Caroff, un architecte aux multiples talents

Dans un autre fil, j'ai constaté qvec tristesse que Caroff traînait encore une mauvaise
réputation de faiseur de sabots, dont l'origine fut une calomnie
particulièrement ignoble, que je vais essayer de vous raconter.

Mais tout d'abord, sachez que limiter Caroff aux bateaux de voyage, en acier ou alu, est une vision
réductrice.
Certes, il a produit dans ce domaine d'excellents bateaux dont certains font figure de références. Mais il a aussi conçu un mini-transateux (spanielek) arrivé deuxième à l'édition de 1977,
inventant pour l'occasion le principe des doubles safrans.

Il a également imaginé les premiers voiliers d'exploration polaire
(les Vagabonds des Januz Kurbiel) qui ont si bien fait leurs preuves
qu'ils furent plus que copiés par d'autres...
Sans oublier une série de catas en sandwich, les lazzi, très prisés aux
USA et dont plusieurs centaines d'exemplaires naviguent dans le monde.
Ou encore "Petit requin", un trimaran vainqueur en classe 3 du trophée
des multicoques 1982.

Quant à l'histoire de la calomnie, la voici:

En 1968, en pleine pseudo-révolution estudiantine, LN est créé.
Cela faisait déjà un an et demi qu'une autre revue de l'époque avait
envisagé de créer un cahier "construction amateur", dont la rédaction
aurait été confiée à une journaliste professionnelle débauchée
d'un grand quotidien politique (Manon en l'occurence) assistée de divers
jeunes architectes navals.

L'affaire ayant traîné, car les financiers n'étaient pas convaincus
du bien fondé du concept, Manon avait alors décidé de voler de ses
propres ailes.
L'époque était propice. Surfant sur les écrits de Jack Kérouac, les
révoltes goguenardes de Boris Vian, le côté alors sulfureux du rock
et contestataire du blues, la majorité d'une génération se reconnaissait dans le "let drop", simplifié en beatnik puis hippy
en France.
Pour le baba cool basique, il n'y avait pas d'autre alternative que
les chèvres du Larzac ou les ferro-ciments de Cogolin. ;-)
Fuir la société de consommation pour vivre pleinement sa vraie vie, était un leitmotiv
à la mode. Qui fut pour certains une philosophie de la vie, à vie...

Moqué, raillé, ridiculisé, le LN des débuts n'était pas pas pris au
sérieux par les régatiers et les yachtmen, les vrais plaisanciers quoâââ.
Puis, quand il apparut au bout de 2 ou 3 ans qu'il arrachait des parts de
marché aux concurrents, certains tentèrent de le torpiller.
Le plus virulent étant évidememnt celui qui avait, le premier, eu l'idée
des fameux cahiers amateurs!

A cette époque, Harlé, Briand, Joubert (tous des débutants!) signaient
des articles dans LN, mais leur réputation grandissante les mettait à
l'abri du croche-pied sournois. Caroff, par contre, était le maillon
faible. A ses débuts, il avait travaillé dans un cabinet qui avait
produit le Galapagos. Il n'en était ni le concepteur, ni le principal
artisan. Néammoins, quand le cabinet ferma, il reprit le suivi des plans
à son compte. Et pour son plus grand malheur.

Le Galap' était un bateau à la mode amphora qui a fait (et fait encore)
le bonheur de nombreux tourdumondistes.
Néammoins, la principale critique portait sur le fait qu'il est un
"bateau de portant" (il n'est pas le seul!) c-a-d que son fardage
et son TE modeste n'en font pas une bête de près.
Partant de là, un journaliste de la dite revue concurrente s'acharna
contre ce bateau, recueillant d'abord quelques témoignages défavorables,
puis montant en épingle un échouement heureusement sans victimes,
et enfin poussant le vice jusqu'à en acheter un pour mieux le massacrer!

En ce temps là, les navigateurs n'étaient pas des chochottes et les
journaliste nautiques savaient jouer autant du poing que de la plume.
Je me souviens d'un Salon épique où le co-proprio de la revue alla régler
virilement le différend avec le responsable du magazine concurrent,
les deux stands étant dévastés comme après le passage d'un cyclone!
Avec les années, et quelques bafouilles d'avocats échangées de part
et d'autre, une sorte de paix armée fut conclue, dont les pigistes
firent les frais puisqu'écrire dans la revue concurrente était de part
et d'autre une cause immédiate d'exclusion.

Voilà comment ça s'est passé.
Et que je coule à ma prochaine traversée, et que les crabes me bouffent
tout cru, si je mens!
Ceci dit, on a parfaitement le droit de ne pas aimer le style de Caroff,
comme celui de n'importe quel autre architecte...

--
htpp://christian.navis.free.fr/

L'équipage
18 fév. 2005
18 fév. 2005
0

et comme ils disent ....
Et comme ils disent dans le célèbre hebdo satirique où la liberté ne suze (avec glace) que si l'on ne s'en sert pas : PAN SUR LE BEC :-D

18 fév. 2005
0

tete et but!
il y a toujours des tetes de turcs, mais c est vrai que dans le temps, IL a marque les esprits...

18 fév. 2005
0

Lazzi
Prisés aux US ? :-D :-D

18 fév. 2005
0

de visus...
le Galapagos 43 ne remontait peut-être pas au près, mais son principal défaut (au moins sur le N° 1 qui navigait dans le Calvados) était qu'il navigait surtout sur le nez!!!

18 fév. 2005
0

exact
il y en a eu un à La Rochelle qui avait une jupe et dans la jupe des gueuses.

excelent pour le tangage parait il.

PS: Christian , je ne compte pas te bouffer , même cuit.

18 fév. 2005
0

Merci Christian !!!!
Il etait temps de dire clairement que Caroff, c'est vraiment pas un charlot.
J'ai plusieurs amis qui naviguent sur des plans Caroff et qui en sont plus que satisfaits
Faudrait peut etre que certain arretent de se la jouer "coureurs au large". Un bateau, il est fait pour faire ce pourquoi il a ete dessine.
Point /barre.
r.d.

18 fév. 2005
0

30 ans de carrière
il serait dommage qu'en 30 ans, il n'ait pas fait de progrès ;-) ;-) ;-)

de toutes façons, il n'y a qu'en maçonnant qu'on devient maçon :-D :-D :-D

18 fév. 2005
0

J'ai jamais dis que c'était un charlot!!!!!!!! vous non plus d'ailleurs...
J'ai jamais dis que c'était un charlot!!!
Même si le plan de mon bateau n'est pas un caroff.
j'aime beaucoup le voyager par exemple;

18 fév. 2005
0

Plus sérieusement
Je crois que je l'ai déjà écrit sur un autre fil mais Caroff a une qualité :
Contrairement à d'autres "héros" de la grass era , il a réellement permis à certain de partir en proposant des solutions adaptées aux moyens et aux envies. Ces bateaux valent ce qu'ils valent et tu rencontres autant de proprios satisfaits que d'insatisfaits, mais tu peux les rencontrer n'importe où, parce qu'ils naviguent.
En général, je n'aime pas ce qu'il fait, mais ce qu'il conçoit fonctionne généralement acceptablement.
Pour le reste, la petite histoire tout ça,..., marrant d'entendre cette version là.

18 fév. 2005
0

C'est une anecdote gentille
&gt Pour le reste, la petite histoire tout ça,..., marrant d'entendre cette version là

Dans le petit monde nautique, les grands requins blancs font parfois figure d'anorexiques édentés!

18 fév. 2005
0

Je ne donne pas de noms...

Mais G.B (qui vient de mourir, paix à ses cendres) n'était que la partie visible (et tonitruante) de l'iceberg.
J'ai aujourd'hui parmi mes amis un "ancien combattant" du camp d'en face (il a le même prénom que moi, un joli ketch et passe assez souvent là où nous nous sommes vus l'hiver dernier. Peut-être sais-tu qui c'est? ;-)

En comparant souvenirs et témoignages, nous sommes parvenus à la conclusion qu'il s'agissait d'un véritable complot ourdi par certains de ses concurrents pour couler LN en le discréditant:

  • En attribuant à Caroff, un des archi quasi emblématiques des amateurs de ce temps là et aussi un pilier de LN dès le début, un bateau aux caractéristiques discutables mais dessiné par son ex-employeur, que Caroff n'a eu que le tort de récupérer quand il s'est lancé.

  • En utilisant des témoignages douteux, sollicités ou encouragés par abonnements gratuits et bons repas d'après salon... Entre autres (un comble!) des critiques de gens qui avaient utilisé des plans non payés, recopiés sur calque avec des erreurs possibles (les scanners et la reprographie n'existaient pas, ndlr pour les jeunots!) et avant les modifications apportées plus tard par Caroff!

  • En précisant (mais pour le cas du Galap' c'est une simple hypothèse de ma part) qu'à l'époque, des archis qui en avaient assez de se faire piller leur travail, utilisaient une méthode imparable: Ils incluaient délibérément des erreurs dans leurs plans et, comme leur prestation ne consistait pas seulement à fournir du papier mais à intervenir en cours de construction, ils rectifiaient à ce moment là avec les vrais clients... Pas sympa pour les resquilleurs, mais efficace!

Je préciserai que j'ai personnellement rencontré 3 ou 4 galapagiens dans des ports, et discuté plus récemment avec 2 sur le web, les uns et les autres parlaient d'un bateau type amphora, idéal pour un TDM par les alizés, avec un bon moteur indispensable au cas où... Mais évidemment, les uns et les autres avaient fait leur choix en connaissance de cause: Privilégiant le confort pour un prix abordable, dans une démarche assez proche de ceux qui achètent un fifty, sans se faire d'illusions sur ses aptitudes véliques.

18 fév. 2005
0

non
non j apprecie pas trop c est bateaux , j ai eue un vulcain 5 , mais c est bateau sont pas plus mauvais que les ovnis tellement soi disant genial , alors!!!!!

