Carthage , quoi de neuf à bord ?

flotte encore ???

L'équipage
12 juin 2011
14 juin 2011
0

Neufs :
- un étai
- une vache à eau et des tuyaux
- un GPS, une VHF et un anémomètre, tous portables

Mais si tu me poses la question la semaine prochaine, la liste sera plus longue ! On va faire un petit tour sur terre demain, on attend la visite de plein de gens sympathiques (gréeur, voilier, mécano, on se repose en faisant du shopping (vannes, roving, polyester), on se fabrique du stress en regardant les barres de flèche (40 cm de débattement, pour l'heure ; c'est les haubans, ou c'est les supports des barres ?), on prend un peu d'exercice pour garder la santé (karcher), on se pose des colles pour entretenir les neurones (comment je fabrique un support pour la balancelle du beau réchaud neuf dans ces satanées formes creuses, dis ? - et les coulisseaux de mât Marco Polo, moi j'ai une idée, sisi, parce que ça devient vraiment dur à trouver, alors, si on faisait ça... ?)
... s'il flotte encore, la semaine prochaine il sera méconnaissable !
Allez, je me déciderai peut-être même à faire une photo !

14 juin 201114 juin 2011
0

dur dur pour la carte bleue !

et quand tu auras fait l'essensiel , restera le superflu .........
plein de loisirs , de sports :pétanque , rollers , tricot , vélo , randonnées , jeux télévisés , mème la bete à deux dos ; investissements bien moins chèrs ......... si tu veux , je te propose des sites de repli !!!
courage !

14 juin 2011
0

C'est pas un bateau, que j'ai acheté, c'est un parc à huîtres ! Je suis effarée. Entre novembre et juin, c'est pas croyable : il n'y en avait pas une, j'en ai bien enlevé trois douzaines. Et en fin d'après-midi (bateau gratté et karcherisé), ça PUE !
On a démâté, ce qui m'a permis de constater que l'anodisation, ou du moins la jolie couleur vaguement dorée du mât, n'existe plus qu'à titre de souvenir. C'est grave, ça ? Ca se soigne ?
Que fait-on pour reboucher les petits trous du mât et de la bôme ? Si c'est possible de les reboucher ?
La suite des questions demain soir...

14 juin 2011
0

ah ! les termites dans les mats en spruse ! moitessier avait flairé le coup ! , que du poteau téléphonique pas de soucis pour les connections wifi ....... c'était mieux avant ........

18 juin 2011
0

Bon, ben... il est remis à l'eau, mais il est un peu drôle. Mon voisin de ponton (bateau à moteur) est persuadé que c'est pure jalousie de ma part, et que je voulais simplement un bateau à moteur à pas cher... donc j'ai supprimé le gréement.
Hélas oui ; jusqu'à la semaine prochaine, quand je recevrai un beau gréement dormant tout neuf (la carte bleue s'use de plus en plus).
A part ça, il a le cul tout rouge (à force d'avoir gratté ?), nous avons perdu des litres de transpiration sur les vis récalcitrantes (vive le décapeur thermique et José), il y a aussi un beau verrou tout neuf, des anodes rutilantes, une hélice passée à l'antifouling dans l'enthousiasme (je sais, je ne le ferai plus), un peu de gel coat par-ci, par là, des vannes magnifiques, des joints de capots étanches, un presse-étoupe de compétition, j'en oublie sans doute.
Le ship du coin m'aime bien. Voilà au moins une raison de satisfaction profonde, non ?

19 juin 2011
0

Nouveau gréément dormant ??? :lavache:
Il commence à ressembler au couteau dont on a changé 3 fois le manche et cinq fois la lame ! :acheval:

20 juin 2011
0

non, le problème, c'est que le gréement était d'origine... je sais, j'aurais dû le garder, pour la vérité historique... mais quand mon copain JJ l'a vu, il a poussé un hurlement, s'est assis par terre, et a juré que jamais, jamais, il ne s'embarquerait avec CA.
Paraît que ça se détoronnait de partout ; quant aux barres de flèche, dès qu'on agitait délicatement les haubans, elles prenaient 40 cm de débattement.
Paraît que c'est pas bon.

19 juin 2011
0

Pircarre !
c'est dans les vieux pots qu'on fait la bonne soupe .....
et quand LN changera sa viielle coque pour une plus récente et ses sacs à patates pour des voiles de pas dix ans , et ben elle aura un iatche fin pret pour les voiles de saint tropez !!!!!

20 juin 2011
0

Je plaisantais bien sûr ! Félicitations, Hélène ! Il sera bientôt magnifique !

Jaloux, moi ? Nooooooon... :heu:

20 juin 2011
0

Pour le réchaud, veux-tu des photos de ma balancelle avec des mesures précises ?

Pour les coulisseaux, bizarre... Moi j'en trouve sans problème. (mais comme tu changes de mât, je suppose que la question ne se pose plus, tout comme pour les BdF)

20 juin 2011
0

Oui je veux bien ; je crois quand même que ça va marcher, mais ça réduit considérablement l'accès au deuxième évier. Ce qui n'est pas très grave après tout : on y rangera l'huile, le vinaigre et le pili pili.

24 juin 2011
0

Oui oui, ça vient ! J'avais bien compris mais je n'y retourne que le WE prochain...
Bon WE :pouce:

24 juin 2011
0

Je voulais dire, oui je veux bien des photos de la balancelle avec mesures... j'ai fait avec, mais ce n'est pas parfait (voir plus bas).

20 juin 2011
0

meuh non, je change pas le mât, seulement les haubans ! Et si tu trouves des coulisseaux de Marco Polo sans problème, tu es unique, et j'aimerais bien que tu me donnes l'adresse (par message privé, pour que j'aie un temps d'avance sur tous ceux qui vont dévaliser ton fournisseur).
Sauf, bien sûr, si tu les paies 50 euros l'unité, ce qui se pratique, au cas où tu l'ignorerais !

20 juin 201116 juin 2020
0

LN, laisse tomber :-D :mdr:

20 juin 2011
0

veux-tu dire que je n'aurais pas dû mettre une vache, mais un chameau ? Ou que je suis en pleine traversée du désert ?

23 juin 2011
0

Un Arpège, plus beau qu'Erendil ?

Faut pas réver, quand même.

