carenage sous l'eau ???

N'ayant pas le budget pour carener à sec cette année, que me conseillez vous ?

Mon First 32 était à sec jusqu'en février 2008, j'avais passé 2 couches d'antifouling.

Est ce que c'est jouable de passer sous la coque et nettoyer à la mano ?

Merci à vous

L'équipage
18 mai 2009
18 mai 2009
0

Oui mais ...
Bonjour à tous,

Je l'ai déjà fait sur un semi rigide de 5m (je n'avais pas de remorque pour le sortir de l'eau) et c'était dur ... avec les palmes, masque et tuba.

J'envisage de le faire sur mon voilier mais avec un bloc de plongée et une corde passée autour de la coque sinon il n'y a pas de point d'appuis pour brosser (ne pas oublier d'accrocher la brosse à une petite garcette). Mais en cette saison l'eau est froide (15°) il vaut mieux faire ça par tranches de 1/2 heure.

Enfin même si une des raison est économique il y a aussi une raison écologique. Quand on voit comment sont les zones de carénage et que bien souvent la récupération des déchets toxiques est quasi inexistante, si la coque n'est pas trop sale alors brossons !

Bon courage.

18 mai 2009
0

Je l'ai fait souvent..
le problème, c'est que tu arraches souvent l'antifouling.

J'utilisais les tampons à caréner et je mouillais sur fond sable plat dans un métre d'eau.

J'utilisais aussi une large spatule scotchée au bout d'un manche à balais.

Avec un bas de combi salopette pour avoir chaud en début de saison. En 2 heures, c'est bouclé.

Mais il fallait le refaire tous les mois parce que tu abime l'antifouling, que souvent le gel coat ressort (sauf si tu a laissé 25 couches s'empiler...).

Si tu ne peut pas avoir pied, sans bloc de plongé, c'est dur, surtout que, comme tu le dis, tu n'as pas de point pour te tenir.

Jacques

18 mai 2009
0

Comment ça enlève l'antifouling ??
Puisque l'idée c'est uniquement de brosser pour enlever de façon superficielle les saloperies....

18 mai 2009
1

Si la coque
est blindée de moules/huitres, faudra y aller a la spatule...

Si ce n'est que de la vase, c'est plus facile...

Il est a l'eau depuis février 2008 ??

Si au mouillage ( avec échouage ), attends toi a avoir pas mal de saloperies, si au ponton, un peu moins... :-)

18 mai 2009
0

J'ai un pote
qui a sorti le bateau ( au ponton )dernièrement, ça faisait 5 ans qu'il ne bougeai pas, y'avait que du vert ( genre vase )...

Pour le speedo, aie...

Tu est bon en apnée ?? ;-p

18 mai 2009
0

suis au ponton
Quand je regarde depuis la surface, ça m'a l'air plutôt ok. Juste des algues ????

Bon y'aura bien la roue à aube du speedometre à désencrasser, car il est bloqué !!

18 mai 2009
0

Il faut frotter comme un ane
alors il n'y a pas que les algues qui partent. Le problème, c'est surtout si tu as aussi des coquillages ou des concrétions calcaires. tu es obligé de sortir la spatule et d'y aller fort.

Jacques

18 mai 2009
0

aller retour eau de mer-eau douce
parait il que ...
Si il y a une embouchure de fleuve à proximité, les bébétes marines se feront bouffer par les bebétes fluviales.
et Lycée de versailles

18 mai 2009
0

je confirme
mais faut rester un peu quand même dans les deux eaux pour que le changement ait le temps de se faire sentir.
1 carénage en 4 ans, et juste une légère mousse verte à la flotaison.
J'ai changé de port, eau salée en permanence. L'antifouling n'a plus tenu 2 mois !

18 mai 2009
0

Je vais tenter le coup du paillasson
encordé qui frotte sans se mouiller... Sinon, j'entame ma 3ème saison sans nouvelle couche d'antifouling...

18 mai 2009
0

et bien....
vas y! moi je le fait toutes les 3 semaine je passe 1h30 avec masque et comme ca c'est toujours niquel, plus tu attends plus c'est dure...
bon courage

18 mai 2009
0

si c'est pas trop concressionné…
perso, tous les mois un coup de balai brosse… en apnée…

c'est long, chiant… mais efficace…

sinon, j'ai remarqué une chose : la pendille fait le travail toute seule (jusqu'à un certain point), donc, j'ai tenté ce week-end la double pendille (enfin la vraie et une fausse !)… on verra… ça me fera peut-être économiser du souffle pour aller pêcher au lieu de brosser 1heure de plus !