24 août 2009
0

Au départ, on a surtout reproché à G .Caroff
d'être un prof de dessin qui n'avait rien à voir avec l'architecture navale.
:litjournal:

0

en fait christian
la vrai histoire du galapagos c'est pas tout a fait ca , je l'ai suivie a l'epoque dans les cahiers du yachting :c'est vrai qu'il avait tendance a piquer du nez le boat en question et gerard borg a l'epoque a sauté sur l'occasion pour faire un proces mediatique a carrof qui a par la suite rajouté un couple a l'avant de ce boat (dixit les revues de l'epoque )

18 fév. 2005
0

autre
il y avait aussi mr Bebin dans l histoire

18 fév. 2005
0

Je suis très étonner ....
Je suis très étonner d’entendre que le galapagos 43 ne remonter pas au près. Pour moi c'est une de c'est qualité. J’ai déjà vérifié, il remonte à 40° par rapport au vent. Cela me semble correcte.
Et il n’a pas un si petit TE 2 mètres.

18 fév. 2005
0

GB is dead!
by jove, j en parlais dernierement avec des amis qui ont un sister-ship de Inae...
Port d Antibes 1973 GB me disait petit c.. que vas tu faire en Malaisie chercher une jonque...Je ne savais pas qui c etait??? Du moment qu il payait la biere...
Si il s etait excite sur le Galap 43, il n avait pas vraiment la science pour juger, c etait plutot un litteraire, j ai beau essaye de penser au Galap, j ai de la peine, Gb is dead, god-damned :goodbye:

19 fév. 2005
0

moi, j'aime bien Caroff
...parce que ses bateaux sont comme lui, sympa. J'en suis à mon 2° Caroff , un Vulcain V que je suis en train de remettre en état. Le 1° était un Exploration DI. J'ai eu besoin de renseignements, il a répondu agréablement à toutes les questions que je lui ai posées, il m'a envoyé des croquis ... Bon sympa, quoi. Au fait, après les doubles safrans, n'est-ce pas lui aussi qui a inventé les salons de pont (c'est une question, pas une affirmation) sur les dériveurs au départ? Peut-on affirmer qu'une 2cv est moins bien qu'une Corvette ou qu'une Merco ? Non parce que tout cela est subjectif. Moi, je suis plutôt 2cv parce qu'avec un tournevis et un clé à molette tu répares n'importe où, et tu peux aller très loin en deuch. Je m'en fous d'aller vite en bateau, ceux de Caroff sont sécurisants, agréables à vivre, conviviaux, cools quoi. Quant à Loisirs Nautiques, dommage qu'ils ne s'intéressent plus que de loin aux constructeurs amateurs et à ceux qui remettent en état de vieilles unités. Il y a déjà 10 ans que j'ai résilié mon abonnement, depuis qu'ils ont adopté le papier glacé, signe qu'une page était vraiment tournée. Continue Gilbert, les diplômes on s'en fout, moi j'aime bien ce que tu fais.

19 fév. 2005
0

hé oui Louis
Un jour que je faisais remarquer au Patron de LN que ce n'était plus ce que c'était, que ses articles étaient de plus en plus superficiels, il m'a répondu qu'il fallait vivre, donc élargir son marché.

Dans les débuts c'était des marins pas nécessairement diplômés, mais ils savaient de quoi ils parlaient, qui rédigeaient passablement, aujourd'hui ce sont des journalistes, parfois journaleux qui ne comprennent pas toujours ce qu'ils écrivent parce que c'est surtout de la compilation d'existant.

19 fév. 2005
0

A propos de près...

Sans vouloir polémiquer sur les aptitudes de tel ou tel bateau en
général et du Galap' en particulier, je rappellerai que:

  • Serrer autour de 40° du vent est parfois obtenu dans des conditions
    idéales de mer et de vent par des class América. Je ne connais aucun
    bateau de croisière qui approche ces performances. Sans le moteur ;-)

  • Un bon bateau de course-croisière, avec pas trop de mer pour le
    dépaler, une voilure parfaitement équilibrée et des vents raisonnables,
    arrive à tenir une route fond (dérive incluse) de l'ordre de 50 à 55°.
    Dans le meilleur des cas.

  • Au allures près du vent, aucun bateau ne peut échapper à ces lois
    physiques élémentaires:

  • Plus il serre le vent, plus il dérive. Dans certaines conditions,
    cela ne sert à rien de serrer à 45°, si on dérive de 15°!

  • Plus il a de TE, moins il dérive. En principe...
    2 m de TE pour un bateau de 43', ce n'est pas énorme.
    C'est un TE standard pour un course-croisière de 10 m, à franc bord
    modeste.

  • Le TE n'est pas tout, il y a aussi la forme des oeuvres vives. Trop de
    surface induit de la dérive. Mais pas assez aussi! Difficile cocktail
    pour l'architecte.

  • Enfin il y a le fardage. Plus un bateau est volumineux et plus il gite,
    or une gite modérée est la condition sine qua non d'un bon près.
    En contrepartie, plus il est haut sur l'eau et plus il est favorisé au
    portant, du moins dans des conditions maniables.

Pour en revenir au Galap, la vitesse et le cap pointu pour régater entre
3 bouées n'étant pas ce que cherchent ses propriétaires, ce bateau est
parfaitement adapté à son programme:
De la grande croisère, longtemps, avec un confort décent, pour musarder
dans les îles, traverser avec les alizés, et être assez solide pour fuir
à sec de toile en cas de gros mauvais temps.

19 fév. 200516 juin 2020
0

Christian, je pense que ...
tu es un peu pessimiste tout de même ;-)

D'accord, faire 90 à 95° bord sur bord en trace réelle enregistrée au GPS sur le PC n'est pas évident. Mais on y arrive , même avec un vieil Ovni , j'ai essayé ;-)

Le problème c'est que ce n'est "tenable" que dans des conditions très restrictives: mer plate, vent idéal, voiles neuves, carène propre, barreur et régleur entraînés, pas fatigué, pas bourré au pastis, etc ...

Toutes choses qui font que , si même si c'est faisable, c'est pas réaliste de compter la dessus pour parer un danger par mauvais temps !

19 fév. 2005
0

Pessimiste? Non, mais un peu fainéant!
Perso, quand j'arrive à tenir 100° d'un bord sur l'autre après avoir
peaufiné le nerf de chute, le chariot et le hale-bas, mais sans barrer,
je suis content.
Il m'en faut peu! ;-)
Dès que le vent forcit, ou que la mer se creuse, ça devient vite
intenable et je préfère le bon plein.

19 fév. 2005
0

polémique
Christian, je trouve que tes sujets datent un peu (cela doit etre en rapport avec l'age du capitaine).

Tu remet sur le tapis une polémique de 30 ans dont peu des navigateurs actuels semblent être concernés.

Tes références aux voiliers de course/croisières doivent dater aussi de ce temps là : il faudrait les réactualiser.

Il semblerait que depuis que tu navigues plus sur la toile qu'en réel, ta perception de la tolérance soit mise à mal.

Lorsque tu n'attaques pas le pdg/concepteur/retraité/vivantsurl'eau dans tes posts c'est pour nous servir l'aigri/j'aifait/j'aiutilisé/jevoudraisencore lefaire/c'estpasnormalquejebosseencore/etc/etc

De la part d'un vieux (en années) mais jeune voileux

19 fév. 2005
0

IP
1-il y a des sujets plus interessants morts que vivant...Marilyn Monroe
2-peu de navigateurs concernes...pas objectif en moyenne d intervention, c est premier
3-precisez, car il y a tellement de difff aujourd hui ente un oceanis et un 6o pieds, ce qui compte c est l expe...
4-vs etes seul juge de vos propos, mais je le trouve plus tolerant que certains...
5-la c est de la parano...
oh he hein bon ;-)

19 fév. 2005
0

j'ajouterais
suite à Christian et Robert qu'après quelques mois de voyage, la belle ligne de flottaison tracée avec amour avant de partir en a pris un vieux coup et que tout compte fait pour "IP chez free", les bailles d'un autre âge tiennent mieux la charge que les carènes d'aujourd'hui qui ne vont vite et ne remontent mieux qu'au 3/4 vides, ce qui est l'antithèse du grand voyageur.

Un peu chargées, elles se vautrent car elles n'ont pas été prévues pour çà.

0

en tout cas
meme si je n'aime pas specialement ses plans j'ai beaucoup plus d'admiration pour un caroff que pour un kersauson ,caroff a au moins le merite d'avoir travaillé pour une plaisance populaire et voyageuse :bravo l'ancien !
i p ferme ta g........ au lieu de critiquer les vieux ?

19 fév. 2005
0

cher Christian Navis
il est très curieux que le Sieur BABIN ne soit pas cité dans cet "historique" de CAROFF

pourtant ses péripéties avec le Très Grand Gilbert étaient assez spéciales :-(

amicalement

20 fév. 2005
0

Très cher JP

Tout est parti de l'increvable ragot de radio-pontons:
"Bateaux Caroff = sabots, caisses à savon, etc..."
J'ai donc répondu sur ce sujet, en le recadrant dans son époque et son
contexte.
S'il y en a qui espèrent des noms, de la délation, des détails
croustillants sur la vie privée des uns ou des autres, ils seront déçus.

Ce n'est pas un traitement amical pour Caroff.
Il y a quelque temps, un autre archi av été porté aux nues sur H&O.
Un type bourré de talent, mais assez désagréable pour que je le boycotte
naguère. Il se trouve qu'il a fait de la prison.
Peu de gens le savent. Je n'ai pas vu l'intérêt d'en parler.