:acheval:

Jacques

21 juin 2011
0

Non, je voulais seulement te dire que pour ceux qui te critiquent:
" les chiens aboient, la caravane........."
Ils sont JALOUX car ton canote va être le plusss beau :coucou: :heu:

23 juin 2011
0

Un arpège non.
Celui d'hélène oui, bientôt. Il parait qu'on va même voir les photos :coucou:

20 juin 2011
0

M'en fiche, là, de vos ironies ! D'abord, ça sera le plus beau des Arpège quand j'aurai changé le gréement courant (cette semaine), les voiles (un peu trouées, mais pas trop), toute l'électricité, repeint le pont, mis un guindeau, décapé les bois extérieurs (lasurés ou vernis autrefois... il en reste malheureusement par ci par là), mis un pilote, et après on pourra parler d'étai largable et de quelques petits luxes.
Pour l'instant, on va arrêter là la première tranche de travaux, et même si c'est encore un Arpège un petit peu pitoyable, il va aller sur l'eau, et voilà !

Une question : quelqu'un a-t-il essayé pour le mât et la bôme les produits de rénovation pour voitures anciennes ?

21 juin 201116 juin 2020
0

Pour les coulisseaux, ce n'est pas çà ? :

23 juin 2011
0

Non c'est l'inverse, autrement dit un U double à la place du T de la base. Le mât est équipé d'un profil en T..
A+

23 juin 2011
0

ah tiens ?
Chez moi, ce sont des "normaux" et pourtant un mât d'origine marco-polo
Il est vrai que je n'en vois aucun dans les boutiques en ligne...

23 juin 201116 juin 2020
0

Chez moi les normaux( d'origine) c'est ça :tesur:
A+

23 juin 2011
0

Bravo Pircarre, ça ressemble fortement à mes coulisseaux, je vais vérifier les dimensions.
Merci
A+

24 juin 2011
0

Sur Carthage, il y a les mêmes que sur Ouatapan ; et les blancs de Pircarre sont sur la voile et accrochés aux noirs qui coulissent sur le rail.
Quant à l'adresse de Pircarre, ça pourrait bien, ça pourrait bien...

Je n'ai pas répondu très vite : les ennuis continuent, le gréeur nous a fait faux bond, on peut pas remâter... alors qu'il fait un soleil splendide et un joli petit vent.

Mais j'ai un mât superbe. Vu qu'il n'avait plus que quelques vagues traces de la jolie anodisation d'origine, je l'ai nettoyé avec un produit pour automobiles (de collection, de course), puis je lui ai mis une couche de cire micro-cristalline. Il fait nettement moins piteux. La prochaine fois que je ferai ça, je teinterai la cire, pour retrouver la couleur. Par contre, est-ce que vous avez encore, sur le mât, ces bizarres winchs qui se manoeuvrent grâce à une manivelle plate ? La platine qui les supporte semble très, très bouffée. Comment diable les démonte-t-on ? Et si on perd la manivelle on fait quoi ?

Autre ennui : le réchaud Eno s'adapte bien, mais aucun espoir qu'il se balance un jour, il est un peu trop à l'étroit sur ses balancelles (je n'ai pas celles d'origine). Pas grave, j'ai toujours trouvé qu'en mer, ou bien il fait assez calme pour que la balancelle soit inutile, ou bien on a bien trop d'ennuis pour faire la cuisine.

Tout mon teck a été verni, il y a... des lunes ou des lustres. C'est lépreux, piteux, horrible. Après essai, le ponçage est très agressif et pas totalement efficace, le Decapex vert + grattage à la spatule + léger ponçage donne de meilleurs résultats.

Je n'avais plus les cylindres, à l'arrière du réchaud, qui permettent de mettre des choses (bouteilles ou ustensiles), mais j'avais les trous. 11 cm de diamètre. J'ai eu un extraordinaire coup de bol chez Lidl : des patins d'échasse.
Ne me demandez pas à quoi ça sert, j'ai eu des échasses quand j'étais enfant, mais le bout des bâtons se posait par terre sans intermédiaire. En tout cas, j'ai deux superbes pots en plastique jaune, de 11 cm de diam., avec petit rebord débordant... mieux que l'original !!!

Bon ben vlà, je vais de ce pas boucher quelques trous de la bôme au silicone, avant de lui appliquer le même traitement qu'au mât...

Et demain, il s'appellera Carthage pour de vrai, j'ai reçu les autocollants de Stickair. C'est incroyable ce que j'ai eu comme renseignements sur ce forum... Je jure de faire des photos.

24 juin 2011
0

cirer le mat !!! je n'y aurai pas pensé :reflechi:; l'inconvénient c'est quand tu voudras monter au mat....tu devras mettre des patins !

26 juin 2011
0

Ben, moi je n'avais pas pensé au problème de la montée au mât. Au pire, faudra mettre une échelle... Et puis la cire micro-cristalline ne me semble pas faire patin ; je pense qu'après nettoyage au produit spécial, il y a un petit début d'oxydation de l'alu, et que la cire se combine avec ça pour protéger, le résultat n'étant pas, au toucher, comme un vernis ou un bois ciré.
Pure hypothèse de ma part, et on en reparle dans un an, quand on démâtera de nouveau pour changer les haubans qui n'ont pas pu l'être cette fois-ci.

24 juin 2011
0

J'ai ce genre de winch sur le mât ça fonctionne très bien, il ne faut pas perdre les manivelles. Il y a un petit ergot sur la manivelle qui est sensé empêcher la manivelle de se retirer.
Pour le réchaud sur cardan, il sert surtout à l'arrêt et parfois ça bouge...!!
A+ :lavache:

24 juin 2011
0

Bonsoir LN, ben si tu perds la manivelle... tu pleures ! C'est très difficile à trouver même dans les dépôts-ventes ou les puces nautiques. Il te faudra changer les winches !
Bon courage !

26 juin 2011
0

oui... je posais la question, parce que dans tous les chambardements actuels, je ne sais plus où je l'ai mise, la fameuse manivelle.
Comme une idée que si je la retrouve, effectivement j'en fais fabriquer une en urgence !
Par ailleurs : comment ça se démonte, ces winchs ? La platine a l'air complètement bouffée : le plastique noir qui la recouvre a disparu par endroits, et on voit de l'alumine en quantité impressionnante. L'un des winchs est opérationnel, l'autre non. Que faire ?

26 juin 2011
0

Oui, il y a bien une vis sur le dessus, énorme, et elle donne bien l'impression que c'est elle qu'il faut attaquer. Et je subodore que c'est la poignée de winch qui fait office de tournevis. Mais je n'oserai pas me servir de ma poignée (si je la retrouve) de peur de forcer et la déformer (elle a déjà dû être utilisée pour ça, elle est un tantinet déformée). Je ferai faire une copie d'abord... et peut-être aussi un tourne-vis spécial.
Comme personne par ici ne semble connaître ces winches, je me demandais si parmi vous quelqu'un les avait déjà démontés, voilà.
Bien sûr il y a la solution de les remplacer, mais ils sont tellement marrants, revêtus de toile marbrée (comme la plupart des taquets et des poulies), avec ce système disparu depuis des lunes... et celui qui fonctionne marche aussi bien que les plus récents, alors...
Pour ça, je ferai une photo !

