Carte Marine ; latitude non proportionnelle à la longitude ?

Bonjour, je viens d'acheter la carte Marine 7040 (Manche).
L'échelle est de 1:560000.
Un truc m'étonne: La longitude n'est pas proportionnelle à la latitude.
10' = 2,2 cm pour la longitude.
10' = 3,3 cm pour la latitude.

Quelqu'un saurait-il comment faire pour calculer les distances ? ;o))
Merci

L'équipage
18 sept. 2016
18 sept. 2016
24

mdr !!!!!!
quels farceurs ces Normands. En plus selon l'heure de la journée, il y a plus ou moins d'eau dans les ports, voire pas du tout.
Quelque chose me dit que plus on s'éloigne de l'équateur, moins c'est proportionnel.

18 sept. 2016
0

Retour aux fondamentaux : l'échelle de distance se prend sur les latitudes (les côtés verticaux de la carte).

18 sept. 2016
0

Normal.
On prends les mesures sur l'échelle des latitudes.
bords droit et gauche avec un compas. Mais cela reste indicatif et suffisant quand on prépare une route
JJ

18 sept. 2016
1

C'est totalement normal, pour une carte de type Mercator.
fr.wikipedia.org[...]ercator

Et encore plus rigolo, si tu mesures la latitude en haut et en bas de ta carte ce ne sera pas la dimension...

Pour mesurer une distance, tu dois comparer la distance à mesurer avec un la latitude la plus proche.

18 sept. 2016
3

Ne soyez pas moqueurs. C'est plutôt une assez bonne observation pour quelqu'un qui semble avoir acheté sa première carte marine. Mais en effet, cher Tipablo, il semblerait judicieux de prendre quelques cours de navigation où on vous expliquera les arcanes de l'utilisation de ces cartes. Bienvenue chez les plaisants (les ceusses qui font de la plaisance, bien sûr).

18 sept. 2016
0

Le "encore plus rigolo" n'était pas moqueur, mais une facon de parler

18 sept. 2016
0

Une distance ne peut pas se calculer sur une longitude avec un corroyage UTM. Dans la mesure où les longitude ne sont pas parallèles car se rejoignent aux pôles.
La distance se mesure par un report sur la latitude. :
Principe: 1° de latitude = 60 milles nautiques

18 sept. 201618 sept. 2016
0

Bonjour,
Ca c'est normal! On mesure toujours les distances en prenant pour référence la latitude de l'endroit concerné.
PS: mon post inutile, beaucoup de monde aux aguets !!
Gégé

18 sept. 2016
1

J'avais de l'orthodromie, mais comme j'ai un bon médecin il m'a fait faire une cure. j'étais a l'hôtel Méridien du Cap. Depuis ça va mieux.
Et toi ça va ?

18 sept. 2016
0

Si tu n'es pas le troll du dimanche matin tu devrais approfondir la notion de "latitude croissante".
Il y a plein de références sur le réseau.

18 sept. 2016
0

Merci beaucoup à tous !

18 sept. 2016
1

tu tournes la carte de 90° su la droite et ça va s'arranger ..
et surtout pas de compas à pointes séches, ça troue le papier
il en faut un à pointe humide ,mais je ne sais pas si les accastilleurs en ont encore ....
aller retourne au traceur ,gps,ais,asn, dsc,radar et qui fait le café en pluche
alain

18 sept. 2016
0

Le rapport est égal au cosinus de la latitude moyenne de la carte.

18 sept. 2016
0

Attention! Sur les cartes arabes c'est la moyenne des latitudes qui te donnera le cosinus. Bien regarder le cartouche en bas et à droite.

18 sept. 201618 sept. 2016
0

Arccos(2.2/3.3)=48 degrés environ. Tu es à peu près à la latitude d'Audierne. Etes vous sûr de vos mesures ?

18 sept. 2016
0

et si on parle de la définition du mille, 1 minute de latitude NON grave erreur, une minute de latitude n'est pas égale à l'équateur et au pôle!!!