20 fév. 2005
0

j'ai pas le souvenir de lourdes critiques techniques sur les bateaux
sauf que certains avaient une assez forte tendance à piquer du nez

mais plutot, il me semble me souvenir que le problème majeur était que certains amateurs s'étaient un peu fait planter par une société de commercialisation des plans Caroff ( qui devait bien comprendre dse associés) et aussi que celui ci s'était paré d'un diplome d'architecte naval un peu bidon pour rassurer et attirer les clients

mais c'est un peu ancien tout ça ....

amicalement

19 fév. 2005
0

Pour Django
Pas d'accord !!!!!!
Marylin je la prefererais vivante qu'en noir et blanc :-( .
SANS COEUR :-D

20 fév. 2005
0

t as raison
ne pas lire interessant mais pognon, MM rapporte plus morte que vivante, comme James Dean... :-p :-p :-p :-p :-p :-p :-p

20 fév. 2005
0

Ne me laissez pas mourir idiot
Est-ce que quelqu'un sait si c'est Caroff qui a imaginé les salons de pont. Il me semble l'avoir lu il y a longtemps(peut-être dans L.N.) et si mes souvenirs sont exacts, c'était pour aider au redressement des D.I. Depuis quelques jours cette question me taraude l'esprit, je ne mange plus, je ne dors plus, au secours ...

20 fév. 2005
0

concerné...
Je pense,que suite aux fils que j'ai lancé,pour en savoir le plus possible sur le Vulcain V,j'ai bien involontairement ravivé la polémique des pour ou contre Caroff!
J'ai receuilli une somme considérables d'info,et je remercie beaucoup tous ceux qui m'ont aidé dans ma recherche,qu'elle qu'aie été leur position en faveur ou contre ce navire,car chaque info était étayée par un exemple vécû,d'ou leur grand intéret.
Quand Role me dit que le Vulcain est lent,qu'il passe sur sa barre dans la grosse houle(alors qu'il a fait la traversée dessus)je ne peux qu'en tenir compte.Il est vrai,qu'il est plus attiré par la vitesse que moi,ce qui déjà rend la lenteur du shipp toute relative,il trouvait que 150 miles/j était peu(pas étonnant quand on vois son navire actuel!!!!!)et moi ça me convient bien,étant habitué à 120,130/j avec mon Brin de Folie!!
Par contre,au fil du temps,il s'est effectivement avèré,que l'instabilité de shipp au portant était une réalité et tous les skippers m'ayant contacté,on confirmé la nécessité de réduire la GV,sous pilote,pour compenser cette tendance de départ au lof,se traduisant évidemment par 1 à1.5nds de moins au speedo,récupérés si on reprend la barre(d'ou ,certainement cette lenteur évoquée)mais ayant le même problème sur mon Brin de Folie(dessiné par deux archi je cite Harlé et Finot,qui eux ne trainent pas la réputation de Caroff!!),j'y suis habitué,de plus,AMHA,plus que le dessein de G.Carroff à mettre en cause,c'est plutôt le style du moment,avec le les cul pointus du moment,et Caroff,tout comme Finot sont devenus les précurseurs des arrières larges,l'un pour le confort,l'autre pour la perf!
Voilà,pour ce qui concerne le Vulcain.
Je suis tout à fait en accord avec Christian et GéBé,pour tout ce qu'il ont dit!!!!
Combien,sur des longues journées,font réellement du près,même à 45 degrés,avec 25 à 30 nds dans le pif?
J'admet,pour la petite sortie à l'après-midi et je le fais aussi,mais dès qu'il s'agit de tracer de la route,j'ouvre,déjà pour m'affranchir de la barre,et aussi et surtout pour m'économiser(en solo on voit les choses différemment!),et dans ces conditions j'ai un gain au vent de 3 à 3.5 miles selon état de la mer,et ça me suffit!
Maintenant,juste un mot sur les bateaux de voyage,combien en ont vû traverser sur des déplacement légers????
Il y a les incoditionnels comme Rolle,mais c'est loin d'être la majorité.
Puis ceux qui partent avec un déplacement moyen,tellement rempli,qu'il pèse le poids d'un lourd,qu'il se traine car il n'est plus dans ses lignes,voire dangereux dans certaines conditions,et qui n'ont pas la structure(grément entre autre)adaptée.
, Et ensuite,le gros de la flotte est composée d'anciens navires en poly de déplacement moyen,d'une quirielle de DI que l'on ne peut pas qualifier de legers,et de bon vieux "ferrailles" qui reprennent régulièrement du service!!!là on a affaire à des navires,ou la charge(normale et non pas tout le foutoir qu'on voit sur certains)ne change pas les perf du navire,car étudié ainsi dès le départ......
J'ai des amis,avec de très corrects navires de série qui chargés pour le voyage,ne font pas de moyennes époustouflantes!!!!
Bon,je l'ai pas encore,le Vulcain!!Je dois encore l'essayer et le sortir de l'eau début Mars,mais j'ai la certitude,qu'il correspond pil poil à mon programma,ce qui,pour semble être l'essentiel.
Alors,bien que je sache parfaitement qu'il y a aussi les Langevins,Subéro etc)merci Monsieur Caroff,d'avoir dessiné des bateau pour voyager,à un côut raisonnable,dans un confort et une sécurité raisonnable aussi,et de vous être interressé à une clientèle plus modeste certes que beaucoup de vos collègues de renom.
J'ai peut-être été un peu long!!!
Cordialement,jacquot.

20 fév. 2005
0

bravo JQo pour l'aspect pondéré de ton post
meme si c'est pas en trois mots, un post de ce type tout en donnant ta position, évite ou simplement ne cherche pas à etre agressif

je savais qu'on est a priori pas sur la meme forme de trip sur l'eau si on parle de forme de bateau, mais beaucoup plus proche dans l'esprit vis à vis de nos semblables..

à un de ces jours sur ton boat ou le mien !

20 fév. 2005
0

Eh ,bien,tu vois,Diabolo......
Ton post est l'expression même de ce que je pense,et que je crois que beaucoup peuvent ressentir,tout du moins je l'espère pour eux!!!!!
Sur l'eau,chaqu'un a sa façon de percevoir "l'élément",que ce soit le Fun,sur 1,2 ou 3 coques,la Ballade,la Croisière,ou la Route.
Le Fun,j'ai bien donné avec mes Fun-Boards "Customs",saut de vague,runs à donf!!!!,et puis je me suit assagit(la carcasse ne suivant plus,ça aide à se calmer!)le reste aussi,j'ai pratiqué largement,maintenant reste plus qu'à aller me faire un tour.....
Mais avant tout,et tu le souligne très bien,tout est dans l'esprit dans lequel on le pratique la mer,ce qui fait que,ou que se soit,et malgré des programmes diamètralements opposés,on se rencontre,avec souvent beaucoup de bonheur,tout simplement peut-être car on aime l'autre,avec ses différences et tout ce qu'il peut nous apporter.
En attendant te pouvoir trinquer à notre Maîtresse....
Cordialement,jacquot.

20 fév. 2005
0

C'est pourtant pas mal cette discussion à propos de Caroff
Et même si en 68, j'étais plus préoccuppé par le taux d'hygrométrie de ma couche culotte que par les péripéties d'étudiants, de crs, de journaleux, ainsi que de pavets ou de sabots qui volent ou qui flottent (au choix !), ça n'en reste pas moins une discussion qui interesse tout le monde.

Prenons des faits: les statistiques de l'UAIF, par exemple: l'architecte arrivant en tête dans le nombre de constructeurs ayant choisi ses plans est Joubert avec 15 chantiers, Caroff en deuxième avec 14 chantiers. C'est déjà un signe même si cela ne veut pas tout dire.

De la mocheté ou du manque de performance de ses plans: ben quand on regarde ce que donne le Chatam 37 Boulal par exemple(et pardon à ceux que j'oublie) en construction amateur sur le forum ou la série des Atlantis construits par le chantier Dujardin, je ne comprends pas comment on peut dire ça. Ces bateaux ont des performances raisonnables voire honorables (et encore, par rapport à quoi ?) mais remplissent très bien leur rôle, c'est à dire encaisser de la charge. Quand à dire qu'ils sont môches, pffffff, si j'avais eu plus de moyens, ou plus de courage et de compétences, ........

De plus, ce sont des bateaux "modernes".

Donc pas de coup de blues, les plus anciens, avec Caroff tout le monde est toujours dans le même bateau, et merci de recadrer les choses autour de ces vieilles histoire de Galapagos (au passage, je trouve que ce sont plutôt ceux qui continuent à s'acharner qui font figure de "has been", mais bon ce n'est qu'un point de vue personnel).

20 fév. 2005
0

Oui Freja
Caroff,la mocheté relative,les performances encore plus relatives des ses premiers bateaux,n'entachent rien,pour moi,au fait que malgré tout il a fait,et il continue de faire de bons navires,pas si laid que ça,voire beaux(Boulal!!)et surtouts adaptés à leurs programmes.
Et puis,pour moi,c'est un peu différent,j'ai fait partie de ceux qui ont rêvé avec LN,et les premiers plans de bateaux de voyage,dont ceux du père Caroff,à passer des soirées à imaginer des aménagements sur un plan de Chatam,ou de Vulcain agrandi!!!!
Alors,c'est peut-être aussi,avec une certaine nostalgie que je me tourne vers ce genre de navire,et malgré tout aussi pour une question de budjet(encore que même avec un budjet plus conséquent,je prendrai pas plus grand,donc se ne serait que le même modèle,mais plus récent et mieux équipé!!!!!)
Cordialement,jacquot.

20 fév. 2005
0

Le sujet de ce fil ...
a été estimé techniquement intéressant par l'équipage, suffisamment pour ne pas descendre aux oubliettes.

Donc pour le garder en vie, nous avons supprimé les posts qui sont hors sujet, voire perturbants.

Il n'est pas toujours techniquement évident de déconnecter un post perturbant d'un post suivant qui ne l'est pas. S'il y a un accident d'effacement de ce genre, il est d'origine purement technique.

Robert, pour l'équipage.

20 fév. 2005
0

Ouais pas bien malin sur c'coup là.
C'était de l'humour et vu mon état d'esprit actuel ;-) ..... ç'est plus gore qu'autre chose :-) .
Bon je suis toujours contre la censure, mais comme je suis encore plus contre les interventions "fout la merde", je ravale mon ego.
En espérant que ça limitera vos interventions au Strict Minimum.