28 juin 2011
0

Zut et zut ! J'ai un problème avec Adobe, qui m'empêche une fois sur deux de voir les fichiers en pdf. J'aurais pourtant bien aimé voir celui-là !!! Ca se fabrique encore ? Ca s'entretient comment ? C'est joli...

25 juin 2011
0

à moins de vite profiter de l'origina pour se faire (faire faire) une neuve dans un gros plat en inox ! ;-)

26 juin 2011
0

En principe, tous les winches ont une vis sur le dessus pour enlever la poupée, après tu as accès aux autres fixations si tu veux les démonter. Opération délicate, faut rien perdre.
Puis tu nettoies et tu graisses. Je suis pas une spécialiste, tu vas bien trouver quelqu'un pour t'aider ? :cheri: :-)

28 juin 2011
0

La "toile marbrée" c'est l'aspect qu'avait le CELORON, matériau très employé à l'époque en plaisance.
cielectronics.fr[...]ron.pdf

24 juin 2011
0

toutes ces modifications méritent un album photo avant/après
avec des explications..... pour ceussent qui voudraient faire pareil.

toutes ces modifications méritent aussi :bravo: :bravo: :bravo:

26 juin 2011
0

merci, pilote ! Il y aura des photos, sûr, mais plutôt d'après que d'avant. Je sais que c'est bête, mais j'avais un peu honte pour ce pauvre bateau, je n'avais pas envie d'immortaliser son piteux état. Par contre, plein de gens ont eu plein de bonnes idées et de bons conseils, et ça, bien sûr il y aura photo.

28 juin 2011
0

Le lien de Pierre sur les coulisseaux : il doit y avoir deux modèles au moins de rails sur les mâts Marco Polo, avec la même forme, mais une largeur différente.
Les coulisseaux de ce site font 23 mm de large, mon rail fait 26 mm. Caramba, encorrre rrraté.

28 juin 2011
0

Encore une anomalie ? J'ai trois chaumards sur Carthage, deux à l'arrière, un à l'avant tribord, rien à bâbord. C'est normal ? Est-ce une trahison que d'envisager d'ajouter un chaumard à bâbord ?
Plus ça va, et plus j'admire la qualité de ce bateau. Il a manifestement eu une vie effarante, et avec un peu de soin il redevient bien vivant. Rien d'essentiel n'a souffert (enfin, je croise les doigts). Il est stupéfiant de bonne volonté. Vous me direz... moi aussi, peut-être ? On est faits pour s'entendre, c'est clair !

29 juin 2011
0

J'ai trouvé le titre pour le roman de la restauration de ton bateau :
"La trahison de Carthage"... ça sonne pas mal, non ?
;-)

02 juil. 2011
0

J'en ai un autre : "sous le signe de Tanit".
Mais ça attendra que je change mes voiles, et que j'y fasse mettre effectivement le signe de Tanit. Encore un rêve !

29 juin 2011
0

Rien à babord ? Même pas les trous ? Non, ce n'est pas normal.

En plus, babord est le "côté du port" ! No fairlead on portboard ? Shocking ! Dirait Nelson.

02 juil. 2011
0

Pas vérifié les trous (ça ne se vérifie pas, ça, sur Carthage ; un de plus, un de moins...). Mais bien sûr ça paraissait très curieux.

On retrouve les mêmes chaumards neufs, ou il faut que je cherche d'occasion ? A vérifier...

29 juin 201116 juin 2020
0

Nous avons le même bateau, Arpège de 1968, il te faut un chaumard à bâbord aussi je vois mal comment s'amarrer sur un quai bâbord sans. J'ai aussi les mêmes coulisseaux (25x45) donc le lien de Pierre n'est pas bon hélas. j'en avais trouvé une 50aine d'occase et j'en ai refilé une 30aine pour une bouchée de pain, je le regrette maintenant, quoique jusque là ceux en place tiennent bien.
A+

29 juin 2011
0

Salut, j'ai monté un mat Marco Polo et je m'etais fabriqué des coulisseaux
en inox, super facile, pas cher et ils marchent super bien, ne coincent pas
si tu es interréssée, j'essaierai de t'envoyer un plan.
Cordialement, Jean Claude

02 juil. 2011
0

Très intéressée par le plan ! Pour l'instant, un copain qui a le même problème a réussi à en trouver quelques-uns, pour lui et pour moi. Je lui demanderai si c'est une adresse communicable.
Mais on ne sait jamais, et un plan tout fait est un plan qui n'est plus à faire... Merci d'avance.

01 juil. 2011
0

Absente depuis ... ? J'ai les doigts de pied en éventail. Il a fait beau, on est partis sur l'eau... Mais quel bateau génial !!!!
Je répondrai tout à l'heure ou demain matin à vos réponses (y compris les coulisseaux en inox et la trahison de Carthage, nononon, il n'a rien trahi). Pour l'instant, un bon dîner à terre ne fera pas de mal.
Mais quel bateau génial !

01 juil. 2011
0

pour les photos , faut y aller nous-meme ???

02 juil. 2011
0

Patience ! Je fais des photos, mais je ne sais pas les transférer sur l'ordi que j'ai ici. Il faut attendre que je retourne en Ile de France, la semaine prochaine. Je ferai un album.

02 juil. 2011
0

Dernières nouvelles du front : ce bateau est une merveille de docilité, d'aisance, de rapidité aussi. C'est quand on descend à l'intérieur qu'on se rend compte qu'il danse pas mal : dehors, on ne réalise absolument pas, c'est très étonnant. J'ai vraiment eu de la chance de tomber sur un Arpège !
Mais la barre sur le rouf est une idée consternante. Il est impossible de wincher l'écoute de GV (vu les positions relatives, ça surpatte obligatoirement), or moi, sans winch, je ne peux pas faire grand'chose (pauv' petite faible chose).
Petit pb avec la bôme : quand on prend un ris, elle dégringole. On n'a pas encore bien regardé ; c'est normal, docteur ?
Autre question : j'ai trouvé d'occasion un gros guindeau manuel Goiot. Quelqu'un aurait une notice (si ça existe) ?

02 juil. 2011
0

pour le ris, à quel moment la bome tombe ? pendant ? alors c'est une absence de balancine de GV. après ? je dirais alors que la ligne du ris n'est pas parallèle à la bôme.