18 sept. 2016
0

une minute est toujours une minute, quelque soit l'endroit et le sens dans lequel on la prend puisqu'on parle de la mesure d'un angle. L'erreur serait de convertir cette mesure d'angle en mesure de circonférence avec un rapport constant puisque les méridiens sont elliptiques et non parfaitement circulaires.
Cependant les échelles de latitude des cartes intègrent cette variable donc on n'a pas à s'en préoccuper.

18 sept. 2016
0

Moi, y'a un truc qui m'échappe : quand j'arrive d'Ibiza en approche de Benidorm, j'avance tout droit mais mon GPS perd le Nord : il passe par zéro en diminuant, puis augmente... Pourtant j'ai pas passé l'équateur !
Zibarre, zibarre. :langue2:

20 sept. 2016
0

@ Viktor bis :

Confusion ? Est ce le GPS qui perd le nord ou le compas magnétique ?

18 sept. 2016
0

pour Matelot 17523, pour la subtilité: La conversion d'un minute de latitude en distance n'est pas égale à l'équateur et aux pôles.

18 sept. 2016
0

c'est précisément ce que j'évoquais!

18 sept. 201618 sept. 2016
0

@ kermagadel:

Entre 49 degrés 40' et 49 degrés 50' nord = 3,3 cm ( latitude moyenne )

Entre 2 degrés 20' et 2 degrés 30' est = 2,15 cm ( longitude moyenne )

Du coup le rapport doit être de 0,656 pour 49 degrés ?
et 2,15 / 3,3 = 0,651

C'est correct

En tout cas merci pour vos réponses, je commence à comprendre certaines autres choses...

Par contre si je rapporte au compas la latitude moyenne pour une navigation vers Nord-est, ce sera approximatif, c'est bien ça ?

18 sept. 2016
0

les mesures se prennent sur les méridiens et on reporte sur la carte
tous les méridiens sont égaux mais pas les parrallèles .
c'est la base de la nav sur cartes sans parler des autres données pour tracer une route prévue et celle effectuée à l'estime recalée au sextant ou au gps quand on n'a pas de traceur ..
alain

18 sept. 2016
0

Eléments de base (donc sans mathématiques, y compris la fonction de Gudermann inverse...): une minute est toujours une minute quel que soit l'endroit où on mesure cet angle. Comme les méridiens sont des arcs de grand cercle sur le géoïde, ceux-ci ont tous la même longueur (ce qui n'est pas le cas de l'équateur, car l'excentricité de la planète fait que la longueur de l'équateur est un peu plus importante que celle d'un méridien).
Donc une minute entre le 67° et 67°01' (exemple) "vaut" un mille, tout comme celle qui est entre 12° et 12°01'. Bien sûr, si on se place en dehors du méridien, la longueur de cette minute varie: à la latitude de 45°, une minute sur un parallèle vaut 0,707 fois la même minute prise sur l'équateur.
Mais... la conformité de la projection de Mercator se fait aux dépens de pas mal de choses: surface des continents... et échelle des latitudes, qui n'est pas fixe, mais varie continûment avec la latitude; donc, sur une carte en PM, la longueur d'une minute n'est pas la même "en bas" ou "en haut" de la carte.
"Et voilà pourquoi votre fille est muette..."

19 sept. 2016
0

Et comme en plus, les continents partent à la dérive, il faut corriger de la vitesse de déplacement du continent incontinent par rapport à une date de départ connue... ou pas.
Mais je m'égare et jusqu'à présent, j'ai toujours trouvé mes îles préférées là où j'espérais les rencontrer. Ce sera peut être moins sûr dans le futur à cause de l'effet Aloys.

20 sept. 2016
0

@ Salengane2

Vous écrivez : "une minute entre le 67° et 67°01' (exemple) "vaut" un mille, tout comme celle qui est entre 12° et 12°01'" et aussi "a longueur d'une minute n'est pas la même "en bas" ou "en haut" de la carte.".
J'en déduis que selon vous la longueur du mille est variable ...... Tsssss ....