20 fév. 2005
0

LES BATEAUX DE M CAROFF
Vous oubliez les "lex eterna, sterven ect...je restore pas mal de bateaux, pour ma part je viens d'aquerire il y a quelques mois d'un sterven pour sa robustesse et surtout le volume intérieur,pas rapide ? jai tout mon temps, mais aussi rapide (6/8N)que les m.... en plastoc type caravane qui encombrent nos ports

21 fév. 2005
0

Merci de
Trouver Boulal joli, mais je n’ai fait que suivre les plans……ou presque.:-))
Ce qui m’étonne à chaque fois que l’on parle de Caroff c’est l’avis tranché qu’ont les uns ou les autres sur cet homme et ceux qui en disent du mal remontent toujours à des dessins de bateaux datant de 25/30 ans.

Que dessinaient donc ses collègues à l’époque pour les constructeurs amateurs ?
Je n’en sais rien, mais pour moi, après avoir contacté tous les archis vendant des plans pour amateurs, le chatam 37 s’est imposé de lui-même de par ses formes actuelles, de la possibilité de le faire seul (à bouchains et en acier) et du prix des plans.

JF André préparait le Patago 4O, trop grand pour nous, et ceux de Provin, Veys etc… me semblaient dater en comparaison du 37 que Caroff avait dessiné 4 ans plus tôt.

Pour info, j’ai payé mes plans 8000fr, Lombard vendait ceux du randonneur 10.50 (maintenant RM 10.50) près de 20 000fr.
Je n’ai pas à le défendre spécialement, mais tout ce que je peux en dire, c’est qu’il a toujours été disponible chaque fois que j’ai eu besoin de son accord pour telle ou telle modification ou précision (il est même très bavard au téléphone).

Et bien sur qu’il évolue : j’ai visité des 37 en constructions commencés un an avant moi, il n’avaient pas les mêmes plans que moi, j’avais la « nouvelle version » et depuis il l’a rallongé encore car Dujardin dans la version « 3 » sort une coque de 30 cm de plus que la mienne.

Mais bon, moi ce genre de fil me fait plutôt sourire (contrairement à Chantal) et ce que je pourrais souhaiter à ceux qui le critique, ce serait d’en avoir un de plan Caroff, et de faire d’aussi belles croisières que les 1500 (ou +) qui tournent autour du monde.

C’est quand même un chiffre qui prouve qu’il a su faire des plans reconnus marins et faisables par beaucoup de constructeurs amateurs.

Jacky

22 fév. 2005
0

merci christian
d'avoir précisé cette histoire, car a l'époque j'étais déjà en train de faire les plans de notre premier boat, en m'inspirant de Caroff de de Joubert, des kit marine, etc.. tous ceux qui ont fait la construction amateur..

et j'achetais LN , et je lisait parfois neptune , ou GB vitupérait contre les barbus soixantehuitard !

il y a donc plusieurs raisons aux passions dès qu'on parle de Caroff:

un certain mépris de certains envers les "amateurs" autoditactes

des reactions "d'anciens combattants" de l'epoque "Neptune contre LN"

les sequelles de la faillite du chantier galapagos, ou pas mal ont laissé des plumes, alors que Caroff n'y est strictement pour rien, mais son nom est associé pour longtemps au Galapagos

l'impression facheuse que donnent parfois des plans Caroff mal entretenus ou aménagés très bricolo, alors que Caroff n'y est non plus pour rien..

il me semble qu'il y a prescription aprés 20 ans et tous les copains qui ont des plans Caroff, de chantier ou fait main, sont sacrément heureux...

22 fév. 2005
0

comme tu le dis Boulal....
Comparons ce qui est comparable....
Le Vulcain,que je pense acheter est un dépacement lourd,datant de 25 ans,donc à ne comparer qu'aux navires du même âge!!!
Une petite constatation,comme ça,si je prends ce navire,c'est,en plus de la confiance que j'aurai en lui(je compte vraiment pas rester entre trois bouées)et vû le peu de moyen dont je dispose,il s'avère que dans cette zone de prix,on ne trouve pas grand chose de correct,du genre de certains navires CP plus ou moins bien construit(j'ai vû du Kitt Marine 9.50 dont les bordés sont aggrafé sur les lisses!!)ou alors des vieux plastiques,qui n'ont pas des performances révolutionnaires,et qui tiennent encore moins la charge,alors pour 3000 euros que prendre pour aller faire une grande virée????
Et puis,les Caroff,il semble qu'on en voit un peu partout sur la planète,si qui n'est pas toujours le cas de plans d'archi plus renomés.
Regardez,les perfs des OVNIS,pourtant considérés comme l'archétipe du bateau de voyage,et très cher avec ça,ils se trainent,pour le cap,pas la peine de faire de dessin!!!mais là,personne ne critique.........
Cordialement,jacquot.

22 fév. 2005
0

Défauts des Ovnis ...
Les Ovnis ont des défauts comme tout bateau, mais pas celui d'être chers (les autres bateaux alu sont tous nettement plus chers) , ni celui de se traîner (mais ce ne sont pas des bateaux de régate évidemment). Non, leurs défauts sont ailleurs, et il y en a ;-)

22 fév. 2005
0

bon Robert....
J'ai rien dit ;-),mais quand même,en config voyage,pas si brillants que ça,non ou me trompje ;-),ce qui est tout à fait possible,car ceux que j'ai vû étaient peut-être mal skippés aussi.....
cordialement,jacques

22 fév. 2005
0

j'oubliai...
ne prends pas ma reflexion pour une pierre dans ton jardin,ce n'est en aucun cas une attaque virulente contre ces navires,juste un avis.....
Cordialement,jacquot.

22 fév. 2005
0

jaquot,
y a pas de malaise ;-)

C'est juste pour l'intérêt de nos lecteurs: tant qu'à critiquer un bateau, autant que ce soit fondé, car il y a assez de critiques fondées à faire pour ne pas les diluer dans des fausses critiques.

Comme pour les critiques envers Caroff en somme !

Pour les défauts des Ovnis, je peux fournir une longue liste ;-)

0

OVNI
La je dois être d'ac avec Robert.
Je connais quelques OVNI, et ils sont loin d'être lents.
Bon, ils font le cap d'un DI, tiennent parfois mal la charge si on essaye de faire un grand voyage avec un bateau trop petit, mais c'est vrai de n'importe quel bateau.

Beaucoup de constructeurs et d'architectes donnent le déplacement à mi-charge. Je trouve qu'ils devraient clairement exprimer l'enfoncement par tonne et la charge maximale pour un design.

Clair que si on veut mettre deux tonnes d'eau et une de gazole sur un 37 pieds, on est mal barré.

22 fév. 200516 juin 2020
0

Plan Caroff
Déjà transmise sur un autre fil mais apparemment peu visualisée, une image de mon Atlantis 430 prise à Belle-île. Construction Dujardin de 93, quillard en forme, raide à la toile, près très convenable, confortable, très stable de route, supportant bien la charge etc... On est loin évidemment des premiers plans de l'architecte, ce qui indique bien qu'il a su tirer les enseignements de ses erreurs de jeunesse et qu'il dessine maintenant des bateaux qui en plus d'être parfaitement adaptés à leur usage au long cours, sont esthétiques, très bien conçus et construits et avec un comportement en mer remarquable.

Amicalement
Patrick

0

puisqu'on en est
a la critique constructive n'enfoncez pas les plastiques trop vite le mien chargé de 450 l d'eau et de 200l de gaz oil largue la plupart des ship en acier j'usqu'a 11 m na! jacquot !

22 fév. 2005
0

extrait du tribunal de grande instance de Paris du 9/07/1976
" ...que ces plans ont été etblis par G. Caroff, se disant architecte naval, pour la société E.C.N., filiale deCorail Marine" (ilsagit du Galapagos43)
"qu'une fois terminé , le bateau n'etait pas dans ces lignes d'eau , c'est-à-dire qu'il etait enfoncé de plus de 15 cm, queson tableau arriere trainait dans la mer et que, fait encore plus grave encore, dés que la mer etait unpeu agitée, il avait des mouvements de tangage trés accentués et plongeait son avant dans l'eau à chaque lame, noyant son pont jusqu'au pied du grand mât, ce qui est trés dangereux et incompatible avec la navigation en haute mer, à la quelle il etait destiné.
Que l'expert explique ainsi ces defauts:"le poid total du bateaudépasse de loin les calcul de G. Caroff ce qui entraine l'enfoncement de la coque; le calcul des volumes émergés avant et arrière monter une différence considérable en faveur de l'arriere, ce qui explique que lorsqu'une lame soulève, les volumes de l'avant sont tout à faitinsuffisant pour résister à l'enfoncement et la mer revient alors balayer le pont; l'emplacement de la quille creuse a été mal calculé et le poid du lest est trop sur l'avant, ce qui contribue encore à accentuer le tangage et l'immertion de l'avant".
Que l'expert considère que ce sont des erreurs graves de conception d'avoir déssiné une crène dont le volume porteur prévu est trés inférieur eu poid réel du bateau et un arriére trop puissant par rapport à un avanttrop fin.
Qu'elle démontrent l'inexpèrience et l'incompétence de Caroff et de l'E.C.N. en matière d' architecture navale, mais aussi de Corail Marine qui auraitr dû les déceler alors quelle saute au yeux, au seul examen des plans, d'un architecte naval un tant soit peu averti.
Attendu qu'aprés avoir constaté au cours de l'été 1974 ces vices graves et dangereux ,"...
"La société Corail Marine a été condamné à verser une indemnité de 30000 F, plus 20000 F de domage et intérêts à Mr..."

22 fév. 2005
0

Quelques commentaires

Au début, les juges (qui pour une fois n'emploient pas leur charabia
habituel) disent que "ce bateau est dangereux et impropre à la navigation
en haute mer à laquelle il est destiné".
A la fin, ils n'accordent à la victime que 50.000 balles d'indemnités,
soit même pas le dixième du prix du bateau.

Or si ce bateau était impropre à l'usage auquel il était destiné,
l'acheteur pouvait soit faire annuler la vente et récupérer ses fonds,
soit exiger la mise en conformité du bateau aux frais du chantier et,
dans l'un ou l'autre cas, obtenir de confortables DI (dommages intérêts,
pas dériveur intégral!) pour "troubles de jouissance" (ça se dit comme
ça, je n'y suis pour rien) ;-)
Il avait vraiment un très mauvais avocat!

Ensuite, tout au long des attendus, l'expert qui a l'air d'ignorer que
le bateau en question a été signé par un bureau d'études s'acharne
à faire porter le chapeau au seul Caroff qui, bizarrement, ne se défend
pas. Sinon, les attendus reprendraient ses objections (celles de son
avocat ou de son contre-expert) ne serait-ce que pour les réfuter.
Citations:
"se disant architecte naval, inexpérimenté et incompétent, qui a mal
calculé", etc... Pourtant, à la fin, Caroff échappe aux rigueurs
de la justice. Il n'est pas condamné! Etonnant non?
Alors, de deux choses l'une: Ou l'acheteur du bateau ne l'a pas assigné
et on se demande bien pourquoi?
Ou la justice l'a exonéré des erreurs commises par le chantier ou par
d'autres archis?

C'est pourquoi il serait intéressant d'avoir les références de publication, Dalloz Jurisprudence ou Gazette du Palais ou tout autre bulletin de même nature, car seule la lecture complète du jugement permettrait de se faire une idée réelle du déroulement du procès.

22 fév. 2005
0

ça doit faire au moins.........
dix fois que je lis ce texte là.....et ce bien avant que je lui achète des plans.C'est bien ce que je disais,ça date de 30 ans cette histoire,je crois que
tu perds ton temps kalev, mais d'un autre coté, il y avait peut-être des gens qui ne l'avaient jamais lu.
Et peut-être que ces gens là, comme moi, préfereront s'occupper des plans qu'il commercialise actuellement que fouiller les poubelles d'il y a 30 ans!:-)
jacky

22 fév. 2005
0

mais non mon bon Pierre.....
Il n'est pas quetion d'enfoncer les plastiques qui le sont déjà bien assez :-D :-D :-D :-D :-D
Le choix de l'acier,Pierre,est aussi et surtout pour moi une question de moyens,si j'en avais eut un peu plus,un comme le tiens m'aurait bien plû,parce que ça marche suffisament bien,et ce dans un confort digne d'un home so british ;-),mais le Vulcain que j'ai trouvé est le seul qui corresponde,à mon programme,et surtout à mon porte monaie,alors......
Et puis,de toutes façon,quand on và se retrouver,car on và se retrouver(il n'y a que les montagnes qui ne se rejoignent pas:)c'est dans lequel des deux carrés qu'on va faire la fête ;-)!!!!!.
J'oubliais,Patrick,ton Atlantis est magnifique(je ne l'avais vû qu'en dessin), caroff l'a fait bien beau,et comme il marche selon tes espèrances,tu dois être un homme heureux!!!
Il y a longtemps,il se disait,dans les milieux de "iachemans,"un beau bateau ne peux que bien marcher",mais ça veut dire quoi,bien marcher,il y a le tour des trois bouées du patelin avec le pot le soir au "iacheclub",et il y a autre chose,moi le "iacheclube",j'y vais pas,manque de blazer,manque de cirage pour les pompes défoncées,pas le même monde en fait....
Amicalement,jacquot ;-)

22 fév. 2005
0

j'avais pas lû Kalev.......
ET la lecture qu'il nous a offerte,bien que n'étant pas un expert en termes de justice,semble pour le moins incomplète....
Il m'en faudrait un peu plus pour me faire une idée précise et franchement négative de Mr Caroff.
Si je reprend le propos de Christian,il n'a jamais été condamné pour avoir,à lui seul, dessiné un mauvais navire.
Par contre,il semble être le seul à avoir trinqué,et rimballe une p....n de casserolle depuis,alors,à qui le crime profite t-il vraiment?
A lui certainement pas,il s'en passerait bien,et d'ailleur il s'en fout certainement,j'espère pour lui!!!!
Il faut peut-être changer de cible,dans le monde du nautisme il y a de tout......
En attendant,"bon" ou "pas bon",voire "mauvais",il dessine encore de bien beaux navires,et qui surtout comblent leur propriétaires de bonheur!
Et puis moi,je vais ,si tout va bien,me contenter d'un Vulcain au cul en banane,et qui va naviguer et naviguer,tant que j'aurai la moèlle,au nez de des détracteurs de Mr Caroff,ou du moins le plus loin possible de leur nez!
Cordialement,jacquot.

23 fév. 2005
0

30 ans
cette histoire a plus de 30 ans , qu avez vous pour refaire le procés , j ai eue un caroff , depuis j ai changé de style de voilier , mais caroff a fait beaucoup rever , il a permis a beaucoup de gens de construire et de voyager , certe pas tres rapide, des fois de forme discutable , mais autour du monde j en ai vu des caroff sans soucis , albion , sterven , exploration , vulcain etc... moi je prefere un atlantis qu un ovmi surcoté et bien merdique

0

de toute facon
cet extrait d'acte de justice avait paru dans les cahiers du yachting a l'epoque mais on a jamais su le fin mot de l'histoire
je lis souvent des articles techniques de caroff et ma fois je le trouve toujours tres juste dans ses propos

23 fév. 2005
0

si autant d'encre.....
coule sur les fil d'Heo que les flots sous les coques à Caroff ;-)quel bel hommage,on ne peux pas dire que le Monsieur génère l'indifférence.....
jacquot

23 fév. 2005
0

vous ne voulez pas...
une pelle pour achever ce pauvre Carof qui n'a eu que le mérite de nous faire tous rêver.

23 fév. 2005
0

à pascal 11
si ton post m'est destiné,il y a gourance,c'est du second degré,moi j'aime beaucoup le père Caroff!

24 fév. 2005
0

non jacquot......
ne te sens surtout pas visé

0

jacquot et pascal
vous avez pas d'avatars ?

24 fév. 2005
0

panipobèm paton....
tout baigne tranquille...........

24 fév. 2005
0

anecdote acier/plastique
Pendant plusieures années j'ai loué un Gibsea106
plastique, très fin, partant au 1/4 de risée,
couchable à 45°, bref super.
Lors d'orage de nuit on y voyait dedans comme
en plein jour. Pourquoi pas.
Il n'y avait pas d'épontille conforme.
Le mat poiçonnait le pont.
Il manquait la moitié des varangues.
La coque étair molle.
Il a fallu 10ans de procédure pour que
Gibert Marine corrige cette réalisation
pour la rendre conforme aux plans.
On n'en a jamais parlé.
J'ai acheté un Caroff acier.
Il marche bien.
Il est solide, c'est déjà ça.

24 fév. 2005
0

DACCORD
Avec JACKY il est temps arreté de balancer des c.... de 30 ans, surtout de la part de personnages qui n'arrive qu'a la cheville de CAROFF,il y a longtemps qu'il a fait ces preuves,
DONC A MON AVIS FIN DU FILE

PATRICK

25 fév. 2005
0

thp44
thp44 on est en democratie il me semble :-), mais c est vrai tout a ete dis

26 fév. 2005
0

moi j'aime pas que quelqu'un décrete staliniennement la fin d'un fil
donc je continue juste pour protester contre cette censure intolérable et illégitime

je ne sais pas contre quoi je proteste, mais ça m'empeche pas de le faire

il en va de Caroff comme de Moitessier

on aime ou on aime pas

je rappellerai quand meme que si l'ambroisie est la nouriture favorite des Dieux, le bousier préfère tout aussi légitimement autre chose

de toute façon, j'aime pas caroff, j'aime pas Moitessier, j'aime pas les fonctionnaires, les commerçants, les patrons, les ouvriers, les écolos, les paysans, les étrangers, les autochtones, les chiens et les chats :-D

26 fév. 2005
0

on ecrit et on écrit et on s'aperçoit que c'est ambigu
ma réponse s'adressait uniquement à THP44 et non à la nouvelle charte de HeO qui ne me gène pas du tout

amicalement

26 fév. 2005
0

Tu as mal vu!

Le fil est dans le "Top 5" depuis plusieurs jours.
Ce qui fait que, loin de disparaître faute de participants (le sort de nombreux fils intéressants à l'usage) il est accessible en permanence en première page!

26 fév. 2005
0

la discussion est bien naturelle et fait le charme de HeO
mais vous aurez beau dire et beau faire personne n'assimilera jamais les bateaux Caroff à des BMW ou autres Mercedes et la production de cet "architecte" restera plutot comparable en réputation à lada ou autre skoda des années70 ( voitures solides et très diffusées, elles aussi)

c'est un fait juste ou injuste, chacun a un avis là dessus mais c'est un fait réel

pour mémoire et c'est bien le terme, 30 ans de délai ne constitue pas un terme absolvant et les conneries restent des conneries, car ceux qui se sont fait avoir à l'époque sont encore en vie pour certains et je ne suis pas sur qu'ils aient oublié

amicalement

26 fév. 2005
0

4X4 et Ferraris

S'il y en a qui se sont fait avoir...
Amha ce n'est pas par Caroff, mais par certains chantiers peu scrupuleux,
ce qui n'est pas la même chose.
Et ils se sont faits aussi avoir par une partie de la presse nautique
qui, en montant en épingle des cas isolés pour des raisons qui
n'avaient rien à voir avec la défense des consommateurs, ont rendu
pendant longtemps quasi-invendables des bateaux fabriqués selon les
règles de l'art!

A part ça, tu as raison sur le plan esthétique.
Caroff a occupé le créneau des "Jeeps de la mer", où il y avait et où
il y a encore une forte demande, il n'a jamais prétendu concevoir
des Ferrari flottantes.

26 fév. 2005
0

Christian, j'au aucun interet dans cette affaire
et il est visible que j'aime pas Caroff en souvenir de l'ancien temps

mais très honnetement, sur ses bateaux il y a toujours quelque cose à modifier par rapport au plan pour que ça puisse fonctionner

cest quand meme pas un signe de grande qualité architecturale

c'est pareil en aviation "amateur"

il y a des plans qui executés marchent du premier coup et d'autres qui obligent à tout un tas de modifs pour que ça vole correct

il en va des architectes comme de toute profession ou art, il y a les excellents, les très bons, les bons et les - bons

moi je pense tout simplement que Caroff s'est lancé dans l'architecture navale sans toutes les connaissances de bases, sans expérinece et sans vraiment bien s'entourer au début, qu'il a certainement bien progressé ensuite, mais que ce n'est pas un grand architecte naval au talent reconnu et au savoir faire cité en exemple

ceci dit il a sa place dans le marché car il couvre un segment négligé ou inconnu par d'autres architectes et il ne faut peut etre pas lui en demander +

amicalement

26 fév. 2005
0

Oui mais !
Justement:

d'abord je pense sincèrement qu'un architecte qui affirme avoir réussi TOUS ses plans n'inspire pas confiance. Donc il en va de Caroff comme de n'importe quel autre architecte, tout n'est pas forcément bon à prendre. A l'inverse et là je parle de Caroff, 30 ans est suffisant pour prendre du recul et trier ce qui est bon de ce qu'il ne l'est pas, donc de partir sur des recettes éprouvées. Chez Caroff, on trouve son bonheur quand on recherche un bateau fiable, solide, adapté à la construction amateur et d'un budget raisonnable, c'est à dire avec des matériaux pas chers et faciles à mettre en oeuvre.

ensuite, Caroff a travaillé (et travaille toujours, d'ailleurs) sur un concept et deux marchés: le bateau de voyage en construction amateur, et le bateau de voyage en construction de chantier. C'est cette première partie qui donne de lui cette image de bateau venu des pays de l'est, mais c'est dommage de limiter sa vision uniquement à ça, et sa production de chantier est loin d'être à classer dans du bas de gamme.

Et bien sur, un régatier n'aura pas du tout la même vision de Caroff ....

26 fév. 2005
0

Hello jp
C'est vrai que les marques que tu cites sont costaud,font généralment du kilométrage sur le goudron, mais on en trouve peu dans les contrées où le goudron est parcimonieusement distribué. Peut être aussi que les caroff et autres dans le même style ne sont pas étudiés pour les marinas en priorité.

D'un autre côté, vue la longue liste de ce que tu n'aimes pas, comment s'aimer soi-même si on n'aime pas les autres, ou inversement comme tu voudras.

Je rappelle pour ceux qui donneraient une interprétation différente à mes propos, que ce ne sont pas les pratiquants du moteur en tant que tels que je stigmatise, mais ceux qui se comportent sans éducation dès que le fait de tourner une clé suffit à se croire puissant. C'est vrai aussi en bagnole. Je suis tout autant contre ceux qui font tourner la moulinette pour recharger leur batterie ou recharger leur plaque eutectique quand ils empestent tous ceux qui sont mouillés sous le vent et c'est vrai que ce sont souvent des voileux.

26 fév. 2005
0

Hello jp
C'est vrai que les marques que tu cites sont costaud,font généralment du kilométrage sur le goudron, mais on en trouve peu dans les contrées où le goudron est parcimonieusement distribué. Peut être aussi que les caroff et autres dans le même style ne sont pas étudiés pour les marinas en priorité.

D'un autre côté, vue la longue liste de ce que tu n'aimes pas, comment s'aimer soi-même si on n'aime pas les autres, ou inversement comme tu voudras.

Je rappelle pour ceux qui donneraient une interprétation différente à mes propos, que ce ne sont pas les pratiquants du moteur en tant que tels que je stigmatise, mais ceux qui se comportent sans éducation dès que le fait de tourner une clé suffit à se croire puissant. C'est vrai aussi en bagnole. Je suis tout autant contre ceux qui font tourner la moulinette pour recharger leur batterie ou recharger leur plaque eutectique quand ils empestent tous ceux qui sont mouillés sous le vent et c'est vrai que ce sont souvent des voileux.

26 fév. 2005
0

Il y a parfois des pièges
.......................le tout est de ne pas tomber dedans.......................................

26 fév. 2005
0

de toute façon, j'aime pas ceux qui prennent tout ce que je dis
au premier degré

27 fév. 2005
0

REVENIR
Sur des affaires de 30 ans aujourh'ui ne sert a rien,parlé des realisations actuel d'un archi est plus interressant et plus enrichissant,toutes critiques doivent etre possitive

part exmple :parle de quelq'un en bien ou en mal signifie que l'on s'interese toujurs a lui ;-)

01 mar. 2005
0

En tout cas...
...lisez voir le site de "Getaway" (rubrique "bourlingueurs"), parti depuis 7 ans, z'ont vraiment pas l'air malheureux (sur un Atlantis 41)...

26 sept. 200716 juin 2020
0

Merci Monsieur Carrof
Après avoir navigué un Corsaire, plusieurs First 24, 285, 305,je navigue mon Chatam en acier depuis 16 ans avec un plaisir fantastique. Le bateau est solide, il offre un sentiment de sécurité incroyable, il n'a jamais été ridicule, ni en vitesse ni en cap. Il a été construit en 1978 et il est encore en parfait état.

En plus, il est a de belles lignes, que souvent les ordinateurs des architectes actuels ont une fâcheuse tendance à oublier.

Amicalement...

24 août 2009
0

Un bon plan c'est tres utile encore faut savoir travailler pour un bon resultat
Bonjour a tous les fervants de Gilbert Carrof.
Au printemps 2003, j'ai vu pour la premiere fois un Chatam fait au Quebec et j'ai immédiatement réaliser qu'il existait plus qu'un bateau de plastique. Des lors je me suis renseigner sur l'auteur des plans et j'ai décider qu'un Chatam extreme conviendrait bien a mes plans futurs. Une fois les plans recus,nous avons immédiatement debuter le chantier et 18 mois apres la bête est apparue. La mise a l'eau en 2005 pour le rodage. Depuis 2006 nous avons le bonheur de naviger sur ce merveilleux voilier, qui disons le fait retourner bien des têtes. Nous en sommes tres fier et fort satisfait des conseils de Mr Carrof.

16 oct. 2009
0

Tous pas bons alors?
Bonjour,

Je viens de lire complètement le post et j'en tire la conclusion que les premiers Caroff sortis ne sont pas 100% bons mais qu'après ils ont été améliorés? Que l'expériance venant il a dessiné des plans de bateau faits pour la longue route?
Des voiliers solides et rassurants...
Moi ce qui me plait c'est cette ligne franche qui sépare la coque de toute sa longueur.
Maintenant, à combien peut on estimer le prix d'un plan caroff de 11m43 de 1987? Hors electronique et tout en bon état de navigation?

16 oct. 2009
0

Affaire d'époque aussi !
Qui aujourd'hui rêve encore d'un vrai Joshua ?
Caroff a certes amélioré et affiné son style, mais il a aussi suivi les goûts du public.
Le navigo au long cours pas pressé recherchant un tank capable de casser les rochers a laissé la place à des gens, disons pour ne fâcher personne, moins rugueux, moins patients et surtout plus fortunés.

16 oct. 2009
0

les carofferies
les academiciens se demandent s'ils doivent mettre ce mot dans leur dictionnaire tellement c'est devenu une expression courante .
personnelement à part les fameux galapagos 43 et 50
qui ont ruinés et defait des ménages et permis à d'autre de vivre une expérience inoubliable dans tous les sens du terme ,sa production à comblé pas mal de constructeurs amateur et le chantier brument ,aussi rempli des terrains de sculptures
modernes en acier qui continuent de pourrir surtour dans la banlieue parisienne .
quoi qu'il en soit aller sur la mer est un desir
qui taraude certains individus depuis des millenaires et quelqu'en soit le moyen le principal est de le realiser que ce soit avec un cata de sport un pedalo ou la derniere embarcation à la mode .
donc Caroff un marchand de reve , comme Bombiger
qui copiait les cutty shark americains pour sortir les plans de ces spountz.
dites moi ce que vous en pensez
cordialement
alain

17 oct. 200916 juin 2020
0

Un exemple
Bonjour

Je n'ai pas acheté mon Vulcain 5 parcequ'il était particulièrement bon marché . J'ai été séduit par le bateau aussi bien a l'intérieur qu'a l'extérieur . Je n'avais pas d'a-priori concernant l'architecte et j'avais déja navigué sur un Chatam dont le comportement par gros temps m'avait bluffé . De plus j'aime le confort de mouvements des bateaux a déplacement relativement lourd et je voulais un bateau en acier.
Je dois dire que je n'ai pas regretté ce choix. Je ne vais pas vous faire subir la liste des qualités de mon bateau , voyons plutôt du coté des défauts : le principal c'est de n'avoir qu'une cabine . Le "lit breton " de l'avant est inutilisable pour des adultes , même petits . Par contre ça doit être parfait pour des enfants : on les a toujours sous les yeux , même depuis le cockpit . Le second défaut c'est que tout en ayant beaucoup de rangements style équipet ou penderies , il n'y a rien pour les choses encombrantes , voiles , vélos , annexe etc...Ensuite il y a l'entretien : c'est vrais qu'une coque en acier assez agée demande un entretien suivi et régulier .Par contre ça n'a rien de bien compliqué ( un chimpanzé bien dressé...)
Dire que le bateau est lent : c'est faux .Il y a surement des Vulcain 5 lents . C'est une question de voiles peut-être ,de gréement , de propreté de la carêne , en aucun cas de la conception du bateau lui même . Il est exact qu'au portant , il demande de la toile sur l'avant pour être stable : ou bien je sorts l'assy , ou bien s'il y a trop de vent je prends un ris dans la GV . Mais il m'est arrivé de faire 80 milles sous spi avec le régulateur a la barre . Instable au portant ? Je dis non .
Les plans actuels de G. Caroff sont-ils plus performants ? Il faudrait demander a Micmarin qui possède un Vulcain 5 et a fait récemment une " petite ballade " de Belgique jusqu'en Antarctique et retour sur un dériveur Caroff plus récent.
En tout cas il m'arrive assez souvent que des gens m'abordent pour me remettre leur carte et me dire de surtout les appeler si éventuellement je vendais mon bateau . Pas mal , pour une vieille baille de trente ans !

Amicalement - Joël

17 oct. 2009
0

bravo il est dans un état "concours"
ça fait plaisir à voir
:-)

19 oct. 2009
0

bon marché
Salut ommage, tu dis qu'il était bon marché. Je peux demander dans quel ordre de prix pour quelle taille et l'age?

merci

19 oct. 200916 juin 2020
0

Vulvain V et Super Disko 47
Salut Joel,

En rentrant du Sud avec le Super Disko, il a été remis à neuf (au niveau gréement et voiles) et je l'ai convoyé au Canada par le nord de Terre-Neuve.

Ensuite, j'ai offert à mon Vulcain V un nouvel enrouleur et de nouvelles voiles-drisses-écoutes-poulies... et je reviens (hier) d'une virée de quelques milliers de milles dans le Nord.

Du coup c'est vrai que je pourrais comparer les deux. Et bien c'est aussi agréable de naviguer sur les deux. Même sentiment de sécurité du bateau qui file à l'aise dans le vent, qui passe dans la mer. Bien sûr l'un est quillard l'autre dériveur, l'un fait 10 mètres l'autre 15. Cela génère des différences mais que je ne mettrais pas sur le compte du fait que l'un est plus récent.

Pour le reste, je suis d'accord avec ce que tu dis. Lent? Suffit de lui mettre de la toile et il est parti. Du coup si les beaux forts grimpent sur leur échelle, suffit de bien réduire. Et quand je dis "bien" je veux dire "de manière correcte", bien balancée, équilibrée.

Sur les deux bateaux je joue avec une grand voile à trois ris, un grand génois à fort recouvrement (sur enrouleur), puis avec des focs à endrailler sur un bas étai.

Ce sont des bateaux facile à équilibrer et sont donc stables. Le régulateur est chez moi aussi toujours à la barre et ne me demande jamais de l'aide.

PS : pour les cartes de visite : kif kif! Mais à mon avis ces gens vont attendre longtemps mon coup de fil. Du moins celui qui devrait annoncer la vente de mon bateau. Sinon ces rencontres de gens intéressés en fait créent des liens avec des gens qui viennent du coup naviguer un bout de chemin à bord ...

Bon vent à tous,

Michel

20 oct. 2009
0

ça fait bizarre
de voir Ommage de cette couleur ! ;-)

21 oct. 2009
0

Vulcain 5 moi aussi
Un choix que je ne regrette pas car c'est un bateau sain et bien conçu , qui pardonne bien des erreurs et qui bien reglé est tres raisonnablement performant . A noter que c'est l'assez rare version cockpit arriére , ce qui fait qu'il n'a pas l'inconvenient indiqué par Ommage d'une trop petite couchette avant ( c'est plutot la cabine laterale arriére qui est un peu juste dans son cas ) :-) :-) :-)

20 oct. 200916 juin 2020
0

Les Caroff , des bateaux qui bougent
Salut Michel

ça fait plaisir d'avoir des nouvelles . Comme ça tu t'es offert une transatlantique Nord ? Je suis vert ! Ommage s'est contenté du Nord et Ouest de l'Ecosse et je suis revenu frustré d'avoir si peu vu en trois mois . Il faudrait une vie ! Mais je sais déja que j'y retournerai souvent .
Merci Jean pour les compliments . Pour se rapprocher de l'"état concours" il faudrait que je m'occupe un peu du pont : c'est au programme de cet hiver a Dunkerque .
Ces petites choses demandent un entretient constant , pas de doute , mais pour moi ça fait aussi partie du plaisir .

Amicalement 6 Joël

21 oct. 200916 juin 2020
0

Changement radical !
Oui Laurent

ça change complètement son aspect . Moi en tout cas j'aime beaucoup , je trouve que ça lui vas bien , ça accentue le coté "bateau de travail" aux dépends du coté "yacht" .En tout cas ça a beaucoup plu aux marins pêcheurs écossais qui lui faisaient volontier une place au milieu d'eux .D'autres trouvent que ça lui donne un coté " Class". Comme a dit un jour un copain : Ommage voyage en smoking .
Allez , encore une photo . je me fais l'effet d'une maman avec les tofs de son petit dernier !

Amicalement - Joël

21 oct. 200916 juin 2020
0

Ce n'est pas un grand bateau
Caroff a beau faire des miracles au niveau de l'espace intérieur , le bateau ne fait que 10 mêtres et des poussières donc il faut faire des sacrifices a l'avant ou a l'arrière . La Miséricorde arrive a avoir une grande cabine arrière et une cabine av indépendante . C'est alors probablement la partie centrale , TAC et espace devant la descente qui est plus petite ,ce qui n'est pas non plus idéal . Sur mon bateau c'est la "zone humide" et je suis bien content d'avoir de la place a cet endroit pour par exemple y jeter le spi en vrac sans qu'il mouille tout autour de lui.
Bon , on est en train de squatter ce post avec nos Vulcain 5 , alors j'arrète .
Une dernière photo de l'intérieur et je vais me coucher .
Bonne nuit les petits !
Joël

10 nov. 200916 juin 2020
0

J'en apprends... sur moi...
Eh ben, j'en apprends, des choses sur ma petite personne...
Alors :
Je suis né le 31 décembre 1946 en Bretagne. De 1966 à 72, j'étais en effet à Paris étudiant en "dessin" (histoire de l'art, etc...), puis prof, puis au service militaire (bref).
"Un type" constituait une équipe de jeunes (pas chers et obéissants) pour dessiner un concurrent au Rêves d'Antilles. Il trouva mon nom dans un journal aux "cahiers" connus à l'époque et m'appela.
J'étais encore en kaki quand j'ai fait partie de cette équipe durant environ six mois, apportant le plan de pont particulier du G 43 inspiré d'un dessin original de Raymond Loewy.
Un architecte de renon était, lui, chargé de contrôler les travaux des jeunes grouillots! Et ça je ne l'ai jamais lu sous vos plumes...
1ère erreur de ma part : "le type" était un voyou et semble t'il "en dette" avec ledit cahier.
2ème erreur : quand j'ai compris ce qu'était le type, j'ai quitté son bureau (sans un radis), mais j'ai gardé le principe du pont si caractéristique et l'ai employé sur le Mangareva et le Sandettie devenu ensuite Stervenn.
Grosse erreur.
Mais l'Ami Ariel, qui à cette époque se retrouvait sans bateau, aimait ce plan de pont et le voulait pour ce que je lui dessinais : le Mangareva.
C'est tout !
Je ne suis pas l'architecte du G 43 et je n'ai pas repris ses plans! Jamais!
Oui! 1, et 1 seul, G 43 piquait du nez. cela devait se passer en 1974, et ça ne l'empêcha pas de filer outremer... Les deux experts nommés oublièrent de s'en apercevoir.
Il y a eu environ 250 G43. Ils sont allés partout, en Australie, etc... et bien sûr, sur le nez...
Le nommé GB avait promis de reconnaître ses torts quand un "plan caroff" se sortirait d'un force 12. Et lui de rire (je suppose).
Calomniez, il en restera toujours quelque chose...
Mais les deux experts, que je fréquentai ensuite dans de "Belles et Bonnes Sociétés", me dirent un jour, devenus très amicaux, que je m'étais bien fait avoir... Et tous deux, experts nautiques, l'un étant aussi architecte naval et l'autre écrivain, deux vieilles et parfaites réputations, me parrainèrent pour que j'entre dans un bel institut d'architectes navals. Et à la Commission Nationale de Sécurité des Navires de Plaisance qui autorisait les mises sur le marché avant la nouvelle réglementation. L'administrateur général des Aff Mar possédait alors... un plan caroff...
Amen !
Oui, je souffre encore de lire ces critiques.
Oui j'ai conçu Spanielek et les premiers bisafrans, des "salons de pont" et des DI en 1977, Vagabond 1, 2 et 2000, Naïla, Northabout, Petit-Requin, et bien plus de carènes en formes qu'on le pense.
Oui on a construit près de 6000 bateaux sur mes plans.
Oui, mes "caisses" sont allées partout dans le Monde et détiennent encore tous les records en Antarctique, dont les 2 1ers "Tour du Monde", vers l'Est et vers l'Ouest, en acier et en alu !
Et si vous croyez que je ne sais dessiner que des caisses, c'est que vous ne connaissez que mes anciens plans : je ne voulais pas mettre entre les mains des Amateurs des plans quasi irréalisables. Je dessinais alors des bordés à développement cylindrique avant "d'inventer" les lisses flottantes qui seules permettent de réaliser des bordés vrillés sur membrures non cintrées, droites. Ce qui, sinon, est impossible !
Et oui, mes plans des années 75-80 n'étaient pas assez toilés, mais pas moins que les autres de cette époque où "sévissaient" Moitessier et Adlard Coles... Et puis la logueur standard était de 15m pour les profils de mâts de bateaux de 12m.
Force 12 ?
Ah là, oui, dès que mes bateaux ont "affronté force 12" et notamment quand un modeste Vulcain4 est revenu indemne et paisible "du fameux Fasnet", je me suis remis, enfin, à dessiner les voiliers de voyage comme je les aime : longs à la flottaison, fins de l'avant, et cul énôrme : les Chatam. Comme sont tous les Open actuels, et bisafrans...
C'est à cause du G 43 que je n'aime pas les salons nautiques. J'y avais honte, comme si une infamie était écrite sur mon front.
Heureusement que beaucoup d'Amateurs savent le temps que je passe à conseiller les uns et les autres. Gratis.
Finalement, me voilà en Auvergne, à 1100m d'altitude, dans le monde des vieux bergers.
J'attends que la marée monte? Trop tard. Hâte de poser mon sac.
Salut et de bons vents à tous. A tous.

10 nov. 2009
0

!
:mdr:

_/)

10 nov. 2009
0

Moi je les aime bien...
...tes bateaux. Ils ont de la gueule, ils sont allé loin et en plus ils sont accessible niveau fric...
:heu:
Merci à toi

10 nov. 2009
0

Merci, merci et merci
et encore merci pour toutes les histoires de mers que vous nous avez permis de réaliser.

_/) aussi

10 nov. 2009
0

!!!
Respect :-)

10 nov. 2009
0

Oui la calomnie est un chose affreuse
On sent de la souffrance dans votre message, c'est tout à fait injuste cette histoire de galapagos 43.

Quant à Gérard Borg, ça ma rappelle mes premieres revues nautiques dans les années 70
Take it easy comme disent nos amis anglos saxons

;-)

0

merci aussi
de m'avoir fait rever avec vos articles dans les anciens loisirs nautiques !

11 nov. 2009
0

Merci
Notre 47 va bientôt toucher l'eau, même un peu plus tôt que prévu.

11 nov. 2009
0

il est tjrs bon
de remettre les pendules à leur place, même 4 ans aprés le début de ce post ! zut je me suis encore trompé ! merci Monsieur Caroff, et trés bonne vie en Auvergne, on sait jamais si les volcans se réveillent vos bateaux seront surement les derniers à surfer sur la lave !.

11 nov. 2009
0

vulcain
oui , et c' est pourquoi certains s' appellent Vulcain ...

en tout cas j 'apprecie l 'intervention de Gilbert Caroff dont les bateaux sont toujours symboles voyages et de rêves !

0

si on cause
de toute façon sur l'ensemble du fil ,il y avait plus de gens favorables a mr caroff que de detracteurs et c'est tant mieux !

12 nov. 2009
0

Nous avons vendu notre Vulcain

...a un marin pro, l'autre jour, au salon du Crouesty.
Marin pro, scientifique, spécialiste et amoureux, du grand nord.
Ils étaient trois autres, dont deux pros, à se le disputer. Le mot n'est pas trop fort puisque avant hier encore un des prétendants déçus nous faisait une proposition au dessus du prix demandé.
J'ai trouvé logique que des gens qui passent leurs vies sur l'eau soient intéressés par notre bateau.
J'ai moi même passé 47 ans à la mer et je n'ai jamais rien eu à reprocher à notre Vulcain durant les neuf ans de notre vie commune; notre aventure s'arrête pour raisons de faiblesse du patron, le bateau, lui, n'a rien à se reprocher !
Il va partir vers de nouvelles aventures, là haut dans les pays de froidure; nous on va descendre vers le soleil.
A chacun sa route et, avant de tourner le dos à la mer, je tenais à saluer bien chaleureusement M. Gilbert Caroff !

12 nov. 2009
0

Salut
Captainherve !
On continue le voyage, mais avec d'autres moyens...
Et si, depuis hier soir, je prétend avoir tourné le dos à la mer c'est juste que je suis vexé de constater que ma carcasse présente des signes d'usure incompatibles avec l'exercice de la navigation; alors j'annonce de grandes décisions mais je sais bien que je mens !
Je n'ai rien connu d'autre depuis que je suis né et, si mon désir de voir la terre est vraiment sincère, je doute d'être capable de vivre longtemps loin de l'océan.
Bon vent te pousse, Captain !

11 nov. 2009
0

on apprend tout les jours
J'avais pas fait la relation avec Vulcain !, vrai ou hazard ? en tous les cas depuis que le chat ( encore un voilier ) est là les souris ne dansent plus !! Un peu le bar du commerce ce fil, on ne cause plus quand l'interressé est présent ! Allez patron remet ta tournée et encore un grand merci pour toutes vos coques qui tournent autour de l'Auvergne, car il est certain que c'est le centre du monde .

12 nov. 2009
0

d'office : respect
Moi je dis respect ;)

12 nov. 2009
0

Guerveur,
après avoir vécu ce que tu as vécu, je serais très surpris que tu n'abandonnes rapidement la grande mare pour revenir à la vraie vie.

RV

12 nov. 2009
0

Personnellement
je n'ai pas aimé les premiers voiliers dessiné par Gilbert Caroff.
La première fois que j'ai vu un Lex, je l'ai trouvé d'emblée assez laid. C'était donc une question purement esthétique.
Et mon appréciation ne vise que le tout tout début de sa production.

Mais je trouve absolument regrettable que certains lui collent encore une étiquette bateau mal fichu, alors que cet architecte a constamment fait évolué sa production pour atteindre de nos jours ce qui correspond parmi le mieux aux critères du voiliers de voyage, avec de belles carènes. Les chiffres donnés plus haut parlent d'eux-mêmes.

Finalement ce débat est devenu parfaitement "has been", et la page aurait du être tourner depuis belle lurette.

C'est comme les réalisateurs de film. Je trouve scandaleux qu'ils soient notés en caractères minuscules sur les affiches alors qu'ils sont l'élément fondamental.
Ainsi, bon nombre de propriétaires ne savent même pas qui a dessiné leur bateau.

Un grand bravo à ces créateurs de rêves.

12 nov. 2009
0

Oui Lorenzo !
D'accord avec toi sur tout ce que tu dis !
Et merci aux créateurs de rêves !
C'est quand même pas n'importe quoi !

13 nov. 2009
0

La construction
De mon STREVENN on débuté en 1976 par un ancien propriétaire mais jamais términé,donc n'a pas touché l'eau, je vous invite pour le batéme M. CAROFF (2011)

13 nov. 2009
0

la reponse de M Caroff remet des pendules à l'heure
mais confirme AUSSI certaines heures

l'architecture navale et la conception d'un bateau n'est pas seulement un exercice de dessin, c'est aussi et surtout un calcul de structure et la mise en oeuvre de techniques qui ne s'apprennent pas dans une école d'histoire de l'art ....

amicalement

13 nov. 2009
0

Merci pour cette ajustage de pendules....
Pas grand-chose n’a ajouter et je reconnais ne pas avoir lu tous les commentaires...
Dans tous nos voyages autour du monde, nous avons tellement rencontré de plans Caroff! Des beaux, des tout cabossés, des qui marchaient plus ou moins bien, mais des voiliers qui emmenaient des familles autour du monde en toute sécurité. Des familles heureuses ! Un plan carrof, c'estun peut comme un cata Warams, c'est atypique. Je dirais que ce sont des bateaux de "grand" voyage pour vivre à bord. Mais le grand voyage aujourd'hui est en perte de vitesse. On parle surtout de tour de l'atlantique avec une durée limitée et un programme bien défini.

Ceux et celles qui critiquent ses plans sont ceux qui ne les connaissent que dans les revues. Il n'y a qu'en France où l'on conçoit des voilier de voyage comme des bateaux de courses. Les Anglo-Saxons savent bien faire la différence!

Gilbert Caroff est un architecte yper compétent et disponible. J'en connais d'autres qui vendent des plans "amateurs " comme on vent des chaussettes! Ses plans sont yper détaillés.

Nous avons construit un rêve d'Antilles de Finot , un cata en west de Pierre Penduff et maintenant un Chatam 37 de GCaroff, nous savons de quoi nous parlons. De plus, c'est quelqu'un de sympa et disponible , et ça compte dans un projet de construction!

Chacun ses idées sur la conception du bateau de voyage et toutes sont intéressantes. Je regrette simplement que comme toujours les donneurs de leçon sont ceux qui naviguent le plus souvent au bar du port.

Merci Gib, ton plan est génial et je sais qu'il navigue fort bien!

Michel

13 nov. 2009
0

le bonjour, Mr Caroff

de la part de "boulal" qui se porte à merveille
et un grand merci de notre part

Chantal et Jacky de "boulal"

14 nov. 2009
0

salut les boulals
vous auriez put nous mettre un petite tof du chatam jaune!

:alavotre:

0

en dehors des amenagements interieurs modernes
ce qui ne peux pas plaire a tout le monde (j'aime le bois)c'est le plus beau et le plus reussi des bateaux en acier qu'il m'ai eté donné de voir !felicitation les boulals !

10 jan. 2010
0

Connais pas ...
Mr Caroff, vous dites, connait pas ses bateaux, ceux des autres non plus
Par contre j'ai rencontré sur la zone technique de pointe a pitre un heureux propriétaire.
A la question du néophyte : "c'est quoi votre bateau"
"Un plan Caroff" m'a-t-il dit puis il a précisé "un chatam de Caroff".
Peut être m'arrivera t il d'entendre en d'autres lieux un bateau être appelé par le nom de son architecte ...

14 nov. 200916 juin 2020
0

serge j'en ai une
la

14 nov. 2009
0

vi encore
que j ai trouvé l intérieur trés clair et sympa

mais bon, normal par rapport a ma petite cave!
:bravo:

14 nov. 2009
0

et
le jaune sied à merveille aux coques à bouchain..
n'est-il pas?
:cheri:

03 mai 2021
0

Bonjour,

je suis a la recherche d'infos sur le Chatam 33, je vois que vous semblez bien connaître, auriez vous des infos a me communiquer, style plan, adresse ayant repris les fabrication et tout autre s renseignements.

D'avance merci
Thierry

03 mai 2021
-1

mon avis plus second degre est quil est la tete de gondole des plans pour constructeur amateur de voilier cause de divorce ou equivalent majeur de l epoque.... vue que ca se faisant en è ans a une decade et que ca ca tue l amour.... mais il existe d autres causes de divorce c est vrai !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (31)

L'eau de l'Aude là

mars 2021