Tu as pris les bons points pour ton ris ? :tesur:

02 juil. 2011
0

C'est du côté du point d'amure que ça tombe, la balancine maintient bien son bout de bôme en position. Je n'ai pas compris le problème (j'étais à la barre), je regarderai lundi. Il semble que le long du mât la bôme ne soit maintenue que par la voile ??????? Pas clair, hein ?

02 juil. 2011
0

C'est du côté du point d'amure que ça tombe, la balancine maintient bien son bout de bôme en position. Je n'ai pas compris le problème (j'étais à la barre), je regarderai lundi. Il semble que le long du mât la bôme ne soit maintenue que par la voile ??????? Pas clair, hein ?

02 juil. 2011
0

tu n'as pas un truc comme ça , sur ton mat ?
/Users/alainbride/Desktop/images-4.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-5.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-6.jpeg

/Users/alainbride/Desktop/images-7.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-8.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-9.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-10.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-3.jpeg
/Users/alainbride/Desktop/images-2.jpeg

/Users/alainbride/Desktop/images-1.jpeg

02 juil. 2011
0

tu dis :

Il semble que le long du mât la bôme ne soit maintenue que par la voile ??????? Pas clair, hein ?

ben, non, pas très clair mais quand tu prends un ris, ton point d'amure doit être repris sur un croc avant d'étarquer ta drisse de GV.

ta balancine te sert à maintenir ta bôme mais tu peux être amenée à la larguer ou la border le temps de prendre ton ris.

Ton point d'écoute doit aussi être repris sur un taquet via une poulie. Éventuellement avec retour au cockpit mais ce n'est qu'une option possible.

En bref, les 3 points de ta voile doivent être maintenus que ta voile soit haute ou arisée.

Quoi qui se passe donc ?

02 juil. 2011
0

Je ne peux pas répondre, je suis loin du bateau jusqu'à lundi. Et je n'arrive pas à me figurer ce qui se passe. Je me demandais si c'était une manie de l'Arpège, ou un truc totalement anormal, j'ai ma réponse ! C'est bien sûr aberrant.
Je complèterai donc ma question en début de semaine...

03 juil. 2011
0

Sur mon Arpège, mât Marco Polo, le vit de mulet la bôme est raccordé au mât sur un rail et c'est réglable. comme si on pouvait utiliser ce dispositif à la façon d'un cunningham. Est ce qq'un peut expliquer.

Merci
A+

03 juil. 2011
0

Sous réserve de vérification demain, ça pourrait bien être ça.
Quand on a démâté, on a bien vu cette façon de cunningham. Ca nous a paru plutôt superflu, je pense qu'on ne l'a pas réinstallé. D'après ce que tu dis... ce serait une grosse erreur ? C'est ça qui éviterait à la bôme de s'effondrer lors de la prise de ris ? (je n'y comprends rien)

03 juil. 2011
0

j'ai déjà vu ce système sur d'autres bateaux (folie douce entre autre).
oui, cunningham, ça permet de jouer sur la tension de la ralingue.

mais bon, faut vraiment vouloir jouer dans le détail, non ?

03 juil. 2011
0

S'il n'y a pas de liaison entre la bôme et le mat, évidemment ça posera un problème. Même si tu ne "joue" pas avec le cunningham, il faut remettre en place ce qui t'a paru superflu.

C'est comme le pataras. S'il est réglable, tu peux "jouer" avec mais c'est pas obligé. Mais sans pataras, patatrac.

François

03 juil. 2011
0

Si c'est bien ça, ce serait alors uniquement ce palan qui assurerait la jonction ? C'est tout de même un système un peu curieux, non ? Enfin, à voir demain...

03 juil. 2011
0

oui, à voir demain avec une (ou des) photos.

03 juil. 2011
0

je pars demain à mon port
la ou il y a des vrais Arpège (on n'est pas dans le sud .....) je te fais des photos d'un d'entre eux sous toutes les coutures sauf en tête de mat , faut pas trop en demander !!!
à vendredi prochain ....

03 juil. 2011
0

la bôme est sur un rail, j'avais aussi sur mon santana 22 de 1971. évidemment si on enlève les palans la bôme tombe !!

03 juil. 2011
0

Bonsoir, je ne vois pas pourquoi la bôme "tomberait" plus avec un ris que sans...
Et quand la voile est affalée, alors... la bôme tient comment ???
Carthage, j'ai les tofs de la balancelle du réchaud !

03 juil. 201116 juin 2020
0

A droite de la photo, on aperçoit la fixation mât-bôme.

03 juil. 201116 juin 2020
0

C'est comme ça chez moi, avec un palan qui tire vers le bas malgré le blocage par un bouton moleté qui le verrouille sur la glissière.
A+

04 juil. 2011
0

Pour les coulisseau Marco-Polo j'en ai trouvé dans ce catalogue :

www.bainbridge.fr[...]010.pdf
page 77 référence B016SS (coulisseau pour rail externe de 25mm)

Mais ils n'ont jamais voulu me les vendre et ça c'est très mal terminé avec leur commercial.
Je vous souhaite du courage.

04 juil. 2011
0

Je crois bien que la version plastique des coulisseau ne soit plus fabriquée, j'ai réussi a me faire un petit stock, c'est mon trésor de guerre !!!

Je surveille toujours sur le bon coin les voile pourrie a vendre pas chère, desfois qu'elles ne seraient pas équipé de ces coulisseaux !!!

04 juil. 2011
0

Le systême de bôme coulissante a été conçu pour ne pas avoir besoin de winch pour étarquer la GV. Au repos, la bôme est en bas du rail. Quand on hisse la voile, la bôme monte en haut du rail et on étarque le guindant en agissant sur le palan qui fait descendre la bôme. A la prise de ris, la bôme redescend,il faut détendre le palan, et une fois la drisse tendue à la main, on étarque avec le palan.
S'il y a un winch de drisse, ce systême est inutile et on peut le bloquer ou le supprimer et fixer la bôme sur le mât. OK?

05 juil. 2011
0

Merci margot,
Je viens d'apprendre à quoi pouvait servir le palan, la prochaine fois j'essaye !!!
J'avais bloqué la bôme avec la molette, car il y a 2 winches, un de chaque coté du mât.

A+

05 juil. 2011
0

Comme quoi, ici, il suffit de demander !!!! Il ne me reste du palan que la poulie dont je me demandais bien à quoi elle servait, demain on essaie de le refaire.
Effectivement, aujourd'hui prise de ris (sans palan, et sans molette nulle part) : on descend la voile, la bôme s'effondre, il faut alors raccrocher l'oeillet dans le crochet en maintenant la bôme tant bien que mal. Ensuite, n'ayant plus de palan, j'étarque avec le winch, mais ça doit être plus facile et plus simple avec le palan.
Merci margot, génial !!!!