18 sept. 2016
1

les cartes sont en projection mercator ,c'est comme si on allumait une lampe au milieu d'une sphère et que l'on projette les images sur un cylindre jusqu'au 70emme parrallèle .
donc sur les routiers il y a forcement des erreurs de distance
mais pas sur les cartes de détails ,bien que vérifier sa nav avec des amers et comparer avec l'électronique donne souvent des surprises
alain

18 sept. 2016
1

Oh la vache, ça y est j'ai compris ! On se trouve face à ce genre de problèmes seulement lorsqu'on s'y confronte ! Merci beaucoup !!!

0

Et un autre inconvénient de la projection Mercator : si on trace sur la carte une ligne droite entre un point A et un point B ce ne sera pas le chemin le plus court pour aller de A à B en navigation. (sauf le long d'un meridien ou de l'equateur)
Négligeable sur une traversée de la Manche mais pas sur une traversée de l'Atlantique.

Du temps de l'usage de la gonio, un relèvement lointain dont les ondes avaient suivi un arc de grand cercle devait être corrigé de la correction de Givry.

On ne faisait pas, bien sur, les émetteurs étant rarement lointains et la précision de la mesure trop faible.

18 sept. 2016
1

Quand même, en voilier, c'est surtout la zigzagdromie...

18 sept. 2016
0

pour compléter ce que vient d'écrire hubert : la ligne droite sur une projection mercator étant la loxodromie (on coupe les méridiens toujours selon le même angle, on conserve donc le même cap), alors que le chemin le plus court est l'orthodromie (l'angle avec les méridiens varie, donc le cap varie au fur et à mesure qu'on avance)

18 sept. 2016
0

Bonjour Tipablo,
Mercator, un ancien de mes concitoyens belges, s'est posé la question de reproduire sur un plan (une carte), une portion de sphère (la terre). En le faisant, il faut que les méridiens soient parallèles sur la carte, alors qu'ils sont convergents sur la sphère. Il faut donc écarter l'un de l'autre les méridiens au-dessus de la carte. Mais, en faisant cela, une surface circulaire va prendre un forme d'ovale orienté est-ouest; tout est donc illisible et faux, puisque déformé par rapport à la réalité.
Pour garder les méridiens parallèles, donc écartés en haut, et supprimer cette ovalisation d'un cercle, il faut que la distance (sur la carte) entre deux degrés de latitude augmente, sans que la distance entre deux degrés de longitude augmente; il faut donc "étirer" la latitude sur la carte.
C'est là le génie de Mercator, il a montré que cet étirement de la latitude était facilement calculé en trigonométrie, en utilisant l'inverse du cosinus de la latitude, soit la sécante de la latitude.
Ainsi, le rapport entre la distance de un degré de longitude (sur la carte), attribuons lui la variable X, et et celle d'un degré de latitude, attribuons lui la variable Y, répond à la formule suivante:
Y=X multiplié par sécante(lat).
On construit les cartes plates en navigation astro sur ce principe.
Vérifie ce rapport de distance sur une carte maritime ou terrestre, tu verras qu'il est exact. Bon amusement. Intéresse-toi à la navigation astro et ses principes de base, c'est amusant!

18 sept. 2016
0

Le mille nautique est-il une unité de distance ou bien d'angle ? :litjournal:

18 sept. 2016
0

Sa valeur est égale à la longueur d'un arc correspondant à une minute d'angle (la 60e partie de degré), sur un cercle ayant un périmètre égal à celui de la Terre en passant par les pôles (40 008 km), arrondi au mètre.

18 sept. 2016
0

Ok. Donc on considère que le méridien est circulaire je suppose.

Est-ce que la projection mercator tient compte de cela ?

Pour préciser mon interrogation: comme la terre est aplatie aux pôles, une minute de longitude n'aura pas la même longueur aux hautes latitudes qu'aux tropiques.

Comment resoud-on cela sur une carte ?

