Caréner bateau dans l'eau

Bonjour tout le monde, j'ai un petit voilier de 23 pieds et je souhaiterais enlever les nombreuses moules et autres mollusques qui ont envahi la coque depuis sa dernière sortie (+- 2/3 ans).

Pas de grille de carénage dans le coin, pas de port à échouage ou un peut caréner. Bref, il me reste deux solutions: gruter le bateau (mais c'est cher) ou caréner le bateau dans l'eau.

Le résultat ne doit pas être parfait, mais ... mieux qu'avant.

Vous avez des trucs ? un outil malin fabriqué pour l'occasion ? Un truc super pour ne pas devoir plonger dans l'eau froide ? (le bateau est en hollande).

Merci!

L'équipage
11 juil. 2008
11 juil. 2008
0

Si...................
..........tu es au stade de la moule et autre coquillages sur la coque c'est foutu faut le sortir.
En effet méme néttoyé le résultat sera médiocre mais surtout le retour des bestioles trés rapide....donc baucoup de travail pour pas grand chose.
La caréne se dégrade d'abord par l'effet de l'antifouling qui disparait puis un bio-film qui se pose sur la coque et enfin l'apparition des bestioles...........a minima faut que tu supprimes (efficacement) les concrétions des coquillages et le bio- film quasi impossible dans l'eau donc le mieux....un carénage complet.....enfin a mon humble avis............

11 juil. 2008
0

PBO
Dans un récent Practical boat owner (je crois que c'est l'avant denière parution), il y avait quelques trucs pour gratter la coque sans se mettre à l'eau et sans sortir le bateau ...

11 juil. 2008
0

j'approuve Rachid
c'est tu en es au stade des moules il faut sortir ton bateau de l'eau...

11 juil. 2008
0

une bonne cale
le fera non en l état de ta coque mieux vaux un carrenage complet karcher puis deux couches antifouling matrice dure bien sure car si tu carrene tous les 2 ou 3 ans

11 juil. 2008
0

Où es-tu en Hollande ?
Les Héotiens familièrement autoproclamés "La Belgo-Zélandaise" peuvent te conseiller...

Il y a des grues et des grills pas trop chers ou alors des plages à échouage.

11 juil. 2008
0

Ca dépent ce que tu cherches
Si c'est avoir la paix pour 3 ans, tu n'as pas d'autre choix que sortir le bateau pour gratter et refaire l'antifooling.

Si tu veux juste naviguer cet été, tu peux, effectivement, gratter ta coque dans l'eau, ne pas passer d'antifooling et naviguer comme cela. Tu auras une belle carène deux ou trois semaines, et il faudra recommencer.

C'est la solution que je fais cette année, où, du fait du mauvais temps au printemps, je n'ai pas pu aller au seul chantier capable de me gruter (25 milles de Bandol).

J'ai pris une spatule inox large (environ 20 cm) que j'ai sotché au grey tape au bout de ma gaffe.

Le problème est de bloquer le bateau et d'avoir pied. Erendil a 80 cm de tiran d'eau, c'est facile, je mouille dans un métre 20 ou je beache carrément.

Après avoir gratté à la spatule, je frotte avec un gros tampon 3M style tampon jex fixé sur une poignée.

Ca marche bien, mais comme tu enlèves les restes d'antifooling, il n'y a plus de protection et tu es bon pour recommencer 15 jours plus tard. Le mieux est, comme le dit Rachid, de passer simplement le tampon 3M toutes les semaines pour virer l'espèce de soupe bio qui est le point de départ de ta culture d'algue et de crustacés. C'est bien plus facile que de gratter...

Mais attention, si tu fais ça, ne laisse pas, après, ton bateau trois ans à l'eau sans rien faire, parce que, sinon, c'est un parc à moule que tu vas retrouver.

Jacques

11 juil. 2008
0

Ce qui doit étre bien......................
.....c'est de pouvoir alterner eau douce et salée, ça doit sacrément reculer les échéances de carénage......