06 juil. 2011
0

Ben, oui, François, j'ai bien vu la molette. Moi, je ne l'ai pas. Elle ne me servirait d'ailleurs à rien : mon rail est plein, comme celui où coulissent les coulisseaux. Pas le moindre trou où engager la molette.
Alors voilà, ce matin JJ m'a refait le palan, et puis mis à poste un petit bout qui me servira quand je voudrai prendre un ris, pour éviter la chute de la bôme. On n'a pas vu d'autre solution !
Par contre, j'ai bien une molette identique à la tienne sur l'autre rail, celui du tangon de spi, mais lui a des trous tout du long pour pouvoir engager la molette.

06 juil. 2011
0

Je ne sais plus si tu as raté une étape, mais si, bien sûr, ma bôme s'effondre quand j'affale... sauf quand j'utilise le petit bout mis en place par JJ.
J'admets bien volontiers qu'il a dû y avoir à un moment donné de l'histoire de mon bateau quelque chose de mieux que le petit bout ! Mais en attendant de savoir quoi, et de pouvoir le refaire...

07 juil. 2011
0

Je pense que tu n'as pas tout compris (moi j'ai mis du temps :o))

son rail de vit de mulet n'a plus d'arrêt vers le bas ! Donc quand elle prend un ris ou lorsqu'elle affale, la bome et son vit de mulet sortent du rail vers le bas.

05 juil. 2011
0

LN as tu vu l'emplacement de la molette sur la photo, il te la faut pour maintenir la bôme.

A+

06 juil. 2011
0

bonsoir Hélène, je ne comprends toujours pas comment ta bome ne "tombe" pas quand tu affales complètement la GV.
Mais j'ai peut-être raté une étape ?

06 juil. 2011
0

Note que ça économise un lazy-bag ! Tout tombe sur le pont, la voile protège la bôme de la pluie et la visibilité depuis le cockpit est meilleure. :-D :-D :jelaferme: :acheval:

07 juil. 2011
0

C'est normal que la bôme descende à la prise de ris. Quand on renvoie, la voile, la bôme remonte si on a relaché le petit palan et à ce moment, on peut étarquer par le bas.
Sinon, on bloque la bôme et on oublie ce systême d'étarqage par le bas et on étarque au winch :reflechi:

07 juil. 2011
0

:reflechi:Ben ouais, j'ai mis encore plus de temps que toi. il faudrait mettre une butée en bas comme une vis à tête cylindrique après avoir taraudé le rail :coucou:
C'est vrai que si LN voulait sortir son appareil à faire des belles fotos ça éclaircirait les discussions :star2:

07 juil. 2011
0

La molette bloque la bôme en serrant sur le rail qui est creux au milieu simplement, par contre sur le rail de tangon ce n'est pas une molette mais un épaulement qui permet de tirer le piston afin de le placer dans le trou adéquat.
A+

05 juil. 2011
0

Margot, "s'il y a un winch de drisse, ce système est inutile".
Pas tout à fait : on peut étarquer par au dessus ET par en dessous, ça rend l'étarquage plus uniforme tout le long du guindant. C'est peut-être une finesse de perfectionniste régatier (que je ne suis pas), mais j'ai déja entendu dire que c'était mieux comme ça.

05 juil. 201116 juin 2020
0

J'ai eu un bateau plus petit qu'un Arpége, un Grand Cap (7,2m, 1100kg lège)il n'y avait pas de winch de drisse de grand voile mais seulement ce systême d'étarquage qui a le gros avantage de régler la tension du guidant très rapidement et très facilement aux changement de conditions de vent

05 juil. 2011
0

Dernières nouvelles : en faisant du ménage, j'ai retrouvé le chaumard manquant au fond d'un équipet. Sous 550 gobelets en plastique (non, je n'exagère PAS). Allons, tout ça s'éclaire.
Par contre, les fils électriques collés au pistolet à colle un peu partout n'ont pas l'air d'apprécier le mouvement qu'on leur donne : je commence à avoir des guirlandes dans tous les coins.

13 juil. 201116 juin 2020
0

Mon appareil m'a mangé des photos, c'est incroyable ! Je vous présente tout de même Carthage, caréné, remâté, nettoyé.

13 juil. 201116 juin 2020
0

Ca laisse des questions. Par exemple : je m'étais étonnée que l'eau des bancs de cockpit stagne à l'arrière, alors que les trous d'évacuation sont à l'avant des bancs.
J'avais constaté, au ponton, que la démarcation entre le blanc et le rouge, sur la coque, n'était pas parallèle à l'eau. A quoi cela est-il dû ? Pourquoi Carthage lève-t-il le nez (ici c'est retour après carénage, démâté, mais c'est pareil après remâtage) ? C'est vrai pour tous les Arpège, ou c'est seulement le mien ?

13 juil. 2011
0

Salut LN,
En voilà une bonne nouvelle !
La démarcation, ça s'appelle la ligne de flottaison et quand le bateau est bien "dans ses lignes", c'est parallèle à l'eau, comme tu dis ! Peut-être que les poids sont mal répartis à l'intérieur, je sais pas, essaie de voir où sont les trucs les plus lourds : ancre et mouillage, réservoir (eau, gasoil, pleins, vides ?) etc... Manifestement sur la photo, il est sur le cul, même si c'est un p'tit cul !!!
Non c'est pas tous les Arpège qui sont "sur le cul", c'est le tien ! :heu: ;-)
Amicalement
MN

13 juil. 2011
0

Ce qui est sûr c'est que tu as intérêt à charger à l'avant...
En principe, les moteurs modernes sont plus légers que les anciens... à moins que le nouveau soit nettement plus puissant ? Quant aux 20 l de gasoil, non c'est peanuts !

Tu viens de caréner je crois, tu n'as pas modifié ta ligne de flottaison ?

13 juil. 2011
0

pitetre une question de poids de l'équipage ..........
le pilote auto , tout le monde à l'avant et le problème est reglé !

13 juil. 2011
0

non non !
je voulais juste dire que l'équipage est peut-etre nombreux .............

