cartes "gratuites" pas tout compris....

dans le dernier voiles mag il y a un article qui explique que les cartes marines ne peuvent être en "open source" en France comme aux U.S Ce pour une question de sécurité! ne serait-ce pas pour protéger les éditeurs??? Je m'en gratte l'occiput :reflechi: :reflechi: :reflechi: :reflechi:

L'équipage
01 mar. 2012
01 mar. 2012
0

Salut l'ami,
C'est comme les radars, c'est pour ta sécurité ! Tu comprends, les cartes gratuites, elles ne sont pas vérifiées... si tu dépasses la DLC... :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

01 mar. 2012
0

Salut Roland!
je pense qu'il va bientôt falloir acheter la vaseline en fut de 200kg. comme ça on fera des économies :pouce: :jelaferme:

01 mar. 2012
0

Envisageons un achat groupé ! :reflechi:

01 mar. 2012
0

achat groupé pour la vaseline ou la carto? :oups: :oups:

01 mar. 2012
0

J'ai des cartes vectorielles qui datent de quelques années ; hormis quelques changements de position de balises, rien de spécial ; je peux vous assurer que les cailloux sont restés aux mêmes endroits....

01 mar. 2012
0

oui mais il y a des bateaux qui se couchent!!

01 mar. 2012
0

Comme Daniel...
;-)

01 mar. 2012
0

Ben, VNF n'a pas l'air du même avis, vu qu'il met en ligne gratuitement les fleuves navigables au format S57, pour se conformer à la directive européenne. Mais, dites moi, Cmap, Navionics sont bien des annonceurs de Vet V ?

01 mar. 2012
0

françois tu es une mauvaise langue! :jelaferme: :jelaferme: :acheval:

01 mar. 2012
0

c'est mesquin ça francois260. Quoique, OpenCPN n'étant pas un annonceur il ne peut pas être de qualité comme MS! Me trompe-je? :reflechi:

01 mar. 2012
0

J'ai plutôt trouvé cet article comme étant à la gloire du SHOM, et dénigrant les éditeurs privés " qui ont détournés le bien collectif"....
Pour ma part et comme contribuable, je comprends aussi que le SHOM, c'est un budget de 54 millions d'€. Je trouve ça cher pour tenir des cartes à jours. Mais l'auteur ne se pose même pas cette question..
Pathétique.

01 mar. 2012
0

Vu que c'est le contribuable qui paye, ils pourraient au moins nous les offrir leur super carte... :blabla:

01 mar. 2012
0

Je crois que le principe en termes de données publiques est que les informations ne sont pas vendues en tant que telles puisqu'elles ont été recueillies en utilisant de l'argent public, mais que leur mise à disposition est payante (traitements spécifiques, réalisation de supports, commercialisation, etc.).
Si on faisais un parallèle avec la météo, les fichiers de données bruts issus des stations seraient mis a disposition gratuitement, mais la diffusion de cartes élaborées, de prévisions, de statistiques serait payante pour l'utilisateur.
Pour le SHOM, il ne me paraît personnellement pas anormal de payer des produit élaborés pour les besoins des utilisateurs (cartes, IN, etc.), mais il ne faudrait pas payer les campagnes de sondage, par exemple.

Maintenant, comment faire précisément la part des choses entre ce qui relève du recueil de données publiques et de la réalisation de produits utilisables par le public ? ça ...

01 mar. 2012
0

Il est indiqué clairement dans l'article que la part du budget du SHOM correspondant aux campagnes de sondages (exemple ce qui s'est passé récemment dans le Golfe du Morbihan) n'était pas répercutée dans le prix des ouvrages. Ils sont commercialisés sur la base du coût de mise en forme (pour dire les choses simplement), impression et diffusion et ce n'est que cela qui est facturé au client final, les navigateurs. Le SHOM a abandonné les IN pour la plaisance car leur diffusion ne couvrait pas leur prix de revient.
Je trouve tout à fait normal de payer les documents que je choisis d'utiliser.
Au contraire de certains, j'ai trouvé cet article très clair et instructif. Mais il est de bon ton de taper sur la presse nautique, sur le SHOM et autres institutions. Le gratuit n'existe pas!