18 sept. 2016
0

On prend la latitude de sa position.
si vous travaillez sur plusieurs cartes pour aller d'Islande à l'Australie, il faut mesurer les distances sur la carte correspondante, même si l'échelle est la même.

18 sept. 2016
0

Ma question porte sur le mille nautique comme unité de longueur: lorsque l'on prend un ecartement avec le compas pointes sèches il s'agit d'une mesure d'angle.

Mais peut on faire la conversion en mètres selon le rapport 1852 à toutes les latitudes ?

18 sept. 2016
3

quelque soit la zone, une minute d'arc (en latitude) reste une minute d'arc, et sa longueur est toujours la même ...

18 sept. 2016
0

Sur un cercle ok. Mais sur un méridien ovale qu'en est il ?

18 sept. 2016
1

non, elle n'est pas la même. c'est pour cette raison qu'une mesure doit être faite sur l'échelle de la latitude où on se trouve.

20 sept. 201620 sept. 2016
1

Bin non Thorlak, ou qu'on soit (oublions les poles pour d'autres raisons) une minute d'arc est une minute d'arc, et vaut 1 mille.

En revanche, la représentation de cette minute sur une projection Mercator n'est pas de longueur égale. Et donc en effet on utilise pour les mesures l'échelle des latitudes au niveau de la latitude de la mesure.

Bil56 a raison.

0

Une minute d'arc va correspondre à un mille si le rayon terrestre est partout le même.
Si aux pôles le rayon terrestre est plus court, l'arc intercepté à la surface sera un poil plus court qu'un mille, un tout petit poil.
J'ai la flemme de faire le calcul.

19 sept. 2016
0

Salut Bil56,
c'est pas tout à fait exact, si on veut poil-de-cuter, faire le malin, ou couper les cheveux en quatre, la définition du mille nautique est la distance de un minute d'arc de méridien, mesuré à 45 degrés de latitude. C'est vrai que sa longueur reste toujours constante, sur une carte, mais pas sur le globe, mais on s'en fout en navigation! C'est de la branlette cérébrale pour un navigateur! :jelaferme:

19 sept. 2016
1

fr.m.wikipedia.org[...]e_marin

Entre équateur et pôles ça fait 3m d'écart soit 2 millièmes d'erreur par rapport à la moyenne de 1852m.
Comme on utilise les cartes locales quand on veut des détails, on ne se retrouve jamais à comparer un mille du pôle avec un mille de l'équateur donc tout va bien.

Quand bien même, rien que le trait le plus fin sur une carte est moins précis ...
Et pour la route, en prenant une carte de détail du pôle et une de l'équateur, la déformation du papier entre les 2 sera 10 fois plus grande que la différence qu'on voudrait mesurer !

19 sept. 2016
0

ça doit être dû à la différence de température entre le ° du pôle et le ° de l'équateur

19 sept. 2016
0

Oui.
Depuis l'équateur, plus tu vas vers les pôles, plus le parallèle se rétracte.
Des pôles, plus tu te rapproches de l'équateur et des températures chaudes, plus ils se dilatent.

19 sept. 2016
0

non, au pôle l'angle droit bout à 90° ;-)

19 sept. 2016
0

Paraîtrait même qu'avec le réchauffement climatique les angles soit-disant droits se déformeraient vers la droite et deviendraient (légèrement) obtus.
Si l'observation est confirmée,les règles de barre seront à modifier notamment aux pôles. Un chantier gigantesque attend les nouvelles générations .
Les discussions sur les variations de la minute d'angle leur apparaîtront alors incroyables et elles en déduiront que nous étions, comme les Polynésiens, des navigateurs d'exception. Plus particulièrement les Héoliens.
Mon ego se dilate, j'ai hâte de voir ce moment.

19 sept. 2016
0

Le problème de la variation (même infime) du mille a été résolu par une définition simple: 1 mille=1852 mètres. (Bureau International des Poids et Mesures).

19 sept. 2016
0

En fait, cette équivalence du mille marin avec 1852 mètres, appelé « mille marin international » a été le fait de la Première Conférence hydrographique internationale extraordinaire, à Monaco, en 1929 .