11 juil. 2008
0

tu me coupes l'herbe
sos le pied j'allais lui proposer 15 jours a Taden Dinan et il revient coque propre à ST MALO

11 juil. 2008
0

En effet et c'est mon cas
L'alternance douce-salée c'est l'idéal.

La froideur de l'eau par rapport à la Med joue aussi...

11 juil. 2008
0

La solution la + simple
Puisque ton esquif est en Hollande, descends un peu au SW. Plus précisément vers le Cotentin. Et essaie de mouiller le plus près possible du cap de La Hague.
Il paraît que les animalcules sousmarins seraient allergiques aux radiations. :-) ;-)

11 juil. 2008
0

abattage en carène
Bonjour
Il y a quelques années pour économiser le grutage et le calage, j'avais abattu en carène dans une marina de Port Camargue. C'était un Samouraï de 7,40 et ça c'était bien passé. Il faut un peu de matos (de quoi fabriquer un palan bien costaud) et des bons ancrages sur le quai.
imperativement prendre comme point fixe sur le mat au niveau du capelage des haubans sinon ça casse... A deux, on avait fait l'abattage, le nettoyage, et une couche d'antifouling babord tribord dans la journée. Le seul problme fut l'etancheité des hublots car le samouraÏ a un roof a fausse teugue.
Il me semble que la manoeuvre est décrite dans le cours des Glenans au moins dans les vieilles éditions.
Cordial, JL

11 juil. 2008
0

ha oui abbatage en carène
en med car en atlantique :lavache:

11 juil. 2008
0

en atlantique
l'eau monte et descend tout le temps, et si ton point fixe est un quai, imagine, :lavache:

je crois que sa s'appelle la marée ;-)

11 juil. 2008
0

c'est quoi le probleme
en atlantique?

11 juil. 2008
0

Ho le blaireau ce Goud........
....l'ammarré.
Qui signifie attacher un bateau, surveille l'hortographe ya des limites a tout me...e !

0

hihi, justement
la marée, c'est ce qui nous permet de ne pas abattre.
On carène simplement.
merci la marée.

Ah ces sudistes, ké problèmes pour les choses les plus simples
:alavotre:

11 juil. 2008
0

Beurk
Dite, vous etes sur que c est pas devenu interdit, le carenage sauvage ?

11 juil. 2008
0

Oups
A moins que tu ne veuilles offrir ton bateau à la collectivité, enrichir le fond de lutte anti pollution Hollandais et faire travailler la scheepvaartpolitie , je te deconseille de faire un carenage sauvage en Hollande et encore plus si ton bateau se trouve en Zelande.

Il existe des cales de carénage dans certains port en zones fluviales ( Benedensas ? Dintelmond/Dinteloord ... ) et aussi des possibilités de grutage moins chers que dans les marinas huppés.

Quant au parc à moules que tu as sous ta coque, il devra etre mis au dechets chimiques ! afin qu'il soit incinéré.

PS: Dans quel region est tu ?

11 juil. 2008
0

Je confirme
l'interdiction en Zélande et dans tous les Pays-Bas du carénage "sauvage". Cette interdiction concerne évidemment le rejet d'antifouling dans l'eau, inévitable quand tu grattes ta coque ... à moins que tu ne puisses prouver que ta coque n'avait pas d'antifouling.

Pour LZ, il n'y a pas de cale de carénage à Dintelmond pour la simple raison qu'il n'y a pas (plus) de marées. Quant au grutage au YC Dintelmond, il est de 55€, soit 110€ pour un carénage.

11 juil. 2008
0

Pour la gratte ...
J'ai déjà utilisé un outil de platrier ; un gratoire en forme de triangle qui a été trés efficace pour dégrossir. Ensuite, il faut passer au gratoire de carénage pour une glisse acceptable qui permettra d'aller dans une calle pour un carénage durable avec antifouling.

Tout ceci en combinaison avec PMT (palme masque tuba) et un petit lestage pour ne pas s'épuiser trop vite à se maintenir en dessous !

A la sortie, prévoir casse croute et sieste

Bon courage

11 juil. 2008
0

interdit?
J'ai effectivement déjà entendu que c'était devenu interdit ..

Un comble.. dans mon cas, vu l'age du bateau et l'absence de performance qui lui sont demandées une peinture anti-fouling ne me sert à rien: c'est anti-écolo (produits particulièrement affreux pour l'environnement (d'ailleurs une vulgaire moule ne viendrait pas s'y coller), et c'est cher.

Bref, si le principe c'est: attendre que le produit se soit répandu dans l'eau avant que les moules s'y collent, très peu pour moi.

Par contre, je ne vois pas le problème à renvoyer les moules d'où elles viennent. Sauf évidemment la première fois qu'on abandonne l'anti-fouling (puisque la vieille couche est répandue dans l'eau). Et encore, elle était vouée à y aller, d'une manière ou d'une autre (par le temps ou... par les égouts).

Bref, je paierai l'amende éventuelle qui consistera à dire: "mettre des produits chimiques dans l'eau c'est gratuit, mais déplacer des moules, c'est payant", mais après, je râlerai devant l'absurdité du principe ;)

11 juil. 2008
0

des gants
surtout met des gants.quand la spatule glisse tu peux te lacerer les mains sur les coquilles brisée mais encore fixées à la coque.de plus on ne sent rien dans l'eau de mer;tu te rend compte des degats en sortant

11 juil. 2008
0

navigue un peu sa change la vie
naviguer c LA solution
je milite contre les bateau ventouse
achete une caravanne
cio

12 juil. 2008
0

c'est bien vrais
Je sors mini 2 fois par semaine et depuis que j'ai gratté mon antifouling comme un forcené, tous les 15 jours je plonge et je frotte pendant 5H00!
heureusement l'eau est a 28!
J'ai hate qu'il y ait une Z-T a la marina pour refaire tout nickel!

11 juil. 2008
0

rêve de fainéant...
Dans mes eaux actuelles où la vie pullule et s'accroche beaucoup, et où il n'y a pas de carénage raisonnable hors d'eau, il m'arrive de rêver à un système d'amarrage sous l'eau par sangles à la coque pour encaisser le recul d'un jet à haute pression branché sur la pompe du dessalinisateur...

:blabla:

11 juil. 2008
0

c'est une croyance fréquente
que naviguer empêche la prolifération végéto-animale...
Cela s'avère souvent inexact et après une transpac d'est en ouest, toutes les coques ont des anatifes de 10 cm ou plus...
Souvent nettoyées au mouillage par les diodons.

;-)

14 juil. 2008
0

Je confirme....
... j'ai gratté la coque, cet hiver, en combi et sans gants.
J'ai rien senti sur le coup. Voici un gros plan sur le résultat en sortant (permière minute de la vidéo) :
www.dailymotion.com[...]_travel

Après ça, plusieurs jours de mer... Bref, j'en ai ch..er pendant 8 jours (à me réveiller la nuit !)

12 juil. 2008
0

antifouling inutile?
Plus d'un équipage fut perdu à l'époque ou l'antifouling n'existait pas, car le bateau n'avançait plus ( pousse extrêmement rapide en milieu tropical)...jusqu'à ce que l'on invente le doublage cuivre (qui évite aussi les tarets), et avec tous les bateaux actuels (sauf alu) on peut utiliser des produits au cuivre (chers, mais durent très longtemps) qui polluent très peu (mais avec l'acier, il faut une sous couche époxy sinon électrolyse), ou alors construire la coque en cupro nickel qui restera non peinte sous l'eau(abominablement cher surtout par les temps qui courent...)

12 juil. 2008
0

Et l'antifouling silicone
J'en avait entendu parler il y a quelque temps. Ca existe?

12 juil. 2008
0

lieu du bateau
le bateau est à Colijnsplaat.

Pas de zone de carénage dans le coin,à ma connaissance, bien sûr.

13 juil. 2008
0

Petit rappel
Les antifoulings à base de cuivre sont formellement interdits en Zélande même si beaucoup les utilisent encore.
Vu tous les produits désormais interdits dans les antifoulings, on se demande si ça vaut encore la peine d'en mettre surtout aux prix pratiqués.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (79)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021