Carentan et Isigny

Nous avons eu un sujet récent lancé par un héonaute qui hésitait entre les deux. Je ne parviens malheureusement pas à utiliser la fonction "recherche" qui m'indique "loading" sans que rien ne se passe!

Hier, en route vers Cherbourg, j'ai fait un arrêt express à isigny où je n'ai jamais eu l'occasion de faire escale, pour me faire une idée du port. Quelques centaines de mètres de quai sur chaque rive de la rivière, avec une banquette de vase de profil variable au pied du quai.
Sur la rive gauche, un ponton d'une centaine de mètres de long le long duquel je n'ai vu que de petits pêche promenade, certainement échoués à marée basse. La vase semble molle.
Je n'avais pas le temps de chercher d'hypothétiques sanitaires ou une capitainerie. Le seul avantage est un petit supermarché juste de l'autre côté de la rue!

Pour revenir à la comparaison sollicitée au départ, il n'y a aucune hésitation, c'est Carentan qui gagne, surtout avec des enfants comme c'était le cas. Outre la piscine toute proche, on peut s'installer sous les arbres pour lire, papoter, faire la sieste ou boire une bière bien fraîche avec des amis. De surcroit, la ville semble plus animée et commerçante, plus l'avantage pour les parisiens d'avoir la liaison directe par le train.

L'équipage
16 avr. 2015
16 avr. 2015
0

Bonjour ecumeur. Cherbourg, c'est pour quand? histoire de se rencontrer.

16 avr. 2015
0

J'y suis venu hier, un peu en coup de vent.
J'ai loué un Sun Légende début août chez Ariès pour offrir une huitaine de jours de croisière à mes petits enfants (18 à 25 ans). Je voulais voir le bateau et faire le point en fonction de mes petites manies. Arrivée à 12h15, déjeuner au restaurant du Yacht Club, RV à 14h, départ à 15h15!
Un temps merveilleux!
J'espère y passer avant août, en fonction de mes navigations. Je te ferai signe.

17 avr. 2015
0

C'est normal, il faut toujours beau à Cherbourg !

16 avr. 2015
0

Un peu plus Nord, il y a le port de Quinéville d'accès facile mais pour les dériveur ou biquilles, avec une "vrai" capitainerie, un "vrai" règlement, des places visiteurs que je n'ai pas trouvé pour 5 euros le nuit.
Bref pas de quoi y passer le WE, mais possibilité d'attendre une renverse ou se protéger en cas d'ennui pour des bateaux jusque 10m, au dessus, ça va être compliqué pour faire demi-tour :reflechi:

PS: il y a un Kelt 7m et un Baroudeur au "ponton".

0

Attention avec Quineville : il n'y a pas d'eau en morte eaux, par vent de NE c'est inaccessible.
Les bancs de sable dans le chenal bougent
Il faut échouer avec amarres à l'avant, arrière sur bouée, berge en enrochement incliné ...

À ma connaissance il n'y a pas de place visiteur.

J'y suis allé avec plusieurs de mes bateaux, le plus grand était le Coronado 25 de 7,6 m.

Mes parents ayant eu une maison à Quineville depuis 1952 ... Je connais un petit peu, j'ai même fait moniteur à l'école de voile locale.

Je déconseillerais d'essayer de rentrer dans la Sinope (nom de la rivière)
Si je vous dis que la mer se retire à plus de 500 mètres, qu'il y a plus loin des roches qui découvrent ....

17 avr. 2015
0

Je ne savais pas non plus qu'il y avait des places visiteurs, que je n'ai pas trouvé, mais à priori il y a eu de gros changement dans l'organisation, et d'après le tarifs, il y a des places visiteurs, probablement sur les emplacements résidents non occupés. pour l'amarrage, ça a également changé, il y a à présent quelques catways, montés je pense par les propriétaires.
Vu la largeur de la passe, je ne m'y risquerais pas non plus par tempête.
Pour la mer qui se retire à 500m et laisse place à des cailloux, c'est le propre de la plupart des ports du coin, pas de coin effrayer un horsain de la côte Ouest.

16 avr. 2015
0

Donc en gros, tout ça ne vaut pas St-Vaast et sa fameuse "maison Gosselin"... mais on n'a pas fini le concours :-p

16 avr. 2015
2

La question de départ était Carentan ou Isigny.
St Vaast était donc de fait étranger au débat. Mais hors concours, non pas à cause de la Maison Gosselin (bien connue de nos amis anglais), mais du site surtout, de la lumière si particulière et j'en passe. C'est une des plus belles escales (sinon la plus belle) des ports de la Manche.
J'ai connu St Vaast dans la seconde moitié des années 70, avant la marina. C'était un petit bourg assez mort. Puis vint la marina, objet de contestations passionnées, mais qui a généré le "nouveau St Vaast". La marina enregistre la moitié des passages de Cherbourg (5000 par an contre 10000), ce qui est très important compte tenu de la taille. Les anglais ont découvert St Vaast et sont toujours très nombreux en saison. Maintenant, ce sont les hollandais qui arrivent. Le tout pour le plus grand bien des commerces locaux.
La dégustation d'huîtres s'y impose (plutôt salées avec un goût de noisette) et le boucher dans la petite rue proche du centre, dont le nom m'échappe, élève ses moutons sur l'île de Tatihou voisine, un vrai délice.
La vie nocturne y est heureusement plus que limitée. Sauf au 15 août avec la fête foraine sur les quais, ce qui est moins drôle!