;-)

18 mai 2009
0

tu veux dire que
laisser trainer un ou deux bouts dans l'eau réduirait la colonisation sur la coque?

18 mai 2009
0

l'idéal est effectivement d'avoir pied
mais si c'est pas possible alors il faut essayer d'avoir une profondeur assez faible pour pouvoir t'appuyer sur le sol quand tu seras sous le bateau sous l'eau.

Pour caréner, si tu n'as pas de points d'appuis, même avec une corde, c'est galère ...

18 mai 2009
0

j'ai fait cela pendant 2 annnees
J'ai carene mon Sun Odyssey 47 pendant 2 ans sous l'eau avec une bouteille de plongee car le bateau etait a Taiwan et je ne pouvais pas le sortir. (environ 1 heure de boulot. L'eau etait quand meme a 28 degres.

18 mai 2009
0

oui gadloo :-)
mais qui dit pendille, dit attache sur le mouillage à l'avant et au ponton à l'arrière, le bout coulant suit la forme de coque du bateau, et avec le mouvement de l'eau et les variations de tension… ça brique à ma place ! c'est propre de la flottaison à 50cm de la quille à peu près… mais bon… ça doit aussi user davantage l'antifooling, I suppose…
je tente l'autre côté, on verra, mais à priori même effet, j'espère !!!

18 mai 2009
0

carénage dans l'eau....
Bonjour , comme beaucoup d'entre vous...ou peut-être quelques-uns, je caréne en apnée , régulièrement, pour que la coque ne soit jamais très sale......j'utilise un morceau de moquette pour piscine ,ça ressemble à du scotch-brite.....deux bouts de sangle cousus au fil à voile , pour passer la main à plat, ça va bien , pour économiser un peu de souffle , je ne mets pas de palmes , ou alors des courtes pour éviter de brasser le fond.....mais j'utilise une ventouse à déboucher les lavabos , pour avoir un point fixe , qui glisse sur la coque sans se décoller, ( sur les moules, ça colle pas...),
Pour la sonde du loch ,(si passe-coque diamètre 31 mm,) on peut mettre la sonde en position haute avant d'aller à l'eau , et ,pendant la plongée , on met dans le passe-coque , une boite de film 24 x36 , à peine enfoncée , ça permet de sortir la sonde sans entrée d'eau....pour un diamètre différent ,un bouchon taillé dans un bout de mousse polyuréthane fait l'affaire , quand on remet la sonde , le bouchon est chassé , on peut le repêcher....c'est mieux. Bon courage.

18 mai 2009
1

Moi aussi
je carène régulièrement en apnée.

Ce n'est ni long ni difficile, à condition de le faire souvent, et au début avec une éponge douce pour ne pas attaquer l'AF.

En fait le secret d'un carénage à flot facile, c'est de nettoyer du propre!:mdr:

22 juin 2020
0

Je remonte le sujet. Nous avons acheté un Sangria en novembre 2019 (premier bateau, nous sommes novices), qui a été sorti de l'eau et caréné en juin 2019, mais n'en est plus ressorti depuis (hiver au ponton).
Covid aidant, il ne devrait pas être caréné avant août 2020.

Notre bateau est amarré à Nieuport (Belgique) dans l'estuaire de l'Yser (Novus Portus, pour ceux qui connaissent). L'eau est donc saumâtre. Une légère barbe d'algues est apparue (normal) et un peu de brun aussi. Equipée d'une combinaison de kayak (jambes type "bermuda, manches courtes) et d'un masque, mais sans palmes (je déteste, et ça remue la merde) ni bouteille (je ne suis pas plongeuse) j'aimerais nettoyer un peu la coque, et aller vérifier l'hélice, qui fut bloquée, il y a trois ans, par des coques. Je comptais utiliser une brosse attachée à une garcette, voire une éponge mais rien d'agressif susceptibles d'attaquer l'antifouling avant aout. Je ne vais pas m'acharner en profondeur, juste rafraîchir, et vérifier l'état de l'hélice. Faisable ou pas, dans ces conditions? (bon, je ne crains pas une eau à 16 degrés, la combi, c'est juste pour masquer un peu mon poids et pas contre le froid ni la saleté de l'eau. On n'en meurt pas). :p

22 juin 2020
0

Ben oui bien sûr ! Une combi, une brosse, de l'huile de coude, un peu de temps et c'est parti!