01 mar. 201201 mar. 2012
0

Je trouve "Voiles et Voiliers" et "Voiles mag" de moins en moins passionnant et de plus en plus mercantile. Je vais finir par m'abonner à "Bateaux" qui me semble devenir de plus en plus intéressant et ouvert sur les changements en cours dans le monde de la plaisance.

:litjournal:

01 mar. 2012
0

Je crois que nous pouvons regretter la disparition de loisirs nautiques même si vers la fin la qualité avait baissé elle restait supérieure aux autres. AMHA

01 mar. 2012
0

Je pense comme Lulu2.
Il n'est pas inconvenant de payer un produit qui mets en forme des données collectées avec de l'argent public. Je comprends ne pas disposer des cartes gratuitement. Toutefois, le service public devrait pouvoir présenter les données dans un format ouvert. A minima les coordonnées et nature des objets remarquables (phares, balises, épaves, etc).
Pour information, je suis impliqué dans le monde du Logiciel Libre depuis longtemps. Et je partage l'acception commune que les rochers n'ont pas pour habitude de divaguer à leur gré. :D

01 mar. 2012
0

Et que dire de la disparition des "Cahiers de régates" ...

01 mar. 2012
0

Perso, Courses au Large m'apprend toujours des trucs. Le dernier, avec le cahier de bord d'un équipier de Banque pop durant le Trophée Jules Verne, m'a bien plus. Il y a souvent des dialogues avec des pros, archi, coureurs, constructeurs, équipementiers, qui sont bien foutus et instructifs.

V&V ? généralement, je le repose moins d'une heure après l'avoir ouvert et il est rare que je finisse un seul article. Ca se feuillette comme le Elle de ma femme.

Jacques

01 mar. 2012
0

Pour moi c est normal de payer les cartes papiers, mais on devrait avoir le droit de les télécharger gratuitement sur le net comme au USA.

01 mar. 2012
0

Il y a toujours eut des petits malins qui essayait de faire des cartes moins chères........
Il y a toujours eu des administrations pour préserver le bon droit :

olivierchapuis.blogs.voilesetvoiliers.com[...]raphie/

01 mar. 2012
0

vous me désolez, vous n'avez rien compris ! les cailloux comme les balises appartiennent à l'Etat et il est donc légitime que l'Etat se réserve l'exclusivité de modifier leur position sur les cartes; imaginez un peu le reuz si un éditeur privé ou pire open s'amusait à intervertir le Gris Nez avec le Creus sans en avertir le SHOM !!! donc, en payant une fois avec les impôts et une seconde en achetant la carte follement originale dans son design nous avons gagné le droit de prendre une prune si on utilise une carto que l'on aurait "oublié" de payer la seconde fois !

01 mar. 2012
0

Le simple fait de sortir un article pareil dans V&V montre que les éditeurs MS et les autres commencent à avoir chaud aux plumes, et je pense que le succès de OpenCPN et des astuces pour réaliser ses propres cartes y sont certainement pour qq chose.
Ajouter à cela le futur probable succès des "tablettes" et les vendeurs de centrales avec écrans hors de prix vont souffrir aussi.
La poule aux oeufs d'or doit commencer à se tarire.
Donc inventons la mobilité des cailloux !
Alain

01 mar. 2012
0

Je viens de classer la plupart des articles de nos magazines nautiques parus ces dernières années. En survolant tous ces écrits, je me disais que les articles et discussions de HEO étaient très intéressants. Donc merci à vous ...
Bon finalement quelles cartes faut-il prendre avec Open, tout en restant dans la légalité ?

02 mar. 2012
0

Comme MJO, plus je lis HeO, moins je lis la presse nautique :heu: :langue2:
C'est vrai qu'en dehors de l'aspect technique (openCpn supporte tel et tel format), un bilan (y compris $ €) d'utilisateurs, accompagnés de recopies d'écran, serait un vrai plus dans la documentation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (137)

janvier 2021