19 sept. 2016
0

De même que les vitesses bateaux (speedo) et avions (badins) sont données en nœuds: (milles à l'heure), et non pas (nœuds à l'heure), comme on l'entend souvent aux informations...qui physiquement correspond à une accélération.

Cependant sur certains petits avions américains, les badins sont parfois encore gradués en miles...ce qui peut entrainer des confusions.

19 sept. 2016
0

Nm "Mile nautique" (nautical mile) pas "mile" (statut mile), 1852m contre 1609m

19 sept. 2016
0

oui, en français, c'est vrai.

rouleaum.wordpress.com[...]-mille/

19 sept. 2016
0

Mille sabord! mais t'as raison

19 sept. 2016
0

Pardon?
Tu connais un Nm ( Nautical mile) différent du "nautique" ( mille nautique) ? 1852m?

19 sept. 2016
0

A deux mètres près, la différence n'est pas significative!!!

19 sept. 2016
0

??? :-( :tesur: :litjournal:

19 sept. 2016
0

Non, 1 noeud ou Kt est 1 NM/heure, 1852m / Heure.

Rien à voir avec les 1609m du statut mile.

19 sept. 2016
2

milles !!!!!

19 sept. 2016
0

Oh Clarivoile, le mille marin est de 1852 m, le mile nautical (anglais) est 18** est encore différent et le mile (terrestre) est de 1609 m.
Mille marin= 40000 km/360/60= 1852m
Daniel

19 sept. 2016
0

@Clarivoile: J'ai vaguement le souvenir que la marine nationale utilisait jusqu'à une période pas si ancienne le "Nautique", légèrement différent du "mille marin" international. Mais je ne retrouve plus ma source.

19 sept. 2016
0

Oui, les Anglais veulent être différents.
Le mille nautique pour les Anglais et le Commonwealth est de 1854 m.
Les deux orthographes sont acceptée, un ou deux L
Je n'ai pas pu le copier et le coller, c'est expliqué dans Wikipédia.
Daniel

19 sept. 2016
0

Oui, mille nautique (1852m) et mile terrestre anglo-saxon 1609 m.

Pour une vitesse d'atterrissage ça change et risque de poser des problèmes...

19 sept. 2016
0

Et oui, c'est bien ce que je dis.

19 sept. 2016
0

la vitesse est en noeuds il n'y a pas besoin de préciser à l'heure
et la distance parcourue est en milles entre deux relevés ce qui peut être toutes le heures ....
alain

19 sept. 2016
0

Dans une ancienne vie, le terme milles était proscrit. On disait nautique.

19 sept. 2016
0

Tout ce que j'ai piloté qui ne roulait pas, c'était un planeur en polystyrène.
Et pourtant j'utilisais le terme nautique au quotidien.

19 sept. 201619 sept. 2016
1

un nœud vaut 1852 m/h soit 1852 m/3600 s
un nœud à l'heure vaut (1852 / 3600) / 3600 m/s^2
soit 0.000143 m/s^2 ce qui correspond à une accélération de 0.0000145 g.

14,5 micro g...

J'ai mis dans le mille, Émile !

19 sept. 2016
0

Il faut même ne pas le préciser, car dans le cas contraire cela devient une accélération et non pas une vitesse.

19 sept. 2016
0

Ce sont les aviateurs qui parlent de nautique.
Les marins parlent de mille.

19 sept. 2016
1

Histoire de la mesure de vitesse: Initialement, le noeud était une unité de distance, égale à 1/120 de mille (ce qui fait, à la louche, 15,5 mètres). Cette distance séparait des noeuds réalisés sur une "cordelette", mise à l'eau et freinée dans cet élément à l'aide d'une planchette lors du déroulement de cette cordelette. Le marin préposé comptait le nombre de noeuds qui lui passaient dans la main en 30 secondes, donnant ipso facto la vitesse en "noeuds par 30 secondes", soit en milles par heure.