22 juin 2020
1

Bonjour,
Chaque année, je plonge sous ma coque pour la rafraichir , j'utilise des tampon abrasif type "Scotch Brite" que l'on trouve dans les Coop Maritime et chez les Ship. Il en existe de différente dureté suivant le type de salissure.
Yann

23 juin 2020
0

Merci Elkitos et Yann, ça me rassure, et je vais me procurer cet éponge. Des que j en ai le temps, plouf, et on voit ce qu on peut faire en attendant le grand jour ( carénage, mais aussi lettrage/bapteme du vieux canot). Hips, faudra pas tout offrir a Neptune, cet alcoolo.

23 juin 2020
1

Ombrelune, tu dis que tu déteste les palmes....
Je carène régulièrement en apnée depuis que je ne met plus d'antifouling sur mon bateau et, sans palmes, bonjour la difficulté à se stabiliser pour être efficace. Les palmes ne servent pas à progresser, mais surtout de point d'appui sur l'eau.
Après, tu fais bien comme tu veux, hein ?

23 juin 2020
0

Salut Bigjack
je souhaite faire pareil ,
combien de temps entre 2 carénages ?

23 juin 2020
0

Salut Paddy.
Mon cas est un peu particulier car mon bateau est dans un port en eau douce (La Roche Bernard sur la Vilaine).
Je sors environ 60 jours par an en mer, entre 3 et 15 jours à chaque fois.
Un carénage au Karcher quand je sors mon bateau pour 3 mois l'hiver, et un ou deux "carénages" à la brosse sous l'eau dans la saison.

23 juin 2020
2

Merci des infos

pour l'instant mon transportable , avec carène neuve ne navigue que pendant les vacances 3 sem / 1 mois ,
donc je vais essayer sans antifouling .

23 juin 2020
0

Merci pour ces précisions. En fait je ne souhaite pas caréner de fond en comble non plus, juste frotter un peu près de la ligne de flottaison et vérifier l'hélice; le vrai travail se fera hors eau en aout, le bateau doit aussi être lettré.

Je n'ai jamais aimé les palmes, c'est ainsi. Je ne suis pas plongeuse amatrice ni sans doute très douée avec elles, je le reconnais. Mais je me débrouille bien en natation/apnée (j'ai fait du snorkeling en Egypte en laissant vite tomber les palmes, je n'en pouvais plus.

Pour prendre appui, j'ai vu passer un autre truc, la ventouse à déboucher les chiottes. C'est insolite, mais faut bien alimenter les conversations de ponton. ;)

23 juin 202023 juin 2020
0

J'ai fait effectuer ce 9 juin mon carénage à flot en bouteille par la Société "Chauleur" de Brest qui se déplace dans toute la Bretagne et sans compter les frais de déplacement. Ici à La Roche-Bernard sur la Vilaine ça m'a coûter 60 € (oui soixante) pour un brossage parfait pour mon 38 pieds. Le plongeur professionnel, très sympa peut également remplacer les anodes avec un léger surcoût et effectuer divers travaux sous-marin.
Le voisin intéressé, en a également profité pour faire effectuer son carénage.
Voir le site..... Bien sûr je ne suis lié en rien avec cette société.... Je suis content du travail, je le fais savoir !

www.chauleur-subsea-services.com[...]/

23 juil. 2020
0

Comme Moana29s, je viens de faire appel à Monsieur Chauleur de Brest pour un nettoyage de carene (le confinement ayant empêché la mise au sec pour carenage cette année)
Il bosse semble-t-il sur toute la Bretagne..
Je suis très satisfait, et ses tarifs sont très corrects (moins cher que la tenue sur sangles+location du Karsher) .
Bref, je recommande
www.chauleur-subsea-services.com[...]