16 avr. 201516 avr. 2015
0

J'étais à bord a c'heure là, départ prévu le 1 juin direction l'Irlande et avant hier, je faisais un tour "d'ecume", roof normal.....fait petit!!

17 avr. 2015
0

Il y a combien de temps que tu y es passé pour la dernière fois ?
L'année dernière c'était un petit jeune bien sympa très connaisseur en viande qui avait repris l'affaire.

16 avr. 2015
0

J'ai retrouvé les coordonnées de mon boucher préféré, c'est rue Gautier, boucherie Auvray.

17 avr. 2015
0

Mon dernier passage remonte à 2013. J'espère que le "petit jeune bien sympa" a repris également l'élevage des moutons sur Tatihou!

17 avr. 2015
0

Pour compléter la revue gastronomique de St Vaast, je recommande le rôtisseur qui s'installe le dimanche matin près du manège.
Il faut commander dans la matinée pour le midi, mais c'est excellent.

17 avr. 2015
0

Et j'aime bien Barfleur aussi dans le même esprit mais moins pratique comme port !

17 avr. 2015
0

Tu ajoutes la biscuiterie de Quinéville qui a ouvert une boutique dans la rue. Du grand art.
JJ

16 avr. 2015
0

Carentan , son seul handicap est le chenal de 10km.....et son tirant d'eau
Il y a un projet de port en eau à Isigny 450 places environ juste à l'entrée dans le polder......

17 avr. 2015
2

Où as tu vu un "chenal de 10km"??? Quant au tirant d'eau, je ne connais pas de problèmes particuliers si on respecte les horaires de marées.

17 avr. 2015
1

Je complète mon post.
Je n'ai pas entendu parler de ce projet de port "en eau à Isigny". Nous discutons sur des possibilités d'escale actuelle, pas sur d'éventuels projets non concrétisés et qui ne se concrétiseront peut être jamais vu l'état des finances publiques.

17 avr. 2015
0

".......qui ne se concrétiseront peut être jamais vu l'état des finances publiques." et l'âge des capitaines !

17 avr. 2015
0

C'est vrai, ils préfèrent mettre des ronds points !
gégé

17 avr. 2015
0

Après recherche dans ma documentation (Imray et Reeds). De l'entrée de la rivière à l'écluse du Haut Dyck, la distance est de 3,8 milles. Le chenal lui même est long de 2,2 milles.
Quant à la profondeur, elle est variable et nécessite un œil permanent sur le sondeur, dans le chenal comme dans la rivière.
Avec 1,50m de tirant d'eau, le chenal est praticable à partir de PM-2 heures en morte eau. En vive eau moyenne, on peut passer avec 2,40m. Pas de problème de tirant d'eau signalé à l'intérieur.
Pour entrer, la recommandation habituelle est de se présenter à la bouée C1 au moins une heure avant PM.
Généralement j'y vais à partir de St Vaast, en sortant dès l'ouverture, mais il ne faut pas traîner en route. Dans l'écluse, des filières verticales sont installées le long des bajoyers, reliées entre elles par des cordes horizontales, si cela n'a pas changé. C'est donc facile à gérer, même en solitaire.
A la sortie, il y a un léger courant vers l'aval dans le sas, à composer avec le vent bien sûr pour décider si on amarre d'abord l'avant ou l'arrière, comme d'habitude en ces circonstances.

17 avr. 2015
0

Je confirme pour l'écluse avec filières et cordes. L'éclusier n'aime pas être dérangé à l'heure de l'apéro, sinon il est charmant!

17 avr. 2015
0

De la boue d’atterrissage à l'écluse il y a 7.8 M , quand je disais 10km......(C1) bref, il n'en reste pas moins vrai que ce chenal est long, et limite les acces, Isigny ferait 6M c'est a dire pas beaucoup moins mais il y a plus d'eau
cdlt

18 avr. 201516 juin 2020
0

voici l'abaque pour le calcul des entrées et sorties.
Attention au niveau du banc de la Ravine ou il y à une cote à +3,40
je préfere largement Carentan à Isigny, mais ce n'est que mon avis!!
Pour un départ ou entrée tot le matin de Carentan il y a souvent des phoques dans la baie du Gr Vey
Isigny c'est là ou j'ai acheté mon Sangria au chantier Miquelot marine

18 avr. 2015
0

Il faut préciser que par vent fort de NE, le fond de la baie des Veys peut être assez rock and roll. Dans ce cas, mieux vaut s'arrêter ou rester à St Vaast. Eviter également Barfleur où la houle entre dans le port, ce qui fait talonner violemment les bateaux au moment de l'échouage et lorsqu'ils commencent à nouveau à flotter.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (182)

Perdu à Paris

mars 2021