19 sept. 2016
0

Ok, Salangane. Je crois me souvenir que la distance entre deux noeuds était de 15,43 m. (Cours de l'Ecole de Pilotage, St Malo)

19 sept. 201619 sept. 2016
0

On avait acheté une Chevrolet Bel-Air à quatre, et la première sortie, on s'est fait empéguer à 140 alors qu'on était à 90 au compteur... On se disait bien, aussi, que ça allait vite. Un vrai sac de noeuds, ces mil(l)es

20 sept. 2016
0

Vous consultez cette page sur mon site. Vous aurez les explications que vous recherchez
www.permis-hauturier.info[...]tor.php

20 sept. 2016
0

Tout cela est très confus :scie:

20 sept. 2016
0

je viens de rapporter tout cela à un Anglais de mes amis qui en a profiter pour me dire in English:" time it takes to sail 220 yards at 1 nautical mile per hour = knotfurlong"... sont fous ces Anglais!
:oups:

30 sept. 2016
0

msi.nga.mil[...]ee.html :litjournal:

Voilà qui devrait mettre tout le monde d'accord...
moi en premier...
Avec moi-même :acheval:

01 oct. 2016
0

j'essaie d'expliquer

sur notre globe pour se positionner on a deux lignes de reference : le meridien de Greenwich qui passe par les poles geographique (et non magnetique) et l'equateur .

sur une carte verticalement on a les méridiens qui eux sur le globe ont tous le meme perimetre (40000km) car ils passent tous par les poles
Horizontalement on a des parallèles à l'equateur mais plus on s'eloigne de celui-ci ,plus l'on monte vers les poles plus leur perimetre diminue ,ils ne sont donc jamais identique .

et comme 1 mille est egale à 1minute d'angle c'est à dire 40000/360/60=1,85185km il faut prendre les distances sur les latitudes (méridiens) qui sont une petite partie d'un cercle toujours identique

les méridiens et les parallèles n'ayant pas les m^me circonference il est donc normal que la longueur des angles ne soient pas les m^me sur les cartes .

01 oct. 2016
0

Non, 1 mille marin n'est pas égal à une minute d'angle: le lien précédent montre que la longueur de cet angle projeté à la surface de la terre varie selon la lattitude.

La page wikipédia le mentionne explicitement : "le mille marin est une unité de distance valant 1852 mètres.

Et la minute d'angle... est une mesure d'angle...

Bien sûr cela ne date que de 1929... peut-être certains marins de ce forum auraient avantage à remettre leurs pendules à l'heure :acheval:

01 oct. 2016
1

ça c'est sûr il faut mettre les pendules à l'heure :

le perimetre de notre planete fait environ 40000km

la longueur sur ce perimetre d'1 minute d'angle fait 40000/360/60 soit 1.85285km et puis c'est tout

maintenant sur les cartes développée suivant la methode mercator les latitudes sont deformée , ce qui induit que les distances entre chaque minute sont aussi deformée ...il est donc conseillé de mesurer les distances au droit de l'endroit ou elles sont relevé ...mais là vu l'echelle c'est du pinaillage .

01 oct. 2016
0

et pour les pinailleur

perimetre de la terre avec un rayon de 6378.137x2x3.14=40 437km

donc 1 minute = 40437/360/60=1.872

6356x2x3.14=39915/360/60=1.847 ...

donc 1.852 est une distance mal taillé ...mais ça marche

et l'on pourrait aussi prendre le rayon de la terre à marée haute et marée basse suivant l'heure de la marée et l'endroit ou l'on se trouve !!!

01 oct. 2016
0

ils sont terrible !!!

il faut considérer que la terre est une boule (comme la petanque) ayant un perimetre de 40000km et que le plus grand cercle passant par deux points fait 40000km . c'est pourquoi l'on peut relever la distance entre deux points quelconque qui ne soient pas sur un meridien et mesurer cette distance sur le méridien des latitudes des cartes

01 oct. 2016
0

Donner comme exemple le périmètre de la terre à l'équateur alors que le mille se calcule sur un arc de méridien ne va pas éclaircir le débat.