23 juin 2020
1

Une paire de palmes pour l'appui, la stabilité et l'economie d'energie (on s'y fais vite, et malgré tout ça reste efficace)

une ventouse de plomberie en main gauche, avec une spatule acier au bout d'une dragonne pour enlever le "dur" (attention ça enlève vite la peinture aussi!)

une tête de balais brosse dans la main droite

Une combi si l'eau edt froide, masque/tuba, 2h devant soi et une bonne bière fraîche pour récompenser l'effort :)

c'est juste chiant mais une fois fait c'est vite oublié et ça maintien la forme ;)

1

Bonjour ombrelune,
Cela fait 20 ans que je carène mes bateaux (de plus en plus gros) en apnée ou en bouteille.
Je ne t’apprendrai rien si je te disait qu’en apnée, le problème est la gestion du souffle. Pour cela, 2 aides incontournables: les palmes et la ventouse de vitrier. La ventouse ne tient que sur un endroit propre et surtout ne flotte pas. L’attacher avec un petit bout au poignet est judicieux. Le gras s’enlève avec une moufle en micro fibre pour laver les voitures. Les coquillages avec une lame à enduire dont tu auras pris soin d’arrondir les angles à la lime. Retires montre et bagues avant de plonger pour ne pas rayer l’AF.
Une gratouille en paille d’inox à récurer les casseroles est très bien pour l’hélice et ne raye pas.
Pour moi, en apnée, j’utilise des lunettes de piscine, ayant l’habitude de souffler par le nez à la remontée.
Caréner un 7 m n’est pas très physique.
Bon courage,
Patrice
NB: si tu envisages la bouteille, une formation est INDISPENSABLE.

26 juin 2020
0

C'est la saison où cette question récurrente fait surface. Pour contribuer, je remets régulièrement le lien descriptif de ma solution depuis 2011 :
clinkemaillie.free.fr[...]ge.html
Bons nettoyages

23 juil. 2020
2

plus simple et plus efficace:

une grande bâche enveloppant la coque et maintenue sur les filières,
un premier bain avec 20 litres d'acide chlorhydrique pour attaquer les concrétions,
un deuxième bain avec 30 litres de javel pour la finition,

une petite nav pour le rinçage et c'est très propre.
(ces produits n'attaquent pas l'antifouling)
pas sur la tête !

23 juil. 2020
1

La nature va te dire merci

23 juil. 2020
0

Faut être bien atteint pour laisser imaginer, y compris au Nième degré, de mélanger acide et javel : il y a trop d'accidents industriels ou ménagers avec cette monstrueuse erreur

23 juil. 202023 juil. 2020
2

non non jminet, ce sont 2 bains différents, ne mélange surtout pas les 2 produits !
les composants chimiques de ces 2 produits sont déjà présents dans l'eau de mer des eaux côtières européennes, mais certains bassins de navigation sont en déficits de ces composants d'où effectivement rééquilibrage et remerciements de la nature.

pour répondre à ombrelune : si ton antifouling est de l'érodable à mon avis ça ne sert à rien d'aller caréner sous l'eau, tu vas tout enlever et tu devras sortir le bateau dans 15 jours pour refaire ton antifouling, si c'est un antifouling matrice dure ou coppercoat, plonge, nettoie, réactive, si c'est du finsulate t'es foutue.
les tampons abrasifs type "Scotch Brite" de Yann c'est bien, mais à fixer sur un platoir de platrier, on fait rapidement beaucoup plus de surface, et la ventouse des chiottes pour s'accrocher c'est top, plus la lunette autour du cou pour ne pas se cogner la tête sur la coque, en plus si c'est interdit de caréner à l'eau en Belgique, en cas de contrôle tu remontes à la surface avec ta ventouse à la main et la lunette autour du coup, ça les destabilise et tu ne prend pas d'amande.
bon carénage

23 juil. 202023 juil. 2020
0

Euh !!! 🤔

Caréner voilier à l'eau me paraît en dehors de la légalité, encore plus si c'est de l'antifouling érodable.

Après chacun fait comme il veut/peut

23 juil. 2020
2

@polmar, il faut faire la différence entre carénage (nettoyage agressif et passage de nouvelle peinture) et nettoyage (le coup de brosse).
Le coup de brosse est parfaitement autorisé, à flot comme à l'échouage. On en a déjà parlé plusieurs fois. Rien dans les règlements français, européens ne l'interdit, sauf en de très rares endroits où il est aussi interdit de mouiller de toute façon. Tout ceux qui disent le contraire ne peuvent pas le prouver, et c'est de l'ordre de la légende.
Calypso a des documents le prouvant.
Et d'ailleurs, l'erodable, que tu le brosses ou pas, c'est la même saloperie qui se répand. Pour moi c'est l'erodable qui devrait être interdit 😉

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer