28 nov. 201228 nov. 2012
0

PS Je suis aussi un fanatique de GE2KAP pour préparer (création de cartes kap) et vérifier mes cartes (superposition carte / Google Earth) en hiver avant mes navs
Je sais jouer avec le routage de Bluewater et qtVlm
Bientôt un module d'affichage radar sera disponible
Tout cela pour 0 euros.... (je fais une petite donation tous les ans pour permettre au chef développeur l'achat du matériel nécessaire pour continuer la mise au point: 2011 un radar, 2012 un Mac pour tester OpenCpn sur Mac...)

Je ne pense pas que je pourrais revenir à un autre logiciel...Mais OpenCpn n'est pas mon mode principal d'info en navigation. Mon lecteur de cartes est le principal, et j'éteins l'ordinateur de jour au large, ne l'ouvrant que lorsque l'AIS est utile/indispensable

28 nov. 2012
0

J'utilise le logiciel que lors du départ ou l'arrivée au port ou du mouillage.
Plus loin il y a de l'eau et plus de cailloux, alors le point GPS est suffisant sur ma carte papier.
Eh oui je n'ai confiance que dans le papier.
De temps en temps j'allume pour voir si la position est identique sur le papier et l'ordi....mais c'est pour jouer.
Cela reste quand même un bon logiciel.

28 nov. 2012
0

de mon coté :
* prepa nav, distance, cap
* ais
* trace
* les courants et marées a titre indicatif, je préfère vérifier
pour les grib je préfère zygrib ou ugrib, le pc n'est pas en route en permanence, environ toutes les H. ou dans les coins délicats

28 nov. 2012
0

Bin voila une bonne remarque

Pour moi Open pourquoi simple et adaptable à mes envies.
Je fais 90% du message Pytheas.
il est toujours en marche car AIS (mer du nord oblige), avec un point papier toute les heures au large.

Le Moko

28 nov. 2012
0

oui plus vers le style personnel de navigation que sur un logiciel ou un autre

personnellement, pour préparer la navigation j'aime bien une carte papier de taille convenable, je ne réussis pas à m'habituer à l'écran du pc avec tout le zoom-in zoom-out.

marées je marque PM e BM du jour sur le journal de bord

courants idem j'ajoute au crayon les heures du jour dans les planches correspondantes de l'atlas

en y reflechissant c'est le besoin d'un bout de papier "physique" avec toutes les petites notes écrites dessus

pour les atterrissages par ex. dans galice/portugal j'avais scannerisé tous les plans détaillés des cartes Imray (je les ai toutes, en papier -:) ), puis imprimés et plastifiés, puis tenus dans le cockpit à l'arrivée par le moyen futuristique d'une manivelle de winch posée dessus.
Idem les photos de google earth, à l'époque pas encore de GEtoKAP. Cela est une fonction de opencpn que je pense sans doutes utiliser dans le futur, mais encore pour après imprimer l'image GEsat/carto et l'avoir sous les yeux en papier.

Dans les zones à cartographie incertaine l'enregistrement de la trace d'entrée dans un fleuve etc par le cartographique électronique est un gros gros plus, j'aime vraiment bien.

Météo et tout le reste par de programmes externes au cartographique.
Au large le pc est seulement pour email/météo, aucun logiciel de carto si ce n'est pour les moments quand il y a beaucoup de trafic/AIS.

Ca doit être un mélange de paresse et habitude :-)

28 nov. 2012
0

Important, marées et courants dans mon secteur, je ne me vois pas les imprimer toutes les heures pour un jour donné. Le pc est visible du cockpit et la souris sans fil bien pratique.Pas d'AIS et encore moins de radar(suis pas le roi du pétrole). Ma première entrée aux Scilly, je l'ai faite avec "Bateaux"et du vent pour tourner les pages ;-) plus mes yeux, n'ayant pas choisi le meilleur coin.

Opencpn n'est opérationnel que depuis mars, avant, je n'avais ni pc ni gps dédié et ne me parlez pas du fx312, les fils sont à nu et la jonction avec le pc trop chère. Souder les fils qui vont bien, çà va mais trouver le reste!!!!!!!!!

J'utilise quand même mes cartes papier bien qu'anciennes.

28 nov. 201228 nov. 2012
0

Mais c'est très bien les post-it quelque part protégé par la capote (heures/hauteurs des marées et des renverses de courant, caps à prendre, caractéristiques des feux, horaires météo selon son degré d'Alzeimer et le manque d'envie de faire de nombreux allers-retours à la table à cartes) et des photocopies/scans de l'entrée des ports ou des mouillages dans une pochette plastique à la main quand on est à la barre...(même si nécessaire le guide lui-même sous la capote s'il ne pleut pas trop)

PS Mais avec le temps, on apprend aussi à faire confiance à l'électronique (pour moi, il ne reste que 4 à 5 mentions de la position par jour sur le livre de bord en grande traversée (+ cap, vitesse, distance au but, voilure, météo, voltage batteries, gazole), un routier ocazou, et un guide papier pour l'atterrissage

28 nov. 2012
0

perso en plus d'opencpn j'utilise zygrib à la fois pour télécharger les gribs, mais surtout parce que l'affichage des mailles est mieux réalisé (pour le moment) que dans opencpn

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

Le beau temps !

mars 2021