01 oct. 2016
0

Du coup je comprends plus rien: 1872, 1847, 1852 .... :reflechi:

C'est ta date de naissance mais tu te souviens plus ? :mdr:

01 oct. 2016
0

Rhaaa calypso2 tu t'entêtes, mais c'est parce que j'explique mal,, alors j'arrête :alavotre:

01 oct. 2016
0

Je pense que c'est essentiel de savoir si le mille marin fait 1849 ou 1854 m.
Songez qu'il faut être à 12 milles des côtes pour pouvoir vider légalement nos caisses à eau noires. Et si on se trompe de 72 mètres, pour cette opération vitale.....aïe, aïe, aïe :acheval: :acheval: :acheval:

01 oct. 2016
0

Sans oublier WGS84.
Et comment faire pour mouiller à plus de 300m de la "plage"?
C'est à partir d'où et comment on mesure?
J'ai toujours appris qu'il fallait mesurer les distances sur le côté droit ou le côté gauche de la carte à la même hauteur.

01 oct. 2016
0

Le débat est monté d'un cran.

01 oct. 2016
0

et oui !!!

j'ai fait l'experience : j'ai pris les coordonnés donné par le GPS reglé en WGS84 que j'ai reporté sur une carte ED50 , sur cette carte le bateau se trouvait au pieds de la cale alors que celle-ci se situait à plus de 150m du bateau ...j'ai pris une carte WGS84 pile poil ...

01 oct. 2016
0

la reponse est OUI

01 oct. 201601 oct. 2016
0

la methode retenu pour tracer une carte ED50 était une methode qui s'appliquait sur une zone locale et chaque region avait sa petite methode . le WGS84 est une methode mondiale suite au GPS

par exemple vu sur Internet

c'est a dire qu'avec l'ED50 on prenait un rayon de la terre suivant chaque zone en fonction de son relief (plaine,montagne etc et on en déduisait la longueur d'une minute d'angle ... Mais avec le GPS il a fallu que tout le monde s'accorde sur un rayon constant ,biensur imparfait .

et donc il faut se repporté sur le cartouche des carte ED50 ou est indiqué les corrections à apporter avec le WGS84

Paris en WGS84 Lat : 48.856700

ED50 lat : 48.857615

WGS84 long : 2.351000
ED 50 long : 2.382280

01 oct. 2016
0

non non le circonference LOCALE de la terre n'est pas la m^me partout elle varie en fonction du relief par exemple ... et l'ED50 était fait avec un rayon local et non globale d'où les petites difference .

et m^me avant ED50 (europe) chaque pays ( France, RU etc avait sa petite methode toute differente les unes des autres ...

outre la reference des méridiens

01 oct. 2016
0

Tu rigoles ? La minute wgs84 et la minute edu50 auraient des distance différentes au sol ?

Le WE s'annonce passionnant :topla:

01 oct. 2016
0

Tu ne réponds pas à la question.

01 oct. 2016
0

Pas certain.
la distance se mesurant sur un arc de méridien, je ne vois ps pourquoi que l'on soit en ED50 ou WGS84 il y aurait un différence.
il y a effectivement une différence en longitude, je me suis fait avoir en entrant aux Ecréhou, mais les distances restent les mêmes.

01 oct. 2016
0

des systèmes géodésiques, il en existe des dizaines.
Mais pour tous, la circonférence de la Terre est la même, donc les distances sont les mêmes. Ce qui change ce sont les positions des méridiens de référence ou de villes de référence j'ai oublié, l'équateur étant je pense le même pour tous.

01 oct. 2016
0

Oui, c'est aussi l'idée que je m'en faisais: on parle de géoïde de référence.

L'edu est le géoïde le plus proche de la surface européenne alors que le wgs84 vise la totalité du globe terrestre. C'est également ce que j'avais compris.

Pour un point donné (un phare par ex) les coordonnées seront différentes d'un système à l'autre, normal.