14 juil. 2011
0

Je suis muette d'indignation, mon ordi s'en est étouffé, je viens de réussir à le convaincre de redémarrer après des heures d'angoisse. STP, c'est pas beau ce que tu dis là. Même si je n'avais pas perdu 2 kg pendant tous ces travaux, je ne pèse pas si lourd que ça (55 au départ, 53 à l'arrivée) ; quant à JJ, il a beau se plaindre qu'il n'est plus le jeune et svelte marin qui gambadait dans les haubans en sifflant "les gars de la marine" (et non "les dégâts", comme le disent aujourd'hui des esprits chagrins), il a beau montrer avec désespoir (sans les découvrir, pour ménager son public) ses bourrelets, ça faisait guère de différence quand il allait à l'avant ; mais s'il te lit, il va nous piquer une déprime !
:doc:

13 juil. 2011
0

Plusieurs hypothèses en effet. D'abord, ma pointe avant est vide. J'imagine que l'intelligent M. Dufour avait prévu qu'elle serait bourrée à bloc de choses lourdes. Ensuite, ma chaîne, c'est du 8, je ne sais pas combien il y en a, ni comment est l'ancre (étape de travaux ultérieure). Enfin, je ne connais pas les poids comparés du moteur d'origine et du Volvo 2002 par lequel il a été remplacé.
Rien que la présence à l'arrière du moteur et de 20 l de gazole doit expliquer une partie du pb, non ?

13 juil. 2011
0

Oh non, M'dame ! J'ai mis du ruban de masquage (pas l'espèce en crêpe, l'autre) très très soigneusement sur la ligne existante, je n'ai pratiquement pas débordé et j'ai bien effacé là où je l'avais fait. De plus, j'avais déjà remarqué cette ligne de flottaison non horizontale en décembre - sans parler du problème de l'évacuation d'eau des bancs.
C'est probablement une question de conception. Comme je n'ai aucune voile en-dehors des deux actives (si, une trinquette que j'ai mise provisoirement au grenier, vu qu'elle est sur mousquetons et que mon génois est sur enrouleur), il n'y a rien à l'avant, ce qui, j'imagine, est peu fréquent.

13 juil. 2011
0

Bon elle doit être occupée ailleurs, LN, moi ça me plairait pas trop cette allusion au poids de l'équipage... :non:

14 juil. 201114 juil. 2011
0

T'as peur des représailles... ?! ;-)

13 juil. 201116 juin 2020
0

La cuisine a bien changé. Photo 1 : l'équipet (seule modification heureuse dans le passé), les supports d'échasse (en jaune), et un bout du nouveau réchaud. Photo 2 : ce que j'avais (un trou) et le support d'échasse prêt à remplir le trou. Photo 3 : ce que j'avais à l'origine : pas de réchaud, deux gros trous et une saignée. Photo 4 : trous remplis par les supports d'échasse, saignée refaite au mastic époxy, réchaud Eno installé.

13 juil. 201116 juin 2020
0

Et la pompe à pied et la belle tuyauterie + vanne et passe-coque neufs sous l'évier

13 juil. 201116 juin 2020
0

Enfin, voici ce que j'ai pour relier la bôme au mât (au passage, prière d'admirer le mât ciré... JJ a eu quelques problèmes pour aller en haut...). Le petit bout bleu est tout ce que j'ai pour bloquer la bôme en position quand on prend un ris. J'aimerais qu'on m'explique comment la molette qui est censée bloquer est fichue, et si elle est indépendante ou si elle est fixée d'une manière quelconque au-dessous de la poulie double.

La photo a été prise avant qu'on ait refait le palan, mais ça ne change rien à ce problème de bloquage.

13 juil. 2011
0

Là, désolée, je comprends pas... vois avec stp2, il devrait t'en apprendre plein !

14 juil. 2011
0

LN que veux tu savoir exactement ? Une Tof de plus près ?

A+

14 juil. 201114 juil. 2011
0

Cette "molette" tu peux la voir sur la photo, son axe sert de d'axe pour les réas du palan et bloque la bôme sur le rail tout simplement. Le poids de la bôme ne fait rien.

A+

13 août 201213 août 2012
0

Carthage, je suis Breton, je navigue sur un Arpège de 68, on se connait. J'ai beaucoup bossé sur mon bateau. Contacte moi.

13 juil. 2011
0

C'est Ouatapan qui a le système complet avec molette... j'aimerais plus de détails. Peut-être Margot aussi ?

14 juil. 2011
0

Surtout comprendre comment est la molette, et comment ça fonctionne. J'ai mis une question sur le fil "pour Carthage" : est-ce que je me trompe en imaginant que la molette, c'est une vis qui s'insère dans la gorge ; quand on veut bloquer, on visse, le bout de la vis vient toucher le rail, et c'est le poids de la bôme sur cette vis qui la fait pencher, et qui la coince en position ? Comme je le dis sur l'autre fil, c'est tout ce que je peux imaginer, mais ça me paraît improbable.

15 juil. 2011
0

Voilà voilà... j'ai vu ta réponse aussi sur l'autre fil... Merci !

Ce qui me sidère, c'est qu'il soit impossible d'avoir des infos chez le constructeur sur ce qu'il a construit à 1500 exemplaires. Ils ont bien dû griffonner un peu de papier... Et pour la restauration, il y a deux ans, de l'Arpège n° 1, il a bien fallu trouver des réponses à pas mal de questions, j'imagine. Mais où s'adresser, je n'en ai pas la moindre idée. Dommage pour nous.

13 août 2012
0

@snark : Carthage a quitté le bateau il y a des mois..

Elle ne pourra pas te contacter,
à moins qu'elle ne soit revenue sous un autre pseudo, ce qui m'étonnerais de sa part !

14 août 2012
0

Bonjour,
Je suis en contact avec Carthage, je lui transmets ta demande. Voir en MP.
Marie-Noëlle

13 juil. 201116 juin 2020
0

choses promites ,choses dutes ..........
des photos d'un petit cul normand :

13 juil. 2011
0

Merci merci ! Très intéressantes photos, même s'il s'agit d'un Arpège 2ème version. Des choses m'étonnent, par exemple la position des chaumards à l'avant : est-ce une modif, ou est-ce d'origine ? Sur Carthage, les chaumards sont sur le liston ; position différente aussi pour les taquets avant. Et le rail de génois aussi se trouve sur le liston, pas sur les passavants comme sur celui-ci.
Pourrais-tu me dire ce que représente tes photos 5-7 ? Un vieux winch, tête en bas... sous la bôme ??? Et tes photos 17-18 : on aperçoit un espèce de rail en bout de bôme, ou je me trompe ? Ca servirait à quoi ?
Quant à la fixation bôme-mât, elle n'a rien à voir avec la mienne.

14 juil. 2011
0

Tu as raison, le winch tête en bas, c'est pour quelqu'un qui ne veut pas rester handicapé après accident d'empannage.
Mais les deux rails d'avale-tout, ils m'étonnent. Les miens sont sur la bande de bois (liston ?) qu'on voit à l'extérieur de ceux-là. Qui se trouvent en plein milieu des passavants (qui ne sont déjà pas si larges), et, semble-t-il, sur une surélévation.
Est-ce d'origine sur l'Arpège II, ou est-ce encore une modif sur mesure ?

18 juil. 2011
0

Moustic, pour une fois je ne suis pas d'accord avec toi !
De nombreux bateaux ont le rail à l'intérieur des filières pour le genoa aussi ?
A+
jean

18 juil. 2011
0

Il y a pas mal de photos ici :

www.yachtsnet.co.uk[...]ege.htm

et de mémoire, en particulier des photos du rail de génois sur liston.

Peut-être cette position s'explique-t-elle par le fait que l'Arpège avait à l'origine un génois à grand recouvrement (170 % environ).

18 juil. 2011
0

déjà vu ça existe, surtout sur bateaux étroits !

18 juil. 201118 juil. 2011
0

Moustic,

Oui d'accord mais sur le First 30, qui n'est pas plus large qu'un arpège, le rail est au plus prés du roof !
AU point qu'un barber pour écarter le point d'écoute n'est pas du luxe hors pré serré ou cette brute se complait !
:scie: :scie: :acheval: :acheval: :doc: :doc:

11 nov. 2011
0

Apprends à utiliser ce que tu as avant de vouloir tout modifier!

23 mai 201223 mai 2012
0

Sur notre arpege ce winch sert à reprendre les prise de ris, juste derrière on a deux taquet coinceur.

13 juil. 2011
0

le winch tete en bas , pour étarquer le point d'amure ? (ou pour etre sur de ne pas se rater en cas d'empannages )
le rail sur la bome , pour régler le point d'amure lors des prises de ris ?
la bome présente les séquelles de moultes modifs ........
il y a deux rails d'avalle-tout de génois visibles sur la photo 8.........
pour les chaumards et les taquets , pas trop d'idées .....

14 juil. 2011
0

tes rails
seraient à l'extérieur des pieds de chandelier ? (pour etre sur le liston)( ton taine et tonton )

14 juil. 2011
0

Les rails d'écoute de voiles d'avant au milieu des passavants, c'est pour pouvoir bien rentrer la voile au près. A mon avis, ils sont d'origine. Si tu ne peux pas border plus que l'extérieur de tes haubans (rails sur le liston), ben tu peux pas faire un bon près. CQFD

Mais la bonne explication, c'est peut-etre : tant qu'il n'y avait pas de GSE, on bordait le foc et + petit à l'intérieur des haubans.
Avec un génois ou GSE entier, on utilise le rail sur le liston, mais au près... on roule et on met le moteur ! ;-)

You see what I mean ?

18 juil. 2011
0

Je croyais avoir quelques notions sur les bateaux, mais quand on parle de rail de génois sur le liston ou à l'extérieur des filières, alors là.... :reflechi: :reflechi: :reflechi: :-(

Z'avez peut-être des fotos ?

18 juil. 2011
0

Vu! Moi j'appelle ça une fargue ou un rail de fargue(flèche jaune)
Le liston c'est ce qui protège la coque des voisin ou du quai( (flèche rouge)

C'est pour ça que je ne comprenais pas où on povait mettre le rail sur le liston (tontaine et....tonton) :blabla:

18 juil. 201118 juil. 2011
0

Jeanpetiteaile,

Mais j'ai pas dit le contraire... c'est vrai sur la plupart des bateaux modernes ; l'Arpège est un "vieux" bateau étroit, par rapport aux designs actuels, non ? Et au temps d'avant les GSE, il n'était pas rare de devoir changer la fixation du point d'écoute en fonction de la taille de la voile d'avant, exemple extrême le reacher pour lequel il fallait gréer une poulie tout à l'arrière du boat, pour pouvoir le border au maxi (par pour faire du près, mais un bon plein...).
Bon on est d'accord ? ;-)

18 juil. 2011
0

Le plan de voilure de l'Arpège comportait une petite GV, et un très grand foc : 170 % de recouvrement.
J'imagine que ce grand recouvrement empêche d'amener le génois trop près de la GV, pour éviter de l'étouffer.
Donc avec un foc à endrailler, ce rail sur listargue (voir plus bas - j'aime bien) était très logique. Maintenant, avec le foc sur GSE, c'est sûr que ce rail n'a plus d'intérêt que par petit temps.
Va vraiment falloir que je me penche sur la question de la deuxième voile avant et ses multiples hypothèses : étai largable, emmagasineur, bout dehors, ou carrément deux étais sans enrouleur, façon cutter... On n'a jamais fini, avec ces saletés de bateaux !

13 juil. 201116 juin 2020
0

et pour finir ,
la photo d'un "vrai" bateau ..........

13 juil. 2011
0

Comment ça ? Ca ne peut pas être un vrai bateau, puisque ce n'est pas un Arpège, voyons !

13 juil. 2011
0

A propos des coulisseaux Marco Polo : Bainbridge ne vend pas aux particuliers. Leurs coulisseaux sont en inox, très bien, mais ils les ont pour une seule taille de rail, la plus large je crois.
Je connais quelqu'un qui fabrique des objets décoratifs en résine époxy ; je me demande s'il serait capable (je veux dire, si ses résines seraient de qualité suffisante pour bateau) et partant pour fabriquer des coulisseaux plastique. Après tout, ce n'est qu'un moule à faire, et un bon choix du matériau. Je ne lui poserai pas la question pour moi seule, ça reviendrait trop cher si ça l'intéressait. Est-ce que d'autres que moi en voudraient ?

11 nov. 2011
0

meme remarque que pour les manivelles, faut être tordu pour vouloir refaire des coulisseaux de GV!

14 juil. 201116 juin 2020
0

rail de génois : on l'aperçoit vaguement, sur cette photo. Ben oui, il doit être à l'extérieur des chandeliers (je ne me suis jamais posé la question). Je pose le pied dessus chaque fois que je monte à bord ! Je n'ai pas le foc d'origine, j'ai un grand GSE, et on fait un très, très bon près. D'ailleurs ce bateau fait tout très très bien, là !

18 juil. 201116 juin 2020
0

OUPS !! Pas pu mettre la foto plus haut pour le liston

18 juil. 2011
0

Je comprends. Eh bien, dans ce cas, disons que Carthage n'est équipé que d'un listargue (ou d'un raillon), puisque le bois n'est présent qu'à un endroit : au droit de la coque, par sur les passavants. Les chandeliers sont à l'intérieur. Et le rail de génois se trouve sur la listargue.
On voit bien ce bois unique sur la photo de l'articulation de la bôme que j'avais mise plus haut.

18 juil. 2011
0

Plus simplement, CARTHAGE(le bateau, pas toi) a un rail de fargue et n'a pas de liston .

18 juil. 2011
0

et je confirme , de visu, que moyennant quelques heures de boulot supp, Carthage sera le plus beau navire de la flotte basque sous peu !!

na ! épicétou ! .......

18 juil. 2011
0

oooooh !!! j'y suis (presque) allée d'une petite larme !!! Merci......
:lavache: :langue2:
(euh... c'est assez mon avis...)
Mais tu sais, depuis ce matin j'angoisse. J'ai même lancé un nouveau fil, qui n'a je crois reçu aucune réponse, pour demander "combien de haubans vous avez, vous autres ?".
Si j'en ai trop, je me demande bien pourquoi !

18 juil. 2011
0

pardon, je vois que j'ai eu deux réponses, dont une (cryptique) de toi.
Pas plus avancée pour autant !

25 août 2011
0

depuis le 11 juin ........................

requoideneufàbord ?

25 août 2011
0

commentcommentcomment, quoi de neuf depuis le 11 juin ?!!! La libération de DSK, bien sûr ! (oh pardon :jelaferme:)
Ben, des tas de choses détaillées ci-dessus, jusqu'au 18 juillet ; des problèmes nouveaux détaillés ici et ailleurs (pb des haubans, par exemple) ; épicétou, comme dit Jean-Christophe !
Actuellement, j'essaie de concilier l'étude (ardue) du nouveau circuit électrique et l'étude (encore beaucoup plus ardue) de mes possibilités budgétaires.
J'ai trouvé un ferronnier qui peut me faire une manivelle de winch à l'identique de celle que je possède.
J'angoisse sur mes problèmes de haubans.
Prochain rendez-vous avec Carthage : début octobre.

Et voilà... traintrain à terre...

12 nov. 2011
0

Parce que visiblement on ne fréquente pas les mêmes brocantes ni les mêmes ships ! Tu me donnes tes adresses ?

11 nov. 2011
0

Pourquoi tu te fais chier à faire une manivelle de winch t'en trouve à 10 € dans toutes les brocante ou 20 € chez les ship...?

30 août 2011
0

Juste une info dans ce fil un peu foure tout, et qui peut intéresser CARTHAGE, un article élogieux sur l'ARPEGE dans "le magazine de toute la plaisance" de ce mois ci (B.....X).

A+

31 août 2011
0

Merci, François, je vais me le procurer, des fois qu'ils donneraient en plus des éloges (normaux !) quelques infos techniques sur les origines... la marque des winchs, par exemple !
J'en profite pour dire que mon ferronnier va me fabriquer une manivelle neuve, et étudie la question des coulisseaux pour mât Marco Polo. Si la chose est possible, le prix dépendra de la quantité. J'ouvrirai un fil quand j'aurai ce renseignement.

31 août 2011
0

Nous avons le même mât, comment est l'engoujure, mot savant qui désigne l'ouverture par laquelle tu engages les coulisseaux de GV,? La mienne était trop grande, une 10aine de cms, je l'ai comblé par un rail en plastique légèrement fendu sur la partie haute qui me permet de retirer les coulisseaux si besoin est.
A+

31 août 201131 août 2011
0

Un article également dans la dernière revue Bateaux.
Amitiés

04 sept. 2011
0

Oui, je l'ai acheté. Bof... A part dire que c'est un bon bateau, ce qui n'est pas un scoop, c'est pas terrible !

11 nov. 201111 nov. 2011
0

on ne s'en lasse pas quand même, et des photos non plus

11 nov. 2011
0

@ Manhasset : t'es mal levé ou pas encore couché ?

Un peu de politesse et de tolérance SVP

Touche pas à Carthage hein ! :non: :policier:

11 nov. 201116 juin 2020
0

Des coulisseaux de GV en U interne, ça se trouve

12 nov. 2011
0

Un peu plus de détails ?????
Merci Margot
A+

12 nov. 201112 nov. 2011
0

Ho, Jacky, elle est nulle ta pub ! Ya pas le nom du fournisseur !
C'est vraiment les mêmes ? Où trouves-tu ça ? :pecheur:

12 nov. 201116 juin 2020
0

A part les ronds dans l'eau sous le soleil, j'ai fait de la couture en octobre : c'est-y pas beau, ça ?

12 nov. 201116 juin 2020
0

Et dessous :

12 nov. 201116 juin 2020
0

Et puis, grâce à vos réponses et conseils avisés, ma bôme ne tombe plus quand on prend un ris ! Voilà pourquoi (OK, j'aurais dû faire pivoter la photo, mais vous comprenez sûrement de quoi il s'agit):

12 nov. 2011
0

C'est pas les travaux d'Hercule (ça c'est pour plus tard) ; mais avant de faire la capote (le patron est au point, reste à couper -facile - et à coudre - très très dur -), j'ai préféré m'entraîner sur le capuchon de winch !
A part la vidange, pas de bricolage en octobre, rien que du plaisir sur l'eau.
Grrrrande période de bricolage prévue dans un ou deux mois... y'a que l'embarras du choix, j'ai même découvert de l'eau dans le contremoulage de la couchette cercueil bâbord !
Qu'est-ce qu'on rigole ! (bof... tant qu'on peut quand même aller sur l'eau, c'est tout de même bien plaisant, tout ça)

12 nov. 2011
0

Pour CARTHAGE et ouatapan

J'ai trouvé (par hasard) ces coulisseaux à Arzon chez un ship non franchisé qui essaie de se fournir là ou il pense que c'est le mieux.
Il m'a semblé que les coulisseaux sont définis par la largeur du plat interne (23 et 18 sur la photo).2,50€, ce n'est pas donné mais si vous êtes intéressés, je peux en prendre à mon prochain passage et vous les expédier.
Il faudra bien sûr me préciser la taille
La boîte s'appelle "YACHTING EQUIPEMENT"

12 nov. 2011
0

@margot
Il semble que tu aies oublié la photo ???

:coucou:

13 nov. 2011
0

Ca m'intéresse beaucoup ; j'en ai trouvé en inox, si je pouvais en avoir quelques-uns en plastique j'aimerais bien, je vérifie la taille et te recontacte en MP. Merci !

12 nov. 201116 juin 2020
0

:non: :non: Marie-noëlle tu n'as pas tout lu. :heu:
La photo était plus haut mais je la remets rien que pour "toi" :mdr:

14 juin 201316 juin 2020
0

Fière comme un petit banc ! Merci au bouquin de Don Casey, "this old boat", grâce à qui j'ai fait mon taud, des protections de winch, et démarré une capote.
Touches personnelles : les capuchons de winch intégrés, et les passages de lazy jacks.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (115)

Bien fini ?

mars 2021