Mais y a t il un rapport avec la mesure de distance de la projection d'une minute d'angle sur le terrain ?

Moi je dirais que non, car je suppose que changer de système de coordonnées n'affecte pas les angles.

Mais franchement, je ne sais pas bien ce qu'il se passe quand on projette le terrain sur deux géoïdes assez différents : peut-être que la mesure d'angle entre deux amers sera variable d'un système à l'autre.

Mais je n'en sais rien, je pose la question.
Et la réponse m'intéresse.

Pas pour naviguer, osef de tout ça sur l'eau bien sûr.
(Sauf si tu reporté ta position wgs84 sur carte edu, mais la c'est un peu bien fait pour toi, fallait utiliser le positionnement relatif)

Non, c'est de la curiosité, ça m'intéresse, alors je pose la question .

"Et ya jamais personne qui y réponds"

Du coup je vais me répondre à moi même puisqu'en composant ce message ça m'est venu:
Les corrections proposées entre edu et wgs ne varient pas d'un point à l'autre. Les angles seront donc conservés. Ouf. :coucou:

01 oct. 2016
0

exactement mais mesure un peu plus haut ou un peu plus bas finalement ça ne change pas grand chose a moins d'avoir une carte qui couvre des centaines de milles en latitude

01 oct. 201601 oct. 2016
0

et il faut aussi que le GPS soit reglé en mille marin , j'ai un copain qui durant 10 ans a navigué avec un gps reglé en mille terrestre ..et il doit y en avoir d'autres ... le GPS d'une grande marque était tout simplement configuré en mille terrestre sortant de l'usine ...

01 oct. 2016
0

Et le Canigou depuis Marseille. En mer on a appelé ça une "fata morgana", fréquente sur les plage du Languedoc Roussillon à l'établissement de la brise thermique sur une mer froide.

01 oct. 2016
0

En mer, les distances sont mesurées en Milles.
Le Mille marin ou mille nautique représente un arc de méridien de 1 minute. Un méridien n'étant pas un cercle parfait, on a choisi de le mesurer à la latitude de 45° (latitude moyenne) où il vaut 1852 mètres.
Pour mesurer les distances, nous utilisons la longueur d’un arc de méridien d’ 1 minute sur la même latitude.
texte du site suivant
www.permis-hauturier.info[...]tor.php

02 oct. 201616 juin 2020
0

Un peu d'autoptomotion

Dans la notice de mes softs "Sea Sextant Fun" et "Ephémérides Nautiques" et "Ciel mon Marin" on trouvera le paragraphe mis en PJ

02 oct. 2016
0

Autopromotion 2

Toujours dans les mêmes softs ceux qui voudront se prendre la tête, et surtout ceux qui voudraient s'amuser à convertir la position du pointeur de la souris sur une carte affichée en coordonnées longitude/Latitude pourrons trouver la solution d'une intégrale un peu abyssale.

Il avait fallu quasiment un siècle à la Royal Society du temps de Newton et Halley pour la résoudre

On trouve en ligne pas mal de soft open source qui font les conversions d'un géoïde à l'autre (par exemple de Euro 50 en WGS 84)

Par exemple

www.ifp.uni-stuttgart.de[...]en.html

ou bien

www.ngs.noaa.gov[...]d.shtml

02 oct. 201616 juin 2020
0

Autopromotion 2

Toujours dans les mêmes softs ceux qui voudront se prendre la tête, et surtout ceux qui voudraient s'amuser à convertir la position du pointeur de la souris sur une carte affichée en coordonnées longitude/Latitude pourrons trouver la solution d'une intégrale un peu abyssale.

Il avait fallu quasiment un siècle à la Royal Society du temps de Newton et Halley pour la résoudre

On trouve en ligne pas mal de soft open source qui font les conversions d'un géoïde à l'autre (par exemple de Euro 50 en WGS 84)

Par exemple

www.ifp.uni-stuttgart.de[...]en.html

ou bien

www.ngs.noaa.gov[...]d.shtml

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (28)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021